de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline

LE COIN DU CRITIQUE SDF

Jean Dieuzaide, Ô mon païs !

Jean Dieuzaide, Ô mon païs !

JEAN-PIERRE BERTIN-MAGHIT

2

commentaires

La petite fille au lapin, la Gitane, Dali dans l’eau, le mariage des funambules, le Brai… Ces images icones  ont marqué la carrière de Jean Dieuzaide, 1921-2003, ce photographe humaniste, ami de Ronis, Doisneau, Izis, Boubat, Brassaï et Weiss. Elles pourraient à elles seules résumer son œuvre photographique. L’importance de Jean Dieuzaide, dit Yan, dépasse, au-delà des centaines de clichés exposés en France et à l’étranger sa création artistique  dans la mesure où il s’est engagé, dès la Libération, à donner à la photographie ses lettres de noblesse. L’ouvrage de Jean-Marc Le Scouarnec est nourri par une importante documentation constituée […]

lire la suite .../ ...
André Suarès ou le désespoir de Cassandre

André Suarès ou le désespoir de Cassandre

MICHEL DROUIN

7

commentaires

 Ne cessant de se proclamer lui-même « poète et musicien avant tout », André Suarès, non sans scrupules et déchirements ne reste pas enfermé dans sa tour d’ivoire. Bien au contraire, considérant à l’instar de Goethe que « celui qui refuse le rôle de citoyen » est le « rebelle », le « maudit » et l’ « hérétique chez les anciens », l’auteur du Voyage du Condottière n’hésite pas à prendre parti, fût-ce au péril de sa vie, car « plus haut est le poète, plus il est vrai et il doit voir clair ». Toute l’œuvre, imposante, de Suarès, le révèle obsédé par la guerre, la paix, les questions politiques, diplomatiques, […]

lire la suite .../ ...
Le monde à l’envers de la société grecque

Le monde à l’envers de la société grecque

NATHALIE COHEN

24

commentaires

Hérodote nous raconte que, chez les peuples barbares des confins, les rôles entre les sexes sont inversés; et Strabon raconte que chez les Cantabres « ce sont les maris qui versent une dot à leurs épouses, (et que) ce sont les filles qui héritent et les frères qui sont donnés en mariage par leurs soeurs ». On connaît aussi la force légendaire des Amazones, ces tueuses d’hommes combattues avec succès par le héros Thésée, comme on le voit sur le fronton du Parthénon et sur bien d’autres édifices sacrés. Les femmes prennent également le pouvoir dans le dernier théâtre du comique Aristophane…au […]

lire la suite .../ ...
Comment devient-on le plus célèbre critique littéraire d’Allemagne ?

26

commentaires

 Mort à 93 ans, le 17 septembre dernier, Marcel Reich-Ranicki a dominé la scène littéraire  pendant plus de quarante ans avec ses articles. Il a représenté une espèce en voie de disparition : le Grand Critique Littéraire exemplaire. En France, la disparition récente de Maurice Nadeau et de François Nourissier a aussi sonné le glas de cette espèce en voie de disparition. Notre Reich –Ranicki a marqué sinon influencé  plus de deux générations d’écrivains  allemands parmi les meilleurs. Il a  montré également  le pouvoir d’un vrai « pro » de la critique sur la librairie de son pays. Pourquoi donc  cette célébrité hors- norme ? Il […]

lire la suite .../ ...
Jean Bastaire, chrétien catholique et socialiste libertaire

Jean Bastaire, chrétien catholique et socialiste libertaire

PATRICK KECHICHIAN

14

commentaires

La mort de Jean Bastaire, le 24 août à l’âge de 86 ans, à Meylan près de Grenoble où il habitait depuis le début des années cinquante, n’a guère fait de bruit. Pas une ligne, par exemple, dans Le Monde, journal auquel il lui arriva de collaborer et qu’il lisait fidèlement. Et pourtant, il tomberait bien mal, ici, le vieux et désolant poncif : sa mort fut aussi discrète que sa vie… Discret, pudique, il l’était certes pour lui-même, mais pas du tout dans ses convictions, dans ses combats : il tenait essentiellement à se faire entendre… Ses indignations étaient à l’image […]

lire la suite .../ ...
Un curieux assassinat

Un curieux assassinat

DOMINIQUE FERNANDEZ

36

commentaires

La vague, la rage d’homophobie sans précédent qui s’est abattue sur la France à l’occasion du débat sur le mariage gay, a fait un dégât collatéral. Le meilleur spectacle de l’année à Paris a été assassiné par la critique. Et pourquoi, grands dieux ? L’invocation aux habitants de l’Olympe n’est pas déplacée, car Troïlus et Cressida, la pièce de Shakespeare jouée à la Comédie Française, met en scène des héros de l’Iliade, les Grecs Agamemnon, Achille, Ajax, Ulysse, Diomède, Patrocle, Nestor et les Troyens Priam, Hector, Troïlus, Paris, Énée, aux prises lors de la guerre de Troie. Sans doute le […]

lire la suite .../ ...
Jack-Alain Léger : pas d’autre vie que la sienne

Jack-Alain Léger : pas d’autre vie que la sienne

GILLES TORDJMAN

14

commentaires

J’ai connu Jack Alain léger à la faveur d’une faute impardonnable : dans un article que j’avais écrit sur une nouvelle traduction des poèmes de Léonard Cohen par Jean Guilloneau, que je trouvais exacte mais peu poétique, je citais comme un modèle les traductions précédentes de Dashiel Heddayatt, précisant, pour les lecteurs forcément ignorants du journal pour lequel je travaillais alors, qu’il était le créateur d’une mythique « Cadillac Rose », sur un disque de 1971 que presque tout le monde avait oublié — nous étions en 1992, ou quelque chose comme ça. Dashiell Heddayatt  m’envoya promptement une lettre pleine d’esprit, et signée […]

lire la suite .../ ...
Jules Verne, pédagogue bricoleur

Jules Verne, pédagogue bricoleur

PIERRE BOST

10

commentaires

On vient de fonder une « Société des amis de Jules Verne ». Je ne m’y ferai pas inscrire parce qu’il ne faut jamais entrer dans les « sociétés ». Mais je me réjouis qu’on ait voulu honorer et cultiver cette mémoire. Jules Verne n’est pas un écrivain. Je ne dis pas qu’il en soit un mauvais ; simplement, il est autre chose. Il a créé des mythes, inventé des rêves, mais en dehors du plan littéraire ; il a plutôt été quelque chose comme un metteur en scène de cinéma, ou un directeur de théâtre. Un organisateur de jeux. Surtout, […]

lire la suite .../ ...
Giovanni Verga, héraut des vaincus

Giovanni Verga, héraut des vaincus

Phiippe Godoy

19

commentaires

Il faut saluer l’heureuse initiative des Editions des Belles Lettres de publier les nouvelles siciliennes de Giovanni Verga, pour plusieurs raisons. Tout d’abord la personnalité exceptionnelle de l’écrivain dans le panorama de la littérature italienne. Puis, la force d’inspiration et d’écriture des nouvelles siciliennes, et le silence  en France, autour de l’œuvre de Verga. Giovanni Verga (1840-1922) est surnommé en Italie le Zola italien. Ses romans les Malavoglia et Mastro Don Gesualdo sont étudiés dans les écoles, plus de cent vingt ans, après leur publication. Ses écrits font partie du patrimoine littéraire italien au même titre que Manzoni (auteur des […]

lire la suite .../ ...
L’impossible roman de Malraux sur la Résistance

L’impossible roman de Malraux sur la Résistance

MAMADOU ABDOULAYE LY

14

commentaires

On doit aux soins de Jean-Louis Jeannelle et d’Henri Godard l’édition récente des notes sur la Résistance de Malraux chez Gallimard. Conservés dans le Fonds André Malraux de la bibliothèque littéraire Jacques Doucet et composés de deux dossiers “Non, 1971” et “Anti-II, en cours, Morceaux Maquis”, ces fragments sur la Résistance éclairent d’un jour nouveau la période qui s’étend de la publication du dernier roman de Malraux (Les Noyers de l’Altenburg) aux Editions du Haut-Pays en 1943 et la parution de la première partie de ses Mémoires (Antimémoires) aux Editions Gallimard en 1967, d’autant que Les Noyers ne représentent que le […]

lire la suite .../ ...