de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline
Un peu d’humanité pour le latin et le grec !

Un peu d’humanité pour le latin et le grec !

De quand datez-vous le début du XXème siècle ? 1900 ? 1901 ? 1914 ? 1918 ?.. Le critique Albert Thibaudet le fixait sans hésiter à 1902, année de la réforme scolaire qui déclassa les langues anciennes. On voit par là combien sont profondes les racines du débat qui agite les professeurs, les pédagogues, les élèves et leurs parents depuis quelques temps.

Il ne s’agit pas de dénoncer la politique éducative d’un gouvernement ou même d’un ministre puisque depuis des années, toutes tendances confondues, ils n’ont cessé de creuser la tombe des humanités gréco-latines. La polémique est récurrente mais elle n’a jamais été aussi alarmante. Balayons d’emblée l’« argument », si l’on peut dire, de ceux qui dénoncent une nostalgie réactionnaire dans la défense des langues anciennes, associée aux académies et au « parler Vaugelas ». Les autres, soumis à l’idéologie du présentisme, plaident pour un enseignement qui se voudrait plus efficace et plus utile pour le marché du travail ; ils oublient au passage que les années scolaires ont ceci d’exceptionnel dans la vie d’un futur adulte qu’elles sont justement le seul moment d’une vie où l’esprit doit se former en liberté, dans le pur plaisir d’apprendre, dans le bonheur de la connaissance gratuite, hors de la tyrannie de la rétribution, du profit, de la rentabilité, du retour sur investissement. Le collégien et le lycéen auront toute leur vie pour méditer l’épigraphe que Jules Vallès fit figurer en tête deuxième tome de sa trilogie autobiographique Le Bachelier :

« «  »A tous ceux qui, nourris de grec et de latin, sont morts de faim ! »  

Il ne suffit plus de dire qu’elles ne sont pas des langues mortes mais des langues anciennes. Il faut rappeler des vérités d’évidence un peu oubliées à commencer par la première d’entre elles : le latin n’est pas une langue ancienne parmi d’autres mais par excellence celle du français. A ce titre, elle seule permet à notre langue de s’échapper de son stérile huis clos. Elle en est le cœur palpitant, la fait vivre, l’ouvre à l’extérieur.

Se priver petit à petit du latin, jusqu’à décourager de futurs enseignants dans cette voie-là, c’est prendre le risque de priver les générations à venir de la maitrise du français comme outil. Ce qui serait aussi préjudiciable aux littéraires qu’aux scientifiques. De toutes parts et de tous milieux revient le même son de cloche : les étudiants ont de plus en plus de mal à maitriser le français. A leur stade, c’est déjà trop tard ; c’est bien en amont qu’il faut agir. Or sans le latin, on ne sait rien de la structure de la langue, de la grammaire, de l’étymologie, des aventures du sens dans l’histoire d’un mot.

Le bricolage qui a abouti aux nouveaux programmes banalise l’enseignement du latin et du grec jusqu’à les diluer confusément dans un magma optionnel. Pour la plus grande gloire du globish, ce bâtard de l’anglais qui désole les Anglais les premiers ? Misère… Il se dit du côté du ministère de l’Education que le but est de réduire les inégalités et les privilèges dans l’accès à la connaissance ; or c’est exactement la situation contraire qui adviendra ; les humanités au rabais pousseront une élite à y accéder à leur meilleur.

Le jour de la rentrée scolaire un livre intitulé Le Bon air latin (Fayard) paraîtra qui achèvera de convaincre les sceptiques. Une œuvre collective réunissant des latinistes, enseignants ou traducteurs, des linguistes et des écrivains, pour dire à l’unisson ce que notre langue doit au latin : sa respiration, son allure, son souffle, sa musicalité, sa stabilité, sa précision grammaticale, sa richesse lexicale… Et l’on voudrait nous couper de cet héritage ! Ce recueil pose clairement l’enjeu du débat : quel français voulons-nous ? La question est d’une brûlante actualité à l’heure des polémiques sur l’identité. Reste à savoir si les princes qui nous gouvernent ont jamais brûlé du désir de maitriser leur propre langue.

(« Graffiti du mouvement contra la loiTravail reproduit avec d’autres sur le site Lundi matin ) (ne cherchez pas le le rapport avec le billet, il n’y en a pas, enfin pas directement…)

Cette entrée a été publiée dans vie littéraire.

1130

commentaires

1 130 Réponses pour Un peu d’humanité pour le latin et le grec !

Phil dit: 7 août 2016 à 9 h 24 min

Ninotchka fatigue à la revoyure, Christiane, le rictus glacée de la Garbo ne vieillit pas bien, peut-être à cause des « sections » du marais dont parle Baroz, débordantes aujourd’hui, pogromisées demain. Paris gagnera Rio avant les JO perdus par delanoemergitur, les trentecinq heures jouent au ballon sur la plage avant de se faite zigouiller sous les douches. Les foutaises du Gilberto Freyre avec cinquante ans de retard.

gontrand dit: 24 juillet 2016 à 10 h 39 min

Résultat final Jibé? Environ 50 millions d’indiens aujourd’hui sur les anciens territoires espagnols, sans compter le sang indiens qui coule dans les veines d’innombrables métis. Et sans oublier que leur effondrement démographique suite à la conquête a résulté à 90% des épidémies de variole et autres virus contre lesquels ils n’avaient aucune immunité…

Mais revenons à la Controverse de Valladolid. Charles Quint, titulaire du plus grand pouvoir temporel du monde (peut-être avec l’empereur de Chine…mais je n’en sais rien) demande au représentant du pouvoir spirituel, le Pape, de trancher une question fondamentale pour la gestion de ses possessions ultramarines et se soumet à cette décision, bien qu’elle soit contraire à ses intérêt économiques!

Est-ce-que vous vous rendez compte de l’immense signification de cet événement? Où peut-on trouver quelque chose de comparable?

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 10 h 32 min

Christiane, à propose de l’auteur de l’attentat de Nice : « Connu des services de police pour des faits de menaces, de violences (notamment sur sa femme), de vols et de dégradations commis entre 2010 et 2016, il avait été condamné, le 24 mars, à six mois de prison avec sursis pour des faits de violence volontaire avec arme commis en janvier » (selon le procureur de la République)

Justice ou laxisme ?

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 10 h 22 min

« réceptacle de toutes les misères, de toutes les souffrances, de toutes les désespérances, de tous les rêves, de tous les projets, de toutes les expériences, en terres hospitalières aux rencontres biaisées, aux étonnements suscités par par une altérité interrompue, des amitiés improbables, des affinités aléatoires, les Outremers enseignent la diversité du monde, la vigilance à l’autre… »

C’est beau, mais peut-on mettre tous les Outremers dans le même sac, LVDLB ?

William Legrand dit: 24 juillet 2016 à 10 h 14 min

Traité d’andouille à juste titre depuis longtemps, JC, en sa grande culture s’empresse d’appliquer le nom de cette charcuterie à d’autres, faute d’arguments, quelle carence ; c’est là toute « l’intelligence » de ce gros gourdiflot

JC..... dit: 24 juillet 2016 à 10 h 11 min

TAUBIRA ne parle pas : elle vomi de la nourriture par gros morceaux venant des autres, car elle est incapable de bien la digérer.

Il faut des clowns pour tout cirque se voulant humanisto-socialisto-gauchisto-nomenklaturiste ! Elle en est l’un des fleurons…

la vie dans les bois dit: 24 juillet 2016 à 10 h 00 min

« Elle n’a aucune légitimité à parler ! »

 » je viens des Outremers.
(…)
réceptacle de toutes les misères, de toutes les souffrances, de toutes les désespérances, de tous les rêves, de tous les projets, de toutes les expériences, en terres hospitalières aux rencontres biaisées, aux étonnements suscités par par une altérité interrompue, des amitiés improbables, des affinités aléatoires, les Outremers enseignent la diversité du monde, la vigilance à l’autre car, comme le martelait Franz Fanon aux Algériens et aux Antillais dans les années 60,  » quand vous entendrez dire du mal des Juifs, dressez l’oreille, on parle de vous » »
C. Taubira, op. cit. p.77

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 9 h 53 min

« Mon père se foutait de la religion. »

Sage homme, on aimerait bien pouvoir en faire tout autant, malheureusement le religieux nous rattrape, comme l’avait dit Malraux !

JC..... dit: 24 juillet 2016 à 9 h 52 min

Protégé par des puissances galactiques aux desseins impénétrables (pourquoi les Kryptonniens ont ils choisi comme gérant sur Terre un type comme Dédé et pas cette larve vile de William Landouille ?), l’usurpateur des grands de ce blog de presse-tige…. mais c’est DEDE !

la vie dans les bois dit: 24 juillet 2016 à 9 h 51 min

à 9 h 38 min

sont-ce ces mêmes « intériorités » qui font disparaître par magie 2205 messages.
Ceci n’est pas une questio.

Widergänger dit: 24 juillet 2016 à 9 h 50 min

Il y a bien les lois antijuives des Wisigoths en Espagne. Mais ça n’a rien à voir avec les guerres menées par l’islam.

Delaporte dit: 24 juillet 2016 à 9 h 50 min

Des tarifs du pétrole, Delaporte ?

Non, Jibé, ils vont surtout parler de questions géostratégiques. Leur but à eux aussi est la paix, notamment au proche et moyen-Orient.

Widergänger dit: 24 juillet 2016 à 9 h 49 min

Mon père s’est marié à l’église ! l’église d’Alésia, où vivait ma mère à l’époque depuis son enfance. Mon père se foutait de la religion.

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 9 h 49 min

« Cazeneuve va bientôt sauter. »

Pour rappeler Taubira et lui offrir la place Beauvau ? C’est Christiane qui serait contente, et rose itou !

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 9 h 40 min

WGG, je ne nie pas la rapidité de l’avénement de l’Islam ni sa brutalité. Relis-moi bien. Et entre le 3e siècle et les premières croisades (11e), il y a un large espace de temps. Par boutade, je te disais aussi que J-C était la première victime de Dieu le père (celui des Chrétiens). Pour le judaïsme, nous sommes d’accord. Ton père n’a pas demandé à ta mère de se convertir…

Widergänger dit: 24 juillet 2016 à 9 h 38 min

Les pressions de la Place Bauveau pour cacher les incuries de la police le soir de l’attentat de Nice commencent à sortir dans la presse. Aujourd’hui dans le JDD. Cazeneuve va bientôt sauter.

Delaporte dit: 24 juillet 2016 à 9 h 33 min

Les dirigeants de la Ligue arabe se réunissent en sommet lundi et mardi à Nouakchott, en Mauritanie, pour parler entre autres de la lutte contre le terrorisme.

Widergänger dit: 24 juillet 2016 à 9 h 32 min

Taubiroute est en déroute ! Elle a décerné un blanc seing à une ordure de Palestinien qui a du sang juif sur les main en lui décernant une médaille de bon et loyaux services pour les droits de l’homme. Quel cynisme, cette bonne femme ! Elle n’a aucune légitimité à parler !

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 9 h 31 min

Une voiture lente au démarrage peut faire autant de dégâts à l’arrivée qu’une plus rapide, gontrand.

closer dit: 24 juillet 2016 à 9 h 29 min

Vous remarquerez qu’il n’y a aucune intervention de D dans cet espace de secours…de là à penser qu’il est à l’origine de cette cyber attaque avec l’aide de ses amis de Krypton, il n’y a qu’un pas que je franchis allégrement…

JC..... dit: 24 juillet 2016 à 9 h 28 min

Tout à fait d’accord avec Gontrand sur l’importance de la controverse de Valladolid qui a clairement donné une âme aux mécréants d’Amérique et demandé aux voyous hispaniques conquérants de les épargner, et aux Jésuites de les instruire dans la religion, ce qu’ils ont tenté de faire la plupart du temps avec succès…

Rien de tel en Islam, puisqu’il n’y a pas de hiérarchie formelle, ni de structure comparable à l’Eglise de Rome qui puisse donner des consignes claires, chaque composant pouvant agir à sa guise.

Widergänger dit: 24 juillet 2016 à 9 h 27 min

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 8 h 55 min
________
Comme Cazeneuve, tu es pris en flagrant délit de mensonge, mon petit Jibé.

Car tu répondais (je te le rappelle parce que tu l’as déjà oublié) à la liste des actes de guerre infinis de l’islam depuis sa naissance en 632, en disant que de son côté le christianisme n’avait rien à lui envier.

Et tu écrivais :

Jibe dit: 23 juillet 2016 à 15 h 35 min
On pourrait dresser la liste des crimes commis au nom du Dieu des Chrétiens et elle commencerait bien avant les croisades !

Maintenant tu viens nous dire (je cite) : « Je ne parlais pas, évidemment, des débuts du christianisme, mais de sa période triomphante et conquérante… »

C’est pas très sérieux, Jibé, ton commentaire !

Jamais dans l’histoire une religion n’a été aussi violente dès ses débuts. Le Judaïsme n’a jamais connu tant de violence même dans sa phase conquérante. Et la violence de la Bible est contredite par les fouilles archéologiques qui montrent que loin d’être une conquête éclair, la conquête du pays de Canaan s’est étalée sur plus d’un siècle par un lent processus d’acculturation en fait. Seul l’islam a ce sinistre privilège.

Cela ne veut pas dire que l’islam en soi ne pourrait pas être qualifiée de religion d’amour et de paix, mais c’est comme le communisme, ses réalisations concrètes l’ont contredite jusqu’à présent. La source de la violence n’est d’ailleurs pas dans une interprétation de l’islam qui le pousserait par erreur dans la violence. La source essentielle de la violence islamique tient à l’absence de séparation entre l’Eglise et l’Etat. Alors que dans le Judaïsme, dès le départ ces deux entités structurelles du religieux, furent séparés. C’est l’énorme différence entre l’une et l’autre religion, et en faveur du Judaïsme, qui a engendré la Révolution et la loi de 1905 en Europe occidentale qui, de ce point de vue, a bien été judaïsée, mais pour son plus grand bonheur !

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 9 h 25 min

« Mais il y avait des religieux dans les bagages des conquistadors. Ceux-ci et l’Eglise en général ont toujours essayé de protéger les indiens comme des créatures de Dieu. »

Bilan final, gontrand ?

gontrand dit: 24 juillet 2016 à 9 h 24 min

Jibé, vous ne parliez pas des débuts du christianisme, mais ces débuts ont duré 300 ans et ils sont fondamentaux pour la suite!

Il est impossible de trouver dans la vie de Jésus et le comportement de ses disciples pendant 300 ans des bonnes raisons de massacrer. Ça fait toute la différence avec l’islam où rien n’est plus facile que de piocher des exemples de violence et de cruauté dans les origines de la religion. Les musulmans pacifiques et tolérants doivent ramer sans cesse pour justifier leur position…Pour les chrétiens, la paix est une évidence, il suffit de savoir lire. Le fait que les chrétiens aient souvent violé cette exigence de paix ne prouve qu’une chose: que la violence est l’un des penchants fondamentaux de la nature humaine que rien ne peut contenir complétement. Mais à tout prendre, ça aide tout de même d’avoir une religion explicitement de paix qu’une autre qui peut incontestablement et très facilement justifier la guerre.

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 9 h 22 min

« aucun des tueurs du 13 novembre, ni celui du 14 juillet, n’avait d’antécédents carcéraux »

Malgré un casier judiciaire, Christiane, qui aurait dû les envoyer en prison, que Christiane Taubira a contribué à vider…

JC..... dit: 24 juillet 2016 à 9 h 12 min

Christiane,
je t’en prie, ne te fais pas le porte-parole de cette lamentable TAUBIRA ! Tu te trompes d’une façon qui te rend ridicule : cette minable bonne femme manie le poncif, la citation, les idées reçues de façon éhontée…

TAUBIRA est la honte de la République hollandaise …. elle en est la laideur même. Repoussante, l’histrionne !

JC..... dit: 24 juillet 2016 à 9 h 08 min

JB, bien entendu le judaïsme est un système ouvert, non prosélyte, non violent, là où d’autres s’appliquent à être conquérants par les armes et la violence étroite d’esprit, le judaïsme a toujours prospéré par des qualités de cœur et d’intelligence remarquables …

gontrand dit: 24 juillet 2016 à 9 h 06 min

Bien sur que non Jibé! Les conquistadors étaient souvent des brutes qui ne cherchaient qu’à s’enrichir. Les motivations de la conquête: chercher le passage vers l’Asie par l’ouest, agrandir les possessions de la couronne d’Espagne et l’or! Mais il y avait des religieux dans les bagages des conquistadors. Ceux-ci et l’Eglise en général ont toujours essayé de protéger les indiens comme des créatures de Dieu. Souvenez-vous des Missions et de la controverse de Valladolid: « Finalement, le légat du Pape donna sa décision. Au nom du Pape ainsi que celui de toute l’Eglise, il déclara que les indiens étaient des créatures divines qui possédaient une âme. Ainsi, il est du même avis que Bartolomé de Las Casas. Les indiens doivent alors être mieux traités et leurs conditions doivent s’améliorer. »

Il n’existe rien d’équivalent en Islam puisque le Prophète était à la fois chef religieux et chef de guerre. De même tous ses successeurs. Pas de Pape, pas d’Eglise, pas de religieux, capables de limiter la violence. Si le conquérant musulman est une brute sanguinaire, il n’y a pas de représentant d’une hypothétique Eglise auprès de lui pour le modérer et il trouve sans difficulté dans les fondements de sa religion toutes les justifications nécessaires pour tuer (ce qui ne veut pas dire que d’autres mus. ne peuvent pas avoir une autre opinion, mais leur argumentaire ne s’impose pas de façon évidente, la preuve, l’Histoire…) .

rose dit: 24 juillet 2016 à 9 h 04 min

nombre JC d’oublis.
Arts dans l’ombre sang versé prégnant.

Jibé
mais il y a alternance tout le temps entre période de gloire et d’oublis, ici bas.

christiane dit: 24 juillet 2016 à 9 h 03 min

«  »L’ancienne ministre de la justice Christiane Taubira est sortie samedi 23 juillet de sa réserve sur la vie politique française en publiant sur Facebook une longue tribune sur les attentats. Elle y dénonce « ceux qui font commerce de la peur, de l’angoisse, de la douleur d’autrui et vocifèrent sans respect des larmes », visant sans la nommer la surenchère sécuritaire de plusieurs personnalités de droite et consécutive à l’attaque de Nice, qui privilégient « leurs intérêts partisans ou leur impatience à s’emparer du pouvoir d’État ».

« Ressasser des poncifs sur les décisions de justice, prises en indépendance par des magistrats dans notre État de droit; gloser sur les effets de la prison lorsqu’aucun des tueurs du 13 novembre, ni celui du 14 juillet, n’avait d’antécédents carcéraux; rabâcher les sempiternelles récriminations fondées sur de seules motivations partisanes, c’est s’obstiner à déguiser la réalité, se réfugier derrière des incongruités confortables, se satisfaire de facilités aberrantes, se situer en deçà des nécessités régaliennes, et finalement nous exposer durablement au danger. Quand il faudrait voir de haut et voir loin », écrit Mme Taubira.

« Assécher le terrain »

L’ex-garde des sceaux, qui a démissionné du gouvernement en janvier pour cause de désaccord sur la réforme de la déchéance de nationalité, plaide que le « besoin de sûreté, ce droit imprescriptible », inclut la « préservation de nos libertés individuelles et publiques ». « Il convient de les organiser, pas de les opposer. Il revient à la puissance publique de trouver, et ce n’est pas simple, la souplesse qui permette d’ajuster le dispositif de sécurité aux multiples formes des attaques, dans la proportionnalité qu’exige l’État de droit, campé sur ses institutions solides. »

Elle en appelle aussi à « gagner la bataille du recrutement » et à « assécher le terreau où germe, pousse, jaillit cette monstruosité si froide qu’elle paraît intoxiquée », en référence à la « rhétorique djihadiste, simple, brute » qui parvient à « capter des individus en marge, au rapport parfois distendu avec la religion ».

Le Monde/politique/article/2016/07/23/

rose dit: 24 juillet 2016 à 9 h 00 min

> Jibé
superbe question… nous aurions été judéochrétiens si sans scission (mais avec saucisson 😑).
> JC c’est faire montre de ombre d’oublis, des miniatures persanes et contes in situ -dans la chambre nuptiale à l’architecture andalouse en passant par la musique orientale, la mathématique les jardins suspendus. Les danses soufis, les pâtisseries au miel, l’exploration des terres.

Ce ne sont que guerres de pouvoir alors que le pouvoir est en soi.
Eh petit !
Petit toi-même…

Immortale jecur est l’examen de conscience du sieur Jean douze heures durant, durand la nuit de noces de Cosette et Marius. Il s’est rongé les foies.
En suis là.
Me restent cent pages. Après, j’aurai un grand désarroi.

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 8 h 55 min

« Non seulement elle s’est faite en douceur par les lettres de saint Paul sur tout le pourtour de la Méditerranée, mais ce sont les chrétiens qui furent persécutés par Rome, mis en croix et crucifiés. »

C’est de l’histoire ou du catéchisme, WGG ? Je ne parlais pas, évidemment, des début du christianisme, mais de sa période triomphante et conquérante…

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 8 h 45 min

Et l’évangélisation, en douceur ?
En Bretagne, par exemple, n’a t-on pas renvoyé les druides au fin fond des forêts à coup de calvaires granitiques sur la tête ? Et en Amérique, en Afrique, en Asie…

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 8 h 41 min

On ne peut pas dire, hélas, que l’évolution de l’islam soit nulle, JC. Tout aussi réelle que pour le christianisme, mais sans doute plus brutale. On désacralise et revend des églises tandis que l’on construit de plus en plus de mosquées. L’islam sera t-elle la dernière religion monothéiste de l’histoire de l’humanité ?

renato dit: 24 juillet 2016 à 8 h 39 min

Comment ça l’esclavage n’a rien de religieux?! voyez plutôt ces bulles papales:

Dum Diversas, 1452
Romanus Pontifex, 1454
Inter Caetera, 1456
Aeterni regis, 1481
Eximiae devotionis, 1493

Delaporte dit: 24 juillet 2016 à 8 h 36 min

Il y a aussi eu le chapitre durable de la sainte Inquisition, qui est une des périodes noires du catholicisme ; sans parler des guerre de religions en France. Au nom du christianisme, on a quelquefois commis le pire.

Jibé dit: 24 juillet 2016 à 8 h 02 min

Et pour le judaïsme, qui lui n’a jamais chercher à convertir en masse, système monothéiste ouvert ou fermé, JC ?

JC..... dit: 24 juillet 2016 à 7 h 04 min

Que l’on puisse comparer l’évolution, lente mais réelle, du christianisme…. à l’évolution nulle de l’islam me troue l’esprit !

Il suffit de lire avec détachement, et honnêteté, les corpus de ces deux monothéismes pour vérifier que l’un est un système spirituel « ouvert », alors que l’autre est irrémédiablement un système spirituel et temporel « clos » sur lui même, sans modification possible.

Le reste est littérature de mauvaise foi…

JC..... dit: 24 juillet 2016 à 6 h 55 min

« Très fière de Taubira ce soir. Qui s’engage et parle vrai. Bravo Madame  » (rose, 21h34)

Que cette nouille guyanaise impressionne un corps aussi enseignant que celui de rose … m’abat ! S’y frotter en répondant à un être dénué de jugement … m’attristerait !

rose dit: 24 juillet 2016 à 5 h 27 min

Mème pas peur.

C omettre que Paul de Tarse était un sacré allumé du bocal et un incessant prosélyte ensuite.
Que JC est un juif trahi par les siens.

Widergänger dit: 24 juillet 2016 à 2 h 51 min

Non seulement elle s’est faite en douceur par les lettres de saint Paul sur tout le pourtour de la Méditerranée, mais ce sont les chrétiens qui furent persécutés par Rome, mis en croix et crucifiés.

Il faudrait un peu raison garder.

gontrand dit: 23 juillet 2016 à 23 h 01 min

La liste des crimes commis par la RPA donne le vertige. Il s’agit seulement ici des crimes à caractère religieux. Des points culminants comme les massacres de Tamerlan (un des plus grands génocidaire de l’histoire) dépassent tout ce que l’on pouvait imaginer à l’époque. Ils sont peu rappelés aujourd’hui. Un autre « sommet » est atteint par les ottomans à partir du 19ième siècle, culminant avec le génocide arménien.

Comparativement, les performances du christianisme sont minables. Les crimes religieux sont limités dans le temps et dans l’espace: massacre des saxons par Charlemagne, massacres liés aux croisades et à la Reconquista qui, rappelons-le, n’étaient qu’une riposte aux conquêtes musulmanes antérieures, guerres de religion intra européennes au 16ième siécle, point. Les conquêtes coloniales n’ont évidemment rien de religieux, ni l’esclavage, ni le nazisme, ni le communisme, au contraire.

Comme le souligne Rémy Brague dans un récent entretien au Figaro, la RPA a commencé par le pire: la guerre (Médine, 622-632). Le retour aux sources est donc un retour à la guerre. Pour le christianisme, c’est exactement le contraire; pendant 300 ans il a été persécuté et n’a pu persécuter personne. Ça fait une sacré différence de généalogie. Pour justifier la violence, la RPA n’a qu’à se baisser pour ramasser toutes les justifications qu’elle voudra dans les textes sacrés et les actions des origines. Pour le christianisme, c’est beaucoup plus difficile, voire quasiment impossible.

RPA= religion de paix et d’amour.

WG: on retrouve dans la liste le massacre de 1066 des juifs à Grenade.

rose dit: 23 juillet 2016 à 21 h 34 min

Très fière de Taubira ce soir. Qui s’engage et parle vrai.
Bravo Madame
>m court pas tout à fait d’accord. Plus que son monde qui s’écroule c à mes yeux son incapacité totale à changer d’attitude.
Fini de pleurer. Qu’il aille se noyer donc.
De là à conclure qu’il y est bien non. Dans un costume étriqué on n’est jamais bien.
JC vous ne répondez pas lorsqu’on vous parle ? Etes-vous un robot humanoïde ?

JC..... dit: 23 juillet 2016 à 20 h 18 min

C’est avec joie que nous portons à votre connaissance, amis passouliniens, la nouvelle effarante, merveilleuse, éblouissante de lucidité : William Legrand, dans un souci de vérité qui l’honore, s’appellera désormais William Landouille ! Gaudeamus …

Jibé dit: 23 juillet 2016 à 19 h 36 min

Jésus-Christ, le premier terroriste suicidaire, à part que lui il n’a tué personne, il en a même ressuscités, tel Lazare sorti du tombeau. Sans haine et tout amour, il a foutu tous le vieux monde en l’air et par terre !

Jibé dit: 23 juillet 2016 à 19 h 26 min

Et bien je crois que la liste des victimes du Dieu des Chrétiens commence avec Jésus-Christ, WGG : « Père pourquoi m’as tu abandonné ! » ?

MC, en sa goytude... dit: 23 juillet 2016 à 18 h 44 min

Mais il a écrit une Histoire du Peuple d’Israel , me semble-t-il ? Pas de la Palestine, du Peuple d’Israel.
Bien à vous.

MC

William Legrand dit: 23 juillet 2016 à 17 h 51 min

ah les voyages de JC… Madame Verniglia nous informe qu’à part son cheminement lent vers la poissonnerie de Madame Pessoa, il est rarement sorti de son deux-pièces cuisine, tout les reste ce sont des menteries et affabulations de s part pour se rendre intéressant, les gens confirment en rigolant.
Elle en profite pour regrette que ce blog littéraire soit devenu un réceptacle de vieilles haines cuites et recuites par d’infâmes charcutiers dont la spécialité est l’andouille

Delaporte dit: 23 juillet 2016 à 17 h 40 min

Ernest Renan, par exemple, parlait tout naturellement de « Palestine », quand il racontait les origines du christianisme. Et Renan accordait beaucoup d’importance à la géographie, contrairement à vous. Il avait, comme vous savez, beaucoup voyagé dans ces pays.

Widergänger dit: 23 juillet 2016 à 17 h 35 min

Jibe dit: 23 juillet 2016 à 15 h 35 min
Oui, je te prends au mot. Dresse-moi donc les crimes des chrétiens avant les croisades, tiens. Je suis curieux de voir ça !

Widergänger dit: 23 juillet 2016 à 17 h 32 min

une manière facile de manipuler les consciences. (Delaporte)
________
Et c’est lui qui dit ça, le pauvre, complètement aliéné par trente ans de bourrage de crâne, incapable, au-delà du brouillard de la propagande, d’apercevoir les premiers linéaments de la vérité ! On a mal pour lui.

JC..... dit: 23 juillet 2016 à 17 h 22 min

Combien de fois, Delaporte, faudra t il vous dire que la « Palestine », les « Palestiniens » ça n’existe pas ? Que ce n’est qu’une création politicienne sans réalité …?

Vous me ferez 100 lignes SMS : « C vrai ! »

Sergio dit: 23 juillet 2016 à 16 h 49 min

MC dit: 23 juillet 2016 à 14 h 50 min
Et tout cela devant une Seine-Styx

Tiens Ferdine il la fait, celle-là, au début du Château l’autre. La Seine au bas de Meudon, tout un rêve où il retrouve des tas de monde, La Vigue, mais bien sûr ne peut s’intégrer totalement à leur groupe d’ombres, de spectres, de pauvres morts comme disait le grand Charles.

On a aussi une sorte d’équivalent dans Guignol’s band, à Londres même ; cela dure des pages et des pages j’aime pas trop ces trucs de macchabées…

Delaporte dit: 23 juillet 2016 à 15 h 48 min

Une liste de crimes commis, aussi vaste soit-elle, ne veut pas dire grand chose. L’histoire, ce n’est pas seulement l’établissement d’une chronologie. L’histoire c’est avant tout une réflexion, une mise en contexte, etc. Une telle liste ne serait qu’une manière facile de manipuler les consciences.

Widergänger dit: 23 juillet 2016 à 15 h 45 min

Les Palestiniens étaient des combattants qui luttaient pour la libération de leur pays. (Delaporte)
———————
Òn voit là l’efficacité de trente ans de bourrage de crâne !

Jibe dit: 23 juillet 2016 à 15 h 35 min

On pourrait dresser la liste des crimes commis au nom du Dieu des Chrétiens et elle commencerait bien avant les croisades !

Jibe dit: 23 juillet 2016 à 15 h 32 min

Internet c’est le diable, Delaporte, et c’est plein d’images porno, pauvres nonnes ! La mise en garde est-elle valable pour le personnel ecclésiastique du Vatican?

Delaporte dit: 23 juillet 2016 à 15 h 09 min

Dans un récent document (Constitution apostolique Vultum Dei Quaerere), le pape met en garde les religieuses contre Internet et les risques de dissipation que cela peut occasionner. Et il a bien raison, quand l’addiction à certain blog devient trop centrale, comme c’est le cas pour la plupart d’entre nous ici :

Le pape, par ailleurs, invite au « discernement » attentif des religieuses dans l’utilisation d’Internet. Plus largement, il souhaite que les moyens de communication, particulièrement utiles pour la formation, ne soient pas « des occasions de dissipation et d’évasion de la vie fraternelle en communauté ». (Source : Famille chrétienne)

MC dit: 23 juillet 2016 à 14 h 50 min

Quelques réflexions, Jibé , sur ce suicide, en passant.
Javert se suicide parce que son univers s’écroule; et vous avouerez que poursuivre un bagnard qui se révèle un saint, c’est dur à avaler. Hugo le lui fait dire avec ses mots, en style rapport de police, c’est pourquoi l’on y croit.
Et tout cela devant une Seine-Styx, à deux pas de l’Hotel de ville, près la Place de Grève, qui est le lieu des exécutions.
Deux dimensions ici, l’Homme, qui se sent submergé, et dont l’univers craque, ce que montre de maitresse façon un texte-confession plus vrai que nature dans son décousu apparent, et la Seine, qui le va submerger. Accomplissement d’un destin par une noyade volontaire au cœur d’un Paris qui se transfigure pour l’occasion -la description du lit du fleuve- . Obscure métanoia qui ne peut déboucher que sur un autre monde . Au Valjean christique qui meurt devant le miroir répond le Javert transfiguré par la souffrance qui s’enfonce dans le fleuve-Styx . passion de bureaucrate, mais Passion tout de meme par la résorbtion de l’antagonisme central Valjean Javert qui transfigure le personnage dans la mesure ou il peut l’etre.
On mesure ici le chemin parcouru depuis la noyade tragique de Villequier . Hugo retourne dans la fiction romanesque l’évènement vécu posé en indépassable fin des Contemplations in A Celle qui est restée en France , et le transforme via Javert en un sacrifice rédempteur. Il reste fidèle aussi à un mot très profond recueilli dans le Journal d’Adèle selon lequel les deux termes de l’antithèse valent comme les aspects d’une seule et meme réalité. Valjean et Javert, ou l’image de l’Homme.

Rose, je vous répondrai un peu plus tard, (il faut bien que je travaille)mais pas question d’usurper;
A bientôt.
MC

JC..... dit: 23 juillet 2016 à 14 h 43 min

« Et toi, JC, tu es allé où aux Etats-Unis ? Qu’est-ce qui t’a intéressé ? » (WGG 9h49)

Pas question de raconter ma vie sur l’agora numérique, tu t’en doutes, avec les terroristes du Lutetia, sadiques pervers, qui guettent mes petits petons comme des ‘chauffeurs’ de la grande époque des routes médiévales peu sûres !

Cependant, on se connait depuis si longtemps : je te donne quelques réponses.

Je suis allé un grand nombre de fois aux USA pour des raisons professionnelles et personnelles. Chaque fois avec intérêt, et sur une période de temps où plusieurs Présidents régnèrent, ou le crurent, à Washington.

J’adore les Ricains qui savent décider sans fausse honte. Ils sont aussi bons dans la mise au bagne des américains d’origine japonaise après Pearl Harbour, ou pour faire la paix en décidant Hiroshima/Nagasaki, que dans les merveilleuses comédies musicales de Broadway où le niveau est proche de la perfection.

Je suis pragmatique, amoral, pervers, et j’aime leur façon de penser simplement. Tu auras du mal à les comprendre si tu ne balaies pas l’idée européenne que nous devons penser avant d’agir…

Pionniers, toujours armés…les Ricains

Mais pour un mélomane, un fou de jazz, NYC c’est le Paradis : tu peux boire un coup avec tous les noms des dieux de la musique sans la distance que nous mettons, nous européens, entre l’art et l’amateur. Simplicité d’abord. Humains….les Ricains !

Les USA sont un immense pays où la distance entre les gens peut être réduite à l’extrême. Le contraire de la petite France, pays minuscule, où la distance entre les gens est toujours énorme …

N’oublie pas la Chine : un Empire vieux comme le monde ! Fantastique…

JC..... dit: 23 juillet 2016 à 14 h 23 min

Cornecul, on est tous là ?

Alors confirmons :  » La Taubira est une grosse négresse, immonde intellectuellement, bonne à jouer du violon sans cordes en gratouillant la boite avec un archet en carton pâte ! »

Une vraie étronne étronnante, c’tte p’tite femme là …

Delaporte dit: 23 juillet 2016 à 14 h 00 min

« L’attentat est revendiqué à Beyrouth par l’organisation palestinienne « Septembre noir ». »

Il ne faut pas mettre dans le même sac les attentats perpétrés par des organisations palestiniennes autrefois et les attentats récents commis par les islamistes. Les Palestiniens étaient des combattants qui luttaient pour la libération de leur pays. Depuis, ils ont opté pour la voie diplomatique, d’ailleurs sans plus de succès.

rose dit: 23 juillet 2016 à 13 h 45 min

semble aisée pardon m court
tant pis Jibé ns ne sommes pas d’accord. Vous l’auriez scandé en tapant le soutien avec un bâton sous la lune de pleine lune c »eût eu pu vous émouvoir. C pas grave.
Je serai là à 14 h. Plus tard aussi. J’ai aussi un bazooka.

Jibé dit: 23 juillet 2016 à 13 h 40 min

La reine, elle fait vachement bien son boulot et, elle, elle tient le coup. Tandis que nos hommes et femmes d’états ne maitrisent guère leurs nerfs !

rose, sa pauvre prose de mirliton, où elle fait rimer les mots, du genre : »Et ce père si beau, qui ne partira plus en bateau… » plom plom plom… Misère !

Widergänger dit: 23 juillet 2016 à 13 h 39 min

13 janvier 1975: A l’aéroport d’Orly, des Palestiniens du FPLP (dont un des membres sera décoré de la médaille des droits de l’homme par Christiane Taubira) avec Carlos à leur tête, tirent au lance-roquettes et manquent un Boeing 707 de El Al, atteignent un DC-9 yougoslave. Trois blessés. L’attentat est revendiqué à Beyrouth par l’organisation palestinienne « Septembre noir ».

rose dit: 23 juillet 2016 à 13 h 38 min

Non Jibé nulle honte 😊 vous êtes juste de votre temps.
Je voulais savoir le lien entre ce que vous avez dit à JC et le suicide de Javert. Il n’y en a doc pas. Merci de votre réponse. Justement concernât Javert je ne suis pas sûre qu’il ait mauvaise conscience. Je crois que toute son attitude psychorigide (concept très tendance) s’écroule. Non pas- et là c’est passionnant crénom de nom- non pas parce que Jean lui a laissé la vie sauve à la fin de la barricade, mais parce que lui aussi à son tour s’en va après l’avoir ramené au 7 rue de l’Homme armé. C’est son acte à lui qui lui ouvre le coeur.
Je suis passionaria.

Widergänger dit: 23 juillet 2016 à 13 h 37 min

Depuis le 9 janvier 1973: bombe à l’Agence juive à Paris, il y a eu 91 attentats du fait de l’islam en France.

Jibé dit: 23 juillet 2016 à 13 h 35 min

Allez à New York, JC. C’est là que la guerre mondiale a commencée le 11 novembre 2001 avec la spectaculaire destruction de la double Tour de Babel !

rose dit: 23 juillet 2016 à 13 h 31 min

>Marc Court
vous êtes l’historien cultive de ce blog. La tâche me semble plus aisé pour.vous que pour moi. Soyez le second d je vous en conjure. La suite suivra.
Il vous suffirait de balancer quelques. Grosses hérésies sur le plan historique et le tour est joué.

Moi j’attends JC mais je travaille mon argumentaire depuis ce matin.

Quant au texte de Christiane Taubira j’y ai entendu une mélopée de la négresse (verte ? Comme la souris) au cours d’une cérémonie rituelle. Il se scanderait ce texte en se balançant : en gémissant presque comme les pleureuses Égyptiennes. Tout particulièrement tous les doublets de la fin, les pléonasmes volontaires les assonnances et alliterations. Ce texte est musical.

> JC à mes yeux vous avez droit à de vraies vacances et à être vous-même. Surtout eu égard au montant de vos émoluments touchés ici pour le travail fourni (laissons la gloire de côté, l’ambition encore plus).

>Marc Court bàv

Jibé dit: 23 juillet 2016 à 13 h 29 min

Javert se suicide, me semble t-il, rapport à sa mauvaise conscience, rose ?
Ma question à JC était de tout autre nature, car il disait n’avoir aucunes illusions ni espoir en la vie et aux hommes.

Widergänger dit: 23 juillet 2016 à 13 h 28 min

Mais la reine reste muette que je sache.

On est en guerre. on a encore du mal à y croire. Va pourtant falloir s’y faire.

On n’a pas fini d’avoir les nerfs à rude épreuve.

Jibé dit: 23 juillet 2016 à 13 h 25 min

Non, rose, jamais vraiment lus les Misérables, ni Notre-Dame de Paris. Des bribes scolaires, des adaptations cinématographiques, des comédies musicales, oui, mais rien de plus…
Shame on me !

rose dit: 23 juillet 2016 à 13 h 18 min

>Jibé
que nous ne soyons pas d’accord ne m’inquiéte pas outre mesure.
Quelques précisions pourtant : quant à Taubira, elle fait partie des femmes que j’admire. Avec Badinter Halimi Simone Veil.
Le tout un fromage ne vous était pas adressé : sur ce coup là il y avait opposition nette et tranchée hommes/femmes.
Nous ne nous ressemblons pas hommes/femmes tant mieux. Cela concernait tous les hommes du blog qui en bloc n’ont pas apprécié le.billet de Taubira.

Angot est la première à être obscène. Édouard Louis autant. Alors le mot obscénité dans sa bouche c’est comme un canard qui sort de sa mare. Il claudique soudain. C’est son truc à elle Angot l’obscénité. En général on regarde sa poutre avant que de juger la paille du voisin.

J’apprécie l’attitude allemande. Bcp plus froide et distancée que chez nous. Et les injonctions de la police à se taire et à ne pas filmer. C’est extrêmement pornographique ce que nous vivons. C’est anxiogène. Comme a dit mon voisin hier soir « on en a marre ».

Je voulais savoir si vous aviez lu Les M. Pck hier vous avez demandé à JC s’il allait se suicider au.moment où Javert se suicide ds le livre. D’où ma question : je ne crois pas aux coïncidences.

C’est de la prophylaxie je crois.
C’est une méthode.

DHH dit: 23 juillet 2016 à 13 h 12 min

@bergenzinc
Sous le fil Alhambra ,j’avais une question pour vous qui semble être apparue avant la Berezina informatique .
mais je pense que vous êtes arrivé trop tard pour la lire et donc y repondre
je vous demandais par quels cheminements phonétiques la même racine pouvait aboutir selon les langues à pneuma ou atmen
je disais aussi au prof que vous êtes combien mes élèves comme les vôtres sans doute aimaient qu’on leur explique pourquoi quatuor et tetra sont issus de la meme racine ,qu’on leur montre qu’au dela des apparences le nom eos et le nom aurora sont des avatars du même mot originel, et que les mots qui expriment le doute en allemand sont formés sur la racine DUO(deux)etc ….
ils aimaient aussi qu’on leur montre que l’histoire des mots reflétait l’evolution des mentalites et des sociétés .Ainsi le travail qui se dit labeur ,du mot latin qui indique la souffrance et qu’on retrouve dans labourer , seul type de travail d’une societé rurale archaïque.
Ainsi la libation SPONDE, au sens strict eau versée ,mais geste rituel securitaire, qui finit par designer des réalités auxquelles s’attache cette notion de solidité securitaire ,le traité en grec , et en latin sponsa la fiancée , ainsi que la responsabilité assumée ;respondeo

MC dit: 23 juillet 2016 à 13 h 03 min

Rose, je n’arriverais pas à faire du JC! C’est inhumain ce que vous demandez là!

Concordances étranges qui valent tant qu’on ne m’aura pas prouvé le contraire, coups de ciseaux d’Anastasie:

ne pas déplaire à l’Islam, fille chérie de la République…Ne pas déplaire aux excellences qui gouvernent…
Je re-cite le Voltaire
« Quiconque ose penser n’est pas fait pour me suivre »
Mahomet, bien sur.
A ce propos, rectificatif, ce n’est pas de vant Voltaire que la France a reculé devant l’Egypte, mais devant la pièce d’ Henri de Bornier, également coupable d’un Mahomet post-romantique et un brin, voltairien.La pièce fut déprogrammée du Français ou iln était prévu de la jouer. Bornier avait fourni La Fille de Roland, grand succès Mounet-Sullyien!
Bien à vous.
MC

Widergänger dit: 23 juillet 2016 à 13 h 00 min

Jibé, il ne peut pas dire grand chose d’autre. C’est le minimum syndical. Il n’est pas là pour appeler ses concitoyens à la résistance. Il est là simplement pour incarner une émotion collective face à l’horreur et à l’ignominie.

Jibé dit: 23 juillet 2016 à 12 h 43 min

Imagine t-on le général de Gaulle commencer son appel de Londres, en 40, par : « Françaises, Français, je suis horrifié par ce qui arrive à la France… » ?

Jibé dit: 23 juillet 2016 à 12 h 39 min

Mais non, rose, je n’en fais pas un fromage, juste mon avis. Le texte de Taubira m’a paru nul dans la forme et globalement obscène de la part d’une ministre régalienne qui a longtemps participé au gouvernement actuel. On peut ne pas être d’accord avec moi.
En revanche, je ne trouve aucune obscénité chez Christine Angot. Là aussi on peut ne pas partager mon point de vue.

De même, je trouve déplacé, pas à la hauteur, la déclaration du président Allemand qui se dit « horrifié par l’attentat de Munich ». Qu’il dise que l’attentat est horrible, ok, mais ce que ses concitoyens lui demandent surtout, dans ces circonstances, c’est de garder la tête froide, non ? Sinon, à qui se fier.

berguenzinc dit: 23 juillet 2016 à 12 h 37 min

On ne saurait mieux dire, en effet…
Punaise….rarement vu quelqu’un d’aussi doué en thème !!! bravo, Alba.

Widergänger dit: 23 juillet 2016 à 12 h 32 min

In Rdla cyberregione omnia instituta atque edicta blogi prætoris sunt eiusmodi ut ne quis sinon cum commentario utili, erudito, prætore jucundo commentator esset.

berguenzinc dit: 23 juillet 2016 à 12 h 29 min

Miss Tigris dit: 23 juillet 2016 à 10 h 11 min
Mesure sanitaire ? je l’espère, car les insultes et crachats étaient vraiment de trop et certains relevant du justiciable

voilà une belle stupidité bien grasse, genre « y a du bon dans le gauche, y a du bon dans la droite »…le côté devoir de réserve et opinion modérés…

Mais la vie n’est que fureur, bruits, cris, baisers, éructations…alors si ça ne vous convient pas allez donc sur COLARGOL-TV…là, tout le monde il est bô , tout le monde il est gentil…

D’ailleurs ce n’est pas le problème ! Le problème est l’inaccessibilité croissante du blog de Pierre Assouline. Ça, oui, c’est très préoccupant. Justiciable??, oh oui !! j’aimerais tant un procès pour diffamation, tant je pourrais alors dire e que je pense des larves et autres cloportes qui nous ont conduit où nous en sommes.
Serviteur.

closer dit: 23 juillet 2016 à 11 h 58 min

Il est clair que Passou fait l’objet d’une série de cyber attaques d’envergure internationale, voire inter-sidérale.

Qu’en pense D?

Miss Tigris dit: 23 juillet 2016 à 10 h 11 min

Mesure sanitaire ? je l’espère, car les insultes et crachats étaient vraiment de trop et certains relevant du justiciable

rose dit: 23 juillet 2016 à 9 h 21 min

Je hais la constante macabre ; je peux faire une proposition : JC si vous le voulez je veux bien faire JC trois jours. Une semaine cela me semble difficile. Cela vous donne trois jours de congé. Pour savoir que c’est moi qui fais JC je signerai JCr. J’invite chacun solidaire de JC à porter sa croix. Et à être à son tour constante macabre.

(in petto, je sais que je crains fort de trouver cela extrêmement jouissif).
(j’aimerai que vous soyez là encore longtemps JC sous autre pseudo et loin des injures pour que nous vous connaissions autrement).
(un d’accord me suffirait ; je prendrai alors le relai trois jours d’affilée).

A part dénoncer Jean Valjean et se suicider, Javert n’a pas trouvé d’autre solution. Or, dans la vie il n’y a pas deux solutions, il y en a des multitudes.

rose dit: 23 juillet 2016 à 9 h 20 min

Mince j’ai oublié de le coller
Javert prit la plume et une feuille de papier et se mit à écrire. Voici ce qu’il écrivit :
Quelques observations pour le bien du service
.
«Premièrement : je prie monsieur le préfet de jeter les yeux.
«Deuxièmement : les détenus arrivant de l’instruction ôtent leurs souliers et restent pieds nus sur la dalle pendant qu’on les fouille. Plusieurs toussent en rentrant à la prison. Cela entraîne des dépenses d’infirmerie.
«Troisièmement : la filature est bonne, avec relais des agents de distance en distance, mais il faudrait que, dans les occasions importantes, deux agents au moins ne se perdissent pas de vue, attendu que, si, pour une cause quelconque, un agent vient à faiblir dans le service, l’autre le surveille et le supplée.
«Quatrièmement : on ne s’explique pas pourquoi le règlement spécial de la prison des Madelonnettes interdit au prisonnier d’avoir une chaise, même en la payant.
«Cinquièmement : aux Madelonnettes, il n’y a que deux barreaux à la cantine, ce qui permet à la cantinière de laisser toucher sa main aux détenus.
«Sixièmement : les détenus, dits aboyeurs, qui appellent les autres détenus au parloir, se font payer deux sous par le prisonnier pour crier son nom distinctement. C’est un vol.
«Septièmement : pour un fil courant, on retient dix sous au prisonnier dans l’atelier des tisserands; c’est un abus de l’entrepreneur, puisque la toile n’est pas moins bonne.
«Huitièmement : il est fâcheux que les visitants de la Force aient à traverser la cour des mômes pour se rendre au parloir de Sainte-Marie-l’Egyptienne.
«Neuvièmement : il est certain qu’on entend tous les jours des gendarmes raconter dans la cour de la préfecture des interrogatoires de prévenus par les magistrats. Un gendarme, qui devrait être sacré, répéter ce qu’il a entendu dans le cabinet de l’instruction, c’est là un désordre grave.
«Dixièmement : Mme Henry est une honnête femme; sa cantine est fort propre; mais il est mauvais qu’une femme tienne le guichet de la souricière du secret. Cela n’est pas digne de la Conciergerie d’une grande civilisation.»
Javert écrivit ces lignes de son écriture la plus calme et la plus correcte, n’omettant pas une virgule, et faisant fermement crier le papier sous la plume. Au-dessous de la dernière ligne il signa :
«Javert.
«Inspecteur de Ière classe.
«Au poste de la place du Châtelet.
«7 juin 1832, environ une heure du matin.»
Javert sécha l’encre fraîche sur le papier, le plia comme une lettre, le cacheta, écrivit au dos : Note pour l’administration, le laissa sur la table, et sortit du poste. La porte vitrée et grillée retomba derrière lui.

Je hais la constante macabre ; jeu peux faire une proposition : JC soi vous le voulez je veux bien faire JC trois jours. Une semaine cela me semble difficile. Cela vous donne trois jours de congé. Pour savoir que c’est moi qui fais JC je signerai JCr. J’invite chacun solidaire de JC à porter sa croix. Et à être à son tour constante macabre.

(in petto, je sais que je crains fort de trouver cela extrêmement jouissif).
(j’aimerai que vous soyez là encore longtemps JC sous autre pseudo et loin des injures pour que nous vous connaissions autrement).
(un d’accord me suffirait ; je prendrai alors le relai trois jours d’affilée).

A part dénoncer Jean Valjean et se suicider, Javert n’a pas trouvé d’autre solution. Or, dans la vie il n’y a pas deux solutions, il y en a des multitudes.

rose dit: 23 juillet 2016 à 9 h 13 min

sous la plume d’Angot

le problème, même quand tu te relis c’est qu’il te recorrige le correcteur au moins trois fois après que tu l’aies rectifié.

rose dit: 23 juillet 2016 à 9 h 12 min

Moi non plus je ne crois pas aux coïncidences ni au hasard.

Javert s’est suicidé en se jetant dans la Seine, à un endroit précis (je me demande s’il existe encore encore, c’est décrit précisément) ; ( Hugo parle d’un petit lac et de rapides).

juste avant Tome V Jean Valjean livre quatrième chapitre I

« Situation terrible ! être ému. »

Juste avant son suicide il parle de la situation dans les prisons (si vous voulez comparer).

J’en suis à la demande en mariage, je traîne un peu. Je découvre.
Jibé vous avez lu la version intégrale des Misérables ?

Ai lu le texte de Mme Taubira : je l’ai trouvée résignée, comme une femme qui a le fatum qui lui pèse sur la tête et qui sait que la vie continue. C’était pas la peine d’en faire un fromage, c’était digne et doux ! Comme un chuchotis chu dans les choux (que nous sommes, nous les petits).

Par contre, sous la plume d’argot, le mot obscénité il m’a laissée coite : elle écrit ce mot là, elle ?

Ce qui m’a fait plaisir avec Javert, c’est qu’un jour il réalise. Franchement c’était pas gagné pourtant.

Bon jour à tous,

berguenzinc dit: 22 juillet 2016 à 21 h 52 min

<DHH, ça fait déjà le second billet inaccessible.J je ne crois pas aux coîncidences. Et vous?

Le fil sur le latin grec qui nous abrite…quel symbole !

JC..... dit: 12 juillet 2016 à 10 h 21 min

Cela ne me déplairait pas de savoir comment on dit : « Ta gueule, raclure de keupu ! »
– en latin
– en grec
A ceux qui savent, par avance, merci !

Bloom dit: 12 juillet 2016 à 10 h 09 min

Tanguer?
Non, Tanger, haut lieu de la bi.te generation avec une belle expo à Mochbourg (émouvant le tapuscrit de Howl, où « mystical » est barré et remplacé par « hysterical »).
Klee est d’un richesse infinie: émotion devant l’Ange de l’Histoire, cher à Walter Benjamin; sourire devant La Pisseuse au clebs/serpent.
Wellbecq se fout du monde, pour 10 euros. The best minds of our generation gone to pot?

JC..... dit: 12 juillet 2016 à 10 h 06 min

Le 1000ème commentaire est signé par l’épouvantable Bouguereau : c’est Passou qui doit être content !

bérénice dit: 12 juillet 2016 à 10 h 00 min

Passou semble en week-end prolongé ou peut-être a-t-il décidé de nous laisser aux grecs et aux latins tout l’été. Une visite à l’Acropole et une autre au Colisée pour nous laisser le temps d’explorer l’entre deux de ces destinations .

bouguereau dit: 12 juillet 2016 à 9 h 58 min

afin d’en bâtir d’autres… tout aussi fantasmés !

le phantasme..mais c’est un boulot de romain

bouguereau dit: 12 juillet 2016 à 9 h 57 min

qui plus est me manqueraient les armes pour le vaincre

t’es toujours a signer des rédition cul nu en rase campagne béré..un jour ça se saura..tu pourras pas l’cacher logntemps

JC..... dit: 12 juillet 2016 à 9 h 53 min

Pour en revenir aux humanités latino-grecques, advienne que pourra : nous devons laisser le soin du futur à nos descendants.

Oublions le latin et le grec, cornecul !

Tout ce que nous pouvons faire ou dire, nous adultes rassis, n’engage en aucun cas la jeunesse qui, pour se construire, à besoin de détruire nos monuments en ruines quitte à récupérer quelques moellons, ici ou là, afin d’en bâtir d’autres… tout aussi fantasmés !

bérénice dit: 12 juillet 2016 à 9 h 52 min

Charles est un membre de l’élite élitiste armé jusqu’aux dents, je ne suis qu’une plébéienne aussi ne puis-je défendre son point de vue au péril de ma vie, qui plus est me manqueraient les armes pour le vaincre.

bouguereau dit: 12 juillet 2016 à 9 h 51 min

ici au moi d’aout c’est latin grec posthumanisme et framasson..ça manque de cul et d’agent béré tu trouves pas

bouguereau dit: 12 juillet 2016 à 9 h 49 min

Hadot enfonce une porte ouverte à l’intention des bourriques intellectuelles dans son genre. Pauvre larve. Résidu de fausse couche

mais henfin béré..réagis..y treste bien une main libe pour lui coller hun pain

bouguereau dit: 12 juillet 2016 à 9 h 45 min

Le mois d’aout est traditionnellement un moment difficile pour les marchés, puis les choses s’arrangent et ils retrouvent leurs équilibres…

..sapré rénateau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*