de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres
Ethique de responsabilité et/ou éthique de conviction

Ethique de responsabilité et/ou éthique de conviction

« Nous en arrivons ainsi au problème décisif. Il est indispensable que nous nous rendions clairement compte du fait suivant : toute activité orientée selon l’éthique peut être subordonnée à deux maximes totalement différentes et irréductiblement opposées. Elle peut s’orienter selon l’éthique de la responsabilité [verantwortungsethisch] ou selon l’éthique de la conviction [gesinnungsethisch]. Cela ne veut pas dire que l’éthique de conviction est identique à l’absence de responsabilité et l’éthique de responsabilité à l’absence de conviction. Il n’en est évidemment pas question. Toutefois il y a une opposition abyssale entre l’attitude de celui qui agit selon les maximes de l’éthique de conviction – dans un langage religieux nous dirions :

« Le chrétien fait son devoir et en ce qui concerne le résultat de l’action il s’en remet à Dieu » -,

et l’attitude de celui qui agit selon l’éthique de responsabilité qui dit :

« Nous devons répondre des conséquences prévisibles de nos actes. »

Vous perdrez votre temps à exposer, de la façon la plus persuasive possible, à un syndicaliste convaincu de la vérité de l’éthique de conviction, que son action n’aura d’autre effet que celui d’accroître les chances de la réaction, de retarder l’ascension de sa classe et de l’asservir davantage, il ne vous croira pas. Lorsque les conséquences d’un acte fait par pure conviction sont fâcheuses, le partisan de cette éthique n’attribuera pas la responsabilité à l’agent, mais au monde, à la sottise des hommes ou encore à la volonté de Dieu qui a créé les hommes ainsi.

Au contraire le partisan de l’éthique de responsabilité comptera justement avec les défaillances communes de l’homme (car, comme le disait fort justement Fichte, on n’a pas le droit de présupposer la bonté et la perfection de l’homme) et il estimera ne pas pouvoir se décharger sur les autres des conséquences de sa propre action pour autant qu’il aura pu les prévoir. Il dira donc :

« Ces conséquences sont imputables à ma propre action. »

Le partisan de l’éthique de conviction ne se sentira « responsable » que de la nécessité de veiller sur la flamme de la pure doctrine afin qu’elle ne s’éteigne pas, par exemple sur la flamme qui anime la protestation contre l’injustice sociale. Ses actes qui ne peuvent et ne doivent avoir qu’une valeur exemplaire mais qui, considérés du point de vue du but éventuel, sont totalement irrationnels, ne peuvent avoir que cette seule fin : ranimer perpétuellement la flamme de sa conviction.

Mais cette analyse n’épuise pas encore le sujet. Il n’existe aucune éthique au monde qui puisse négliger ceci : pour atteindre des fins « bonnes », nous sommes la plupart du temps obligés de compter avec, d’une part des moyens moralement malhonnêtes ou pour le moins dangereux, et d’autre part la possibilité ou encore l’éventualité de conséquences fâcheuses. Aucune éthique au monde ne peut nous dire non plus à quel moment et dans quelle mesure une fin moralement bonne justifie les moyens et les conséquences moralement dangereuses. »

MAX WEBER

(extrait de conférences prononcées en 1917 et 1919 par le sociologue allemand Max Weber à l’université de Munich   sur le thème Wissenschaft als Beruf (La vocation de savant) et Politik als Beruf (La vocation de politique), traduites de l’allemand par Julien Freund et réunies en français dans Le savant et le politique chez Plon en 1959 avec une longue préface de Raymond Aron ; une nouvelle traduction par Catherine Colliot-Thélène a été publiée en 2003 par La Découverte-poche).

(Photo Soizig de la Moissonnière)

Cette entrée a été publiée dans Actualité, sciences humaines.

804

commentaires

804 Réponses pour Ethique de responsabilité et/ou éthique de conviction

Delaporte dit: à

« Vous ne savez manifestement pas de qui vous parlez, Delaporte. »

Tout ce que je vois, c’est que Dupont-Aignan n’a pas encore fait ses preuves. On les attend toujours.
Quant à voter pour lui au premier tour, il n’en était évidemment pas question, puisque nous avions avec Benoît Hamon un grand et vrai candidat, qui avait un prodigieux dessein pour notre pays. Et ce ne sont pas les malheureuses ordonnances de Macron qui vont me faire peur : depuis vingt, trente ans, c’est la même sérénade que nous chantent les dirigeants – et cela ne change rien de rien. C’est toujours aussi pire avant qu’après. Vous verrez.

Lacenaire dit: à

Dupont-Taignan est un vilain petit oiseau qui fait cuit cuit cuit

D. dit: à

Mais enfin ouvrez les yeux. C’est Florian Phillipot qui prendra tôt ou tard la Présidence du FN.
Il a toutes les qualités et contrairement à elle il sait manier avec un grand talent de conviction des dossiers politiques et techniques complexes sans tomber dans la vulgarité, voire dans la grossièreté.

D. dit: à

Dupont-Aignan n’a jamais été ridicule. C’est un homme d’une grande honnêteté intellectuelle, clairvoyant, courageux et responsable. Vous ne savez manifestement pas de qui vous parlez, Delaporte. Dupont-Aignan vaut vingt fois mieux que Macron.
Et d’ailleurs si vous aviez intelligemment voté pour lui, comme je l’ai moi-même fait au premier tour, vous ne seriez pas en ce moment en train de geindre et de trembler à l’approche des ordonnances maudites qui se profilent à l’horizon telle la mort avec sa faux.

Janssen J-J dit: à

@votre citation polyglotte est incomplète (DHH). Dont acte…

Au demeurant, je ne reprenais que la citation d’une internaute moyenne toisant un grand internaute. Vous m’apprenez à quel point tous ces personnages ont des lettres, et combien d’aucunes parfois tronquent aussi leurs brillants châteaux, (vu le caractère fragmenté de leur mémoire vikipediesque…), pour de simples chalets de nécessiteux.
Fou comme on se cultive icite, n’empêche…, une x de +, merci !

Delaporte dit: à

Pour ce qui est des prochaines législatives, c’est mal parti pour Dupont-Aignan, comme le note un journal :

« Après son ralliement à Marine Le Pen à l’entre deux tours, Nicolas Dupont-Aignan a essuyé les critiques dans son fief de l’Essonne. Certains de ses électeurs envisagent désormais de ne pas voter pour lui aux législatives et Les Républicains ont décidé d’occuper le terrain. »

Bref, il risque de prendre une veste et que tout s’arrête là.

Delaporte dit: à

Je me souviens de la scène sur le plateau de TF1 où il déclare qu’il va s’en aller parce qu’on le bâillonne : il était ridicule. Avec le FN sur les épaules, un jour, va-t-il s’affirmer ? Pas évident non plus. Pour l’instant, c’est un looser.

Delaporte dit: à

Sergio dit: 10 mai 2017 à 17 h 11 min
Du pont-Aignan c’est en effet beaucoup plus sérieux et dangereux que Marine, mais ça a aussi ses limites. On ne l’a pas beaucoup vu s’exprimer, à part ici ou là, quand on lui donnait la parole. Mais pourra-t-il un jour faire trembler l’électorat sous sa domination puissante ? Rien n’est moins sûr.

Sergio dit: à

Delaporte dit: 10 mai 2017 à 16 h 51 min

Il y a aussi Dupont-Aignan, que les partisans du FN commencent à apprécier pour son sérieux. Ils le verraient bien à la place de Marine.

Et cela, c’est très dangereux, parce que c’est plus du tout le même calibre et le même folklore, et cela aurait tôt fait d’accréditer une rassurante respectabilité comme on dit…

Là les mecs i passent ! Gaffum…

JC..... dit: à

Pour en revenir, et en finir (?) avec la pédagogie pédophile :

– un salaud de pédagogue de 39 ans qui séduit et couche avec une gosse de 15 ans, les parents doivent porter plainte pour abus de personne ayant autorité.

– une salaupe de pédagogue de 39 ans qui séduit et couche avec un garçon de 15 ans, les parents doivent porter plainte pour abus de personne ayant autorité.

Egalité entre les sexes. Plainte déposée dans les deux cas, car ce n’est pas un problème de sexe mâle ou femelle, mais d’autorité parentale déléguée au pédagogue.

Donc de l’ETHIQUE, pas de la NIQUE !

Delaporte dit: à

Quant à l’extrême droite, ça suppute beaucoup en son sein, à la recherche de stratégies improbables :

« Car le «désastre» de cette campagne a convaincu de nombreux partisans que «la ligne gaucho-philippotiste» était condamnée… Ce qui laisserait une opportunité à Marion Maréchal-Le Pen de prendre «du recul», d’assister «de loin à la chute de sa tante» et de «revenir à la faveur de la crise», prédit un commentateur. »

Il y a aussi Dupont-Aignan, que les partisans du FN commencent à apprécier pour son sérieux. Ils le verraient bien à la place de Marine. L’OPA de Dupont-Aignan serait alors gagnante pour lui-même, une sorte de coup d’Etat au coeur du FN. Mille chemins ouverts, on le voit, pour l’extrême droite française, mais souvent en allant droit dans le mur… Car bien fort celui qui discernerait l’avenir d’un parti qui a su si mal géré la phase présidentielle, et qui n’arrive jamais à décoller vraiment.

Bob dit: à

JC….. dit: 10 mai 2017 à 15 h 36 min
Hypothèse :vu le milieu social (imaginez le scandale) c’était sans doute hors de question

DHH dit: 10 mai 2017 à 15 h 26 min
Il me semble qu’elle avait ét é virée de l’Educ Nat

Sergio dit: 10 mai 2017 à 15 h 45 min
Pas mal !

rose dit: à

Riche, ça c’est clair. Réussie, je demande à voir.
En tout cas, fini la première dame au placard ou sur les toits de l’Opéra.
Ce serait pas mal que Macron rende la Lanterne au premier ministre.

Trop c’est trop.

Enfin je crois que les mensonges sont autant chez MEN (ministre de l’éducation nationale) que chez le FN. Inventions illusions et baratins. La réalité est loin de ce qui est raconté. Blablabla.
Et que l’esprit de vengeance, de revanche est franchement horrible. Tu m’as dit ça il y a cinq mois trois jours deux heures douze minutes hein ? Ben aujiurd’hui je suis au pouvoir. Et toi à genoux.

rose dit: à

qui n’a plus court

rose dit: à

DHH
C’était une attitude morale qui n’a okus cours. Le garçon jugé inconsistant et inconscient était envoyé en Angleterre.
Le drame de Gabrielle Russier.
Duras a vécu la même chose. Avortant de force. Le juene homme envoyé en Angleterre.
Mais qu’ont les anglais ?

rose dit: à

Oui je viens de vérifier. Merci JC 10 mai à 1h 43 mon com a disparu.

rose dit: à

Loi du coeur contre loi de la raison

rose dit: à

ne retrouve pas

rose dit: à

Pour Antigone lous du coeur cobtre lois de la raison. D’Etat d’accord.

Sur les cyniques, il y en a d’autres. Des arrivistes. Des profiteurs. Des opportunistes.
Valls trinque plus que d’autres. Plus exposé ?

rose dit: à

Merci JC mais ce que je ne reteoyve pas c’est mon com. de vers deux heures du matin où j’avais perdu le sommeil.

bouguereau dit: à

du champagne, de droite, forcément de droite !

y’a hune répartie phameuse en chti qui ‘moi jai la même gueule que les riches’..même les riches la disent en chti..vu qu’une gueule de pove vaut plusieurs gamelles de riche..forcément

JC..... dit: à

Quelle belle mort que mourir d’amour !
(RIP Gabrielle Russier…)

JC..... dit: à

« Rayonnant et fusionnel …. »

DHH délire.

Sergio dit: à

Paul Edel dit: 10 mai 2017 à 10 h 24 min
Un jour Emmanuel est entré à l Élysée et il a trouvé la maison vide alors il s’ y est installé,

Et sa régulière en a profité pour fermer la porte de service et embarquer la clef…

bouguereau dit: à

NB/ Mieux vaut le proférer dans une autre langue, d’abord ça passe un peu mieux, et ça fait surtout moins mal aux hémorroïdes

les culs parlent haussi..haprés didrot le déluge

Sergio dit: à

Effectivement Renaud était au pastaga, ce qui n’est pas si fréquent…

Sergio dit: à

JAZZI dit: 10 mai 2017 à 13 h 30 min
du champagne, de droite, forcément de droite !

Faut voir ; cet excellent Charles Hernu sifflait plus de champagne que ses avions de transport de kéro ; d’ailleurs lorsqu’il en empruntait un, il y avait presque autant de champagne qui l’attendait à l’intérieur que de coco dans les ailes…

JC..... dit: à

Il est évident, contrairement à ce qu’avance DHH, que la parentèle de ce pauvre Manu aurait du porter plainte contre la pédagogue pédophile.

C’est ce que j’aurai fait personnellement : abus d’autorité ! Il est vrai que DHH a du en rêver…uhuhu !

bouguereau dit: à

aillent se faire sucer la teube par Meluch

à contrario..t’as haucune psychologie

DHH dit: à

@ jansssens
votre citation polyglotte est incomplète.
Le texte exact, de Chateaubriand je crois, doit être complété par : »il y a tellement de nécessiteux »

bouguereau dit: à

Le pastis est de gauche

y’a une réplique la dessus dans rue des prairies havec gabin..

DHH dit: à

Je pense que le couple que Macron forme avec Brigitte son ex -prof , qui parait rayonnant et fusionnel n’aurait pas pu se former puis s’épanouir dans le temps , s’il n’y avait eux avant eux la lamentable affaire Gabrielle Russier ,où des parents, qui ont voulu intervenir par des voies judiciaires pour étouffer dans l’œuf un couple de même nature , se sont retrouvés à porter une responsabilité douloureuse dans la mort de cette jeune femme, dont le crime était d’aimer son élève, et ont eté l’objet d’une réprobation publique et mediatique sans appel
L’echo de cette affaire –rappelez vous l’intervention de Pompidou- et son effet de « plus jamais ça » a surement fait qu’a partir de cet épisode, un père ou une mère d’adolescent ne peut plus se reconnaître le droit de ceder à la tentation d’intervenir de manière irréversible et autoritaire en face de telles situations ; et c’est tant mieux, puisque le modèle actuellement sous nos yeux montre qu’elles peuvent être génératrices de vies d’adultes riches et réussies

Lacenaire dit: à

pour ceux qui ne peuvent ouvrir le lien : JC est un psychopathe !

gardel dit: à

Éthique de responsabilité vs éthique de conviction.
Quelques matches aller :
En 441 avant JC, Créon, Roi de Thèbes, punit sa nièce Antigone pour avoir désobéi son ordre royal (raison d’État) de laisser sans sépulture le cadavre de son frère à elle, Polynice, dont le corps gît hors des murs. Antigone, obstinée dans son « éthique », est condamnée à rester à vie dans le tombeau des Labdacides où elle décide se pendre. Résultat : un à zéro.
En 1876 le puissant Wotan ordonne à sa Walkyrie préférée, Brünnhilde, de combattre contre Siegmund dans le duel avec Hunding. Elle refuse et combat, sans succès, à côté de lui. Wotan, dont la crédibilité de souverain est en jeu, prend ses responsabilités (voir « La Walkyrie », acte II), et condamne malgré lui l’insoumise à être encerclée par le feu. Résultat : un à zéro.
En octobre 1965, Henry Kissinger, Prix Nobel de la Paix et Grand Manitou de la Diplomatie des EE.UU (c’est-à-dire : mondiale) de l’époque, décide d’ « organiser », pour des raisons d’équilibre géopolitique et militaire, un coup d’État en Indonésie (Suharto, le sauveur, au lieu de Sukarno, dehors), massacres dans lequels au moins 400.000 communistes « convaincus » trouvent la mort. Résultat : un à zéro.
(dans les cas cités il n’a pas eu, et il n’y aura pas, des matches retour.)

Delaporte dit: à

Drôlatique : la chute de Valls. Prêt à n’importe quelle bassesse pour avoir un job, il est en train de se faire virer du PS sans être accepté par En Marche ! Le cynisme ne paie pas. Des pourris pareils, personne n’en veut.

Lacenaire dit: à

Midi à l’Institut : JC, l’andouille au pastis !

rose dit: à

j’essaierai de traduite D en espagnol pour que vous le mettiez en musique

rose dit: à

la vie dans les bois dit: 10 mai 2017 à 8 h 29 min
@Cela dit, je doute que vous disposiez des instruments utiles pour comprendre une forme si simple

Renato caro,
Je vais vous laisser à vos doutes de prof en mal d’élève.

j’adore !

Ce n’est pas mon truc, auriez-vous pu rajouter.

Je n’avais pas compris, le soir du débat le lien avec le mariage prof/élève. Il a fallu qu’une me le souffle. Pffff.

rose dit: à

je ne le trouve plus ce lien avec le psychiatre italien. Où ai-je la tête ? Lunaire me dit ma prof de gym.
parfois elle est plus méchante que cela elle me demande si je dors alors que je pense : je ne réponds rien. J’ai adopté cela, le silence, sans mépris, c’est son histoire, …, pas mon histoire.

rose dit: à

bérénice dit: 10 mai 2017 à 7 h 11 min

contrairement à vous je ne trouve pas ce lien amoureux ni suspect, ni pathologique. Celui d’une gamine avec un adulte, par contre, oui, très suspect et très pathologique.

Pour moi, les réactions témoignent d’un machisme virulent.

rose dit: à

merci bérénice : donc vous avez lu ce commentaire ; j’espérais cela que un le lise.

Vous avez totalement raison de critiquer : je ne suis pas d’accord non plus avec l’aspect pédophile. Ce qui m’a intéressé c’est comment se construit le désir (fou ici) du pouvoir. Comment la femme aimée – très protectrice très attentive, (très dévouée j’imagine) lui permet d’accomplir tous ses fantasmes de sur-puissance. Ce qui m’a plu, bérénice dans ce portrait, ce n’est pas l’aspect captateur et la différence d’âge critiquée (les italiens sont de très grands machos, j’ai eu des engueulades mémorables ave mon père à ce sujet prenant Yves Montand comme contre exemple, père à 72 ans, quel cirque !), (moi je trouve très bien toute parité et là c’est un vrai cas de parité, pourquoi donc critiquer ?), non ce qui m’intéresse c’est le fait que échappant à l’oedipe par un contre oedipe, puisque l’épouse n’est pas la mère, l’enfant, adolescent ne connaît pas la frustration absolue du renoncement, la terrible désillusion de l’arrachement maternel, puisqu’il n’y a pas d’arrachement.

Beaucoup de choses concernant le pouvoir m’ont semblé très juste dans le portrait de macron comme psychopathe. Et j’avais remarqué, lors du débat, son impossibilité totale à regarder marine le pen droit dans les yeux. Il en était incapable.
Il a la toute puissance dE l’enfant jamais contrarié & qui n’a coupé aucun lien, qui n’a pas lutté pour son autonomie ; il n’a pas grandi.

rose dit: à

portrait de macron – le correcteur bloque

censuré mais ce qui est écrit est écrit

rose dit: à

mon com. de deux heures du matin sur un psychiatre italien faisant le portrait de marron et le lobby j… pareil aux marchands du temple, censuré comme de bien entendu.

JAZZI dit: à

« Le pastis ? Une boisson politique ? »

Le pastis est de gauche. A « La Rotonde », ils ont surtout servi essentiellement du champagne, de droite, forcément de droite !

JC..... dit: à

« mon dieu, mon dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (un coupable, justement châtié)

Mais… quelle question!

…on dit n’importe quoi quand on est dans le caca ! La raison ? Pour les raisons habituelles : l’intérêt personnel, lequel est supérieur à tout autre !

Janssen J-J dit: à

@l’agonie par asphyxie fait taire le Verbeux.

S’agissant du crucifié, il a quand même eu le temps de demander à JC….. : « mon dieu, mon dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Nicolas dit: à

Parfait, que ce branquignole bon qu’à beugler et prendre ses électeurs pour des gogos aillent se faire sucer la teube par Meluch.

Delaporte dit: à

Hamon va bientôt lancer un nouveau courant « de gauche », non pas « transgenre », mais « transpartisan », pour rassembler. Par ailleurs, il a pris fermement position contre Macron, n’étant pas du genre lèche-bottes. Il me semble que tout cela augure bien de l’avenir, et porte haut la réforme sur le travail qu’il n’abandonnera pas :

« Benoît Hamon a par ailleurs affirmé être « dans l’opposition » face au futur gouvernement d’Emmanuel Macron. »

JC..... dit: à

Regardez d’un œil gastronomique la photo de la grosse loche Frédéric Mitterrand sur le FIGARO.

Sa Ventripotence est à François Mitterrand ce que le grain d’avoine est au grain de caviar séché à la prébende de Vichy …

Bonne fin de journée, les amis !

JC..... dit: à

Je vous quitte.

Une conférence à l’Institut dans 30 minutes : « Le pastis ? Une boisson politique ? »

JC..... dit: à

Dédé,
Sois raisonnable ! Appuyé par de puissants lobbies, ne heurte pas le tyran nouvellement auto-encensé !

Répète après moi :
« Macron m’aime farouchement, j’aime Macron farouchement ! »

PS : l’ordonnance vient de tomber : toutes les vaches normandes appelées Brigitte seront rebaptisées Myriam.

D. dit: à

Si tu veux lui rendre service, Frédéric, tu ferais mieux de la fermer. La bouche, mais aussi la braguette.
Si.

D. dit: à

Frédéric Mitterrand : « La France va être amoureuse de Macron ».

JC..... dit: à

JJJ le Verbeux !

Personnage biblique à crucifier gaiement, il parait que l’agonie par asphyxie fait taire le Verbeux.

Hélas ! si ça pouvait être vrai …

JC..... dit: à

A la Rotonde, il y avait de la Limande à la Macron !

On entendait : « Vous reprendrez bien un peu de Lacenaire, c’est délicieux !? ». Personne n’en a voulu : plat, et pas frais …

Janssen J-J dit: à

Je suis assez économe de mon mépris.
I am quite sparing of my contempt.
Ich bin ziemlich sparsam meine Verachtung.
Sono abbastanza frugale del mio disprezzo.
Я довольно скудный мое презрение
أنا مقتصد جدا من احتقاري
איך בין שיין שפּאָרעוודיק פון מיין ביטול
Estoy bastante frugal de mi desprecio
Én elég szerény az én megvetéssel

NB/ Mieux vaut le proférer dans une autre langue, d’abord ça passe un peu mieux, et ça fait surtout moins mal aux hémorroïdes.

Lacenaire dit: à

A la Rotonde, radis et croque monsieur, des courges mais pas d’ANDOUILLE : JC s’était excusé

D. dit: à

Paul Edel dit: 10 mai 2017 à 10 h 24 min
Un jour Emmanuel est entré à l Élysée et il a trouvé la maison vide alors il s’ y est installé, tel un gros chat angora.

C’est beau. On dirait presque du Saint-Jean de la Croix. Si Rose peut nous le traduire en espagnol, je veux bien le mettre en musique.

JC..... dit: à

Abolition de l’esclavage ? Que nenni ! Faut pas fêter trop vite la disparition de cette habitude éternelle …

– en démocraties occidentales, on le planque dans un souci d’humanisme bien hypocrite : des traces bien vivantes en entreprises, officines publiques et banlieues bleues

– en tyrannie islamique, càd partout, on l’organise en se référant aux textes saints, les africaines, les orientales, les minorités, en savent quelque chose : on en use joyeusement

– en Asie, on a encore par ci par là des camps de rééducation où ça bosse à en crever, ce souci de rentabiliser les rebelles -des réactionnaires- étant tout à fait excusable, bien entendu.

Paul Edel dit: à

Un jour Emmanuel est entré à l Élysée et il a trouvé la maison vide alors il s’ y est installé, tel un gros chat angora.

Bob dit: à

« des radis et des croque-monsieur »
la nouvelle tendance

@9 h 43 min
Entre petits génies…

Miss Tigris dit: à

Quoi ? Stéphane Bern s’est fait croquer par un monsieur en bouffant des radis ?

JC..... dit: à

« À la Rotonde, « il y avait des radis et des croque-monsieur », raconte Stéphane Bern »

Il y avait aussi quelques courges ….

JAZZI dit: à

Un témoignage capital pour mieux comprendre l’histoire contemporaine !

« À la Rotonde, « il y avait des radis et des croque-monsieur », raconte Stéphane Bern »

JAZZI dit: à

« Manuel Valls ne remplit pas les critères pour une candidature En Marche ! »

Un vrai tonton flingueur, l’Emmanuel !

bérénice dit: à

8h57 je ne revendique pas de statut et ne prétends pas opter pour une solution idéale, je donne ma position actuelle.

Cordialement.

JC..... dit: à

« Lacenaire est un génie ! »
(Ma,nu Ma,cron … en son discours du Louvre)

JC..... dit: à

On a échangé le Roy des Incompétents Petit Bedon 1er, contre le Prince des Bébés Hystériques, Alexandre le Petit …..

La remarquable Exception culturelle française est devenue la juvénile Exception Culturelle et Politique française…. !

renato dit: à

L’aigreur est un moteur comme tant d’autres.

Lacenaire dit: à

On savait déjà que JC est une ordure ; il en apporte des preuves quotidiennement; merci

JC..... dit: à

On comprend bien que le Bébé Macron, gamin gâté-pourri à 15 ans par la pédagogue pédophile, sera toujours enfermé dans cette jeunesse idéalisée que Mémère Strognegneux entretient amoureusement.

Qu’est ce qu’on se marre….

Pauvre de nous ! On est bien barré avec un gosse à la barre du pédalo France.

JC..... dit: à

Bérénice, haut responsable du PIBNA, le Parti des Indécis, Blancs et Nuls Abstentionnistes, je connais ma destinée : NE PAS VEAUTER !

Bien à vous !

bérénice dit: à

JC, votez Front, vous êtes encore libre de le faire.

JC..... dit: à

On vois bien que l’hystérie est présente -ô combien !- dans les discours de notre infantile président …

Les Français sont des veaux.

renato dit: à

Puis on de demande le pourquoi du désastre.

la vie dans les bois dit: à

@Cela dit, je doute que vous disposiez des instruments utiles pour comprendre une forme si simple

Renato caro,
Je vais vous laisser à vos doutes de prof en mal d’élève. Et je m’excuse de ne pas prendre le temps, ni de chercher à comprendre vos effets de manche, ni de vous lire.
Autant de fois que nécessaire, utilisez la fonction ctrl F.
Comme vous, je suis assez économe de mon mépris.
Buona giornata; en mon absence, laissez un message sur répondeur.

bérénice dit: à

JC, il n’aurait pas pu résilier ? Je n’y crois pas , pour le côté Narcisse, histrionique, c’est une caractéristique de nombreux acteurs politiques ou non, ce n’est pas nécessairement un handicap si on ne tombe pas dans le culte de la personnalité et si ce trait ne constitue pas l’essentiel de la personnalité.

renato dit: à

« … il y a tous les éléments d’une symbolique maçonnique… »

Et en avant avec les poncifs ! C’est la faute aux maçons, au Vatican, aux Russes, à la CIA… Il y a de bon que les bolcheviques sont sortis du jeu… Ou pas ?

bérénice dit: à

L’irruption de Bruno Lemaire dans ce parti ne me dit rien qui vaille et bien qu’on puisse y voir une bonne volonté qui sera tempérée au mixage.

JC..... dit: à

Comme le suggère fortement le psychiatre italien -tout Italien est psy par nature-, il est évident que Bébé MACRON est un psychopathe dangereux jouant au berger christique pour se remettre de son viol adolescent par la Fée STROGNEGNEUX !

On a pas fini de rire « farouchement »….!

renato dit: à

Présidentielles, quelques observations d’un touriste.

Selon Aron le choix d’un président sur la base d’élections primaires est une erreur.

Première réaction aux propos d’un politique : il y a quelque chose d’immoral dans l’idée que les personnels médicales et paramédicales doivent faire preuve de dévouement — qualité que beaucoup parmi ceux qui en font la demande ne sont même pas capables de mimer.

« Réduire la spontanéité du monde », je ne trouve pas ça heureux comme proposition, pourtant elle joue un rôle décisif dans l’économie sémantique des nos relations sociales, si on dit « autocensure » nous comprenons mieux, mais la refusons car plus ardue à assumer et contradictoire si nous donnons de la valeur à la liberté d’expression.

Les opinions reposent sur la qualité des conflits que nous sommes prêts à affronter pour les soutenir.

Liste des juifs proches d’un candidat ? Si c’est vrai c’est dégoûtant.

La masse? le monstre collectif qui définit la norme. Un sentimentalisme bon marché est évidemment plus porteur que Sophocles, Balzac l’avait bien compris ainsi dans son millefeuille il alterne des couches d’analyse sociale à des couches de sentimentalisme inconsistant à des couches d’analyse psychologique, et ainsi de suite.

Tic-toc : S’ils ont « envie de dire » qu’ils disent.

Sardonique !

Mythologies en ruine. J’entends une voix télévisuelle parler de « intellectuel pensant », et je me dis en voilà un qui fait tout son possible pour se rassurer.

PS+EELV 6% et des poussières. Pourquoi ? quelques bonnes idées versées dans une vieille et moche structure. Politiquement inadéquats !

Les antifascistes deviennent ex-antifascistes et ils se transforment en bêtes à bouffer du foin.

Je ne m’attendais pas à revoir la figure du complice objectif de la réaction — inutile qu’ils fassent dans la pureté catho-gauchiste, la mauvaise fois reste, peu importent les motivations.

La perversion de croire que la désinformation et le faux sont compatibles avec la liberté d’expression — absence certaine de civilité.

Incapables d’accepter la défaite ils écument de rage et cherchent des alibis pour ce qui est arrivé et pour ce qui n’est pas arrivé.

Usage impropre du mot famille par les politiques, analogie avec l’usage qu’en font les adhérant à la mafia.

Quelque part Adorno dit que la liberté ne consiste pas dans la possibilité de choisir entre blanc et noir, mais dans la possibilité de se soustraire à ce choix.

Il y a de bon que certains politiques loupent leurs paris.

On devient vite le majordome de son téléphone — « il sonne et tu réponds —, je comprends donc que l’on puisse le détester — néanmoins, bien que je ne l’emploie pas, je sais m’en servir. Mais ce fut une surprise de découvrir qu’un ancien Premier Ministre ne sache pas s’en servir ! Est-ce qu’une lecture suspicieuse serait utile ? instructive ?

renato dit: à

la vie dans les bois dit: 9 mai 2017 à 8 h 25 min

Je ne verrai jamais mon idéal de monde, j’en suis conscient — envers et contre mon âge. In Civil DisobedienceThoreau rappelle que le meilleur gouvernement est celui qui gouverne peu ou pas du tout. Mon utopie est un gouvernement qui se limiterait à la protection des citoyens, donc seulement trois ministères : Justice, Défense, Intérieur. Tout le reste (école, santé, agriculture, etc.) serait administré par des Agences, indépendantes du politique — hors de la tutelle du politique —, qui appliqueraient rigoureusement les décisions du Parlement. Ça dans les très grandes lignes. Il est évident que ce n’est pas demain la veille que l’on pourra en parler — déjà seulement en parler ! —. Cela dit, je doute que vous disposiez des instruments utiles pour comprendre une forme si simple.

bérénice dit: à

Pour le CICE, je ne suis pas allée vérifier les chiffres mais effectivement, un bel échec.

bérénice dit: à

Rose, je viens de regarder votre vidéo, il est psychiatre soit, ce n’est pas forcément un gage, on pourrait tout aussi bien interpréter sa construction comme un délire logique , une illustration du conflit de génération, un problème à la filiation, problème père/fils et bien que le mariage et la longue union du couple soit insolite et pousse à ce genre d’analyse , c’est assez incroyable, alors que pendant des siècles on a marié des gamines en acceptant les termes du contrat et sans que cela choque plus que cela, là on ne sait pas et on ira pas les questionner, c’est suspect et pathologique.

bérénice dit: à

4h02 provisoirement j’admets ne plus faire preuve de volonté ni bonne ni mauvaise, de toutes manières il faut maintenant attendre la suite de la manœuvre et quand tout le monde sera installé, les décisions, les progrès ou modifications suivis de leurs effets . Là on se situe dans le camp des supporters, des opposants, des abstentionnistes. Je pensais que le dernier de ces trois camps pouvait être reconsidéré, on peut toujours voir que chacune des positions comporte des risques, des dangers, des doutes, des certitudes, un positionnement de simple électeur mais j’ai oublié par quel chemin je suis passée pour justifier entièrement qu’on puisse entrevoir de refuser de participer à un choix. C’est un stratège, nous verrons si ses stratégies sont bénéfiques et si l’on suit, observerons peut-être comment il réussit à faire bouger le jeu européen, s’il réussit, alors un grand bravo.

JC..... dit: à

Cette élection pourrie aura eu le mérite de voir naitre sur une ile du sud du continent européen, un nouveau parti : le Parti des Indécis, Blancs et Nuls Abstentionnistes.

Un parti promis à un bel avenir, dont le slogan sera, non pas le ridicule « La République En Marche ! », mais « Tous à l’arrêt ! » ….

JC..... dit: à

Une bonne guerre civile se doit d’être menée avec tranquillité sur des simplicités de bon aloi, par exemple la religion.

Le match pourrait être un affrontement rapide entre Juifs, Muslims, Protestants, Frères Maçons d’un côté, contre Catholiques et Incrédules voltairiens, de l’autre.

Naturellement, les vainqueurs auraient le bon goût de remplir quelques milliers de cargos rouillés en haute mer et de les confier aux Dieux ! On est humains, merbe !…

Question : serons nous assez nombreux pour gagner ?

JC..... dit: à

Le populo naif, nourri aux serial TV, voulait du neuf : il aura du repeint…

En France, depuis toujours, ce sont les structures féodales faites d’incompétents plus haut que leur QI, qui commandent, pas les hommes providentiels.

A moins qu’une « bonne » guerre …?

Bloom dit: à

Si Berenice un article vo-lon-ta-riste!

rose dit: à

jean alexandre a l’air particulièrement très bien : sur les chocolats, ne me prononce pas, peu de connaissances. Sur les macarons, par contre, pas sûre qu’il arrive à la cheville de Maître Boyer à Sault, dans la Drôme.

http://www.nougat-boyer.fr/boutique/fr/accueil/6-macarons.html

(non, je n’ai pas d’actions chez Boyer)

ne parlons pas de ses guimauves, ni de son nougat blanc.

D. dit: à

Les toutes dernières analyses de Pierre-Yves Rougeyron, juste avant le vote. Toujours aussi passionnant, brillant, lucide et clairvoyant.

http://youtu.be/E_CXUSH5yIs

rose dit: à

15+24=39

rose dit: à

il n’est pas assisté de sa vieille maîtresse, il est épaulé par son épouse avisée, et fortunée. Amoureux depuis 24 ans, l’âge de leur différence, quel magnifique symbole !

rose dit: à

on regarde sa tronche on lui fait confiance zéro
10 h 26 min, bouguereau stephen fry

JAZZI dit: à

« la question de l’emploi salarié doit être mise à plat dans le cadre qui est le sien aujourd’hui : celui de sa disparition pure et simple »

Après tous propriétaires, tous patrons, Delaporte ? On nous l’a déjà fait, merci !

Sergio dit: à

Janssen J-J dit: 9 mai 2017 à 19 h 34 min
Y’a-t-il de l’insécurité le samedi soir ?

Il y a celle qu’on y met faut tout faire soi-même comme dirait le grand Charles…

l'ombelle des talus dit: à

Step one : quand élira-t-on un gouvernement qui, soyons magnanimes, nommera une éventuelle figure de proue ?

Le meilleur d’entre nous
https://vimeo.com/38000273

Hoffner dit: à

C’est quand même une sédition populaire charmeuse qui étrangle actuellement les deux grands anciens grands partis français. il y a quelque chose du joueur de flûte de Hamelin dans ce charmeur Macron qui entraîne toute une jeune génération.

la vie dans les bois dit: à

belle conclusion que j’emprunte au dico local en l’adaptant à l’actualité parisiano-branchouille et affidés expatriés hors sol.

révolution socialisste:

« mouvement d’un objet autour d’un point central, d’un axe, le ramenant périodiquement au même point »

bérénice dit: à

20h10: Un beau discours mais pas un article.

bérénice dit: à

genre proto-lesbien,

excusez mais je ne suis pas à la page, c’est quoi, des impuissants qui souhaitent malgré tout procurer du plaisir au genre féminin hétéro ou homo?

la vie dans les bois dit: à

Non mais franchement, quelle insulte à Pascal que ces algorithmes !

Nouvel essai:

le messager de La Motte, s’est évanoui dans la nature, djavert.
Comme un beau cavalier, un fois son forfait accompli
Un cavalier, qui surgit hors de la nuit
Court vers l’aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe de l’épée.

________________________________

« Monsieur,

Nous eſtions bien abusés. Je ne suis détrompé que d’hier ; jusque-là j’ai pensé que le sujet des di.s.p.ut.es de Sorbonne était bien important, et d’une extrême conséquence pour la religion. Tant d’assemblées d’une compagnie aussi célèbre qu’est la Faculté de théologie de Paris, et où il s’est passé tant de choses si extraordinaires et si hors d’exemple, en font concevoir une si haute idée, qu’on ne peut croire qu’il n’y en ait un sujet bien extraordinaire. »

________________

Cher ami,
Monsieur,

« Vos deux lettres n’ont pas été pour moi seul. Tout le monde les voit, tout le monde les entend, tout le monde les croit. Elles ne sont pas seulement estimées par les théologiens; elles sont encore agréables aux gens du monde, et intelligibles aux femmes mêmes. »

Une nouvelle urgente et importante alors que je reçois vos plis sous couvert de la discrétion d’un cavalier de la nuit et que le temps est avalancheux.

J’apprends avec effroi, que Monsieur de Macaron est devenu Président de votre république. Ses diplômes parisiens s’affichent maintenant sur un mur de virtualités.
Vous avouerais-je un rire poétique à l’appréciation de l’un des professeurs de l’Akadémie ?
Il indique que cette jeune personne, est très conviviale, affiche beaucoup de certitudes. Je m’étonne d’un tel enchantement, que leur morale réprouve. Le doute n’est plus permis.
Dans ces conditions , ne poursuivez pas vos lettres sur ma parole, car la censure est affaire délicate en ces temps de surveillance assidue:il faut cesser toute correspondance, jusqu’à ce que que nos braves aient repris confiance.

Très sincèrement vôtre.
A l’aise, Blaise

Bloom dit: à

Chaloux dit: 8 mai 2017 à 22 h 14 min
Bloom, vous ferveur macronesque ( vous ne m’aviez pas habitué à voir en vous un néo-libéral) vous fait dire bien des choses.

Chaloux, j’ai subi la loi d’airain de l’entre-soi des petits copains PS, la pire, car elle se drape dans un mensonger monopole de la moralité politique; j’ai pâti des trafics de la droite la plus bête du monde, non merci. A choisir je préfère un mandarin de droite à un mandarin de gauche: avec le premier on sait où on met les pieds. Les fachos de gauche qui pètent dans la soie comme la Mélenche me font penser à Lin Biao et sa bande de liquidateurs.
Macron a tout à prouver: qu’il aille au charbon comme tous ceux qui ont la chance d’avoir un boulot dans ce pays, qu’il prépare l’avenir de nos enfants, de tous les enfants.
Un plan Marshall des banlieues et un réinvestissement des territoires perdus de la République me semblent les priorités absolues.
Recoller les morceaux, urgent.

la vie dans les bois dit: à

Il était donc 20h pile.

la vie dans les bois dit: à

le messager de La Motte, s’est évanoui dans la nature, djavert.
Comme un beau cavalier, un fois son forfait accompli
Un cavalier, qui surgit hors de la nuit
Court vers l’aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe de l’épée.

________________________________

« Monsieur,

Nous eſtions bien abusés. Je ne suis détrompé que d’hier ; jusque-là j’ai pensé que le sujet des disputes de Sorbonne était bien important, et d’une extrême conséquence pour la religion. Tant d’assemblées d’une compagnie aussi célèbre qu’est la Faculté de théologie de Paris, et où il s’est passé tant de choses si extraordinaires et si hors d’exemple, en font concevoir une si haute idée, qu’on ne peut croire qu’il n’y en ait un sujet bien extraordinaire. »

________________

Cher ami,
Monsieur,

« Vos deux lettres n’ont pas été pour moi seul. Tout le monde les voit, tout le monde les entend, tout le monde les croit. Elles ne sont pas seulement estimées par les théologiens; elles sont encore agréables aux gens du monde, et intelligibles aux femmes mêmes. »

Une nouvelle urgente et importante alors que je reçois vos plis sous couvert de la discrétion d’un cavalier de la nuit et que le temps est avalancheux.

J’apprends avec effroi, que Monsieur de Macaron est devenu Président de votre république. Ses diplômes parisiens s’affichent maintenant sur un mur de virtualités.
Vous avouerais-je un rire poétique à l’appréciation de l’un des professeurs de l’Akadémie ?
Il indique que cette jeune personne, est très conviviale, affiche beaucoup de certitudes. Je m’étonne d’un tel enchantement, que leur morale réprouve. Le doute n’est plus permis.
Dans ces conditions , ne poursuivez pas vos lettres sur ma parole, car la censure est affaire délicate en ces temps de surveillance assidue:il faut cesser toute correspondance, jusqu’à ce que que nos braves aient repris confiance.

Très sincèrement vôtre.
Blaise@ l’aise.

Janssen J-J dit: à

19.37 ah merci pour la précision, j’avais cru à une contrepèterie mais j’arrivais pas à voir laquelle, sinon une fille peut tjs tenir des propos publics de garçons, y’a pas de mal au genre proto-lesbien, hein, surtout à la rdl, on est assez entr’ouvert-es, comme des bisounours bizutés.

Delaporte dit: à

Lavande dit: 9 mai 2017 à 18 h 37 min

J’avais déjà remarqué cet article de Paul Jorion, qui soutient en effet une chose essentielle : « la question de l’emploi salarié doit être mise à plat dans le cadre qui est le sien aujourd’hui : celui de sa disparition pure et simple ». Là encore, il s’agit d’une réflexion sur l’abolition légale du travail, mesure qui avait été défendue par le candidat Hamon, seul parmi tous les candidats à cette catastrophique présidentielle. Mais cette idée va cheminer petit à petit, ne vous inquiétez pas…

bérénice dit: à

pour le 18h09 c’est une simple transformation des séances de bizutage que certains ont peut-être connues , ingrédient mélangé à une once de phallocratie, rien de plus .

Janssen J-J dit: à

La Motte Servolex, pour ceusses qui connaissent, serait-ce un bon endroit pour achever sa retraite et mourir paisiblement ? Y’a-t-il de l’insécurité le samedi soir ? Et le Front, il a combien de partisans ?

bérénice dit: à

18h37 la situation est épineuse, pas moyen de lire un article sans en être alarmé , entre délocalisation, nouvelles conditions, cadre à redéfinir, pression européenne, un mouvement dérégulé qui me semble difficilement maîtrisable . Je n’y connais rien et je ne sais même pas si je me servirai à l’avenir de mon droit de vote . En attendant les législatives, une saga qui j’espère va laisser sa place à un débat instructif, pédagogique, informatif.

Nicolas dit: à

« Les amis de Hamon », ça doit être dur d’être qualifié d' »ami de Hamon », comme l’impression d’être un lardon.

la vie dans les bois dit: à

Tu as mis quoi dans ta casserole ?, c’est infect.

Janssen J-J dit: à

t’as besoin d’une projo sur l’anguille pour craquer su’l macron, daaphnée ?

bérénice dit: à

Et haprès, Cayenne ! Ca leur fera la bite…

la bite au rivage la mort en tournant, isn’t it?

Janssen J-J dit: à

…en attente du jour où le jeune président sera déjà vieux comme dirait une méchante langue de p. de lyon, et surtout plus très blanc comme neige, comme si tu pouvais toujours rester vierge comme du papier sulfurisé. Mais non, dès que ça commence à chauffer, tu sens déjà le roussi. c ob’igé.
http://www.laviedesidees.fr/Des-politiques-blancs-comme-neige.html

Janssen J-J dit: à

@votre hôte m’a l’air cénocéphale sur les bords

Tant qu’il n’est pas adepte d’un cénobitisme végane, tout reste encore sous contrôle.

Janssen J-J dit: à

@ On peut voir comment se distribueNT les pièces d’un château et l’accès traditionnel à la première grande pièce de réception grâce à un escalier QUI est encore ici enfermé dans une tour, QUE dégagera l’architecture du château de Blois pour en faire le magnifiQUE escalier ajouré à l’extérieur QUI est en fait la premiErE manifestation dans l’histoire de l’esprit public et de la relation des sujets avec le pouvoir dans une relation QUI est une ébauche de ce QU’il faut bien appeler la démocratie »
(c à quelle page du livre de jakatali sur wikipedia au juste ? et c’est combien déjà la correction de la copie d’examen des p’tits 4e découvrant l’histoire de france ?). Moi, je te le fais gratosse.
Christinango, l’inspectrice des salades immangeab’

radioscopie dit: à

Janssen J-J dit: 9 mai 2017 à 17 h 40 min
Bon courage pour ce dîner de… Puisque vous parlez le xyloglotte, votre hôte m’a l’air cénocéphale sur les bords (mais pas que).

la vie dans les bois dit: à

La miss Lancelin, quant à elle, il faut bien se désoler que son livre sur les médias n’ait pas été lu. Mais quel honneur elle nous a fait, à nous, pauvres provinciaux, qui connaissons le doute philo .

Janssen J-J dit: à

battu au poteau radiocopie !… D’ailleurs, ce soir, je mange du maqueron avec D. et sa blonde aux casseroles peroxydées.

radioscopie dit: à

DHH dit: 9 mai 2017 à 16 h 37 min
DHH, changez de salon. Les shampouineurs maîtrisent le xyloglotte. D’aucuns ont lu Jacques Le Goff : « Le procédé était certes tordu, voire tiré par les cheveux (pour ne pas dire « capillotracté ») mais il était efficace et sûr. »

Janssen J-J dit: à

Une légende urbaine passée à la casserole du code électoral qu’il faut encore pouvoir prouver…
« Ceux qui, à l’aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages, déterminé un ou plusieurs électeurs à s’abstenir de voter, seront punis d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 15 000 euros ». C’est un peu tiré par les dredlocks de desproges, je sé, que de vouloir criminaliser l’abstention, mais si j’ai pas été voter, victime de la propagande « pêche-chasse-tradition », je vais avoir du mal à le prouver comme 25 % de mes compatriotes (sustinet dolorem tuum sed abstinendi ab iure suffragii)
https://fr.wiktionary.org/wiki/capillotract%C3%A9

la vie dans les bois dit: à

Tiens, je n’ai pas lu la réaction de Christine Angot. S’est elle exprimée, sur le nouveau president élu? Elle doit le trouver craquant, comme je la connais dans ses romans.

la vie dans les bois dit: à

Quelle casserole?
Tu as une préférence, pour le modèle qui mijote pas mal ?

D. dit: à

Quelle casserole ?

DHH dit: à

@radioscopie
« capillotracté
j’ai du mal a comprendre l’expression
ce type de mot composé sur lequel sont faits « maintenir » ou « colporter » est devnu totalement étranger à la création linguistique actuelle
en revanche vous auriez été tout a fait dans l’esprit de la langue en disant de moi que je suis une « galalectrice »,ce qui est vrai car je vais souvent chez le coiffeur

la vie dans les bois dit: à

Mais soyons optimiste. Le nouveau president élu, ne pourra décemment pas garder cette casserole, alors qu’il prend possession des lieux.

D. dit: à

Ce soir je mange du maquereau.

bouguereau dit: à

sur le pont-levis où a été liquidé Concini

une roche tarpéienne havec un trampoline

la vie dans les bois dit: à

Pas de lien. Le Code électoral est en ligne. Nul ne doit L’ignorer.

bouguereau dit: à

et dire qu’on va être gouverné par un mec de 40 balais, à peu près de l’âge de D.!

..une horloge arrétée donne lheure hatomique 2 fois par jour

bouguereau dit: à

le comité d’éthique à tarzoune suspend son jugement..ça n’tient qu’a un phil..rmet nous un lien tarzoune

bouguereau dit: à

Où cela nous mènera-t-il ? Dieu seul le sait…

et l’éthique à yavé..c’est oléolé

la vie dans les bois dit: à

Il faut esperer pour la démocratie, que toute la lumière sera faite sur cette captation de suffrages, par médias interposés. Au désavantage de M. Fillon qui attend toujours d’être jugé ? Je pense qu ‘il serait tout à l’honneur du nouveau president élu d’y veiller. Mais j’en doute.

bouguereau dit: à

« Retourner à son obscurité de citoyen »

..à sa cuisine quoi

bouguereau dit: à

Je suis en quelque sorte un fracturé numérique mais comme la fracture est faible, je parlerais plutôt de fêlé numérique

..dédé laisse passer la lumière

radioscopie dit: à

DHH dit: 9 mai 2017 à 15 h 03 min
Ou bien DHH est abonnée à Voilagaci ou bien elle passe sa vie chez le coiffeur. D’où cet humour capillotracté.

bouguereau dit: à

mais ta gueule keupu..

Delaporte dit: à

Sureau conclut sa chronique de La Croix sur Macron par une citation de Benjamin Constant qui est très d’actualité. Réservé à ceux qui, comme la plupart d’entre nous, doutent :

« Un pays qui ne serait sauvé que par un seul homme ne serait pas sauvé pour longtemps, écrivait Benjamin Constant, et peut-être ne mériterait-il pas d’être sauvé. »

ribouldingue dit: à

Pas khon le Delaporte pour une fois…

Sergio dit: à

Delaporte dit: 9 mai 2017 à 14 h 20 min
au cours d’une cérémonie de destitution.

Et haprès, Cayenne ! Ca leur fera la bite…

Passeque Poulo-Condor on l’a plus faudrait renvoyer du monde…

la vie dans les bois dit: à

Très juste, on n’entend plus de canard, ni les juges.
Sont en train de réviser l’art. 97 du Code.

Widergänger dit: à

C’est le dernier jour de ce long week-end en Sologne pour moi avant d’y revenir début juin. Demain je regagne mes pénates et mon lycée. Plus beaucoup de cours mais des surveillances d’examen, des élèves qui préparent le bac (des cours à préparer sur Bel ami), une réunion avec l’inspecteur qui va encore nous sortir toutes ses salades immangeables… jamais très drôle…

Cet après-midi, je vais encore aller me balader sur mon magnifique vélo électrique… J’ai prévu, du côté de Seur et le long du Beuvron qui coule, si poétique, si charmante petite rivière, puis descendre jusqu’à Fougères-sur-Bièvre avec son beau château du 15è siècle, où Eric Rohmer a tourné son film Les Amours d’Astrée et de Céladon, en 2007. C’est u château intéressant d’ailleurs à visiter parce qu’il est à cheval sur deux périodes, le Moyen-Âge et la Renaissance. On peut voir comment se distribue les pièces d’un château et l’accès traditionnel à la première grandepièce de réception grâce à un escalier qui est encore ici enfermé dans une tour, que dégagera l’architecture du château de Blois pour en faire le magnifique escalier ajouré à l’extérieur qui est en fait la premier manifestation dans l’histoire de l’esprit public et de la relation des sujets avec le pouvoir dans une relation qui est une ébauche de ce qu’il faut bien appeler la démocratie.

Janssen J-J dit: à

tiens, voilà l’autre qui découvre les big data, et vlan, te prépare une nouvelle thèse sur l’utilité des grosses dates pour mieux comprendre kafka que jamais personne a bien pigé sans ça et sans lui. Qué cou.illon d’la lune, p’tit vélo dans la tête éclectric !

D. dit: à

En tous cas chez moi à Paris, j’attends toujours la fibre. Elle semble avoir évité ma rue. J’ai quand même un débit descendant de 9 à 10 mbps, ce qui suffit pour ce que je fais et pour la TV HD. Mais si je veux envoyer des photos, mon débit montant est trop faible.
Je suis en quelque sorte un fracturé numérique mais comme la fracture est faible, je parlerais plutôt de fêlé numérique.

Bob dit: à

la photo j’y suis arrivé what else

Janssen J-J dit: à

maçon pou pas, et dire qu’on va être gouverné par un mec de 40 balais, à peu près de l’âge de D.!, tu vois le genre.

Bob dit: à

« la pyramide est en verre »
écolo,la pyramide

(la photo : écrasé face à l’ampleur de l’interrogation quant à l’avenir)

Delaporte dit: à

Dans cette photo grandiloquente en noir et blanc de Macron au Louvre, il y a tous les éléments d’une symbolique maçonnique : le triangle au fond, et les colonnes sur les côtés. Y a-t-il un message particulier qu’on a voulu faire passé, Passou en tête, à savoir de dire que Macron est franc-maçon, comme aux plus belles heures de la IIIe République ? Voilà qui aurait le mérite du sérieux.

Sergio dit: à

Il aurait dû se faire photographier sur le pont-levis où a été liquidé Concini comme ça cela aurait été pédagogique…

Janssen J-J dit: à

« Retourner à son obscurité de citoyen », oui c pas mal comme program’, mais pourquoi être sorti éclairer les urnes, 2′ ? Tant de vulgarité dans la conviction, tant de génie dans la responsabilité, comme le pensait marianne weber (ein lebensbield).
(Mais quel lien au juste avec la nouvelle photo d’illustration glauquissime de soizic de la rigaudière ?)

Widergänger dit: à

DHH dit: 9 mai 2017 à 15 h 03 min
En effet, DHH !!!!!!!!
C’est bien pourquoi j’ai immédiatement évoqué la figure d’Œdipe ! On voit déjà la tragédie se profiler à l’horizon pour un regard perspicace.

La puissance de l’inconscient en politique est énorme. On ne le mesure pas assez. C’est lui qui gouverne en réalité. Où cela nous mènera-t-il ? Dieu seul le sait…

Widergänger dit: à

Les big data, c’est fort bien. Un outil de plus, réjouissons-nous, pour miux comprendre ce qu’est la littérature. Mais n’en espérons pas non plus des miracles.

Quand je lis dans l’article : « F. Moretti remporte là une double victoire contre l’herméneutique traditionnelle : certes, et c’est déjà beaucoup, il congédie toute lecture littéraire qui ne serait attentive qu’à l’exception, l’écart ou la singularité au profit du repérage, dans le chaos et le bruit formés par les données, des régularités, des séries, des cohortes ou des patterns. », je me dis que les big data sont très insuffisants pour comprendre justement en quoi un chef-d’œuvre est un chef-d’œuvre, c’est-à-dire une exception, un hasard, une singularité inépuisable.

La critique génétique permet d’entrer dans le saint des saints de la création littéraire. C’est autre chose, mais tout aussi essentiel. La critique génétique de Flaubert, dont Pierre-Marc de Biasi est un des éminents représentants, a tout de même beaucoup éclairé l sens des œuvres de Flaubert. Car c’est quand ça le but ultime de toute critique littéraire, dans l’immense palette des options critiques d’aujourd’hui, c’est d’éclairer le sens de l’œuvre, et d’apprendre toujours davantage à mieux lire ce qu’on lit sans toujours bien saisir la portée de ce qu’on lit, faut d’outils conceptuels pour ce faire.

Que les big data nous apporte de nouvaux outils conceptuels, nous ne pouvons que nous en réjouir. Mais il y a encore beaucoup à découvrir, beaucoup à penser. Dans le rapport notamment entre rêve et mise en forme littéraire, ce que je m’efforce de faire dans ma thèse sur Kafka en articulant l’inconscient narrativisé avec les structures narratives pour entrer dans la fabrique du Château, de Kafka. Ensuite on peut généraliser (ou pas) grâce aux big data pour voir comment ça fonctionne chez d’autres écrivains. C’est précisément l’objet de ma recherche sur trois écrivains, dont un russe.

C’est sans doute intéressant aussi pour une autre raison. Les big data permettraient de mettre en évidence sans doute (hypothèse de travail) que l’inconscient (structuré comme un langage, nous dit Lacan, ne l’oublions pas) vient remplacer dans la structuration des œuvres, le rôle joué autrefois par la rhétorique des discours avec le siècle charnière à cet égard que fut très probablement le 18è siècle, où on bascule d’une configuration à une autre avec la mise en question de l’ordre rhétorique ancien et la recherche à la fin du 18è siècle avec le Romantisme naissant d’une nouvel ordre fondé sur les lois de l’inconscient qui peu à peu s’imposent à la création littéraire et dont l’œuvre de Kafka est une des expressions majeures (où on peut y lire notamment la mise en narration du concept de Moi-peau, inventé par Dider Anzieu, par exemple dans La colonie pénitentiaire, ce que personne n’a encore saisi). C’est tout un champ d’investigation qui s’offre à la recherche.

Miss Tigris dit: à

Au fait, quelqu’un a des nouvelles du bedeau ou MC est-il toujours coincé dans la sacristie ?

chantal dit: à

Dans un certain sens l’éthique de responsabilité renvoie à la notion de valeur, qu’est – ce qui a de la valeur pour moi, pour les autres …

La politique étant devenue un avatar démocratique qu’il est indécent de contourner, se développe une sorte de stratégie de communication qui intègre la possibilité de l’imposture.

Imposture ou attitude ?

J’ai écouté ceci cet après – midi et je le met en lien :

https://www.franceculture.fr/conferences/universite-de-nantes/la-fabrique-des-imposteurs-et-la-toute-puissance-du-pervers?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1494317847

Lacenaire dit: à

12 heures 37 : on savait que JC était une ordure, on a la certitude que c’est aussi un mufle et un goujat

DHH dit: à

WGG
la présence du sphinx sur la photo serait inconvenante.
elle rappellerait qu’il a tué Hollande ,son père en politique et que sa femme Brigitte pourrait être sa mère

Sergio dit: à

C’est bien c’est large, quand les rois de France rentraient un peu bourrés…

Ben au moins i se payaient pas les poubelles !

JAZZI dit: à

En l’occurence, le sphynx et oedipe ne font plus qu’un, WGG !

Delaporte dit: à

On pourrait reprendre par exemple une proposition avancée dans le rapport de la Haute Autorité pour la
Très bonne suggestion de Pierre Rosanvallon dans La Croix, pour moraliser la vie politique. Et il y aurait du boulot :

« Il s’agirait par exemple de solenniser le crime de « lèse-démocratie » commis par certains élus au cours d’une cérémonie de destitution. Et de rappeler ainsi qu’il s’agit d’un délit – jugé par ailleurs – mais aussi d’une faute par rapport à la confiance des citoyens en la démocratie. »

Premier à passer sous ces fourches caudines de la démocratie et de l’honnêteté : le bandit Fillon.

Widergänger dit: à

Il manque juste le Sphinx sur la photo… Mais l’histoire d’œdipe se termine mal, comme on sait…

la vie dans les bois dit: à

le pen et le président nouveau lorsqu il était candidat avait un truc en commun: les minorités visibles. Heureusement que barozzi n’oublie pas Sarcelles. Véritablement, un moment pénible où le futur president s’est livré à un exercice de , de , heu de , différentiation, disons.

la vie dans les bois dit: à

bas rosis regrette philippot.

JAZZI dit: à

En revanche, le patriotisme de Marine Le Pen a plutôt des allures de communautarisme : la communauté française de souche d’abord !

Delaporte dit: à

Suspens pour le roman à suspense que Bill Clinton a co-écrit avec un écrivain. Son titre : « Le président a disparu »

Avec Clinton, on se serait davantage attendu à un livre érotico-sentimental, où il se serait souvenu de sa relation adultère avec Monica Lewinski à la Maison Blanche, un peu dans le style du roman autobiographique de notre VGE avec la princesse Diana.

JAZZI dit: à

Napoléon était impérialiste, D.: un empire pour un royaume ou une nation !

D. dit: à

Ha ! Ha ! Elle est bien bonne celle-là, DHH. Comparer Napoléon Bonaparte, nationaliste, à Emmanuel Macron le mondialiste…

Nicolas dit: à

Bof, le site a été choisi par défaut en lieu et place de la Tour Eiffel. Le reste c’est du marketing pour faire parler les bavards.

JAZZI dit: à

Oui, DHH, mais la pyramide est en verre et n’a guère plus de trois décennies ! Plutôt Napoléon le Petit que Bonaparte…

DHH dit: à

avec cette pyramide n’y a t-il pas de la part de Macron un clin d’oeil au Bonaparte qui sur fond de ces monuments , se sentait contemplé par 40 siècles ,et une velleité d’dentification au personnage ,comme lui jeune ,audacieux, et alors seulement au seuil prometteur de son irrésistible ascension

la vie dans les bois dit: à

cricri n’a pas lu le Da Vinci Code. Elle voit pas les bons symboles. Elle est en état d’hypnos.

D. dit: à

C’est érotique comme citation, Christiane.

la vie dans les bois dit: à

Qu’est ce que Walden vient faire au Louvre.
Ce n’est pas une cabane au bord d’un lac.
cricri n’a plus ni le son, ni l’image. Elle est victime du pishing :comment convaincre vosgrandsparents.

Chaloux dit: à

Tout cela est au fond terriblement ennuyeux. Je retourne à mon obscurité de citoyen.

A bientôt,

christiane dit: à

F.Scott Fitzgerald écrivit ces phrases superbes : « Il ne nous est pas donné de connaître ces rares moments où les autres sont totalement ouverts et où le moindre contact peut flétrir ou guérir. Une seconde trop tard et nous ne pourrons plus jamais les atteindre en ce monde. »

D. dit: à

Peut être que c’est la fin d’un cycle et en même temps le début

L’avantage des cycles, c’est que ça tourne. Quand on sait plus ou on est en tous cas on est dans un cycle.

D. dit: à

Vallsus Palinodius offre son corps à la science

…rien que du nerf, j’espère qu’ils ont des lames aiguisés.

D. dit: à

La République en marche…
La République en nage…
La République en vol…

Nicolas dit: à

Valls me fait plutôt penser à Rémy sans famille, on a les références qu’on peut.

Chaloux dit: à

Le fameux Bernard-l’hermite, Vallsus Palinodius offre son corps à la science en marche. Nous sommes sauvés.

Nicolas dit: à

Peut être que c’est la fin d’un cycle et en même temps le début d’un nouveau. Comme ça tout le monde est content.

JC..... dit: à

CriCri crie.

En vain.

Qui se soucie de l’expression des vieilles gens ?…

Chaloux dit: à

Christiane, vous pouvez tartiner Dante à volonté, je n’y vois aucun inconvénient, vraiment, et je connais vos manies. Mais enfin ce qui est ridicule est ridicule, ni vous ni vous ni moi n’y pouvons rien. Voyons plutôt ce que va dire l’histoire.

Nicolas dit: à

Belphegor?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*