de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline
La « Personnalité de l’année » sont des femmes

La « Personnalité de l’année » sont des femmes

Pas sûr qu’en 1929, en inventant le principe de « l’homme de l’année » quatre ans seulement après la création de l’hebdomadaire américain, la direction de Time ait imaginé qu’elle lançait là un rituel et une institution appelés à connaître un retentissement international dans la durée. Un ratage (l’aviateur Lindbergh absent des couvertures après son vol transatlantique) en était à l’origine : il fut le premier « Homme de l’année », en rattrapage. Depuis, chaque année dès la mi-novembre, les paris sont ouverts et les pressions vont bon train. Les lecteurs sont appelés à voter via le site du magazine. L’enjeu n’est pas seulement politique à court terme mais historique car il offre un miroir de l’époque. D’où le secret des délibérations. Signe des temps : en 1999, on est passé de l’« Homme de l’année » et/ou « la Femme de l’année » à « la Personnalité de l’année ».

Leur critère ? Contrairement à ce que l’on croit, il ne s’agit pas seulement de consacrer en couverture la personne la plus influente des douze derniers mois, mais d’envisager son ascendant, son autorité, son empire sur le cours des choses… « pour le meilleur ou pour le pire ». Ce qui change tout même si ce n’est guère perçu ainsi. Ni récompense, ni prix, ni honneur, c’est une distinction au sens où un individu peut se distinguer de la masse en bien ou en mal. Du moins jusqu’à un certain point : Einstein fut finalement préféré à Hitler comme « Homme du siècle » car il apparut que l’influence de ce dernier sur l’Histoire avait été vraiment… « négative ».1101430104_400

Parfois, la décision va de soi tant les événements l’imposent : Churchill en 1940, Eisenhower en 1944, Truman en 1945, Kennedy au moment de son élection, les astronautes du programme Apollo en 1968, Walesa en 1981 etc Encore qu’avec le recul, Staline, même le 4 janvier 1943… D’autres fois, elle prête à contestation sinon à d’houleuses polémiques : le choix de l’ayatollah Khomeiny l’année de son retour en Iran (1979) fut si clivant au sein même de la rédaction de Time que bien des années après, se souvenant des remous que cela avait provoqués, le maire de New York Rudolf Giuliani fut finalement préféré à Oussama Ben Laden au lendemain des attentats du 11 septembre 2001.

La désignation d’un groupe ou d’une entité plutôt que d’une personne ne reflète pas l’indécision mais bien une prise de position : ainsi des « soldats américains » dès le début de la guerre de Corée (1950) et à nouveau au moment de la guerre d’Irak (2003), des « révoltés hongrois » au moment de l’insurrection de Budapest (1956), des « scientifiques américains » (1960), des « jeunes » issus du baby boom en 1966, de « la classe moyenne américaine » ( (1969), des « Américaines » (1975), des « Faiseurs de paix » (Mandela etc 1993), des « Lanceurs d’alerte » (2002)… Encore que le choix de la Terre comme « planète de l’année » (1988), laisse dubitatif, de même que celui des « Bons Samaritains » (le chanteur Bono, et les philanthropes Bill Gates et sa femme) en 2005.

Il arrive même que de rares audaces prennent tous les observateurs de court : désireux de faire écho à l’ordinateur affiché en couverture comme « machine de l’année » en 1982, « You » (Vous) était élu en 2006, autrement dit les internautes des réseaux sociaux et les contributeurs de Wikipédia, ce qui a été perçu comme une blague un peu potache sinon démagogique et racoleur ; cette année-là, le sondage auprès des lecteurs propulsait largement en tête le vénézuélien Chavez suivi par l’iranien Ahmadinejad…

A noter que deux Français à peine ont fait la couverture : le général de Gaulle évidemment en 1958 et avant lui le président du Conseil Pierre Laval en 1931 qui venait d’effectuer une tournée triomphale aux Etats-Unis au cours de laquelle il avait exprimé l’opposition de la France au « Moratoire Hoover » sur les dettes de guerre.

061217_time_vlrg_7a.grid-4x2A propos, la personnalité de l’année 2017 en couverture de Time n’est autre que les premières femmes ayant « brisé le silence » et révélé l’affaire Weinstein aux milliers de personnes qui ont suivi avec le hashtag #metoo. Le magazine a mis six femmes en « une », dont l’actrice Ashley Judd, la chanteuse Taylor Swift et l’ex-employée d’Uber Susan Fowler, parmi les premières à dénoncer des abus sexuels, ainsi qu’une femme au visage caché, en référence à celles et ceux restés anonymes. Les lecteurs avaient quant à eux largement plébiscité le jeune prince héritier et vice-Premier ministre d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane Al Saoud…

Donald Trump, qui avait eu cet honneur l’année de son élection, a tweeté en novembre dernier que le magazine avait appelé la Maison blanche pour faire savoir au président qu’il serait probablement à nouveau l’homme de l’année. Une éventualité que l’intéressé dit avoir décliné car elle était assortie d’une interview, d’une séance photo et d’un caractère hypothétique qui l’offusquait ; il est vrai aussi que la première fois, son portrait en couverture était assorti d’une légende assassine : « Président des États divisés d’Amérique », ce qui était nettement moins sympathique qu’Angela Merkel l’année précédente « Chancelière du monde libre ». La rédaction du magazine a poliment fait savoir qu’il n’en était rien sans aller toutefois jusqu’à traiter le président de mythomane. N’empêche que, pour affligeante qu’elle soit, cette couverture imaginaire est, elle aussi, un reflet de l’air du temps.

 

Cette entrée a été publiée dans Actualité.

1210

commentaires

1 210 Réponses pour La « Personnalité de l’année » sont des femmes

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 19 h 20 min

« Passeque pour hiérarchiser un machin troupeautesque qui change tout le temps, c’est pire que le Génie des alpages ! »

Mais non, Sergio.
Quand je suivais les cours de l’école de journalisme de la rue du Louvre, où Passou enseigne aujourd’hui, on nous apprenait à hiérarchiser l’info ainsi : Relations internationales, France, faits divers et faits de société, culture…
Je le savais déjà, je lisais Le Monde quasi quotidiennement depuis l’adolescence !
Aujourd’hui, le journal de 20 h, ouvrira sur une rumeur de pédophilie en France et enchainera ensuite sur le tremblement de terre à l’étranger. Et les grands quotidiens ont tous suivi : Le Monde, Libé, le Figaro…

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 18 h 56 min

Nicolas dit: 29 décembre 2017 à 18 h 16 min
« On reçoit aujourd’hui tellement d’infos qu’on n’est plus capable de les hiérarchiser, de définir des priorités. »

L’info c’est très riche, complexe, donc fragile, malléable : les informations interagissent entre elles, comme on dit ! On n’en sort pas, sauf que si, bien sûr, un jour, havec des ordinateurs très puissants (tissu vivant là aussi ?) etc… Grande question !

Passeque pour hiérarchiser un machin troupeautesque qui change tout le temps, c’est pire que le Génie des alpages !

et alii dit: 29 décembre 2017 à 18 h 53 min

Quipu, quipou, khipu ou quipo, signifie « nœud » et « compte » en quechua. Le terme désigne aujourd’hui les objets qu’utilisait l’administration inca pour le recensement des données statistiques concernant l’économie et la société de l’empire. En l’absence d’écriture, l’administration figurait les entiers naturels à l’aide de successions de nœuds le long de cordelettes de diverses couleurs fixées à une corde : l’ensemble constituait un quipu1.wiki

et alii dit: 29 décembre 2017 à 18 h 48 min

; cet acte constitue ce que l’on appelle la réforme de Josias. En particulier, il démolit le veau d’or érigé trois siècles plus tôt à Béthel par Jéroboam Ier, roi d’Israël. Puis il ordonne à son peuple de célébrer la fête annuelle de Pessa’h, qui est signalée comme la plus belle depuis le temps des Juges.wiki

et alii dit: 29 décembre 2017 à 18 h 45 min

avec des cordes,un peuple inca a invente une écriture les qipu « https://www.google.fr/search?q=quipu+inca&sa=X&rlz=1C1CHBF_frFR769FR769&biw=1263&bih=887&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=W9HVSOXp2DWyRM%253A%252Cp5sVsfdCJUBhKM%252C_&usg=__59vMArFM96V_WSEVhPmIInnHIts%3D&ved=0ahUKEwi4je344q_YAhWeF8AKHR-gD7MQ9QEIRDAG#imgrc=W9HVSOXp2DWyRM:

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 18 h 27 min

« Pat V : le site fait trop mal aux yeux, je n’ai pu rester. »

Mais il ne se parcoure pas avec les yeux mais avec les pieds, Ed !

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 18 h 24 min

j’ai mis l’adresse de Sergio donnée par bérénice dans la fenêtre site web et il me réclame une URL ! Sinon rien ne passe…

Widergänger dit: 29 décembre 2017 à 18 h 17 min

Petit Rappel dit: 29 décembre 2017 à 16 h 38 min
Avec ça, on a toujours pas la moindre preuve du réseau d’écoles du bon Roi Josias, le Charlemagne d’Israel…
________
Faut-il être con, dénué de tout bon sens, malveillant et pour tout dire complètement pourri pour se permettre de tenir pareil propos. Il n’y a que dans les recoins malfamés d’un blog généreux qu’on puisse voir grouiller pareille vermine gonflée de sa suffisance prétentieuse !

Si j’affirme qu’il y a des écoles à Jérusalem où on apprend l’hébreu aux enfants, c’est bien évidemment parce que l’archéologie en donne des preuves, pauvre crétin de Court ! On a retrouvé sur des bouts de terre cuite des exercices d’écriture, exactement comme pour les écoles romaines. Faut vraiment être le dernier des cons pour croire autre chose ! Il n’y a que des abrutis sur ce blog.

Nicolas dit: 29 décembre 2017 à 18 h 16 min

Il a l’air un peu reaco depresso nostalgique Glucksmann, je cite « On reçoit aujourd’hui tellement d’infos qu’on n’est plus capable de les hiérarchiser, de définir des priorités. » C’est sans doute pour ca que c’est l’année des femmes. L’écologie nous ramènerait « au sentiment tragique de la vulnérabilité du tout », l’écologie politique lol Pour sauver la planète faut surtout de la R&D. Je passe sur les grands récits perdus… Gros bobo Glusckmann, c pas gagné.

D. dit: 29 décembre 2017 à 18 h 12 min

Ces cinq méditations ont d’abord été un partage oral entre cinq amis, un soir, puis présentées par l’écriture

Ouais ouais…

Paul Edel dit: 29 décembre 2017 à 18 h 06 min

bérénice dit: 29 décembre 2017 Vous avez raison et les volets tièdes d’un hôtel à Rome,le soir, dans l’odeur du chèvrefeuille..c’est pas dans la photo qu’est un musée froid aplati.

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 17 h 51 min

Ed dit: 29 décembre 2017 à 17 h 28 min
migrer vers Wordstress dernièrement

On l’a fait à l’aéroclub : ce devient des usines à gaz, hyperchères…

Mais c’est une bonne expérience : à tous, on a mis involontairement le pied dans la porte ; je veux dire, on va voir combien de temps tient le lien « Ed » en rouge avant que quelqu’un se résigne à prendre la décision d’y mettre fin… Bon plan !

Ed dit: 29 décembre 2017 à 17 h 28 min

Mais non, c’est là pour cela ; c’est l’abcès [Passou/Wordpress] qu’il faut crever…

Étrange coïncidence : j’envisageais de migrer vers Wordstress dernièrement

zerbinette dit: 29 décembre 2017 à 17 h 19 min

La théorie de cordes c’est simple, il suffit de savoir ce que l’on veut en faire :
Etendre son linge : on la met entre deux piquets
Sauter : un bout dans chaque main et on saute en la faisant tourner Sonner une cloche : on tire sur la corde, mais on recommande généralement de ne quand même pas trop tirer dessus…. sinon…
Faire de la musique : flatter les cordes d’un violon ou gratter celles d’une guitare
Vous élever : en montant à la corde
Chanter : il suffit de faire vibrer vos cordes vocales
Bander : … la corde de l’arc

Bon j’arrête, vous savez déjà tout ça, c’est dans vos cordes mais attention : surtout, surtout ne pas toucher la corde sensible !

christiane dit: 29 décembre 2017 à 17 h 18 min

@D. dit: 29 décembre 2017 à 14 h 17 min
Ces cinq méditations ont d’abord été un partage oral entre cinq amis, un soir, puis présentées par l’écriture. j’ai transformé la forme (vers libres) en prose pour qu’elle soit plus proche des quatre premières méditations (en prose). Il faut situer ce désir de parler de la mort dans son âge François Cheng avait quatre-vingt-quatre ans. Il a passé sa vie à lire, écrire, penser, méditer, balançant entre ses deux cultures, tiraillé entre elles. Il a eu envie de lier par une inversion la mort à la vie (lien entre pensée chinoise et occidentale) : la vie ouverte. Son expression au long des textes est humble, discrète. Il se situe dans la vie, s’interrogeant sur l’Origine, la complexité de la vie, le destin. Il aime rappeler qu’il est venu « du tiers monde », les « éternels crève-corps, crève-cœur, porteurs de souffrances et de deuils (Il a vécu dans la Chine, en plein désordre, qui avait sombré dans la misère après la guerre contre les Japonais puis la guerre civile… combats, bombardements, exodes, maladies) pour dire oui à la vie, à l’urgence de résister et de vivre, de ne pas sacrifier à la mort un morceau de cette vie. (l’intuition du Tao : « ce qui est provient de ce qui n’est pas, et ce qui n’est pas contient ce qui est. » Pour lui, la mort fait « basculer le Tout dans le Rien » mais une intuition lui permet de penser et d’exprimer que c’est la conscience de la mort qui lui fait voir la vie comme un bien absolu, « une aventure unique que rien ne saurait remplacer ». Envisager la vie à partir de l’autre côté de la mort. Immense retournement…
On sent à quel point il s’est imprégné de ses lectures de Heidegger, Ovide, Milton, Eliot, Baudelaire, Péguy, Valéry, Claudel, Rilke (« Les Elégies de Duino »)…
Ce fragment d’une méditation, je l’ai offert à Jazzi dont l’écriture hivernale interroge ces mêmes mystères.

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 17 h 18 min

Ed dit: 29 décembre 2017 à 16 h 45 min
Bon alors voilà. Pas envie qu’on m’accuse encore de n’être ici que pour faire la promotion de mon blog.

Mais non, c’est là pour cela ; c’est l’abcès [Passou/Wordpress] qu’il faut crever…

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 17 h 14 min

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 16 h 53 min
amayerling.hautefort.c

Incroyable : si je mettais, moi, a m a y e r l i n g normalement, le poste ne passerait pas !*

Belle expérience : bravo et merci…

* sauf à changer de maison ou autre (box)…

D. dit: 29 décembre 2017 à 17 h 09 min

Je n’ai jamais affirmé comprendre la théorie des cordes, chère Bérénice.
JC doit être en mesure de la comprendre dans ses détails.
Ce que je sais c’est qu’elle est juste mathématiquement mais se fonde sur du sable, c’est à dire des axiomes douteux. Elle est très à la mode mais en fait rien ne démontre que c’est elle qu’il convient d’appliquer.
La théorie de Jean-Pierre Petit est bien plus solide petar ses bases et bien plus dérangeante aussi dans le milieu cosmologique.

Ed dit: 29 décembre 2017 à 17 h 07 min

zerbinette dit: 29 décembre 2017 à 16 h 57 min
Ed, c’est sympa mais tant que les précédents com restent en rouge, ça ne change rien.
Eh bien, ainsi nous avons pu vous découvrir.

Très bien. Vous taperez l’adresse comme des grands si vous voulez repasser alors ! Et il vaut le coup puisqu’il déplaît aux grincheux et séduit les gens intelligents et de goût.

Ed dit: 29 décembre 2017 à 17 h 04 min

Pat V : le site fait trop mal aux yeux, je n’ai pu rester.

Quant à celui de Sergio, il ne se picore pas comme le mien. Je vais donc prendre le temps de le lire.

zerbinette dit: 29 décembre 2017 à 16 h 57 min

Ed, c’est sympa mais tant que les précédents com restent en rouge, ça ne change rien.
Eh bien, ainsi nous avons pu vous découvrir.

Pat V dit: 29 décembre 2017 à 16 h 56 min

 » Oui d’accord, mais je ne vois pas pourquoi. Dans tous les blogs, on poste son adresse dans la section commentaire. La case est faite pour ça et personnellement, je n’ai aucun problème pour promouvoir les sites des autres. »Ed.

Moi aussi.
Je ne suis pas du style suiveur…

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 16 h 42 min

Ed dit: 29 décembre 2017 à 16 h 36 min
Dans tous les blogs

Tout allait bien avant ce passage à Wordstress : là tout a sauté, tout est devenu foldingue… Les coms se barrent, reviennent, vont dans les cintres… Coup de torchon !

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 16 h 39 min

Ed dit: 29 décembre 2017 à 16 h 27 min
copiez l’URL sous « site web » avant de laisser votre commentaire ici.

C’est précisément cela qui plante ; ou c’est Passou, ou c’est les Wordstress : pas cinquante solutions…

Merci quand même !

A ciao…

Petit Rappel dit: 29 décembre 2017 à 16 h 38 min

Avec ça, on a toujours pas la moindre preuve du réseau d’écoles du bon Roi Josias, le Charlemagne d’Israel…
Ne soyons pas trop sévère avec la Maison de la Poésie . Je ne passe jamais devant le Théatre Molière sans penser que cette salle, alors un cours de théatre tenu par un maitre justement réputé a vu les débuts très précoces ( vers 14 ans?) de celle qui allait devenir la Grande Rachel…
MC

Ed dit: 29 décembre 2017 à 16 h 36 min

Oui d’accord, mais je ne vois pas pourquoi. Dans tous les blogs, on poste son adresse dans la section commentaire. La case est faite pour ça et personnellement, je n’ai aucun problème pour promouvoir les sites des autres.

zerbinette dit: 29 décembre 2017 à 16 h 34 min

Explication : si les autres mettent leur adresse dans l’espace « site web », le commentaire passe à la poubelle….

zerbinette dit: 29 décembre 2017 à 16 h 29 min

Ed, on voit que vous êtes nouvelle, vous n’avez pas remarqué que vous êtes seule à avoir droit au feu rouge ?

Ed dit: 29 décembre 2017 à 16 h 27 min

Sergio, si vous avez un site web et que vous voulez renvoyer à celui-ci, copiez l’URL sous « site web » avant de laisser votre commentaire ici.

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 16 h 22 min

Mais non, le boug, je lui souhaite la bienvenue à Ed. Comment se fait-il qu’elle peut renvoyer le lecteur à son blog et pas Sergio ? Il doit avoir un casier judiciaire…

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 16 h 17 min

les forces s’hunifie pas serdgio sinon l’hunivers srait totalitaire et..nazi..toi en phace dla carlingue tu veux houvrir un bordel..ed est pas daccord..moi..j’hésite

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 16 h 11 min

D. dit: 29 décembre 2017 à 16 h 07 min
il va fallour passer à autre chose de bien plus puissant et génial.

S’il est vrai que l’on doive pouvoir unifier…

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 16 h 10 min

corriger l’espilon temporel existant entre satellite et point fixe

ça fait menottée consentante dédé..heu eded

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 16 h 09 min

démagogique et racoleur ; cette année-là, le sondage auprès des lecteurs propulsait largement en tête le vénézuélien Chavez suivi par l’iranien Ahmadinejad…

comme si lassouline netniaou et kim jong..c’eut été aristocratique et trop clivant

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 16 h 08 min

Hypster, c’est bien de tous ces gens à pils ras ou longs desquels vous souhaitez causer? quelques difficultés avec les nouveaux cables

D. dit: 29 décembre 2017 à 16 h 07 min

La relativité générale porte mal son nom parce que, justement, elle n’est pas générale. Vous êtes au courant, Widerganger ?
Pour l’instant et jusqu’à preuve du contraire il est impossible d’unifier les lois quantiques et la relativité générale. Donc elle n’est pas générale. On constate juste que cette théorie est vérifiable dans l’espace observable. On observe aussi dans le même espace-temps des faits que cette théorie est absolument incapable d’expliquer. Comme par exemple la masse manquante ou encore l’accélération de l’expansion de l’Univers. C’était une théorie géniale pour son époque. Mais il va fallour passer à autre chose de bien plus puissant et génial. Cette théorie ne sera qu’un jalon parmi tant d’autres dans l’histoire des sciences. Ah j’oubliais, elle est également incapable d’expliquer la nature précise de la gravitation. Ca fait beaucoup non, pour un truc général ?
Haprès, il est exact qu’on doit corriger l’espilon temporel existant entre satellite et point fixe terrestre et qu’elle le calcule très bien et très exactement. C’est un fait.

Ed dit: 29 décembre 2017 à 16 h 06 min

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 16 h 01 min
dis donc ed t’es pas frilance qui veut placer des papiers a la maison dmarie claire par hasard..baroz va te prende en grippe il a horreur dla concu..dla concu..dla concurence..ha c’est pas facile

Votre mépris de pauvre type houellebecquien trop frustré par sa misère sexuelle pour parler correctement aux gens, vous savez où vous pouvez vous le carrer ? Pour votre gouverne, je n’ai jamais lu de ma vie et je suis traductrice freelance. Je ne cherche pas à écrire pour qui que ce soit.

Bref. Ce fut ma dernière lecture de vos conneries et ma dernière réponse à votre diarrhée aigre.

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 16 h 04 min

Une grosse blonde à bonnet ? Faut voir. Quelle taille le bonnet ?

dédé?..joli..bravo..hon dvrait travailler hensemb..des milles et pis des cents..ed et baroz..zéro pointé

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 16 h 01 min

dis donc ed t’es pas frilance qui veut placer des papiers a la maison dmarie claire par hasard..baroz va te prende en grippe il a horreur dla concu..dla concu..dla concurence..ha c’est pas facile

Ed dit: 29 décembre 2017 à 16 h 00 min

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 15 h 55 min
en face de son bartabac ed est en train de transformer la rdl en cofichop

Sa vou dékoif hein

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 15 h 58 min

A f.outre. Pardon

hen tout faut dabord ête consistant..par exempe baroz au cofichop ça se tient comme un cintre dans un placard

Ed dit: 29 décembre 2017 à 15 h 55 min

Chantal, c’est vrai que la perspective de passer un voyager à stresser pour savoir comment bien s’habiller et se comporter ne semble pas très réjouissante. Mes amis (couples ou hommes, bien sûr) qui y sont allés en sont revenus enchantés. Mosquées sublimes, gens très accueillants et toujours avec de l’alcool dans le salon, etc.

Je pense que Hambourg est trop méconnue des Français qui se ruent à Berlin et à Munich pour l’Oktoberfest. Par contre les Anglais…

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 15 h 50 min

Oui, mais moi je ne dis pas zut, zerbinette…
WGG est un agitateur culturel !
Il a réussi à mettre à feu et à sang la paisible Maison de la Poésie, où nous étions tous réunis…

Widergänger dit: 29 décembre 2017 à 15 h 42 min

T fatigu pas avc moi , mon pauvre closer ! Avec ton QI de bœufs poussif pour les labours, tu ne peux pas aller très loin. Tu fais partie de cs abrutis qui nie la véracité de la Relativité générale quand la scince appliquée s’en sert pour le GPS !

La révolution culturelle du roi Josias fait partie du savoir universel de la communauté scientifique partagé par tout honnête homme. Le DVD « La Bible dévoilée » en parle évidemment abondamment avec des spécialistes de la question dans des entretiens passionnants. Seuls les trous du cul borné et ignare de ton espèce peuvent encore le nier et ricaner. T’es un gros cornard, c’est tout. Et tu ne mérites que mon mépris.

Chantal dit: 29 décembre 2017 à 15 h 39 min

Oui ED je réfléchis car j’ai envie et c’est complètement Hypster … mais le vol + les contraintes liées au respect des coutumes locales m’en dissuadent un peu … il faut y consacrer minimum 3 semaines et je ne dispose pas de ces congés.

Jamais été à HH, séjourné à Köln à plusieurs reprises, j’aime bien les villes fluviales et portuaires, donc HH un jour 😉

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 15 h 33 min

Je mangerais bien un bon hot dog avec plein de moutarde forte de Dijon autour de la saucisse de… Francfort, toujours !

Ed dit: 29 décembre 2017 à 15 h 32 min

Chantal, je n’aurais pas le courage d’aller en Iran, même si c’est la nouvelle destination à la mode pour les baroudeurs.

Malheureusement non, toujours à HH.

Chantal dit: 29 décembre 2017 à 15 h 23 min

Oui c’est à tomber ED, en fait il y en a trois de mosquées à Chiraz, pour les visiter on doit se voiler et les photos sont restreintes, comme dans tous les pays islamiques.

Vous êtes de retour en France après Hambourg ?

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 15 h 20 min

si les images suffisaient à remplacer les lieux, leur manque des dimensions, la qualité de l’air, la sonorité des murs, la douceur d’un mois la fraîcheur d’un autre, la rumeur environnante, l’éblouissement de nos sens en contact avec le tout, le bruit des pas dans les allées, le murmure des fontaines, les trilles d’un oiseau…

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 14 h 53 min

Ha ça c’est bien on hose dire du mal d’une mosquée… Le containment, ou le roll back comme dirait Mac Arthur ?

Mais enfin souvent helles sont belles faut le dire aussi…

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 14 h 48 min

Prends-le l’emploi de vendeur de saucisses, D. !

« Le beurre, l’argent du beurre »

Et la spéculation sur le prix du beurre, ça ne te rappelle rien, D. ?

D. dit: 29 décembre 2017 à 14 h 44 min

Et pis la France va bien nous pondre un délit de négationnisme du réchauffement climatique, vu qu’elle a que ça à goutte avec ses trois millions de chômeurs qui veulent même pas être vendeur de saucissons chez le charcutier du coin alors qu’il y a une annonce Recherche vendeur depuis 1 an. Parfaitement. Et avec tous leswekk-end libre, 7h 40 par jour, payé au smic. C’est pas des blagues. Personne veut. Voilà le monde dans lequel on vit. Le beurre, l’argent du beurre, et tout plein de leçons sur l’empreinte carbone etc… etc…

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 14 h 39 min

Delaporte c’est pas Stéphan Bern ?

Mon Dieu qu’elle est vilaine cette mosquée, zerbinette ! On dirait l’un de ces monuments en plâtre qui décorent les parcours de mini golf…

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 14 h 37 min

Delaporte, le prince Charles a toujours payé ses impôts même quand cela ne lui était pas demandé, je pense que cet homme ( riche et puissant) n’est pas dépourvu de loyauté . Quand au harcèlement , dans cette famille, on a plus eu droit au harcèlement médiatique à leur encontre et aux confidences monnayées de certains serviteurs .

D. dit: 29 décembre 2017 à 14 h 35 min

Il fait très très froid au Canada et c’est expliqué en long en large et en travers par le réchauffement climatique qui s’est senti visé.
Zont pas peur du ridicule, les mecs.
D’ici qui nous expliquent que l’avancée du désert saharien c’est à cause des mammouths de la dernière glaciation y’a plus qu’un tout petit pas.

Ed dit: 29 décembre 2017 à 14 h 33 min

une bande de nazes dégénérés et croupissant dans des dorures d’un autre âge, selon moi.

Vous êtes dur. J’aurais dit « une bande de gens très « cools » et portés sur le sexe qui croupissent dans les dorures d’une autre âge ».

Ed dit: 29 décembre 2017 à 14 h 31 min

zerbinette, très bon lien. L’édifice est effectivement bien caché et sa présence à cette emplacement de la ville totalement incongrue !

Delaporte dit: 29 décembre 2017 à 14 h 31 min

« Delaporte puisque vous stationnez depuis quelques semaines aux portes du palais, sauriez-vous quels rôles ont été confiés à Megan? »

Meghan a principalement joué des rôles dans des séries TV. Ce n’est pas Grace Kelly… Quant au prince Charles, on raconte en effet depuis des années qu’il serait atteint d’Alzheimer. Mais ce n’est probablement qu’une fausse rumeur. Avec Camilla, il a bien assez de ce fil à la patte qui le handicape déjà beaucoup ! Je suis d’ailleurs étonné que, quand on connaît sa grosse carrière de coureur de jupons effréné, il n’y ait aucune donzelle qui ait fait part de harcèlement sexuel à son encontre, voire de viol. Cela manque au tableau de la monarchie britannique, une bande de nazes dégénérés et croupissant dans des dorures d’un autre âge, selon moi.

D. dit: 29 décembre 2017 à 14 h 25 min

Quant aux canadiens qui font 1h 39 de queue sous la pleue pour rentrer dans Notre Dame, sachez que je m’en fous tout autant. Z’avez qu’à rester chez eux à bouffer des brownies au sirop d’érable. Et puis c’est tout.

Ed dit: 29 décembre 2017 à 14 h 24 min

Petit Rappel : les autres peuvent en témoigner, je n’ai parlé de mon blog que par réponse. Ce n’est pas moi qui en ai parlé la première. Je n’ai pas à en faire la promotion ici et cause de bien d’autres choses.

Votre critique sur le fond est ultra sévère et non argumentée. Mais là encore, ça n’est que mon avis. Vous n’aimez pas, vous n’aimez pas. Je m’en contrefiche, troll.

Petit Rappel dit: 29 décembre 2017 à 14 h 19 min

Ed
Apparue depuis peu, vous insistez tout particulièrement sur la promotion de votre blog.
J’ai écouté ces coups de tam-tam, suivi une ou deux signatures respectables, et j’ai trouvé quelques textes de prose mollassonne et languissante, d’un intérêt fort relatif, plus, il est vrai, un moment de haut comique sans doute involontaire avec l’inénarrable rutabaga poétique intitulé l’ Homme Blanc.
Pour toutes ces raisons, je persiste et signe: le lien marche peut-être, mais cela ne me parait pas valoir la peine d’aller y commenter. Après, d’autres peuvent avoir un avis différent du mien.

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 14 h 18 min

christiane dit: 29 décembre 2017 à 14 h 10 min
François Cheng a écrit cette belle méditation sur la mort :
« La mort n’est point notre issue car plus grand que nous est notre désir, lequel rejoint celui du commencement, désir de vie.

C’est vrai. Et le « calibre », c’est la science.

Hon a gagné ! On a gagné…

Bientôt, quoi…

D. dit: 29 décembre 2017 à 14 h 17 min

François Cheng, c’est beaucoup de jolis discours pour au final ne pas dire grand chose d’intéressant. Avec moi ça ne prend pas.

Sergio dit: 29 décembre 2017 à 14 h 15 min

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 13 h 21 min
je veux dire par là que plus il y en a plus y en aura, les hommes restent des hommes que le sein maternel a irrémédiablement empreinté

Boh d’après Desmond Morris c’est plutôt culturel… Acquis dirait Sarko ! Mais faut pas croire les gens… Z’y connaissent gudahl !

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 14 h 12 min

Delaporte puisque vous stationnez depuis quelques semaines aux portes du palais, sauriez-vous quels rôles ont été confiés à Megan? On dit aussi que le prince Charles serait atteint par cette malchance qu’on nomme Alzheimer?

Ed dit: 29 décembre 2017 à 14 h 12 min

Arrêtez avec cette histoire de divorce. Megan machin a toujours rêvé de faire partie de la famille royale. Elle n’a aucun intérêt à en sortir.

christiane dit: 29 décembre 2017 à 14 h 10 min

Jazzi,
12h18..;
j’ai lu…
François Cheng a écrit cette belle méditation sur la mort :
« La mort n’est point notre issue car plus grand que nous est notre désir, lequel rejoint celui du commencement, désir de vie.
La mort n’est point notre issue, mais elle rend unique tout d’ici : ces rosées qui ouvrent les fleurs du jour, ce coup de soleil qui sublime le paysage, cette fulgurance d’un regard croisé et la flamboyance d’un automne tardif, ce parfum qui assaille et qui passe, insaisi, ces heures envahies de silence, d’absence, cette soif qui jamais ne sera étanchée et la faim qui n’a pour terme que l’infini…
Elle nous contraint à creuser sans cesse en nous le tunnel qui mène à l’air libre… »
Tu es l’un, tu es l’autre et tant d’autres, encore.

zerbinette dit: 29 décembre 2017 à 14 h 07 min

Clopine, changez de télérama !!!

Ce soir sur ARTE « le bébé et le clochard » suivi du « Barbier de Seville »

D. dit: 29 décembre 2017 à 14 h 04 min

Des français se plaignent en ce moment au Canada que l’intérieur de leur nez gèle. Qu’il sachent que je m’en fous complètement. Ils n’avaient qu’à rester chez eux en France.

Delaporte dit: 29 décembre 2017 à 14 h 00 min

On raconte que son mariage princier aurait fait manquer à Meghan un rôle dans le prochain James Bond :

« Mettant sa carrière en berne pour se consa­crer à ses futurs devoirs prin­ciers, Meghan Markle en aurait raté un pres­ti­gieux rôle de James Bond Girl dans le prochain long-métrage de la saga légen­daire ! »

Delaporte dit: 29 décembre 2017 à 13 h 56 min

« Je pense surtout que l’alliance du rouquinou coquinou avec une Américaine doit faire sévèrement jaser autour du thé ! »

C’est en effet présenté comme un grand événement. Le divorce aussi sera à la hauteur…

closer dit: 29 décembre 2017 à 13 h 55 min

 » la révolution culturelle du roi Josais à Jérusalem un siècle plus tôt, qui a complètement révolutionné le Proche-Orient, instaurant pour la première fois au monde des écoles populaires et publiques où on apprend à lire et à écrire. »
WG

Il faudrait que tu nous précise la nature de cette révolution culturelle et surtout que tu nous donnes tes sources. J’ai eu beau relire les Livres de Josias et d’Esdras dans la Bible, je n’ai vu nulle part mention de la création d’un réseau d’école populaires et publiques, ni de rien qui puisse s’appeler une « révolution culturelle », sauf si l’on qualifie ainsi la restauration du culte unique de Yavhé, la destruction des idoles et le mise à la porte des femmes étrangères…Pour moi réforme religieuse et repliement du peuple élu sur lui-même, rien de plus…

Quant à la révolution complète du proche orient par la réforme de Josias, il semble que personne n’en ait entendu parlé…

Bizarre, bizarre…

(Attali a dû faire des fouilles archéologiques et retrouvé de documents inédits)

Ed dit: 29 décembre 2017 à 13 h 45 min

Jazzi, excellent !! Tu t’es arrêtée à la première partie ah ! Je suis fêtarde, mais il y a des limites.

C’est un blog, le principe même est la subjectivité. Si tu faisais uniquement allusion à la mosquée bleue, je ne sais trop quoi répondre. Je la trouve très belle, désolée.

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 13 h 40 min

et tu meurs

quelle bonne excuse pour sonner la défaite,le repli, la déroute, le retrait des troupes, prenez donc un peu de ginseng ou des baies de goji afin d’honorer votre condition de mâle

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 13 h 36 min

alors comme c’est presque’une règle j’y ai pensé et je me suis dit que c’était certainement un goût enraciné dans la prime enfance quand l’enfant encore bébé est blotti contre le sein et plus si la mère allaite.

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 13 h 34 min

Jazzi, ce n’était pas sérieux cependant les mecs aiment quand même pour beaucoup voire la majorité en avoir plein les mains.

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 13 h 28 min

« pensez-vous qu’il en veuille pour son argent ? »

Shame on you, bérénice !
Chaque fois que j’ai rencontré Paul Edel, il m’a invité à boire et à manger. C’est à cause, ou grâce, à cette qualité première : la générosité, que je l’ai placé d’emblée derrière le bar, arrosant de son fameux cocktail grappa tous les erdéliens. Vous la première, totalement désinhibée pour le coup !

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 13 h 22 min

Je m’étais arrêté en cours de route, Ed, car je croyais que tu ne parlais que de la vie nocturne : bar, boites de nuit, sex-shop. Mais la suite, en effet, est une agréable invitation à la promenade, avec plein de bons conseils.
Mais essais d’être plus objective dans tes jugements !

« la sublime mosquée bleue » m’a tout l’air d’être un gros pâté indigeste !

bérénice dit: 29 décembre 2017 à 13 h 21 min

je veux dire par là que plus il y en a plus y en aura, les hommes restent des hommes que le sein maternel a irrémédiablement empreinté

Ed dit: 29 décembre 2017 à 12 h 42 min

J’espère alors que mon article vous a quelque peu aiguillé sur les endroits à visiter. Le travail, pardi ! Bon je suis en libéral maintenant.

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 12 h 36 min

J’ai fini pour ce coup ci, Ed.
Je n’ai plus qu’à nettoyer la maison de fond en comble, avant de reprendre la route. Hambourg, c’est une ville qui m’a toujours fait rêver et où je ne suis encore jamais allé. Qu’est-ce qui t’a amenée dans cette ville ?

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 12 h 27 min

Oui, Paul. Moi, mes personnages ne sont pas en quête d’un auteur, ils m’ont trouvé, et me demandent, impitoyablement, de ne pas les oublier ! Ils me terrifient, et pourtant je suis plein de tendresse pour eux…

Paul Edel dit: 29 décembre 2017 à 12 h 21 min

jazzi tu es trop modeste. « être soi même? « une illusion gentillete !lis pirandello tu es toutun tas de gens plus ou moins (plus ou moi)recommandables fais les parler tous ça deviendra Shakespearien

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 12 h 20 min

et… écris, comme jamais le reste de l’année !

ma mère de ma mère..tu dvrais consulter un proctologue comme dracul baroz

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 12 h 18 min

J’ai lu, Christiane, et je t’en remercie.
La traversée des décembres est pour moi une étape difficile : en tout je déteste les fins et n’aime que les commencements. Mon père, ma mère et mon premier compagnon sont morts en décembre. C’est une période où je me tiens à carreau, fébrilement, attendant le mois de janvier, qui marque ma naissance. Au coeur de l’hiver, je guette l’arrivée du premier mimosa, comme d’autres attendent celle des hirondelle, au printemps.
En décembre, j’hiberne, descends peureusement dans la crypte, visite mes morts et… écris, comme jamais le reste de l’année !
J’apprends à aimer l’hiver, moi qui n’ai que le goût de l’été…

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 12 h 14 min

Les Français aiment les rousses !

elle ont l’cul qui brille telment y fait mal aux noeil ed..surtout si tu compte les taches de rousseur..là t’en houblies de respirer..c’est l’apnée syncopée..et tu meurs

Clopine dit: 29 décembre 2017 à 12 h 14 min

Ah, au fait, redéliens, redéliennes, qu’on se le dise ! Ce soir, sur ARTE, un des plus jolis téléfilms de ces dernières années, et l’un de ceux qui bousculent avec le plus de légèreté les clichés qui se trimballent partout (notamment sur ce qu’on sait de la société iranienne…) : LES PIEDS DANS LE TAPIS (titre vilain à mon sens, pour une si jolie histoire…).

Autre particularité : ce film a fait chavirer le coeur de toutes les erdéliennes de ce blog. Perso, comment dire ? J’attribue volontiers le titre de « personnalité de la soirée » à l’actrice Golab Adineh (la mère). Son élégance m’a transportée !!!

Qu’on se le dise : c’est à ne pas louper !

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 12 h 09 min

mais je suis, peut-être à perpétuité, l’individu de la mansarde

..dracul dit que c’est du sous sol..lassouline de la cave à femme nue..mais zavez tout faux..toujours a faire des contresens..le bartabac est de plainpied sinon comment ête fière comme ed

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 12 h 06 min

Pour un maquereau roux et rose

moi haussi j’adore les kippers bonne clopine..comme le haddock teinté au coroucou

D. dit: 29 décembre 2017 à 12 h 05 min

L’hygrométrie, Clopine.
L’hydrométrie est un autre sujet qui peut parfois donner des cheveux blancs à ceux qui s’en occupent.

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 12 h 04 min

Nos ancêtres croyaient que les bébés roux étaient conçus pendant les menstruations…

par le cul clopine..baroz te dirait que les belles poussent dans les choux et ed que les vilains comme baroz poussent dans l’oignon

DHH dit: 29 décembre 2017 à 11 h 59 min

@clopine
les juifs que vous citez sont des Ashkenaz et probablement sous la plume de Proust et d’Apollinaire la rousseur est là pour signifier cette appartenance

DHH dit: 29 décembre 2017 à 11 h 49 min

WGG 23 H 32
ne pourrait on traduire:
‘la banalité routinière de la vraie vie me met mal à l’aise »
(avec un seul mot la où l’allemand prefere ‘ un hendyadis)

Clopine dit: 29 décembre 2017 à 11 h 37 min

Et, à propos de cheveux roux, juste deux précisions : ce sont les cheveux les plus sensibles à l’humidité de l’air, au point que, dans les stations météorologiques, on utilise des cheveux féminins roux pour mesurer l’hydrométrie.

Quant aux méfaits associés aux cheveux roux (sorcellerie, odeur désagréable par exemple !) ils proviennent en fait de l’archaïque croyance en un tabou : celui des règles. Nos ancêtres croyaient que les bébés roux étaient conçus pendant les menstruations… Ce qui était parfaitement débile, n’est-ce pas ? Mais du coup, la suspicion s’installait… Ah là là. Ce que l’humanité peut trimballer, parfois !

Clopine dit: 29 décembre 2017 à 11 h 29 min

Bloom, pourquoi parlez-vous de « filiation ashkhénaze » à propos de souverains roux ? Chez Proust, c’est aussi le juif Swann qui est roux. Et chez Apollinaire aussi, bien sûr :

Marizibill

Alcools

Dans la Haute-Rue à Cologne
Elle allait et venait le soir
Offerte à tous en tout mignonne
Puis buvait lasse des trottoirs
Très tard dans les brasseries borgnes

Elle se mettait sur la paille
Pour un maquereau roux et rose
C’était un juif il sentait l’ail
Et l’avait venant de Formose
Tirée d’un bordel de Changaï

Je connais gens de toutes sortes
Ils n’égalent pas leurs destins
Indécis comme feuilles mortes
Leurs yeux sont des feux mal éteints
Leurs cœurs bougent comme leurs portes.

Mais chez les souverains ???

et alii dit: 29 décembre 2017 à 11 h 27 min

Le livre Good Night Stories for Rebel Girls (Histoires du soir pour filles rebelles — 100 destins de femmes extraordinaires en français) ne peut contenir que des portraits de femmes exceptionnelles. Et à tout le moins, irréprochables.

Le projet éditorial avait débuté en 2016, avec un financement participatif. « Nous nous sommes aperçues que 95 % des livres et des séries télévisées avec lesquels nous avions grandi manquaient de filles occupant des places importantes. Nous avons effectué des recherches et réalisé que cela n’avait pas beaucoup changé au cours des 20 dernières années, aussi avons-nous décidé de faire quelque chose. »

Phil dit: 29 décembre 2017 à 11 h 10 min

Indeed dear Bloom, la couleur des cheveux souverains était vital avant d’être Loreal. Pensez à Philippe le bon dit the fair parce qu’il était blond. Le roux est sorcier, le prince Harry a-t-il pu hériter du chauffeur de lady Di ? ne faisons pas de goss(l)ip.

Bloom dit: 29 décembre 2017 à 10 h 54 min

Il faut lire c’est Henry VIII (8), pas le VII qui flanque une volée de bois gallois au père Richard III à Bosworth.

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 10 h 49 min

étaient normands & donc vikings

ils ne savaient même plus tenir un bateau dans la brume à faire honte à un pécheur breton kabloom..relis l’estoire la vraie..et les trois quart étoyent de francs couillon franseuziche..des flahutes cherchant l’or..t’es un hinfiltré kabloom

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 10 h 46 min

et si Xénophane avait été assez intelligent et imaginatif pour produire sa pensée sans l’aide de personne?

croire en un dieu hunique inaxeccissb qui n’en a rien a péter de rien c’est un effort surhumain cloclo..chus sur que présentment rien qu’a l’idée tu en sue dans la raie du cul..hensuite yen a toujours une poignée qui font semblant..sinon que dans l’temps si augure augurème..lors qu’aujourdhui plus haucun ne rit kabloom..surtout à damasse et jéruzalème..

Bloom dit: 29 décembre 2017 à 10 h 46 min

Phil my dear, il est effectivement plusieurs nuances de roux.
William II, fils du conquérant, était sobriquetté « le Roux ». Plus proche de nous, Henri VII, Mary I (Tudor) & Elizabeth I, étaient roux (ou rousses, si on suit l’accord latin). Si l’on met entre parenthèses le court règne du blond Edouard VI et de ses protecteurs, ce sont 91 années de monarchique rousseur qui se succèdent à la tête (!) du royaume l’Angleterre au XVIe, avec à la clé, la rupture avec Rome qui ouvre grandes les portes à l’hérésie protestante, une contre-réforme sanglante qui raffermit d’autant le zèle réformé, la création de la via media inclusive de l’Anglicanisme, la victoire sur l’Espagne papiste, l’acclimatation de la pomme de terre au climat européen et, « to crown it all » une efflorescence rare de génies littéraires tels Bacon, Marlowe et le grand Will, le Barde d’Avon, the « upstart crow », que Garrick, Kean, Welles, Olivier, Gielgud et Branagh allaient servir avec talent & dévotion au fil des âges.
Oeuf corse, la rousseur des Saxe Coburg s’inscrit dans une autre filiation (ashkénaze?) que celle ci-dessus ou celle de Guillaume II, dit « Le Roux ».
Celle de Harry vient-elle de sa maman? Peut-être ben que oui car, à l’origine, les Spencer (« dispenciers ») étaient normands & donc vikings.

JAZZI dit: 29 décembre 2017 à 10 h 45 min

En fait, hier, après ma pochade, « Une soirée mémorable », je voulais voir si ma verve (je ne trouve pas le mot précis) comique passait mieux la rampe que ma verve dramatique.
Je dois constater que la seconde semble largement emporter les faveurs bienveillantes des commentateurs erdéliens !
Pourtant, les deux cohabitent en moi, comme pour tout un chacun.
Chaloux me dit que je ne suis jamais meilleur que quand je suis moi-même.
Mais où étais-je donc dans ces deux cas ?

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 10 h 38 min

Sauf que 700 ans auparavant l’hymne à Aton témoignait déjà d’un monothéisme élaboré qui était largement suffisant pour inspirer Xénophane…

comme ne dit pas kabloom les religions traditionnelles africaine sont -toutes- monothéiss..le vodou compris..et il faut haussi préciser hune autre chose que ne dit pas kabloom..bientôt on ne dira plus ‘religions révélées’ mais religion soi disant révélé..essaie cloclo..tu verras ça change tout..le monde s’ouvre

closer dit: 29 décembre 2017 à 10 h 30 min

 » Il est évidemment tenant d’y voir une conséquence directe de la révolution culturelle du roi Josais à Jérusalem un siècle plus tôt, »

On se doute bien que tu ne vas pas résister à la tentation WG! Sauf que 700 ans auparavant l’hymne à Aton témoignait déjà d’un monothéisme élaboré qui était largement suffisant pour inspirer Xénophane…

Le minimum que tout esprit honnête et non fanatique peut tirer du rapprochement entre le monothéisme d’Akhenaton et celui de Josias est que cette idée de Dieu unique a circulé sous des formes diverses pendant des siècles dans tout le Proche Orient ancien et qu’il est évidemment absurde de décider sans la moindre preuve que Xénophane l’a reçue par une voie ou une autre.

Je risque même une hypothèse qui n’est pas plus folle que la tienne: et si Xénophane avait été assez intelligent et imaginatif pour produire sa pensée sans l’aide de personne?

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 10 h 27 min

restez correcte, Rose.

sans dédé ça srait une pétaudière hici..dédé doit havoir un border collie..y resserre sur le sujet

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 10 h 23 min

Mais il est pas à ça près, ce merdeux de delalourde qui ne sait ici que calomnier les gens !

bientôt dlalourde rsemblras toutafé a jésus christ..

Ed dit: 29 décembre 2017 à 10 h 21 min

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 10 h 19 min
ed elle est fière comme si elle havait un bartabac comme dirait lassouline..

Fière de quoi ? Hors sujet.

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 10 h 17 min

Dernier élément de réflexion, l’Allemagne accueille 3 fois plus d’étudiants indiens que la France

en gros y faut cqui faut pour que israel accueye en premier les franseuziches..thinkovit kabloom

Ed dit: 29 décembre 2017 à 10 h 12 min

Honnêtement, je n’adhère pas à cette thèse de l’offensive médiatique de la part de la monarchie anglaise. Tout mariage princier a toujours entraîné le même patacaisse, bien avant le Brexit et bien avant une éventuelle mort imminente de la reine.
Je pense surtout que l’alliance du rouquinou coquinou avec une Américaine doit faire sévèrement jaser autour du thé !

bouguereau dit: 29 décembre 2017 à 10 h 12 min

Great thanks dear Bloom pour votre remise à l’honneur du considérable « King’s English »

dlalourde et kabloom c’est bientôt la cordiale hentente

Phil dit: 29 décembre 2017 à 9 h 57 min

Great thanks dear Bloom pour votre remise à l’honneur du considérable « King’s English ». je vous offre un link Alfred Deller que vous choisirez for your own pleasure.
Les Indiens d’Allemagne vont sans doute repeupler la branche des télécommunications où l’on jargonne en acronymes. Peut-être se trouvera t-il parmi la troupe un spécialiste de Hölderlin, fatigué de convoiter les bmw offertes à ses congénéres pour qu’ils délaissent leur famille restée dans le Penjab, un fléau as it seems to be.
Harry is red-haired, how strange, doesn’t look like her mother. ce wedding a le goût un peu morganatique

Chaloux dit: 29 décembre 2017 à 8 h 24 min

Citadelle est le comme Le Bal du Comte d’Orgel, alors, un brouillon rapetassé. Cocteau a voulu tout faire pour assurer la gloire posthume de Radiguet, il y a un volume des cahiers Jean Cocteau qui narre par le menu cette aventure.

A bientôt,

Bloom dit: 29 décembre 2017 à 7 h 36 min

La monarchie anglaise lance une offensive médiatique sans précédent. Le prétexte en est le mariage du cadet avec une star d’Hollywood, les vraies raisons en sont:
– l’imminence de la mort de la reine, traumatisme auquel il faut préparer une opinion publique déboussolée par le Brexit.
– la recherche d’un rôle renouvelé dans la GB d’apèrs le Brexit: Harry le Roux interview son père Charles, futur troisième du nom, sur le changement climatique à la BBC, une première historique.
http://www.bbc.co.uk/programmes/p05s3lfy
Pour les afficionados, un remarquable exemple de King’s English…!

Bloom dit: 29 décembre 2017 à 7 h 26 min

de moins en moins de Français apprennent l’allemand,

Dear Phil, de plus en plus d’Indiens apprennent le tudesque car ils peuvent ensuite faire leurs études supérieures en Allemagne sans bourse délier, surtout s’ils sont ingénieurs ou informaticiens. Comme le disait cette sympathique indienne qui travaille au Goethe Institut avec qui je faisais de la retape pour l’apprentissage de langues européennes, l’Allemagne est un pays vieillissant qui a besoin d’ingénieurs et de techniciens, surtout d’ingénieurs de techniciens indiens. Il va sans dire que la naturalisation suit en général le premier emploi. « Blut und Boden », c’est fini. Dernier élément de réflexion, l’Allemagne accueille 3 fois plus d’étudiants indiens que la France.

Ed dit: 29 décembre 2017 à 3 h 35 min

Non. Cela vaut aussi peu la peine que votre question sans intérêt. À l’avenir, évitez de « troller » ainsi, vous êtes ridicule.

P. comme Paris dit: 29 décembre 2017 à 1 h 40 min

« et alii dit: 29 décembre 2017 à 0 h 00 min »,

Seul livre de Saint-Exupéry, (un pavé m’a t’il semblé)* que j’ai laissé tombé après le premier quart.
A tort, certainement.

Mais pour un brin de mimosa, 12 heures de vol et le sourire d’une femme chez Maxim’s …

*Lui, si aérien.

Ed dit: 29 décembre 2017 à 1 h 29 min

Ah non. Ce n’est pas just my imagination. Je vois d’où viens le trafic à l’heure où les commentaires ont été postés, très cher.

Widergänger dit: 29 décembre 2017 à 0 h 41 min

Xénophane est cité par Platon (Sophiste, 242d) : « La gent éléatique, issue de Xénophane et de plus haut encore, ne voit qu’unité dans ce qu’on nomme le Tout. »

Aristote fait de Xénophane le plus ancien partisan de l’unité et le maître supposé de Parménide (Métaphysique, I, 986, b21).

Les liens sont très probables à travers les siècles entre la révolution de Josias et l’idée d’unité du Tout chez Platon avec les Idées, qui en découlent.

Widergänger dit: 29 décembre 2017 à 0 h 30 min

Xénophane est parti pour la Grèce, fuyant l’invasion perse en Ionie, à l’âge de 25 ans, donc vers -545. Eschyle ne naît qu’en -525. On voit bin que ça colle du point de vue des dates pour qu’on comprenne mieux ainsi la naissance de la tragédie en Grèce compte tenu de ce qu’écrit Xénophane sur le Dieu unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*