de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline
Ce matin en me levant…

Ce matin en me levant…

ce matin en me levant je n’avais

aucune envie de faire quelque chose

pas même de ramasser un navet

même l’idée de manger m’indispose

je vois quelqu’un qui passe mais je n’ose

frapper au carreau car en ce bas monde

cela ne se fait pas il est immonde

d’interpeller quelqu’un sur le trottoir

même si la beauté qui tant abonde

nous fait croire à je ne sais quel espoir

(in Le Pain Quotidien, La Table Ronde, 2006)tintinCeJnULZXEAAViQKtintiCeJMHyLXEAAXvBW

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

j’accroche à mes pensées l’idée suspecte 
de durer sans

savoir à quoi durer 
à longueur de journées je me

répète 
de continuer à vivre et respirer 
regarde à travers

l’air cet épervier 
dont le vol est miné par la fatigue 
il

dure néanmoins dans l’air liquide 
sans savoir à quoi sert

tout son effort 
ainsi l’on voit nombre

d’humanoïdes 
s’efforcer de durer jusqu’à leur mort

(in America, Poésie/Gallimard,, 2012)

WILLIAM CLIFF, poète belge natif de Gembloux, province de Namur

 

 

tintinCeJAH7WWAAAK5Is

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Poésie.

459

commentaires

459 Réponses pour Ce matin en me levant…

la vie dans les bois dit: 28 mars 2016 à 15 h 25 min

la reine des matous a dû se prendre un coup de jus en faisant son brushing sous la douche. Sa necro de J. Harrison hier à 20h38, on va dire que c’est du canigou.

La Reine des chats dit: 28 mars 2016 à 13 h 19 min

La vie dans les bois, hier 22h43, quand vous pleurnichiez en m’envoyant des peluches, vous ne vous sentiez pas trop « Intimité nous deux »? Puisque vous parlez souvent de haidresser, retournez à vos sorties de salon de coiffure. Et encore, c’est injurier les coiffeuses. Les attachées de presse font leur boulot et même si mes défenses ou opinions ne leur doivent rien, vous devriez mettre votre mépris au diapason de votre finesse, en sourdine.

tout un programme pascal dit: 28 mars 2016 à 9 h 06 min

ici Londres dit: 27 mars 2016 à 18 h 19 min
Christiane ou la rédemption permanente, amen !

la vocation de vouloir sauver les pervers âmes perdues ou en perdition – adolf lui aussi ‘créature du bon dieu’, admirateurs de la m.rine et autres grosses gu.eules, les bougras et cie …

renato dit: 28 mars 2016 à 8 h 10 min

« … plutôt que de raconter des lieux communs à tour de bras. »

Tiens-tiens le virtuose du poncif défend vaillamment son territoire…

la vie dans les bois dit: 27 mars 2016 à 22 h 43 min

Quand la reine des matous cause littérature américaine, je me demande si elle est pas attachée de presse à nous-deux intimité.

Vivre ensemble dit: 27 mars 2016 à 22 h 34 min

la vie dans les bois dit: 27 mars 2016 à 22 h 31 min
dis,le clebs

Tu sais ce qu’ils font aux tiques les clebs ?

la vie dans les bois dit: 27 mars 2016 à 22 h 31 min

dis,le clebs , de 22h21, lave-toi la bouche et les pieds avant de me causer. J’attends toujours ton histoire de pipe, celle que tu fais à l’henflure qui dit « ça me plaît beaucoup »

Psy à l'anise dit: 27 mars 2016 à 22 h 24 min

la vie dans les bois dit: 27 mars 2016 à 22 h 12 min

Qui comprends la Tique a le droit à un tour de manège gratuit.
Mais elle gardera le pompon.

Vivre ensemble dit: 27 mars 2016 à 22 h 20 min

Fais pas ta chochotte baroz, il suffit de ne pas dire et le problème est réglé.
JC intelligent, dire que tu as mis tant d’années pour t’en apercevoir.
Cotoyer TKT et Clopine n’incite il est vrai que peu à la clairvoyance.

la vie dans les bois dit: 27 mars 2016 à 22 h 12 min

Barozzi à 19h49, il y a méprise avec votre clientèle habituelle… Celle que vous trainrez en douze stations. Mais oui, D.Daenincks est fin observateur des mutations de sa ville. Autant dire que même avec vos hellos de sortie de salle de shoot, et sale, vous ne lui arrivez pas à la cheville.

Sant'Angelo Giovanni dit: 27 mars 2016 à 22 h 04 min


…laisser tout faire,!…

…question de voir qui fait quoi, ou , comment, pour qui, des bonbons à sucer,!…
…du chewing-gum pour sauterellez sa secte à nourrir,!…etc,!…

…et, dire, qu’il y a des chômeurs,!…avec tout le travail qu’il y à, a faire,!…

…inimaginable,!…la réserve de chômeurs au chantage de baisser le prix du travail,!…

…vivre dans la gangrène des riches avec une plume au cul,!…des fous qui nous gouverne du bas d’en haut,!…Ah,!Ah,!…
…etc,!…
…a qui attribuer cette misère de non-emploi,!…avec tout ce que ce peuple à dans ses dispositions intellos,!…enfin,!…

…peut-être sous d’autres normes, d’autres managements politiques,!…d’autres variantes en somme, pour re-vivre ses années-soixante,!…
…et, la T.V.A.,!…en moins,!…

…vivre sans projets pharaoniques,!…la Lune, Mars, et tout ce qui reste vain à décrire,!…
…envoyez le sucre,!…etc,!…

Jibé dit: 27 mars 2016 à 21 h 21 min

La réponse de JC était plus intelligente, Miroir, mon beau miroir. Chez toi ça se réduit à « C’est toi qui dit, c’est toi qui est » !

Simplissime dit: 27 mars 2016 à 20 h 57 min

christiane dit: 27 mars 2016 à 18 h 48 min
@ici Londres dit: 27 mars 2016 à 18 h 19 min
Le monde est trop simple vu par vous

christiane, ce n’est pas le monde qui est trop simple, c’est l’impétrant qui signe aujourd’hui « ici Londres » qui nous fait chaque jour dans la caricature de Simplet,
un benêt au fort nanisme intellectuel.

bouguereau dit: 27 mars 2016 à 20 h 45 min

Elle est pas si gâteuse que ça, la vieille ! La phrase est tortueuse mais bien ampoulée…

mdis pas qu’tas l’serpent bicolore qui sdemande quel bout qui dvant

bouguereau dit: 27 mars 2016 à 20 h 43 min

Surtout le serpent python bicolore… On sait jamais dans quel sens il est !

suffit qutu t’retournes et tout rente dans l’orde..dailleurs tu l’sens bien qu’elle dit bonne clopine..

La Reine des chats dit: 27 mars 2016 à 20 h 38 min

Jibé non seulement un siège vacant quai de Conti, mais Jim Harrison est allé rejoindre son confrère Jimmy Crumley. Bien triste. Lui qui aimait tant les chiens, les coyotes, j’espère que ce soir ils hurlent à la mort autour de son ranch du Montana. Il comparait Norman Mailer et John Updike à des clubs sandwich : « quand tu goûtes une bouchée tu te demandes s’il est bien nécessaire de terminer cette saloperie »(sic) et disait préférer être rapporté à un cassoulet. Le borgne magnifique, dont la vie a été scandée par des dépressions à répétition ( des cycles de 7 ans, toujours) avait un rapport très intime à la nature. Ses peintures du territoire, des animaux, des plantes sont d’une grande force.

Un bon communiste est un communiste empalé par où je pense ! dit: 27 mars 2016 à 20 h 00 min

Son analyse est crédible…

Sans blague. Ce pauvre c** découvre qu’il s’est trompé sur toute la ligne, que le multiculturalisme est un cauchemar, et que tous ses combats passés n’auront
ont été qu’une GIGANTESQUE imposture, et il faudrait, en plus, lui en savoir gré ?
Pourquoi l’écouter lui, alors que d’autres disent et écrivent la même chose depuis 10, 20, 30 ans – comme Dantec, R. Camus, Millet, Rioufol et des dizaines d’autres avec eux ?
Daeninckx vit dans la post-France qu’il a largement contribué à bâtir idéologiquement. Qu’il assume. L’apartheid ethnique, religieux, social dont parle Valls, ce n’est pas l’Etat qui l’imposera, ce sont les communautés qui l’exigeront pour se défendre les unes des autres.
Quel chrétien, quel juif, quel athée veut vivre à côté de barbus en djellabas et de fatmas voilées de pied en cape ? Quel musulman veut vivra parmi des mangeurs de porc et des buveurs d’alcool ? Aucun. Le désir de vivre-ensemble est mort, et avec lui, ce qui faisait la France en tant que nation. C’est le résultat de votre lent travail de sape, Monsieur Daeninckx, ne jouez pas les étonnés par-dessus le marché.

Jibé dit: 27 mars 2016 à 19 h 49 min

« Ce que dit D. Daenincks n’est pas » réjouissant » sauf pour les malades comme le polertgeist. Cet arpenteur de la Cité met en évidence la faillite de la République sous la férule d’élus locaux qui attermoient avec la politique politicienne au service d’ambition clanesque, transformant des us et coutumes en droit coutumier. »

Elle est pas si gâteuse que ça, la vieille ! La phrase est tortueuse mais bien ampoulée…

JC..... dit: 27 mars 2016 à 19 h 47 min

Il fallait bien s’attendre, entre un parolier fou en 2016 et une Trenette folle de 1938, à quelque différence, camarade !…

Jibé dit: 27 mars 2016 à 19 h 42 min

« renato devrait la mettre un peu en veilleuse plutôt que de raconter des lieux communs à tour de bras. »

Tu es chargé de veiller à sa cure de déxintoxication, D. ?

Jibé dit: 27 mars 2016 à 19 h 39 min

« C’est que je me suis habitué depuis le temps. Mais je l’aime bien, Christiane. »

L’habitude est l’ennemi mortel de l’amour, D. !

JC..... dit: 27 mars 2016 à 19 h 30 min

Alain Decaux, un bon gars… l’Onfray de l’Histoire.
Lorsqu’il agitait l’index, en le secouant devant la camera comme un accusateur, on se faisait une idée de Fouquier-Tinville le crapuleux, tout de même plus sympathique que Lavrenti Beria … RIP Alain !

closer dit: 27 mars 2016 à 19 h 26 min

« Les signes avant-coureurs de la catastrophe étaient visibles. En ce qui me concerne, depuis trois ans, ici, j’ai vu les corps s’éloigner, les embrassades se raréfier, les barbes et les voiles pousser, les regards s’aiguiser, les murs s’élever. Il a fallu s’habituer à croiser des imams rétrogrades installés dès le petit matin dans les commerces, pour y faire pression sur les fidèles. »
……………………………………………
didier-daeninckx

Ben oui mon pote…mais tu trouveras toujours un Olivier Roy ou un Raphaël Liogier pour t’expliquer que tout cela n’a rien à voir avec…et que l’is…misation est un fantasme.

Sergio dit: 27 mars 2016 à 19 h 22 min

JC….. dit: 27 mars 2016 à 18 h 57 min
Aucune bête ne ressemble à une autre !

Surtout le serpent python bicolore… On sait jamais dans quel sens il est !

JC..... dit: 27 mars 2016 à 18 h 57 min

Aucune bête ne ressemble à une autre ! Aucune ! Valable pour les humains … brins d’herbe folle imbus d’eux-mêmes.

Lacenaire dit: 27 mars 2016 à 18 h 51 min

Il est évident que celles qui osent comparer JC à Topor n’ont manifestement rien lu, vu et entendu de ce dernier… ou alors des preuves qu’on attend

christiane dit: 27 mars 2016 à 18 h 48 min

@ici Londres dit: 27 mars 2016 à 18 h 19 min

 » la rédemption permanente, amen ! »
Le monde est trop simple vu par vous : le blanc, le noir, le bien, le mal… Le mot « rédemption » est ici inapproprié et vous le savez. Il vous dédouane d’une réflexion plus approfondie. C’est quand ça dérange qu’il faut s’interroger. Mes deux post sont du même ton, suivent le même questionnement.
Avez-vous lu ce magnifique roman de Philippe Claudel Les âmes grises (Stock) ?
« Les salauds, les saints, j’en ai jamais vus. Rien n’est tout noir ni tout blanc, c’est le gris qui gagne. Les hommes et leurs âmes, c’est pareil…T’es une âme grise, joliment grise, comme nous tous … »(p.136)
Les âmes grises, P.Claudel les analyse avec subtilité. On peut être grand et méprisable… Chacun a du négatif en lui.
Ce roman a pour fond les atrocités de la première guerre mondiale et ces jeunes soldats envoyés sur le front sans expérience, vite traumatisés par les horreurs de cette guerre sanglante, certains fusillés pour avoir fui alors qu’ils qui ne voulaient pas participer à cette boucherie dans une guerre qu’on leur avait imposée.
C’est aussi haute bourgeoisie regardant avec condescendance « le petit » peuple. Ces notables qui tiennent le pouvoir car ils ont l’argent et l’instruction.
Injustices, trouvant des coupables idéaux pour classer des affaires dérangeantes…

Parfois je sens la même ségrégation ici entre les uns et les autres… JC, appartient ces âmes grises, moi aussi du reste. Peut-être d’autres…

JC..... dit: 27 mars 2016 à 18 h 15 min

« Connais-tu les dessins extraordinaires de Richard Aeschlimann ? » (Christiane)

Non ! personne est parfait et mon approche de la perfection reste asymptotique, voire ce qui est plus grave… distraite !

JC..... dit: 27 mars 2016 à 18 h 01 min

« c’est trés bon mais le reste faut retravailler .. » (Bouguereau)

RETRAVAILLER !!!
(déjà, travailler c’est malsain…. alors retravailler !)

Sergio dit: 27 mars 2016 à 17 h 52 min

bouguereau dit: 27 mars 2016 à 17 h 29 min
lynda..lynda lovelace

Elle ressemble à machinette, là, enfin la fausse présidente…

bouguereau dit: 27 mars 2016 à 17 h 39 min

halors la bonne clopine..beurre noir c’est trés malade..blanc..faut garder le lit..seulement en pommade hon peut courir les prés..

bouguereau dit: 27 mars 2016 à 17 h 37 min

Bouguereau comme JC sont les deux revers d’un même Malin Finkiel Crotte !

je respecte ton point de vue ozy..mais finky..malin..c’est une position faible

bouguereau dit: 27 mars 2016 à 17 h 32 min

Didier Daenninckx met les pieds dans le plat, c’est réjouissant !

dracul il les lave en pissant dsus et te me les seches avec sa barbe..c’est plus hard que françois

bouguereau dit: 27 mars 2016 à 17 h 27 min

Boum
Quand sa ceinture fait Boum
Tout avec lui dit Boum

c’est trés bon mais le reste faut retravailler .. »auras tu le courage » comme dirait zouz

JC..... dit: 27 mars 2016 à 17 h 02 min

BOUM !
Paroles et musique :Charles Trenet
© – 1938 – Raoul Breton

La bombe fait tic tac tic tac
Les terroristes font pic pic pic pic
Glou glou glou font tous les dindons
Et l’Etat fait ding dingue donc
Mais …

Boum
Quand sa ceinture fait Boum
Tout avec lui dit Boum
Et à l’hosto, tu te réveilles.

Boum
Il chantait « love is boum »
Au rythme de ce Boum
Qui redit Boum à l’oreille

Tout a changé depuis hier
Et la rue a des vieux qui pendent aux fenêtres
Y a du sang et y a des mains tendues
Sur le monde, le soleil va disparaître.

Boum
Le monde entier fait Boum
Tout l’univers fait Boum
Parc’que leur coeur fait Boum Boum

Boum
Je n’entends que Boum Boum
Ça fait toujours Boum Boum
Boum Boum Boum…

christiane dit: 27 mars 2016 à 16 h 58 min

JC,
connais-tu les dessins extraordinaires de Richard Aeschlimann ? et ce recul de lui à celui qui voit. Oui, je déteste tes posts racistes, violents, misogynes mais les lisant comme je regarde ce génial dessinateur, il me semble comprendre pourquoi je ne désespère pas de toi.
Il faut lire mon commentaire en entier, ce qu’apparemment un seul a fait : Janssen J J.
Je ne saurais mieux dire que lui.

Quant à D,
j’adore ce « il » avalé que je n’avais pas vu. Il voit tout cet homme-là !

« Les posts indigestes de fonds de latrines de JC m’évoquent les dessins de Richard Aeschlimann. Un tiers personnage y est présent et c’est celui-là qu’ils observent, qu’ils font parler, s’exprimer, avec tout un arrière-fonds de renvois,… »

gérard-Jean dit: 27 mars 2016 à 16 h 32 min

Formule du kamikaze :

 » Les lances qui doivent lui servir utilement contre tant d’ennemis, il se les est passées d’abord à travers le corps.  »

( « La Vie dans les plis » )

D. dit: 27 mars 2016 à 16 h 17 min

au courage qui leur faut

Ça c’est du Christiane. C’est que je me suis habitué depuis le temps. Mais je l’aime bien, Christiane.

D. dit: 27 mars 2016 à 16 h 13 min

renato devrait la mettre un peu en veilleuse plutôt que de raconter des lieux communs à tour de bras.

Sergio dit: 27 mars 2016 à 15 h 15 min

moralité dit: 27 mars 2016 à 15 h 06 min
» mariée à lord Lovelace et maîtresse de lord Byron, »

bel exemple pour la jeunesse

Ben oui faut leur apprendre, un pour le choc, un pour le chic, un pour le chèque…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*