de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres
Avec Patrick Modiano, le monde va découvrir une certaine France

Avec Patrick Modiano, le monde va découvrir une certaine France

Une surprise que la consécration de Patrick Modiano par le prix Nobel de littérature ? Pour une large part, même si quelques uns, tel Bernard Morlino, l’avaient annoncée à force de la souhaiter. Parieurs et pronostiqueurs se sont trompés une fois de plus. Cela dit, l’écrivain a reçu un cadeau empoisonné de la part du comité Nobel. Passe encore qu’il soit assailli par les reporters du monde entier et qu il doive sacrifier, s’il réussit à se faire violence, au rituel du discours de remerciement lors de la remise officielle à Stockholm, lui qui a déjà tant de mal à s’exprimer des que l’auditoire dépasse trois personnes. Le sale coup est ailleurs : dans le communiqué officiel par lequel les académiciens suédois ont justifié leur choix.

Deux mots sont à retenir : mémoire » et « Occupation ». Pas de problème pour le premier, ce qui n’est pas le cas du second, lequel ramène encore et encore ses livres aux années noires. Bien sûr, elles n’en sont pas absentes, et c’est une litote de le dire ainsi ; bien sûr, avec elles, il a créé son propre poncif ; et nul doute qu’elles le hantent d’autant plus qu’il ne les a pas vécues, étant né au lendemain de la Libération. Mais en inscrivant ce mot dans leurs attendus, ils l’ont réduit. Car son univers dépasse et transcende depuis longtemps la période 1940/1944 , son dernier roman en témoigne.

Mais basta ! Disons que ce malentendu est la rançon de la gloire et que le reste, ce qui nous importe le plus une fois tues les trompettes de la renommée, c’est la littérature. En l’espèce une œuvre compacte, d’une remarquable homogénéité, dont la cohérence et l’unité s’imposent même à ceux qui prétendent lire toujours le même livre lorsqu’ils lisent un Modiano, sortie d’une plume qui n’a cessé de creuser le même sillon depuis quarante ans, insensible aux modes, à l’air du temps, aux pressions de la librairie. Romancier et non écrivain et encore moins homme de lettres, eût dit Simenon dont on a fait l’héritier à juste titre. Romancier parce que bon qu’à ça, eût dit Beckett, et il faut le prendre comme un compliment.

Il y a du ressassement dans cette obsession pour une époque. Mais pour bien le saisir, il faut savoir qu’il n’est que le paradigme de ce qui lui est le plus cher : l’ambiguïté des situations, la confusion des sentiments, le flou des atmosphères, le trouble des gestes, la vaporisation des présences au monde, la somme de nos incertitudes conjuguée à celle de nos hésitations. La vie, quoi ! tout ce qui fait notre indécision en temps de paix comme en temps de guerre, celle-ci n’étant que le décor une fois le premier jet lâché avec une violence à peine contenue dans la Place de l’Etoile. S’il est bien le produit de la nuit de l’Occupation, il en est sorti depuis, mais sans jamais quitter la France, et surtout Paris, ses rues, ses cafés, ses spectres, ses traces, ses annuaires obsolètes, sa topographie fantasmée, son cadastre secret et sa géographie de l’absence, toutes choses très précises qui l’aident à rêver la ville à la recherche d’un temps perdu. Piéton de Paris, cet artiste du halo rongé par l’instinct de fuite est le personnage irréel de ses romans qui mérite mieux le néologisme qu’ils ont suscité : « modianesque ». Il ne désigne pas une vision du monde, car il n’y a pas moins « engagé » que lui, mais une sensation du monde.

Le quinzième lauréat français des Nobel (et le quarantième Nobel de Gallimard !) ajouterait : « Oui, c’est bizarre…. ». Car sa prose poétique relève d’un art tout musical. Comme une chanson : toujours le même refrain mais avec un autre point de vue. On a connu de plus noirs ressacs. Le sien, pour n’être pas toujours lumineux, est nimbée d’une grâce qui a partie liée avec la mélancolie sans verser dans une douteuse nostalgie. Une prouesse. On appelle cela « la magie Modiano » faute d’en avoir pu définir ou dessiné les contours. Quant à en expliquer le mécanisme, autant y renoncer et c’est tant mieux. Disons simplement que Modiano est un écrivain tel qu’Oscar Wilde l’avait défini : quelqu’un qui passe ses matinées à mettre une virgule, et ses après-midis à l’enlever.

Réjouissons-nous de ce que des académiciens suédois, plutôt bien inspirés depuis une quinzaine d’années, l’aient couronné. Déjà traduit dans une trentaine de pays, il y sera désormais également lu. Car l’un ne va pas nécessairement avec l’autre, aux Etats-Unis par exemple, où il est inconnu (même son Goucourt 1978 s’y est vendu à moins de 2500 exemplaires). Murakami, Roth et quelques autres patienteront. Avec le sacre de Patrick Modiano, des centaines de milliers de lecteurs à travers le monde, et c’est tout le mal qu’on leur souhaite, vont découvrir une certaine France.

(Photo Olivier Roller)

Cette entrée a été publiée dans vie littéraire.

1792

commentaires

1 792 Réponses pour Avec Patrick Modiano, le monde va découvrir une certaine France

Fons dit: à

Plus que 1500 commentaires pour Modiano!
Il semble donc que auteur et attribution des honneurs intéressent les rdliens. Il me paraît que c’est dû un peu aussi au sujet « occupation », qui me semble être un sujet favori d’un nombre non négligable des rdliens. Ce qui donnerait plutôt raison à monsieur Assouline, quand il a un peu peur dans son billet que les académiiens aient joué un mauvais tour au lauréat dans leur commentaire officiel. Malheureusement, faute de temps, je ne suis pas arrivé à avancer trop loin dans ma kindle-lecture de « Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier ». C’est pratique ce machin, quand les libraires n’ont pas les titres souhaîtés en stock, mais je n’arrive pas à tourner les pages comme dans un vrai livre que je tiens entre les mains. Mais j’aime toujours bien, par exemple la page lue ce matin avec mon thé de petit déjeuner, malheureusement je ne peux pas vous l’indiquer, comme ce machin, est-ce que vous ne l’appelez pas ‘liseuse’? si je me souviens correctement, m’indique seuleument ‘16%’ ou ‘loc272’ au lieu de la page

[b] »Elle se penchait vers lui, et son visage était si près du sien qu’il remarqua une minuscule cicatrice sur sa pomette gauche. Le Tremblay. Chantal. Le square du Graisivaudan. ces mots avaient fait leur chemin. Une piqûre d’insecte, d’abord très légère, et elle vous cause une douleur de plus en plus vive, et bientôt une sensation de déchirure. Le présent et le passé se confondent, et cela semble naturel puisqu’ils n’étaient séparés que par une paroi de cellophane. Il suffisait d’une petite piqûre d’insecte pour crever le cellophane. »[/b]

C’est beau, non? En tout cas moi je trouve, mais je sais que moi petit lecteur et ne sachant pas trop de la langue française, je ne m’y connais pas trop dans ces affaires, par rapport aux rdliens bien éduqués en littérature, histoire et tout. Aussi il me semble que nombre d’rdliens préfèrent un ton beaucoup plus dur, que le temps plutôt doux de monsieur Modiano.

Jacques Barozzi dit: à

« Oui, je t’aime,
Je te donne ce poème
Oui, je t’aime
Dans la joie et la douleur »

bouguereau dit: à

ça change tout le temps, « humain » !

mé-chant
le pire c’est que ça les rend beau..prend goering par exempe..un apollon épicétou

bouguereau dit: à

Une chanson, ML ?

dis donc baroz y’a pas que des tarlouzes et des pédés en france !

Widergänger dit: à

Ueda fait partie de ces grosses merdes que dénonce Slate.

ueda dit: à

C’est également ce que dénonce depuis des années l’historienne Annie Lacroix-Riz. (WG)

Hihihi….

– C’est rien, c’est nerveux.
Faites pas attention.

JC..... dit: à

« c’est humain..hin jicé que c’est humain? »

Je sais plus ce que veux dire « humain » : ça change tout le temps, « humain » !

Chaloux dit: à

bouguereau dit: 14 octobre 2014 à 11 h 03 min

gaffe, tu baisses de plus en plus vite, boumou.
Tu vas encore te faire baffer et t’en aller couiner auprès de tes potes.

Widergänger dit: à

« Bref, chers collègues signataires de cet «appel», pour qui vous prenez-vous et, surtout, pour qui nous prenez-vous? «Décidé à ne fréquenter que mes égaux, je ne fréquente bien évidemment personne puisque je suis sans égal», disait un personnage de La Conjuration des imbéciles.

Car le plus insupportable dans cette affaire, c’est bien la prétention, l’arrogance et la certitude, tout à la fois, de détenir la Vérité et d’être du côté du Bien. Et ce, tout en voulant à tout prix être moderne en défendant des droits et libertés pour tous. Défendre la liberté en interdisant aux autres de penser librement, voilà de quoi il retourne au fond ici. Quand l’incohérence de la proposition de fond donne ainsi le bras à la posture politique, ce n’est pas seulement le débat qui meurt, c’est la possibilité même de toute pensée. »
_________________
On pourrait dire exactement la même chose de tous les trouducs de la Rdl. La France devient un pays totalitaire où les grosses merdes incompétentes qui détiennent quelque pouvoir intellectuel prétendent dicter leur façon de penser à tout le monde sous peine de se faire traiter d’extrême droite si on ne pense pas comme toutes ces grosses merdes.

Le fait que la troisième pétition contre M. Gauchet réunissent les signatures des historiens montrent d’ailleurs combien le milieu des historiens est devenu un panier de crabes complètement pourris qui ne pensent plus l’histoire mais leurs petits intérêts de caste. C’est également ce que dénonce depuis des années l’historienne Annie Lacroix-Riz.

bouguereau dit: à

mets nous tout ça en vers mon cheuloux..comme tu sais faire..heu connement

bouguereau dit: à

Savez vous ce qu’on appelle la contradiction performative?

de la patée de la caresse..de l’amour!

Chaloux dit: à

bouguereau dit: 14 octobre 2014 à 10 h 59 min

Et encore, la mascotte est une grosse mouche.

bouguereau dit: à

désorientés, en quête de sens, travaillés par un désarroi existentiel »…

C’est ça.

mais si hé..faut du care du care et encore du care..c’est comme dracul..file lui des coups de baton et de la viande crue et il devient méchant..c’est humain..hin jicé que c’est humain?

ueda dit: à

Widergänger dit: 14 octobre 2014 à 10 h 49 min
La France est devenue ce pays pourri où il est impossible de débattre de quoi que ce soit sans se faire agresser par d’énormes connards qui n’ont comme but dans la vie que de salir les autres.

Mon cher Widergänger, relisez ce que vous écrivez.

Savez vous ce qu’on appelle la contradiction performative?

Chaloux dit: à

bouguereau dit: 14 octobre 2014 à 10 h 57 min

Voyez-moi ce gros con qui n’a rien dans le ciboulot jouer les mouches du coche.

bouguereau dit: à

Il est à noter que personne ne prend la défense des victimes

..que moi qui te défend dracul..conte toi même surtout..mais pas seulement! ..ha c’est du boulot

JC..... dit: à

Chez Boko-Haram, camarade, on ne prend pas les petits jaunes, les petits blancs, les petits rouges, les petits verts … sinon pour finir comme poivrons dans le chaudron.

bouguereau dit: à

..il est mignon

Chaloux dit: à

Le problème de l’arrivée massive d’immigrés en Europe n’était pas à la base un problème de société. C’était un problème d’économie. Fournir un main d’oeuvre peu qualifiée et corvéable à l’industrie et en faire rabattre au monde ouvrier.

Je suis tout de même un peu surpris qu’on décerne encore un prix Nobel d’économie. On devrait le scinder en deux, prix de la guerre, Prix de la guerre civile.

ueda dit: à

– « Vous ne comprenez pas, ces djihadistes ne sont pas des monstres, ce sont des êtres désorientés, en quête de sens, travaillés par un désarroi existentiel »…

C’est ça.
Et Widergänger va rejoindre Da’esh!

Widergänger dit: à

Les trouducs de Blois qui s’en prennent à Gauchet sont les mêmes trouducs d’ici qui s’en prennent à Zemmour. La même incapacité à débattre, la même tendance fâcheuse à remplacer le débat par les calomnies, la même tendance à considérer les victimes comme des bourreaux, les mêmes ordures en sommes. La France est devenue ce pays pourri où il est impossible de débattre de quoi que ce soit sans se faire agresser par d’énormes connards qui n’ont comme but dans la vie que de salir les autres. Que les autres, dont moi, leur envoie sur la gueule des paquets de merde n’a rien d’étrange. Il est à noter que personne ne prend la défense des victimes mais au contraire les accablent. France, pays de merde !

Chaloux dit: à

boumou, en effet, c’est raté. Mais on ne peut que souscrire à l’hypothèse que même tout petit tu étais déjà très con, y a qu’à voir l’état dans lequel tu nous arrives.

ueda dit: à

« Six mois après, 200 lycéennes nigérianes toujours otages de Boko Haram »

Ah si j’avais 20 ans, un peu que j’irais rejoindre les mafias islamistes.

Jouissance assurée.
Le sexe, l’argent, le pouvoir.
La totale.

Baiser à volonté, s’acheter les meilleurs smartphones, faire ramper à ses pieds des ploucs verts de trouilles…
En se marrant avec ses potes!
Avec quelques frangines internationales pour faire régner la loi dans le harem!
Ouaouh!

C’est où le site de Insh’Allah Airlines?

bouguereau dit: à

mais ta gueule keupu..

Manuel Vil dit: à

bouguereau dit: 14 octobre 2014 à 10 h 40 mi

mon pauvre con de cheuloux

raté

bouguereau dit: à

Julien Benda, qui finit comme un soufflé raté tandis que Gide emportait le Nobel

avec ton apeul tu ne salues que la performance matériel phil..le beau le bien tu t’en fouts..un jour yavé va t’envoyer un coup d’éclair

Observatoire du sans burnes dit: à

JC….. dit: 21 septembre 2014 à 19 h 03 min
Question subsidiaire : pourquoi les grands interprètes ne savent ils pas s’arrêter à temps ? Valable pour toute activité…

Le troll infâme devrait lui aussi arrêter, pauvre facho.

bouguereau dit: à

Exemples de « bêtise irrépressible de la jeunesse »: Mozart, Flaubert, Rimbaud etc. »

‘détecteur de la bétise’..réécriteur d’interogatoir stal? : mon pauvre con de cheuloux

Phil dit: à

Zemmour, après tout, ne pourrait être qu’un énième Julien Benda, qui finit comme un soufflé raté tandis que Gide emportait le Nobel.
Modiano a pris moins de risques pour arriver à la même récompense.

JC..... dit: à

Lutter contre l’immigration avec humanisme.

Lancer la poix enflammée contre les esquifs de fortune qui tentent d’échapper au bonheur de la civilisation islamique ! Pas de frais d’enterrement. Dissuasif. On se retrouve entre amis de toujours qui se foutaient sur la gueule durant des siècles !

Bien entendu, on agrandit le cimetière de Lampedusa pour accueillir les quelques chrétiens qui auront été identifiés : on n’est pas des sauvages, tout de même ! …

Manuel Vil dit: à

bouguereau dit: 14 octobre 2014 à 10 h 26 min

et qu’ils en profitent, les droits de la jeunesse sont à péremption..traditionnellemnt ce sont les détecteurs les plus sur de la bétise irrépressible..

Exemples de « bêtise irrépressible de la jeunesse »: Mozart, Flaubert, Rimbaud etc. »

Sûr que bouguereau tout jeune était déjà très con, le reste…

ueda dit: à

bouguereau dit: 14 octobre 2014 à 10 h 26 min
les droits de la jeunesse sont à péremption..traditionnellemnt ce sont les détecteurs les plus sur de la bétise irrépressible..

Socrate, corrupteur de la jeunesse…

Derrière les enfants, sachons reconnaître les pères cachés! Les barbons manipulateurs! Les Tontons équivoques!
Derrière Edouis, Bourdoui? Badoui?

bouguereau dit: à

salte
Que dire aux collègues historiens qui se prêtent à une telle opération alors même qu’ils déplorent, à juste titre, le succès public de personnages comme Eric Zemmour ou Lorant Deutsch?

et soral? et dieudonné? contre feu..contre feu
on fait l’enculé le merdeux la raclure de bidet et on se croit investit pour parler au nom des français…hurkurkurkurk

JC..... dit: à

Je regrette, camarade ueda, ce n’est pas un maitre à penser : c’est un maitre-étalon.

bouguereau dit: à

Tous doivent être admis au grand banquet du savoir, y compris les philosophes en shorts et les sociologues en barboteuse!

et qu’ils en profitent, les droits de la jeunesse sont à péremption..traditionnellemnt ce sont les détecteurs les plus sur de la bétise irrépressible..

ueda dit: à

JC….. dit: 14 octobre 2014 à 10 h 20 min
Ils sont tous morts, ou agonisants, les maîtres à penser !

Propos inamical à l’endroit de notre ami WG.

Jacques Barozzi dit: à

« les indigènes rechignent à se serrer un peu pour partager leur goûter »

A Menton, ils n’ont à offrir que des citrons, ueda !

kicking dit: à

Ils sont tous morts, ou agonisants, les maîtres à penser !

ah tiens, une explication..

JC..... dit: à

Jacques Barozzi dit: 14 octobre 2014 à 10 h 11 min
J’accepterai volontiers un maître à danser, la gigue, la gavotte, le menuet, le vallsounet, la hollandaise, la valeriane, la chaconne, la cochonne… mais un maître à penser !!!???

Ils sont tous morts, ou agonisants, les maîtres à penser ! Au mieux, membres d’un Board de grosse boite internationale…

ueda dit: à

bouguereau dit: 14 octobre 2014 à 10 h 14 min
..ce petit oukaze prouve qu’il y a lèse majectée?

Tous doivent être admis au grand banquet du savoir, y compris les philosophes en shorts et les sociologues en barboteuse!

bouguereau dit: à

Jacques, il faut leur faire les gros yeux si les indigènes rechignent à se serrer un peu pour partager leur goûter

sapré zouz..toujours le dernier mot..sincérement çuilà chte laisse..c’est un énorme éclat de rire ginçant..le plus fort
dracul réclamé à la tribune..pour un vrai éclat de rire..rien qu’à ses dépends?

bouguereau dit: à

ceux qui jugeaient le Père Gauchet malvenu à Blois, en se tapant le fion par terre de rage … Rafraîchissant !

comme quoi les grand rires sont bien impuissant jicé..on s’en réclame..sinistrement
..ce petit oukaze prouve qu’il y a lèse majectée?

ueda dit: à

bouguereau dit: 14 octobre 2014 à 9 h 58 min
rassure moi zouz..c’est pas pasque la suéde pense a reconnaite la palestine quand même..si?

Nos amis scandinaves sont une aristocratie morale dont nous autres Européens pouvons être fiers.
Nous devons accepter leurs leçons avec humilité, nous qui en sommes encore au stade du Arbeit und Kampf.

Mais voici que des gueux s’apprêtent à déranger leur Olympe.
Sur les 100 000 malheureux venus d’Afrique et ayant transité par Menton (à la fin de ce mois), sans que l’Europe n’ait organisé d’espace juridique, 40 000 entendent être accueillis en Suède.

Jacques, il faut leur faire les gros yeux si les indigènes rechignent à se serrer un peu pour partager leur goûter.

Jacques Barozzi dit: à

Ton maître à penser Alain Minc ne semble plus faire recette, JC ?

JC..... dit: à

TWEET TWEET

Lecture sur Slate de l’imbécilité profonde, lourdasse, connasse, des petits trouduculs sociologues de boudoir à la Eribon/Bellegueule, ceux qui jugeaient le Père Gauchet malvenu à Blois, en se tapant le fion par terre de rage … Rafraîchissant !

bouguereau dit: à

Pour le jewish bashing les juifs français sont également les plus forts si l’on en croit ML

c’est une tactique..grossière
lui aussi a son hénaurme éclat de rire?
le moderne c’est celui qui sait tirer parti de la démesure

bouguereau dit: à

le grand éclat de rire du père Gauchet!

jaune..il suffit qu’un le tienne et l’autre l’encule..qui est l’enfant ?
..hach! show à la française jamais fini..must go one

Jacques Barozzi dit: à

Pour le jewish bashing les juifs français sont également les plus forts si l’on en croit ML, le boug !

bouguereau dit: à

les angliches pardon..
la france c’est la variabe d’ajustement mondjal!
..la preuve que c’est le centre du monde dracul!

ueda dit: à

Touite
Ce que l’affaire Gauchet, et ses appels au boycott du philosophe, révèlent de l’état du milieu intellectuel français.

Face à ces innocents retors, armés de leur panoplie d’enfant, le grand éclat de rire du père Gauchet!

Jacques Barozzi dit: à

Dans cette nouvelle version du choix de Sophie, ueda, c’est la mama Patrie qui propose d’elle-même d’offrir au nazi le fils qu’elle a eu avec son amant étranger pour pouvoir garder celui qu’elle a eu légitiment avec son mari Français !

bouguereau dit: à

aprés finky faisant le tribulat c’est pourtant vrai cque disent les journaux ricains..pour le french bashing les français sont les plus fort..y’en a toujours un pour surenchérir
rassure moi zouz..c’est pas pasque la suéde pense a reconnaite la palestine quand même..si?

bouguereau dit: à

Jaurès l’aurait mis à la porte

fais pas le plus royaliss que le roi zouz..
tiens baroz dans gone girl proust et la culture française représente une espèce de misture repoussante d’éfféminisation, de décadence et d’argent hérité..

JC..... dit: à

Camarade ueda,
Vous avez raison ! « Les propos de ce travailleur respirent la bassesse. » Parfaitement exact. Tous les propos des travailleurs sont bas, sales, sans hauteur de vue. Travailler ! Plutôt mourir !

Travailleurs … ! Prenez les propos de ceux qui sont syndicalistes, par exemple… Ah, non ! ceux là, ils ne travaillent jamais.

ueda dit: à

travailleur dit: 14 octobre 2014 à 1 h 36 min
» s’il réussit à se faire violence, lui qui a déjà tant de mal à s’exprimer des que l’auditoire dépasse trois personnes »
Pauvre petit poussin va… Mais pour les 876.000 euros qui vont avec le prix je suppose qu’il surmontera cette souffrance !!

Les propos de ce travailleur respirent la bassesse.

Jaurès l’aurait mis à la porte.

kicking dit: à

umorista trash ?

oh d’innombrables connes se confectionnent de fausses couilles avec de la merde..

ueda dit: à

Jacques Barozzi dit: 14 octobre 2014 à 9 h 24 min
Cette réinterprétation de la notion de préférence nationale, remise au goût du jour par Zemmour, à qui profite t-elle, Sirius ?

Notre ami Sirius ne fait que rappeler le B A BA de ce qui constitue la politique, Jacques.

Tout processus d’inclusion (la constitution d’une communauté de citoyens) est simultanément et automatiquement un processus d’exclusion (le monde entier n’en fait pas partie).

« L’ouverture à l’autre », etc., ça ne peut venir logiquement que dans un second temps: c’est ce qui permet que l’autre soit reconnu comme autre, précisément, et non comme un n’importe-quoi.
Vous remarquerez la difficulté qu’ont beaucoup de gens à reconnaître la réalité de ce qu’ils font pourtant tous les jours.
On les a habitués à confondre la politique et l’éthique.

Que de parlottes inutiles pour n’avoir pas vu cette évidence!

JC..... dit: à

CHANSON D’EXTREME DROITE

Z’avez pas vu Zemmour ?
Oh la la la la la la
Z’avez pas vu Zemmour ?
Oh la la la la la la
Z’avez pas vu Zemmour ?
Oh la la la la la la.

Où est donc passé ce chien ?
Je le cherche partout.
Où est donc passé ce chien ?
Il va me rendre fou.
Où est donc passé ce chien ?
Oh yeah ! Ça y est, je le vois !

Veux-tu venir ici,
Je n’le répéterai pas.
Veux-tu venir ici,
Mmmmm, sale bête va !
Veux-tu venir ici
Oh Yeah ! Il est reparti.

Jacques Barozzi dit: à

Par ailleurs, vous n’avez pas répondu à la question, Sirius : les enfants disparus des écoles parisiennes étaient-ils tous étrangers ?

Manuel Vil dit: à

Emmanuelle Micron dit: 14 octobre 2014 à 9 h 20 min
le sieur bouguereau cherche son bavoir perdu, profitez-en !

La cloche de Torcheville sonne dans le vide.

Jacques Barozzi dit: à

Cette réinterprétation de la notion de préférence nationale, remise au goût du jour par Zemmour, à qui profite t-elle, Sirius ?

Jacques Barozzi dit: à

Je me plaçais seulement du point de vue de Sirius, Sirius, et, entre résistance et collaboration, je déplaçais le problème du plan « historique » au plan éthique.

ueda dit: à

– Pour ou contre Zemmour?
– Petit gabarit, allez vous faire foutre.

– Pour ou contre inviter Zemmour?
– Ah, c’est autre chose: qu’il parle, qu’il interpelle, qu’il emmerde son monde!
Le spectacle des grimaces d’en face, c’est trop bon!

JC..... dit: à

On va la lâcher, cette putain de période de l’Occupation des vaincus par les vainqueurs, si bien décrite par Patrick Buisson* ?

…ça devient gonflant de perdre sa voix dans des reconstitutions historiques littéraires !

*PUB

Emmanuelle Micron dit: à

le sieur bouguereau cherche son bavoir perdu, profitez-en !

renato dit: à

Widergänger ? Questo ocazzo è un umorista trash ?

Sirius dit: à

Barozzi

« Vous ne trouvez pas indécent cette distinction entre Juifs français et Juifs étrangers, ML ? »

Jacounet, le devoir de tout gouvernement, fut-il collaborateur de l’occupant, est de protéger en priorité ses nationaux. C’est ce que font tous les pays du monde sans exception…La logique de ce que vous dites est qu’il eut mieux valu que les juifs français soient massacrés dans la même proportion que les autres. Vous rendez-vous compte de l’énormité de ce que vous dites implicitement? Quant à l’hypothèse inverse (sauvez tous les juifs sans distinction),elle était évidemment impossible dans le contexte de l’occupation.

Artémise dit: à

J’adore la formule. Dès qu’ils seront conditionnés adéquatement, j’en achète un lot pour désodoriser mes chiottes. (moi)

Mais dieu que je suis conne ! Pas besoin de conditionnement. Modiano ? Un auteur à lire aux chiottes ! A l’international, ça, c’est un argument de vente ! surtout si c’est imprimé sur papier hygiénique non dentelé, comme eût dit Boris Vian.

ueda dit: à

Clopine Trouillefou dit: 14 octobre 2014 à 8 h 59 min
et puis, zou,

Hein?

C’est bien vrai, ça, qu’un blog est l’espace du glandeur qui procrastine.

Comme le gamin qui allait fumer un clope dans les chiottes.

M. Assouline nous offre le joint.
M. Widergänger, dans ses élans coprolâtriques, nous offre l’atmosphère de latrine.

C’est très bien, ça encourage le passage, sans s’attarder.

JC..... dit: à

Mais… vous n’avez pas les yeux en face des trous ! Du moins, pas les bons …

Il écrit ! Il écrit ! Il écrit, l’ami Wanderer. Ici et ailleurs !

Comme vous, qui avec le talent que vous avez, devriez le faire et publier votre « Vie secrète » comme cet Anglais fameux, Lord Machinchose …

Artémise dit: à

« Ses romans ne sont pas des livres mais des aérosols »

J’adore la formule. Dès qu’ils seront conditionnés adéquatement, j’en achète un lot pour désodoriser mes chiottes.

bref dit: à

Tout le monde a déjà compris que Widangeur n’ira jamais au delà des trois premières pages de son prétendu roman: impuissant, voila ce qu’il dans tout les sens du terme, un eunuque!

Artémise dit: à

Lu avec retard mais jubilation la critique du dernier Modiano par Chevillard dans le « Monde des livres » du 3 octobre. Ereintement en règle de notre nouveau héros national :
« Ses romans ne sont pas des livres mais des aérosols »
 » le lecteur a parfois l’impression de suivre un itinéraire scrupuleusement détaillé plutôt que de lire un roman. A recommander aux touristes en visite dans la capitale. Sans compter qu’un livre dans le vent de l’automne se replie beaucoup plus facilement qu’un plan »
« …une oeuvre dont ce roman n’est que l’évocation fluette »
« Les inconditionnels vanteront encore la fameuse « petite musique », mais n’est-ce pas la définition même de la rengaine ? »
 »  » Tout ce passé était devenu si translucide avec le temps … une buée qui se dissipait sous le soleil. » Hélas, c’est bien l’effet que nous fait ce roman. Il s’évapore à mesure que nous le lisons »

Bref, un Chevillard au mieux de sa forme. Si le public international attiré par la nouvelle notoriété de cet auteur encore inconnu de lui retrouve les impressions de lecture de Chevillard, la réputation du Nobel risque d’en souffrir. Déjà que le Clézio a dû faire un gros flop à l’international, ça ne risque pas de s’arranger pour la réputation de la littérature française contemporaine à l’étranger. Reconnaissons-le tout de même : depuis des années, Modiano se contente d’exploiter plan-plan la recette qui fit son succès dans les années 80 . Depuis « Dimanches d’août » au moins,le lecteur a parfaitement assimilé ce que l’auteur avait à nous dire. Modiano, tu te répètes. Dans la galerie de nos illustres nobélisés, même Anatole France était plus varié.

bref dit: à

Widergänger dit: 13 octobre 2014 à 22 h 18 min

Je n’ai aucune leçon à recevoir d’une petite frappe dans votre genre, bref de comptoir. Pour moi, vous êtes un de ces innombrables trous du cul qui pourrissent le blog de leurs commentaires insignifiants. »

non je suis un fidèle du blog, qui se souvient comment il vous est arrivé d’utiliser sans pudeur, la déportation d’une partie de votre famille pour vos petites turlupineries de la RDL, et qui sait que vous pouvez être ignoble

Clopine Trouillefou dit: à

Je voudrais dire à WGG que je peux le comprendre, mais en rien l’absoudre. Moi aussi, je me sers du web, et spécialement du blog d’Assouline, pour échapper à ma propre injonction d’écrire. Avant internet, c’était le ménage qui me servait de subterfuge. Assise devant ma machine à écrire, je regardais la pièce sans la voir, et puis, zou, je me levais et sortais l’aspirateur…

Donc, les différentes insultes et vociférations qui sont les vôtres, WGG, n’existent que pour vous permettre de procrastiner tout à votre aise.

Seulement, voilà : non seulement vous vous tapez une telle incruste ici que vous importunez tout un chacun, mais encore vous vous détournez de votre devoir.

Réfléchissez-y vite, et, plutôt que de me répondre en vous répandant, allez, au boulot !

synopsis : note sur le personnage dit: à

« Chien perdu sans collier… » « Il aura vraiment tout essayé pour se faire remarquer… »
Oui, ça le résume bien.

Mme Michu dit: à

pas mieux que ce qui est donné ?

Oh, apprêter à vomir…

Mme Michu dit: à

Bonne journée de cérémonie du RT thé les mamies…

Mme Michu dit: à

Repasser les plats ça réchauffe ?

bérénice dit: à

S’occuper des prolongations ne comporte aucun mal et de plus nous permet de détourner l’attention de bien des cerveaux qui sans cette occupation pourrait être mandatés à examiner une ou des histoires touchant à une contemporanéité plus récente mais qu’y gagnerait-on à constater que l’homme et toujours un loup pour l’homme, exterminant d’une autre façons femmes enfants vieillards en usant d’autres procédés qui s’habillent d’une légalité qui sort des bacs de notre temps, à nouveaux crimes nouvelles lois ou nouveaux vides juridiques,c’est selon, sans évoquer l’indifférence, l’impuissance la lâcheté, l’hypocrisie, la nécessité du commerce et des expérimentations, l’avenir des reconstructions, l’industrie, l’appât du gain, l’ambition mégalomaniaque qui pour finir enferme comme en un piège etc etc.

JC..... dit: à

MARIGNAN !

JC..... dit: à

2…

JC..... dit: à

1…

B comme BERLIN dit: à

N’de Diou :

« B comme BERLIN dit: Votre commentaire est en attente de modération.
14 octobre 2014 à 5 h 07 min

« bouguereau dit: 13 octobre 2014 à 23 h 47 min
dracul est un chien perdu sans collier..il lui faut une bonne patée et une caresse..assez des coups de batons..hin mon dracul? »,

« Quelques coups de bâtons entretiennent l’amitié »,
Molière : « Le médecin malgré lui ». »

Et ben,
je part me coucher avec le sourire.

kicking dit: à

Ah ?

oh, et le coût par page ?

B comme BERLIN dit: à

« Artémise dit: 13 octobre 2014 à 22 h 31 min »,

Pour les archives, 70 ans minimum,
si une nouvelle loi n’est pas votée pour la prolongation.
Sujet un peu chaud en France…

B comme BERLIN dit: à

« Widergänger dit: 13 octobre 2014 à 22 h 03 min »,

WGG, vous avez du sauter une ligne dans votre raisonnement :

« La République nous appelle
Sachons vaincre ou sachons périr
Un Français doit vivre pour elle
Pour elle un Français doit mourir. »

Vous êtes sur d’être circoncis du bon endroit ?
Pour la tête, cela s’appelle êtres scalpé !…

B comme BERLIN dit: à

« bérénice dit: 13 octobre 2014 à 21 h 32 min
•50.000 sont des Juifs non nationaux: Polonais, Allemands, Russes, Roumains, Grecs, Turcs, Hongrois… »,

Et les États-Unis n’en voulait pas…
Traverser la Manche, c’est pas facile, même
actuellement !
Alors traverser l’Atlantique…

Il y a même un paquebot qui :
parti de Hambourg, passé par le Havre, et autre port, a du repartir en Allemagne en remerciant bassement les autorités américaines…
Que des juifs sur ce bateau, affrété par des juifs.
1939, si mes souvenirs…

Marcel dit: à

aux pressions de la librairie

Ah?

Marcel dit: à

1506 ! Ma parole, Passou s’est endormi.

travailleur dit: à

 » Passe encore qu’il soit assailli par les reporters du monde entier et qu il doive sacrifier, s’il réussit à se faire violence, au rituel du discours de remerciement lors de la remise officielle à Stockholm, lui qui a déjà tant de mal à s’exprimer des que l’auditoire dépasse trois personnes  »

Pauvre petit poussin va… Mais pour les 876.000 euros qui vont avec le prix je suppose qu’il surmontera cette souffrance !!

Mme Michu dit: à

(et les fausses complexées aussi)

Mme Michu dit: à

Laissons les faux décomplexés gros lourds là où ils sont.

kicking dit: à

moi je fais un truc du genre avec mon chat mais je veux vraiment son bien.. d’toute façon les chats et les hommes sont pas des amis alors..

kicking dit: à

ouais ben perso je pense que c’est quand on t’assure te gaver en toute conscience pour te donner un truc qui va te rendre le plus fort qu’on va y planquer la pire saloperie dont tu sauras pas te débarasser.. je dis ça, je dis rien vu que c’est sans doute déjà trop tard..

D. dit: à

Maintenant parlons Économie.
Nous en sommes en France à 2000 milliards d’Euros de dette. C’est symbolique mais c’est à considérer comme un point charnière. Tous les voyants sont au orange bien mûr et les buzzers de pré-alarme se font entendre de tous les côtés : Attali, le prix Nobel, les agences de notations et même le gouvernement.

A l’heure qui l’est, il faudrait être très très con pour imaginer qu’un redressement économique à court terme pourrait faire redescendre la dette, ne serait-ce que de 50 milliards.

Il faut donc se positionner dès à présent en leader actif et proposer le rachat comptant de 25 à 50 % de cette dette par des particuliers ou des entreprises.
Donc réfléchir à quoi leur vendre, en laissant un peu de côté les dogmes.
Par exemple : que sont prêts à acheter -ou a louer- des particuliers aisés en France ? Des honneurs ? Des dérogations ? Des terrains ? Des biens nationaux ?

Mme Michu dit: à

Mieux vaut être du bon côté au bon moment

Français d’abord, étranger ensuite !

bouguereau dit: à

les guéris sont immunisés et ainsi peuvent aider à soigner ceux qui sont malades.

il faut qu’ils les enculent béré..dédé va s’inoculer pour te sauver.. hach l’amour..hach frankreich!

bérénice dit: à

..ma mère de ma mère

Dans les bonnes grâces, faites un effort bouguerau!

bérénice dit: à

Croyez-vous qu’on ait laissé sortir les « guéris » ? On continue à les garder en boîte. Personne ne vous le dit mais moi je le sais.

D d’où tirez-vous ces info? J’en étais à: les guéris sont immunisés et ainsi peuvent aider à soigner ceux qui sont malades.

bouguereau dit: à

Mieux vaut être du bon côté au bon moment

..ma mère de ma mère

bouguereau dit: à

ma mère..keupu le killeur de blog..

bérénice dit: à

Blanc ou noir.

D dans quel monde vivez-vous? Vous savez qu’il est possible de blanchir ou noircir le tableau selon les besoins de la cause. Mieux vaut être du bon côté au bon moment, les révolutions n’étant plus que des éléments d’une histoire lointaine, les plus forts donneront à votre cursus la nuance qui conviendra pour vous incorporer ou vous déclarer P4.

Mme Michu dit: à

et si on les taxait un peu..juste de quoi faire taire les chleux sur notre déficit..

Oh ça, il n’y a qu’à faire comme à l’époque: importer directement les formulaires !

bouguereau dit: à

et oui c’est que ça bouffe un 20% a rien foute sur la rdl dédé!

Jacques Barozzi dit: à

« Qu’est-ce qu’on en fera ? »

Marine gardera les Français contaminés et reconduira les étrangers aux frontières, D. et Zemmour dira que c’est très bien ainsi.

Ulysses IX - Scylla dit il l'a pas pas dit: à

Original :
Urbane, to comfort them, the quaker librarian purred:
— And we have, have we not, those priceless pages of Wilhelm Meister. A great poet on a great brother poet. A hesitating soul taking arms against a sea of troubles, torn by conflicting doubts, as one sees in real life.

Morel 1924 :
Pour leur être agréable, le bibliothécaire quaker ronronna plein d’urbanité :
— Et nous avons , n’est-il pas vrai ? ces pages inestimables de Wilhelm Meister. D’un grand Poète sur un grand frère en poésie. Une âme indécise qui pourtant affronte un océan d’épreuves et sert de champ de bataille à l’armée des doutes, comme cela se voit dans la vie réelle.

Aubert et al 2004 :
Urbain, désireux de les réconforter, le bibliothécaire quaker ronronna :
— Et nous avons, n’est-ce pas, ces pages inestimables de Wilhelm Meister. Un grand poète parlant d’un grand frère en poésie. Une âme hésitante prenant les armes contre un océan d’épreuves, déchirée par les courants contraires des doutes, comme on peut le voir dans vie réelle.

Perso ce soir :
Pour complaire aux compères, « Le Quaker », libraire d’état de son état, civil, susurra :
— Ainsi nous pourrions avoir ou ne pas avoir, mais avons ces pages inestimables de Wilhelm Meister. Un grand poète prenant parole sur un grand maître poète. Un esprit indécis, écartelé, dubitatif, s’emparant à bras le corps d’une mer de troubles, ainsi qu’hors scène, dans la vie.

Plus que 50 pages.

bouguereau dit: à

les 20 % de gens qui en guérissent restent contaminants pendant des mois. Qu’est-ce qu’on en fera ?

putain cheuloux va devoir vende sa logan..

D. dit: à

Croyez-vous qu’on ait laissé sortir les « guéris » ? On continue à les garder en boîte. Personne ne vous le dit mais moi je le sais.

bouguereau dit: à

I also argue that the first and foremost beneficiaries of these efforts were Jews of French nationality

putain dracul..et si on les taxait un peu..juste de quoi faire taire les chleux sur notre déficit..hop hop hop..?

D. dit: à

Mais il y a pire, Bérénice, les 20 % de gens qui en guérissent restent contaminants pendant des mois. Qu’est-ce qu’on en fera ?

Jacques Barozzi dit: à

L’honneur perdu de dracul, le boug.

Pas trop aimé Gone girl. Ce soir suis allé voir Annabelle, le plus drôle c’était les cris des jeunes filles en fleur dans la salle !

D. dit: à

Et je suis un être très factuel et les pieds sur terre, pas un doux rêveur, ne vous y trompez pas.
Sinon je n’aurais pas fait comptable.

bérénice dit: à

Je lisais D le rapport d’un scientifique qui pour rassurer le comparait au SRASS transmissible contrairement à EBOLA par voie aérienne, en revanche il omettait de dire qu’Ebola se transmet par la sueur et donc le toucher quand le sujet approché est atteint.

kicking dit: à

faut dire ‘baroz dans mes bras tellement t’es un brave mec » et la bing un coup de boule..

ou une p’tite fillote pour l’attirer..

bouguereau dit: à

avec le risque de propagation inclus dans cette donnée

ma mère de ma mère..dédé aussi va flipper..fais lui une pipe plutôt..ça c’est chrétien

D. dit: à

Bon ben « il vous semble ».
Moi il ne me semble pas. Je me fais une idée bien nette de ce qui se passe. Je ne suis pas dans la demi-teinte et le clair-obscur. Parce que c’est ça qui nous met dedans à chaque fois ma chère, et dans tous les domaines.
Les nuances de gris ça commence à me gonfler.
Les choses sont beaucoup plus souvent binaires que les gens l’imaginent. Blanc ou noir.

kicking dit: à

m’étonnerait pas qu’il y ait des cas dépendant de beaucoup de poseurs baudruches se penchant en les entourant qui ne risquent pas d’être mouillés.. il y a des dieux de l’hygiaphone qu’on préfère pas connaître..

bouguereau dit: à

Ce matin, Artémise à traité Marusa de vieille pute, et on l’a pas entendu, étrange ?

dracul est un chien perdu sans collier..il lui faut une bonne patée et une caresse..assez des coups de batons..hin mon dracul?

bérénice dit: à

Je pense que le virus dénommé « Ebola » a muté et n’est pas l’Ebola que l’on connaissait auparavant, depuis une quarantaine d’année responsable de quelques épidémies isolées qui n’ont fait que quelques dizaines de morts chacune D

Je ne possède pas de preuves formelles pour contredire ce que vous affirmez mais il me semble que c’est faux, c’est toujours le même virus avec un environnement plus misérable qui lui permet de progresser sans compter l’accroissement de la fréquentation des pays atteints avec le risque de propagation inclus dans cette donnée.

bouguereau dit: à

France, pays à vomir

attation un juif français doit avoir de l’estomac dracul..sinon c’est un étranger

D. dit: à

Je pense que Jacques Barozzi me comprend.
En ce qui me concerne, je ne m’interdis pas les spectacles et les expositions, mais pour que le divertissement ait du sens, il faut qu’il soit rare, qu’il vienne comme quelque chose de très attendu, désiré, pas comme une habitude et une industrie.

bouguereau dit: à

pourquoi que nousses on pourrait pas devenir lesbiens par idéologie

lesbiennes étrangères comme yourcenar attation..sinon ça fait robinet en laiton et c’est pas dans l’idée a cheuloux

D. dit: à

Expliquer mon énigmatique remarque ?
Ben Paris c’est avant tout des rues, des bâtiments, des gens, une façon de vivre parisienne, simple, franche et touchante.
Ce n’est pas du tout ces importations venues d’on ne sait où, ces obsessions d’expositions, de spectacles à tout prix etc…

Widergänger dit: à

My approach, which, by the way, builds directly on the work of two widely respected Holocaust historians, Raul Hilberg and Léon Poliakov, adopts the exactly opposite stance. I argue that Vichy, although anti-Semitic and an accomplice in crime, sought to limit the impact of the Final Solution in France, and succeeded in doing so. I also argue that the first and foremost beneficiaries of these efforts were Jews of French nationality.
___________
Pas de quoi insulter Zemmour. Le simple fait de l’insulter montre la mauvaise foi de l’insulteur et ses intentions tout à fait perverses. Ce qui est remarquable également c’est que très peu d’historiens ou de journalistes demandent un vrai débat sur cette question et préfèrent calomnier les gens comme Zemmour. La France n’est plus un pays démocratique mais un pays à la pensée unique, totalitaire. France, pays à vomir.

Jacques Barozzi dit: à

« Si, si, si… j’en fais le serment… »

Et jamais aucune réalisations, c’est le drame à dracul, le boug !
Ce matin, Artémise à traité Marusa de vieille pute, et on l’a pas entendu, étrange ?

bouguereau dit: à

J’attends réponse à toutes ces questions

moi aussi j’aurais du allé voir godot reloadid dédé

bouguereau dit: à

Bougreau dear vous veillez bien tard. M’est avis que devez besogner les bourses asiatiques

non..chus allé au cinoche voir gone girl..j’étais pas trés chaud

D. dit: à

Vous savez, Bérénice, je n’aime pas faire peur, j’ai l’habitude en revanche d’être un fin analyste, objectif et pragmatique.
Je pense que le virus dénommé « Ebola » a muté et n’est pas l’Ebola que l’on connaissait auparavant, depuis une quarantaine d’année responsable de quelques épidémies isolées qui n’ont fait que quelques dizaines de morts chacune.
Oui, si ce virus tue dans 80 % des cas, s’il se transmet aussi facilement, c’est tout simplement qu’il est davantage…virulent.
Idée que personne n’a encore avancé.
Ou bien par conformisme, ou bien par déni irresponsable dicté par la peur.
En attendant, nous jouons aux apprentis-sorciers. Nous imaginons pouvoir contenir quelque chose qui se transmettra comme une trainée de poudre dans les supermarchés, les transports en commun, les cinémas, les piscines, les musées, les écoles de la maternelle à l’université, bref tout ce qui compose notre vie de tous les jours.
Et lorsqu’on envoie un prélèvement à Lyon, où se trouve le seul laboratoire niveau P4 civil capable de l’analyser, comment protège-t-on ce transport à haut risque ?
Et lorsqu’on devra en envoyer cent par jour, puis mille ?
J’attends réponse à toutes ces questions.

Sergio dit: à

abdelkader dit: 13 octobre 2014 à 22 h 37 min
lesbiennes par idéologie

Halors ça c’est une idée : pourquoi que nousses on pourrait pas devenir lesbiens par idéologie ? Evidemment c’est discret à la Goebbels, mais on sait jamais, y a des cas…

Widergänger dit: à

Ce que vous dites ou rien, mon pauvre Barozzi, c’est idem. Vous ne vous rendez même pas compte du degré de sottise de vos commentaires. Vous vous faites vieux et ringard. Vous avez le cerveau dans un sale état. La dégénérescence vous guette, faites gaffe.

bouguereau dit: à

Pas de discussion, directement le poing dans la gueule

c’est dla théorie ça dracul..faut pas déclarer ses intentions.faut dire ‘baroz dans mes bras tellement t’es un brave mec » et la bing un coup de boule..faut le jouer au coup de vice! c’est comme ça qu’un bon juif français doit faire..sinon c’est un étranger..un tchéque ukrainien au moins..tu comprends dracul ?

Jacques Barozzi dit: à

Aucun homme n’est tout d’une pièce, ML. Sauf pour les esprits bornés pour qui tout est blanc ou noir. Zemmour, son problème c’est de vendre du papier, il a bien réussi son coup. Et vous, pauvre pomme, vous applaudissez ! Quel naufrage, les 20 pages du roman vont rester définitivement en rade…

Quel écrivain ce Barozzi dit: à

Jacques Barozzi dit: 13 octobre 2014 à 23 h 22 min
Velléitaire mais sans volonté

Vous nous en direz tant.

bouguereau dit: à

je tiens avec toi dracul ! laval ne pouvait être complétement méchant

kicking dit: à

Les insultes n’insultent que les insulteurs

et les insinuations via petits pions c’est quoi d’autre que du négationnisme en marche ?..

ou de la complaisance pour la pensée « réflexe » qui ne fait pas avancer grand chose ?

et en attendant, ça apporte quoi à la France d’ajourd’hui ce cirque ? insultez les morts en ignorant le présent, et depuis tous les camps !

c’est vrai que ça sent pas très bon ici, et j’ai même lu des experts en parfum le signaler..

bérénice dit: à

D je ne saisis pas votre énigmatique remarque, voudriez-vous être plus explicite?

bouguereau dit: à

mon poing dans votre gueule de trou du cul !

graissé au saindoux c’est comme dautre un ricard bien tassé : y’en a des qui aiment..et comme dit phil « les gouts et les couleurs.. »
viens pas foutre ta merde dans les mariages bien profond dracul, ça porte malheur

Widergänger dit: à

Votre pensée est comme votre langage, mon pauvre Barozzi, aussi creuse, aussi insignifiante, aussi pathétique. Un velléitaire n’a pas de volonté par définition.

Au reste, vous ne parlez pas du problème dont parle Zemmour. Vous vous êtes égaré en chemin, tellement vous êtes con.

D. dit: à

Bérénice, il faut apprécier Paris pour Paris. Paris n’est pas fait « d’expos ». C’est une certaine gauche caviar qui depuis 35 ans réussit à nous faire imaginer le contraire. Mais il y a 35 ans vous n’en aviez que 5 et j’étais à peine plus vieux que vous.

D. dit: à

bérénice dit: 13 octobre 2014 à 22 h 34 min

A quoi avait mené les commentaires

menés ?

Jacques Barozzi dit: à

la différence entre Juifs étrangers et français, avec mon poing dans votre gueule de trou du cul ! »

Les plus courageux, comme ceux de l’affiche rouge, étaient étrangers, ML. Vous, vous semblez avoir hérité de tous les défauts des Français mais aucunement de leurs qualités, hélas ! Velléitaire mais sans volonté…

abdelkader dit: à

ML, mon fumier est bio, garanti d’origine et je l’achète directement a la ferme…produit par des animaux tellement heureux et intelligents qu’ils passeraient l’agrège du premier coup…il sent un peu fort, mais faut voir l’effet que ca fait aux rosiers…sinon, que pensez-vous de la plaque devant cette école du Marais qui commémore tous ces gamins juifs raflés par les boches ? devriez peut-être vous plaindre a la mairie de Paris non ? a ce que je crois comprendre, il y’aurait maldonne et cette plaque devrait être enlevée…remplacée peut-être par « tous ces gamins juifs auraient pu être arrêtés et déportés vers une mort certaine mais grâce a Pétain, il ne le furent pas ! « …Marechal ! Nous voilaaaaaaaaaaaaaa !

bérénice dit: à

Devra-t-on attendre janvier pour changer de prix et de sujet à conversion, de figure géométrique, de rivage, de visage, Passou n-a-t-il pas de plan B quand tout vire au mauve si l’insulte s’en colore? Anather one please!

Widergänger dit: à

Si je vous rencontre, je vous ferai voir ce que c’est que la différence entre Juifs étrangers et français, avec mon poing dans votre gueule de trou du cul ! Je vous en fait le serment, Barozzi. C’est tout ce que les ordures de votre espèce mérite. Pas de discussion, directement le poing dans la gueule.

Jacques Barozzi dit: à

Vous ne trouvez pas indécent cette distinction entre Juifs français et Juifs étrangers, ML ?
Au nom d’une oiseuse « vérité » historique, dites-vous ?
Heureusement que les Justes parmi les Injustes ne se sont pas posé cette question quand ils ont sauvé des hommes, des femmes et des enfants, au péril de leur propre vie !

Widergänger dit: à

Non, c’est l’inverse. Vous vous êtes trompé.

Le seul ici qui argumente, c’est moi.

Vous ne voulez pas débattre de toute façon, ça ne vous a jamais intéressé. ce qui vous plaît c’est calomnier les gens qui posent des questions à l’histoire. La merde, c’est tout ce qui vous plaît. Alors je vous en donne un peu à bouffer. Mais je peux augmenter la dose si vous aimez ça…

bérénice dit: à

trou du cul, mon poing sur la gueule…

Dans l’ensemble, c’est assez parlant.

Oui… Ira-t-on jusqu’à entrevoir par ce bout de la lorgnette l’esprit Ô combien brillant qui anime chaque élément de ce vaste ensemble clair et transparent que parvient encore à constituer la France? CQFD à vous les sudios.

on a clear day you can see forever dit: à

Dès que quelqu’un vous répond de façon argumentée, Widerganger, vous le traitez de grosse merde. Assouline vous a répondu, Paxton vous a répondu indirectement, mais vous les tenez pour des connards. Alors forcément ça réduit le champ des possibles.

the fun, Isaac Singer s'invite dit: à

Au nom des Ashkénazes dit: 13 octobre 2014 à 22 h 15 min

Alba-Zemmour : décidément les Séfarades ne nous aiment pas.

surprenant, n’est-il pas? surtout en 2014, et tous les discours, raisonnements de ML, y a un hiatus qq part, perso, m’en moque, tout en me hérissant, j’en grommelle, vocifère, les oiseaux (ceux tendres à mon coeur voltigent, plâânent) piaffent, avec quelle raison ; l’est atteint de quoi, not’Michou ?
Allez, je file bouquiner … j’dirai pas kwôa !
tchao (quelle hôôr’heur ! 7 familiarité, mais on est où, là ? on écrit sur le Noble bel français … Marie-Chantal, youhou, t’es là ? zy va, ma grande, tu crois qu’on peut pousser jusqu’à hum ! hum … bon tu sais … bye

Widergänger dit: à

À quoi bon ? Ce pauvre Abdelkaka, tellement pathétique avec ses commentaires foireux. Il pue, c’est tout ce qu’il sait faire.

abdelkader dit: à

ML, il me reste un sac de 50 kg…vous me dites et je vous l’envoie hein, franco de port…oui monsieur, suis genereux comme ca…comment ? je peux toujours demander a quelqu’un de mettre dessus un ruban rose cadeaux…oui, comme aux galleries Lafayette…

Inquiétude dit: à

Pauvre Abdel… Si Videurgang repasse par là, il va s’en prendre une.

abdelkader dit: à

Ce weekend, j’ai été voir de plus près cette histoire de Zemmour et de son Petain philosémite…je remarque surtout que ce mec est d’extrême-droite et donc doit nécessairement adopter le langage et la rhétorique propres a celle-ci…comme ces femmes qui deviennent lesbiennes par idéologie plutôt que préférence perso…ceci étant, il est complètement givré et je crois que l’Algérie vous doit des excuses pour avoir produit directement ou indirectement BHL et Zemmour…mais bon, ils sont a vous maintenant, vous vous demerdez avec…donnez leur la légion étrange tiens…
Je remarque aussi que Rue89/NouvelObs parle ainsi de la belette nationale française ‘…S’il avait vécu à cette époque, Zemmour, issu d’une famille juive algérienne, aurait été déporté ou aurait vécu dans la terreur…’
Z’aurait du ajouter famille juive BERBERE algérienne…cela aurait mis plus en relief son délire ultra-sioniste et son racisme primaire…lui, issu d’une famille pareille…y’a plus d’ironie, ma brave dame ni de philosophes sérieux…

Que de confusion dit: à

Les Juifs traitent Zemmour d’antisémite, Wider traite les Juifs d’antisémites… ça devient difficile à suivre.

Sergio dit: à

Marcel Serredans dit: 13 octobre 2014 à 18 h 51 min
sous-merde

C’est le problème… En allemand il y aurait aussi deux grades, mais cela donnerait Scheisse et Oberscheisse…

Phil dit: à

Bougreau dear vous veillez bien tard. M’est avis que devez besogner les bourses asiatiques.

bérénice dit: à

A quoi avait mené les commentaires couronnant le sacre de LE Clézio? Notre bateau, quoique s’agissant d’un tel auteur inévitablement nous allons tous faire un tour des fours et autres douches, dérive souvent si souvent qu’on peut en secréter comme une réprobation à le voir s’aventurer dans des eaux qui pour être internationales n’en ressemblent pas moins à un rail maritime quoique l’image soit ^impropre à circonscrire l’horreur qui fut.

Dugommeau Roger dit: à

Lisez Minute, W, vous y serez en pays de connaissance.

Dugommeau Roger dit: à

Je suis assez sensible à l’argumentation de W quant à moi : merde, grosse merde, connard, trou du cul, mon poing sur la gueule…

Dans l’ensemble, c’est assez parlant.

Widergänger dit: à

Le Monde comme Libération ne font que s’enfoncer dans leur propre merde. J’espère qu’ils vont s’y noyer. Ils sont devenus la France pourrie dans toute son horreur.

Ce pays est à vomir : une presse complètement corrompue et antisémite.

Artémise dit: à

Le débat ouvert (de façon abusivement polémique) par Zemmour peut avoir (on l’espère) un effet positif : la réouverture du dossier du sort des Juifs en France sous l’Occupation. Il est clair que les historiens ont encore du pain sur la planche, et beaucoup. Il s’agit, en effet, de ne pas se contenter de pseudo-certitudes à caractère général, mais d’explorer le plus loin possible le détail et la complexité des faits, à l’échelle de la France entière. Les synthèses pionnières d’un Raoul Hilberg ou d’un Paxton sont déjà anciennes. Un tel travail ne peut être mené que par des historiens exigeants et minutieux. Il aboutirait sans doute à des conclusions nuancées, à des tableaux contrastés –région par région par exemple. Des fonctionnaires de Vichy, à tous les échelons, firent du zèle; d’autres moins. En son temps, le procès Papon fut un saisissant coup de projecteur sur une réalité dont on s’aperçut qu’elle restait très largement ignorée. Les archives de nos administrations conservent certainement une masse de documents précis qui n’on pas encore été exploités.

c'est dingue un nobel (français) littéraire hein dit: à

1 423 Réponses pour Avec Patrick Modiano, le monde va découvrir une certaine France
le 13 octobre 2014 à 22 h 08 min

Mazette !!!

Phil dit: à

LeMonde veut se payer Zemmour, comme Libération rend compte des nouvelles du Vatican.
En revanche la tenue comptable des pays à mariages gays est assez fiable. Au Mozambique, ça ne passe pas chez les ménagères.

Jacques Barozzi dit: à

Les insultes n’insultent que les insulteurs, L.M..

bérénice dit: à

errer

bérénice dit: à

Avec tout ça D vous oubliez ce fléau bien présent qui vous menace au portique de l’aéroport, quarantaine si vous tenez un tantinet soit peu à la vie,l’aide-soignante espagnole est décédée, à Paris vous resterez condamné à erer dans les salles qui propsent de nouvelles expo, y’a quoi?

Widergänger dit: à

Pauvre type ! Débile.

alerte météo dit: à

On vous savait raciste, ML, mais grosse merde incompétente zemmourienne, c’est nouveau.

L.M. dit: à

Widergänger dit: 13 octobre 2014 à 22 h 09 min
Parce que vous avez à maintes reprises insulté la mémoire des Juifs déportés.

Barozzi, tu as le droit de porter plainte. WG peut s’amuser à faire le mariole, ça fait toujours rire, mais là il va peut-être un peu loin.

Widergänger dit: à

Je n’ai aucune leçon à recevoir d’une petite frappe dans votre genre, bref de comptoir. Pour moi, vous êtes un de ces innombrables trous du cul qui pourrissent le blog de leurs commentaires insignifiants.

Au nom des Ashkénazes dit: à

Alba-Zemmour : décidément les Séfarades ne nous aiment pas.

Comprend-il lui-même ce qu'il écrit ? dit: à

« ce sont les salopards de pétainistes qui accusent les victimes d’être les criminels. » (Widergänger)

Je vous ferai remarquer que c’est exactement ce que vous êtes en train de faire.

bref dit: à

Widangeur tout le monde sait que vous êtes un pétochard jaamis sorti de sa cour d’école, alors évitez les menaces physiques foutriquet

Widergänger dit: à

Parce que vous avez à maintes reprises insulté la mémoire des Juifs déportés. Si je vous croise un jour, je ne manquerai pas de vous foutre mon poing sur la gueule, soyez en sûr.

les lois de l'évolution dit: à

Après l’Alba sioniste, voici l’Alba révisionniste. Il aura vraiment tout essayé pour se faire remarquer.

Jacques Barozzi dit: à

« mon poing en pleine gueule ! »

Pour ma part, je ne vous ferais pas cet honneur.

bref dit: à

Widergänger dit: 13 octobre 2014 à 21 h 58 min

Il ne s’agit pas de blanchir le régime de Vichy, qui est un régime monstrueux. Il s’agit de comprendre ce qui s’est réellement passé pendant la guerre.

On constate qu’une majorité de Juifs français comme mon père n’ont pas été déporté. Il est clair que les Allemands désiraient déporter tous els Juifs. Personne ne remet en cause ce fait.

Le problème est de savoir si la politique d’atermoiement de Vichy concernant la déportation des Juifs français a payé, compte tenu de la situation chaotique de la guerre. Il ne s’agit pas de sauver le régime de Vichy.

Le fait de faire semblant de ne pas comprendre quel est le problème d’histoire évoqué en dit déjà long sur les affreux salauds qui se livrent à ce genre de travestissement : ce sont les salopards de pétainistes qui accusent les victimes d’être les criminels. Comme toujours. Toujours la même logique des ordures de Français.

vous êtes tout ce qu’on veut widangeur, sauf un historien vous n’avez aucune compétence en la matière, alors évitez une fois de plus de faire le paon, et allez lire le dossier du monde sur zemmour gros bouffi prétentieux que vous êtes!

Jacques Barozzi dit: à

« Et vous voir, vous, parler au nom des Juifs a je ne sais quoi de profondément indécent ! »

Pourquoi, parce que je ne suis pas Juif ?

Et vous voir plaider en faveur des atermoiements supposés bénéfiques pour les Juifs de France de la politique de Vichy, vous trouvez ça comment ?

Widergänger dit: à

Ce n’est pas des insultes que vous méritez, Barozzi, mais mon poing en pleine gueule !

Jacques Barozzi dit: à

Les chiffres donnés par bérénice, sont ils vrais ou faux ?

Widergänger dit: à

Ce monument correspond à son époque, 1964. Il est une insulte à la mémoire des Juifs déportés en les confondant avec l’ensemble des déportés. Un problème qui est au cœur de ce qui ne passe pas en France.

Le nom des enfants déportés à la porte de nos écoles ne changent rien au problème d’histoire évoqué.

Et vous voir, vous, parler au nom des Juifs a je ne sais quoi de profondément indécent !

la vie dans les bois dit: à

Les voilà qui refont le calcul, qui faisant les comptes et le total, l’autre en demandant … Ignoble.

Jacques Barozzi dit: à

Situation cocasse : je défends la mémoires des Juifs et ML, qui me traite d’antisémite, réhabilite la mémoire de Pétain et de son administration !

Widergänger dit: à

Il ne s’agit pas de blanchir le régime de Vichy, qui est un régime monstrueux. Il s’agit de comprendre ce qui s’est réellement passé pendant la guerre.

On constate qu’une majorité de Juifs français comme mon père n’ont pas été déporté. Il est clair que les Allemands désiraient déporter tous els Juifs. Personne ne remet en cause ce fait.

Le problème est de savoir si la politique d’atermoiement de Vichy concernant la déportation des Juifs français a payé, compte tenu de la situation chaotique de la guerre. Il ne s’agit pas de sauver le régime de Vichy.

Le fait de faire semblant de ne pas comprendre quel est le problème d’histoire évoqué en dit déjà long sur les affreux salauds qui se livrent à ce genre de travestissement : ce sont les salopards de pétainistes qui accusent les victimes d’être les criminels. Comme toujours. Toujours la même logique des ordures de Français.

Jacques Barozzi dit: à

Raison pour laquelle je m’adresse à Sirius.

Jacques Barozzi dit: à

C’est plus facile d’insulter que de répondre aux questions les plus simples…

Jacques Barozzi dit: à

Votre grand-mère Alba allait à l’école communale à Paris ?

Jacques Barozzi dit: à

Ce monument, ML, est-ce un mensonge historique, un faux ?

« Le Mémorial des Martyrs de la Déportation est un monument parisien dédié au souvenir de l’ensemble des déportés de France entre 1941 et 1944.
Entrée du mémorial dans le square de l’Île-de-France.
Situé dans le 4e arrondissement de Paris, à la pointe Est de l’île de la Cité en contrebas du square de l’Île-de-France, le Mémorial a été commandé à l’initiative du Réseau du Souvenir qui en a fait don à l’État le 29 février 1964. (…)
À partir d’une cour triangulaire, une crypte aux passages étroits et faiblement éclairés se déploie dans la masse du monument. Un long couloir protégé par une grille présente sur ses murs 200 000 bâtonnets de verre symbolisant les innombrables victimes de la déportation dans les camps »

Widergänger dit: à

Espèce de connard de Barozzi !

Est-ce qu’ALBA est un nom étranger, gros connard ?

Ma grand mère est inscrite sur le Mur des Noms sous son nom : Rachel ALBA.

C’est un nom étranger, connard ?

Elle était Russe, devenue Polonaise en 1921 !

Connard !

Artémise dit: à

…Personne ne sait ce qui se serait réellement passé ni quand. En attendant, le sursis négocié par Vichy a effectivement sauvé les juifs français. (
Sirius)

A la conférence de Wannsee (janvier 1942), les modalités de l’extermination des Juifs des pays de l’Europe occupée sont arrêtées. Aucune exception n’est envisagée pour les Juifs vivant en France. On peut les diviser en deux fournées :
1/ les Juifs étrangers.
2/ les Juifs français.

En livrant en premier aux Allemands les Juifs étrangers, Laval ménage effectivement un sursis pour les Juifs français. Les circonstances de la guerre (et nullement la volonté du régime de Vichy) vont faire que ce sursis aura pour effet de sauver la majorité des Juifs français.

En 1942, après l’occupation de la zone sud, la souveraineté nationale que prétend incarner le régime de Vichy est une fiction. Il est en réalité à la botte des Allemands, qui sont en mesure d’imposer les responsables les plus à même de servir leurs vues. Personne ne sait ce qui se serait réellement passé, dites-vous, mais il est aisé de l’imaginer. Si la guerre avait duré, si le sort des armes avait été plus favorable aux nazis, des éléments de plus en plus favorables à l’idéologie nazie et à sa politique raciale auraient très rapidement pris les commandes de l’appareil de l’Etat fantoche de Vichy. Des gens comme Darquier de Pellepoix, celui qui, après la guerre, déclarera qu’à Auschwitz on n’avait gazé que des poux, comme Joseph Darnand, le chef antisémite de la milice. Le sort des Juifs de France est scellé à la conférence de Wannsee et, dès 1942 (au moins), de plus en plus de cadres du régime de Vichy sont prêts à collaborer avec ardeur à une politique antisémite de plus en plus radicale, contre des gens que, dès la fin 1940, Vichy avait privé de leurs droits de citoyens. La perversité de la rhétorique d’un Zemmour consiste à prétendre que Vichy a sauvé les Juifs de France, alors qu’au contraire il a préparé les modalités de leur liquidation, et qu’encore une fois c’est le temps qui les a sauvés, ce sont les débarquements de 1944.

Widergänger dit: à

Non, c’est une question inutile qui ne répond absolument pas aux problèmes qu’on est en train de traiter. Ce n’est qu’une question débile qui ne vise qu’à provoquer au lieu de débattre. Bref, un question de connard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*