de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres

Histoire

On l’appelle « la Beeb » ou encore « Auntie »

1077

commentaires

Auntie (Tantine) ? Plutôt familier pour désigner un mastodonte. C’est aussi que vu d’ailleurs, on ne mesure pas la place inouïe qu’elle tient dans l’imaginaire, l’histoire et la vie quotidienne des Anglais. A sa création en 1922, la British Broadcasting Company Ltd est une compagnie privée qui ne deviendra publique que quatre plus tard sous le nom de British Broadcasting Corporation. Dans les deux cas, un même sigle d’une puissance symbolique inégalée, d’abord associé au prestige de l’Empire britannique puis au Commonwealth. Mais quel rayonnement et quelle force de pénétration ! Car dès 1932 la BBC World Service s’employait à « dire la […]

lire la suite .../ ...
Des héritages précédés d’aucun testament

1281

commentaires

Y a-t-il capital symbolique plus chargé qu’un titre de journal ? Le récupérer, ce n’est pas seulement le racheter, souvent pour un franc symbolique après qu’il se soit retrouvé à l’abandon. En le reprenant comme on relève un titre de noblesse tombé en désuétude, ses nouveaux actionnaires s’approprient moins de fantomatiques lecteurs qu’une image, des valeurs, une histoire. De la récupération même si nous avançons dans un monde où de moins en moins de Français sauront à quoi ces titres ont correspondu dans un XXème siècle dont les acteurs et les témoins disparaissent peu à peu. L’inconscient collectif est difficile à […]

lire la suite .../ ...
Quand les descendants interpellent le passé familial

1384

commentaires

Pas facile de renouveler un genre codifié et installé de longue date. Le documentaire historique a longtemps paru coincé entre le « tout archives » et les mêmes archives entrecoupées d’interviews de témoins ou d’experts. Point de salut hors de cette alternative formelle malgré d’inoubliables réussites et des morceaux d’anthologie. Pourtant, cet hiver à Biarritz sur les écrans du FIPA (Festival international documentaire), on a pu découvrir une nouvelle tendance prometteuse. Comme un pas de côté dans la conception des documentaires qui reflète aussi une évolution des mentalités. Quelque chose comme la prise du pouvoir par les descendants dans la manière d’interroger […]

lire la suite .../ ...
De notre envoyé spécial à Marignan

De notre envoyé spécial à Marignan

ANNE BERNET

6

commentaires

Marignan, 1515. Il fut un temps où cette date était dans toutes les mémoires et tous les manuels scolaires, accompagnée de l’image traditionnelle du jeune François Ier adoubé sur le champ de bataille par Bayard, « le chevalier sans peur et sans reproche ». Date et image se sont effacées. Le souvenir des Guerres d’Italie aussi, et les causes pour lesquelles elles furent menées, et les noms de ceux qui les menèrent. À peine se souvient-on que les campagnes outre-monts de Charles VIII, Louis XII et François Ier permirent aux « Barbares » français, comme disait le pape Jules II, de se frotter enfin à […]

lire la suite .../ ...
Enfin, deux écrivains s’empoignent avec l’Indochine française !

1237

commentaires

On ne dira pas que la guerre d’Indochine (1946-1954) obsède nos contemporains. Elle est nulle part quand la guerre d’Algérie est partout. Aussi il est remarquable qu’elle ait inspiré à deux anciens lauréats du prix Goncourt la trame de leur nouveau livre. Moins le conflit lui-même que l’Indochine française. Une sortie honorable (199 pages, 18,50 euros, Actes sud), le récit d’Eric Vuillard (Lyon, 1968), s’ouvre sur une inspection du travail dans une plantation Michelin d’hévéas en proie à une « épidémie de suicides » en Indochine en 1950 au lendemain du massacre de deux colonnes de l’armée française dans la jungle de Cao […]

lire la suite .../ ...
Quelle heure est-il ?

Quelle heure est-il ?

1086

commentaires

Il peut paraitre extravagant, élitiste, snob ou déplacé de porter au pinacle une œuvre que presque personne ne peut voir. Ou alors dans des circonstances assez particulières. Et pourtant, on ne connait guère de spectateur de The Clock qui n’en ait émergé dans un état d’envoûtement et qui n’ait eu de cesse de s’en faire le héraut. Qu’on la qualifie d’installation vidéo, d’œuvre audiovisuelle ou simplement de film, la chose en question ne relève en réalité d’aucune catégorie. Elle n’en propose pas moins une réflexion inédite sur le Temps à travers un réexamen inédit de l’histoire du cinéma et complète […]

lire la suite .../ ...
Bientôt une encyclopédie historique des odeurs

1265

commentaires

S’il est vrai qu’elle n’a pas sa pareille pour humer les odeurs de l’Europe, il n’empêche que Sissel Tolaas ne peut pas sentir l’Union européenne. Vraiment pas ! La chercheuse norvégienne n’a pourtant rien d’une souverainiste. Il faut chercher ailleurs les raisons pour lesquelles l’UE n’est pas chez elle en odeur de sainteté ; plus précisément dans le projet baptisé Odeuropa qu’elle considère rien moins que comme un « plagiat » Sa qualité de pionnière ne fait guère de doute, même si elle n’est pas la seule dans le monde de l’olfaction : le ministère japonais de l’environnement a répertorié les odeurs de cent paysages […]

lire la suite .../ ...
Les humanités gréco-latines seraient-elles toxiques ?

1109

commentaires

La guerre contre les humanités gréco-latines vient de franchir un cap : il ne s’agit plus de les critiquer, de les dénoncer, de les réduire mais bien de les anéantir. On n’en est pas encore là en France mais on en est déjà là aux Etats-Unis (le Figaro s’en est fait l’écho en publiant sur FigaroVox une tribune de Raphaël Doan puis un appel signé par 45 universitaires européens). Il est vrai que, quels que soient les reproches que les historiens de l’antiquité et les professeurs de grec et de latin puissent adresser à l’enseignement de leurs disciplines, il ne leur […]

lire la suite .../ ...
Historiciser… « Mein Kampf » !

1020

commentaires

Gaston Gallimard aimait à dire que son ami Léon-Paul Fargue était le principal obstacle à la diffusion de son œuvre, ajoutant que le cas était assez rare chez les auteurs, tous plus pressés les uns que les autres de paraître dans la double acception du terme. Plus exceptionnel encore est celui d’un éditeur qui semble multiplier les écueils entre l’un de ses livres et le public comme si sa publication était gouvernée par une névrose d’échec. Il est vrai qu’il s’agit de la réédition critique de Mein Kampf (Mon combat) d’Adolf Hitler, laquelle ne peut advenir sans un certain nombre […]

lire la suite .../ ...
Retour sur la consécration du « syndicat »

1247

commentaires

Récemment interrogée dans l’Express sur l’art et la manière d’obtenir les droits d’édition du nouveau livre de Barack Obama, Sophie de Closets, Pdg des éditions Fayard, confiait à Marianne Payot :  « Selon moi, dans le registre des Mémoires de président, comme il y a eu De Gaulle et Churchill au XXe siècle, il y aura Une terre promise au XXIème ». A la réflexion, ce ne sont pas tant les qualités littéraires de « l’écrivain » Obama qui valent d’être discutées : gageons que l’empreinte de l’homme d’Etat les recouvrira bientôt ; c’est plutôt la comparaison avec les deux autres mémorialistes qui fait problème. Que Charles de Gaulle, nourri […]

lire la suite .../ ...