de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres
Le problème avec Jules Ferry

Le problème avec Jules Ferry

Les écrivains sont rares parmi les historiens. Lorsqu’on en repère qui s’inscrit dans la lignée qui va de Michelet à Duby, on ne le lâche pas. Il y en a bien quelques uns parmi nos contemporains. Mona Ozouf en est et des plus brillants. Une plume au service d’une vision. Un vrai charme dans l’écriture, la matière fut-elle rugueuse. Son dernier livre en date en témoigne. Jules Ferry. La liberté et la tradition (112 pages, 12 euros, Gallimard) est un essai particulièrement inspiré sur un homme abhorré de son temps, dont l’action pèse encore sur la vie des Français, mais pour le meilleur. Aussi y entend-on les accents d’une réhabilitation, ce qui ne va pas de soi tant le dossier est plus complexe que l’image d’Epinal qui associe la gloire de l’homme exclusivement à l’école. Un livre bref qui fouette, comme une invitation énergique à revisiter le mythe, avec une autre approche que naguère François Furet et Jean-Michel Gaillard. Mais Dieu qu’il a été détesté ! (voir ses caricatures). J’ignore si, comme l’auteur l’assure, il fut le personnage le plus haï de la vie politique française tant les concurrents sérieux ne manquent pas avec Blum, Laval, Pétain, De Gaulle… D’abord avocat, puis journaliste à la dent dure (son article du Temps sur « Les comptes d’Haussmann » est longtemps resté dans les mémoires), Jules Ferry (1832-1893) s’est vite tourné vers la politique pour ne plus en démordre.

Dès la première page, l’auteur actualise le problème Ferry en invoquant le débat  sur le sentiment d’être français et sur l’identité nationale, dont Jules Ferry fut un artisan majeure. Les deux France, aristocratique et démocratique, conservatrice et révolutionnaire, partagée sinon déchirée entre l’héritage reçu et  le travail à réaliser. Il hait non la terreur, où la foule s’adonne d’instinct à des massacres, mais la Terreur,  système de gouvernement. 1793 ne lui passe pas. Mais ce n’est pas la seule date qui le bloque : 1848 et 1870 aussi, on s’en doute.JulesFerry

S’il y a deux France, il y a aussi deux Ferry. Du moins notre époque l’a-t-elle voulu ainsi, incapable d’honorer l’incarnation de l’école obligatoire, gratuite, laïque et républicaine tout en couvrant le colonisateur. Il est vrai qu’il entendait « civiliser les races inférieures ». Ce n’est pas « race » qui choque, terme qui ne faisait même pas broncher son vieil adversaire Clemenceau, lequel en faisait un usage courant lui aussi, comme tout le monde à l’époque ; c’est l’idée qu’elles aient pu être inférieures. Malgré tout, c’est à dire malgré les textes, les discours, les prises de position, Mona Ozouf assure que si son héros, surnommé « Ferry-Tonkin » en raison de ses engagements en Indochine, fut colonisateur, il ne fut pas colonialiste pour autant, nuance sémantique qui aurait mérité de plus amples développements pour être tout à fait convaincante. En fait, il n’a pas de chance car maire de Paris en 1870-1871, et donc responsable de la mission impossible qui consistait à ravitailler les parisiens pendant le siège des Prussiens, il ne pourra échapper au surnom de « Ferry-famine » qu’il trainera également comme une casserole.

De même, à son débit, on n’a pas fini d’interpréter ses silences, dont le plus assourdissant concerna la délicate question des langues régionales. Car le ministre de l’Instruction publique n’a dit mot des parlers locaux. Aujourd’hui, il en est dans les régions pour juger cette indifférence criminelle, surtout du côté des Bretons et des Occitans qui ne lui ont jamais pardonné d’avoir rendu honteux ceux qui ne pouvaient plus parler leur langue maternelle ; d’autres, la jugeant involontaire, justifient son indifférence par sa cécité à son endroit. C’est le problème avec Ferry : on ne sait plus quoi en faire tant son bilan est contrasté.

Quel bilan au juste ? Il n’a détenu le pouvoir que pendant six ans, quoique par intermittence. Mais il a eu le temps de faire entrer dans les institutions des libertés publiques dont nous sommes toujours les bénéficiaires : abolition de la censure de la presse, de l’association syndicale, du mariage civil,  élection des maires… Il a réformé les institutions, désigné les tares du parlementarisme. Positiviste et libéral, plutôt que restaurer, ou même restituer, il a voulu refaire la France, ramener dans son giron les provinces perdues, animé par l’idée que tout en politique est affaire de négociation, de transaction. C’est pourquoi Mona Ozouf s’attache à la réussite d’une vision et d’un équilibre là où d’autres voient un échec politique, institutionnel, personnel

374px-La_Petite_Lune_-_42Homme de la mémoire et de la reconnaissance de dette à ceux qui l’ont précédé, aux aïeux, aux Anciens, il estime le travail des siècles et les émotions nationales venues du fond des âges ; il n’a pas honte d’aimer le passé jusqu’aux larmes, fier de sa mélancolie ; il fait de la transmission une vertu républicaine (on s’étonne qu’Alain Finkielkraut ne le cite pas plus souvent) ; c’est un grand lecteur de Michelet et plus encore de Quinet et Hugo, sans oublier Auguste Comte. Que ne lui a –t-on reproché son positivisme, en allant jusqu’à rechercher son discours d’initié à la franc-maçonnerie pour y débusquer un éloge du philosophe ! Oeuvrant sans relâche contre la dualité à l’œuvre dans sa propre personne comme dans la France, il n’a eu de cesse d’unir le style et la pensée, la tradition à la liberté, afin de bâtir l’unité de la nation sur l’exercice de la liberté, même si l’âpreté du combat politique, et son caractère si réducteur et si peu nuancé, lui hurlaient que l’équation était improbable.

Son problème c’était son style. De là vient qu’il ne soit pas parvenu à se faire aimer. Trop austère, trop modéré. Il est vrai aussi que rien n’est moins démagogique que de parler aux Français des ravages de la guerre de 1870 par des formules telles que « nos désastres » ou « nos douloureuses épreuves ». Guerre, Commune, crise boulangiste… Jules Ferry n’enseigne pas seulement comment faire passer une loi. Il offre une leçon de pragmatisme politique : à l’école des événements, un opposant évolue lorsqu’il parvient au pouvoir ; c’est dans la conscience et l’acceptation de ce Rubicon à franchir, qu’un homme d’Etat se distingue d’un homme politique. Sans aller jusqu’à accorder un crédit excessif à la remarquable série House of cards, où l’amoralité et le cynisme sont érigés en vertu, la chronique politique contemporaine en est l’illustration permanente, jusques et y compris dans les premières mesures du gouvernement Valls. Et puis quoi ! L’exemple d’un homme d’Etat qui sacralisait le suffrage universel, lui conférant une dimension quasi religieuse, est bienvenu en un temps où l’on ne saurait être trop républicain, fût-ce à marche forcée.

(« Le général Brière de Lisle avec l’état-major français au Tonkin en 1884-85 quand Jules Ferry était président du Conseil des ministres et ministre des affaires étrangères » photos D.R.)

Cette entrée a été publiée dans Essais, Histoire.

522

commentaires

522 Réponses pour Le problème avec Jules Ferry

Observatoire de l'expansion de l'univers dit: à

Nous ne sommes pas du même avis que nos adversaires , nauséabonds, adeptes du rétrécissement, bouffons qui sont la honte de la profession de prophètes trompeurs !

Le sous nommé Deneb, clown galactique incompétent, a tort , l’univers est en pleine expansion !

La dette augmente, l’espérance de vie aussi, la richesse mondiale augmente, la natalité française augmente, Allaouh Akbar !, les prix augmentent , la délinquance augmente, les impôts augmentent, les taxes augmentent !…. C’était pas mieux avant !

bouguereau dit: à

et toi keupu..tu srais tout seul et pénard

bouguereau dit: à

chat chien lapin..on nait de juste à coté dracul..à deux doigts quoi

bouguereau dit: à

pas d’hystérie..reste zen dracul

Widergänger dit: à

Je pense que bouguereau vient du trou noir de la Galaxie.

bouguereau dit: à

..un petit vent ce dracul

Daaphnée dit: à

Ah ?

Widergänger dit: à

Je passe partout même par les petits trous.

Daaphnée dit: à

une naine blanche.

Oulala !
Si l’univers se rétracte, se rétracte, se rétracte…. ML ne pourra plus passer par le petit trou !
Et je ne sais pas si D. sera assez bon pour aller le tirer par les pieds.
Pfff !

bouguereau dit: à

où on envisage de descendre les paniers d’UN METRE !….

clopine dirait que c’est pasqu’elles sont toutes en levrettes..pas par lubricité attation mais pour faire chier les missionnaires

Widergänger dit: à

Là, il ne s’agit pas d’une annonce mais d’un article scientifique. C’est autre chose que de simples hypothèses. Et il ne tonitrue pas du tout. Il dit ce qu’il en est, c’est tout. Pas d’hystérie dans les trous noirs, mes petits chéris. Restez zen.

bouguereau dit: à

un article sur deux physiciens américains qui viennent de publier un article

jme dmande si c’est pas signé ripolin son truc

des journées entières dans les arbres dit: à

ML lui va bientôt exploser comme une naine blanche.

bouguereau dit: à

déjà dracul se fait botter le cul alors que c’est un grand d’espagne..pense ce que tu vas dérouiller rénateau

Deneb dit: à

Vous m’exscuserez, WiderGänger, mais tout le monde sait ça depuis longtemps. J’en parle depuis 2005. Alors vos annonces tonitruantes…

bouguereau dit: à

Des portes et des manteaux ?!

si on t’engage comme prof de grammaire rénateau..tu vas finir à l’italienne au couli de tomate pas fraiche..non..évite

Widergänger dit: à

Aujourd’hui un article sur deux physiciens américains qui viennent de publier un article scientifique disant que les trous noirs seraient des voies d’accès à des univers parallèles et que notre univers serait en fait le résultat d’une explosion d’un trou noir.

Chez Giono aussi il y a des trous noirs dans Le moulin de Pologne. Mais ils ne donnent accès qu’à la triste lâcheté humaine.

des journées entières dans les arbres dit: à

(Mais enfin, Giovanni,
réponse : le capital placé était de 11762 fr.)

Autant donner le résultat dans cette république des idées pas claires.

« Au mois d’avril 1870, dans une conférence à la salle Molière, Jules Ferry, depuis un an député de Paris, déclarait avec une gravité émue qu’au jour même de son élection, il avait pris une résolution : « Je me suis fait un serment, dit-il ; entre tous les problèmes du temps présent j’en choisirai un, auquel je consacrerai tout ce que j’ai d’intelligence, tout ce que j’ai d’âme et de coeur, de puissance physique et de puissance morale : c’est le problème de l’éducation du peuple. »

Comment il se tint parole lui-même, l’histoire de son ministère suffit à le dire.

Mais, pour le bien comprendre, il faut d’abord se rendre compte de l’idée qu’il s’était faite de la tâche. En quels termes posait-il ce qu’il appelle « le problème » ? Qu’entendait-il par ce mot : « l’éducation du peuple »? Et comment en définissait-il l’objet, les conditions, la portée?

Il l’a dit lui-même dès le début de sa vie publique. Ce n’est pas en vain qu’il avait lu — avec la fièvre qu’on mettait à de telles lectures sous le second Empire — ce rapport de Condorcet à la Législative dont il a tant de fois parlé comme de la charte du nouveau monde scolaire. Il en avait adopté, à bon escient, la méthode, l’inspiration et les idées directrices. « J’avoue, dit-il, que je suis resté confondu quand j’ai rencontré dans Condorcet ce plan magnifique d’éducation républicaine. »

A la base de toute l’éducation, la science, c’est-à-dire le seul instrument dont l’humanité dispose pour la découverte de la vérité dans le seul ordre où elle puisse affirmer avec certitude : l’ordre du relatif, la connaissance des faits. »
http://www.inrp.fr/edition-electronique/lodel/dictionnaire-ferdinand-buisson/document.php?id=2727

« Sans aller jusqu’à accorder un crédit excessif à la remarquable série House of cards, où l’amoralité et le cynisme sont érigés en vertu »
mais en y allant quand même ! hein.

J. Ferry c’était il y a 140 ans. Et il y en a pour s’esbaudir  » les temps changent », et causer décadence… problème : votre obscurantisme à deux balles.

Observatoire du rétrécissement de l'univers dit: à

Deneb a entièrement raison, l’univers rétrécit, les bouteilles d’un litre ne font plus que 75 cl, mon porte monnaie diminue, les dirigeants français qui se succèdent sont des nains, ma tige de jade ne fait plus que 6 cm en état de grâce, le nombre de naines lubriques a considérablement augmenté dans le basket féminin, où on envisage de descendre les paniers d’UN METRE !…. C’était mieux avant !

Deneb dit: à

alors dans ces conditions, le taux du livret A, Bérénice, qu’est-ce que ça peut faire ? Tout sera réduit bientôt en un petit point nanoscopique de plasma ultra-chaud, que de la radiation concentrée. Tous les livrets A seront là-dedans, et même les PEL et les livrets B, les uns sur les autres. Et même vous et moi seront dans ce truc-là, sans en avoir conscience. C’est bien et embêtant à la fois, mais qu’est-ce qu’on pourra y faire au fond ?

Widergänger dit: à

On peut lire ici l’influence que ces lettres à Lucilius ont pu avoir sur quelqu’un comme Montaigne :

Ideo propera, Lucili mi, vivere, et singulos dies singulas vitas puta. Qui hoc modo se aptavit, cui vita sua cotidie fuit tota, securus est. In spe viventibus proximum qodque tempus elabitur subitque aviditas et miserrimus ac miserrima omnia efficiens, metus mortis.

Hâte-toi donc de vivre, mon cher Lucilius, et compte chacun de tes jours pour autant de vies. Celui qui s’est ainsi disposé, dont la vie a été chaque jour entière, est assuré. À ceux qui vivent dans l’avenir, le temps, à mesure qu’il arrive, échappe, ne nous laissant que l’avidité et, dans cet abîme et cette source de misères, la peur de la mort.

bouguereau dit: à

Mélenchon, élu Président de la France

n’empêche on se marrerait autrement à lire jicé..enfin pas sûr qu’il ose causer..c’est pas que je veux dire que t’es pas un courageux jicé..non..t’es un réfléchi !

renato dit: à

Des portes et des manteaux ?!

bouguereau dit: à

à la tartuffe,…royale,…

c’est « cacher ce cul que je ne saurais..

bouguereau dit: à

Concluez-en ce que vous voudrez, pour moi c’est déjà fait

faut vendre pour une bouchée de pain qu’il va dire dracul..l’écoute pas dédé

bouguereau dit: à

la rétractation accélérée de l’univers

ça avance ça recule.. »ce monde est un vaste branle » dédé..il jouit plus que nous

bouguereau dit: à

mais vas ta faire enculer raclure de dracul

Deneb dit: à

Il serait en effet d’une grande naïveté d’imaginer que la fin du monde n’ait pas lieu un jour. On vous le cache, mais de nombreux scientifiques ont commencé à mesurer la rétractation accélérée de l’univers, phase prévisible faisant suite à l’expansion. Comme ils craignent pour leur carrière, ils n’en parlent pas mais le phénomène est bel et bien là.
Cela-dit je ne suis pas là pour faire peur aux gens, j’ai horreur de ça. Mais enfin j’ai les mesures sous les yeux et c’est incontestable : l’univers rétrécit et ce rétrécissement est exponentiel. Concluez-en ce que vous voudrez, pour moi c’est déjà fait.

bouguereau dit: à

Pour sortir des lieux-communs sur le sujet, il faut en passer par Nietzsche

la décadence c’était tellemnet une scie de l’époque hé banane, que c’étoye une bourgeoise esthétique!..autrement plus trapu que ce lourdingue de teuton..dailleurs il l’a perdu la guierre..dailleurs de cette mode freud en avait une trouille intense..il en parle comme d’une nuisance qui infantilise ses théories..heureusement ils sont tous morts..évidemment il y a eu dada..des paumés que des rénateaux ont recyclé en contemporain..des portes manteaux à coté

Widergänger dit: à

Les lettres à Lucilius, faut les lire en latin ! En effet, excellente lecture.

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…avec Molière,…la vison du bourgeois- socialiste,…à la tartuffe,…royale,…

…un peu le changement,…dans  » l’optimum parétien « ,…à Pareto,…de cons-servateurs d’héritiers,…
…les écoles obligatoires à lèche-culs,…sinon rien,…etc,…d’académiques,…
…suivant,…du périmètre en mur,…etc,…
…envoyez!,…

bouguereau dit: à

..aprés les lys refleurissent..t’as copié dédé..alors forcément c’est facile de gagner au tiercé..dailleurs t’es interdit de casino..c’est à la portée de n’importe qui tes martingaux

Deneb dit: à

D. dit: 24 avril 2014 à 12 h 19 min
En matière de prédictions du futur, je ne me trompe jamais.
J’avais annoncé avec succés:
La fin du monde
Marine Le pen, élue Présidente de la France
Mélenchon, élu Président de la France

Tout est question de temps, ne soyez pas si impatient. La fin du monde sera précédée des deux autres événements précités.

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…enfin,…d’un trait,…j’atteins le niveau pour laisser un commentaire,…etc,…

…sans payer plus le m, du périmètre à son accès,…somme placé à 5%,…ou çà!,…

…à la banque des Brother’s & Big’s C°Trust’s,…biens de chez nous,…

…aux  » €uro’s Paradi’s Trust’s, Démocratique’s « ,…

…garantie par les instruments de jurisprudences de La Haye,…

…le bien être,…se faire chier par les noms d’oiseaux,… » on n’est pas des pigeons « ,…
…on attend nos mutations en mammouths volants,…encore des O.V.N.I.,…les petits hommes-verts des bas-fonds,…
…chérie ce bain,…tu peux ouvrir la fenêtre,…of course,…
…le pollen du printemps,…le muguet à pointes,…etc,…

OneNote dit: à

Les temps changent ! Le monde tourne ! Certes, certes ! Mais ce n’est pas parce que ce constat remonte à la nuit des temps qu’il ruine l’idée de décadence… C’est précisément le contraire !, et c’est ce que vous ne voulez pas voir.

Parmi toutes les causes de la décadence, naturelles ou humaines, le temps, le devenir (les bouddhistes diraient : l’impermanence) est la cause la plus profonde et la plus mystérieuse.

On ne peut pas plus échapper à la décadence qu’on ne peut échapper au temps. Nietzsche, encore lui, l’avait parfaitement compris – intuition géniale et sidérante. Pour Nietzsche, nous sommes TOUS décadents, et nous avançons DEPUIS TOUJOURS dans la décadence parce qu’on ne peut pas faire autrement. La vérité du monde, le sens de l’Histoire, le fin mot de toute chose, c’est la décadence. Au milieu de cette décadence surgissent parfois quelques miracles qui ne durent que le temps d’un éclair : la Grèce, la Renaissance, mais aussi, plus ennuyeux pour nous… l’Islam ! Autrement la décadence est partout, tout le temps. D’où sa conception du tragique, de sa gaieté tragique. Pour aller vite : il faut faire avec, on n’a pas le choix de toute façon. D’où également sa stupeur fascinée de voir que la plupart des gens continuent de vivre et d’agir comme si de rien n’était. Comme si la décadence – et la mort évidemment – ne les attendait pas au bout du tournant.

Pour sortir des lieux-communs sur le sujet, il faut en passer par Nietzsche. L’idée de décadence n’est pas une vieille lune réactionnaire – elle peut l’être parfois, dans la bouche d’un Finkielkraut par exemple (ce qui ne veut pas dire qu’il a tort sur les sujets de société), mais c’est anecdotique. Certains ici l’assimilent – critique banale – à la peur panique du changement, mais dire cela c’est le degré zéro de la pensée…

aquarius dit: à

Pablo, il y a une prophétie qui se vérifie immanquablement: tous les phénomènes humains se terminent par la mort.

Et il est extrêmement désagréable de se trouver au milieu de l’agonie de ce que l’on a aimé. Pour les détails, lisez Finkielkraut, irréfutable.

Court dit: à

Nettement meilleur dans la satire que dans la célébration façon Eugène Manuel, le Père Marbrix!
« Le grand Hippolyte Carnot », je veux bien, mais un certain François Guizot ne devrait pas etre oublié ici…La Société de L’Histoire de France, toujours existante, et les lois sur l’Instruction ont beaucoup contribué à alphabétiser la France.Voir là dessus la biographie de Laurent Théis.
Bien à vous.
MC

D. dit: à

En matière de prédictions du futur, je ne me trompe jamais.
J’avais annoncé avec succés:
La fin du monde
Marine Le pen, élue Présidente de la France
Mélenchon, élu Président de la France

bouguereau dit: à

vdqs! délimité jusqu’aux frontière française..audela, des alpes en particulier, je te dis pas les cuvées de néant

Marcel dit: à

Un petit supplément :

Un fonctionnaire,
Bouc émissaire,
Se dit soudain
Un beau matin,
Sauvons la France
Et sa finance,
Roulons vélo
Et pédalo.
Las, sur la route,
Quelle déroute,
Il périt sous
(Ce sans ses sous)
Le quatre-quatre
De ce bellâtre,
Ministre ardent,
Du Président.

Sa pauvre veuve
Ne fit peau neuve.
Sa demi-part,
A son départ,
On la lui sucre,
Car c’est un lucre.
Avoir trimer,
Bosser, ramer,
Dans la maison,
N’est pas raison
D’un bon pactole,
C’est cambriole.
Un Cahuzac
Le mit en sac
Dans Suisse bonne
Pour le Bonhomme.

bouguereau dit: à

on peut imaginer que le sapiens moyen du néolithique regrettait l’âge d’or du paléolithique supérieur,quand tu n’avais qu’à tendre le bras pour manger et pécho la bougresse

..et grace au vqs tu t’en es remis..dsk et disse de der!

bouguereau dit: à

ça fénéante un peu martchélo..t’as du bien dormir

bouguereau dit: à

Etc, etc, etc.

pas mal de prospective de sont révélée vraie..spécialement scientifique..pas celles des fonctionnaires et des journaliss?..forcément?

Marcel dit: à

Pour cause du blocage de ce blog pendant la nuit, j’ai le plaisir de vous infliger mon triolet en plein jour.

L’Ecole de la République

Jules Ferry fut ce grand homme,
Pensant instruire le plus tôt,
L’enfant à demain autonome,
Jules Ferry fut ce grand homme.

Il reprit donc l’idée, en somme,
Du grand Hippolyte Carnot.
Jules Ferry fut ce grand homme,
Pensant instruire le plus tôt.

Jean Calbrix, le 24/04/14

bouguereau dit: à

C’est vrai que la France n’est pas actuellement au mieux de sa forme…

sapré rénato..what else
en tout cas concernant l’épopée arthurienne ce sont les seuls qui n’en ont fait qu’une belle hestoire et le début du roman, tout simplement..rassurez la conférie des demeurés..gog et magog auront du boulot à la fin des temps, vla la kabbale

bouguereau dit: à

Lire aussi tout bêtement

tu l’as dit bouffi..l’épopée arthurienne est -cousue- de connerie nationaliste spécialement ces derniers temps et que les juifs y mettent leur grain de stupidité aussi what else..on peut aprécier spécialement la preuve par la haine de soi du juif que fait dracul comme preuve d’en être un, que décidément ils ne peuvent et ne pourront jamais être libre avec des tacherons comme lui

Court dit: à

Lire aussi tout bêtement sur Chrétien l’introduction de la Pléiade qui aborde le problème.
MC

what else dit: à

« on peut affirmer qu’une chose prophétisée est une chose qui n’arrivera pas »

ya une différence entre se prendre pour nostradamus et constater que si ça continue la situation (catas écolos, écarts minorité de riches/majorité de pauvres etc ) ne risque pas de s’améliorer

Pablo75 dit: à

@ aquarius

« Qui peut nier que le processus est bien engagé en Europe et en France en particulier? »

Cela fait plus de 20 ans que je m’intéresse aux prophéties (je pense écrire quelque chose sur le thème) et je peux te dire que les bon prophètes sont rarissimes. Et cela au point qu’on peut affirmer qu’une chose prophétisée est une chose qui n’arrivera pas. Si tu veux savoir ce qui n’arrivera jamais, tu peux lire Attali.

Je collectionne les livres qui prévoient le futur, écrits par des futurologues et des comités d’experts de tout poil à toutes les époques. Quant on regarde ceux des années 50 qui prévoyaient l’état de la société et du monde en l’an 2000 c’est à mourir de rire. Ils ont tout faux et rien de ce qui est important aujourd’hui a été vu à l’avance (genre l’informatique personnelle et Internet, par exemple). Économiquement et stratégiquement, c’est aussi nul. Toutes les crises prévues ne sont jamais arrivées et celles qu’on a connu personne ne les a vu venir. Idem pour les guerres ou les massacres genre Rwanda.

Quand j’étais enfant j’entendais tout le monde dire qu’après la mort de Franco il y aurait une nouvelle guerre civile en Espagne. On connaît la suite. Quant j’étais ado, je me rappelle que le « Club de Rome » publiait des rapports apocalyptiques sur l’avenir de l’Humanité dans les prochaines 20 années, qui alarmaient beaucoup mon père, qui devait les lire pour son travail. Que je sache on est toujours vivants. À la même époque, j’ai vu des débats à la TV avec des écolos qui disaient que si l’Espagne construisait des centrales nucléaires il y aurait dans la prochaine génération des enfants avec 3 bras, 4 jambes et 2 têtes. Moi j’en ai jamais vu. Déjà à Paris dans les années 80 j’ai bien connu le milieu des intéllos exilés de l’Est, pour qui le triomphe de l’URSS dans le monde était inéluctable, preuves à l’appui, et qui s’attendaient même à l’invasion militaire de l’Europe occidentale (thèse défendue avec des analyses pointus par le général Gallois). On sait ce qui est arrivé en Russie.

Etc, etc, etc.

de nota dit: à

Pablo,

mais,comme le soulignait Bottero,le « c’était mieux avant »était déjà une antienne en Mésopotamie;on peut imaginer que le sapiens moyen du néolithique regrettait l’âge d’or du paléolithique supérieur,quand tu n’avais qu’à tendre le bras pour manger et pécho la bougresse.

Pablo75 dit: à

@ aquarius

Tu connais la phrase d’Alphonse Karr: « Plus ça change, plus c’est la même chose ». Dans l’Histoire, les formes changent, mais pas le fond. Comme disait mon « tocayo » (en français il n’y a pas de mot populaire pour dire « homonyme ») Valéry, les civilisations sont mortelles, bien sûr, mais parce qu’elles se transforment. Ce que je critique c’est la notion de « moins bien » qu’il y a dans le concept de « décadence ». Tu ne dirais que ta famille est en décadence parce que tes grands-parents ont alzheimer et meurent.

renato dit: à

« Qui peut nier que le processus est bien engagé en Europe et en France en particulier? »

C’est vrai que la France n’est pas actuellement au mieux de sa forme… il ne faudrait cependant pas oublier que mis à part le fait que sauf la connerie, rien ne dure infiniment… et qu’il n’est pas nécessaire soumettre sa mémoire à des effort inconsidérés pour se rappeler de mots tels « évolution », « transformation »… enfin, le monde change… nous vieillissons et mourons… et que ce n’est que par vanité que les humains appellent « décatdence » le simple fait de viellir…

JC..... dit: à

Grâce à certains malfaisants, ce blog littéraire devient polyttéraire. Bonne nouvelle. Ciao !

JC..... dit: à

Cornecul ! Voila le président MoiJe qui part en guerre en Géorgie…

Avec Le Nain Agité ont a foutu le bordel en Libye, avec Le Mou Bandant, on a foutu le bordel au Mali, en Centrafrique, on a failli en Syrie, on est à deux doigts d’aller jouer avec les patriotes russes en Ukraine, et on va provoquer l’infâme Putin, putain, en Géorgie…

ON NE POURRAIT PAS COMMENCER PAR MONACO ? LA SUISSE ? ANDORRE ? LE LICHTENSTEIN ?!!!!
(…ça coûterait moins cher en déplacement, les troupes rentreraient dormir à la maison, le soir …) Bonne journée !…

aquarius dit: à

Peut-être que les vieux radoteurs ont toujours parlé de décadence au soir de leur vie, mon cher Pablo…N’empêche que:

La civilisation de l’Egypte ancienne a finalement disparu, le monde hellénistique aussi (tu te souviens quand on parlait grec et lisait Homère à Alexandrie?), les mayas se sont effondrés bien avant l’arrivée des espagnols, quid de la civilisation gréco bouddhique de la vallée de l’Indus? Et l’empire romain au fait???

La fin, c’est quand les monuments vivants pendant des siècles deviennent (au mieux) des ruines visitées par des archéologues et des touristes et que la langue et la culture des anciens habitants d’une aire de civilisation ne sont plus comprises.

Qui peut nier que le processus est bien engagé en Europe et en France en particulier?

bouguereau dit: à

bon j’vous laisse avec radio keupu..la civilisation quoi

bouguereau dit: à

la culture occidentale est de plus en plus dominante (regardez le succès planétaire du cinéma ou des séries TV américaines)

là t’as raison pablo, iron man il la lui met profond sa teub en zinc dans son fion a dracul!

bouguereau dit: à

Dans toutes les époques il y a eu des gens qui ont confondu leur propre décadence physique et mentale avec celle de leur civilisation.

dracul et les loups garous y survivent banane de pablo! crèvent que les chevaliers de la mancha qui oublient

bouguereau dit: à

Sénèque et ses LàL

lol!

JC..... dit: à

Bien vu, pour Sénèque et ses LàL !
(parfois, je me demande si Pablo n’est pas le fantôme musculeux de Lazarillo…)

bouguereau dit: à

Même l’Asie s’est convertie à la vision occidentale du monde.

tatata..à l’anglais et à la civilisation juive dracul

bouguereau dit: à

le château de Versailles ou que la grotte de Lascaux

pourquoi pas moise jéruzalème et les mammouths jean marron..laisse ça aux antisémites

JC..... dit: à

Dès qu’on parle de « reliques sacrées », Bougboug se pointe …! Great !

Pablo75 dit: à

@ Widergänger

« Pour la décadence, lire : Oswald Spengler… ».

Spengler a prédit il y a presque un siècle le déclin de l’Occident et la disparition de la culture occidentale. Moi je vois que le pouvoir politique et économique est toujours en Occident (Amérique et Europe) et que la culture occidentale est de plus en plus dominante (regardez le succès planétaire du cinéma ou des séries TV américaines). Même l’Asie s’est convertie à la vision occidentale du monde.

La décadence est une tarte à la crème depuis au moins 3000 ans. Des Spengler on en trouve partout: dans l’Egypte ancien, dans la Bible, chez les Grecs et les Romains, chez les Chinois anciens, au Moyen Âge, et en France depuis au moins le XVIe siècle (« À la verité nous vivons en un siecle qui ne produict les choses que bien mediocres: Tant y a que je ne connoy rien digne de grande admiration » -Montaigne), et y compris dans l’extraordinaire XVIIIe (je vous rappelle le « Nous sommes au plus bas », de Voltaire).

Si vous voulez lire une très bonne analyse de notre époque, lisez les extraordinaires « Lettres à Lucilius » de Sénèque (que je relis en ce moment – dans la version Bouquins).

Dans toutes les époques il y a eu des gens qui ont confondu leur propre décadence physique et mentale avec celle de leur civilisation.

bouguereau dit: à

les boutiquiers prennent le pas sur la vie de l’esprit. Ce moment définit l’entrée dans la décadence

assez d’antisémitisme dracul

renato dit: à

Dans les faits les Medici étaient des super boutiquiers…

JC..... dit: à

Mon cher Michel, comme je suis une excroissance, une verrue, un farfadet, une tumeur liée au monde des grandes boutiques, en outre fort malheureusement sous-équipé neuronalement, la vie de l’esprit m’étant largement étrangère, il me semble que la décadence est liée à un faisceaux complexes de raisons multiples…

Widergänger dit: à

Jean d’Ormesson a cet insigne privilège de ne pas penser.

Widergänger dit: à

Il arrive toujours un moment, mon cher JC, où les boutiquiers prennent le pas sur la vie de l’esprit. Ce moment définit l’entrée dans la décadence.

Widergänger dit: à

À propos de l’hypothèse de l’origine juive de Chrétien de Troyes, lire :
— Estelle Doudet, Chrétien de Troyes, Tallandier, 2009, le chapitre II et le sous-chapitre « L’hypothèse juive » (une parmi d’autres); avec comme argument la fin du « Philomena », sa première œuvre qui nous soit parvenue qui se termine par ses deux vers :

« Ce conte Crestiens li Gois » (v. 734)

C’est ce que raconte Chrétien le Goy

Qui corroborerait l’hypothèse de la conversion comme son prénom dont on affublait souvent les convertis.

Confirmation possible dans le fait que l’œuvre de Chrétien jette un jour défavorable sur la communauté juive (comme haine de soi) dans au moins deux épisodes : l’un dans le Graal qui rappelle les souffrances du Christ infligées prétendument par les Juifs ; l’autre le discours des chevaliers rencontrés par Perceval, qui dénoncent les actes des Juifs contre le Christ (v. 6292-6296).

En tout état de cause, ce qui est assuré, c’est que Chrétien de Troyes a approché de très près la communauté juive de Troyes et notamment son chef spiriteul en la personne de Rachi puisque le maître et ses successeurs étaient reçu à la cour et étaient protégés par les comtes de Champagne. La mise en scène hermétique où apparaît le Graal, scène centrale du roman, n’y est peut-être pas étrangère, qui pourrait avoir comme source ses connaissances de la Kabbale.

JC..... dit: à

Prébois, mû par une curiosité infernale, je me souviens avoir lu un opuscule sur le commerce des reliques au moyen-âge qui recensait le nombre de fémurs, tibias, crânes, etc, etc des saints et du christ-roi… Etonnant !

En particulier, additionnant les morceaux de vrai croix réparties dans le monde civilisé, on arrivait à plusieurs mètres cube de mauvais bois sacré…

(question reliques, on en trouve de belles, ici même …)

renato dit: à

« Le déclin de l’Occident » de Spengler vaut la « mort de l’art » de Hegel : ce sont des gens qui ont de la peine en voyant leur monde s’en aller… comme il est juste qu’il soit… si on veut faire dans le roman-photo on pourrait appeler ça de la nostalgie basique…

Madame de Valognes dit: à

lu ici que quelqu’un pensait à Gonzague Saint-Bris à propos du MCourt sur pattes, moi je penche plutôt vers l’homme de Cro-Magnon qui aurait lu Jean d’Ormesson du figarooooooooooooooooooooooo

renato dit: à

… clone trés aproximatif, naturellement…

Onésiphore de Prébois dit: à

Le problème avec Jules Ferry est le même que celui avec toutes nos gloires nationales. Au même titre que Voltaire, que Zola ou qu’André Gide, que le château de Versailles ou que la grotte de Lascaux, Jules Ferry appartient à notre patrimoine national. Or il convient de rappeler que la France est engagée dans une politique d’économies budgétaires décisive pour l’avenir du pays : il s’agit d’économiser 50 milliards dans les meilleurs délais.

Dans ces conditions , le problème avec Jules Ferry pourrait être assez aisément réglé, pour peu que ses descendants, s’il en existe, donnent leur accord, poussés par un louable réflexe patriotique. Pour le reste, on sait que Jules Ferry a été inhumé dans le caveau familial, à Saint-Dié; c’est l’essentiel.

Selon des sources bien informées, le corps récemment incinéré à Mexico ne serait pas celui de Gabriel Garcia Marquez. Le cadavre d’un inconnu lui aurait été substitué in extremis.

Les auteurs de cette violation de sépulture ne seraient probablement pas des admirateurs inconditionnels du Prix Nobel, même si, dans la bande, il s’en trouve — sait-on jamais — un ou deux qui ont essayé de déchiffrer « Cent ans de solitude » , mais, plus prosaïquement les membres d’un de ces redoutables gangs colombiens spécialisés dans le dépeçage de leurs victimes, de préférence ante mais parfois, post mortem.

Après avoir ingurgité, au cours d’un repas rituel, les parties nobles du défunt — coeur, couilles et cerveau — aux fins de s’incorporer ses supposées vertus, les criminels auraient l’intention de momifier par plastination, après découpage, les restes du grand écrivain, dans l’intention de les revendre au détail à des collectionneurs peu scrupuleux. Les fanatiques de littérature qui vendraient jusqu’à leur dernière chemise (je ne fais pas partie de ces extrémistes) pour avoir de quoi se payer un oeil ou une phalange, ou même un bout d’intestin grêle de Garcia Marquez afin de l’exposer sous verre sur le marbre de la cheminée du salon, sont infiniment plus nombreux qu’on ne pense. Cette affaire du corps de l’illustre Prix Nobel colombien débité en petite monnaie anatomique pourrait bien rapporter à ses promoteurs d’extraordinaires profits.

Il est assez clair qu’au moment de faire les 50 milliards d’économies nécessaires pour équilibrer enfin le déficit national à un niveau décent, le gouvernement français serait bien inspiré de ne pas laisser à d’obscurs malfrats colombiens le monopole d’une source considérables de revenus. Quand on pense à tout les trésors qu’on laisse pourrir dans les caves du Panthéon… Mais il n’est pas trop tard pour corriger les erreurs du passé, même récent ! Commençons par les plus anciens (et aussi les plus vénérables, les plus mondialement connus, ce qui accroît singulièrement la valeur de la relique) : Voltaire et Rousseau, par exemple, dont on est au moins sûr qu’aucun héritier ne viendra contester la propriété. Même s’il n’en reste que les os, ils constituent, une fois finement débités, des trésors que les collectionneurs venus du monde entier viendront s’arracher à prix d’or dans les salles des ventes. Sous le couvercle de porphyre des Invalides, il doit bien nous rester quelques bouts de Napoléon. Quelques bas morceaux de Jules Ferry, même en état moyen de conservation, devraient donc pouvoir, une fois plastinisés, contribuer à renflouer le trésor public. Certes, un fémur complet de Jules Ferry n’atteindra jamais chez Sotheby’s la cote d’un seul orteil du Petit Tondu, mais sa valeur vénale et certainement loin d’être négligeable.

Brader ainsi notre patrimoine national ! Sacrilège ! vont hurler certains. Quel sacrilège ? Et le culte des reliques, alors ? Ne savons-nous pas bien quels juteux trafics il soutint pendant tout le Moyen Âge ? Certaines abbayes consentirent à payer des fortunes pour obtenir une vertèbre ou une dent du Christ qui souvent n’était même pas authentique. Alors qu’avec un Jean-Moulin ou même un Jean Jaurès, on n’a pratiquement pas ce risque.

Quant aux familles, combien d’entre elles trouveraient l’occasion de rétablir des finances délabrées, d’engager dans la maison les travaux en attente depuis des décennies, en faisant plastiniser après décès leur cher défunt, pour peu qu’il ait atteint de son vivant une certaine notoriété ? Rien que le fait que d’avoir un oncle ou un grand-père à l’Académie Française constitue, envisagé sous ce jour, un placement sûr et de haut rapport. Qu’en pense Jean d’Ormesson ?

Widergänger dit: à

Je n’ai jamais parlé de la méritocratie sous l’Ancien Régime mais aujourd’hui.

Pour la décadence, lire :
— Oswald Spengler, Der Untergang des Abendlandes (Le déclin de l’Occident) Umrisse einer Morphologie der Weltgeschichte (Esquisse d’une morphologie de l’histoire du monde), DTV.

Qu’on peut compléter par :
— Arnold Toynbee, La grande aventured e l’humanité, Bordas.

Enfin, vous pouvez achever le travail par :
— Flaubert, l’empire de la bêtise, éditions cécile defaut, 2012

Vous pouvez aussi lire le blog à Passou, comme application de la théorie…

renato dit: à

Les argument d’Aurélie F. valent les arguments de n’importe quelle secte, JC. Or, le principe générateur de l’idée de liberté individuelle veut que si un, de par sa bêtise, adhère à une secte, c’est son affaire… pas le notre, et encore moins celui de l’Etat… et puisque les Ministères de la culture ne sont que les clones du MinCulPop fasciste, c’est-à-dire une super-secte, je ne vois pas pourquoi se soucier de la leçon que le prêtre ou la prêtresse en exercice élargit au peuple…

De même pour les autres sujets… conte tenu, naturellement, des différences qui les caractérisent…

JC..... dit: à

Ce matin, pas de commentaires du tout ! Jules montait la garde, entouré de ses préposés aux Postes …

Adaptons nous ! Pas de moqueries sur la fraternisation entre Palestiniens ennemis jurés, pour cause de tunnels de contrebande fermés par les Faux Frères Musulmans égyptiens / Pas de moqueries sur la pétasse Aurélie voulant donner des leçons de culture au peuple des villes qui ne partagent pas sa vision socialiste de la Kultur gaucho/ Pas de moqueries sur « l’aide européenne » en Centrafrique, splendide bras d’honneur à l’engagement inconsidéré français… /Pas de commentaires sur la connerie de célébrer, célébrer, et célébrer à tout bout de champ : l’abolition de l’esclavage, l’anniversaire de telle guerre, et génocide, et régicide, et gagacide… /Pas de commentaires sur « La corde » de Stefan aus dem Siepen, trad.Argelès, pourtant bien plaisant, bien fait, sortant véritablement de l’ordinaire

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…envoyez par  » Opéra « ,…c’est pas mal,…

…télétravail,…délocalisation,…et déplacement des emplois au XXI° siècle,…

…la source,…mon cul,…jouons à deux Popper avec sur l’arbre coupé au prix du mur des périmètres à hectares,…des Jules Ferry,…

…etc,…Ah,…Ah,…Bip,…Bip,…etc,…

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…il faut pousser sur actualiser cette page,…même sur Windows 7,…dans un blanc entre le texte,…pour accéder,…à laisser un commentaire,…

…un nouveau parcourt du littéraire à s’exprimer hors doxa des connivences,…

…et signalement, à s’inscrire à des anti-virus,…obscurantistes,…d’internet,…etc,…
…la honte,…les filtres des bigs-brother’s de la pensée unique à pétrole,…et censures,…etc,…

…système à mieux protéger,…Ah,…Ah,…Bip,…

bien joué arthur dit: à

ouais bein j’ai fait une ESC, merci

bien joué arthur dit: à

ta gueule avec ta fixette sur les coups de boule, et suce

bien joué arthur dit: à

vous savez vos doses sont pas millimétriques, j’ai l’air de me plaindre mais clap, clap, clap

renato dit: à

Tu ?! 1note, est-ce que nous nous connaissons ?

Cela dit, je n’associe pas le fait de s’intéresser au passé et d’en parler comme une forme de décadence ni comme un dénonciation de la présumée décadence du présent. Si j’ai parlé de la machine que chacun de nous tiens entre ses mains ce n’est qu’afin que certains réfléchissent aux connaissances nécessaires pour l’avoir pensée et la faire évoluer… j’aurais pu parler de l’esperance de vie… enfin, et je vous garantis que je ne pensais pas à vous… surtout pas à vous…

bien joué arthur dit: à

hé, l’Antérak : ta gueule

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…quel mépris d’économies mal placé,…
…a laisser résoudre ses embrouilles par ses élèves,…
…avec le livre du prof en main,…


…on parle d’idées mouvantes,…et pour faire le malin,…il nous pond,…un exercice de chimie de math,…

…çà me laisse perplexe,…de votre  » maturité « ,…restez sur votre arbre coupé,…
…etc,…
…et vos conclusions avec vos  » règles « ,…de trois, de quatre, de neuf,…
…gaspillez votre humanisme,…à vous prendre pour un con notoire,…

…y a moisson d’emmerdeur à diversions pour  » l’optimum parétien à Alfredo Pareto,..,…etc,…

OneNote dit: à

À propos de la tant décriée décadence. Voilà un autre problème pour tantines à chat. Regardez plutôt la machine que vous avez entre les mains et posez-vous des questions… (renato)

Il suffit de prononcer le mot de décadence pour que renato se mette à braire comme le chien de Pavlov salivait en entendant la cloche du dîner.

Le problème de la décadence, vieille bourrique, ce n’est rien d’autre que le problème de la disparition des civilisations et de certaines structures sociales à travers le temps. Tenter de comprendre pourquoi et comment celles-ci disparaissent, s’il y a des causes naturelles ou humaines à cela, ce qui n’est pas une petite affaire.

Il ne s’agit pas d’une vague nostalgie pour le passé ni de dire que c’était mieux avant, comme tu crois intelligent de le laisser entendre. Sur la question, tu m’excuseras de préférer Montesquieu, Nietzsche, Valéry, Spengler ou encore Jared Diamond à tes platitudes frappées au coin du bon sens sur la marche du Progrès et les nouvelles technologies.

Maintenant, si tu croises un Maya, un Étrusque ou un habitant de l’île de Pâques, voire un des derniers prétendants au trône de France, n’oublie pas de le saluer de ma part, crétin transalpin.

bérénice dit: à

Des journées des problèmes d’un autre âge, d’un autre temps, les choses se sont complexifiées et les taux d’intérêt pour un livret A sont quasiment nuls à présent ce qui pour pas mal d’enfants de CM2 devrait simplifier l’énoncé, le bénéfice vraisemblablement à cette crise qui atteint le plus grand nombre permettant à une minorité scandaleuse de pouvoir continuer de posséder le monde.

des journées entières dans les arbres dit: à

Hello Abdel,
Pour ce qui est de la tarte je ne saurais vous préciser de quelle farine elle fut faite, mais j’avoue que cela revêt un certain panache, quand on sait que le récipiendaire fut presque accro, non seulement à Levinas, à Foucault ( pas celui du pendule) mais également au LSD dans sa grande mao period. Avant sa fasho period.
C’est pour cela que je trouve choquant que Finkie et Jules Ferry soient dans la même phrase. ( dans le billet) Et on ne fera l’injure à personne de rappeler cette lettre aux instituteurs.
La morale finalement de l’histoire, je vous la livre, sous forme de problème.
Ma tata Jacqueline qui aime comme moi, perdre un peu d’altitude, m’a ramené pas plus tard qu’aujourd’hui, un livre à moi spécialement dédicacé. Cela ne manque pas de sel, un livre d’histoire régionale.
Y figure en bonne page, un problème, donc.
Niveau cours moyen 2ème année.
Je vous le fais partager.

« Un propriétaire faire enclore d’un mur un terrain dont forme est un carré parfait et dont la superficie est de 3ha 16a 87 ca. Ce mur lui a couté 19 fr le mètre. Pour le payer, le propriétaire retire une somme qu’il avait placée depuis trois ans à intérêt simple au taux de 5% et il emploie cette somme et les intérêts à éteindre sa dette. On demande quelle était primitivement son capital. »

Extrait d’un cahier de classe, 1903

Desmond Tweetweet dit: à

Bloom s’extasiant d’une conversation « en français » entre deux alpinistes de la littérature ? Fou-rire devant la vacuité du commentaire.

Bloom dit: à

« I knew García Márquez’s colonels and generals, or at least their Indian and Pakistani counterparts; his bishops were my mullahs; his market streets were my bazaars. His world was mine, translated into Spanish.  » S.Rushdie.

Dans « Joseph Anton », Rushdie relate sa conversation téléphonique (en français!!!!) avec Gabo (en utilisant ce surnom, il dit avoir l’impression d’appeler Dieu par son prénom). Il lui exprime son admiration pour son oeuvre et dit grosso modo ce qui figure plus haut. Marquez lui rétorque que les écrivains latinos ont tous été fortement influencés par les contes orientaux et confesse que les seuls écrivains dont il suit la création sont lui, Rushdie, et JM Coetzee. Ainsi se trouvent liés par des cordes solides les alpinistes des sommets littéraires.

Est-ce bien normal ? dit: à

Quand je lis Court, j’ai l’impression d’entendre Gonzague Saint Bris.

Dolly dit: à

Tiens vous lisez Pifou comme moi, Bérénice.
C’est une production des cocos pour tenter d’embrigader une jeunesse innocente, je tiens à vous le rappeler.

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…@ bérénice,…23 avril 2014 à 14 h 12

…Giovanni d’ou tirez-vous vos inspirations,…

…franchement,…de mes études antécédentes,…et succinctes,…

…surtout ne pas rester bloquer,…par le système académique de passer par les détritus à filtrer pour sauver sa tête de l’échafaud,…
…pour prendre ses raccourcis,…autant tâter le terrain en aval d’amont,…
…des cours  » libres « ,avec tout mes cours  » universitaires  » en formation de cimes en cimes,…autogestion naturelle,…

…sans prof’s,…pour vous faire dérailler dans l’unité a vous-mêmes,…etc,…

…quelles connivences à l’époque d’Archimède,…j’ai trouvé,…en sortant du bain,…tout nu,…
…l’esprit personnel,…au naturel,…d’époque,…etc,…
…aussi, j’ai déjà dit,…que j’ai une grosse bibliothèque,…à branler,…
…etc,…

Sergio dit: à

Court dit: 23 avril 2014 à 15 h 05 min
C’est vrai de la valeur militaire

Dans l’armée russe, sur la fin, c’était pas complexe : l’épaulette de sous-lieutenant conférait la noblesse à ceux qui n’en faisaient pas déjà partie.

Sergio dit: à

Les Bretonté, ou les Bréhauté ? Y a une nuance bon Dieu !

TKT dit: à

@ bérénice dit:23 avril 2014 à 14 h 18 : les musulmans de Birmanie sont maltraités, ils fuient, quand ils en ont les moyens, vers la Thaïlande en payant lourdement un droit de passage. Personne dans le pays, personne et même pas la Grande Dame, n’ont un seul mot pour les musulmans, minorité maltraitée.
La minorité musulmane représente-t-elle un danger, en Birmanie*.
* Myanmar, la Birmanie a changé de nom

Court dit: à

Soutenir que l’attribution du mérite dans la société d’Ancien Régime est profondément démocratique mérite d’etre précisé. C’est vrai de la valeur militaire qui propulse un Du Guesclin ou un Catinat aux plus hautes charges.
C’est moins vrai pour les dynasties bourgeoises de robe, ou joue le poids des mariages, des Sociétés secrètes, ce qui n’empeche pas le système de secréter des gens vertueux, dont les archétypes sont les Molé, les Lefebvre d’Ormesson, les d’Argenson, les Lamoignon.
Pour autant, ML n’a pas tort lorsqu’il soutient que le meilleur relève de l’ordre du symbolique, à condition que ce meilleur soit à chercher dans la très haute noblesse et meme au dessus: le Grand Condé ou le Roi, qui, par essence ne peut qu’etre infaillible, étant le lieutenant de Dieu sur terre. C’est du moins l’époque qui le perçoit ainsi.
Que la machine se grippe au Dix-huitième siècle quant à l’image royal n’empeche pas le pouvoir de Louis XIV de veiller au renouvellement des élites militaires. Le nom des avenues autour des Invalides est décidé à cette période, et sonne comme une prime aux nobles sortis du rang.
Bien à vous.
MCourt

Sergio dit: à

JC….. dit: 23 avril 2014 à 14 h 20 min
– le mec normal, soumis à une action, réagit en réaction

Réagir c’est déjà de l’identité…

renato dit: à

Ah, ces stupides bellicistes ! qu’ils sont ennuyeux avec leurs mélopées !

bérénice dit: à

Bon, je vois que chacun est parti comme Pauline, je pars donc à la plage, à plus tard les petits choux.

bérénice dit: à

JC vous pardonnerez mon humeur badine mais vous l’homme aux multiples de Troyes connaissez immanquablement le célèbre Caillus fais pas le Gugus, ci-dessous présent sur la photo.

JC..... dit: à

Analyse comportementale :

– le vrai con, soumis à une action, ne réagit pas. Normal c’est un gland : humaniste couille molle renatienne

– le mec normal, soumis à une action, réagit en réaction à cette action stupidement politiquement correcte : c’est donc un réactionnaire.

Réactionnaire, nauséabond, heures sombres… mais fier de l’être. Bonne soirée au crétin magistral…

bérénice dit: à

Louis avez-vous lu dans « le monde » l’histoire de ce moine birman qui rompt avec sa tradition et qui pour lutter contre l’islamisation de son pays où les musulmans quoique minoritaires 20% représentent une menace? Il prône le recours à la force et à la violence pour stopper leur essor semant le trouble dans la classe politique et semant rapidement de nombreux nouveaux adeptes.

bérénice dit: à

Giovani avec toutes ces crues tricentenaires le principe d’Archimède a pris l’eau ce qui économiquement nous mène sur une rive bien asséchée en effets. D’où tirez-vous vos inspiration? Pas glop.

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…je suis  » passé  » par Vilfredo Pareto,…etc,…

…l’économie politique,…comme 11° commandements,…du Cyclope mondialiste,…
…nous et nos  » crétins  » lèches-culs  » en prières pytagoriciennes d’aristocrates,…etc,…
…aux suivants,…grouppir please,…of course,…Archibald,…Ah,…Ah,…Bip,…Bip,…etc,…

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…en étudiant l’économie politique,…

…je suis par Vilfredo Pareto,…et ses détritus d’humanismes politique,…
…pour garder sa classe de bourgeois-héréditaires d’italien,…l’unité des nobles avec ses 20%,…qui possèdent tout ou presque,…le Moyen-âge éternel,…romain,…

…les Mac’s à clans comme rivaux,…

… » l’optimum parétien « ,…pas d’amélioration pour certains,…sans détériorer d’autres certains,…

…comme dans la théorie d’équilibre des jeux de John Nash,…

…le yin et le yan dans la gestion de la populace,…

…en réduction,…touche pas au Grisby,…

…sinon,…Dieu,…et les commandements pour nous protéger,…de la populace libre, sociale,petit bourgeois d’enseignants à strates de lèches-culs,…

…nos présidents Cyclopiens à pensions,…à crèmes fraîches,…
…corporatismes à touche pas au Grisby,…etc,…à nos détritus,…nos diamants égrisés,…en culture,…érafler les gros bénéfices en saillie,…en jeux de paume,…la plume au vents d’internet,…etc,…
…l’art,…la raison politique,…

renato dit: à

À propos de la tant décriée décadence. Voilà un autre problème pour tantines à chat. Regardez plutôt la machine que vous avez entre les mains et posez-vous des questions…

renato dit: à

Répondre à qui ?

renato dit: à

Oups !
Je ne peux en tout cas pas relever > Je ne peux en tout cas NE pas relever…
Pardon, etc…

une observatrice dit: à

Ne répondez surtout pas renato, c’est bientôt l’heure de l’apéro!
(Comme vous savez si bien le dire.)

renato dit: à

Mais je ne veux rien relever, moi. Je ne peux en tout cas pas relever qu’il y a un crétin qui nous sert tous les poncifs des réactionnaires européens sans se donner la peine de les analyser. Enfin, c’est vrai que s’il était assez intelligent pour conduire une analyse politique ça se saurait…

@louis dit: à

Un triplon, c’est bon !
Deux triplés, c’est laid…

Maurat Line dit: à

renato dit: 23 avril 2014 à 10 h 14 min et passim

Heureusement que vous êtes là pour relever le défi de la « pensée littéraire »!

renato dit: à

Bon, louis, c’est compris : La Kahina était une princesse berbère.

renato dit: à

Journée mondiale du livre… il faudrait déjà apprendre aux élèves que :
on ne crache pas par terre ;
on ne pisse pas partout ;
on ramasse les crottes de son chien ;
on laisse la priorité à ceux qui descendent du train, du bus, qui sortent de l’ascenseur etc ;
après les 9 ans on ne fait pas du vélo sur les trottoir ;
on dit merci ;
on ne coupe pas la parole…
etc.
Après, on s’occupera de la kulture…

louis dit: à

La Kahina était une princesse berbère (zénète), on ne sait pas si elle était juive ou païenne (Les Romains réduisaient les chrétiens en esclavage – beaucoup de Berbères se sont convertis au judaïsme pour échapper à ce sort – Il existait depuis des temps immémoriaux un royaume juif dans le sud du Maghreb vers le Maroc actuel et dont les premiers membres étaient venus du MO) Avant de mourir blessée au combat, elle aurait conseillé à ses fils de se convertir à l’islam pour qu’ils ne perdent pas leurs terres- ils ont fait partie des expéditions du Berbère Tarik Ibn Ziyad dans la péninsule ibérique

renato dit: à

Journée mondiale du livre : on a beau dire, je m’attendais à moins de conneries de la part des plus assidus commentateurs de la RdL…

JC..... dit: à

En Ukraine, l’ours soviétique, débonnaire, joue avec le ouistiti démocrate, impuissant et crieur !

Faut dire qu’il est chiant et con, le petit singe qui se croit malin….

OneNote dit: à

On peut très bien s’amuser à comparer une Mercedes Benz et une Renault 4L. Les deux sont des voitures, et je peux le prouver aussi, mais aujourd’hui j’ai mieux à faire… Bonne journée.

JC..... dit: à

OneNote, vous n’allez tout de même pas comparer Nietzsche, qui finit chez les Fadas… et Finkie qui finit chez les Immortels ?

Comment, dites vous ? Ce serait du pareil au même !…. Vous finirez en Enfer !

OneNote dit: à

Mais oui, Nietzsche et Finkie dans une même phrase. Les bons, ça ose tout. Et ce n’est pas choquant quand il est question des ravages supposés de l’égalité et de ses conséquences à terme, la décadence pour l’un, l’effondrement du niveau pour l’autre.

Nietzsche et Finkie, chacun à son niveau, sont deux grands apocalyptologues de l’ère démocratique. C’est même la moindre des choses que d’écouter ce que dit un Finkielkraut (ou un autre) à l’aune de ce qu’a écrit Nietzsche sur le sujet…

Vos a priori ne démontrent que votre conformisme intellectuel. Et je le prouve.

JC..... dit: à

david, en imaginant Abdelkader, le chef couvert d’une kippa en hommage à ses lointains ancêtres berbères juifs, j’éprouve une soudaine et puissante bouffée de bonheur œcuménique ! …

david dit: à

abdelkader qui sait tout la kahena est du 7eme siecle et sa guerre est contre les omeyades et non contre les romains dixit wilkipedia le royaume berbere juif est anterieur de 7 siecle fe situe dans la vallee de draaau sud du maroc pres de goulimine

JC..... dit: à

Les historiens font le contraire des chats dans leur litière : ils ne recouvrent pas, ils découvrent….

JC..... dit: à

Notre Nain Casqué, qui a su conduire la Corrèze là où elle est, n’a pas souhaité une bonne fête de Pâques aux Catholiques français.

Curieusement, il avait adressé ses «vœux de bonheur, de santé et de réussite aux musulmans de France» pour la fête de l’Aïd qui clôture le ramadan.

Question : les Lumières socialistes éclaireraient-elles les racines chrétiennes de l’Europe à l’huile de palme ?

On cesserait d’être laïc lorsque le politique entend des voix religieusement bonnes à prendre ?!…

JC..... dit: à

Le cerveau des entarteurs X est entartré : rendez vous dans 30 ans…

JC..... dit: à

J’en veux aux FEMEN de ne pas m’avoir accepté en leur sein….

Barbouillés de croix gammée, qu’ils sont jolis leurs arguments féministes : niveau zéro de la politique ! Qui les financent ?…

JC..... dit: à

« L’Association SOS Racisme a annoncé mardi qu’elle déposait plainte contre X, notamment pour des faits de fichage ethno-racial, à la suite de la publication par le quotidien Le Progrès d’une double page traitant des nationalités impliquées dans la délinquance et la criminalité dans le Rhône. Dans un communiqué, l’association antiraciste affirme qu’elle «ne saurait rester muette face à de telles dérives», jugeant l’article du quotidien «nauséabond». » (libération)

C’est sympa de la part de ces couillons d’aider le Front National dans le Rhône et ailleurs …!

Marcel dit: à

Procrastination

J’ai un défaut, je procrastine,
Je ne fais rien dans la journée.
Le lendemain, je me débine,
J’ai un défaut, je procrastine.

Je n’ai pas dit à la Justine
Que je l’aimais, même enterrée.
J’ai un défaut, je procrastine,
Je ne fais rien dans la journée.

Jean Calbrix, le 23/04/14

Marcel dit: à

Dormir !

Ah, laissez-moi dormir en paix,
Loin des fureurs, des hécatombes.
N’être plus votre portefaix.
Ah, laissez-moi dormir en paix.

Soulager vos instincts mauvais,
Allez pisser sur d’autres tombes.
Ah, laissez-moi dormir en paix,
Loin des fureurs, des hécatombes.

Jean Calbrix, le 23/04/14

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…les visiteurs,…avec Christian Clavier et Jean Reno,…j’espère sans fautes d’orthographes,…

…interprétations simples,…ou volonté d’en fariné les consciences pour s’en canaillé de snobisme furibond,…

…les visiteurs de Chrétien de Troie,…

…les écus d’or,…aux lettres  » onciales « ,…
…Alors,…c’est quoi,…je grave combien de lunes,…avec les étoiles,…entre les branches de la croix,…

…Allez alors,…le soleil au milieu ,…Oui,…c’est bon,…l’astrologue,…au prix du cinéma,…il touche de la reine,…
…c’est çà,…
…çà avance ces fioritures,…
…mais,…j’attends le  » bon  » à tirer,…
…c’est la procédure en temps de paix,…

…vous signer, ou vous voulez,…Non,…pas entre les fesses,…
…Oh,…mon Papyrusse,…tout ces  » gay’s « ,…sans l’élite à Fidel Castro,…

…voilà encore un graveur de remontez,…à la Médicis les ânes d’or,…

…encore une jument verte au trône,…Grâce çà me suffit,…les jeux du rôle avec  » les visiteurs « ,…Gilbert Bécaud en Natalie comme guide,…
…Ollé,…au suivant,…etc,…
…et une tarte aux fraises,…des connivences,…pour nos païens d’académie,…à l’eau de rose,…en liqueurs et vins,…
…pas la carafe,…un verre,… » normal « ,…etc,…les visiteurs,…
…en veut tu en voilà,…Bip,…Bip,…Ah,…envoyez!,…

abdelkader dit: à

@ des journées: bien le bonjour chez vous, sait-on quelle tarte fut utilisée et si des animaux domestiques furent, par hasard ou par dessein, blessés ou incommodés dans cette triste histoire ? car ca, j’accepterai pas…

bérénice dit: à

Tant que ne vous prend l’idée de repeindre la vie en rose, je vous suis D, jusqu’au bout du monde ensuite nous nous arnarcherons à des parapentes pour passer dans l’autre, la terre promise, vous savez, celle que nous avions repérée vaste et vierge comme une steppe inexplorée.

abdelkader dit: à

Vous savez-quoi, D? suis content de l’apprendre…you blinked first, my one-eyed friend…otherwise, we’ll talk in 4 years’ time…you cool with that? me too…

abdelkader dit: à

Widergänger dit: 22 avril 2014 à 19 h 00 min
‘…tel Israël sous le roi Josias au 7ème siècle avant l’ère courante, qui inventa l’école pour tous, l’alphabet, le Deutéronome, le Temple, et la démocratie populaire (le contraire de la démocratie à la grecque, dont nous sommes malheureusement encore les héritiers au détriment de l’héritage judéo-chrétien bien plus humain et démocratique…’
7eme siècle avant JC, hein ? j’ai lu les histoires d’Hérodote et il parle de tas de choses mais pas de ca…j’ai entendu dire que les juifs, z’avaient aussi inventé la respiration par le nez et que leurs ancêtres avaient persuadé nos ancêtres a nous autres, simples primates, de descendre de l’arbre primordial et de marcher sur deux pattes…est-ce donc vrai ? mais ou est donc passé cette civilisation judéo-chrétienne ? et les chrétiens qui vinrent 7 siècles après, z’ont apporté quoi en fait au banquet ? et les zoulous ? et les chinois ? et les albinos ? idem pour la civilisation juive de la mythique Mitteleuropa ? d’après Ibn Khaldoun, apres avoir perdu la guerre contre Rome, la reine Kahina conseilla a sa tribu de se convertir au judaïsme afin d’éviter le courroux de Rome, qui laissaient les juifs tranquilles mais pas les païens, dont mes ancêtres, les berbères…M. Assouline pourrait peut-être confirmer, lui qui provient de la même écurie que moi…sinon, je m’en fous un peu, a vrai dire…tout ca, c’est bien loin mais faut bien rendre a Cesar etc itou…

Lionel dit: à

 » L’exemple d’un homme d’Etat qui sacralisait le suffrage universel, lui conférant une dimension quasi religieuse, est bienvenu en un temps où l’on ne saurait être trop républicain, fût-ce à marche forcée.  »

Il faudra que l´auteur m´explique en quoi le suffrage universel est un réussite, vue qu´on a le choix comme ils disent a la télé, entre Le Pencifer, et le Bon Dieu, tout le reste donc ? Expliquez-nous Pierre Assouline, argumentez la conclusion-sentence de votre article.

Quand a Finkelkraut, deja pas facile a défendre et peu défendu, avec 3 pelés brillantissimes dé reflexion et d´analyse comme Widerganger, il aggraverait presque encore son cas. Finkelkraut, Nietsche, etc. Tout ca en une seule phrase.

D. dit: à

Finkie est bien au-dessus des deux premiers, que cela vous plaise ou non. Et c’est pour cela qu’il a été agressé.

D. dit: à

Vous savez-quoi, Abdelkader ? Ça fait plusieurs années que vous me gonflez avec vos considérations à l’emporte-pièce.

D. dit: à

Ce que je déteste par dessus tout, Bérénice, c’est la démesure. Il n’y aura qu’une seule bouteille de champagne, et c’est déjà bien.
Et si ça ne vous plait pas c’est une autre qui le boira.

abdelkader dit: à

que lis-je? Platon, Nietzsche et Finkie dans la meme phrase? tain…

Phil dit: à

Finkielkraut s’y connait, le niveau baisse quand les Femen font l’X.

Sergio dit: à

Onésiphore de Prébois dit: 22 avril 2014 à 21 h 59 min
même à l’X y a plus de respect pour les anciens

Y a qu’à leur faire remonter les Champs-El ça leur fera les guitares… Quatre bornes mon neveu !

Sergio dit: à

lowquick dit: 22 avril 2014 à 21 h 34 min
j’ai peut-être juste oublié ma veste sur le dossier

Il faut faire attention il y a des types qui piquent les dossiers…

Onésiphore de Prébois dit: à

Finkielkraut entarté : si même à l’X y a plus de respect pour les anciens, je vais finir par partager le pessimisme apocalyptique de Widergänger

deux poids deux mesures dit: à

Widergänger dit: 22 avril 2014 à 18 h 52 min

C’est une calomnie de bas étage que de prétendre qu’Alain Finkielkraut serait raciste. C’est tout à fait abject.

Widergänger dit: 22 avril 2014 à 19 h 28 min

Il ne faut pas confondre la légende dans les textes de la Bible (la Torah) et l’action moderne des Romains. C’est le genre de raccourci scandaleux dont sont friands ces deux antisémites que sont Soler et Michel Onfray.

u. dit: à

Les journaux:
« Arborant une petite moustache hitlérienne et un drapeau européen avec une croix gammée dessinée sur leur poitrine dénudée, 22 Femen ont manifesté mardi à Paris contre le FN, qui présentait au même moment ses listes aux élections européennes. »

À ce degré zéro de l’expression politique, on est en droit d’exiger des seins parfaits.

Le groupe originel de ces Walkyries s’est relâché, s’est ouvert à la toute venante.
Des femmes hommasses nous proposent désormais leurs poignets d’amour et leurs culottes de cheval.

C’est non.

hamlet dit: à

D. vous avez raison, c’est tous des vieux, pas moyen de rajeunir leurs esprits !

prenez Alba-Wilander, je lui ai expliqué mille fois le sens du nomos utilisé par Paul pour déclarer la guerre à Rome, l’empire.

vous savez D., Carl Schmitt avait repris cette histoire de nomos à son compte, et même Agamben quand il a voulu décortiquer cet éloge de la faiblesse.

vous imaginez D. utilisez la faiblesse comme arme de destruction contre l’Empire Romain, comme dans Star Wars, dans l’empire contre attaque, le problème est qu’Alba est enlisé dans ses histoires.
il faut se méfier de lui : il ne voit que la victoire par la force, il ne connait rien aux stratégies pauliniennes.

notre faiblesse sera notre force !
c’est ça que l’école devrait apprendre aujourd’hui aux gamins, mais ça tout le monde s’en fout, ils sont trop vieux pour comprendre.
D. nous, nous possédons le sérieux des esprits jeunes !
le problème de tous ces vieux c’est qu’ils ne sont pas sérieux.

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…un bon tuyau,…c’est l’ascenseur,…

…donc,…après Giscard,…Catherine Deuneuve vend le sien,…de châteaux,…
…en attendant c’est récré,…
…une chambre de bonne,…fera l’affaire à St-Syre,…étalonné les gay’s à se succéder,…sous l’égide à Ferry pour les Jules,…
…Ah,…Ah,…Bip,…Bip,…etc,…

un truc qui prend pas l'eau! dit: à

J’adore la photo!

Mme Michu dit: à

On ne sait pas trop si certains font un blocage ou si c’est leur maman virtuelle mais bon, tout le monde ne rêve pas de devenir médecin de famille n’est-ce-pas…

Polémikoeur. dit: à

La paix romaine civilisatrice…
des races inférieures :
Ave, Julius Ferrius !
Eaudecolonialement.

D. dit: à

Bouguereau, il n’y a encore que vous qui soyez objectif. Mais cela ne sera que temporaire, ne vous réjouissez pas.

D. dit: à

u., vous devriez revenir à Zhu. On se lasse de votre lettre.

D. dit: à

hamlet, votre comportement est puéril.
On dirait un bambin au milieu d’heptagénaires révolus ou en devenir.

D. dit: à

Je préfèrerais Maître D. à D., des journées.
Et ensuite nous reparlerons de vos petites amuseries.

hamlet dit: à

le truc que vous n’arrivez pas à capter c’est nous vivons déjà dans un monde de surdoués.
c’est notre seul problème, nous avons des cageots plein de surdoués.

et ça c’est très triste.
nous avons cru que le fait d’avoir des plein camions de surdoués, grâce aux écoles de Ferry boat nos soucis seraient résolus.
et ben non ! et ben non pas du tout, c’est même tout le contraire.

https://www.youtube.com/watch?v=BKezUd_xw20

des journées entières dans les arbres dit: à

Enfin, Ferry, pour moi, à notre époque c’est Luc. Mais c’est tout à fait perso; il faudrait que je vous cause château, et ce n’est pas l’endroit.

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…les roucoulements de  » pigeon  » de notre fameuse  » mauvaise langue « ,…bien de chez-nous,…et ses mutations,…etc,…

D. dit: à

On ne peut pas blâmer Widergänger d’avoir pris au sérieux cette histoire d’ovni au dessus de Jérusalem.
Les renseignements que je possède à ce sujet ne me permettent pas de vous dire si cela est véritable ou non.
Par contre je peux vous assurer que les êtres humains pour beaucoup sont régulièrement visités, au sein de l’espace-temps qu’ils occupent et également psychiquement. Les deux sont liés.
L’être humain, que je ne suis pas, a des capacités très inférieures à beaucoup d’autres entités et il développe une civilisation également très inférieure à tous points de vue par rapport d’autres civilisations.
Ce que vous croyez loin est en réalité tout près.

Onésiphore de Prébois dit: à

la destruction du Temple et de Jérusalem n’était que pure barbarie gratuite, pure vengeance. (Widergänger)

Qu’il s’agisse de la défense des origines juives de Chrétien de Troyes ou de la supposée haine barbare des Romains à l’égard des Juifs, les descriptions historiques de Widergänger relèvent moins d’une réflexion historique sérieuse que de ce qu’au temps de Bossuet on appelait l’apologétique, ou de la catéchèse, comme on voudra.

Widergänger dit: à

Voir par exemple le grand archéologue israélien Amnon Ben-Tor.

bouguereau dit: à

va te faire enculer dracul..ça fait pas grossir

Widergänger dit: à

Dans la réalité, les archéologues ont montré depuis lors que les Juifs avaient cohabité en réalité pendant des siècles avec les païens cananéen sans qu’aucune cité antique ne soit détruite. Ce ne sont d’ailleurs pas les Juifs qui les ont détruites.

Widergänger dit: à

Il ne faut pas confondre la légende dans les textes de la Bible (la Torah) et l’action moderne des Romains. Cela n’a strictement aucun rapport. C’est le genre de raccourci scandaleux dont sont friands ces deux antisémites que sont Soler et Michel Onfray.

bouguereau dit: à

la destruction du Temple et de Jérusalem n’était que pure barbarie gratuite, pure vengeance

faux..polo était juif..et romain..pas l’genre a se faire crucifier la tête en bas lui..pas con

Onésiphore de Prébois dit: à

la destruction du Temple et de Jérusalem n’était que pure barbarie gratuite, pure vengeance. (Widergänger)

Vision selon moi purement fantasmatique. La destruction totale d’une cité, à commencer par ses édifices religieux, dès lors que ses habitants avaient eu le front de résister avec un peu trop d’acharnement au vainqueur, est une pratique courante chez les peuples de l’antiquité. Les Israélites, au cours de leur histoire telle qu’elle est consignée dans l’Ancien Testament, en ont eux-mêmes donné plus d’un exemple. Jeter l’anathème sur une cité ennemie, c’était la vouer à la destruction totale et ses habitants à l’élimination.

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…le devoir de réserve,…s’est la honte,…

…il y a des limites,…et tout doit être dans la perfection avant les limites à ne pas transgresser en  » tout « ,…

…j’ai lu,…de trop,…de tout sur tout,…

…mais, enfin, sacrifier des enfants par les familles et même riches,…pour ne pas perdre la bataille,…au Dieu ? Baal,…


…il y a une ligne correcte d’émancipation des peuples,…très large,…sans  » gay’s thé  »

…et déjà, commencé avec le Dieu invisible qui se remplit les poches,…et autres construction savantes du même  » style à colonialisme en sociétés « ,…sur la route de la soie,…

…de plus,les juifs qui l’on désirer on été sauver dans la conquête romaine,…et vous le savez-bien,…écritures dans les écrits bibliques,…

…de toutes façons,…nommer -moi un empereur romain,…qui n’a pas la tête d’un juifs,…très difficile,…même après les augustes ou vespasiens,…et Trajan-Hadrien,…

…l’erreur de vivre et penser, sans éthique républicaine naturelle dans l’âme,…

…le pouvoir absolu,…comme Staline,…pour le bien de la nation,…etc,…


bouguereau dit: à

..y’a encore quelques temps cette pine de srin de dracul conchiait les romains disant qu’hors les grecques et les juifs y’avait que des ordures..il a reçut des ordres du licoude..avec obama faut faire gaffe..c’est un con de moitié de coco arabe ..faut réécrire 3000 ans d’histoire rapido..c’est du boulot oberstourmrf..c’est du boulot

des journées entières dans les arbres dit: à

ML, à défaut de lire Finkie, a retrouvé son grand satan: la bête.

« ..c’est là que nitzlche gagne plus de partie gratuite au flip que des bourrins de con comme dracul qui frait mieux de biner des carottes, pour le bien de tous, et le sien mais voilà il a « un destin »..la vérole! »

Et pourtant, il me semble que les côteaux de la Butte,…

Bon, ce soir encore: soupe aux choux.

Onésiphore de Prébois dit: à

la démocratie à la grecque, dont nous sommes malheureusement encore les héritiers au détriment de l’héritage judéo-chrétien bien plus humain et démocratique. (Widergänger)

On ne voit pas bien ce que l’héritage judéo-chrétien pourrait bien avoir de plus démocratique que le modèle démocratique athénien. Qu’est-ce que cet héritage judéo-chrétien, de nature essentiellement religieuse, pourrait bien nous apprendre sur le problème proprement politique de la démocratie, alors même que le judéo-christianisme n’a jamais fait, historiquement, et jusqu’à l’époque moderne, sa priorité de la question d’instituer la démocratie politique ?

Widergänger dit: à

Il n’aime pas les islamistes. Grosse nuance. Finkielkraut n’a rien contre les arabes.

Widergänger dit: à

Certes, mais Carthage a été détruit pour des raisons d’intérêt économique et politique, alors que la destruction du Temple et de Jérusalem n’était que pure barbarie gratuite, pure vengeance.

Que je sache, ni les Étrusques ni les Cartaginois ne se sont senti une vocation universelle. Quand à l’implantation de la civilisation grecque jusqu’à L’Indus, elle a échoué alors que Rome a innervé de l’intérieur les civilisations qu’ils ont touchées comme les Celtes qui se sont entièrement romanisés. C’est tout de même une énorme différence.

bouguereau dit: à

Ces raccourcis simplificateurs me laissent rêveur

fais pas ton évaporé oberchtourmf! sinon tintin pour ton tonneau de bière et de choucroute ! civilise moi tout ça et au trot!

Widergänger dit: à

De sales petits cons antisémites. Comme à la rue d’Ulm avec Badiou pour grand pape ! C’est la triste France d’aujourd’hui. Finkielkraut a toute ma compassion et mon admiration pour son grand courage à faire face à la vieille bête.

bouguereau dit: à

Mais ML, il faudrait commencer par le début.
Le lire, n’est-ce pas!

ça peut aussi bien ne pas suffir..hahem nietzchle se nommait lui même « philologue » là il a assez causé sur ceux qui lisent et comprennent nibe..qu’ils en deviennent nuisibe..c’est là que nitzlche gagne plus de partie gratuite au flip que des bourrins de con comme dracul qui frait mieux de biner des carottes, pour le bien de tous, et le sien mais voilà il a « un destin »..la vérole!

bof dit: à

Widergänger dit: 22 avril 2014 à 18 h 52 min

C’est une calomnie de bas étage que de prétendre qu’Alain Finkielkraut serait raciste. C’est tout à fait abject.

il n’aime pas du tout les arabes mais de là à dire qu’il est raciste

des journées entières dans les arbres dit: à

Débrouillez-vous pour trouver les liens et apprendre à lire.

Onésiphore de Prébois dit: à

Les Romains ont aussi apporté la civilisation dans tout le bassin méditerranéen.

Les Romains n’ont été odieux qu’envers les Juifs en détruisant le Temple, en rasant tout.

(Widergänger)

Ces raccourcis simplificateurs me laissent rêveur. Dire que les romains ont « apporté la civilisation » dans tout le bassin méditerranéen, c’est faire bon marché des civilisations, tout aussi brillantes que la leur, auxquelles ils se sont confrontés et auxquelles ils ont largement emprunté : la civilisation grecque classique et hellénistique, pour commencer, mais aussi la civilisation étrusque, la civilisation égyptienne. L’idéologie colonialiste telle qu’elle se constitue dans l’Europe de la fin du XIXe siècle est fondée sur la conviction que la civilisation européenne par son avance scientifique et technologique notamment, est supérieure aux autres civilisations du monde. Rien de tel chez les Romains, qui n’ont jamais eu cette certitude d’incarner LA civilisation au sein d’un monde plongé dans la barbarie.

Les Juifs n’ont pas été les seuls à subir la frénésie destructrice des Romains vainqueurs. Widergänger semble oublier le sort de Carthage, rasée jusqu’aux fondations, son sol couvert de sel, ses habitants massacrés ou réduits en esclavage.

des journées entières dans les arbres dit: à

ML, vous aurez beau faire, l’abject ne passera pas.
Prof de collège c’est une chose; prof à X c’est aut’chose !
« Alain Finkielkraut, écrivain et professeur d’humanités et sciences sociales à l’École polytechnique depuis 1988 s’est fait entarter ce matin dans l’enceinte de cette institution élitiste. Un groupe de jeunes s’est porté devant lui alors qu’il prononçait son discours d’adieu à cette prestigieuse école. »

Widergänger dit: à

Non, contrairement à vous, je ne crois pas du tout que l’Etat ait intérêt à favoriser les crétins. Bien au contraire. Toute grande époque, telle la Renaissance italienne, se caractérise par un Etat qui favorise le savoir, ou tel Israël sous le roi Josias au 7ème siècle avant l’ère courante, qui inventa l’école pour tous, l’alphabet, le Deutéronome, le Temple, et la démocratie populaire (le contraire de la démocratie à la grecque, dont nous sommes malheureusement encore les héritiers au détriment de l’héritage judéo-chrétien bien plus humain et démocratique.

Un cacheton dit: à

Et allez, encore une journée entière sur la Rdl pour Widergänger. Vous n’avez pas de métier, pas de vie sociale, pas d’amis? Peut-être que l’aide d’un bon médecin vous serait utile

des journées entières dans les arbres dit: à

Widergänger dit: 22 avril 2014 à 18 h 52 min

Mais ML, il faudrait commencer par le début.
Le lire, n’est-ce pas!

Widergänger dit: à

C’est une calomnie de bas étage que de prétendre qu’Alain Finkielkraut serait raciste. C’est tout à fait abject.

Widergänger dit: à

Non, parce qu’on pourrait renverser l’équation : Mettre les phrases de Finkielkraut telles quelles chez Nietzsche. Or, il serait bien déplacé de prétendre que Nietzsche c’est comme Finkielkraut.

En vérité, ce que dit Nietzsche des problèmes de l’enseigement en son temps n’ont pas grand’chose à voir avec la pensée de Nietzsche. Le nom de Nietzsche n’est donc pas pertinent.

des journées entières dans les arbres dit: à

« Finkie fait du Nietzsche sans le savoir »

OneNote, non ! Finkie fait quelque chose qui ressemble à du racisme. En le sachant.

Widergänger dit: à

Le récit de Volker Weidermann sur Stefan Zweig et Joseph Roth à Ostende durant l’été 1936 se lit facilement. Prose limpide. Le récit ne manque pas d’intérêt. Les portraits sont bien brossés, l’intrigue est peut-être un peu trop didactique. Pas assez de littérature. Je vais le traduire tout de même. Je ne savais pas que Joseph Roth était originaire de Brody aujourd’hui en Ukraine, une petite bourgade au trois-quart juive à la frontière qui devint en 14 un point chaud. La relation entre Roth et Zweig ne manque pas d’intérêt. Toute une époque à travers ces deux noms. Bonne idée de roman/récit. Mais pas assez de littérature. Le récit oscille entre l’article de presse et une histoire d’amour à l’eau de rose entre Zweig et sa secrétaire juive. Difficile en vérité de trouver le juste milieu, la bonne dose, la bonne mesure pour faire mousser l’ensemble qui malgré cela se tient quand même. Il manque un style, une pâte littéraire, un monde d’imagination, quelque chose qui fasse monde.

Bientôt fini de traduire la première nouvelle de Peter Härtling, qui tient la route jusqu’au bout. Il y a beaucoup de livres de Peter Härtling qui attendent encore leur traducteur. C’est un peu triste de voir ça.

bouguereau dit: à

Vous pouvez remplacer crétins par faibles, inutiles, nuisibles, ratés, assistés, Nietzsche ne fait pas vraiment de distinction entre ces sous-espèces…

dzimboum..on dirait du wagner mâle et femmelle..

des journées entières dans les arbres dit: à

« …alors, me voilà reconnecté,… »

moi aussi Giovanni.
Et je kiffe grave certains posts.
Sur l’égalité, l’aristocratie, Nietzsche, les idoles. Enfin, Giovanni, si on aligne trois mots: professeur, français, parisien et en éliminant ceux dont la charge relève « normalement » du devoir dit: de réserve, il reste qui ?
Pas Grand monde.
A part les Belges et les Bretons. Et ceux du troisième type.
Ceux dont le problème n’est pas le style, hein.

Vous connaissez cette maison des cartes ?
Moi non plus.
« La chaîne belge BeTV est la première chaîne francophone à diffuser la série, à partir du jeudi 14 février 2013 »
http://www.youtube.com/watch?v=DbWcdaeYrsI

bouguereau dit: à

… on s’ennuie pour tout !!!

quand le sel ne sale plus..on prend une poignée de gravier

OneNote dit: à

On pourrait presque reprendre les phrases de Nietzsche et les mettre telles quelles chez Finkielkraut

Vous apportez de l’eau à mon moulin. Finkie fait du Nietzsche sans le savoir. Ou plutôt si, il le sait très bien, c’est ce qui l’angoisse autant : il a peur qu’on finisse par s’en apercevoir.

Au passage, quand Nietzsche attaque l’Etat, il s’agit surtout de l’Etat démocratique, qui brime l’homme dans sa volonté de puissance, pas de l’Etat en tant que tel. C’est une évidence, sauf pour Onfray peut-être, mais Nietzsche n’est pas un anarchiste qui rêve d’une société sans classes et sans pouvoir… C’est tout ce qu’il hait le plus.

Nietzsche n’aurait rien eu à redire à un état fort, à la prussienne, avec un Finkielkraut ministre de l’éducation. S’il revenait parmi nous (Nietzsche), il va de soi qu’il imputerait la faillite de l’éducation à l’Etat démocratique, cet Etat qui favorise  » les crétins  » – lesquels ont besoin de l’Etat autant que l’Etat a besoin d’eux pour subsister. Vous pouvez remplacer crétins par faibles, inutiles, nuisibles, ratés, assistés, Nietzsche ne fait pas vraiment de distinction entre ces sous-espèces… et qu’on ne vienne pas me parler de son  » malheur à moi qui suis nuance « …

JC..... dit: à

Il a raison le Wanderer, pour les Romains ! Faut pas déconner, tout de même, ils ont fait du bon boulot les Ritals ensabinés. Sans Renzi…

bouguereau dit: à

C’est pratiquement se donner rendez-vous en 14

sapré zouzou..traçant la populace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*