de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres

Les petits papiers de Jacques Drillon

N° 35 Point d’ironie pour Abraham

N° 35 Point d’ironie pour Abraham

Jacques Drillon

Personne ne sait Si c’est Dieu ou le Diable qui gît dans les détails. * Le suppositoire, qu’il faut introduire par le côté plat, non par le côté pointu. Seule manière de lui faire entendre raison. * La police de caractères employée sur l’affiche de l’exposition Huysmans : du Rosarivo italique. On appréciera son empattement quelque peu effronté, et son y en chute de reins. * Le « sur-dieu » (Horowitz pour Gulda). * Tout ce qui met Proust et Céline face à face, ou dos à dos : la gigantesque autobiographie de l’un et de l’autre, le quasi livre unique explosé en une […]

lire la suite .../ ...
N° 34 Le sourire mystérieux de Stravinsky

N° 34 Le sourire mystérieux de Stravinsky

Jacques Drillon

Joyce à la censure anglaise : « Écrasez-nous, nous sommes des olives. » * Dans les séries américaines où il est question d’une famille, présence obligatoire d’au moins un adolescent en crise, odieux, à gifler. * Dans l’imprimerie ancienne, le premier mot d’une page, annoncé en bas de la page précédente – pour garantir le bon ordre des feuillets. C’était la réclame. * Quoi de plus beau, de plus rond, de plus sain, de plus fort, que les fesses d’un compositeur russe ?   * (Russie, suite) Bakhtine employant les feuilles d’un de ses manuscrits pour se rouler des cigarettes. On avait encore du […]

lire la suite .../ ...
N° 33 L’index de Marcel Proust

N° 33 L’index de Marcel Proust

Jacques Drillon

Aucune citation de Voltaire, de Diderot, de Rousseau, dans À la recherche du temps perdu. * L’embarras des pianistes face à la musique très ornée du XVIIIe siècle (celle du XVIIe, ils l’ignorent). Tous ces pincés, ces doubles cadences, tous ces tremblements avec terminaison… Quelles notes jouer ? C’est si compliqué, le code change d’un compositeur à l’autre… Et comment jouer ça sans faire un énorme caca trop visible, comme un vilain crapaud sur un granit funéraire…Et pourtant il est écrit, il faut bien le jouer, ce fichu tour-de-gosier ! La réaction du pianiste face à un ornement, lui qui n’aime que […]

lire la suite .../ ...
N° 32 Les ratiches à l’anglaise

N° 32 Les ratiches à l’anglaise

Jacques Drillon

Ceux qui ajoutent des tas de machins dans les tartes : de la confiture, de la meringue, de la pâte d’amandes, de la crème pâtissière… * Citez les dix plus grands harmonistes de l’histoire. – Bach, Mozart, Schubert, Schumann, Chopin, Liszt, Wagner, Debussy, Fauré. – Et le dixième? – Bill Evans. Ou Monk. Ou Bill Evans. Non, Monk. Non, Bill Evans. * Personne ne sait Pourquoi les voitures sont devenues de plus en plus grosses. * La maison de famille proposée en location sur Airbnb. * San-Antonio : à la fois le nom de l’auteur des « San-Antonio », série de romans policiers, et […]

lire la suite .../ ...
N° 31 André Gide et sa collection de timbres

N° 31 André Gide et sa collection de timbres

Jacques Drillon

« Croissez et multipliez. » On a vu le résultat. * La technique policière de Mitterrand, qui consistait à raconter la même histoire confidentielle aux personnes dont il doutait, mais avec de légères différences – en sorte de repérer, par la version qui lui revenait aux oreilles plus tard, celui qui l’avait trahi. * Les 99 354 places du stade  « Camp Nou », pour le match de fouteballe Barça-Real Madrid du 18 décembre 2019, vendues de 550 €, pour la catégorie 6, à 5000 € pour la catégorie « VIP Players » (premier rang). C’est plus cher au marché noir, forcément. * « Arguer » (alléguer, prétexter), […]

lire la suite .../ ...
Malgré que Bernadette Chirac n’ait pas de goût pour les chevaux

Une entreprise post-moderne, « conseil et communication », ce genre. De temps en temps, le patron décrète une journée de « veille » : Vendredi, on veille. (C’est un exemple, ça peut être un mardi.) « Veiller » consiste à lire les journaux. Pendant huit heures, moins la pause déjeuner, les employés lisent des journaux, ou ce qui y ressemble, un peu au hasard de ce qui se présente dans « Google news ». Après quoi ils se rendorment. * Voici ce qu’on dit de Bernadette Chirac : – Vous savez ce qu’elle fait de ses vieilles robes ? – Non… – Elle les met. * Filer à l’anglaise, qui se […]

lire la suite .../ ...
N° 29 Les cerises du président et la fugue de Bach

Depuis le thriller, il est venu le feel good book, le page turner, le summer book… (Noter la langue dans laquelle ces catégories sont nées.) Péguy, qui a montré que la catégorisation était une opération intellectuelle débile, inopérante et inutile : la gauche et la droite, l’intellectuel et le manuel… Mais les catégories sont commodes pour ne pas penser, et l’on en crée de nouvelles tous les jours. (Lorsque sont apparus les Gilets Jaunes, on s’est exclamé : mais ils n’appartiennent à aucune catégorie ! Affolement des légumes.) L’été dernier, j’ai lu un feel-good summer page-turner. * (Suite) Il y a les grocery […]

lire la suite .../ ...
N° 28 « Ah que j’aime les militaires! »

N° 28 « Ah que j’aime les militaires! »

Jacques Drillon

Les r que Hitler roulait en hurlant dans ses discours, et qui sonnaient comme des rafales de mitrailleuse. Plusieurs rafales par phrase, presque une par mot. À la fin, tout le monde mort. * Personne ne sait (mais on y travaille) Pourquoi un pull tricoté, lavé à la machine et séché au sèche-linge, rétrécit. * Les belles étymologies Le mot autorité vient du latin auctoritas, lui-même dérivé d’auctor, qui a donné le mot auteur. L’auteur d’une chose écrite prend l’autorité sur cette chose, il la fixe, il la domine. Partant, il domine son lecteur. Au contraire de l’oralité, qui permet […]

lire la suite .../ ...
N° 27 Le champignon atomique et l’emmental suisse

L’amour naïf des Suisses pour leur drapeau national. La croix blanche partout. * La réponse de Frédéric Lordon à l’invitation qui lui était faite de participer au « Grand débat » des intellectuels, face à Emmanuel Macron : « Je ne peux pas : j’ai piscine. » * Personne ne sait Si l’abandon progressif du plastique entraînera de ce fait la disparition des plasticiens. * Les obsolètes  * Les obsolètes (suite)  * Les Américains, qui ont perdu 125 millions de dollars dans la destruction de leur sonde martienne, en 1999. Ils envoyaient des ordres en vieilles unités anglaises (livre-force par seconde) que la sonde comprenait comme […]

lire la suite .../ ...
N° 26 Gentiness et pulsocon

N° 26 Gentiness et pulsocon

Jacques Drillon

De la difficulté d’écrire le « grand » Balzac qu’on attend, d’autant moins aisé qu’il serait définitif. Voir Zweig, Suarès, Muray, et tous ceux qui s’en sont approchés, l’ont entrepris, y ont renoncé. * Les obsolètes : les petites culottes normales, remplacées par des machins censément affriolants, vaporeux, réduits à leur plus simple expression, et qu’on dirait achetés dans des sex shops. * Les Staline d’aujourd’hui : Le Vatican, combien de caméras ? Les Gilets jaunes, combien de smartphones ? * Le déferlement ahurissant, brutal, universel, d’agapanthes bleues. * La reconnaissance qu’on éprouve à l’égard de qui sait vous admirer sans vous le dire. * Féminisme […]

lire la suite .../ ...