de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres
Le droit inaliénable du poète en fin de droits

Le droit inaliénable du poète en fin de droits

Vous, je ne sais pas ; mais moi, je n’y comprends rien à ce conflit des intermittents du spectacle. L’affaire a tout de la patate chaude que l’on se refile de gouvernement en gouvernement, de ministre de la Culture en ministre de la Culture (ici les dernières propositions d’Aurélie Filippetti) en espérant chaque fois l’envelopper dans une serviette pour ne pas se brûler, le temps que passe l’été de tous les dangers en raison des menaces d’annulations qui résonnent comme autant de mises à mort des festivals. La grève ? Pas vraiment la solution. A titre d’exemple, 80% des intermittents du festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence viennent de faire savoir qu’ils lui étaient hostiles. Personnellement donc, je ne me risquerai à expliquer le pourquoi du comment de crainte d’obscurcir ce qui n’est déjà pas très clair sous cette avalanche de chiffres, de pourcentages et de clés de répartition. Charlotte Lipinska a du mérite d’avoir débrouillé tout cela sur son blog de « La République du théâtre ».

Je n’y connais rien. En revanche, je connais Yvon Le Men (Tréguier, 1953). Job avait fait les présentations il y a quelques années., un soir au Rosebud, rue Delambre. Ils s’étaient fréquentés, frottés l’un à l’autre. Job l’avait aidé à ne pas en finir, un soir de pluie sur une route de Bretagne. L’un de ces rares poètes qui vivent de, par et pour la poésie. Rien d’autre. Autant qu’il en vit difficilement. Il aurait pu faire sienne l’indignation de Camus qui disait ne pas supporter que l’on parle de la pauvreté autrement qu’en connaissance de cause. Mais l’indignation n’est pas son fort. Lui préfère glisser à mi-voix : « Le pire pour un pauvre c’est de ne pas pouvoir faire de cadeaux ». C’est tout Yvon le Men. La poésie, il l’écrit, la publie, la lit, la dit jusqu’à en faire un spectacle vivant. Après de nombreuses années de vaches maigres, ce breton au cœur sur la main, étranger comme ce n’est plus permis au cynisme ambiant, à la vulgarité de l’époque et à l’esprit de calcul, a réussi depuis vingt ans à faire passer la poésie, la sienne et celle des autres, ses glorieux devanciers et ses discrets contemporains, là où elle était le plus souvent ignorée. Il joignait les deux bouts sans Yvon-Le-Menjamais se plaindre, du côté de Lannion, soutenu le plus souvent par de petits éditeurs aussi fauchés que lui, constamment sollicités pour des théâtres, ateliers d’écritures, dans des écoles, des prisons, des rencontres, des festivals etc. Tout un travail qui relève de l’interprétation et de la mise en scène, mais dans lequel les pôlesemployeurs ne voient désormais qu’une conférence du troisième type.

Jusqu’à ce que la directrice de Pôle Emploi/ Bretagne (« un pôle/ comme pour nous dire/ où aller/ où chercher/ du travail/ de l’emploi ») lui réclame le remboursement de 30 000 euros d’indemnités au motif qu’en fait, selon elle, il a triché, menti pour prendre l’argent auquel il n’avait pas droit, via « Chant manuel », une association de Saint-Brieuc dont il aurait été le président fictif, ce qu’il conteste avec la dernière énergie (Le Men, président !..). Pardon : 29 796 euros de rétropédalage pour n’avoir pas été dans la bonne case depuis 1986. Il a essayé de savoir mais le chef a renvoyé au chef qui a renvoyé au chef.  On lui a fait comprendre qu’un poète qui poétise en public ne pouvant décemment prétendre à être un artiste du spectacle vivant, il était donc radié du régime des intermittents.

 « intermittent/ l’inter de mi-temps/ quel drôle de mot/ rien que de l’écrire/ on sent comme un/ trois-petits-points/ qui sautent moutons et mutent/ mes rêves en cauchemars/ je me réveille à l’abattoir/ il est vrai/ que nous sommes en république/ c’est au peuple/ de décider/ le peuple dont fait partie/ comme moi/ le directeur de Pôle Emploi/ des plaintes en proie/ au désarroi/ des rats des villes/ des rats des champs/ et cetera et cetera »…

Faut-il préciser qu’il n’a jamais disposé d’une telle somme sur son compte en banque ? Alors il a fait ce qu’il sait faire comme peu d’autres : un poème. En fin de droits (avec des dessins de Pef, 72 pages, 13 euros, Editions Bruno Doucey) a ceci de particulier qu’on y perçoit un cri d’une rare douceur. On ne se refait pas. Même dans la colère, il demeure courtois, poli, attentif, tendre. Pas de misérabilisme, pas de pathos, pas de violence. Même s’il a voulu l’écrire en lettres de sang. Le statut précaire est consubstantiel à la vie d’artiste. Les comédiens les plus réputés le savent – et il en est parmi eux qui ont la carte et savent qu’elle peut leur être retirée à tout moment. Yvon le Men a donc décidé de raconter son histoire en vers et contre tout avec les armes qui sont les siennes. Dans l’ombre portée de Verlaine « Voici des fruits… » et de Villon « Frères humains… ». Sa manière de remettre les conteurs à zéro. Seul moyen, avec la mobilisation des empathiques, de ne pas passer la prochaine saison en enfer. Car la date limite de paiement est fixée au 15 décembre 2014. Autant dire demain.

C’est un poème jeté sur le papier en espoir de cause. Pas faute d’avoir essayé de se faire entendre dans les bureaux mais, à défaut de l’écouter ou même de l’entendre, nul ne lui a parlé. Pas une voix n’a surgi de l’horreur administrative. Que des cliquetis de clavier. Pas âme qui vive. Ce que c’est que d’être accusé d’avoir piqué dans les caisses du chômage. Quelqu’un quelque part lui a suggéré de rédiger une lettre de recours gracieux. Mais comment expliquer qu’on peut avoir écrit cinquante livres sans être capable de composer un tel texte ?

« Emploi/ avant j’avais un métier/ maintenant j’ai un emploi/ m’a dit un jour/ un paludier/ dont le sel brillait encore en blanc/ dans ses yeux ».

 Emploi… Quand je pense que j’ai connu Le Men grâce à un nommé Job ! La publication de ce poème, c’est son droit, l’ultime, le seul qu’on ne peut lui retirer. A Pôle Emploi/ Bretagne, c’est désormais le silence. On ne lui répond plus. Il n’y a même plus personne pour demander au poète ses papiers.

(« En rade » photo Bertrand Langlois/ Afp et « Yvon Le Men sur scène » photo D.R.)

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Poésie.

1285

commentaires

1 285 Réponses pour Le droit inaliénable du poète en fin de droits

bouguereau dit: à

je ne me suis toujours pas abluté les parties intimes

..res derelictae dirait mon baveux

renato dit: à

Il cause, il cause, et il n’est même pas capable de se piqouzer tout seul… pfff !

renato dit: à

Aujourd’hui : 23° – nuages épars ; avenue avec arbres et herbe, 4 voie + tram ; un papillon blanc (Piéride de la rave) voletait par-ci, par-là ; me suis souvenu de Karl Kraus.

Onésiphore de Prébois dit: à

Faudrait respirer de temps à autre, Prébois… (Renato)

Mais je ne fais que ça; j’en rajoute, même. Tu sais ce que c’est qu’une embolie pulmonaire ? Eh ben, d’un seul coup , tu respires plus du tout. Alors tu penses si j’en profite. Heureusement que Josette est une artiste de la piqouze.

renato dit: à

Faudrait respirer de temps à autre, Prébois…

Onésiphore de Prébois dit: à

Ne faite donc attention à rien et évitez-nous vos « leçons »… (Renato)

Non mais dis donc, parle pour toi, eh patate !

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…pour écrire une ligne ce matin!,…of course!,…

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…non,…pas assez d’humour dantesque,…pour écrire une ligne se main!,…

…je vous relit plus tard, si j’y trouve des pépins le bref,…Ah!,…Ah!,…Bip!,…Bip,…etc!,…
…envoyez!,…

renato dit: à

« Ah, et puis, vit de zob, s’il fallait faire attention à tout… »

Ne faite donc attention à rien et évitez-nous vos « leçons »…

Ciboulette dit: à

Chers commentateurs de la RDL, vous avez remarqué, comme moi, que tous les jours, bouguereau, avec élégance, ordonne à quelqu’un : va te faire enculer; pour ma part, j’ai donc obéi et mon petit copain s’est plié à cette obligation avec ferveur et j’avoue y avoir pris bien du plaisir; je désire simplement savoir ce qu’il en est pour chacun d’entre vous, on pourra créer une association : LES ENCULÉS DE BOUGUEREAU

renato dit: à

C’est un rêve partagé Prébois, la logorrhée en moins. D’un autre côté on peut paraphraser : élucubrez, élucubrez, quelque chose restera.

Onésiphore de Prébois dit: à

Mais le temps passe, je cause, je cause, et à 9h42, je ne me suis toujours pas abluté les parties intimes.
Question étalage d’ego, peut-être qu’il faudrait que je me surveille.
Ah, et puis, vit de zob, s’il fallait faire attention à tout…

on s'marre dit: à

9 h 20 min
Piqué au vif, le brêle de pec-hu!

that's all dit: à

oniséphore
parmi les commentateurs, quelques uns au moins bossent des heures durant sur ordinateur et font des pauses-incursions sur les blogs

Onésiphore de Prébois dit: à

Comme si cet objet, le plumard, était indispensable !… Et le haut de l’Armoire ? la cave ? le grenier ? la nature ? les escaliers de Chambord ? un aéroplane ? une grotte ? un confessional au Vatican ? la salle d’attente du dentiste ? …. (JC)

C’est vrai que l’image du plumard est une facilité consternante. Personnellement, j’ai tâté de la chaise percée : l’effet est étonnant.

JC..... dit: à

Avant de vous quitter définitivement, mes petits choux… une réflexion toute littéraire : pourquoi faire cette fixation sur « partie de cul au plumard » ?

Comme si cet objet, le plumard, était indispensable !… Et le haut de l’Armoire ? la cave ? le grenier ? la nature ? les escaliers de Chambord ? un aéroplane ? une grotte ? un confessional au Vatican ? la salle d’attente du dentiste ? ….

Onésiphore de Prébois dit: à

C’est vrai que si ce n’était que pour élucubrer son blog lui suffisait (Renato)

Non mais je rêve : c’est l’hôpital qui se fout de la charité ?

Onésiphore de Prébois dit: à

Ceux des commentaires de la RdL qui ne sont pas franchement indécents sont tous plus inutiles et hors de propos les uns que les autres. (mézigue)

 » tous » est excessif. C’est « la plupart » qu’il fallait lire. Certains sont tout de même dignes d’intérêt (je ne parle pas des miens, évidemment).

Au moins, sur les sites de rencontre, on a la perspective que ça se termine au plumard par une partie de cul. Mais ici, peau de zob. (mézigue)

Autre erreur. Il fallait lire : « peau de job », cela va de soi.

renato dit: à

« Au moins, sur les sites de rencontre, on a la perspective que ça se termine au plumard par une partie de cul. »

Voilà, que Prébois s’est trompé de site : il croyait rencontrer et plus si… et merdre ! ce n’était que des parleurs silencieux… ou des tapeurs bruyants — c’est selon… C’est vrai que si ce n’était que pour élucubrer son blog lui suffisait… bien que comme remède aux démangeaisons, il y a des pommades plus efficaces…

JC..... dit: à

Onésiphore a raison : il faut interdire, pour éviter des commentaires aussi stupides que ceux du lourdaud-bêta-mongolien de « johan », TOUS les papotages.

On edelisera, on clopinera, le blog du chef Passou… Bandant, Mémère… !

johan dit: à

3Au moins, sur les sites de rencontre, on a la perspective que ça se termine au plumard par une partie de cul. Mais ici, peau de zob.3

daaphnée ne peut pas s’occuper de tous à la fois, voyons!!
Quant au reste de votre post,disons plus exactement qu’il vau(drai)t mieux s’abtenir de lire les commentaires en effet, sinon grand est le risque de perdre son temps répondre aux effarantes énormité proférées par les jicé-q et autres grands humoristes incultes

johan dit: à

ma critique raisonnée de la « civilisation islamique »

mais bien spûr! ah ah ! haine rampante, dis à ta mère qu’elle te refasse

Onésiphore de Prébois dit: à

cher P.Assouline,
quand même, ce billet , avec Job, ça fait vraiment trop pour proposer de laisser des commentaires ….à la fin, c’est indécent (F de Bassan)

Ceux des commentaires de la RdL qui ne sont pas franchement indécents sont tous plus inutiles et hors de propos les uns que les autres. Assouline serait bien inspiré de fermer définitivement ce robinet à paroles oiseuses ou sordides, dont l’abondance n’est d’ailleurs aucunement justifiée par l’indigence des billets, à moins que les lecteurs ne soient démangés par le désir pervers de se mettre au diapason des écrits de l’hôte de ces bois. Dans ces échanges », l’injure est le mode d’expression favori, les énormités et les aberrations qu’on n’ose qualifier d’intellectuelles s’enchaînent à tout va, les étalages d’egos sont le sport favori. C’est décidément le perroquet de Gabriel qui a raison : tu causes, tu causes, c’est tout ce que tu sais faire. Mais on ne connaît pas encore de remède à la démangeaison de causer de tout et de rien. Dans la vie courante, ça peut être agréable, mais sur internet, ça devient carrément pervers (narcissique). Il faut croire que les gens se sentent décidément très seuls pour « échanger » avec d’autres solitaires les produits de leurs masturbations à propos de tout ou de rien. Au moins, sur les sites de rencontre, on a la perspective que ça se termine au plumard par une partie de cul. Mais ici, peau de zob.

JC..... dit: à

La CGT, comme partout où elle règne SNCF, SNCM, Dockers de Marseille, Aciéries, Intermittents du Spectacle etc… offre dans l’absence de spectacle, le spectacle ridicule, obscène, de luttes arqueboutées sur un passé révolu …

Normal, dirait l’autre : comment demander à des syndicalistes obtus de réfléchir plus loin que leurs privilèges ?

François Delpla dit: à

Les intermittents, engagés dans une lutte qui conjugue comme rarement les intérêts corporatifs (si on ose dire) et généraux, auront au moins la satisfaction d’avoir vu disparaître ici même les objections.

JC..... dit: à

heureux les simples d’esprit dit: 6 juillet 2014 à 8 h 20 min
« jc du-q-lajoie qui prône la haine raciale »

Votre débilité vous fait prendre ma critique raisonnée de la « civilisation islamique » pour de la haine raciale. …..Vous devez être heureux, simple d’esprit que vous êtes !!!

renato dit: à

Abdel, vous dites : « l’esclavage érigé en système économique capitaliste ». Il faudrait quand même ne pas oublier qu’ils y avait ceux qui « achetaient », certes, mais aussi ceux qui « vendaient » ; et si d’un côté, un système économique capitaliste fut consolidé (pas érigé) par la pratique de l’esclavage ; de l’autre, du côté de ceux qui « vendaient », ne servit qu’à maintenir en place un système feudale aujourd’hui encore très vivace dans les mentalités.

À vrais dire je me fous de la plus belle du sort de gens qui n’ont aucun sens critique et ils prennent pour de l’or la camelote que le clergé leur fourgue. Cela dit, vous vous accommodez sans peine du système capitaliste, il serait donc intéressant si plutôt que vous focaliser comme une pauvre chose sur qui « était grosse actionnaire dans les plantations esclavagistes aux caraïbes, etc. », vous vous donniez la peine d’aller voir ces ciels enchantés — et depuis si longtemps, inchangés — de la hauteur desquels vous semblez vouloir donner des leçons de civilité. On appelle ça « nettoyer devant sa porte », et c’est très salutaire… essayez voir… puisque vous êtes doté d’un certain sens de l’humour… ça devrait vous réussir…

Maintenant vous pouvez monter sur votre cheval blanc et, armé de quelques insultes, vous lancer à la charge, sachez que cela ne changera nullement ma journée. Je vous rappelle seulement que lorsque Ph. R. niait les responsabilités de la papoté relativement à l’esclavage, j’ai mis en ligne ici les preuves du contraire.

BàV
r

heureux les simples d'esprit dit: à

Avec Abdel , aux connaissances en histoire plus que sommaires; jc du-q-lajoie qui prône la haine raciale; et pablito la vipère caractérielle, on est gâté

JC..... dit: à

Pour quelle raison bizarre, on tait soigneusement dans les medias officiels le fait que la meurtrière au couteau de cuisine de l’institutrice d’Albi se prénomme Rachida, d’ascendance hispano-marocaine ?

Personne n’exige que les criminels soient exclusivement français de souche…!

Le vivre-ensemble comporte de bonnes choses et des mauvaises, c’est tout.

JC..... dit: à

Religion n’est pas un synonyme de Spiritualité.

jem dit: à

La spiritualité a inspiré de grands artistes. Certes, la religion a été légitimement « critiquée ». Donc, c’est d’autant, plus vrai. La poésie en serait même le meilleur exemple, avec par exemple Rimbaud. Selon moi.

JC..... dit: à

abdel dit: 5 juillet 2014 à 13 h 07 min
« La civilisation merdique dont je suis issu vous chie dessus…pauv’ naze…d’abord le ramadan ensuite pourquoi y’a pas de meufs au stade? Occupe toi de ta mere, si t’en as une… »

Notre ami Abdel a bien raison de nous chier dessus ! La civilisation qu’il a quitté, mais à laquelle il se raccroche comme un veau à sa mère, n’est pas merdique : elle est seulement en retard de 7 siècles…

On pourrait lister, si l’on avait pas mieux à faire, les méfaits par lesquels notre splendide civilisation occidentale est elle-même passée : religion bornée, stupide, toute puissante, mépris de l’individu au profit du clan, de la tribu, de la classe sociale, restriction intellectuelle à l’étude de la théologie, plutôt qu’aux Lumières et au réel, esclavage, intolérance et mépris pour les autres cultures, les autres peuples, les autres pensées. Suffisance. Arrogance. Aveuglement.

La plus honteuse des réalisations de cette civilisation d’attardés ? Considérer la moitié de l’humanité, les filles, les femmes, comme des ventres … Bons à baiser, bons à engrosser, bons à soumettre, pour obéir à la Loi divine ! Pas à éduquer, pas à respecter, indigne de participer à l’échange social ouvert …

Cette moitié de l’humanité est enfermée depuis des siècles par le Texte dans ce gigantesque Camp de Concentration Civilisationnel et personne n’en parle, ne s’en inquiète, ne hurle sa honte ! …Le nazisme, le communisme, à côté de cet univers concentrationnaire dégradant, font « détail de l’Histoire » des peuples humains. Quelques décennies d’horreurs …

Le printemps des Lumières se fait attendre chez les Croyants !

renato dit: à

« poser des diagnostics »
… et un autodiagnostic… jamais ?

« à la fin, c’est indécent »
C’est l’hôpital qui se moque de la charité.

f de bassan dit: à

cher P.Assouline,
quand même, ce billet , avec Job, ça fait vraiment trop pour proposer de laisser des commentaires ….à la fin, c’est indécent

abdelkader dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 16 h 28 min
D., Abdelkader a le sens de l’humour, cela ne l’empêche pas de s’emporter contre les porteurs de pantalons rouges.
Traube, pour vous qui vivez en Suisse, porter des pantalons rouges ne veut probablement pas dire plus que ca…que vous êtes peut-être excentrique, y’a pas de mal a ca…en GB, c’est autre chose…ca m’a pris longtemps pour le déchiffrer, mais comme beaucoup de choses ici, les signaux sont tres subtils…allez y faire un tour…c’est marrant…
http://lookatmyfuckingredtrousers.blogspot.co.uk/

abdelkader dit: à

Allons donc Daaphnée, perdez pas vot’cool quand vous perdez l’argument (si argument il y’avait, car c’était plutôt poids-plume)…je me réserve le droit d’être chiant quand je le veux et avec qui je veux…et mon caniche est tres snob, elle y peut rien, c’est sa nature…elle dit pas bonjour a tout le monde…mais quand elle dit bonjour, c’est toujours a la bonne personne…allez en paix…

abdelkader dit: à

Daaphnée dit: 5 juillet 2014 à 15 h 20 min

Pardon, Abdel, vous amalgamez nazisme et civilisation … française (?), européenne (?)
Dites vous mélangez les poires et les pommes là, non ?
Et pour ce qui est du bon accueil du nazisme en Algérie, je crois bien qu’il vous faut réviser votre histoire ..

Je la connais très bien mon histoire, merci a vous…votre condescendance n’a d’egale que le mépris que vous portez pour votre prochain et surtout votre prochaine…basé sur quoi, je me demande ? votre prétendue culture ? Ok bon et puis après ? z’avez fait quoi avec ? a ce que je comprends, vous enseignez au lycee…z’etes pas pres d’etre elue a l’Institut…
Sinon, ce n’est pas a cause de ce trouduc leche-cul de Sensal que le nazisme dans la guerre de libération algérienne deviendrait forcement vrai, cela se serait su, croyez-moi… regardez ailleurs…en Algérie, les pieds-noirs étaient avec Vichy et les indigènes pour défendre la mère patrie…si vous croyez (ou voulez croire a ca) vous etes vraiment indigente mais grave…sinon, le nazisme est aussi le fruit de la même civilisation qui nous a donne Goethe, Beethoven, Heidegger, l’esclavage érigé en système économique capitaliste et le vel d’hiv…et l’Eglise était grosse actionnaire dans les plantations esclavagistes aux caraïbes, durant toute cette histoire sordide…vos villes si civilisées, Bordeaux, Nantes, Bristol, Liverpool, Amsterdam etc furent bâties sur le sang et la sueur d’esclaves…ou est la civilisation, ou est l’idéologie et ou est la religion ? comment ? je ne connais pas l’histoire ? OK…posez vous cette question, vous qui êtes si cultivée ? est-il acceptable, aujourd’hui, pour une personne soi-disant civilisée de parler en termes de ‘civilisation merdique’ ? si oui, pourquoi et si non, aussi pourquoi ?

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…hier, en me documentant,…sur des pièces de monnaies romaines,…
…le Constantin!,…du pouvoir!,…quel ordure,…entre les ordures du pouvoir!,…
…trois ou quatre ou plus, de ses fils,…Ops!,…tués!,…questions de lèse-majesté à son père!,…& prestiges!,…
…et , avant lui!,…quel hécatombe pour le pouvoir entre patriciens romains!,…

…Ouf!,…enfin, des vandales!,…pour vivre en paix dans la luxure!,…Ah!,…çà ira!,…
…etc!,…une autre!,…

Sant'Angelo Giovanni dit: à


…@,…D,…pas le soir,…la brosse à dent électrique!,…enfin,…
…il en est encore tout émoustillé!,…avec son Stéradent!,…une brosse simple à l’ancienne!,…
…et plus de sous sur coupe a l’Escort-Girl de service!,…
…les bains dans la boue,!…c’est bien aussi!,…pas à cette heure-ci,…

…tout ces Picsous en manque!,…qui rêvent des soucoupes-volantes pour leurs voler leurs magots!,…ces grands-enfants!,…aux poupées en or!,…aux Durasolaires long-Gay’s!,…

Poésie vaincra dit: à

0H23 – vous êtes un peu vieux jeu, mais c’est vrai que je préfèrerais des ambulancières plutôt qu’estafettes.

D. dit: à

Je ne prendrai pas trop de risque en vous révélant que les microbilles en question sont faites de l’élément 115
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ununpentium
le seul capable de conserver une cohésion matérielle une fois soumis à une vitesse de rotation extrême.

D. dit: à

La phase 3 je préfère me taire, vous tomberiez à genoux en gémissant.

D. dit: à

Parler de soucoupes volantes ?
A quoi bon. Cela est systématiquement tourné en dérision. L’humanité ne sait même pas qu’elle a couru un danger considérable à la fin de l’hiver 1990, que des pans entiers des territoires « civilisés » ont alors été littéralement et méthodiquement « scannés », preuves militaires innombrables à l’appui.
L’humanité ne sait pas non plus que le génome des nouvelles générations a largement été modifié de façon distante et subtile afin d’obtenir des individus beaucoup plus dociles vis-à-vis de nouvelles technologies d’origine clairement extraterrestre ; le circuit intégré à haute échelle d’intégration en Phase 1 et bientôt la Phase 2 qui va s’amorcer avec les techniques à génération de gravité, chacune constituant des étapes nécessaires de toute bonne civilisation en marche vers son futur, mais pas du tout maître de celui-ci, contrôlé et défini par les civilisations anciennes et supérieures.
On va bientôt découvrir cela. Moi je connais déjà, les petites billes qui tournent à une vitesse folle dans une capsule, les couches spéhriques imbriquées les unes sur les autres avec des stéradians qui s’ouvrent et se ferment, en perpétuel mouvement, on vous mettrait ça sous le nez tout de suite vous n’en comprendriez ni les tenants ni les aboutissants, mais on va vous en rendre capable, tout comme on vous a rendu capable de vous servir de la petite machine que vous avez en ce moment sous les yeux qui n’est pourtant qu’un silex à côté de ce que je viens de décrire.

Widergänger dit: à

On ne voit pas très bien pourquoi ils se retrouvent tous à poils sur la scène au début.

Widergänger dit: à

Le Prince de Hombourg, de Kleist, sur France2, en ce moment même, avec les propos des comédiens pour défendre leurs droits face au MEDEF.

Les comédiens devraient quand même apprendre à prononcer l’allemand, les mots allemands de la pièce qui ne peuvent être traduits.

f de bassan dit: à

ce matin, j’étais avec des doctorants étrangers dans des disciplines scientifiques très spécialisés;lun, un homme, me demanda assez soudain ce que l’on entend à l’université française par « psychotique », tandis que la jeune femme avec laquelle je souhaite changer sur des points précis de nos recherches,manifestait derechef qu’elle ne souhaitair pas que je l’oriente vers des bibliographies et des blogs, de même qu’elle m’avait dit qu’il était d’origine « sémitique (???)
il me semble que la difficulté de ce jeune homme ne relève pas tant de quelque débilité intellectuelle que d’une manière d’enseigner française au moins, partagée par P.Assouline , et qui converge sur ce blog sur l’accusation d’imposture depuis le Fameux bRICMONT? ici envers Foucault, mais qui a donné aussi le livre noir .
Il ne s’agit pas de me plaindre de l’enseignement sur blog de P.Assouline, mais je trouve qu’il entretient des confusions intéressées dont les journalistes sont friands, ce qui devrait interdire de se plaindre de « la vulgarité ».

Onésiphore de Prébois dit: à

J’ai parlé de quelqu’un dont la mort doit être proche, vu son état actuel (Pablo75)

J’ai encore dû en rajouter. L’objeu, c’est la rhétorique, comme disait le R.P. Ponge.

Pinpin dit: à

Hon peut pas parler de soucoupes volantes, hau lieu de diffamer raffamer ?

Dédé, y sert à rien.

Sant'Angelo Giovanni dit: à


…l’après-midi,…parsemée de pièges à cons!,…

…T.K.T.,…lance ses épluchures de bananes,…genre  » éradiquer le racisme ? »,…est ce, partageons les bénéfices en communs!?,…ou venez à moi! les laides forniquons ensembles, renversons les canons  » grecs » de la beauté!,…chiche!,…Carnaval tous les jours!,…

…puis!,…notre Hamlet,…à 16 h 29,…& 34 ,…se rapplique en deux couches de fromage,…l’une au déterminisme face à la contingence,…un peu!,…
…ensuite,…avec les équipes à former entre seigneurs à se foutre des peuples,…courrez après la ba-balles!,…que vous êtes-forts,…
…mes peuples,…faites les andouilles, montrer que je vous dépasse de haut!,…

…le nouveau moyen-âge littéraire!,…avec nos seigneurs-bouffons,…à se prendre pour nos Baujolais-nouveaux!,…buvez, nos snobismes,…délectez-vous-en!,…
…sublimes Sires et racailles confondus!,…
…presque une autre bataille de Grandville-Nancy,…
…avec la gerbe des conneries du jour, du blé avant l’heure!,…les cerises en boacoal!,…Ah!,…Ah!,…
…Oui!,…très au dessus de l’échiquier!,…
…la Dame n’à plus pied Sire!,…mettez-là à l’envers mon page!,…osez!,…c(est un ordre!,…Ah!,…Ah!,…si, c’est un ordre!,…l’occasion fait le larron de classe à merde!,…etc!,…Ah!,…Ah!,…une autre!,…
…avec, ou sans épluchures de bananes!,…

Sant'Angelo Giovanni dit: à


…franchement , çà ne m’apporte rien vos divergences de vues recentrez!,…en fin de soirée!,…Flop!,…Flop!,…Flop!,…etc!,…

Sergio dit: à

Hon peut pas parler de soucoupes volantes, hau lieu de diffamer raffamer ? Parce qu’elles vont harriver, hein !

Meuh si... dit: à

Chroniques de mon balcon (de théâtre) dit: 5 juillet 2014 à 22 h 07 min

A d’autres!

Chroniques de mon balcon (de théâtre) dit: à

« mon biographe..qu’une bite.. »

Mais non, non non, mais sur le théâtre de la rdl tout le répertoire y passe !

TKT dit: à

Michel Alba, je ne suis pas étonné que vous ayez une avocate, vous devez en avoir besoin pour vous défendre, non ? Vous rêvez de me faire un procès, de le gagner et qu’il fasse jurisprudence ?
Vos commentaires démentiels sur Mediapart et ailleurs, vous ont-ils fait condamner ?
Vu les commentaires de JC, de D., et d’autres sur la RdL et ailleurs, il est déjà difficile de les coincer, de les faire condamner serait encore plus improbable.
En fait, Michel Alba, selon la loi, je l’ai lu, le responsable d’un Blog est celui qui serait attaqué, car il n’a pas fait le ménage…
Je répète ma question, avez vous intenté un procès en diffamation envers MàC ?
Vous savez de quoi je veux parler, vous traiter d’homophobe et de raciste, n’est pas vous diffamer, c’est relever l’évidence.
Je ne comprends même pas pourquoi vous vous sentez offensé.

Voyons le foc tel qu'il est. Et Basta... dit: à

TKT, pourquoi discuter avec cette baleine larvaire d’Alba. Vous êtes le seul à ne pas voir que son homophobie n’est que maladroit replâtrage et que la réalité est tout autre. D’ailleurs, c’est bien son affaire, on s’en fout complètement.

f de bassan dit: à

assez vraisemblablement ai-je vu , sommairement, mais vu quand même le répertoire fondamental des commentateurs , comme ils se trouvent nommés à tort ou à raison.
sans doute repasserai-je lire un billet ici ou là ,avec une attention particulière aux liens communiqués .
Adieu à vous tous que je ne comprends pas .

TKT dit: à

Ainsi, Michel Alba, vous vous trouvez calomnié quand je dis que vous êtes homophobe et que néanmoins vous passez vos vacances sur une plage gay ? Il ne serait pas difficile, juste fastidieux de retrouver vos commentaires homophobes. Ils ressemblaient un peu à ce que faisait Philippe Teignez, amateur de la méthode napalm, ou de JC. Ce dernier je dois dire, en fait tellement que l’on pourrait se demander s’il est vraiment sérieux. Mais il doit l’être, le cas Tim Neuwirth l’a bouleversé, que dis-je renversé ? Quant à D., son homophobie relative, se gargarise de clichés de la génération de mes parents. Ce troll là ne compte pas vraiment en tant qu’homophobe, il est anti-sexe sauf pour procréer. Le comble de la pensée d’un autre âge.

Chaloux dit: à

Alba, ce pauvre vieux foc à « face de charcutier en faillite » (et encore la photo date), a aussi le droit de s’amuser.
Qu’il s’amuse donc…tout seul, comme d’hab…
Bonne soirée,

Voyons au travers dit: à

Hector dit: 5 juillet 2014 à 21 h 03 min

On s’en doutait un peu, pas assez de c…….

Jugement d’expert.

Voyons au travers dit: à

Chaloux a raison.
Quand on regarde au travers de l’homophobie d’Alba, on voit une grosse b… de sénégalais.

Hector dit: à

Chaloux dit: 5 juillet 2014 à 20 h 59 min
La baffe ne viendra pas de moi

On s’en doutait un peu, pas assez de c…….

Même Pablo ne rien avoir à faire avec TKT dit: à

Pablo75 dit: 5 juillet 2014 à 20 h 48 min

Le rétropédalage du nain.

Pablo75 dit: à

@ Soins intensifs

« Souhaiter en direct la mort d’un commentateur »

@ Onésiphore de Prébois

« Pablo75 m’a également souhaité une mort rapide et, si possible, douloureuse »

Je n’ai jamais souhaité la mort de quelqu’un ni sur ce blog ni ailleurs, entre autres choses parce que je trouve cela puérile, pour ne pas dire débile. En plus, pour faire cela, il faut vraiment être en colère; or, pour se mettre en colère il faut que la victime nous importe vraiment, alors que moi, en plus d’être très calme et de ne crier jamais dans la vie réelle (ce qui ne m’empêche pas d’être sarcastique et même blessant, mais toujours à froid), je m’en fous éperdument d’Onésiphore.

J’ai parlé de quelqu’un dont la mort doit être proche, vu son état actuel. Ce n’est pas la même chose. Constater n’est pas souhaiter.

Chaloux dit: à

bouguereau dit: 5 juillet 2014 à 20 h 25 min

quoique (comme dirait Saint-Simon)

saucisson pastis cloppe

Jamais de charcuterie, jamais d’apéritif…Peu de tabac et du très bon.

bouguereau dit: à

Et si mon hypothèse était fausse ?

c’est le cerveau dans la fosse..ton truc..jean marron..

bouguereau dit: à

quoique (comme dirait Saint-Simon)

saucisson pastis cloppe..quel passeur ce cheuloux

bouguereau dit: à

j’ai été trop gentil avec elle, ou plutôt je m’en fichais

..la loi est impuissante avec des cas comme ça

Chaloux dit: à

@Pablo
– Hérold, le nom me dit vaguement quelque chose, pas davantage. j’écouterai à tête reposée dans la semaine.
– Suarès, j’en ai lu quelques uns, ses Vues sur Napoléon (qui font pendant au petit Napoléon d’Henri Guillemin), sa fastidieuse ( ?) Elektre parue une seule fois dans les cahiers de la quinzaine, et des textes épars, en partie Le Voyage du Condottiere il y a longtemps, mais rien de très suivi. Lectures de la cinquantaine? Comme Unamuno, rémi de Gourmont etc. On verra bien.

TKT dit: 5 juillet 2014 à 18 h 12 min

Michel Alba(…) Vous êtes (…) homophobe
Hurk hurk hurk,

Ma pensée préférée de Lichtenberg: « Le cuisinier de Néron ressemblait à Néron ».

Ami Bloomy, tout est affaire de sensibilité. Rimbaud, bien sûr et sa rivière de cassis, Julien Gracq dans Un Balcon en Forêt (qui cible Monthermé et cite le nom des Mazures, page 113 dans l’édition Corti, il me semble), et Casanova qui voyait dans l’Ardenne « une des curiosités de l’Europe », quoique ses habitants y fussent selon lui « d’une ignorance prodigieuse ». Comment pouvez-vous voir ce qui est si éloigné quand vous avez si mal vu ce qui était si proche ?

bouguereau dit: 5 juillet 2014 à 9 h 16 min

« ..selon mon gout. la liberté »

Pauvre Bouguereau, rien n’est moins « libre », plus téléguidé, formaté chien-chien que ce que tu écris, si l’on peut dire, quoique (comme dirait Saint-Simon) le plus souvent faux. La liberté n’est certainement pas accessible à un cornichon comme toi, dont l’élément naturel est une arrière-salle de boui-boui. Cesse de parler de ce que tu ne connais pas.

bouguereau dit: 5 juillet 2014 à 9 h 18 min

« c’est trop dur de manager »

Mascotte, manager? Je vois surtout en toi, mon pauvre, comme on dit en Corrèze, une grosse mouche du coche, bouffie d’orgueil ranci, posée sur un tonneau de merde, l’un a l’autre si souvent, si indéfectiblement, si parfaitement unis qu’on ne peut plus les dissocier.

Ou si tu préfères une citation de Clopine :
« En tout cas, je me suis bien trompée sur Bouguereau. Je le croyais commentateur lucide et désabusé, façon Cavanna, utilisant un vocabulaire d’une crudité salvatrice. Ce n’était, en fait, qu’un sale petit trou du cul. »

Malgré tout, j’ai tout de même une question. Est-ce que tu vois venir la grosse baffe que tu vas bientôt prendre ?

Bonne soirée aux autres,

bouguereau dit: à

chut keupute

bouguereau dit: à

comment! mon biographe..qu’une bite..

Oui-Oui dit: à

théâtre de marionnettes

Théâtre? Avec l’imbécile sur son balcon qui mélange Racine et Molière..

Onésiphore de Prébois dit: à

OdP il est votre ennemi ou je n’y connais rien, exactement ce que je souhaiterais à une personne si je la haïssais (Bérénie)

Bérénice, il existe un film de Woody Allen dont j’ai oublié le titre, un film en couleurs, assez magique, qui traite exactement de ça. On y voit des personnages se lancer des injures, des souhaits de mort et d’affreuses menaces, tout ça se passe dans une grande forêt ensoleillée, et l’on comprend que ces personnages ne peuvent pas s’atteindre, qu’ils sont comme d’insignifiants insectes éphémères, dansant dans les rayons de lumière. Eh bien, la Rdl c’est à peu près ça : un ballet d’éphémères qui croient qu’ils existent, tentent de se toucher, de s’aimer ou de se faire souffrir, mais ne peuvent pas s’atteindre, dans l’immensité de l’espace. Si quelqu’un se rappelle le titre de ce film de Woody Allen, j’aimerais bien le revoir.

Sant'Angelo Giovanni dit: à


…un petit rouge de la région du Languedoc!,…

…et, dire que c’est au 3° siècle après J.C.,…que les cépages commencent à être planté hors d’Italie!,…ce vin aux herbes rares, déjà un genre d’hydromel!,…

…vin romain!, appellation contrôlé,!…d’après les recettes sur parchemins!,…çà doit-être quelque chose!,…
…l’étiquette,…
…et Mademoiselle!,…amène-toi!,…çà ira comme çà!,…andouille!,…dégelée!,…un petit coup au four!,…pour l’€uro-Bancal!,…
…les tournois!,…
…le destrier protecteur des novices en la guerre des boutons!,…Ah!,…Bip!,…Bip!,…etc!,…
…à cette heure que tu te pointe!, les of course!,…de luxe!,…

bérénice la vraie dit: à

ciao.

bérénice la vraie dit: à

Sûrement n’avez-vous là où vous campez ce soir, rien à craindre pour vos attributs, équipez vous comme un sportif, ils vendent des choses, non?

Onésiphore de Prébois dit: à

Nous ne sommes pas dans la vie réelle. Nous sommes les personnages d’un spectacle de marionnettes (mézigue)

Et si mon hypothèse était fausse ? Et si nous étions des êtres réels ? Mais alors, mais alors, nous passerions notre temps à nous manipuler nous-mêmes, tout en nous efforçant de manipuler les autres ? Et pas seulement sur la RdL ? Toute la vie se passerait à ça. Mais quelle horreur. Mais quelle horreur. Tu me diras,quand je vois Sarkozy se manipuler lui-même tout en croyant manipuler les autres, apparemment, il ne s’en porte pas plus mal.

bérénice la vraie dit: à

OdP il est votre ennemi ou je n’y connais rien, exactement ce que je souhaiterais à une personne si je la haïssais, haïr à mort, c’est plutôt rare mais voyez ces guerres civiles ne sont pas seulement alimentées par le souci de légitime défense. Seulement ici c’est du spectacle!

Chroniques de mon balcon (de théâtre) dit: à

Daaphnée n’est-elle pas trop vieille pour jouer Phèdre ?

Chroniques de mon balcon (de théâtre) dit: à

Maintenant on est en plein Molière, avec Alba dans le rôle du plaideur !

bérénice la vraie dit: à

Les intello ne sont donc pas des modèles de sagesse et de tolérance, on s’étonne.

Onésiphore de Prébois dit: à

A ma connaissance sûr ce blog vous êtes le seul à avoir formuler plusieurs fois le souhait de la mort rapide (ou même immédiate) d’un autre commentateur, (Raymond)

Ah, mais pas du tout. Pablo75 m’a également souhaité une mort rapide et, si possible, douloureuse. C’est un usage qui tend à devenir courant sur ce blog. Personne n’a encore souhaité à Assouline de crever vite fait d’un cancer des testicules ou d’un AVC bien senti, mais ça ne devrait pas tarder.

bérénice la vraie dit: à

OdP en Avignon?

bérénice la vraie dit: à

De Pinocchio on passe à grand Guignol, les plaintes devraient pleuvoir, quelle mouche vous a piqué ou Est-ce que je n’ai rien compris à ce qui se joue là Vous n’êtes pas sérieux au moins sur ce coup ci?

Onésiphore de Prébois dit: à

La RdL dans la Cour d’Honneur, avec des marionnettes grandeur nature ! Je me vois déjà en Onésiphore de Prébois. J’ai déjà prévu mon costume. On pourrait demander à Olivier Py de nous mettre en scène.

Raymond dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 18 h 47 min

Sur le bien-fondé des commentaires TKT vous êtes sûrement le plus inapte à formuler un avis.
A ma connaissance sûr ce blog vous êtes le seul à avoir formuler plusieurs fois le souhait de la mort rapide (ou même immédiate) d’un autre commentateur, donc vos petits états d’âme vous pouvez vous les carrer très profond.

renato dit: à

Ça dépendra beaucoup des copiés-collés de TKT… s’il a bien conduit son jeu, cela pourra donner quelque chose d’assez sympathique… vous nous tenez au courent…

Onésiphore de Prébois dit: à

La calomnie n’est pas plus autorisé sur les blogs qu’ailleurs et il serait normal et légitime d’avoir le droit de se défendre dans une procédure de plainte si on s’estime calomnié. (Widergänger)

Mais vous n’existez pas,Widergänger ! TKT non plus ! Moi non plus ! Assouline non plus ! Et le pire, c’est que nous ne savons pas qui manipule notre marionnette. Nous ne sommes pas dans la vie réelle. Nous sommes les personnages d’un spectacle de marionnettes, qui en Avignon, n’étaient ces foutus intermittents, ferait un tabac.

Widergänger dit: à

Et comme il est coutumier du fait, c’est une circonstance aggravante.

Widergänger dit: à

De toute façon, comme TKT est Français, il ne devrait pas y avoir de difficulté juridique.

Onésiphore de Prébois dit: à

De toute façon, depuis le temps que ça dure, je crois qu’il s’en fout. (mézigue)

Mais qu’est-ce que je raconte ? Assouline? Qui c’est Assouline ? encore un pseudo ! Assouline n’existe pas. Y a jamais eu de pilote dans l’avion !

Widergänger dit: à

Justement il faut bien un début à tout. Le cas TKT risque fort ensuite de faire jurisprudence. La calomnie n’est pas plus autorisé sur les blogs qu’ailleurs et il serait normal et légitime d’avoir le droit de se défendre dans une procédure de plainte si on s’estime calomnié. Il va les aligner, ces francs suisses !

Onésiphore de Prébois dit: à

Vous vous permettez de calomnier autrui sans précaution. Je vais signaler le cas à mon avocate et voir s’il n’est pas possible de porter plainte contre vous. Il doit y avoir des accords avec la Suisse à cet égard. Vos propos sont contraires à la loi et constituent un délit. (Widergänger)

Dans ce théâtre d’ombres et dans ce monde de faux-semblants qu’est l’espace des commentaires de ce blog, je doute que qui que ce soit puisse être juridiquement responsable de quelque propos que ce soit. Le pseudo est le bouclier idéal, le chiffon d’illusionniste qui protège le scripteur de toutes représailles. Le scripteur, personne ne pourra jamais établir qui c’est. Derrière le chiffon rouge de l’illusionniste, il n’y a en réalité personne. Les poupées de chiffon peuvent s’agiter théâtralement, adopter des poses et des postures, adresser à l’ennemi du moment des injures qui, dans la vie réelle, conduirait illico celui qui les profère devant les tribunaux ou donneraient lieu à des règlements de comptes sanglants. Guignol peut vouer Gnafron aux gémonies, lui adresser des menaces de mort tout en lui crachant dessus d’abondance, rien de tout cela ne tire à conséquence, grâce à ces poupées de chiffon que sont les pseudos, manipulées par on ne sait qui. Personne n’est réellement affecté par ces atrocités proférées de la voix de stentor propre aux personnages de Guignol. C’est un peu Pinocchio à l’envers; au lieu que ce soit la marionnette qui s’humanise, ce sont des êtres humains qui se transforment en marionnettes. Rien ne tire à conséquence. Le premier à avoir une parfaite conscience de ça, c’est Assouline, sinon deux bons tiers des commentaires passeraient à la trappe. De toute façon, depuis le temps que ça dure, je crois qu’il s’en fout.

Widergänger dit: à

A sitges, j’y emmène même mes élèves se baigner avec mes deux collègues d’espagnol sans compter qu’une autre collègue y va aussi en vacances avec sa petite famille. Vous allez casquer, mon brave. Ce qui me permettra de passer des vacances pas chères à Sitges.

TKT dit: à

Raymond alias D’JC, j’ai collé-copié les pires commentaires à mon égard (et ceux équivalents envers Clopine), croyant sottement que cela pourrait servir à quelque chose.
Ne venez pas voir chez moi votre portrait, pour cela vous avez un miroir.
Les lettes anonymes ne sont pas de mon habitude, me suis-je jamais caché, avec une adresse IP non traçable et une adresse e-mail aussi débile que noname@noname ?

Phil dit: à

Littell fréquente Sitges, on y cause littérature et certains finissent dans le giron de Gallimard. C’est du networking catalan.

Raymond dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 18 h 05 min
Non, D’JC, je ne fais pas de fiches, mais j’ai un copier-coller de tous les commentaires

Fiches et copier-coller sont une même paranoïa.
TKT est prêt pour les lettres anonymes.

kicking dit: à

..c’est pas mal ça « l’insécurité sexuelle »..

tu me rappelles une gonzesse qui s’était approchée de moi sur la piste d’une boîte des champs pour me dire en riant et montrant du doigt un mec qui l’accompagnait « il est pas sûr s’il est pédé ou pas ».. j’ai été trop gentil avec elle, ou plutôt je m’en fichais, autre chose à faire que gnognotter avec une pouf.. mais je regrette de pas l’avoir envoyer ch.. maintenant je suis d’avis qu’il y a des connasses qu’on devrait pas laisser entrer dans certains endroits.. et t’es vraiment qu’une pouf

Les copies fichées de Thierry dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 18 h 05 min

C’est vrai qu’en copier/coller t’es le meilleur TKT (en fiches aussi),
preuve, ce petit texte je crois bien que tu nous l’avais déjà sorti il y a quelques temps.
Copierais-tu toute la rdl ?
Un vrai travail de corbeau.

bouguereau dit: à

Chroniques de mon balcon

mon biographe courageux !..

bouguereau dit: à

avez vous porté plainte contre MàC ?

j’y ai rfilé un coup dlatte dans cqui lui serre de couilles..le bien a triomphé vontraube, et pour pas cher

Catalan dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 17 h 42 min
pourtant vous adorez Sitgés,

« Sitgès » est une coquetterie de Thierry, un peu comme « Singapore », avec moins de sens bien sûr mais pas moins de ridicule.

bouguereau dit: à

Et si c’est possible, croyez-moi que je vais enclencher une procédure contre vous

envoie lui tes escadrons dla mort dracul !

Mme Michu dit: à

« l’insécurité sexuelle »

Vous ne voulez pas nous poster un lien youtube où vous le faites devant une assemblée ? Qu’on en finisse…

Mme Michu dit: à

Pour mal voir qui croit n’importe quoi et ignore beaucoup, ah tiens, c’est bien la peine !

TKT dit: à

Wiederganger, avez vous porté plainte contre MàC ? Ses allégations allaient très loin.

bouguereau dit: à

Votre homophobie cache votre insécurité sexuelle

..c’est pas mal ça « l’insécurité sexuelle »..

bouguereau dit: à

Pas quoi d’en faire un fromage.

ça je sais pas..avec moi cheuloux voulait mettre du beurre dans ses épinards..son lauyeur a dit que ça srait pête du gras de jambon pour son cul..il se tate

Mme Michu dit: à

Il faut jouer aux catégories où tout le monde s’aime maintenant ?

TKT dit: à

« Vos propos sont contraires à la loi et constituent un délit. »
Michel Alba, la loi vous devriez l’appliquer à vos commentaires.
Qu’est-ce qui vous choque le plus ?
D’être pris pour un islamophobe ou pour un homophobe ?
Votre homophobie cache votre insécurité sexuelle, n’étiez vous pas encore déniaisé avant votre rencontre avec la dame des Grisons ? Du moins, c’est en autre ce que déclarait votre copain MàC.
Qu’un homme comme vous fréquente Sitgés est étrange.

Widergänger dit: à

Mes propos n’ont strictemlent rien à voir avec quelque racisme que ce soit justement.

En plus vous êtes coutumier du fait. Je dois voir mon avocate à la rentrée en septembre. Je vais lui poser la question de savoir s’il est possible de porter plainte contre un blogueur pour calomnie. Et si c’est possible, croyez-moi que je vais enclencher une procédure contre vous.

Chroniques de mon balcon (de théâtre) dit: à

Oniséphore :
– Et j’ai jamais pu piffer ma soeur. C’est une inconditionnelle de Sarko : tu imagines les soirées en tête-à-tête

Le Boug :
– tu l’encules..imagines tout ce que tu reboutes en même temps..des civilisations..des identités..ta soeur..et cerise sur le gros gateau dirait clopine , sarko, putain ça doit être vachement bon

bouguereau dit: à

une pose de juif athée qui sied mal à un catholique homosexuel

ils l’ont moins esplosés phil..dracul est pas athée pasqu’il veut pas qu’on le moque de dos..c’est un esthète d’ail

TKT dit: à

Michel Alba, portez plainte, je ne fais que rappeler vos commentaires.
Mais peut-être que ce commentaire n’est pas de vous ?
Vous avez été éradiqué de Mediapart, de chez Paul Edel, pour des commentaires qui n’étaient pas autre chose que moisies.
Vous êtes raciste, homophobe et vous vous prenez pour un génie des Lettres. Pas quoi d’en faire un fromage.

TKT dit: à

Non, D’JC, je ne fais pas de fiches, mais j’ai un copier-coller de tous les commentaires les plus fous de vous deux*, depuis 2005 ou 2006.
Par contre, au contraire de vous, je ne saurais sortir le lien vers le commentaire de Daphnée, vers la Note où elle parlait de son voyage en bus dans les Andes. Anecdote dont vous vous servez, vous le raciste de service.
Le plus bêtissime chez vous, quand vous sortez des informations que j’ai mis moi-même en ligne. Ducornaud, si j’avais un problème avec mon âge, ma profession, ma domiciliation, mon bac raté, croyez vous que je l’annoncerais sur mon Blog ? Idem pour l’appartenance de mon père au CNIP et sa participation à une défense d’une Algérie française.
Bêtissime et mauvais comme une teigne, vous répétez mes propres informations en croyant les utiliser comme une arme contre moi.
Impossible d’être, simultanément plus con et mauvais que vous.
Quand vous vous attaquez à Renato ou Jacques Barozzi, il serait difficile de vous y trouver moins moisie.
Bref, vous êtes bien le fameux miroir, mon beau miroir et vous prenez votre miroir pour une fenêtre avec vue sur les Autres.
JC, vous avez parfois de l’humour, vous auriez dû rester sur la parodie de V. Trierweiler.
D. a de l’humour, quand il se présente comme l’idiot d’Aurillac.
Je n’ai rien contre l’Auvergne, mais le personnage de fils de fermier devenu gratte-papier-comptable-catholique-ayatollah, lui va comme un gant.
Bref il est au meilleur de son humour, quand il fait de sa personne un Schlemihl franchouillard. Parodier ce D.bile là est assez facile, vous parodier dans votre rôle de JCulé culsansburnes, est plus difficile.
Quoique, Chaloux et Pablo utilisent de plus en plus votre méthode de rhétorique, votre art de l’insulte creuse,
* Au cas où vous seriez deux merdes au lieu d’une

Widergänger dit: à

Vous vous permettez de calomnier autrui sans précaution. Je vais signaler le cas à mon avocate et voir s’il n’est pas possible de porter plainte contre vous. Il doit y avoir des accords avec la Suisse à cet égard. Vos propos sont contraires à la loi et constituent un délit.

TKT dit: à

Michel Alba, alors, arabophobe vos sied mieux ?
Palestinophobe ?
Vous êtes aussi homophobe, pourtant vous adorez Sitgés, lieu de villégiature gay par excellence.
Bref, êtes vous bien conséquent ?

Chroniques de mon balcon dit: à

« C’est une pose de juif athée qui sied mal à un catholique homosexuel. »

Voilà une phrase qui, à l’heure de la « pensée unique », tombe triplement sous le coût et le coup de la loi.
Encore faut-il qu’il y ait eu plainte au préalable ?
C’est fait !

Phil dit: à

Py prend partie pour les intermittents sans les défendre. C’est une pose de juif athée qui sied mal à un catholique homosexuel.

Fichier externe dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 16 h 53 min
j’aurais la chance de ne pas me mémoriser

Mais tu ne mémorises rien vontraube, tu fais des fiches.
Bientôt dix ans de fiches.
Ok comme ton petit cerveau est incapable d’atteindre ne serait-ce qu’un début de second degré, toutes ses fiches ne sont qu’une bouillie d’infos,
mais quand même le volume y est.

Widergänger dit: à

M’accuser d’islamophobie est simplement de la calomnie.

kicking dit: à

c’est ça, dis que les japonais rentrent dans le métro tous en même temps, tant que t’y es, t’es chaud comme t’aime là..

bouguereau dit: à

Une pourriture comme vous, atteint d’alzheimer, se ferait de nouveaux ennemis tout les jours

c’est pas con ça vontraube..on voit que l’bon coté..mais fant’s’putain c’est la guerre total

bouguereau dit: à

l’idéologie rend con

et empêche de passer aux portes..

TKT dit: à

JCulé, si j’étais atteint d’alzheimer j’aurais la chance de ne pas me mémoriser vos commentaires, je ne saurais même pas que vous avez l’habitude de connenter, idem pour D.
J’ai bien en souvenir les Notes sur la Mitteleuropa et les commentaires s’y rattachant.
D’autre part, vous vous répétez, vous oubliez que vous avez déjà utilisé les mêmes clichés.
Une pourriture comme vous, atteint d’alzheimer, se ferait de nouveaux ennemis tout les jours.

kicking dit: à

l’idéologie rend con, vraiment, plounquetschluss

ü dit: à

“Il ne faut pas l’accabler. C’est quand on est au milieu des bois que l’on s’aperçoit que c’est difficile”.
Sauras-tu retrouver de quels bois il s’agit ?

hamlet dit: à

greubou tu regardes ‘plus belle la vie’ ?
c’est super tu y apprendrais des tas de trucs, sur l’existence, la vie, l’amour, la mort, l’identité, les conflits entre les individus de même sexes et de sexes différents, inter générationnels, inter ethniques, inter sociaux.

c’est une interprétation marseillaise de Etre et Temps, de Martin Heidegger tu l’as lu ? c’est l’histoire de l’Etre et du Temps, comme dans plus belle la vie mais en plus allemand.

Sergio dit: à

hamlet dit: 5 juillet 2014 à 16 h 29 min
serait-il possible de faire une équipe de football avec ces gens là ?

Non mais pour penser ! Pour taper évidemment c’est mieux d’être plusieurs… Surtout plusieurs contre un ! Là ça rend bien…

Cause encore keupu dit: à

bouguereau dit: 5 juillet 2014 à 16 h 44 min

Tu radotes le boug’ c’est mauvais pour ta santé.

bouguereau dit: à

ta dépendance à un certains genre de calomnie

..ben voyons..vas te faire enculer

Ouf ! dit: à

kicking dit: 5 juillet 2014 à 16 h 43 min
ouais bon, je sors..

Merci.

bouguereau dit: à

Une méthode de Milicien ou de Stasi

..allons vontraube,c’était de l’humour juif..dailleurs keupu va nous remettre la liste des prixnobel..il cafouille un peu

hamlet dit: à

si je connais l’histoire du cercueil qui a bouché le port de Marseille ?

entre deux épisodes de « plus belle la vie » un intermittent du spectacle marseillais se demandait : suis-je intermittent avant d’être marseillais ou bien suis-je marseillais avant d’être intermittent ? être marseillais n’est-ce pas toujours être, plus ou moins un intermittent du spectacle ?
plus belle la vie, plus fastoches les réponses.

kicking dit: à

c’est les pampers à mégalo qui mériteraient.. ouais bon, je sors..

kicking dit: à

boug, si tu tiens tant que ça à étaler ta dépendance à un certains genre de calomnie tu peux passer sur le billard pour joindre les pussy riot quand tu veux..

Un seul être vous manque dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 16 h 28 min
D., Abdelkader a le sens de l’humour,

D. aussi, c’est pourquoi il se respecte.

Respect, tu connais le mot Thierry ?

hamlet dit: à

le déterminisme est-il inné ou bien à qui ?
à qui ? : à tout le monde mille sabords !

La ffin d'un mythe dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 16 h 21 min

Thierry de plus en plus atteint par Alzheimer, incapable de se souvenir des billets précédents.
Le vent souffle dans son cerveau de plus en plus vide, les synapses vivent leurs vies individuellement, rien ne se connecte.
Triste dégénérescence.

hamlet dit: à

appartenir ou ne pas appartenir ?
s’identifier ou ne pas s’identifier ?

la fable du déterminisme et de la contingence :
Maître Déterministe, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Contingence, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé ! bonjour, Monsieur du Déterminisme.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.  »
A ces mots le Déterminisme ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
La Contingence s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur, apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.  »
Le Déterminisme, honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

TKT dit: à

Bougre de rôts, ma phrase est à lire dans son entier, ne faites pas du JCouille. Cette pourriture prend deux mots dans une phrase pour leur faire dire autre chose. Une méthode de Milicien ou de Stasi

hamlet dit: à

le refus de l’identité constitue-t-il une identité ?
et le refus de l’appartenance une appartenance ?
serait-il possible de faire une équipe de football avec ces gens là ?
et si oui quelle serait la couleur de leur maillot ?
pourrait-on leur reprocher de ne pas changer leur hymne au prétexte qu’il serait le symbole de leur appartenance au groupe de ceux qui refusent les appartenances ?
qui pourrait leur reprocher de ne pas chanter leur hymne ?
ceux qui louent l’appartencne ou bien ceux qui la refusent ?
ceux qui leur reprocheraient de ne pas chanter leur hymne louant leur appartenance au clan de ceux qui n’en possèdent aucune marqueraient-ils ainsi leur désir de ne pas appartenir au groupe de ceux qui n’ont aucune appartenance ?
pourrait-on faire une équipe de football avec ces derniers ?

TKT dit: à

D., Abdelkader a le sens de l’humour, cela ne l’empêche pas de s’emporter contre les porteurs de pantalons rouges.

bouguereau dit: à

N’y aurait-il pas un certain antisémitisme à vouloir restreindre la civilisation juive

ouillouillouillouille..vontraube quand il fait fumer le caoutchouc il fait fumer le caoutchouc

TKT dit: à

Civilisation juive et Europe centrale:
Comme si la civilisation juive de l’Ouest de l’Europe ne pourrait être représentative des Juifs.
Un peu bizarre, et un peu mettre dans un tiroir, la civilisation juive d’Alsace-Lorraine, les Flamands ashkénazes, les Juifs allemands de Worms entre autre et autres lieux, Frankfurt am Main la ville des banquiers, les villes Hanséates, dont à Hamburg, les Jacob du café et les Warburg de la banque etc… Rathenau fis de la famille qui créa AEG par exemple etc…
N’y aurait-il pas un certain antisémitisme à vouloir restreindre la civilisation juive européenne ashkénaze, aux Shtetls de l’Est ?
Ce qui est assez ironique, dans cette Mitteleuropa, ceux qui pour la plupart laissèrent un nom, dans la littérature, étaient issus de familles émancipées et plutôt bourgeoises.
Pourquoi aussi, vouloir faire croire que seuls les juifs croyants et respectueux des rites, soient les seuls vrais juifs dignes de considération ?

Je ne crois pas en dieu, je crois par contre à certaines règles pour vivre en société et en groupe et surtout, dans un monde globalisé.
Bref j’en reviens à l’élémentaire pour vivre dans une civilisation globalisée (pour le bien de tous), il faut essayer d’éradiqué les racistes.
Laisser parler un JC n’est pas respecter la liberté d’expression, la liberté d’un pourri ne peut que désavantager le vivre en paix général.
Idem pour Michel Alba et ses idées islamophobes.
Idem pour le crétin de service qui ne considère comme valable que l’Eglise de Rome.

Ciboulette dit: à

pas étonnant pour bouguereau, ya longtemps qu’il n’a plus de draps, hihihi aussi

Madame de Valognes dit: à

carte de France… ah ils ont l’air malins, ces intellos, hihihi

bouguereau dit: à

Et j’ai jamais pu piffer ma soeur. C’est une inconditionnelle de Sarko : tu imagines les soirées en tête-à-tête

tu l’encules..imagines tout ce que tu reboutes en même temps..des civilisations..des identités..ta soeur..et cerise sur le gros gateau dirait clopine , sarko, putain ça doit être vachement bon

Ciboulette dit: à

à 348, vous n’avez jamais fait de « carte de France » à votre puberté, vieux cochon ?

Sergio dit: à

bouguereau dit: 5 juillet 2014 à 16 h 08 min
un tube pvc

La fonte ductile ! Ca c’est du meuble… Ca marche mieux que le foot tous ils en prennent… Même dans les pays expatriés !

hamlet dit: à

heureusement que vous oraginez pas les coupes du monde de football.
pour faire les équipes il faut un minimum d’appartenance.
après qu’un gamin né français préfère jouer dans l’équipe de France ou dans celle d’Algérie à la limite c’est son choix, dans tous les cas il reste reste français, à la limite j’aurais presque demander à l’équipe d’Algérie de chanter la marseillaise que ça m’aurait pas choqué tellement ils jouaient bien, s’ils n’avaient été formés en France ils auraient joué vachement moins bien.
pour une fois qu’on a des centres de formation qui tienne la route et tiennent la dragée haute aux autres pays..
dommage qu’il n’existe pas un classement de Shanghai des centres de formations pour jouer au foot, les français arriveraient premiers ! avant Harvard.

bouguereau dit: à

..de 200..bureau véritas

bouguereau dit: à

keupu c’est un tuillo de 150 qu’il faut..voilà tout

bouguereau dit: à

On est bien davantage, nom de dieu!
Halte à « l’identification »!

..qu’il dit le chat du rabin

bouguereau dit: à

cheuloux est un cas kick..un tube pvc de 100 (mm) suffit à le contenir..c’est le progré et sans on srait beau tiendre

bouguereau dit: à

Vous n’être que très partiellement élément de cette « civilisation » (j’ai adopté ce mot pompeux parce qu’il avait été proposé de parler de « civilisation juive » à propos de l’Europe centrale, pourquoi pas?)

à pompeux pompeux et demi vaut mieux dire « racines » comme vontraube..et puis aprés moquer les « enracinées » comme renfield..puis enfin dire on ne fait que des choix politique..soutenir israel..je dis ça au hasard évidemment..et aprés tu moques un pauvre brit comme gaga qui ne connais qu’arsenal et son pub et nous chie sur la jean d’arc..ha tu manques pas d’air zouz..ça fait enfler ton calçon

kicking dit: à

on fait des choix de nature politique!

sûr que lorsque le projet de société et de faire d’un max de gens des passeurs de m.rde par tous les trous on risque de constiper au moment d’assumer..

D. dit: à

« Ben voilà, (…) Abdel !
Vous avez habituellement un sens de l’humour »

…m’en étais pas aperçu.

Sergio dit: à

Ciboulette dit: 5 juillet 2014 à 15 h 37 min
vigoureux

Houi enfin ça serait les cent trente départements faut usiner quand même…

348, un par fromage dit: à

Ciboulette dit: 5 juillet 2014 à 15 h 37 min
ils sont encore vigoureux

Comme dab la Ciboulette marche à coté de ses pompes.
Vigoureux, les mêmes que ceux du référendum de 69 !
Personne ne les a réveillés depuis 45 ans, quand ils emergent ils s’ébrouent et gueulent , NON, touchez pas à mon fromage.

Sergio dit: à

ueda dit: 5 juillet 2014 à 15 h 36 min
On est bien davantage, nom de dieu!
Halte à « l’identification »!

Ha ben oui ! Mille fois tausend… Avant quarante on parlait de délit d’appartenance, ça valait pas mieux…

Ciboulette dit: à

tiens ! un nouvelle marrante : « les sénateurs rejettent la nouvelle carte de France »… ils sont encore vigoureux et ça se voit le matin, bravo les mecs

Sergio dit: à

hamlet dit: 5 juillet 2014 à 15 h 22 min
mon logiciel d’criture de roman assisté par ordinateur

Avant il y avait « Histoiresdécrire », mais je ne sais pas ce que c’est devenu.

ueda dit: à

« ma civilisation est peut-être merdique, »

Mais non, Abdelkader.
Vous n’être que très partiellement élément de cette « civilisation » (j’ai adopté ce mot pompeux parce qu’il avait été proposé de parler de « civilisation juive » à propos de l’Europe centrale, pourquoi pas?).
Comme je ne suis moi-même que très partiellement de « civilisation chrétienne ».

On est bien davantage, nom de dieu!
Halte à « l’identification »!

Foutons en l’air ces gros animaux.
On ne fait jamais de choix de nature civilisationnelle, on fait des choix de nature politique!

hamlet dit: à

monsieur Assouline, désolé de vous le dire mais je préfère nettement la version théâtre.

hamlet dit: à

pour les articles de Monsieur Assouline on peut aussi en faire des pièces de théâtre :

– Je n’y connais rien ! En revanche, je connais Yvon Le Men.
– Job avait fait les présentations il y a quelques années ? un soir au Rosebud ? rue Delambre.
– oui ils s’étaient fréquentés, frottés l’un à l’autre.
– Job l’avait aidé à ne pas en finir !
– un soir de pluie sur une route de Bretagne ?
– oui, un de ces rares poètes qui vivent de, par et pour la poésie.
– Rien d’autre ?
– Autant qu’il en vit difficilement….
– Il aurait pu faire sienne l’indignation de Camus ?
– celle qui disait ne pas supporter que l’on parle de la pauvreté autrement qu’en connaissance de cause ?
– oui mais l’indignation n’est pas son fort.
– Il préfère glisser à mi-voix : « Le pire pour un pauvre c’est de ne pas pouvoir faire de cadeaux ».
– C’est tout Yvon le Men !
– La poésie il l’écrit !
– la publie ?
– la lit
– la dit jusqu’à en faire un spectacle vivant ?

hamlet dit: à

après on recolle les morceaux et hop ! le tour est joué. :

Il faut faire preuve de modération pour ne pas trop faire de trous dans le tricot du vivre ensemble. Il faut faire avec elle, ce que Vian faisait avec la télé : la retourner contre le mur. On ne peut manquer de penser à ces publicités, et campagnes,qui prétendent offrir la réalisation des rêves à ceux qui se laissent subjuguer, il ne s’agit que des personnages d’un théâtre d’ombres qu’il (ou elle) n’a aucune chance de rencontrer jamais dans la vie réelle. Descends à la cave si c’est ton choix mais on sera sourd à tes hurlements ; et dis-le à ton toubib lundi après-midi : j’ai eu une formation catholique et j’ai des racines juives, élevé par une allemande, j’ai aussi un regard diversifié sur les systèmes d’éducation, être un peu tolérant avec soi-même ; ne pas s’appliquer à soi la dureté, l’exacte même que l’on balance à autrui du matin au soir et du soir au matin, s’accorder un peu de tendresse, c’est sûr que la haine de soi réserve parfois la bonne surprise d’un entourage affectionné, le diable insinue chez les croyants le sentiment de honte pour les détourner de leur chemin vers Dieu, pas besoin de jeter ces choses à la poubelle : elles ont été un passage plus ou moins nécessaire et on les laisse dans un coin peu fréquenté de la bibliothèque….ce matin, non sans avoir hésité à le dire, je reconnais que je ne pense pas incarner une identité puissante et forte. Nous vivons l’ère du Common Man et aussi qu’une certaine stupidité est nécessaire à la pensée, ce dialogue, si le bon sens y avait présidé, n’aurait pas dû avoir lieu avec les seules organisations très minoritaires. Le choix ne me semble pas des meilleurs, il y a le risque que le personnage du romans ne résulte pas croyable : « taper à la machine » est beaucoup plus important que faire l’andouille sur une scène. L’insupportable, c’est que des pontes se réunissent pour diminuer d’un trait de plume ce moyen sans alerter quiconque sur la nécessité de compenser le manque, ou pondre un raisonnement quelconque démontrant que ce manque est sans inconvénient. Voilà qui démarre fort bien en plaçant la réflexion au niveau qui convient. Mais il faut lire tout le chapitre qui est une méditation de haut vol sur la dégénérescence de l’art dans nos sociétés démocratiques avancées. Un coiffeur pour homme vous demande en général un minimum de 20 euros pour une coupe. Sans la médecine et les médecins, les malades mouraient sans faire d’histoire, à leur heure, sans même se demander pourquoi. Le patrimoine est l’ensemble des traces qu’ont laissées sous des formes diverses, les messages génétiques qui d’étape en étape ont fait que notre civilisation est ce qu’elle est….

Daaphnée dit: à

‘…C’est un peu indiscret…’
oui, tres meme…demandez a votre collegue…il sait tout…

Ben voilà, vous êtes chiant Abdel !
Vous avez habituellement un sens de l’humour, une distance que vous perdez complètement aujourd’hui !
C H I A N T .
La religion ne vous réussit pas, CQFD !

Bien le bonjour à votre caniche!

hamlet dit: à

mon logiciel d’criture de roman assisté par ordinateur m’a donné çà (pris un par un vos commentaires c’est pas terrible mais quand on les met bout à bout c’est nettement meilleur) :

ce matin, non sans avoir hésité à le dire, je reconnais que je ne pense pas incarner une identité puissante et forte. Nous vivons l’ère du Common Man et aussi qu’une certaine stupidité est nécessaire à la pensée, ce dialogue, si le bon sens y avait présidé, n’aurait pas dû avoir lieu avec les seules organisations très minoritaires. Le choix ne me semble pas des meilleurs, il y a le risque que le personnage du romans ne résulte pas croyable : « taper à la machine » est beaucoup plus important que faire l’andouille sur une scène. L’insupportable, c’est que des pontes se réunissent pour diminuer d’un trait de plume ce moyen sans alerter quiconque sur la nécessité de compenser le manque, ou pondre un raisonnement quelconque démontrant que ce manque est sans inconvénient. Voilà qui démarre fort bien en plaçant la réflexion au niveau qui convient. Mais il faut lire tout le chapitre qui est une méditation de haut vol sur la dégénérescence de l’art dans nos sociétés démocratiques avancées. Un coiffeur pour homme vous demande en général un minimum de 20 euros pour une coupe. Sans la médecine et les médecins, les malades mouraient sans faire d’histoire, à leur heure, sans même se demander pourquoi. Le patrimoine est l’ensemble des traces qu’ont laissées sous des formes diverses, les messages génétiques qui d’étape en étape ont fait que notre civilisation est ce qu’elle est….

Sergio dit: à

Oui enfin les voiles ça va enrichir Hermès Lanvin Cartier toute la rue Mauboussin… Leur faut des agrafes sinon ils vont tomber !

Daaphnée dit: à

ma civilisation est peut-être merdique, mais elle n’a a jamais construit de fours industrielles pour y recycler des gens qui ont le malheur d’être différents, et de venir eux aussi d’une civilisation merdique… comment ?

Pardon, Abdel, vous amalgamez nazisme et civilisation … française (?), européenne (?)
Dites vous mélangez les poires et les pommes là, non ?
Et pour ce qui est du bon accueil du nazisme en Algérie, je crois bien qu’il vous faut réviser votre histoire ..

abdelkader dit: à

‘…C’est un peu indiscret…’
oui, tres meme…demandez a votre collegue…il sait tout…

Mme Michu dit: à

Et parler du chômage des jeunes en certains endroits ça pourrait faire moche…

hamlet dit: à

u : « Il faut faire preuve de modération pour ne pas trop faire de trous dans le tricot du vivre ensemble, il faut faire avec elle, ce que Vian faisait avec la télé : la retourner contre le mur….
j’attends le suivant. (hamlet)

Comme il s’agit d’une soeur, on ne va pas plus loin. »

et avec la télé ?

abdelkader dit: à

Du sang froid, Abdelkader.
Il faut faire preuve de modération pour ne pas trop faire de trous dans le tricot du vivre ensemble.

D’accord je vois…il faut demander a ceux qui sont issus de ‘civilisations merdiques’ de faire preuve de modération ? vous utilisez des expressions comme ‘civilisation merdique’ et vous passez pour une homme instruit de par chez vous ? permettez-moi vous dire, monsieUr : ma civilisation est peut-être merdique, mais elle n’a a jamais construit de fours industrielles pour y recycler des gens qui ont le malheur d’être différents, et de venir eux aussi d’une civilisation merdique… comment ? non j’aime pas les trouducs…encore moins, ceux qui prétendent savoir alors qu’ ils savent pas grand-chose…stick that where the sun don’t shine…

hamlet dit: à

suffit de mixer aléatoirement ce que vous écrivez pour se rendre à quel point tout ceci a du sens :

Il faut faire preuve de modération pour ne pas trop faire de trous dans le tricot du vivre ensemble, il faut faire avec elle, ce que Vian faisait avec la télé : la retourner contre le mur, on ne peut manquer de penser à ces publicités, et campagnes,qui prétendent offrir la réalisation des rêves à ceux qui se laissent subjuguer, il ne s’agit que des personnages d’un théâtre d’ombres qu’il (ou elle) n’a aucune chance de rencontrer jamais dans la vie réelle, descends à la cave si c’est ton choix mais on sera sourd à tes hurlements ; et dis-le à ton toubib lundi après-midi, j’ai eu une formation catholique et j’ai des racines juives, élevé par une allemande, j’ai aussi un regard diversifié sur les systèmes d’éducation, être un peu tolérant avec soi-même ; ne pas s’appliquer à soi la dureté, l’exacte même que l’on balance à autrui du matin au soir et du soir au matin, s’accorder un peu de tendresse, c’est sûr que la haine de soi réserve parfois la bonne surprise d’un entourage affectionné, le diable insinue chez les croyants le sentiment de honte pour les détourner de leur chemin vers Dieu, pas besoin de jeter ces choses à la poubelle : elles ont été un passage plus ou moins nécessaire et on les laisse dans un coin peu fréquenté de la bibliothèque….

Daaphnée dit: à

Contentons de constater que cette forme de vie est atroce, mais n’allons pas plus loin.

Heu … U., s’il n’y avait pas ces courants intégristes, on n’en serait pas rendus à légiférer sur l’interdiction du voile, etc …

Autrement dit, parce qu’il y a des courants intégristes et que leur « dimension politique » est des plus évidentes, il est devenu nécessaire que la Loi tranche dans le vif !

Donc, non et malheureusement, on ne peut pas se contenter de constater que ce mode de vie – sur la question des femmes, notamment – est atroce !

ueda dit: à

« Il faut faire preuve de modération pour ne pas trop faire de trous dans le tricot du vivre ensemble, il faut faire avec elle, ce que Vian faisait avec la télé : la retourner contre le mur….
j’attends le suivant. (hamlet)

Comme il s’agit d’une soeur, on ne va pas plus loin.

ueda dit: à

« Et, Abdel ?
C’est un peu indiscret mais…. »

Euh oui, Daaphnée, c’est indiscret.

Notre ami Abdelkader nous en dit assez sur son mode de vie préféré, qui fort sympathique.

Il a le tort de venir parfois ici en venant défendre des frères: ces faux frères dans un ordre politique rêvé seraient les premiers à lui passer des bretelles pour lui faire un peu passer le goût du pub ou sa vénération du dieu Sterling.

Gamil Gamal, ‘ayb ‘alik, yâkhi.
Honte à toi, ô mon frère!
(Bon c’est un peu égyptien, c’est pour faire plaisir au snobisme de notre ami Bloom).

hamlet dit: à

u. ce que j’aime bien chez vous c’est la suite dans les idées vous devriez mettre tous vos commentaires en un seul, ça prend du sens :

Il faut faire preuve de modération pour ne pas trop faire de trous dans le tricot du vivre ensemble, il faut faire avec elle, ce que Vian faisait avec la télé : la retourner contre le mur….

j’attends le suivant.

Sergio dit: à

ça suffit Thierry dit: 5 juillet 2014 à 14 h par tombereaux ils l’ont déversée sur son front un peu bas

Mais non hon peut rien déverser que dalle parce que, forcément, un front ça penche sauf pour la chistera…

ueda dit: à

« Et j’ai jamais pu piffer ma soeur. C’est une inconditionnelle de Sarko : tu imagines les soirées en tête-à-tête. »

Il faut faire avec elle, OdP, ce que Vian faisait avec la télé, le retourner contre le mur.

« De l’aut’côté c’est passionnant… »

Daaphnée dit: à

il m’expliquait ici-même comment épeler mon nom…en arabe aussi !

Et, Abdel ?
C’est un peu indiscret mais pour vos grandes filles, par exemple, élevées in UK .. qu’avez-vous choisi de transmettre, vous ?
( et sur la question de la religion, et de celle de la langue )
Et, elles, qu’en gardent-elles ?

ça suffit Thierry dit: à

« j’ai eu de tout en suffisance. »
TKT

Aqueu oui, et surtout la suffisance, là les dieux n’ont pas mégoté, par tombereaux ils l’ont déversée sur son front un peu bas.

ueda dit: à

« ils ont le droit de dire ca ici ? des gus qui ont de l’instruction ? »

Du sang froid, Abdelkader.

Il faut faire preuve de modération pour ne pas trop faire de trous dans le tricot du vivre ensemble.

Contentons de constater que cette forme de vie est atroce, mais n’allons pas plus loin.

hamlet dit: à

ce qui en soit en soit est un exploit.

ce qui en soi est un exploit en soi.

Onésiphore de Prébois dit: à

.pour commencer ta femme va te filer des morpions (bouguereau)

Impossible. Josette m’a quitté. Elle est partie avec mon ex-beau-frère (celui qui militait au GUD). Du coup, ma soeur et moi on se retrouve seuls. Et j’ai jamais pu piffer ma soeur. C’est une inconditionnelle de Sarko : tu imagines les soirées en tête-à-tête.

Tetram dit: à

TKT dit: 5 juillet 2014 à 10 h 36 min

Thierry je t’aime, t’es trop mignon en jaune poussin.

hamlet dit: à

« Sein und Zeit dit: 4 juillet 2014 à 21 h 00 min
les allemands ont réussi à sortir les 2 équipes françaises de la coupe du monde. »

très drôle.
c’est que la France est le seul pays au monde à qualifier 2 équipes différentes aux 8èmes de finale de la coupe du monde de football.

ce qui en soit en soit est un exploit.

comme quoi l’absence d’intégration peut aussi avoir de bons côtés.

Mme Michu dit: à

ces publicités, et campagnes

Faudrait peut-être penser à arrêter de chipoter pour garder la ligne…

Soins intensifs dit: à

Pablo75 dit: 5 juillet 2014 à 10 h 14 min

Pablo adepte de TKT.
Souhaiter en direct la mort d’un commentateur, une belle façon de prouver son humanité.
A côté d’eux JC fait figure de responsable départemental au Secours Populaire.

Sergio dit: à

rose dit: 5 juillet 2014 à 13 h 12 min
(comme les saumons qui remontent le courant pour aller frayer).

C’est bien du tracas pour une partie de nageoires en l’air…

abdelkader dit: à

Bloom, ce que cette glUe ne sait pas, ca ne vaut pas la peine de savoir…en plusieurs langues aussi…c’est un expert, j’vous dis…il m’expliquait ici-même comment épeler mon nom…en arabe aussi ! il devrait être un peu plus modeste, mais bon…toute cette érudition et il a compris absolument que dalle…triste en fait comment la littérature n’a jamais instruit son homme…par contre son aigreur, il devrait la soigner…civilisation merdique…ils ont le droit de dire ca ici ? des gus qui ont de l’instruction ? franchement, je ne peux pas vraiment blâmer les citoyens lambdas, comme le garde-chambête, si la soi-disant élite utilise des expressions pareilles…

bouguereau dit: à

..la cloche sonne..je baisse la tête, un nouveau raounde

bouguereau dit: à

j’ai des racines juives

..manquerait pus quelle nous chie dsus tient..et ce jean marron..on le croit sphincter de bételgeuse et c’est qu’un dés à coudre pour pine a cheuloux

bouguereau dit: à

j’ai eu une formation catholique et j’ai des racines juives. Élevé par une Allemande

..c’est sur que c’est plus classe que de dire que ta reum faisait des ménages à maubeuge et que ton père bistouillait trop..et que t’as un aoutpout bleue marine avec des frites si tu fais pas gaffe

f de bassan dit: à

Ballard reminds us that dreams are often perverse.

on ne peut manquer de penser à ces publicités, et campagnes,qui prétendent offrir la réalisation des rêves à ceux qui se laissent subjuguer.
ëtre écrivain est-ce un rêve , et un rêve comme tous les autres rêves,comme être président ?
évidemment il y a « often » , dreams are often perverse.

bouguereau dit: à

il ne s’agit que des personnages d’un théâtre d’ombres qu’il (ou elle) n’a aucune chance de rencontrer jamais dans la vie réelle

quel enculé ce jean marron..attends que je t’envoie mes zinzatsgroupen et mes escadrons de la mort tu vas voir que c’est pas des branleurs en fumée de kif comme ceux de cheuloux..dabord je vais agir par l’occulte..pour commencer ta femme va te filer des morpions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*