de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline
Place Taksim, lire c’est résister

Place Taksim, lire c’est résister

Après un mois de manifestations réprimées avec la violence policière que l’on sait (plusieurs morts, des milliers de blessés), et la place nette faite à coups de lance à eau et de gaz lacrymogène dans le parc Gezi attenant à la place Taksim désormais aussi célèbre que la place Tahrir, un homme seul a poursuivi la lutte à sa manière. En s’y tenant debout immobile pendant des heures. Devenu l’icône du mouvement par la force d’une seule photo, un peu comme le fut à « son corps défendant » le jeune chinois stoppant par sa seule présence une colonne de chars sur la place Tian-An-Men, le chorégraphe du nom de Erdem Gunduz a fait des émules dans toute la Turquie. D’autres « hommes à l’arrêt » ont pris le relais de sa présence muette et non-violente. Mais à Istanbul, le mouvement a pris ces derniers jours un autre visage avec l’apparition d’hommes et de femmes, certes debout et immobiles, mais ostensiblement plongés dans la lecture d’un livre. Jusqu’à inspirer un « Taksim Square Book Club », comment en témoigne le blog du photographe anglais George Henton.

Nul doute que si son reportage n’était pas aussi fort, et si largement diffusé par Al-Jazeera, l’initiative aurait rencontré moins d’écho. Que lisent-ils en turc, en anglais, en français (ici toutes les photos en grand format) ? Des discours et des biographies de Mustafa Kemal Atatürk, le père de la République laïque turque, dont le portrait leur fait face puisque le centre culturel qui porte son nom se situe sur cette place ; Le Mythe de Sisyphe d’Albert Camus , Trois jours chez ma mère de François Weyergans, Des feuilles dans la bourrasque de Gabriel Garcia Marquez, La crise du monde moderne de René Guénon, La Métamorphose de Kafka, La Fin des temps de Haruki Murakami, Et Nietzsche a pleuré de Irvin David Yalom, Resurrection Gallipoli 1915 de Turgut Ozakman, des nouvelles de Tezer Ozlu, le livre le plus plébiscité par les lecteurs de la place Taksim étant, d’après le photographe, 1984 de George Orwell. Quel chemin parcouru depuis les tous débuts du mouvement lancé à l’origine par des écologistes contre le projet de destruction du parc Gezi, sa piétonnisation, la reconstruction d’une caserne et la construction d’un centre commercial ! La réaction du pouvoir fut si radicale que le mouvement déborda largement son objectif initial et se mua rapidement dans tout le pays en contestation contre un gouvernement islamiste qui a multiplié les initiatives autoritaires restreignant les libertés.

Ils lisent tranquillement, sereinement, sans proférer le moindre slogan ni harceler les policiers et les soldats omniprésents dans le quartier. Ils le font à visage découvert malgré les risques de fichage et de poursuite judiciaire. On verra bien si dans la Turquie d’Erdogan la lecture publique et silencieuse est tenue pour un « acte de vandalisme », c’est à dire comme une dénonciation vue comme une insupportable provocation, et si des hommes et des femmes, figés en autant de statues de sel, ont pu durablement l’ériger en un acte de résistance au régime.

(Photos de George Henton)

Cette entrée a été publiée dans Actualité.

587

commentaires

587 Réponses pour Place Taksim, lire c’est résister

JC dit: 1 juillet 2013 à 15 h 40 min

Les must de l’été :
-Lire, c’est résister : un livre c’est une arme !
-Les Alliés s’espionnent entre eux : alliés c’est diffèrent d’amis !
-Le Tour de France des drogués continue : vive le sport !

D’autres sujets à venir pour s’indigner en vain ….

u. dit: 1 juillet 2013 à 12 h 53 min

« Va falloir que je reste immobile devant la porte de chez Passou en lisant les Onze mille verges  »

A bien y réfléchir, c’est mieux que de passer dans l’autre monde et d’être confronté à onze mille vierges.
Ce n’est un paradis que pour les naïfs.

u. dit: 1 juillet 2013 à 12 h 44 min

Touite sur Zweig

Très équilibré, le point de vue de JP Lefèbvre.

Un texte de Michael Hofmann, repris récemment par Books, reprenait bien le mélange de condescendance, de mépris et aussi (sans doute) de jalousie qu’exprimaient à l’égard de St. Zw. une bonne partie des grands écrivains de langue allemande de son temps.
Cet homme qui vivait royalement de ses royalties sans faite partie de la « haute » littérature suscitait des réactions d’irritation qui m’évoque un peu celles que suscite un BH Lévy en France (faiblard, opportuniste, mondain, narcissique, etc. etc.)

Pour le lecteur français, en revanche, pas de problème.
Zweig a toujours été beaucoup apprécié, et par tous les publics.
Je le trouve très agréable à lire, et son « Die Welt von Gestern », c’est quand même quelque chose.

Jacques Barozzi dit: 1 juillet 2013 à 12 h 38 min

C’est un scandale, j’ai été censuré.
Va falloir que je reste immobile devant la porte de chez Passou en lisant les Onze mille verges ?

Sant'Angelo Giovanni dit: 1 juillet 2013 à 11 h 34 min


…J.C.,…le 30 juin;…à 18 h 41 mn,…

…l’espionnage,…une diversion  » académique de tolérance ‘,…autrement dit, un bordel à leurres,…

…manipulez et concurrencez les intellos et cerveaux par les sphères d’élites financiers diplomatiques,…et vandales de la mondialisation,…
…sur le dos des peuples crédules,…de discensions entre parvenus en connaissances de causes,…

…l’espionnage un manque de discernement des affaires,…
…et, si le Snowdon était payer pour faire ce cirque,…
…comme, si de toutes ces révélations, tout le monde ne le savait pas,…
…le dindon de la farce, le peuple à se faire la guerre & dégrossissage de convenance,…et informations qui passent au dessus des contrôles,…et de la savante populace abrutie,….etc,…Bip,…Bip,…Ah,…Ah,…

…en Russie, niveau, touche pas à mes jeunes, déjà trop ouvertes et débauchées,…les mariages quotidiens aux  » aspirateurs ‘ ad hoc,…
…le moyen – âge pour vicieux et grosses fortunes,…les first-teens-collège,…de Sodome et Gomorrhe,…et Dallas cow-girls,…

…l’espionnage pratique des trous de balles des sainte-nitouches du terroir,…
…is not my job,…sorry,…
…traduire,…pousse plus fort,…l’intello profond,…
…etc,…à deux balles,…Bip,…Bip,…Ah,…Ah,…

u. dit: 1 juillet 2013 à 9 h 34 min

(@ Abdelkader

Bonne idée d’envoyer cette video de Cheb Abdou.
C’est le plaisir sur le visage de ces jeunes femmes qui m’enchante.
C’est à Oran?

Le désir, c’est le désir de l’autre, comme disait le vieil Hegel (entendre: ce que l’autre désire).

JC dit: 1 juillet 2013 à 9 h 13 min

Si pour faire brillant toutou je pouvais pas taper sur ces polpot que sont les homos et les musulmans, qu’est-ce qui me resterait dans la vie

quel aveu dit: 1 juillet 2013 à 8 h 51 min

Voyou varois, « La Montebourg » ? Mais, précédemment, tu trouvais que Montebourg était un mou. Comment interpréter ce surnom ?

JC dit: 1 juillet 2013 à 8 h 43 min

Crapule parigote, puisque nous avons le loisir de parler de choses et d’autres, la mienne, fidèle compagne, je la surnomme  » La Montebourg » …

JC dit: 1 juillet 2013 à 7 h 59 min

Putain de naine lubrique à ressorts ! Quelle virilité combative chez Thierry ! On la erdoganisé ce week-end, ou quoi ? … Il a vraiment bouffé du Morsi, notre pigeon voyageur ?! Dédé…dégage !

TKT dit: 1 juillet 2013 à 7 h 21 min

@ D. dit:30 juin 2013 à 15 h 53: « Au passage j’en profite pour demander à TKT pourquoi autant d’agressivité à mon égard ? Que lui-ai je fait ? Et pourquoi stigmatiser de la sorte mes origines rurales ainsi que ma pureté ? »: Mon agressivité à votre égard ? Mais Ducornaud, c’est le résultat de vos connentaires agressifs, mauvais et bêtissimes. Vous êtes pur ? Ne confondez pas absence de sexualité et pureté. La pureté c’est mental, un pervers narcissique tel que vous, est loin de la moindre innocence. Purs sont les enfants or vous n’êtes pas une petite-fille de 6 ans. Vous êtes un homme de 52 ans, mauvais jusqu’à la moelle, se croyant en mission pour défendre la morale des catholiques messes-en-latin. Vous avez peur des seins nus des femmes sur les plages et votre homophobie se mêle à votre peur de l’Autre, quelque soit son gender. Apprenez à regarder les gens droit dans les yeux et cessez d’avoir peur, vous n’êtes plus un enfant de 5 ans, personne ne va vous battre et vous abuser. C’est quand même étonnant, vous qui avez appris à compter, que vous ne compreniez que quand vous donnez un coup, vous allez en recevoir plusieurs de retour.

JC dit: 1 juillet 2013 à 5 h 34 min

Est-ce de l’homophobie de dire que l’omelette chantante d’Oran, tout comme les clowns, pitres et autres curiosités de Gay Pride au ridicule outrancier, inspirent plutôt la pitié que l’envie ?

Que nenni ! Ce n’est qu’un point de vue, une opinion, un constat, largement partagé par le monde hétérosexuel.

zinia dit: 1 juillet 2013 à 5 h 08 min

« Il est tombé amoureux d’Istamboul où il a souhaité rester . Voilà peut-être la première autre identité que j’ aurais pu avoir . Et être Turc m’aurait beaucoup plu….Héals le bateau est parti  »
Première conversation d’Alberto Manguel avec un ami. L’escampette éditions

abdelkader dit: 1 juillet 2013 à 0 h 54 min

heu…scusi…je voulais dire: Tenez Barozzi, en ces temps de mariage pour tous et U. qui se pose des questions existentielles, ca vous fera plaisir, j’espère etc…

abdelkader dit: 1 juillet 2013 à 0 h 52 min

plaisir, j’espère : un chanteur de Rai d’Oran qui joue pour l’équipe adverse…mais faut de tout n’est-ce pas ? les commentaires sont, disons, partagés…il se fait traiter d’omelette, qui est un adjectif que je connaissais pas mais que je me réserve d’utiliser pour les nazes qui trainent par ici
http://www.youtube.com/watch?v=nfltYVfGtpE

Sant'Angelo Giovanni dit: 1 juillet 2013 à 0 h 17 min


…le culturisme comme dix-versions,…aux gays lurons,…
…il fait trop beau pour travailler,…les parisiennes, chanson,…
…non,non,rien n’a changer,…les Poppy’s, chanson,…etc,…

abdelkader dit: 1 juillet 2013 à 0 h 15 min

Barozzi, sur qu’ils sont cul, mais ca ne date pas d’hier…c’est une sous cul-ture qui a toujours existe…

abdelkader dit: 1 juillet 2013 à 0 h 03 min

perso, les cul-turistes je trouve ca triste, partout dans le monde ou je les rencontre, mais le truc vers dont duquel j’attirais votre attention (et vous ne pretiez pas attention, n’est-il pas?) c’etait l’immam a la fin…sinon, U. c’est de ma ville natale qu’on parle et a moins d’y avoir ete, vous n’en savez rien, wahlou, zilch, niet, nada…riente…mais ca ne vous n’empeche pas hein…

Sant'Angelo Giovanni dit: 1 juillet 2013 à 0 h 02 min


…c’est ce qui arrive, quand la maréchaussée est séduite par la marine,…elles ont le vent en poupe de confiance,…etc,…Ah,…Ah,…

…pourvu que tout ce beau monde, rentre à bon porc,…etc,…sans nul doute,…la boussole est sabotée,…comme le guidon,…et les phares éteint d’Ô propre,…etc,…

abdelkader dit: 30 juin 2013 à 23 h 57 min

u. dit: 30 juin 2013 à 20 h 14 min

Les femmes, c’est trois chieuses à la maison: la mère, la soeur, l’épouse.)
nah…sont quatre, avec vous inclus

Sergio dit: 30 juin 2013 à 23 h 28 min

Sant’Angelo Giovanni dit: 30 juin 2013 à 23 h 03 min

…l’élite çà devait être quelque chose,…tout les marginaux au pouvoir avec une banane de culture,…

Jusqu’assez tard il fallait prétendre ignorer la lecture ; ensuite on s’est contenté de se rajouter des fautes d’orthographe…

Sant'Angelo Giovanni dit: 30 juin 2013 à 23 h 03 min


…Sergio,…19 h 14 mn,…

…entre autre de l’essence d’intelligence,…l’écriture Maya,…les imbrications variables des figures dans les idéogrammes,…des textes,…

…l’élite çà devait être quelque chose,…tout les marginaux au pouvoir avec une banane de culture,…

…les marquises prédestiner,…il faut les laisser travailler en paix,…avec tout ce qu’elle on d’Ô à lèche-culs de morale,…à la claire fontaine,…et de bananier à cultiver,…

…pour nos gay’s savoir rassasier d’une bouchée,…de colonial moisi,…un Magnifique Bond en avant toute,…toute voiles dehors,…etc,…Bip,…Bip,…Ah,…Ah,…
…la nature,…vaut l’envers,…etc,…

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 20 h 26 min

Parmi les trois derniers commentaires à mon nom l’un est un faux, saurez-vous le retrouver ?

u. dit: 30 juin 2013 à 20 h 14 min

Il sont ridicules ces culturistes algériens, Abdel ! (J. Ba.)

Ils ont un air tristounet.
Ils ont le malheur de vivre dans un environnement social où la vie sexuelle reste riquiqui.
Poverini.

On peut voir les choses d’un autre angle:
Sous la présidence d’Arnie, présentation de cinq futurs gouverneurs de wilayat.
Après ça, la belle vie
(loin des regards publics, bien sûr, le sexe c’est pas pour le peuple.
Les femmes, c’est trois chieuses à la maison: la mère, la soeur, l’épouse.)

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 19 h 53 min

« Au fait, « Lire, c’est résister », Je trouve que c’est une belle initiative. »

Vous êtes tellement prévisible, Daaphnée, vous auriez dit le contraire, là j’aurais été très étonné !

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 19 h 50 min

Il sont ridicules ces culturistes algériens, Abdel !
Enfin, l’Algérie a le droit de s’américaniser, si ça lui fait plaisir, mais c’est un peu tard. Heureusement qu’ils jouent aussi la carte de la Chine. On en est tous au même point…

abdelkader dit: 30 juin 2013 à 19 h 46 min

JC dit: 30 juin 2013 à 18 h 03 min
Il est clair qu’Abdel est plus-que-débile …
(nous étions quelques-uns à nous en douter !)
Toi et qui d’autre hein? j’veux des noms! Nom de non!

Sergio dit: 30 juin 2013 à 19 h 14 min

Sant’Angelo Giovanni dit: 30 juin 2013 à 18 h 11 min
Pompadour

Tiens j’en ai une nouvelle, la marquise de Chateauroux ; avec les deux Jeanne, ça commence à faire sérieux…

JC dit: 30 juin 2013 à 18 h 41 min

Très curieusement, nous sommes fâchés que les USA nous espionnent ! Comme si nous n’en faisions pas autant, tous tant que nous sommes, amis/ennemis … Avec moins de moyens sophistiqués qu’eux, je vous l’accorde !

Eh ! les humanistes ! réveillez-vous…

Sant'Angelo Giovanni dit: 30 juin 2013 à 18 h 11 min


…des mots,…pour ne rien dire et rien faire,…

…le moindre d’objectivité,…est de constater les  » Cyclope’s « , financiers et industriels et la connivence des gouvernants dans ce désastre social,…en comparaison des sciences et techniques de gestion et production,…
…arriver à diviser le travail,…
…avoir des fonctionnaires collaborateurs des lobbyings,…et leurs managements devant les syndicats pour avoir le droit de manger des patates pour exister,…avec le tiers de la paye,…aux loyers,…
…çà s’appelle de l’escroquerie social,…
…faire payer les taxes aux allocataires sociaux,…sur ce que l’état se convertit de mendicité aux services publics,…

…créer vos productions par l’état,…et non plus par le privé,…
…envoyer les riches se gargariser de leurs taxes à privilèges d’aristo’s,…
…voter les lois, pour occuper les outils industriels,…et produisez par système des compétences et contrôles des fraudes  » régaliennes « ,…
…des taxes pourquoi faire,…être voler par les financiers aux héritages de gangsters,…et être voler de démocratie en payant des taxes sur la subsistance allouée,…
…et, c’est, moi qui doit trouver une connerie pareille,…qui n’existe pas dans les lois,…
…je dis aux gouvernants, bandes de lèches-culs de premières et faite vous chier dans la gueule par vos financiers aristocrates  » style  » Louis XIV? Louis XV,…et Pompadour des sectes aux parfums de pieuvres abruties,…

…Go,…les châteaux neufs sans papes à deux balles de Du Gueclin,…Aux Champs,…

…juste , pour rire,…
…comment pouvez vous raisonner, vivre, exister,…dans cette académie de bordel,…

…en changeant l’eau du bain,…ne jeter pas le bébé,  » avec « ,…
…je dois faire de la politique,…et comme Hercule me mesurer aux démons et Cyclopes apocalyptiques des finances, et des lois qui régissent les mondes,…
…les voleurs et criminels d’état, aussi,…doivent craindre la renaissances de la musique à Guillotine,…au suivant,…

..emploi vacants,…bourreaux,…mêmes sans expériences,…gros gains à pourboire,…service sous tables,…visites des académies du sadisme financier  » gratuite « ,…sous escortes-girls,…

…quel culot,…la lumière d’Edison,…envoyer à nos abrutis de service,…etc,…

Sergio dit: 30 juin 2013 à 18 h 06 min

Bon les nus bleus c’est pas mal, mais enfin c’est encore assez tributaire du climat, sauf pour les Rouges, bien sûr, qui font ça dans la neige et sans oreillettes…

Sergio dit: 30 juin 2013 à 17 h 58 min

Ha la ligne Maginot ça c’était bien ; c’est le Maréchal, parce que forcément, il était déjà maréchal, qui l’a dessinée, compté les sacs de ciments, un vrai Todt à lui tout seul ! André Maginot lui c’est pas comme André Citroën il était que ministre il savait pas dessiner du tout…

abdelkader dit: 30 juin 2013 à 17 h 57 min

Un p’tit clip pour faire plaisir aux membres de l’Amicale des Anciens de l’OAS et de la Reconquête et autres refoulés de la même paroisse, qui fantasment sur le zob sarrasin…la récente visite de Arnold Schwarzenegger a Oran…accueilli par des culturistes du terroir, et rejoints vers la fin du clip par l’imam d’Oran lui-même, qui semble être un fin amateur de gros muscles en g-string…spéciale dédicace pour JC et M. l’abbé…SEC !

http://www.youtube.com/watch?v=YXNo1E1qmg4

T.K.R. dit: 30 juin 2013 à 17 h 54 min

Seul contre tous ! JC persévère dans son être, c’est un homme de caractère. On comprend l’admiration (évidemment désintéressée) que lui voue u.

Popaul dit: 30 juin 2013 à 17 h 50 min

Vous avez remarqué la symétrie : tout le monde tient JC pour un con et, en retour, JC prend tous les autres pour des cons. C’est équilibré.

JC dit: 30 juin 2013 à 17 h 31 min

Et dans ce classement, … Bloom > Huntington !
(Desproges dirait : « étonnant, non ? » Non, mais quel con !)

Bloom dit: 30 juin 2013 à 17 h 06 min

Il est intéressant de voir que Bloom n’ose pas dézinguer Huntington, tellement il devient évident que son livre était prémonitoire.

Bloom ne « dézingue » pas H., il le critique; après avoir lu son article dans FA (dont il n’existe pas d’abstract en français du à feu son auteur) il réfute les fondements même de son analyse, en particulier la confuse taxinomie qui médiatise son rapport au monde et mêle pèle mêle vecteurs politiques, religieux & civilisationnels.
Incohérent.

Plus osé encore, Bloom pratique au quotidien exactement le contraire du conflit de civilisation. Il est persuadé, parce qu’il en a chaque jour la preuve vivante, que son action de rapprochement des cultures est promise à un bien plus bel avenir que toutes les lignes E-Maginot du monde, d’essence mortifère.

Surtout, Bloom est en vacances – il se délecte par anticipation des semaines qui s’annoncent oisives à souhait. En pareil contexte, H. lui importe autant que la pâte de cafard thaï…

JC dit: 30 juin 2013 à 17 h 05 min

Il y a une différence incommensurable entre ceux qui font de la politique et ceux qui se soucient de la conduite de la cité…
(pour vous en convaincre, regarder autour de soi)

JC dit: 30 juin 2013 à 16 h 58 min

Recommandons la lecture d’Huntington, particulièrement au con à prénoms variables qui haït les autres, à défaut de poser sur lui-même un regard lucide, au delà du raisonnable ….

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 16 h 32 min

ça suffit la comédie de « la vérité » !
par contre plus de cinq cents réponses et aucun écho de textes ur « la métaphore de la statue de sel » et les interprétatos auxquelles ces textes ont donné lieu !
ah les philosophatres et en plus ne conversant que sodomie et inceste et soleil du midi
vous repasserez pour des experts en littérature disent-ils !

norbert dit: 30 juin 2013 à 16 h 24 min

le toutou pervers de porquerolles exhibe son huntington pour se justifier d’être raciste et gluant de haine -bientôt il va « révéler » que les guerres de religions rien à voir avec le pouvoir, l’appât du gain, que le pétrole, les inégalités, c’est culturel-civilisationnel

renato dit: 30 juin 2013 à 16 h 19 min

Faut nourrir les gens, les habiller, leur donner un habitat sain, tout le reste c’est de la métaphasique… c’est-à-dire, un truc pour escrocs.

Sergio dit: 30 juin 2013 à 16 h 16 min

Non mais les communistes maintenant on peut les compter sur les doigts d’une main… Sauf peut-être les mecs des soucoupes, eux on sait pas…

D. dit: 30 juin 2013 à 16 h 11 min

renato, c’est votre logique de premier niveau qui vous égare. La vérité existe mais demande que vous changiez de paradigme. Je vous l’ai déjà dit cent fois, et de cent façons différentes, mais vous êtes buté.

D. dit: 30 juin 2013 à 16 h 08 min

J’en ai déjà dit beaucoup pour des êtres aussi peu sages que vous l’êtes. Normalement de telles révélations arrivent à l’issue de très nombreuses années de questionnement et de travail. Des décennies.

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 16 h 06 min

si poil de Bigorre t’irrite ,mets poil de pécore ça ne fait pas lettré-e mais à théatreux et l’Aaron de gallimard, faute de moïse, comme le souligne son phil ça convient !

D. dit: 30 juin 2013 à 15 h 53 min

Pourquoi diable, Bérénice ? Pour répondre à cette tendance universaliste mondialisante qui conduit le monde et ses peuples au chaos. Une apocalypse viendra y mettre un terme et tous ceux qui ont contribué à cela seront alors jugés. Vous voyez que c’est assez simple.
Au passage j’en profite pour demander à TKT pourquoi autant d’agressivité à mon égard ? Que lui-ai je fait ? Et pourquoi stigmatiser de la sorte mes origines rurales ainsi que ma pureté ?

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 15 h 47 min

Huntington indique que nous sommes passés d’un monde bipolaire basé sur l’opposition entre le monde occidental, qu’il qualifie de démocratique et plus riche, contre le monde communiste, qu’il qualifie de plus pauvre, à un monde multipolaire. Le monde bipolaire est un monde en trois parties :
L’Occident,
Les communistes,
Le tiers-monde, dit non-alignés.

norbert dit: 30 juin 2013 à 15 h 43 min

« The clash of civilizations will dominate global politics »

ridicule et débile: niveau médiocratie de pq

JC dit: 30 juin 2013 à 15 h 29 min

la civilisation de pq est gravement menacée par les étrangers du sud creusons et bâtissons un abri pour nous défendre

u. dit: 30 juin 2013 à 15 h 11 min

« le premier contributeur à me teter était un vieux prof en écriture » (Flux)

Je ne comprends pas que vous soyez laissé approcher par un têteur sénile, vous n’aviez pas le choix?

bérénice dit: 30 juin 2013 à 14 h 40 min

Est-ce que ma synthèse est bonne:
les cathédrales vont tirer sur les minerais qui riposteront sur les synagogues par frustration vengeuse, les bouddhistes loin du front cultiveront leurs jardins à rayures sablées et n’y tenant plus face à la grossièreté des occidentaux à la cruauté des musulmans à la cupidité des juifs inonderont le marché des armes automatiques avec des produits détraqués des faux livres en cendre illisibles. Après avoir réussi à éliminer le bon quart de la population mondiale surnuméraire et avoir invoqué tous les prétextes vrais faux les forces en présence s’équilibreront de nouveau en ayant pris soins de réduire les populations à l’état de sagesse absolue.

sirius dit: 30 juin 2013 à 14 h 31 min

Il est intéressant de voir que Bloom n’ose pas dézinguer Huntington, tellement il devient évident que son livre était prémonitoire.

Il faudrait nuancer cependant: il n’y a pas de conflit civilisationnel avec l’Asie confucéenne mais un bon vieil affrontement de puissances à l’ancienne avec la Chine, qui peut se résoudre par la recherche de l’intérêt bien compris de toutes les parties.

La seule civilisation dont un très grand nombre de croyants (suffisamment grand pour causer l’apocalypse) est prêt à mourir et à faire mourir sans limite pour un dogme absolu ou un paradis rêvé après la mort est l’Islam.

bérénice dit: 30 juin 2013 à 14 h 21 min

Soyez distingué entre tous Bloom pourquoi diable copiez-collez-vous en anglais alors qu’il doit y avoir des traductions disponibles et si ce n’est pas, pitié pour mes faibles noyaux qui risquent fort de plancher trois heures pour traduire 1 page si la soif de connaissance m’étreignait comme un homme amoureux et se sentant autorisé, le percevant, le ferait.

Bloom dit: 30 juin 2013 à 13 h 55 min

Merci, u., la graphie phonétique à l’américaine, était faulty.
Pas lu le livre, en revanche travaillé sur l’article de Foreign Affairs de 93, matrice de son livre majeur, au temps où je m’imaginais civilisationniste professionnel. La perspective ultra-culturaliste d’H. (qui est celle de pas mal sur ce blog) me faisait alors réfléchir.

L’abstract d’Huntington, par lui-même:

THE NEXT PATTERN OF CONFLICT

World politics is entering a new phase, and intellectuals have not hesitated to proliferate visions of what it will be-the end of history, the return of traditional rivalries between nation states, and the decline of the nation state from the conflicting pulls of tribalism and globalism, among others. Each of these visions catches aspects of the emerging reality. Yet they all miss a crucial, indeed a central, aspect of what global politics is likely to be in the coming years.

It is my hypothesis that the fundamental source of conflict in this new world will not be primarily ideological or primarily economic. The great divisions among humankind and the dominating source of conflict will be cultural. Nation states will remain the most powerful actors in world affairs, but the principal conflicts of global politics will occur between nations and groups of different civilizations. The clash of civilizations will dominate global politics. The fault lines between civilizations will be the battle lines of the future.

Conflict between civilizations will be the latest phase in the evolution of conflict in the modern world. For a century and a half after the emergence of the modern international system with the Peace of Westphalia, the conflicts of the Western world were largely among princes-emperors, absolute monarchs and constitutional monarchs attempting to expand their bureaucracies, their armies, their mercantilist economic strength and, most important, the territory they ruled. In the process they created nation states, and beginning with the French Revolution the principal lines of conflict were between nations rather than princes. In 1793, as R. R. Palmer put it, « The wars of kings were over; the wars of peoples had begun. » This nineteenth-century pattern lasted until the end of World War I. Then, as a result of the Russian Revolution and the reaction against it, the conflict of nations yielded to the conflict of ideologies, first among communism, fascism-Nazism and liberal democracy, and then between communism and liberal democracy. During the Cold War, this latter conflict became embodied in the struggle between the two superpowers, neither of which was a nation state in the classical European sense and each of which defined its identity in terms of its ideology…

Daaphnée dit: 30 juin 2013 à 13 h 54 min

Si on est prévisible, on est ennuyeux

Pas si vous rencontrez une fantaisiste qui en a déjà bien assez de se surprendre elle-même, pour apprécier que l’autre soit d’un tempérament plus rassurant …
Question de complémentarité .)

JC dit: 30 juin 2013 à 13 h 51 min

J’ai lu de A à Z le gros pavé « Le choc des civilisations » d’Huntington, petit nom Samuel, chez Odile Jacob.

Tiens la route sans problème, bien fait, pas con. D’un grand intérêt … A conseiller sans modération.

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 13 h 12 min

« Vous nous faites beaucoup souffrir. »

Dit le bon roi u. à la plus inconstante de ses favorites !

u. dit: 30 juin 2013 à 13 h 08 min

La Place de la Comédie est un enfer minéral.

Heureusement qu’il y a l’allée ombragée qui mène au Musée Fabre.

u. dit: 30 juin 2013 à 13 h 07 min

Huntingdon…sapré huffington…

On peut se mettre d’accord sur Huntington?

Un conservateur, mais très remarquable.
Peu ont lu ses livres, on critique le plus souvent des résumés.

u. dit: 30 juin 2013 à 13 h 03 min

« Les hommes pas du tout, mon cher U.,
très prévisibles. » (Daaphnée)

Eh oh.

Si on est prévisible, on est ennuyeux et plat comme une autoroute (« Mais surprends moi donc »)
Si on est imprévisible, on est traité d’inconstant (« tu n’sais pas aimer »).

Vous nous faites beaucoup souffrir.

Bloom dit: 30 juin 2013 à 12 h 58 min

hutchinson, celui qui causait choc des civilisations,

C’était Huntingfdon, Phil, une référence dans la bétaillère (la bête ailleurs).

u. dit: 30 juin 2013 à 12 h 53 min

« et amantes avec qui, Monsieur le fin connaisseur de la psychologie féminine ? »

Hélas, Daaphnée, comme l’a dit un grand Viennois, ça reste un « continent noir »!

Daaphnée dit: 30 juin 2013 à 12 h 46 min

(Sur Montpellier, Jacounet ?
mais vous y avez certainement des rencontres à faire, place du marché aux fleurs ..
Bref, je n’y vais pas pour l’instant ….. pour l’heure, je suis focalisée sur Buenos Aires ..)

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 12 h 44 min

sûr que si les baratineurs de ce blog étaient plus et mieux inspirés que par le père manga nat , ça changerait la physionomie du blog

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 12 h 44 min

« Les mignottes de Montpellier passent pour les plus jolies du Royaume,
et d’aucuns prétendent même qu’elles ont donné leur nom à la ville :
Monspuellarum (le mont des jeunes filles), tel serait le nom premier,
primitif et latin de notre cité. Pour moi, la plus belle de France. »
ROBERT MERLE

Daaphnée dit: 30 juin 2013 à 12 h 42 min

amis, amis … mmmm ..
Amie avec des homo, disiez-vous U., et amantes avec qui, Monsieur le fin connaisseur de la psychologie féminine ?

bérénice dit: 30 juin 2013 à 12 h 37 min

12h33 d’où la manifestation de la place, au montage avec de bons techniciens inspirés ça passe.

bérénice dit: 30 juin 2013 à 12 h 34 min

TKT rares sont les écrivains qui travaillent à la chaîne et s’improvisent sans avoir bénéficié d’un enseignement supérieur, on trouve quantité de témoignages rédigés par des nègres qui réussissent à prendre la forme du livre, là les témoignants viennent de tous les milieux.

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 12 h 33 min

la formatio à Montpellier c’est aussi ça
« médecin personnel et l’amant de Mme de Tencin, dont il accapare l’héritage à la mort de cette dernière en 1749 au grand dam des parisiens choqués par ses façons et son avarice légendaire :
Mme de Tencin est morte dans les premiers jours de ce mois-ci. Elle fait son légataire Astruc à qui l’on prétend qu’elle a remis de la main à la main, beaucoup d’effets mobiliers, est grièvement soupçonné d’avoir volé la succession (…)1.

Jean Astruc
Astruc devient titulaire de la chaire de médecine au Collège royal en 1731, puis à la faculté de médecine de Paris. Il est élu membre de l’Académie de médecine en 1743 où ses collègues, qui le surnomment d’après la pièce de La Mettrie « Savantasse », ne l’apprécient guère, le jugeant « trop habile, horriblement vaniteux, méchant fourbe, plus craint qu’aimé »2. C’est qu’Astruc est le contraire d’un « savant » tel qu’on pouvait déjà le concevoir à cette époque : il n’a rien expérimenté, rien découvert. Pour lui, la théorie médicale l’emporte sur la pratique : il n’a de la médecine qu’une connaissance historique, il ne fait que citer tous les auteurs qui ont écrit sur un sujet. C’est en fait un médecin mondain et un praticien des plus médiocres. Dans la deuxième édition de De morbis venereis, il attaque ainsi avec arrogance les chirurgiens, ces empiriques tâtonnants et incultes. Ces derniers le lui rendent bien, qui se moquent du fait que dans son livre, il préfère citer et commenter 14 mots chinois caractérisant la vérole et ses apanages plutôt que de donner l’ébauche d’un traitement efficace !
Outre ses ouvrages médicaux, Jean Astruc est également l’auteur de dissertations philosophiques et d’un important ouvrage de critique biblique sur la Genèse. En 1753, il publie ses Conjectures sur les mémoires originaux dont il paraît que Moyse s’est servi pour composer le livre de la Genèse, sans nom d’auteur. Il repère dans la Bible et en particulier dans le Pentateuque, jusque-là traditionnellement attribué au seul Moïse, plusieurs prosateurs au style identifiable. Astruc est ainsi le père de la théorie documentaire qui connaîtra une longue fortune dans le domaine de l’exégèse biblique.

u. dit: 30 juin 2013 à 12 h 32 min

« Que des pédales! Pfff … »

D’après la Sagesse des Nations, ce sont souvent les meilleurs amis des femmes intelligentes, Daaphnée.

bérénice dit: 30 juin 2013 à 12 h 28 min

oui c’est le tour de France!
fléau vous entretenez de ces relations qui laissent envieuses mais passons. Ce « il » sujet pour mémoire désigne-il le maître de conférence qui assez vite vous découragea d’aller plus avant dans son enseignement? Psychanalytique c’est bien de cette matière dont vous nous faites part avec assiduité?

TKT dit: 30 juin 2013 à 12 h 28 min

D. vous êtes inculte (ceci n’est pas un scoop), ne pas connaitre Pamuk est un grand vide culturel.
Il est aussi la représentation de cette bourgeoisie d’Istanbul, cosmopolite et libérale.

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 12 h 18 min

l’infirmière avait peut-être été téléguidée(elle ne me l’a pas dit mais je le suppose) pour avoir si vite compris qu’il devenait aussi -biologiquement- sourd, et n’amusait plus vraiment personne, tout arcbouté dans le…. déni . Les amis que voulez-vous!

bérénice dit: 30 juin 2013 à 12 h 09 min

Dites un chinois en cuisine c’est bien ce qui désigne une espèce de passoire? A quoi donc jouiez -vous tous les deux? passe mi passe moi vont dans un bateau?

Jean-Pierre, ex-amant de Zhu amant de bouguereau dit: 30 juin 2013 à 12 h 07 min

Tu as beau t’être japonnisé, grand fou, un certain petit chinois reste vrillé dans ma mémoire.

Roland dit: 30 juin 2013 à 12 h 03 min

« failli jeter l’éponge », rho, tu as de ces formules, choupinet ! mais que de bons souvenirs…

Bernard dit: 30 juin 2013 à 12 h 01 min

le beau visage de Nathalie m’a remis dans le droit chemin

dis donc, mon u, t’as pas toujours dit ça… Mufle.

u. dit: 30 juin 2013 à 11 h 57 min

Ces histoires de gays…

J’en ai tellement marre d’en entendre parler tous les jours…
De me sentir exclu.
Comme avoir une couille en moins.

J’ai failli jeter l’éponge.
« Et merde, je vais y aller, juste un ptit galop d’essai ».

Ce dimanche, le beau visage de Nathalie m’a remis dans le droit chemin.

bérénice dit: 30 juin 2013 à 11 h 55 min

fléau n’importe quoi, vous ne devriez pas croire à un mécanisme d’identification ou un prétentieux mimétisme, parlez d’ennui à renato si les interventions vous indiffèrent à ce point ou passez votre chemin, je vous trouve rabat-joie.

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 11 h 53 min

« vous pensez que l’on aimerait vous raconter des histoires »

Celle de l’infirmière qui parle trop fort dans le micro qui n’est pas branché, je m’en tord encore les côtes, hi hi hi, la saurelle !

u. dit: 30 juin 2013 à 11 h 53 min

« seul ce qui est humain peut nous être étranger » (fluo)

Excellente formule, effet assuré autour d’un verre, en regardant une femme avec des yeux profonds et une bouche un peu amère.

Quant à son sens, envoyez-moi des anti-seiches si vous en avez, mais ce n’est guère nécessaire.
A ce degré de profondeur, l’interlocuteur n’ose même pas demander « pourquoi? ».

xlew.m dit: 30 juin 2013 à 11 h 53 min

Belle photographie, un grand bleu du ciel, de belles liseuses turques, un bel éros, un bel ethos, peut-être lit-on aussi du Georges Bataille sur la Place Taksim et du Jacques Lacarrière (je pense à son célèbre et prémonitoire « Èté turc ») ?
Soutien total aux manifestants qui lisent (et qui, en faisant cela, font bien plus), le parc Gezi est l’endroit idéal, « gezi » en turc, cela voudrait dire ‘voyage’, la littérature fait voyager en effet, c’était donc vrai, vers plus de liberté…
Erdogan a essayé à un moment de démontrer que toute cette affaire était la poursuite d’une vieille lutte séculaire entre les « Black turks » (les Turcs de la paysannerie de l’intérieur des terres) et les « White turks » (la bourgeoisie des villes), mais il semble se mettre le doigt dans l’oeil puisque les gens des campagnes, surtout les jeunes, rejoindraient par l’esprit les protestations. Ricciardone, l’ambassadeur US, ne paraît pas très clair dans l’histoire, lui le turcophone-turcophile amateur de proverbes, n’a pas donné le bon signal à Erdogan. Une fois de plus l’administration Obama a préféré laisser faire, laisser passer.

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 11 h 48 min

Quand la sauterelle nous raconte une histoire, quel suspens, et quelle chute
on se demanderai un peu pourquoi vous pensez que l’on aimerait vous raconter des histoires !vous ne croyez pas qu’un exhibitionniste militant dans votre genre , c’est déjà plus qu’on n’en peut supporter , sur ce blog où tous se prennent à tel point pour P.Assouline qui n’est peut-être pas celui à qui ça fait le plus de mal, ni de bien (mais ça c’est quand même plus difficile à comprendre, peut-être )

bérénice dit: 30 juin 2013 à 11 h 47 min

Dans la logique du listing quoi conclure de « seul ce qui est humain peut nous être étranger » le papier déroule-t-il jusqu’à l’inhumain est à proximité? Se méfier de la bête qui en chacun de nous se tapit?

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 11 h 44 min

Je ne suis jamais allé en Egypte, D., mais j’aimerais bien, le Caire et Alexandrie.

C’est la fête du cinéma, oui, mais quels films faut-il voir ?

bérénice dit: 30 juin 2013 à 11 h 39 min

fléau vouliez-vous écrire quelque-chose comme le spa ducal hystérique, c’est une de vos manies remarquables qui composent votre style et vous fait prendre à la douane inverser les lettres, n’hésitez pas à nous confier ce que vous savez comme ici est un lieu où tous les potins circulent vous y trouverez de quoi vous concilier ceux qui vous plaisent encore.

Phil dit: 30 juin 2013 à 11 h 36 min

Visitez le Cantal, dear TKT, même sans miles crédités sur votre friquenteflyer card.
La psychologie des « bouseux » n’est pas à lire comme dans un film de woody allen.
Cela dit, vous avez dû humilier grave le dédé (dixit banlieue). on rigole bien.
bon, c’est pas tout ça, aujourd’hui le morsi risque de se faire renverser par des pires que lui. Hier les gays de chez nous, ceux qui vont en idgypt one a year all incloudede, exigent la piquouse pma gratos. hutchinson, celui qui causait choc des civilisations, était une bonne marque de tracteurs. c’est dimanche, les bouseux rigolent.

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 11 h 35 min

u je vous signale, pour vous aider .bien sûr qu’un psy a fait un « papier » publié qui a pour titre « seul ce qui est humain peut nous être étranger »
il me semble que c’est un exemple appréciable sur ce blog !je vous laisse conclure

D. dit: 30 juin 2013 à 11 h 35 min

Vous ne lisez pas le turc, u. ? Vous me décevez, je vous croyais polyglotte.
Moi non plus, je ne lis pas le turc, mais j’ai un avantage sur vous, je ne sais pas qui est Pamuk.

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 11 h 32 min

Pour être complètement informé, on aimerait bien aussi une étude du langage de La belle Hidalgo, u. !

u. dit: 30 juin 2013 à 11 h 31 min

TKT dit: 30 juin 2013 à 11 h 20 min
si je veux garder à un texte traduit « ambiance et sonorité étrangères », je privilège une traduction vers l’anglais ou l’allemand. »

Même expérience.
Comme Phil, pas réussi à venir à bout de Pamuk en français, alors que tout plaide pour lui, naturellement.
Lu en anglais, c’est excellent.

En allemand? Il faut savoir humblement reconnaître ses limites.

hue cocotte dit: 30 juin 2013 à 11 h 30 min

« Ne laissons pas la gauche guillotiner la princesse de Clèves. » (Rédigé par ü) (je me permets d’ajouter un tréma pour la prononciation)

Elle avait déjà été poignardée par le poteau à JC.

Mais je conteste ce qu’a dit le tir-au-fl. Iaua cærulaeta, ça balance pas mal.

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 11 h 27 min

le tir-au-fl dit: 30 juin 2013 à 11 h 19 min
ô que non, mais quand j’ai compris , j’ai compris !!
et le genre c’et moi qui dis ce que et qui tu es ,très, très peu pour moi! et dans aucune psychologie mais surtout pas dans la « psa » du cal hystérique!

TKT dit: 30 juin 2013 à 11 h 25 min

Phil, je n’ai rien contre le Cantal, que je ne connais justement que par ses fromages. Quant à D., il est le paradigme de la connerie de bouseux encore étonné de se trouver en milieu urbain.

u. dit: 30 juin 2013 à 11 h 25 min

C’est curieux, ma candidate, NKM (désolé de ne pouvoir être aujourd’hui à la Bastille) multiplie les innovations linguistiques.

« Corners, panels »,…

« Le dialogue singulier avec les parisiens et les parisiennes » se fait en organisant des « corners ».
« J’organise des panels de gardiens d’immeubles, d’éboueurs, de taxis ».

Il faut réussir, dit-elle, à « interfacer le numérique et le médiatique avec le contact physique ».
C’est maladroit d’accord, mais ce contact physique, c’est pas humain ? sensuel et consensuel ?

Et que lui dit-on en face ?
Un rustaud socialiste vient de lui répliquer : « NKM, c’est la droite de Marcel Proust ».
C’est le ressentiment du sans-culotte.

Ne laissons pas la gauche guillotiner la princesse de Clèves.

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 11 h 22 min

aient été écrites
je ne connaissais pas avant cette infirmière c’était je crois la première ou deuxième fois qu’elle venait .ce fut très troublant pour tout le monde cette liberté qu’elle avait prise non de blesser mais de montrer .je suppose que c’est pour la même raison de montrer et résister qu’elle désira me parler, me dire ce qu’elle faisait au quotidien ,et je ne l’ai pas revue j’ai cessé très peu après d’aller encore suivre cet enseignement dont c’étaient les dernières cartouches

le tir-au-fl dit: 30 juin 2013 à 11 h 22 min

Le latin est plus séduisant que le français chanté.

Ouais, enfin, ça se discute. J’ai entendu une version de La Java bleue en latin, ça swinguait pas beaucoup.

TKT dit: 30 juin 2013 à 11 h 20 min

Phil, si je veux garder à un texte traduit « ambiance et sonorité étrangères », je privilège une traduction vers l’anglais ou l’allemand. J’ai des livres traduits du turque en/vers le/ français et dans/vers les deux autres langues.

le tir-au-fl dit: 30 juin 2013 à 11 h 19 min

un enseignement que j’ai suivi,presque jusqu’à la fin .

Vous êtes trop velléitaire, fléau. Ne vous découragez pas si vite.

Phil dit: 30 juin 2013 à 11 h 18 min

Le Cantal produit de bons fromages, dear tkt. Le latin est plus séduisant que le français chanté. mais nous savons bien..rien n’est simple, internet nous bouscule et certains bons avis n’ont plus le temps de se former..

le tir-au-fl dit: 30 juin 2013 à 11 h 16 min

cneff dit: 30 juin 2013 à 11 h 07 min
Bon billet, schön geschriebeb – le dernier spiegel,
cneff dit: 30 juin 2013 à 11 h 09 min
Bon billet, schön geschrieben- le dernier spiegel,

Dans ces deux messages de cneff, on note une variante très intéressante : le b de geschriebeb devient le n de geschrieben et l’espace avant le tiret a disparu. J’attends l’étude psychanalytique qu’en fera le fléau.

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 11 h 14 min

u. dit: 30 juin 2013 à 10 h 56 min
excellemment, certainement pas, mais toutes , je m’en garderais bien!
ce blog me rappelle un enseignement que j’ai suivi,presque jusqu’à la fin .
il y avait un jour rituel de questions de la salle il avait été demandé que les questions aient été préalablement écrite -et donc soient lues à haute voix , alors que l’amphi ‘était pas encore bien équipé techniquement.
une fois à une question « le maître hurla plus fort »
peu de temps après m’amphi ayant été équipé, une femme qui me dit ensuite qu’elle était infirmière spécialisée , pendant la conférence du maître cria plus fort de sa place , et on n’entend rien.il resta baba .

le tir-au-fl dit: 30 juin 2013 à 11 h 12 min

On peut plus déconner sur ce blog. Toutes les petites trollités d’hier ont fondu au soleil de la raison des tas.

cneff dit: 30 juin 2013 à 11 h 09 min

Tippfehler – Bon billet, schön geschrieben- le dernier spiegel, – a l’honneur du mouvement citoyen turque comportait un partie bilingue allemands/turque!

cneff dit: 30 juin 2013 à 11 h 07 min

Bon billet, schön geschriebeb – le dernier spiegel, – a l’honneur du mouvement citoyen turque comportait un partie bilingue allemands/turque!

TKT dit: 30 juin 2013 à 11 h 04 min

@ D. dit:30 juin 2013 à 10 h 12: Donner le droit de vote à des débiles comme vous, est aussi une sorte de mauvais choix consenti par le plus grand nombre. D. vous faites dans votre culotte, vous êtes la cible de recrutement idéale du FN, faux-cul-catholique-messe-en-latin, toujours entre deux périodes de chômage, homophobe, asexué (vous ne risquez rien, trop vieux, trop moche, trop complexé). Votre plus drôle commentaire de ces derniers jours, quand vous vous déclariez « cadre supérieur ». Je ne connais pas la définition juridique des cadres et leurs niveaux, mais avez vous jamais dirigé un team (même de deux personnes) ? Supérieur à qui ou à quelle catégorie ?
Vote xénophobie de minus du terroir, sentant la bouse de chèvre du Cantal, vous êtes tellement arriéré, que les Italiens sont pour vous des étrangers exotiques. En fait vous êtes mentalement, une andouille d’avant WW1.

u. dit: 30 juin 2013 à 10 h 59 min

Aujourd’hui, jour du Seigneur, Dédé nous parle de politique.

C’est le monde à l’envers.

Et le salut, ô frère?

u. dit: 30 juin 2013 à 10 h 56 min

Bon matin, le fluo (if I may), vous avez excellemment exposé toutes les bonnes raisons de ne pas venir sur ce blog.

Content de vous y retrouver!

u. dit: 30 juin 2013 à 10 h 47 min

« Mais peut-on faire de la bonne politique avec de bons sentiments ? »
Pas sûr, ça se saurait …
Par contre, on peut faire sans problème de la mauvaise politique avec de bons sentiments ! »

Construisons le tableau logique, JC.
Il reste:
On peut faire de la bonne politique avec des mauvais sentiments.
On peut faire de la bonne politique sans sentiments.
On peut ne pas du tout faire de la politique.

Laquelle a votre faveur, camarade?

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 10 h 47 min

Pinepine dit: 30 juin 2013 à 10 h 33 min
ça c’est de l’info !! trouvez en dix, cent , mille !et surtout envoyez les photos,ils adorent ce genre d’ humour sur la RDL

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 10 h 46 min

Pinepine dit: 30 juin 2013 à 10 h 33 min
ça c’est de l’info !! trouvez en dix, cet , mille !et surtout envoyez les photos,ils adorent ce genre d’ humour sur la RDL

Pinepine dit: 30 juin 2013 à 10 h 33 min

Sur la place Taksim déserte j’ai rencontré une femmen à poil qui lisait et relisait en boucle le billet d’Assouline sur sa tablette.

JC dit: 30 juin 2013 à 10 h 28 min

« Mais peut-on faire de la bonne politique avec de bons sentiments ? »

Pas sûr, ça se saurait … Par contre, on peut faire sans problème de la mauvaise politique avec de bons sentiments !

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 10 h 23 min

Les hommen se cacheraient-ils les yeux pour ne pas voir (ou ne pas être vus en train de regarder) les seins nus des femen ?

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 10 h 20 min

« l’Europe était le plus formidable hold-up depuis l’aube de l’humanité. »

Dans l’esprit de sa création, à l’origine, il s’agissait d’éviter toute nouvelle guerre en Europe, D.
Mais peut-on faire de la bonne politique avec de bons sentiments ?

D. dit: 30 juin 2013 à 10 h 12 min

Cette nuit j’ai beaucoup réfléchi et j’en suis arrivé à la conclusion que l’Europe était le plus formidable hold-up depuis l’aube de l’humanité.
Arriver sans suffrage direct et avec la bénédiction d’une population à ruiner celle-ci et manipuler sa culture et son histoire, il fallait tout de même le faire.

JC dit: 30 juin 2013 à 10 h 05 min

« P.Assouline devrait un peu changer de sport ,et d’air ! »

Je n’ai pas tout suivi, certainement… Pourquoi le devrait-il ?

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 9 h 59 min

ô surement pas , je ne ma laisse pas prendre au psychanalysme des littéraires et artistes : entendu un jour , au sortir d’un séminaire de traduction l’argument massue de pontalis à l’auteur -marié à une psy professionnelle, « Lacan aimait les arbres! »
ô lala ! »
P.Assouline devrait un peu changer de sport ,et d’air !

JC dit: 30 juin 2013 à 9 h 59 min

Pas question pour votre serviteur de recouvrir d’une petite fiente, une honorable institution comme la LDH ! Ni même d’une grande ! On sait se tenir, bande de gorilles vertueux …

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 9 h 49 min

quant à la ville italienne o sévit ce lobotomiseur distingué, elle commence par un grand A, et finit par un petit a, c’est un nom de 7 lettres ! Bravo !

Jacques Barozzi dit: 30 juin 2013 à 9 h 43 min

Filles démasquées contre garçons anonymes et particulièrement encadrés, mais tous le monde à poil…

le fl "au dit: 30 juin 2013 à 9 h 34 min

au souvenir des pseudos imparfait du sujonctif dont un cons’affublait, l’an passé, comme leurre sur ce blog pour interdire toute remarque de « grammaire » au sens le plus large , aunm de son maître, je tiens ce blog pour une grande et pitoyable machinerie analogue à la lobotomisation accompagnée de stérilisation
forcée des hommes et des femmes a nom de l’égalité et de la liberté .je me souviens encore commen un parent italien chirurgien se frottait les mains , avec qelques coups de pedale sur son velo d’appartement dans la slle de bains , quand il en avait une de lobotomisation au programme (la chaire avait été créée par « le parti »pour lui, grand lecteur playboy et jouisseur de la France comme je l’avais appris de son beau-père, côte d’azuréen ! un un, qui levait sans problème la main sur les femmes !
je n’ai pas l’esprit de famille des rédacteurs
servants qui se nomment en surplus quelqu’un .
l’erreur de la femme de S.R qui traita presque P.A de con avait ét d’aller ouvrir la porte , et même avant d’épouser le S R !
morale , je me la réserve !
ceux qui ont déserté ce log ont eu bien raison ils n’étaient pas meilleurs et ont dû comprendre qu’ils ne s’amélioreraient certainement pas , au contraire .Il ne suffit pas de tomber l’imparfait du subjoncif pour devenir un « irrésistible » rédacteur, ni un lecteur recommandable pour les louables (mot des tweets) comme les vélos ,peste soit de ces machismes et machistes à deux clics qui veulent faire croire qu’ils ont inventé la marche à pied parce qu’ils ne tenaient pas à l’arrêt debout , nulle part .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*