de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline
Maugham & Floc’h & Rivière : Tremendous !

Maugham & Floc’h & Rivière : Tremendous !

L’anglophilie est-elle une maladie textuellement transmissible ? Si c’est le cas, alors ça craint à la lecture de Villa Mauresque du duo Floc’h & Rivière (104 pages, 20 euros, La Table ronde) car l’album est irrésistible. Il n’est pas indispensable de bien connaître la langue de Maugham (prononcez « Môôôme » si vous ne voulez pas passer pour un froggie) pour succomber à son charme. Car c’est bien de lui qu’il s’agit ainsi que l’annonce le bandeau « Somerset Maugham  et les siens » pudiquement placée par l’éditeur non au bas, comme il est d’usage, mais au centre de la couverture représentant l’écrivain nageant saisi en sa natation, de manière à masquer la verge de l’homme chaloupé qui l’observe au bord de la piscine (ce qui ne manque pas de sel au moment où le film L’Inconnu du lac est interdit d’affichage à Versailles et Saint-Cloud). Nous voilà déjà dans l’ambiance de cette Vie-du-grand-écrivain (1874-1965) racontée sous forme de roman graphique. Il tient autant de l’autobiographie que de la biographie : les pages où il se raconte alternent avec celles où ses proches le racontent. Frère, neveu, chroniqueur, partenaire de bridge, cuisinière… Pas complaisants pour autant. Ce qui donne un (auto)portrait éclaté du meilleur effet car une lumière trouble et stimulante née des versions contradictoires de la vérité l’éclaire mieux que toute enquête, fût-ce le très complet Willie. L’exercice est aussi audacieux que rare ; peu de biographes s’y sont essayés car un point d’ancrage est indispensable au récit afin qu’il ne s’éparpille pas et ne désoriente le lecteur dans ce labyrinthe de voix. En l’espèce, c’est la fameuse Villa Mauresque, maison tapie dans un nid de verdure odorante au Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes) ; le roi des Belges l’avait fait construire pour son confesseur dans un style plus ou moins arabisant afin de lui rappeler les heureuses années où il évangélisait l’Algérie,

Plus encore qu’Oscar Wilde, qui traverse ces pages car son destin le traumatisa, W. Somerset Maugham n’avait mis que son talent dans son œuvre, et une touche de génie dans sa vie ; à se demander s’il ne voulait pas en faire une œuvre d’art. Encore qu’il avait une certaine idée de ses livres, notamment Servitude humaine/ Of Human Bondage (1915), Mr Ashenden, agent secret/Ashenden : Or the British Agent (1928), Le Fil du rasoir/The Razor’s Edge (1944) sans oublier son abondante production dramatique, qui fit sa fortune, ses innombrables nouvelles, et celui de ses livres pour lequel il nourrissait la plus grande estime La Ronde de l’amour/ Cakes and Ale : or the Skeleton in the Cupboard (1930), où la veuve d’un écrivain qui ressemble fort à Thomas Hardy demande à un jeune confrère d’écrire sa biographie.

Les deux complices qui signent cet album sont là à leur meilleur, en parfaite harmonie avec leur héros, son monde, son décor, son univers. Depuis 1977, ils ont fait œuvre commune au service d’une commune passion pour l’Angleterre et sa mythologie telle que la littérature et le cinéma nous l’ont transmise. « Sans la Grande-Bretagne, la vie ne vaudrait pas la peine d’être vécue » lâche Floc’h avec un sens consommé de la litote devant un journaliste du Monde qui lui tire le portrait. Ils sont du genre à vous entretenir pendant des heures de Tallulah Bankhead, égérie émancipée des années 1930 en Angleterre et héroïne du Lifeboat d’HitchcockGrâce au ton so brit de François Rivière, et malgré la ligne claire (pas d’ombre dans le trait  continu) de Jean-Claude Floch, question atmosphère, on se croirait dans Les Chariots de feu ou dans Les Vestiges du jour. A ceci près que des personnages littéraires y sont mis en abyme dans une bande puissamment dessinée. Il ne manque pas une rayure à la cravate club, et elle renseigne tant sur l’université que sur le régiment. Mais c’est de Maugham qui s’agit, dandy nonchalant au caractère épouvantable, excentrique et mondain, affligé d’un bégaiement qui n’était pas sans charme, homosexuel décomplexé, cuirassé de cynisme, masochiste en robe de chambre chinoise, amateur de ragots et mauvaise langue d’anthologie, d’un humour sarcastique dévastateur. Même dans le small talk, cette spécialité anglaise qui tue la conversation en la ramenant au plus anodin dans le fol espoir de lui conférer la légèreté de l’ineffable, il avait le chic plutôt vache, et l’air blasé, même quand il était jeune et pas encore revenu de tout et de presque tous. Lorsque le diariste en lui se mettait à la table d’écriture, il s’imaginait être la version gentleman de Jules Renard. L’homme au visage parcheminé et aux paupières de reptile n’en était pas moins un séducteur. Entouré d’éphèbes et d’égéries, il avait le sens de l’hospitalité. La Villa Mauresque a souvent servi d’auberge de vieillesse à Cecil Beaton, Noel Coward, Winston Churchill, Max Beerbhom, H.G. Wells, Arnold Bennett, Virginia Woolf, Jean Cocteau, Ian Fleming, les inévitables Windsor… Tous à poil dans la piscine ! car en principe, c’était la règle (enfin, peut-être pas Winston, encore qu’un cigare suffisait à l’habiller). Voilà pour l’homme et l’essentiel passe mieux que dans bien des biographies ou des portraits, y compris le très complet Willie de Robert Calder (Heinemann, 1990). Mais qu’on n’aille pas y chercher une analyse de la pertinence des reproches de la critique à son endroit : lexique réduit, impuissance à élever l’understatement au rang des beaux-arts, faibles qualités lyriques… A quoi il répondait en haussant les épaules : »On apprend à tout âge ».

Quelle prouesse d’avoir su rendre si british cette dolce vita sur la Riviera ! On en redemande. Il faudra attendre longtemps peut-être car il semble que les deux artistes ne peuvent plus s’encadrer ; un article fait état en effet d’un divorce dans le ménage Floc’h & Rivière ; il est vrai que trente-six années se sont écoulées depuis qu’ils ont fait connaissance dans une librairie, noué amitié en rendant visite à Hergé (pour son génie du trait, mais pour l’esprit, ils étaient des enfants d’Edgar P. Jacobs) et imaginé dans un wagon du Bruxelles-Paris Le rendez-vous de Seven Oaks… Mon seul regret : n’avoir pas eu la présence d’esprit de le signaler à mes petits camarades de la Société littéraire des Goncourt pour le rajouter à nos recommandations de lectures pour l’été. Quoi, un roman graphique chez Drouant ? Shocking !

(Dessins de Floc’h extraits de l’album Villa Mauresque)

 

Cette entrée a été publiée dans arts, Histoire Littéraire, Littérature étrangères.

968

commentaires

968 Réponses pour Maugham & Floc’h & Rivière : Tremendous !

SF dit: 21 juin 2013 à 22 h 35 min

Mr. A, pouvez vous expliquer le terme « homme chaloupé »? Sur la couverture, il me parait fort bien assuré sur ses jambes… Ou est ce un sens ancien ?

JC dit: 15 juin 2013 à 12 h 24 min

« quand la raison froide a tôt fait de couper les têtes. »

On peut couper toutes les têtes que l’on veut ! Elles repoussent toujours…

Daaphnée dit: 15 juin 2013 à 11 h 50 min

[( je pense, même, que l’ « émotion », U., est cette part supplémentaire, et peut-être « féminine », qui nous sert, en définitive, de garde fou quand la raison froide a tôt fait de couper les têtes.
Oui, vous m’avez énervée à un point que vous n’imaginez même pas.)]

Daaphnée dit: 15 juin 2013 à 11 h 43 min

(au fait, U., juste comme cela et entre nous … à propos d’ « émotion »; chez les méditérrannéens, je crois bien que l’ « émotion n’est pas l’ennemie de la raison .
A méditer, très cher, non ?)

Daaphnée dit: 15 juin 2013 à 11 h 37 min

(je ne sais pas ce que vous en pensez, Abdelkader, mais moi qui connais des musulmans qui sont des personnes cultivées et tolérantes; je n’ose même pas imaginer la consternation qui doit les submerger à voir l’image que donnent ces sectaires, sexistes, d’arriérés d’islamistes, des cultures musulmanes.

J’en ai de la peine pour eux.)

Daaphnée dit: 15 juin 2013 à 11 h 17 min

Pauvre Candide !
Allez vous ravir du son du fifre sur le champ de bataille.

Bloom a bien raison de défendre Hind Meddeb (qui) avait manifesté son soutien au rappeur Weld El 15 condamné jeudi à Tunis à deux ans de prison pour avoir insulté la police. (Et qui) avait publié une tribune dans «Libération»:
«Aujourd’hui à Tunis, les rappeurs sont la voix du peuple, de la jeunesse, des plus démunis qui n’ont pas les moyens de résister à l’appareil d’Etat qui broie chaque jour des vies. Ce texte est un appel aux autorités concernées, écrit-elle. Je ne défends pas un rappeur qui insulte la police, je défends mon pays qui a le droit de disposer d’une police respectueuse de ses citoyens. En ce jour de procès, j’appelle les musiciens du monde entier à cosigner cet appel et à soutenir leur collègue Weld El 15 qui risque une peine aussi lourde qu’injuste.»
cf. Libération
Voyez un peu comment s’exerce la justice dans cette nouvelle dictature islamo-policière !

Et regardez la prouesse des pseudo-avocats des associations islamistes, lors du procés des femen:

« Mais plusieurs associations islamiques – qui avaient demandé à se constituer partie civile lors de ce procès – n’y ont vu qu’un outrage à la pudeur. Ils ont dénoncé avec véhémence leur action dans ce pays musulman dirigé par le parti islamiste Ennahda. « Une femme libre préfère être affamée que de manger grâce à ses seins », avait d’ailleurs déclaré un avocat de l’une de ces associations.  » cf Par David THOMSON , correspondant FRANCE 24.

« Une femme libre préfère être affamée que de manger grâce à ses seins » ???
Pardon ???
Les femen seraient des putes ??????
Ces avocaillons viennent insulter ces femmes et on leur laisse la parole ????
Mais qu’est-ce que c’est que ces ânes en robe ???

Quelle honte !
S’il existe un ordre des avocats en Tunisie digne de ce nom, il ferait bien de radier de l’ordre ces ânes bâtés qui ne savent faire que du prosélytisme de caniveau.

Que le mode d’action des Femen soit discutable, oui.
Mais qu’à travers ces procés, « on » fasse insulte aux femmes; et non content, qu’ « on » tente ainsi de les baillonner,

C’est I N S U P P O R T A B L E !

Le curé de la paroisse .... dit: 15 juin 2013 à 10 h 29 min

Seigneur, pardonne à ton bedeau les insanités fécales qu’il aime tant pétrir à pleines mains …!

bulletin paroissial dit: 15 juin 2013 à 8 h 44 min

Bientôt mille commentaires. LML et JB dorment encore, reprenant des forces avant un énième round de pugilat tandis qu’Abdel a mieux à faire, et que le pauvre taré de porquerolles fait des ronds dans sa merde à force de ramer

Illustration du billet Floc'h & Rivière.... dit: 15 juin 2013 à 7 h 48 min

Plus je tombe dessus en arrivant en RdL, moins je la supporte ! Moche ….

Candide dit: 15 juin 2013 à 7 h 06 min

5h36 Que n’arrosez-vous les fleurs du jardin pour votre Cunégonde? L’aube belle et fraiche guérira tous vos mots.

Exceptionnellement culculturel ? dit: 15 juin 2013 à 7 h 04 min

La droite et la gauche unies dans le même combat : ne pas lâcher sur l’exception culturelle française. Quelle foutaise …!

Derrière cette « victoire » de l’enfumage hollandais, fiers de notre « résistance », nous allons pouvoir oublier tout le reste, bien plus important que cette « exception culturelle » à la con, économie, identité, gaspillage des deniers publics, politique européenne, emploi/chômage, réformes profondes bref véritable changement ! Non ! On va se satisfaire du mariage des invertis et du sauvetage de l »exception culturelle… !

Pauvre France : petit pays, petit peuple de rhumatisants, comment dirait notre cher LML, déjà …?

C'est le printemps arabe, amis tunisiens !...... dit: 15 juin 2013 à 5 h 55 min

Deux ans fermes contre un rappeur ? L’ordre policier théocratique se met en place dans le califat en construction.

Finalement la question se résume à : « Préférez-vous le règne de dieu ou celui de l’argent ? »

Continuons le combat, camarades sionistes !..... dit: 15 juin 2013 à 5 h 43 min

—————–« La destruction de l’Etat israélien sous sa forme actuelle par la force devrait être un objectif à moyen terme au moins tacite pour tous ses adversaires. »

Plusieurs tentatives ayant été tentées :
la guerre de 1948,
la guerre de Suez en 1956,
la guerre des Six Jours en 1967,
la guerre d’usure en 1967,
la guerre du Kippour en 1973,
la première guerre du Liban en 1982,
la seconde guerre du Liban en 2006,
soit sept conflits majeurs (wiki), Israel ne sera pas surpris et une victoire arabe leur couterait cher en représailles …

———————« je pense qu’une conversion massive de la population israélienne à l’Islam (soufi ?) éviterait bien des complications post-opératoires »

Proposition d’un réalisme évident … !

—————–« Israël n’est pas loin d’incarner, dans le monde d’aujourd’hui, le mal que les nazis incarnèrent jadis. Il ne manque que les camps de la mort : jusqu’à quand ? »

Voilà une excellente idée : le package Guantanamo étendu à la planète ! On pourrait même manger les enfants nés dans les camps, à la Swift ? Ou les vendre (suivez mon regard) ?

BREF, LE PLUS GRAND DES CLOWNS DE LA RDL, C’EST JOHN BROWN, BOURRE D’HUMOUR : ON L’ADORE !!!

tranxodyl dit: 15 juin 2013 à 4 h 04 min

peut-être aurais je dû dire que ces méditations de Fedida ontpour titre
« l’oubli, l’effacement des traces, l’éradication subjective , la disparition »
soit toutes les questions des commentateurs de ce blog ;le livre lui est le revenant

tranxodyl dit: 15 juin 2013 à 3 h 54 min

monstrueux vient en commentaire de
une touche de génie dans sa vie ;
cette conclusion -portrait suit immédiatement
« il faut que je puisse être monstrueux pour reconnaître mon semblable »
(non mon père n’était pas originaire d’un pays africain ,et ma mère n’était pas cousette de sacristie ni d’ambassade)

tranxodyl dit: 15 juin 2013 à 3 h 27 min

ainsi Fedida écrit-il (22 janv 2002)
« Lhumanité tout entière est éternelle et de tout temps scizophrène »
et encore
« Pour être analyste, il faut être monstrueux »
(il n’est pas dit que cela suffit !)

Sant'Angelo Giovanni dit: 15 juin 2013 à 2 h 47 min


…des mirages à géométrie variable,…encore des gay’s,…à poils de chameaux,…Bip,…Bip,…etc,…

tranxodyl dit: 15 juin 2013 à 2 h 03 min

Salut les mecs.
remarquez bien u’on l’avait compris que l’auteur de ce billet est tout juste le genre de type dont les femmes disent qu’il est « intéressant », et même qu’il est chouette ou cool même , mais ne tiennent pas du tout à avoir affaire à lui, sauf les « folles »:
c’est encore un type- pour- « mecs », quoi!
allez salut la compagnie

D. dit: 15 juin 2013 à 1 h 42 min

Pourquoi parle-t-on sans arrêt ici du conflit palestino-israëlien et vise-verça alors qu’il s’agit d’un problème mineur relativement à la dimension de la terre et à ce qu’il s’y passe ?

Sant'Angelo Giovanni dit: 15 juin 2013 à 1 h 29 min


…formidable,…

…je vois pour la première fois,…deux nouveaux G.Braques de sa période  » fauve « ,…jamais publiés,…magnifiques,…( collections privées ),…

…quel interprétation de la nature,…

u. dit: 15 juin 2013 à 0 h 53 min

Ayant été espion comme Maugham et Bloom, parce qu’il le fallait bien, voici:

Une chance sur deux (en étant pessimiste): le jeu des désistements en Iran va nous donner un Gorbatchev persan (vous avez deviné qui).

Soyez sur vos gardes, les binaristes Saudi vs. Iran.
La Fin de l’Histoire n’existe pas, hourrah!

tranxodyl dit: 15 juin 2013 à 0 h 53 min

à propos de gouttes
sur ce blog, c’est l’auteur du billet qui fait du goutte à goutte la perf(usion ormance , )- moins violent que la greffe de naguère, c’est dans les nombres de billets, les posts ,et tout ce qui peut se compter , chers homines numerici
bonne suite

tranxodyl dit: 15 juin 2013 à 0 h 36 min

enfin la rupture des compères que le billet a certes l’honnêteté de signaler m’apparaît à maints égards particulièrement contre productive. d’où le fait que j’ai nommé Fédida 2001/2002 et alii .

préparation à la nuit dit: 14 juin 2013 à 23 h 51 min

Ce soir, Il ne manque plus qu’abdelkader pour remettre le couvercle.
Va t-il de nouveau oralement violer Gladys?

u. dit: 14 juin 2013 à 23 h 42 min

« Seul un décervelé brontoisauresque peut ainsi défier la raison. »

Salut les mecs.

En repassant, j’aurais au moins appris ça.

Un peu plus inquiet pour ce qui est de l’offrir à nouveau dans une conversation.

Sergio dit: 14 juin 2013 à 23 h 03 min

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 20 h 06 min
tu sais cque c’est..c’est peut être à l’aéro et le coup du maquillage

Je pensais au pastel : ce sont des crayons aussi, en général le dessin n’a rien de clairet comme pourrait le suggérer ce mot de « pastel », c’est souvent fortement opaque et même bien vite lourd, il peut y avoir de terribles horreurs avec cela, mais à l’inverse, bien manié…

série télé avisée dit: 14 juin 2013 à 23 h 00 min

> la chaine arte s’est faite une spécialité des séries péplum

Oui c’est un peu pénible à la fin. Un drôle de fourre tout cet Odysseus, et pourtant, les prétendants qui font le siège de Pénélope, je n’y avais pas pensé en de tels termes.

tranxodyl dit: 14 juin 2013 à 22 h 57 min

ne suivant plus que rarement les conversations je m’en voudrais, sur ce blog si passionné d’identités, et de les décliner et de les conjuguer en s’agrippant à la perche lacanienne
de n’avoir pas rappelé le nom de Fedida , dont le séminaire « humain déshumain » publié aux PUF évoque les grands noms anglais de la psa et devrait intéresser LML
« Pierre Fédida était issu d’un milieu modeste. Ses parents étaient originaires d’Algérie. Son père exerçait le métier de menuisier et sa mère était ourdisseuse de vêtements sacerdotaux. »

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 22 h 46 min

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 41 mi
Bon, cette fois, j’y vais (lire).

On redoute le pire…

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 22 h 45 min

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 36 min
Non, je ne récite aucune leçon. C’est bien vous au contraire qui reprenez l’antienne de la propagande pro-palestinienne !

Seul un décervelé brontoisauresque peut ainsi défier la raison.

Sant'Angelo Giovanni dit: 14 juin 2013 à 22 h 42 min


…Cinéma,…

…et les indiens d’Amérique avec Tintin,…au pôle sud,…

…la mentalité sioniste et nazie,…c’est de la pure merde,…à ne pas prendre comme modèle d’existence,…

…l’Europe aux européens,…
…tout les autres  » circuler « ,…la terre est immense,…aller faire votre  » Du Guescin « ,…ailleurs,…
…du vent,…avec le cloaque à Gérusalem,…démerder vous ensemble,…tout le monde s’en fout,…vous n’avez pas compris que vous  » monopolisez « ,…les actualités et les esprits avec vos con-textes,…

…un peu de politesse internationale pour les autres peuples sous le joug du capitalisme  » sauvage « ,…du pétrole,…et autre commerce de la traite des blanches,…avec ce Bordel,…
…reproduisez-vous,…un peu la porcherie divine,…sans pareille,…etc,…Ah,…Ah,…

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 41 min

 » John Brown on a éradiqué la variole on pratique l’exérèse d’une tumeur, d’un coté campagne de vaccination de l’autre champ opératoire en un temps si possible, que suggérez-vous qu’on leur balance une ou deux de nos plus efficaces inventions en matières d’armement en saupoudrant ensuite pour nettoyer et éviter es risques infectieux?  » (rédigé par Bérénice)

A la réflexion, je pense qu’une conversion massive de la population israélienne à l’Islam (soufi ?) éviterait bien des complications post-opératoires, et même, sans doute, l’opération. Il ne manque encore que le prophète, mais on l’attend.

Bon, cette fois, j’y vais (lire).

bérénice dit: 14 juin 2013 à 22 h 37 min

LML je tentai de trouver une suite à l’invitation pacifiste de JB, excusez je sors pas de ma caverne.

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 36 min

« Alors que c’est moi qui seul argumente quand lui se contente de salir Israël.  » (rédigé par LML)

LML n’argumente pas, il récite sa leçon. Quant à moi, je ne fais que rappeler des faits bien connus.

Bon, assez joué pour ce soir, je vais bouquiner (« L’Etat nous rend-il meilleurs? » de Ruwen Ogien ; excellente étude d’ailleurs, que je ne saurais trop conseiller à LML pour lui ouvrir l’esprit… ah ! le drame de ces enseignants qui, à force de fréquenter de jeunes incultes, finissent par ne plus savoir lire eux-mêmes. Quel pourcentage d’un livre les neurones de LML parviennent-ils à décrypter ? 5% ? 1% ? Va pour 3%. De là son enthousiasme, ses grognements de pourceau enivré lapant la bouillie attalienne : miracle! apothéose ! enfin il comprend (presque) tout !

bérénice dit: 14 juin 2013 à 22 h 35 min

John Brown on a éradiqué la variole on pratique l’exérèse d’une tumeur, d’un coté campagne de vaccination de l’autre champ opératoire en un temps si possible, que suggérez-vous qu’on leur balance une ou deux de nos plus efficaces inventions en matières d’armement en saupoudrant ensuite pour nettoyer et éviter es risques infectieux?

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 22 h 29 min

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 27 min

Argument typique de la propagande de tous les antisémites. On pourrait en fournir la liste édifiante. JB n’en est que LE PENultième…

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 22 h 27 min

bérénice dit: 14 juin 2013 à 22 h 23 min

On admirera la bienveillance de la brontosauresse du pont de l’Alma pour sa recommandation d’expulser tout un pays reconnu par l’ONU au pôle nord.

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 27 min

« Il ne manque que les camps de la mort : jusqu’à quand ? » (rédigé par mézigue)

Rappelons qu’historiquement, Israël s’est illustré par sa pratique systématique de l’anathème. Dans leur marche vers la terre « promise » (promise par qui, d’ailleurs, passons) les valeureux guerriers d’Israël passent au fil de l’épée la totalité de la population des villes qui leur résistent, hommes, femmes et enfants. Les faits d’armes de ces einsatzgruppen d’autrefois sont attestés à maintes reprises par les récits bibliques. les massacres de Sabra et Chatila renouèrent avec ces pratiques, inspiratrices des Nazis.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 22 h 25 min

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 14 min
C’est bien là le drame, Bérénice : ils sont loin d’être tous coupables de complicité .

On admirera la bienveillance du brontosaure provençal !

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 18 min
« Le brontosaure provençal »… « Le type brontosaure provençal n’est de toute façon pas à une contradiction près. Il se fout pas mal des contradictions. Seul lui importe de salir l’autre, de le trainer dans son lit de merde où il a l’habitude de sa vautrer. » (rédigé par LML)

Incapable de développer une argumentation qui vaille, LML

On admirera le cynisme du brontosaure ! Alors que c’est moi qui seul argumente quand lui se contente de salir Israël.

Typique du discours nazi.

bérénice dit: 14 juin 2013 à 22 h 23 min

pourquoi ne pas déménager Israël au pole nord puisque les scientifiques prévoient une disparition des glaces avant 20 ans ils ne manqueront pas d’eau ni d’espace après tout on planche sur des territoires flottants et des ailes de papillons manufacturières, de plus on éviterait le massacre de cette majorité d’excités juifs qui de plus se font nouvellement attaquer par un nouvel intégrisme, réactionnel l’intégrisme juif; l’israélien moyen va bientôt être épinglé par ses ennemis de l’extérieur et ses réac de l’intérieur, belle perspective!

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 18 min

« Le brontosaure provençal »… « Le type brontosaure provençal n’est de toute façon pas à une contradiction près. Il se fout pas mal des contradictions. Seul lui importe de salir l’autre, de le trainer dans son lit de merde où il a l’habitude de sa vautrer. » (rédigé par LML)

Incapable de développer une argumentation qui vaille, LML se réfugie, comme d’habitude, dans l’injure. C’est là la grande faiblesse de ces propagandistes sionistes de seconde zone.

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 14 min

 » je ne pense pas comme vous qu’Israel soit voué pour un équilibre laïc à la destruction avec ses habitants tous coupables complices collabo, cette zone est un volcan dont on ne sait quels ravages elle peut déclencher, une poudrière .  » (rédigé par Bérénice)

C’est bien là le drame, Bérénice : ils sont loin d’être tous coupables de complicité . Beaucoup d’entre eux ont le courage de dénoncer la politique de leur gouvernement. Malheureusement, ce n’est pas le cas de la majorité de la population, abusée par la propagande et le chantage de ses gouvernants, qui la persuadent que la politique du pire est la seule possible. Si, depuis la Seconde Guerre Mondiale, le Proche-orient a la fièvre, le cancer Israël en est cause. Il faut éradiquer israël comme on éradique une tumeur.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 22 h 11 min

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 04 min
Pour toute personne de bonne foi, les similitudes entre l’Etat d’Israël et l’Etat nazi sautent aux yeux

Le brontosaure provençal adopte le discours typique de la propagande pro-palestinienne qui assimile Israël à un Etat nazi, comme les Juifs extrémistes d’extrême droite qui manifestaient en montrant Rabin en nazi, comme l’extrême gauche française qui passe à tabac des Juifs en marge d’une manif de 2001 qui assimilait Israël à un Etat nazi.

En fait ce sont les arabes qui sont les réels pronazis, ce sont eux qui ont abrité les dignitaires nazis, en Syrie, en Egypte, et un peu partout dans les pays arabes en leur donnant des postes dans la police, dans les services secrets pour chasser les Juifs ; c’est Arafat qui se revendiquait du grand Moufti de Jérusalem bien connu pour ses relations politiques intimes avec Hitler et le régime nazi.

Le type brontosaure provençal n’est de toute façon pas à une contradiction près. Il se fout pas mal des contradictions. Seul lui importe de salir l’autre, de le trainer dans son lit de merde où il a l’habitude de sa vautrer.

Sant'Angelo Giovanni dit: 14 juin 2013 à 22 h 05 min


…franchement,…au lieu d’écrire sur ce blog,…
…certains,…bon,…encore en minorité,…

…feraient mieux de jouer avec leurs c.uilles,…s’il leurs en reste,…
…au lieu de nous persécutés de leurs  » parasité « ,…de leurs salades,…
…les gentlemans que nous sommes toujours,…dans notre humour objectif,…etc,…Ah,…Ah,…

bérénice dit: 14 juin 2013 à 22 h 05 min

JB je ne connais pas le pourcentage exact d’israéliens qui exprime son désaccord et sa lassitude face au conflit, au point où en sont les choses je crains qu’aucune diplomatie qu’aucun plan ne puissent effacer le passé et je ne pense pas comme vous qu’Israel soit voué pour un équilibre laïc à la destruction avec ses habitants tous coupables complices collabo, cette zone est un volcan dont on ne sait quels ravages elle peut déclencher, une poudrière .

John Brown dit: 14 juin 2013 à 22 h 04 min

Pour toute personne de bonne foi, les similitudes entre l’Etat d’Israël et l’Etat nazi sautent aux yeux : expansion par la force au nom de considération d’espace vital, vol des terres et accaparement des ressources (l’eau), déportation des populations spoliées vers des territoires périphériques déshérités, racisme, affirmation de la supériorité de la race et de la culture dominante (c’est dans cette perspective que les élucubrations d’un Attali prennent tout leur sens ). Israël n’est pas loin d’incarner, dans le monde d’aujourd’hui, le mal que les nazis incarnèrent jadis. Il ne manque que les camps de la mort : jusqu’à quand ?

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 22 h 03 min

JB continue sa propagande nazie :
« les colons juifs, qui en ont expulsé les légitimes propriétaires à la périphérie du territoire volé »

Depuis Abraham qui a acheté son tombeau, les Juifs ont toujours acheté les terres sur lesquelles ils se sont installés. Ce sont les nazis qui propagent l’idée fausse que les Juifs auraient expulsés des arabes. Ils se sont contentés d’acheter leurs terres. Comme aujourd’hui en Judée-Samarie, dite Cisjordanie par les incultes propagandistes propalestiniens que dénonce à juste titre Pierre Jourde.

JB a le discours typique des ordures de nazis qui passent leur temps à répandre des calomnies sur le peuple juif. Ça dure depuis 2000 ans !

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 21 h 59 min

John Brown dit: 14 juin 2013 à 21 h 48 min
N’en déplaise à LML, Israël EST un Etat colonial, depuis sa fondation.

Nouvelle contradiction de la bouillie mentale de JB. C’est le stakhanoviste des inepties politiques (entre autres !) qui croit qu’avoir raison consiste a répéter autant de fois que nécessaire des lubies de son cerveau malade.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 21 h 57 min

Commentaire du commentaire délirant de JB :
« Dans cette affaire syrienne, on aimerait que LML précise sa position. D’un côté, il déplore l’afflux de djihadistes (français et de diverses nationalités) »

1°) J’ai posté une dépêche d’agence de presse… Donc je déplorerais un afflux de djihadistes. En fait c’est le gouvernement français qui s’inquiète… On voit déjà le niveau de lecture du brontosaure provençal…

2°) »De l’autre, il exprime sa haine d’Assad et de sa clique » (JB) Pour JB, exprimer son indignation à l’égard d’un régime sanguinaire, c’est forcément haineux… Drôle de conception de la critique normale dans une démocratie chez le brontosaure provençal… En fait il projette sa haine de l’autre sur tout ce qu’il lit.

3°) « On vient d’apprendre, d’autre part, que le gouvernement français est sur le point de fournir des armes au régime syrien, alors que tout le monde sait qu’à Alep, principal bastion des rebelles, ce sont les islamistes plus ou moins affiliés à al Qaida qui tiennent le haut du pavé.
 » Le brontosaure provençal n’a pas compris que la dépêche de l’agence de presse souligne précisément que cette nouvelle information était de nature à remettre en cause la décision du gouvernement français.

4°) « Je trouve personnellement l’attitude du gouvernement français irresponsable ». Le brontosaure provençal confirme son contre-sens grossier de la dépêche. Par ailleurs, il se contredit puisqu’il y a à peine quelque jours, il se félicitait au contraire de l’appui fourni aux rebelles pour mieux ainsi pouvoir anéantir Israël.

5°) Il invente des contradictions de LML qui ne sont en fait que l’expression de la bouillie mentale qui habite son cerveau.

John Brown dit: 14 juin 2013 à 21 h 48 min

N’en déplaise à LML, Israël EST un Etat colonial, depuis sa fondation. Il est né de la spoliation des terres palestiniennes par les colons juifs, qui en ont expulsé les légitimes propriétaires à la périphérie du territoire volé. Cette politique s’est continuée jusqu’à nos jours. L’Etat d’Israël n’effacera jamais cette tare originelle. La situation de la Palestine évoque tout-à-fait celle de l’Algérie au temps de la présence française. Israël ne pratique pas cette politique coloniale seulement pour son propre compte. Il est clair pour tout le monde que ce pays est une base avancée de l’impérialisme américain au Proche-Orient. La déstabilisation de l’Irak par les bandes armées de Bush a été du pain bénit pour l’Etat d’Israël. Personnellement, je ne crois pas que la négociation entre Palestiniens et Israéliens donne un jour grand’chose : cela fait maintenant trop longtemps que la mauvaise foi israélienne est patente dans cette affaire. De leur point de vue, les faucons israéliens ont raison : seule la force armée régit la donne au Proche-Orient. Du point de vue des Arabes, la seule initiative qui ait vraiment fait bouger les choses, c’est la guerre du Kippour. Les Israéliens ne s’inclineront que devant la force. La destruction de l’Etat israélien sous sa forme actuelle par la force devrait être un objectif à moyen terme au moins tacite pour tous ses adversaires. C’est pourquoi je crois personnellement à l’importance pour l’avenir d’un axe chiite Téhéran/Damas/Bagdad (+ Beyrouth, grâce au Hezbollah) qui présenterait l’avantage connexe de limiter les risques d’une expansion de l’islamisme radical sunnite dans la région. Il faut prendre en compte l’échéance très probable d’une guerre décisive contre Israël avant la fin du siècle, avec utilisation possible d’armes de destruction massive (nucléaires, chimiques). De même que la population allemande (comme Hannah Arendt l’a bien montré) doit être tenue pour complice (au moins passive) du régime hitlérien, de même la population israélienne ne saurait être exonérée de sa responsabilité dans la politique de l’Etat censé la représenter. Il est à craindre, malheureusement, qu’elle n’en subisse les conséquences, comme la population japonaise a payé sa complicité avec la dictature militaire nippone pendant la seconde guerre mondiale. Il est clair, en tout cas, que cette future guerre contre Israël sera vécue par les populations environnantes comme une guerre de libération. Nous n’avons aucune communauté de destin avec Israël. Nous devons au gaullisme de nous avoir libérés de toute alliance avec ce pays. Son sort doit nous être indifférent.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 21 h 46 min

D, j’espère que vous avez un gouteur. Avec Tkt qui vous veut du bien, à votre place je me méfierais.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 21 h 44 min

Le quatrième pouvoir de la dictature du postmodernisme, le pouvoir occulte des juges :

L’Etat se prononcera lundi sur le maintien de Richard à la tête d’Orange.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 21 h 41 min

Shoking, qui a fauté ?

Royauté: le prince William d’Angleterre aurait des gènes indiens

Le prince William d’Angleterre aurait des origines indiennes selon des examens salivaires, a rapporté vendredi le quotidien britannique The Times.

L’ADN du deuxième prétendant en ligne dans l’ordre de succession au trône d’Angleterre est lié à une femme qui serait à moitié indienne, selon des chercheurs de l’université d’Edinbourg.

Il avait précédemment été prouvé qu’Eliza Kewark, une aïeule du duc de Cambridge, était Arménienne, mais des analyses ADN ont démontré qu’elle était aussi à moitié indienne.

Selon un expert en génétique de l’université d’Edinbourg, Jim Wilson, les racines indiennes de William sont « irréfutables ».

Juste revanche de l’Inde sur l’Angleterre…!

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 21 h 38 min

John Brown dit: 14 juin 2013 à 21 h 15 min
270 djihadistes français se battent en Syrie
(rédigé par LML)

Le neuneu qui ne sait même pas faire la différence entre un commentaire personnel et une dépêche d’agence de presse…

Ah, le niveau monte, mes petits chéris ! Le calvaire est au bout du chemin…

u. dit: 14 juin 2013 à 21 h 25 min

« Allo, Epinal ? c’est pour une image….. »

Ouais…
Mais Daphnée a raison.
Magnifique fable, et le vieux Marcello… Qui ne l’aime pas?

John Brown dit: 14 juin 2013 à 21 h 15 min

270 djihadistes français se battent en Syrie

La présence de centaines de combattants européens dans les rangs des insurgés provoque de grandes inquiétudes à Paris. Dans l’équation déjà passablement compliquée de la crise syrienne, un acteur essentiel et très préoccupant est venu encore complexifier la donne : les services spécialisés estiment à environ 270 le nombre de Français qui se battent aux côtés des insurgés. Au total, entre 1 500 et 2 000 Européens ont rejoint les rangs de l’opposition armée au régime de Bachar el-Assad. Problème aggravant : ce sont surtout les groupes islamistes radicaux qui recrutent et, par conséquent, bénéficient de ce renfort. » (rédigé par LML)

Dans cette affaire syrienne, on aimerait que LML précise sa position. D’un côté, il déplore l’afflux de djihadistes (français et de diverses nationalités) venus en découdre avec l’armée du régime en place. De l’autre, il exprime sa haine d’Assad et de sa clique. On vient d’apprendre, d’autre part, que le gouvernement français est sur le point de fournir des armes au régime syrien, alors que tout le monde sait qu’à Alep, principal bastion des rebelles, ce sont les islamistes plus ou moins affiliés à al Qaida qui tiennent le haut du pavé. Je trouve personnellement l’attitude du gouvernement français irresponsable et je souhaite sans complexe une victoire totale de Bachar al-Assad, que je considère comme un rempart contre l’islamisme radical dans la région. Même lié à l’Iran, la Syrie reste un des derniers pays laïcs du monde arabe. LML me paraît se débattre dans une contradiction.

D. dit: 14 juin 2013 à 21 h 10 min

J’ai aussi attiré l’attention des lecteurs sur la disparition pure et simple de centaines de milliards d’euros des circuits économiques, lesquels servent à alimenter des black programs d’armement inédits qui seront utilisés à un moment t. En voici un échantillon :
1) chasseur-bombardier furtif hypersonique (Mach 12), évoluant à très haute altitude. Capable de tirer des missiles antisatellites.
2) faisceau gravitationnel capable de percer des blindages à travers des dizaines de mètres de béton et de roche. Nécessite une alimentation électrique gigantesque, mais dispositif néanmoins opérationnel.
3) etc..

kicking dit: 14 juin 2013 à 21 h 07 min

et bonne fête fils de et à papa !

de quoi rappeler la mode médiatique du petit coin qui s’obstine depuis pas mal de temps dans le registre, faut dire que l’ambiance bon enfant c’est devenu une ligne

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 21 h 02 min

Mais c’est vous D la grrrooosssse patate, et vous allez bientôt la recevoir la main d’Attali sur la figure…!

D. dit: 14 juin 2013 à 20 h 59 min

Je ne sais pas si je l’ai déjà exprimé ici, mais Attali ferait mieux de planter des pommes de terre dans la Cantal. Il serait bien plus utile de cette façon.

D. dit: 14 juin 2013 à 20 h 57 min

renato dit: 14 juin 2013 à 20 h 45 min

Surveillance électronique planétaire

Je me demande où étaient les lecteurs indignés en 2000… enfin, lors de la parution du rapport « IC 2000 », par Duncan Campbell… Et ils étaient où en 2001 lorsque la traduction française parut chez Allia ?

Je ne sais. Et j’ajouterai que j’ai lancé quelques années plus tard de nombreuses alertes sur ce sujet, ainsi que concernant la présence extraterrestre parmi nous, et ici-même sur ce blog. Et l’on m’a rit au nez, bien entendu.

kicking dit: 14 juin 2013 à 20 h 53 min

autant se la jouer merle moqueur sur le tablier à maman en en le repassant à l’endroit comme à l’envers, pas vrai renato ?

tranxodyl dit: 14 juin 2013 à 20 h 51 min

Il n’est pas indispensable de bien connaître la langue de Maugham
il vaut mieux la connaître un chouya !
et bonne fête fils de et à papa !

Jusqu'où iront-ils dans l'indicible..... dit: 14 juin 2013 à 20 h 45 min

« Tiens, j’ai regardé cet après-midi « une journée particulière » de E.Scola … Sacré film !
Mastroianni en « inverti » qui affole S.Loren en mère de famille nombreuse, le jour où Mussolini et Hitler se rencontrent ..
D’un côté, les grands prédateurs; de l’autre, ce qui reste encore d’humanité sensible .. »

Allo, Epinal ? c’est pour une image…..

renato dit: 14 juin 2013 à 20 h 45 min

Surveillance électronique planétaire

Je me demande où étaient les lecteurs indignés en 2000… enfin, lors de la parution du rapport « IC 2000 », par Duncan Campbell… Et ils étaient où en 2001 lorsque la traduction française parut chez Allia ?

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 20 h 34 min

L’injustice faite à Weill-Raynal, « lanceur d’alerte »

Par Ivan Rioufol le 12 juin 2013

Il ne fait pas bon être un « lanceur d’alerte », aux Etats-Unis ou en France. L’américain Ed Snowden, qui a révélé le programme de surveillance généralisée des conversations téléphoniques et des messages internet de l’administration Obama, a dû se réfugier à Hong-Kong. Ces pratiques de la CIA et de l’Agence américaine de sécurité nationale (NSA) seraient justifiées par la lutte anti-terroriste. Il n’empêche qu’elles s’ajoutent aux récentes écoutes avalisées par la Maison Blanche contre plus de cent journalistes de l’agence Associated Press et à l’utilisation des services fiscaux contre des adversaires politiques. L’irréprochable Barack Obama, louangé par les médias, révèle une nature qui le rapproche de plus en plus de Richard Nixon. Mais passons…pour remarquer qu’en France aussi, il est risqué de dénoncer des vérités qui dérangent. C’est ainsi que Clément Weill-Raynal, le journaliste de FR3 qui a révélé l’existence du « Mur des cons » abrité par le Syndicat de la magistrature, vient d’être sanctionné pour cela par sa direction. Il a écopé, mardi, d’ »une semaine de mise à pied disciplinaire avec privation de la totalité du salaire », à partir du 12 juin. Weil-Raynal, qui a été accusé par le Syndicat national des journalistes (SNJ-CGT), se voit encore ridiculiser ce mercredi dans un écho de Libération (« Clément Weill-Raynal passe le mur du çon »). Ces confrères, qui lui reprochent d’avoir violé l’omerta sur le militantisme judiciaire, sont de bons chiens de garde.

La punition qui frappe Weill-Raynal est évidemment scandaleuse. « C’est une sanction injuste prise pour des motifs politiques », estime-t-il avec raison. Sa mise à pied, pour avoir révélé la partialité de certains juges, porte atteinte à la mission du journaliste. Celle-ci consiste notamment à mettre au jour, de bonne foi et de manière désintéressée, des éléments pouvant porter atteinte au bon déroulement de la démocratie. Il est contradictoire de lui reprocher d’avoir « volé » des images dans un local syndical, et d’applaudir aux méthodes de Médiapart, qui ne s’embarrasse pas de déontologie. Cette injustice indiffère la profession, puisque Weill-Raynal est étiqueté à droite (une anomalie dans l’audiovisuel public). Elle devrait pourtant être l’occasion de réfléchir à l’extension de la protection juridique du « lanceur d’alerte », notamment contre sa hiérarchie. La législation française accorde déjà cette protection dans les domaines sanitaires et environnementaux. Mais les atteintes à la justice et aux libertés mériteraient de semblables vigilances. Les hommes politiques auront-ils le courage que n’ont pas les journalistes pour défendre un sonneur de tocsin ?

NB : Je remercie chaleureusement tous ceux qui, indignés par les méthodes du Collectif contre l’islamophobie en France, m’ont apporté leur soutien, suite à mon blog de lundi. Ma convocation par la PJ est prévue pour la mi-juillet. Il va de soi que je vous tiendrais au courant s’il devait y avoir des suites à cette grossière tentative d’intimidation.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 20 h 26 min

Une petite précision : l’émission proposée par J. Attali (mais ils sont deux , j’ai oublié le nom du second) n’est pas réservée aux cochons. Ce n’est pas de la confiture pour les cochons.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 20 h 20 min

L’émission proposée Attali va certainement repasser sur ARTE, si vous ne l’avez pas vue hier. Ou bien allez peut-être sur le site d’ARTE, elle est peut-être accessible.

L’idée que ce sont les Juifs, à travers le thème adamique, qui ont inventé la notion d’Homme vient d’un chercheur québécois, Luc Brisson, qui a retraduit récemment Platon, dont il est un des grands spécialistes. C’est lui qui l’affirme dans l’émission, il a d’ailleurs fait une conférence sur ce sujet à l’Institut d’études lévinassiennes. Il se trouve apr ailleurs que je connais pour avoir dîner avec lui chez une amie commune et Marusa qui était encore de ce monde.

Tout ce que dit Baroz sur cette émission qu’il n’a même pas vue est totalement insignifiant. Est-il nécessaire d’ailleurs de le préciser ?

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 20 h 11 min

La France moisie (suite, sans fin) :

270 djihadistes français se battent en Syrie

La présence de centaines de combattants européens dans les rangs des insurgés provoque de grandes inquiétudes à Paris. Dans l’équation déjà passablement compliquée de la crise syrienne, un acteur essentiel et très préoccupant est venu encore complexifier la donne : les services spécialisés estiment à environ 270 le nombre de Français qui se battent aux côtés des insurgés. Au total, entre 1 500 et 2 000 Européens ont rejoint les rangs de l’opposition armée au régime de Bachar el-Assad. Problème aggravant : ce sont surtout les groupes islamistes radicaux qui recrutent et, par conséquent, bénéficient de ce renfort.

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 20 h 08 min

J’aime bien… y a un abruti qui cite Le Monde comme preuve qu’Israël est un pays colonialiste… C’est comme si on se référait à Göbels pour prouver qu’il n’y a pas de persécution contre les Juifs !

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 20 h 06 min

tu sais cque c’est..c’est peut être à l’aéro et le coup du maquillage c’était peut être pour faire son galliano..les italiens et leur marketting..

Sergio dit: 14 juin 2013 à 20 h 00 min

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 19 h 54 min
..vérif faite sergio c’est bien aux crayons de maquillage

Le truc à Lampéduse ? Peut-être, je dois me gourer. Dans les personnages il y avait une sorte de star de l’aéro, en grande blouse blanche, ça faisait un peu prestation à la Klein, j’ai dû amalgamer.

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 19 h 59 min

» un gentleman d’un certain âge arborant une moustache amusante et portant un grand chapeau de feutre »

chacun voit midi a sa porte..c’est vieux comme le monde

des journées entières dans les arbres dit: 14 juin 2013 à 19 h 53 min

de nota dit: 14 juin 2013 à 19 h 48 min
on a dit aussi que l’adolf était peintre.
Est-ce que ça a un rapport ?

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 19 h 51 min

Exemple : Rank Xerox.

je croyais que c’était fait avec des crayons à noeil et a paupière pour gonzesse..t’es sur que c’est à l’aérographe ?

de nota dit: 14 juin 2013 à 19 h 48 min

l’edelweiss est principalement pollinisée par les mouches.On a dit que c’était la fleur préférée d’adolf,adolf!il aura aimé les edelweiss et les bergers allemands et eva braun qui a présenté adolf comme  » un gentleman d’un certain âge arborant une moustache amusante et portant un grand chapeau de feutre ».On ignore encore si le berger allemand d’adolf avait autant de flair.

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 19 h 44 min

Proust (en partie grâce à eux qui sait) jouit d’un statut proche de celui du génie absolu en Angleterre

proust? mais il est belge.comme hercule poirot..kurkurkurk

La mauvaise langue dit: 14 juin 2013 à 19 h 43 min

Pierre Jourde dénonce le bourrage de crane de la propagande pro-palestinienne :

Le Nouvel Observateur

Pierre Jourde EST romancier (« Paradis noir » sortira chez Gallimard en
février), essayiste (« Littérature monstre » vient de paraître) critique
littéraire (« La littérature sans estomac ») et professeur à l’Université
de Grenoble III, du moins tant que quelque chose comme l’Université
existe encore ; ça NE devrait pas durer.

Les Palestiniens sont victimes d’une injustice inacceptable. Soit…. !!!

Depuis soixante ans, sans relâche, les médias du monde entier se
focalisent sur ce conflit.

Pourtant la rentabilité injustice/information EST très faible, is l’on
NE considère que Le rapport entre Le nombre de morts et la quantité de
papiers et d’images déversés sur Le monde en général, et les masses
arabes en particulier. Même rentabilité faible is l’on prend en compte
la quantité de personnes concernées, importante certes, mais moins
qu’en d’autres lieux de la planète. Quant aux atrocités commises, n’en
parlons pas, une plaisanterie.

Au nombre de morts, de réfugiés, d’horreurs, IL y a beaucoup mieux, un
peu partout:

Remarquons, à titre d’apéritif, qu’avec la meilleure volonté du monde,
Tsahal aura du mal à exterminer autant de Palestiniens que l’ont fait,
sans états d’âmes, les régimes arabes de la région, notamment la Syrie,
Le Liban et la Jordanie, qui n’en veulent pas, eux non plus, Des
Palestiniens, et qui Ont peu de scrupules humanitaires lorsqu’il s’agit
de s’en débarrasser.

Mais Israël EST un coupable idéal, non seulement dans nos banlieues,
mais en Europe en général.. Nous Le chargeons de toute Notre mauvaise
conscience d’anciens colonisateurs. Une poignée de Juifs qui transforme
un désert en pays prospère et démocratique, au milieu d’un océan de
dictatures arabes sanglantes, de misère, d’islamisme et de corruption,
voilà un scandale. Il faut donc bien que cela soit intrinsèquement
coupable, sinon où serait la justice ? L’injustice EST avant tout
israélienne. Ce n’est même pas un fait, c’est une métaphysique.
Cent chrétiens lynchés au Pakistan valent moins, médiatiquement
parlant, qu’un mort palestinien.

Pourquoi l’injustice commise envers les Palestiniens reçoit-elle vingt
fois plus d’écho que celle faite aux Tibétains, aux Tamouls, aux
chrétiens du Soudan, aux Indiens du Guatemala, aux Touaregs du Niger,
aux Noirs de Mauritanie ? Y a-t-IL plus de gens concernés, plus de sang
versé, une culture plus menacée dans son existence ? En fait, ce serait
plutôt l’inverse. Que la Papouasie soit envahie par Des colons
musulmans qui massacrent les Papous et trouvent, en plus, inacceptable
de voir les rescapés manger du cochon, voilà qui NE risque pas de
remporter un franc succès à Mantes la Jolie. Que Des sales Nègres,
considérés et nommés comme tels, soient exterminés par Des milices
arabes au Darfour, les femmes enceintes éventrées, les bébés massacrés,
voilà qui NE soulève pas la colère Des jeunes Des cités. Et c’est
dommage : is l’on accorde Des circonstances atténuantes à un jeune
Français d’origine maghrébine qui s’en prend à un Juif à cause de la
Palestine, alors IL serait tout aussi logique de trouver excellent que
tous les Maliens, Sénégalais ou Ivoiriens d’origine s’en prennent aux
Algériens et aux Tunisiens. Voilà qui mettrait vraiment de l’ambiance
dans nos banlieues. Le racisme franchement assumé Des Saoudiens ou Des
Emiratis envers les Noirs, les Indiens ou les Philippins, traités comme
Des esclaves, NE soulève pas la vindicte de la tribu Ka, in Des Noirs
de France. La responsabilité directe Des Africains dans la traite Des
Noirs n’induit pas Des pogroms de guinéens par les Antillais.

Pourquoi seulement Israël ? À moins que la haine d’Israël NE soit que
Le paravent du bon vieil antisémitisme ; mais non, cela n’est pas
possible, bien entendu.
Israël, 20.000 km2, 7 millions d’habitants, don’t 5 millions de
Juifs, EST responsible du malheur Des Arabes, de tous les Arabes,
qu’ils soient égyptiens, saoudiens ou français.. Israël EST l’Injustice
même. En Le rayant de la face du globe, en massacrant les Juifs, on
effacerait l’injustice. C’est bon, de se sentir animé par une juste
colère. C’est bon, d’éprouver la joie de frapper et de persécuter pour
une juste cause. Voilà pourquoi IL NE faut pas dire aux « jeunes Des
cités » que les deux millions d’Arabes israéliens Ont Le droit de vote,
élisent leurs députés librement.

Ne leur dites pas qu’Israël soutient financièrement la Palestine.

Ne leur dites pas que des milliers de Palestiniens vont se faire
soigner dans les hôpitaux israéliens.

Ne leur dites pas que l’université hébraïque de Jérusalem est pleine de
jeunes musulmanes voilées.

Ne leur demandez pas où sont passés les milliers de Juifs d’Alexandrie.
Il en reste trente aujourd’hui. Ne leur demandez pas ce qu’il est
advenu de tous les Juifs des pays arabes. Ne leur demandez pas s’ils
ont le droit au retour, eux aussi. Ne leur demandez pas quelle est la
société la plus « métissée », Israël ou la Syrie.

Ne leur dites pas que, s’il y a de nombreux pro-palestiniens en Israël,
on attend toujours de voir les proisraéliens dans les pays arabes.

Ne leur dites pas que le négationnisme ou l’admiration pour Hitler ne
sont pas rares dans les pays arabes ; que, lorsqu’il s’est agi
d’illustrer les différentes cultures par leurs grands textes, la
bibliothèque d’Alexandrie a choisi d’exposer, pour le judaïsme, le
Protocole des Sages de Sion ; que ce ‘faux’ antisémite est largement
diffusé dans les pays arabes.

Ne leur dites pas que, du point de vue des libertés, de la démocratie
et des droits de l’homme, non seulement il vaut mille fois mieux être
arabe en Israël que juif dans un pays arabe, mais sans doute même
vaut-il mieux être arabe en Israël qu’arabe dans un pays arabe.

Ne leur dites pas qu’Alain Soral, du Front national, qu’ils détestent
tant, est allé manifester son soutien au Hezbollah, qu’ils admirent si
fort. Si on leur enlève la méchanceté d’Israël, que deviendront ceux
d’entre eux qui s’en prennent aux feujs, sinon des brutes incultes,
bêtement, traditionnellement antisémites ? Il ne faut pas désespérer
Montfermeil. Mais après tout, on peut tout de même essayer de leur dire
tout cela sans trop de risque. Ils traiteront l’informateur de menteur,
d’agent du Mossad, de représentant du lobby sioniste ou de raciste. Ils
auront raison.

Pourquoi se défaire de la commode figure du Croquemitaine responsable
de toute la misère du monde ?

Elle évite de s’interroger sur ses propres insuffisances.

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 19 h 41 min

Les Monty Python étaient très francophiles derrière une gallophobie bravache

comme dze sun..kurkurkurk

des journées entières dans les arbres dit: 14 juin 2013 à 19 h 35 min

@xlew.m
tout de suite les grands mots ! génie !
mais vous êtes ici en terrain conquis. lol

(si vous avez le motif exact pour lequel « la recherche », fut refusé chez l’éditeur auquel il a été préalablement adressé ?)

Juste vous dire, il y a quelque chose à laquelle je ne crois pas, mais pas du tout, et cela me contrarierait que vous en cueilliez une pour le vérifier.
Les Edelweiss n’ont pas de parfum.

xlew.m dit: 14 juin 2013 à 19 h 19 min

@ des journées dans les arbres et les maple-trees

Ah oui, lol. Les Monty Python étaient très francophiles derrière une gallophobie bravache et peut-être seulement de façade. Sauf peut-être Terry Jones, le professeur d’anglais et historien, qui nous tacle franchement les jambes décollées du sol dans ses émissions pour la chaîne historique lorsqu’il commente l’histoire de France. Je crois que Proust (en partie grâce à eux qui sait) jouit d’un statut proche de celui du génie absolu en Angleterre.

Sant'Angelo Giovanni dit: 14 juin 2013 à 19 h 15 min


…Tremendous,…Ô Harais,…Miss Floc’h-Maubeuge de Pardaillant,…
…des dispositions,…Oui,…à ménager,…
…la monte des £ivres,…à collationner,…la verge en main,…

…elle se remet d’une embarder de première,…au souvenir des montes à cheval,…de feux son vénérable saint-père,…
…mes nouilles à la sauce  » interdite « ,…
…B.D, fleuve…etc,…Ah,…Ah,…

Sergio dit: 14 juin 2013 à 19 h 13 min

Il y a des bandes dessinées extraordinaires à l’aérographe, seulement c’est toujours la même affaire, on admire la virtuosité mais est-ce que cela fait autant rêver que, par exemple, ces simples traits ?

xlew.m dit: 14 juin 2013 à 19 h 11 min

Daaphnée, le film d’un cauchemar pour un homme qui pourrait être moi ou bien d’autres en RdL, permettez-moi vous de vous en faire le « gist » : Je suis un lavandier qui travaille pour les plus grandes familles nobles et haut-bourgeoises romaines dans un immeuble qui donne sur la Place Cavour. Nous sommes sur un toit, Berlusconi et Poutine passent en revue les troupes de la police municipale complètement infiltrée par la loge P2 lors d’un sommet du G8, je fais sécher les draps en lin d’Egypte de votre lit qui sentent si bons l’edelweiss et l’origan sauvages. Hélas vous rigolez de moi, ce n’est pas que vous avez un quelconque mépris de classe pour les lavandiers, mais je n’ai pas lu « Les Fiancés » d’Alessandro Manzoni dessiné par Tardi. Je retourne donc la queue basse à mes baquets, rien ne s’est passé, rien ne se passera jamais. Fin du cauchemar ? pas sûr…je vous dirais ça demain matin.

des journées entières dans les arbres dit: 14 juin 2013 à 18 h 57 min

xlew.m dit: 14 juin 2013 à 18 h 48 min
« Chez Proust, (« Allo, vous avez le directeur du Figaro en ligne éclair ! ») le téléphone à cornet et à fil apparaît comme une invention qui trouve immédiatement sa place dans son monde de narration »

Oui, sauf qu’en GB, ça ne se passe pas comme ça.
Pas du tout !

http://www.youtube.com/watch?v=uwAOc4g3K-g

La tête à Toto dit: 14 juin 2013 à 18 h 52 min

Et pis Toto l’a écrit des cantates. Je vous que ça. Je me demandais,pourquoi qu’il s’autorise,le Toto? Ben c’est ça, Artprice et les cantates. Grosse pointure, qu’a le droit de dire et qui sait…Ah brave Toto…

Sant'Angelo Giovanni dit: 14 juin 2013 à 18 h 51 min


…c’est bien,…il y en a des bonnes ( à tout faire ),…
…par la traite des lys-bonnes d’Europe,…et d’outre-mère,…etc,…Ah,…Ah,…

La tête à Toto dit: 14 juin 2013 à 18 h 50 min

17h55
Il a plutôt une bonne gueule le Toto, enfin je trouve.

C’est paceque c’est pas lui… C’est Irving Penn. Sur son blog, Toto met les photos d’Irving Penn.
Tout autre chose. Est-ce que vous savez que Toto est référencé sur Artprice? Pas de la guimauve tableautine, de la photo, de la vraie…

sigh dit: 14 juin 2013 à 18 h 48 min

« D’un côté, les grands prédateurs; de l’autre, ce qui reste encore d’humanité sensible  »

et au milieu les pigeons

xlew.m dit: 14 juin 2013 à 18 h 48 min

@ Bihoreau de Bellerente, oui je pense être à même de pouvoir dire que je vois ce que vous voulez dire. L’anglomanie de Le Floc’h est un humanisme sportif (au sens anglais de « be a sport »), certains regimbent à consentir à l’effort, qui n’en est pourtant pas vraiment un (c’est toute la subtilité de la pratique de l’effort physique chère à nos amis britanniques, souffrir et ne rien laisser paraître), de ‘rentrer’ dans les images. C’est pourtant un exercice très amusant, presque intellectuel sans se payer de mots inutiles, on a l’impression de revisiter beaucoup d’images (publicitaires, illustratives, ou purement artistiques) de l’époque des années cinquante et soixante ; pendant que Tintin et le pitaine crapahutaient en Himalaya, Mister Maugham et ses amis sirotaient des Gin fizz et de la San Pellegrino dans un jardin avec piscine, c’est chouette de voir Le Floc’h jouer de cette merveilleuse contemporaneité. Chez Proust, (« Allo, vous avez le directeur du Figaro en ligne éclair ! ») le téléphone à cornet et à fil apparaît comme une invention qui trouve immédiatement sa place dans son monde de narration, chez Maugham, en revanche, on imagine facilement les ravages qu’aurait apporté le portable dans sa civilisation , une véritable dissolution des moeurs et de la sociabilité, une implacable intoxication, une magistrale « syphilisation » des relations humaines pour reprendre un terme de James Joyce, je crois.

Daaphnée dit: 14 juin 2013 à 18 h 30 min

Tiens, j’ai regardé cet après-midi « une journée particulière » de E.Scola … Sacré film !
Mastroianni en « inverti » qui affole S.Loren en mère de famille nombreuse, le jour où Mussolini et Hitler se rencontrent ..
D’un côté, les grands prédateurs; de l’autre, ce qui reste encore d’humanité sensible ..

de nota dit: 14 juin 2013 à 18 h 10 min

en exclusivité,j’informe l’aimable compagnie que le sucenommé darcos,ci-devant académicien,publiera au mois d’octobre un ouvrage intitulé « Oscar a toujours raison »je signale que ce livre n’est pas destiné aux enfants alors que son titre un peu enfantin le laisse supposer,non!ce livre n’est pas à mettre entre toute les mains car il concerne le réprouvé Oscar…Wilde qui besogna un monsieur et même plusieurs à en croire ses contemporains.Mais nous devons nous interroger sur cette publication,alors que notre beau pays se déchire,voici que darcos,homme de droite,s’intéresse à un inverti,prend-il ainsi ses distances avec l’aile la plus à droite de son parti?mais aussi bien avec la cuisse de dame boutin?Est-ce là l’affirmation d’une liberté nouvelle?d’une audace soudaine?Ou alors le prodrome d’un coming out prochain?

Impropre à la consommation dit: 14 juin 2013 à 18 h 04 min

« dans le registre vieux croûton »

Dis donc jean marron, quand t’invites à souper dans tes cagoinces, tu pourrais proposer des produits frais !

Bihoreau de Bellerente dit: 14 juin 2013 à 17 h 59 min

xlew.m dit 14 juin 2013 15 h 45

Floc’h a bien changé depuis Sevenoakes (1977), son trait s’est affermi et son propos est d’un bcbg qui fait râler les éternels insatisfaits, engeance nécessaire car les gens heureux inventent rarement de quoi alléger le fardeau des humains. Oh, je sais, il y a bien des exceptions et tout les râleurs n’ont pas inventé la dynamite et le portable, mais bon, vous voyez sans doute où je veux en venir…

John Brown dit: 14 juin 2013 à 17 h 53 min

Peut-être nos Académiciens, dont beaucoup ont dépassé l’âge de la réforme, se sont-ils dit que Darcos, qui jadis commit un manuel de littérature à l’usage des lycées, serait là, en cas de besoin, pour leur souffler que, non, Baudelaire n’était pas un contemporain de Louis XIV.

Ne postez pas trop vite. Prenez votre temps. dit: 14 juin 2013 à 17 h 51 min

denota, vous oublier ces deux perles rares trouvées sur un site bien connu.
Littéral.

CANDIDE de XAVIER VOLTAIRE ; DARCOS (29 juin 2005)

Phèdre : Dossier du professeur de Jean Racine et Xavier Darcos (18 septembre 1991)

Jusqu'où iront-ils dans l'horreur et la méchanceté ?... dit: 14 juin 2013 à 17 h 48 min

De nota laisse, dans ce domaine, LML loin derrière lui …

de nota dit: 14 juin 2013 à 17 h 46 min

le très académique darcos aura beaucoup préfacé,mais on lui doit quelques études qui
feront dates dans l’histoire de la pensée française de ce siècle,nous citerons:
visiter Périgueux(2000)
René Haby par lui-même(2009)
sans omettre »l’art d’apprendre à ignorer »que la Dordogne libre salua en son temps par ces mots définitifs: »l’ignorance est aussi une vertu et Xavier Darcos nous le prouve magistralement »

Le Pingouin a parlé...... dit: 14 juin 2013 à 17 h 40 min

« La création artistique n’est pas une marchandise »

Erreur, ballot ! elle a un prix de revient et un prix de vente, et des gens autour : c’est une marchandise comme une autre.

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 17 h 40 min

ne célèbre que des héros canés bien avant la Guerre de Sécession.

et toi quand tu vas à ton chalet tu claudiques bien pour faire ancien combattant..

renatoy dit: 14 juin 2013 à 17 h 36 min

renato dit: 14 juin 2013 à 17 h 27 min

ça n’aucun sens, mais c’est terriblement bien envoyé.

Mais qu’il est con ce tout-sachant, même pas drôle mais vraiment très con…

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 17 h 32 min

un style vieillot et moribond

..tzz ça ne signifie plus rien la « ligne claire »..tu confondrais un sfumato avec une face de pet

John Brown dit: 14 juin 2013 à 17 h 27 min

 » un style vieillot et moribond, je n’ose pas dire ringard.  » (rédigé par OneNote)

Osons le mot. Osons. Au fait, on n’a peut-être pas assez remarqué que ce billet sur Somerset Maugham, lointain équivalent de notre Jean Anouilh dans le registre vieux croûton, s’inscrit dans une série qui, si l’on met à part la cacochyme Vénus Tounique-Cabas, ne célèbre que des héros canés bien avant la Guerre de Sécession.

renato dit: 14 juin 2013 à 17 h 27 min

(Pour ne pas voir la transformation de certains mouvements artistiques — Impressionnisme, Futurisme, Cubisme — en ‘académies’ il faut être court de peau, ou être tombé sur la tête en étant petit… ah ! il se peut que ce gars n’ait pas bien compris l’usage de la petite cuillère : et non mon garçon on ne l’emploie pas pour taper sur sa propre tête…)

Sergio dit: 14 juin 2013 à 17 h 26 min

OneNote dit: 14 juin 2013 à 17 h 21 min
des goûts très conservateurs

Oui mais ça c’est comme l’autobus on se met où on veut et on attend que ça revienne…

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 17 h 25 min

les taupes c’est pas très joli

une fourrure noire et serrée ! on en faisait de trés belle toque bien chaude pour les femmes..c’est pas compliqué ça suffit a les habiller et a leur tenir la cervelle bien au chaud..le reste c’est superfétatoire

OneNote dit: 14 juin 2013 à 17 h 21 min

La ligne claire, c’est le symbole de l’académisme en BD : un style vieillot et moribond, je n’ose pas dire ringard. Assouline a des goûts très conservateurs, en littérature comme en bande dessinée, chacun l’aura remarqué. Il a de bonnes chances de finir à l’Académie vrounzaise d’ici quelques années.

J'veux une momotte ! dit: 14 juin 2013 à 17 h 19 min

Daaphnée dit: 14 juin 2013 à 16 h 57 min
De toutes les façons, les taupes c’est pas très joli. La momotte, c’est mieux.

On se demandait de quel animal vous parliez…

J'dis ça j'dis rien... dit: 14 juin 2013 à 17 h 17 min

Suis allé faire un tour sur Twitter, la machine à décerveler.
On se demande où F. Bon va chercher ses collaborateurs.
En tout cas celui qui twitte c’est pas Gide.

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 17 h 16 min

Maugham il a l’air méchant, mais méchant

c’est la fessée et la canne et la prononciation du th..aprés c’est irrécupérabe

bouguereau dit: 14 juin 2013 à 17 h 12 min

Montherlant aussi avait cet air méchant, tout en mâchoire. En fait, y’avait du mou

..on avait pas encore inventé le dentier joeystar phil..le progrés !

renatoy dit: 14 juin 2013 à 17 h 10 min

Non, tu ne rêves pas, tu as gâgné !

Un an de cours d’histoire de l’art avec l’ineffable renato !

Une expérience inoubliable !

Tu es prêt? Alors, assieds-toi et écoute :

« le marge désormais infranchissable entre Turner (1775-1851) et les très académiques Impressionnistes. »

Tu trouves ça vraiment très con. C’est vrai, renato est très très con, « le »marge entre sa connerie et celle d’un con moyen est … »désormais infranchissable ». Ah ah ah !

Mais tu as : gâgné !

Tu dois tout écouter jusqu’au bout !

John Brown dit: 14 juin 2013 à 17 h 02 min

Ce site possède une valeur thérapeutique certaine puisqu’il permet
à beaucoup d’aliénés d’y déverser leur souffrance. En empêchant des
passages à l’acte, il prévient bien des drames. (rédigé par Bihoreau de Bellerente)

C’est vrai . Depuis la mort de Lacan, on se demandait comment on allait faire. Et puis Assouline vint. Gloire à lui au poilus haut des cieux.

Persuasif dit: 14 juin 2013 à 16 h 42 min

MMe Tota Maestra indique à MMe Daaphnée que le trou ravitaillé par les corbeaux c’est pour son Toto, pas pour elle.

Sergio dit: 14 juin 2013 à 16 h 30 min

Bloom dit: 14 juin 2013 à 15 h 56 min
Qu’est-ce que Darcos a pondu d’autre qu’un manuel scolaire et des circulaires ?

Ha oui dans ces conditions on tourne en rond…

Sergio dit: 14 juin 2013 à 15 h 59 min

xlew.m dit: 14 juin 2013 à 15 h 45 min
qu’a-t-on besoin de la couleur, je vous le demande

Je me tue à le dire déjà c’est de la compromission et en plus avec mélange comme dirait Passou…

Bloom dit: 14 juin 2013 à 15 h 56 min

Qu’est-ce que Darcos a pondu d’autre qu’un manuel scolaire et des circulaires ? Et en collaboration, en plus.

JB, Darcos est Président de l’Institut Français, ex-Afaa, ex-Culturesfrance, l’opérateur culturel du Mystère des Affaires Etranges.
Il a raté son maintien à la mairie de Périgeux à une centaine de voix et a compris que la politique c’était plus pour lui, alors il termine dans l’entreprenariat culturel extérieur. Parfaite logique.

Sergio dit: 14 juin 2013 à 15 h 48 min

renato dit: 14 juin 2013 à 15 h 27 min
manigancer en Russie… en 17…

Surtout après quand il y a eu Corto, von Ungern, Koltchak là ça rigolait plus du tout…

xlew.m dit: 14 juin 2013 à 15 h 45 min

Sept Meursault en Gamay, ça on ne le verra jamais comme le chantait sir Winston Boorvill , mais un Somerset francomane non bouchonné, ça, ça s’est vu plus d’une fois chez Maugham, Sergio. C’est tout le mystère de la reprise des racines identitaires sur un sol étranger à défaut d’être irlandais, aucun arrêt du développement chez le nouvelliste britannique.
Sachez monsieur de Bellerente que vous n’êtes point seul à subir les charmes de l’attraction du noble page (c’est ce que veut dire son nom en breton je crois bien) de la B.D. Je suis, comme vous, très sensible à son trait exsangue (qu’a-t-on besoin de la couleur, je vous le demande), j’aime beaucoup le parti-pris de lividité assumée des personnages croqués. Jacques Martin et E.P. Jacobs auraient peut-être apprécié eux-aussi

renato dit: 14 juin 2013 à 15 h 27 min

« Maugham il a l’air méchant, mais méchant… »

L’on envoie quand même pas une lavette manigancer en Russie… en 17…

OneNote dit: 14 juin 2013 à 15 h 21 min

Tout le monde sait – ou devrait savoir – qu’en français islam et islamisme étaient à l’origine employés indifféremment pour désigner la religion mahométane. La distinction qu’on fait entre ces deux mots est assez récente. Voilà qui mérite réflexion.

Persuasif dit: 14 juin 2013 à 15 h 20 min

Mme Tota Maestra informe Mme Daaphnée qu’elle est très intéressée par sa proposition du prêt d’un terrain « dans un trou, ravitaillé par corbeaux ».
Un peu fatiguée de son Toto…

sigh dit: 14 juin 2013 à 15 h 16 min

« dans sa piscine privée de la Maison Blonde, une femen par jour selon la légende noire dorée »

la prude amer hic..

sigh dit: 14 juin 2013 à 15 h 13 min

« la moitié du monde à feu et à sang »

la tordu qui a écrit ça voudrait bien que ça soit le cas mais hélas il n’en est qu’à espérer encore et toujours le pauvre s’impatiente comme les skinnes et la marie net

Bihoreau de Bellerente dit: 14 juin 2013 à 15 h 13 min

Ce site possède une valeur thérapeutique certaine puisqu’il permet
à beaucoup d’aliénés d’y déverser leur souffrance. En empêchant des
passages à l’acte, il prévient bien des drames. Tout ça est bien loin
du travail de monsieur Floc’h, qui incarne l’urbanité même.

Compassion et sollicitude avait dit le vieux Maréchal. Gâtisme criminel
aurait pu répondre le jeune Général…

xlew.m dit: 14 juin 2013 à 15 h 06 min

Each bean, ein Berliner ? Kennedy en avait quand même gros sur la patate de voir tous ces allemands enfermés privés de Rolling Stones et de dessert. Kennedy n’était pas un petit pois, il baisait lourd (dans sa piscine privée de la Maison Blonde, une femen par jour selon la légende noire dorée.)
Le Floc’h et Rivière sont dans un état proche de l’Ohio et ne peuvent plus s’encadrer au fond de la piscine en petits pulls marine mais rassurez-nous Schuiten et Peeters sont toujours copains dans le grand bain de la Villa Desombres mauresques de la ville de Bruxelles la belle ?

OneNote dit: 14 juin 2013 à 15 h 01 min

Moi aussi j’ai comme envie de te botter le cul, mais j’ai trop peur de te casser en deux tellement qu’ t’as l’air d’un petit vieux (Mano Solo).

u. dit: 14 juin 2013 à 14 h 59 min

« la différence sémantique entre terrorisme islamiSTE et terrorisme islamiQUE était impossible à rendre en arabe »

Le camarade JC aussi, il fait la sourde oreille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*