de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline

Dix courts à l’A.S. Dégel

Par NICOLAS RICHARD

 

 

 

 

Se runiss à l’A.S. Dégel au Mine Stère.

Rituel au fissiel à l’A.S. Dégel.

 

On cause pas tes horries de rat duction à vancée.

On cause pas la nalyse des mol écul de la lang d’Anterre ce soir.

 

Enig Marcheur est seul dans sa carte et gorie.

Avec Enig Marcheur je prends à lire et à crire.

Avec Enig Marcheur on peut tendre le bruyt du parlénigm.

Avec Enig Marcheur on peut coute les sylences.

Avec Enig Marcheur on peut coute ce qu’on est à l’in terrieur du noir.

 

Des couvertes Mysteur Touss Louverture.

Mysteur Touss Louverture un boujeur un riveur.

Mysteur Touss Louverture il bouj et les choses rivv.

Mysteur Touss Louverture il a de la scendant.

Mysteur Touss Louverture il a la mallice des diteurs.

Mysteur Touss Louverture il va fer le contac pour des zact lit terre hère.

 

Rat duyr Enig Marcheur c’est le conrt air des axes et l’air.

Le rat ducteur  devient aveug en sang et coupé.

Le rat ducteur  revient aveug en sang et coupé.

 

Le parlénigm une sort de pourparlante. Faut dix plômes assis.

Le parlénigm une lang comme un sale rêv.

Le parlénigm  une lang avec trois yeux et pas de nez.

Le parlénigm une queue frais tille.

Le parlénigm une lang avec une boss sur le dos et les mains qui pouss des épôles.

Le parlénigm tout jour et crie dans la vieille ortograve.

Le parlénigm toul monde en conné des birbes.

Le parlénigm ça chanj rien personn d’aurt sait le lire.

Le parlénigm 6rcule en 10verses versions.

Le parlénigm tout fracté en glouti.

 

Rat duyr c’est une sort de théât

Rat duyr attrait au sexe

Rat duyr c’est fer le juteux dans un monde en rut

Rat duyr un drôle de çenti comme si tout était bité et le monde en tié un con ouvert

Rat duyr un ganrr BOUM lésé qwations les ans placements

Rat duyr c’est ZOUM paru un ganrr éclair de lumyèr plus ganrr que le monde en tié

Rat duyr un petit BOUM comme un coup de tonne air. Ça splose en tremêl

Rat duyr c’est le çavoir de ce cas été caché depuis l’époc d’entend

Rat duyr c’est la preuh d’être à taquet

Avec la rat duction se tensifie le calcul des phraz qui gloutiss l’émo.

Rat duyr c’est la saisie de l’art quantiel.

Rat duyr c’est final de conte la mallice du verb.

 

La rat duction pas de pionce pas de sécu

Mais aussi la rat duction pas de barryèr.

 

Le rat ducteur chevauch un ganrr rat aux yeux rouj. Zoss en pyèr néné en fer et garss au prie Mon Risk et Gare Coindreau couilles en bronz.

 

Le rat ducteur Broyeur Marcheur Enic Richeur cherche son tirail

Le rat ducteur mari honnêtis

Le rat ducteur fée un spec tac d’amuse au Mine Stère.

 

Merci à ceuss qui sont des exemp pour nous aurt rats ducteurs.

Merci à Marche Chêne En Tié.

Merci à Renard Oeuf Nerf.

Merci à chac1 des aurt memb du jury Mon Risk et Gare Coindreau

Merci enfin à mon âme-mi et mentor Claro un ganrr mon maistre mon Preux Mistre Claro j’ai ni de l’1spiration Bonparley qui connaît le N° du soleil et de la lune

 

ça tourn ça bouj

Le prie Mon Risc et Gare Coindreau ça fait comme un pic de phorie.

Bon soir à tous dans l’ésert et dans le vent

Le fer est dans le sac

Le fer aimant nœud sac

Qui bouffe chie.

NICOLAS RICHARD

(texte de son allocution à la réception du prix Maurice-Edgar Coindreau récompensant sa traduction de Enig Marcheur, le 25 juin au siège de la SGDL- Société des gens de Lettres)

 

 

Russell Hoban

Enig marcheur

traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Nicolas Richard

304 pages, 20 euros,

Editions Monsieur Toussaint Louverture

Cette entrée a été publiée dans Littérature étrangères, traducteur.

6

commentaires

6 Réponses pour Dix courts à l’A.S. Dégel

Jacques Barozzi dit: 28 juin 2013 à 12 h 02 min

(Nicolas Richard, je suis tout à fait étranger à cette question, Jarrett est un mauvais plaisant…)

Nicolas RICHARD dit: 27 juin 2013 à 15 h 40 min

En réponse à ‘Jarrett’ : j’ai un homonyme (né le même jour que moi, qui plus est!)qui a été (et est encore dans la musique, guitariste et oui, producteur, je crois)…
Moi j’ai jadis été manager de groupes (Forguette-mi-Note; Cornu); je supose que barozzi me prend pour un autre, donc, non?

John Brown dit: 26 juin 2013 à 22 h 15 min

C’est fou ce que cette allocution donne envie de lire le bouquin en question. Et si, au lieu de nous bassiner avec Colosimo, Assouline nous en avait touché un mot ?

Sant'Angelo Giovanni dit: 26 juin 2013 à 13 h 52 min


…et dire,…qu’il y a des patois à corriger,…
…autant,…lui demander s’il fait la manche,…par cette publication,…
…la pêche à l’intello  » abyssal « ,…etc,…Bip,…Bip,…Ah,…

Jarrett dit: 26 juin 2013 à 12 h 53 min

Cher Nicolas Richard, Jacques Barozzi est d’accord avec vous. Mais il me demande de vous poser la question suivante : êtes-vous toujours producteur de rock ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*