de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres

vie littéraire

Sanctionner la Russie sans bannir sa culture

1387

commentaires

Comment sanctionner un chef d’Etat sans punir son peuple ? Le dilemme n’est pas nouveau. Le XXème siècle n’ayant pas été avare en systèmes totalitaires et régimes dictatoriaux, il s’est posé notamment aux temps où régnaient Mussolini, Hitler, Staline et de manière plus complexe vis-à-vis de l’Espagne franquiste, de la Grèce des colonels ou du Chili de Pinochet. Comment boycotter les dirigeants sans en faire subir les conséquences à leur population ? L’invasion de l’Ukraine par la Russie vient de réactiver le cas de conscience- car cela en est dans sa dimension culturelle. Les Ukrainiens ne réclament pas seulement à raison de […]

lire la suite .../ ...
Sylvie Germain cible de la haine de la culture

1283

commentaires

La vie littéraire est pleine de surprises mais toutes ne sont pas heureuses. Vous êtes un écrivain connu, loué et respecté ; vous vous tenez à l’écart des vaines polémiques du petit milieu tant par goût que par tempérament ; vous vous contentez de vous consacrer à votre œuvre à l’écart du microcosme en toute sérénité ; et en publiant en 1989 un livre intitulé Jours de colère couronné du prix Femina, vous n’imaginez pas un instant que plus de trente ans après il vous reviendrait en pleine figure comme un boomerang à retardement historique accompagné d’un flot de haine, de violence, d’insultes […]

lire la suite .../ ...
Rencontre de l’actuel et de l’inactuel sur une table de dissection

1417

commentaires

C’est tout un art d’écrire une chronique mais, rassurez-vous, cela ne fait pas pour autant de tout chroniqueur un artiste. Rares sont les virtuoses y compris parmi les écrivains. Beaucoup s’y sont essayé, parfois avec succès au XXème siècle avec des fortunes diverse –et même avant : Proust qui assura brièvement une « chronique de salon » sous le pseudonyme shakespearien d’Horatio dans les pages mondaines du Figaro ; Colette, assidue aux procès, qui tint une « chronique d’allure judiciaire » dans les journaux ; Cingria dans la Nrf des années 30 ; Vialatte, qui retombait sur ses pieds à l’issue de chacune de ses chroniques dans La Montagne, […]

lire la suite .../ ...
Que faire du « mot-n… » du « Narcisse » ?

934

commentaires

A priori, ce n’est rien. Juste un mot de trop à remplacer par un mot qui conviendrait mieux. Sauf qu’un mot suffit à déclencher des tempêtes. Aux Etats-Unis depuis quelques années et désormais en France. Là-bas, on l’appelle « the n-word ». Un vrai tabou puisqu’il est décrété imprononçable et inimprimable. Quel mot commençant par un « n… » ? Nigger/ nègre. Après Agatha Christie qui a dû se retourner dans sa tombe en apprenant que ses célébrissimes Dix petits nègres étaient devenus d’anodins Ils étaient dix, c’est au tour de Joseph Conrad de faire les frais de ces mesquines opérations de petit remplacement. L’objet […]

lire la suite .../ ...
Greta de pythie grecque en Jeanne d’Arc

1051

commentaires

On avait fini par l’oublier. D’aucuns l’avaient même déjà enterrée comme il est d’usage lorsque s’évaporent les reines d’un jour. De quoi lui prêter un futur d’influenceuse ordinaire. Jacques Prévert avait autrefois résumé tout cela d’un trait en prévenant que le danger d’être dans le vent, c’est de connaitre un jour un destin de feuille morte. En fait, Greta Thurnberg, la terreur de l’inconscience climatique, s’était retirée pour écrire. Du moins il faut le croire puisqu’elle nous menace d’un livre pour la rentrée. The Climate Book est annoncé le 27 octobre prochain chez l’éditeur anglais Allen Lane (Penguin) et dans […]

lire la suite .../ ...
Effacer un pays du visage de la terre

1163

commentaires

Si l’invasion russe de l’Ukraine vous interpelle, vous mobilise, vous révolte et même si elle vous intéresse sans plus, faites un pas de côté inattendu, allez voir ailleurs et vous y découvrirez que le plus subtil géopoliticien de toute cette crise est celui qui n’a a priori aucune qualité pour s’en prévaloir n’étant ni militaire, ni diplomate, ni journaliste, et encore moins commentateur en continu ou expert multicartes. Ce petit bonhomme de 61 ans, qui fait penser au Dustin Hoffmann de Midnight Cowboy lorsqu’on voit sa silhouette brinquebalante s’avancer au loin sur le pont de Brooklyn, est l’un de nos […]

lire la suite .../ ...
Vie de Carmen, « Mamá grande » des écrivains

940

commentaires

Sachant que « le Chacal » est le surnom amplement mérité du redouté agent littéraire new yorkais Andrew Wylie, quel en est le féminin ? Il n’y en a pas. Car fut-elle redoutable, il ne serait jamais venu à l’esprit de quiconque d’évoquer la non moins légendaire barcelonaise Carmen Balcells (1930-2015) comme un chacal (la femelle s’appelle comme le mâle). Et encore moins de hyène. C’est surtout que nul n’aurait osé de crainte de s’en prendre une. La Catalane avait le caractère trempé et ne s’en laissait pas compter. C’est peu dire qu’elle était en position de force et de pouvoir dans le […]

lire la suite .../ ...
De l’importance des prix dans la vie littéraire

1236

commentaires

Il était temps ! On aurait même dû commencer par cela : s’interroger sur l’origine et l’acte de baptême de cette chose étrange que le monde entier nous envie (oui, même la Chine) et qui est l’un des piliers de l’exception culturelle française : « la vie littéraire ». On ne saurait trop la définir. Mais de tout ce qui la constitue, les prix en sont certainement l’un des piliers inébranlables. Si aujourd’hui il n’est pas une institution, pas un club, pas un village qui ne s’enorgueillisse à raison de décerner son propre prix littéraire chaque année, c’est à l’Académie française qu’elle le doit. […]

lire la suite .../ ...
Eloge du cosmopolitisme

Eloge du cosmopolitisme

1356

commentaires

Depuis quelques temps en Europe, le débat d’idées est si vicié par un vent mauvais venu d’Amérique qu’il donne vraiment envie de changer de contemporains. Nous sommes pris en tenaille dans une double injonction identitaire entre le repli nationaliste dans ce qu’il a de plus étriqué et l’ouverture à l’Autre dans un fantasme de métissage immaîtrisé. Une mauvaise querelle des Anciens et des Modernes transcendée par un combat entre l’étroit et l’ample. Un choix binaire donc réducteur, manichéen, simpliste comme on les aime tant en France (êtes-vous Voltaire ou Rousseau ? Beatles ou Rolling Stones ? etc). Nous vient alors la furieuse envie […]

lire la suite .../ ...
Le Nobel de littérature fait-il lire ?

1221

commentaires

Un grand prix littéraire n’est pas toujours un cadeau. Même s’il s’agit du plus fameux d’entre eux. Surtout pour un éditeur. L’auteur, lui, s’en tire mieux parce que le chèque de 10 millions de couronnes (soit 940 000 euros) qui accompagne la consécration échappe à l’impôt, ce qui en fait la prix littéraire le mieux doté au monde. Mais pour l’éditeur, la note est souvent plus salée : outre que le montant des droits augmente bizarrement au lendemain de l’annonce du prix, il doit ensuite accompagner la promotion pas seulement de l’ouvrage mais de l’ensemble de l’œuvre durant toute l’année : campagne […]

lire la suite .../ ...