de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres
Revenez à la source !

Revenez à la source !

Avez-vous entendu parler du conflit Bicholim qui a vu s’opposer les dirigeants portugais de Goa et ceux de l’Empire Maratha dans les régions du nord de Goa, et particulièrement dans celle de Bicholim, au cours des années 1640-1641 ? Inutile de vérifier sur Wikipédia. Car si ce point d’histoire y a officiellement existé de juillet 2007 à décembre 2012, toute trace de son existence a été depuis effacée par les administrateurs du site. Il s’agissait d’un canular massif par sa durée, dont l’auteur demeure à ce jour inconnu, d’autant plus élaboré qu’il citait des sources universitaires précisément référencées à l’appui. Sauf qu’elles étaient tout aussi imaginaires.

Avez-vous jamais entendu parler de Gaius Flavius Antoninus ? Il avait pourtant sa page sur Wikipédia. Et pour cause : après avoir assassiné Jules César, il fut occis à son tour par un prostitué stipendié par Marc-Antoine, rien de moins ! Un autre canular passé à la trappe depuis, après avoir tenu pendant huit ans.

Et l’Unité 773 dont les membres développaient des armes biologiques secrètes destinées à l’armée impériale japonaise qui les utilisèrent durant la seconde guerre mondiale dans la ville chinoise de Songo ? Canular encore ! Plusieurs pages désormais effacées et qui restèrent en ligne durant  plus de cinq ans. Et le groupe de trombonistes nazis créé par Joseph Goebbels à des fins de propagande ? idem… Mais vous connaissez peut-être John Seigenthaler Sr, vrai journaliste faussement accusé par Wikipédia durant quatre mois et demi en 2005 d’être un suspect ayant trempé dans l’assassinat de John puis de Bob Kennedy ? Même sort. Quant à la notice sur l’armateur anti-esclavagiste  Louis-Robert de l’Astran, né de l’imagination d’un “vandale” de l’encyclopédie, elle est restée suffisamment longtemps en ligne pour tromper Ségolène Royal qui en fit usage lors de sa campagne électorale à la Rochelle… La liste est longue.

Qu’on y soit favorable ou hostile importe peu : l’encyclopédie collaborative règne désormais après avoir tué une à une les encyclopédies traditionnelles. Apparaissant systématiquement en tête sur la première page des moteurs de recherche, elle représente la référence dominante pour le savoir et la connaissance, souvent même avant le site des personnes ou des sociétés concernées. Outre le grand public, experts, intellectuels, créateurs, intellectuels, chercheurs, enseignants et étudiants s’y rapportent en permanence. Il s’en trouve même parmi eux pour la citer comme « source » alors que le texte de chacune de ses entrées, fruit de multiples plumes, est anonyme ! Le débat sur la fiabilité de Wikipédia, qui dure depuis des années, est probablement à l’origine de l’augmentation des références académiques dans les articles. Les contributeurs de l’encyclopédie, militants de l’intelligence des foules et des vertus de la science ouverte,  constituent une telle communauté que Wikipédia est devenue son propre réseau social.

Puisque son succès algorithmique l’a rendue indispensable à (presque) tous, autant s’employer à dominer l’outil pour ne pas l’être par lui. Un enseignement dès le lycée de la lecture critique de la Toile, et notamment de Wikipédia et de ses intouchables principes de neutralité du point de vue et de recherche du consensus, pallierait également son principal défaut : l’absence de hiérarchie des informations. Leur mise sur un plan d’égalité, l’important y frayant avec le secondaire, le crédible y côtoyant l’improbable, l’avéré y voisinant avec l’invérifié, est le fléau du numérique récemment dénoncé par l’historien Roger Chartier dans une contribution au site « Les grands débats ». En attendant, il faut aller plus loin et encourager l’usage du Wikiscanner. Disponible depuis 2007, il a été mis au point par un jeune hacker américain, Virgil Griffith. Cet outil permet d’interroger une base de données publique qui fait le lien entre des millions de modifications anonymes sur Wikipédia et les adresses IP des ordinateurs des organisations, institutions, entreprises d’où ces modifications ont été postées.

Puisqu’il est ainsi possible de “désanonymiser” partiellement les notices, et de confondre parfois les faussaires, les historiens devraient s’y mettre aussi. Et suivre à titre d’exemple le cas de la désinformation médicale, de la manipulation du savoir scientifique et de la manière dont les grands laboratoires exercent leur influence. Du moins pourraient-ils le faire à travers la lecture de Big Pharma (Les Arènes) ouvrage coordonné par le philosophe Mikkel Borch-Jacobsen. On y découvre notamment l’usage pratique qui peut être fait du WikiScanner. Le résultat est accablant pour les manipulateurs. Il y a là un modèle d’enquête dont les historiens gagneraient à s’inspirer afin de permettre une utilisation plus rigoureuse de Wikipédia. Puisqu’il faut et qu’il faudra bien faire avec elle, persistons encore et toujours à revenir à la source.

Cette entrée a été publiée dans La vie numérique, web/tech.

904

commentaires

904 Réponses pour Revenez à la source !

Pour l'honneur de TKT dit: à

JC….. dit: 7 janvier 2014 à 16 h 36 min
C’est dans la nature humaine : on est plus fort en bande, clan, tribu

Va dire ça aux Orang Asli.

JC..... dit: à

« les discours étaient prometteurs peut-être trop littéraire-visionnaire »

J’aurai utilisé plutôt le qualificatif de « délirant » à la place de visionnaire …huhuhu !

Glloq dit: à

Contrairement à ce que prétend une rumeur tenace, Le Goût des pépins de pomme n’est pas un livre de Jacques Barozzi. D’ailleurs, c’est facile à vérifier.

JC..... dit: à

« JC, vous voulez faire un concours de bêtise avec D.bile ? »

Nous ne sommes pas au même niveau !…

Pimpin dit: à

le racisme envers les Orang Asli

Ah oui mais les Semang ou les Senoi ? Y a une nuance.

bérénice dit: à

Quelqu’un avec qui j’en discutais affirmait par exemple, que le ministère du redressement productif avait été attribué à Montebourg de façon à raboter ses idées utopiques à l’ouvrage et l’immobiliser, les discours étaient prometteurs peut-être trop littéraire-visionnaire, après pourquoi souhaitent-ils, ces super-fonctionnaires accéder à la gestion de l’état quand on sait l’investissement, le renoncement y compris à ses chevaux de bataille,globalement, on en arrive à un nivellement des politiques jamais atteint jusqu’à présent, et si la gauche échoue en dérivant loin de ses lignes de programme quand bien même elle ne fixe plus ni elle ni aucun parti les règles du jeu, espérons que l’électorat ne tombera pas dans la réaction, compte tenu du contexte, on peut craindre une montée en puissance des populistes, avec aussi des foules de gens qui ne voteront pas, plus, et ce, dans tous les milieux.

JC..... dit: à

Simplissime Béré !

Tout camp qui conserve le pouvoir quelque temps se crée un réseau. Par définition, ce réseau est la garantie d’appui réciproque entre ses membres, càd de privilèges, de passe-droits, de copinage, de corruption.

Valable pour toute organisation, médiatique, artistique, universitaire, entrepreneuriale, religieuse, politique, syndicale, juridique, militaire, scientifique ! Dans tout système, collectiviste ou libéral. Dans tout pays …

C’est dans la nature humaine : on est plus fort en bande, clan, tribu, confrérie, société secrète, famille, équipe, nation, que seul…

Est-ce évitable ? Je ne le crois vraiment pas.

Diagonal dit: à

C’est dommage que Bernard prenne la place d’Edmonde ; j’aurais préféré un gars plus moderne, Pierre Assouline par exemple. Lui, il est trop fort pour dénicher les Goncourt, d’autant qu’il n’a que 61 ans. Devra attendre son tour encore un peu. Du coup, la RDL a encore quelques années de répit et les racismes quelques temps de sursis pour s’étaler un peu plus, contrairement à ce à quoi la rumeur de fermeture s’attendait.

Germaine Lancel dit: à

dites donc, tkt ! j’ai eu la curiosité d’aller consulter votre blog.

il est nul ! mais alors nul de chez Nul.

vous devriez avoir honte.

TKT dit: à

D., l’amour fou ? Sans érection ?

D. dit: à

TKT dit: 7 janvier 2014 à 16 h 12 min
JC, vous voulez faire un concours de bêtise avec D.bile ?

Chiche !

bérénice dit: à

comme ça devient ennuyeux quand ça vire au politique, tous à défendre vos vieilles couleurs de gauche de droite des extrêmes, tas de poussière, je me demandais tout de même puisque sont abordés stat et calculs, quel camp comptabilise le plus d’affaires douteuses, qu’il sera utile de dresser en différentes catégories, des erreurs de gestion aux abus de biens sociaux en passant par des exonérations dues au droit et en tous genres, pas le sentiment qu’il soit aisé de départager.

JC..... dit: à

…J’abandonne…. il ne le fait pas exprès, en plus ! …..

Marcel dit: à

Collard n’ose plus manger de quenelles de peur d’être poursuivi par Valls
Par Snackvid – Il y a 2 heures 4 min

Il n’empêche qu’il finira quand même par être totalement bouffé par les vers.

TKT dit: à

JC….. dit: 7 janvier 2014 à 14 h 53 min
« Comment mesure t-on le degré de racisme d’une société ? (Barozzi)
On ne peut pas ! puisque officiellement en France les données statistiques raciales sont inexistantes car interdites… »:
JC, vous voulez faire un concours de bêtise avec D.bile ? Le racisme d’une société n’a rien à voir, mais vraiment rien, avec le pourcentage des différentes ethnies ou religions, dans une Nation. Faire des décomptes raciaux, c’est reconnaitre ou imaginer les divisions au niveau des communautés. Quand dans un pays, comme la Malaisie, les musulmans (bumiputra) ont des droits que les autres communautés religieuses non pas, c’est faire du racisme. Pas une question d’ethnie, mais de religion. Un Chinois devient musulman, change de prénom et patronyme, et hop il devient un bumiputra. C’est ce qui se passait aussi, avec des tas d’émigrants, dans la Turquie d’avant Ataturk. Combien de familles venues, par exemple de l’Europe du nord, et ayant fait une belle carrière, se sont convertis à l’islam, en changeant de patronymes ?
Il y a aussi, toujours en Malaisie, le racisme envers les Orang Asli, c’est à dire les habitants de la région, d’avant l’invasion des Indonésiens et des Indiens.

new Reader duvirage dit: à

P.Assouline rêve-t-il de (la) maison blanche-casa ou du capitole , ou les deux ?

John Brown dit: à

Le nouveau spectacle de Dieudonné (d’après « Lorenzaccio », d’Alfred de Musset)

Leopolda YopLàbloom
Klarsfield
Dieudo

Leopolda YopLàBloom –

J’ai confié au seigneur Klarsfield les projet qui occupent en ce moment tant de familles à Nantes. C’est un digne ami d’Israël, et j’entends, Dieudo, que vous le traitiez comme tel. Le temps de plaisanter est passé. Vous nous avez dit quelquefois que cette confiance extrême que le duc Soral vous témoigne n’était qu’un piège de votre part. Cela est-il vrai ou faux ? Êtes-vous des nôtres, ou n’en êtes-vous pas ? voilà ce qu’il nous faut savoir. Tous les grands amis d’Israël voient bien que l’antisionisme ambiant n’est ni juste ni tolérable. De quel droit laisserions-nous s’élever paisiblement cette prétention orgueilleuse sur les ruines de nos privilèges ? La capitulation de 1945 n’est point observée. L’influence de l’Allemagne (nazie) se fait sentir de jour en jour d’une manière plus absolue. Il est temps d’en finir, et de rassembler les philosémites. Répondez-vous à cet appel ?

Dieudo –

Qu’en dites-vous, seigneur Klarsfield ? Parlez, parlez, voilà ma tante qui reprend haleine. Saisissez cette occasion, si vous aimez les Juifs.

Klarsfield –

Seigneur, je pense de même et n’ai pas un mot à ajouter.

Dieudo –

Pas un mot ? pas un petit mot bien sonore ? Vous ne connaissez pas la véritable éloquence. On tourne une grande période autour d’un beau petit mot, pas trop court ni trop long, et rond comme une toupie. On rejette son bras gauche en arrière de manière à faire faire à son manteau des plis pleins d’une dignité tempérée par la grâce ; on lâche sa période qui se déroule comme une corde ronflante, et la petite toupie s’échappe avec un murmure délicieux. On pourrait presque la ramasser dans le creux de la main comme les enfants des rues.

Leopolda YopLàBloom –

Tu es un insolent ! Réponds, ou sors d’ici.

Dieudo –

Je suis des vôtres, ma tante. Ne voyez-vous pas à ma coiffure que je suis philosémite dans l’âme ? Regardez comme ma barbe est coupée. N’en doutez pas un seul instant : l’amour d’Israël respire dans mes vêtements les plus cachés.  »

Je sais bien que ce n’est guère là le ton des blagues habituelles de Dieudo. Mais au moins cela nous changerait de son humour un peu gras, tout en nous donnant l’occasion de revisiter un de nos grands classiques. Et puis, comme le confie Lorenzo au duc Soral (non, Alexandre) un peu plus loin :  » Si vous saviez comme cela est aisé de mentir impudemment au nez d’un butor ! « 

Open GL dit: à

Laugh : late 14c., from Old English (Anglian) hlæhhan, earlier hlihhan, from Proto-Germanic *klakhjanan.

γελαω, je m’esclaffe.

JC..... dit: à

Ramanujan et le taxi d’Hardy
(extrait de Wikipedia)

Le mathématicien Hardy rapporte l’anecdote suivante :
« Je me souviens que j’allais le voir (Ramanujan) une fois, alors qu’il était malade, à Putney. J’avais pris un taxi portant le numéro 1729 et je remarquai que ce nombre me semblait peu intéressant, ajoutant que j’espérais que ce ne fût pas mauvais signe.
– Non, me répondit-il, c’est un nombre très intéressant : c’est le plus petit nombre décomposable en somme de deux cubes de deux manières différentes et en effet :
9^3 + 10^3 = 1^3 + 12^3 = 1729 »

new Reader duvirage dit: à

une précision copiée

new Reader duvirage dit: à

ayant relu déjà un petit livre présenté par P.Assouline, il y a quelques années aux éditions du sandre, une précision par ailleurs copié de wiki (mais après des années de cross)
« Hardy déclara, à propos de certaines formules qu’il ne pouvait comprendre, qu’« un seul coup d’œil sur ces formules était suffisant pour se rendre compte qu’elles ne pouvaient être pensées que par un mathématicien de tout premier rang. Elles devaient être vraies, parce que personne n’eût pu avoir l’idée de les concevoir fausses2. » Hardy aimait classer les mathématiciens sur une échelle de 1 à 100. Il s’attribuait 25, donnait 30 à Littlewood, 80 à David Hilbert et 100 à Ramanujan.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Srinivasa_Ramanujan

Marcel dit: à

Pauli : Il y a un juif qui m’a tapé d’un euro.
Paulo : Holà ! Pourquoi qu’t’es antisémite ?
Pauli : J’ai dis juif, j’en sais rien, après tout. Il avait un gros nez, des oreilles en papillon et un regard vicieux.
Paulo : Oui, tout le monde peut se tromper. Et tu lui as donné un euro.
Pauli : Bah oui, avec beaucoup d’intérêts.
Paulo : Et il l’a placé où son euro ?
Pauli : Dans une banque à Ramallah qu’il m’a dit.
Paulo : Mais ce n’est pas un territoire israélien.
Pauli : Bof, cela ne saurait tarder.

Sergio dit: à

JC….. dit: 7 janvier 2014 à 15 h 02 min
Peut-être une batte de base-ball plombée ?

Boh les trucs plombés faut pas trop s’inquiéter faut juste y aller au savon de Marseille… En voilà, une ville utile, finalement…

JC..... dit: à

Il y a un chevalier qui sommeille en vous Sergio ! Soulever une épée de trente kilos ? Impossible en Jugement de Dieu, sans les seize quartiers… Peut-être une batte de base-ball plombée ?

Leo (Bloom) Pold dit: à

..sans déconner bloom..et si qu’on virait tous les keufs qui ont fait une blague vaseuse aux sauvageons..

Entre eux, le boug, pas pareil…pas urbi et orbi (enfin sans caméra ou on te casse la gueule), pour du fric (pas du flic), devant des spectateurs…

new Reader duvirage dit: à

-claude-durand-oui-les-prix-litteraires-sont-truques.php tristes popotes
ayant toujours cru qu’il était préférable de « commenter » par une tournure hémi- négative du genre
« c’est pas triste »
good bye!

Sergio dit: à

JC….. dit: 7 janvier 2014 à 14 h 32 min
Excellent moyen de départager Dieudonné et Valls

Soulever une épée de trente kilos ? En plus ils ont pas les seize quartiers…

JC..... dit: à

« La société française est au moins aussi raciste que quand je suis arrivé en 1959″ Comment mesure t-on le degré de racisme d’une société ? (Barozzi)

On ne peut pas ! puisque officiellement en France les données statistiques raciales sont inexistantes car interdites… Disons que cela doit pouvoir se faire, en se débrouillant… comme d’habitude. De toute façon, la mesure d’un poète c’est du ressenti.

Jacques Barozzi dit: à

« Bernard Pivot succède à Edmonde Charles-Roux à la présidence de l’Académie Goncourt »

Y a t-il eu un vote des membres du jury ?
Et que devient Edmonde ?

Marcel dit: à

Béni soit l’abbé Grégoire (par Jean Métellus)

Confisquons, confisquons ! La Révolution française est l’œuvre d’un curé. Le pape François, acolyte de la junte argentine, a de quoi se réjouir.

Jacques Barozzi dit: à

Je me suis emmêlé les pinceaux, je voulais juste envoyer le poème final et c’est le bloc entier du twit qui est parti.
Cela dit, il est pas terrible, le poème, et l’interview est plus intéressante.
Il y a même matière à débat (« La société française est au moins aussi raciste que quand je suis arrivé en 1959 », comment mesure t-on le degré de racisme d’une société ?) et il est urgent d’entendre une autre voix que celle de Dieudonné.

John Brown dit: à

Le nouveau spectacle comique de Dieudonné, ou comment déjouer la censure de Pépère Valls :

Je ne suis pas antisémite … (Rires)

Puisque je vous dis que je ne suis pas antisémite … ( Hurlements de rire)

etc.

JC..... dit: à

Pour en revenir à Wikipédia, ce qu’ils disent sur le Jugement de Dieu :

« L’ordalie consiste à faire passer à l’accusé une épreuve physique décidant de son sort. L’accusé était revêtu d’habits religieux pour se soumettre au « jugement de Dieu », l’épreuve se déroulant sous le regard de la divinité tutélaire de la justice, qui va sauver l’innocent et empêcher l’injustice. »

Excellent moyen de départager Dieudonné et Valls, en tenues adaptées, sous le regard de Taubira….

Reste plus qu’à trouver une épreuve, genre traverser la Courneuve à minuit …

JC..... dit: à

OK, Bougboug : combien un gode en bronze ?

bouguereau dit: à

Pas moyen de partir dans les vibrations

t’es une cloche sans battant !

bouguereau dit: à

Quand on accuse, on produit ses preuves

assez de tes précautions bourgeoise jean marron..on ficelle serré, on jette à l’eau, si ça flotte, satan la bite

JC..... dit: à

« Comme vous tenez, ainsi que JC, des propos assez semblables que Dieudonné » (TKT)

Faux ! Quand on accuse, on produit ses preuves, sous peine d’être accusé à son tour de calomnie.

Je ne sais rien des propos antisionistes de Dieudonné. Pour que le chou de Zurich m’accusât de tenir des propos de ce genre, encore eût-il fallu que je les susse !

Communicate dit: à

JC….. dit: 7 janvier 2014 à 14 h 09 min
Enfermement de TKT dans un pavillon pour agités

L’expérience a déjà été tentée. Les geôliers ont fini par se rebeller.

John Brown dit: à

En attendant, tout ça me donne une furieuse envie d’aller assister à un spectacle de ce vieux Dieudo. Je crois que je vais faire un petit tour du côté de Nantes, moué. Si y a pas de spectacle, y aura sûrement du baston. Et maintenant, au tour de Klarsfeld !

JC..... dit: à

« Métellus est un poète traditionnel, sans musique, sans contraintes, ce sont les mots qui prennent le dessus et qui emmènent le lecteur dans des vibrations. »
(Extrait de l’article Jean Métellus sur Wikipédia)

Je suis resté sur le quai. Pas moyen de partir dans les vibrations qui emmènent le lecteur…

John Brown dit: à

Comme vous tenez, ainsi que JC, des propos assez semblables que Dieudonné (TKT)

 » Assez semblables à ceux de Dieudonné « . Restons Français.

Quand on accuse, on produit ses preuves, sous peine d’être accusé à son tour de calomnie. Pour que TKT m’accusât de tenir des propos de ce genre, encore eût-il fallu que je les tinsse « . Décidément j’ai un faible pour les imparfaits du subjonctif, comme ce brave vieux Jean-Marie.

JC..... dit: à

John,
Vous jouez petit bras !
– Lynchage recommandé de tout déviant dans les rues après 21 heures.
– Libération à la kalach des cadres Goodyear kidnappés par des fous dangereux.
– Enfermement de TKT dans un pavillon pour agités : ça calme les bons.
– Rééducation des prisonniers politiques libéraux par Assouline. (David Assouline…œuf corse !)

John Brown dit: à

Le lynchage est une forme de justice populaire sur la légitimité et l’efficacité de laquelle il est loisible de s’interroger. (mézigue)

Expéditive. je corrige. Justice expéditive. Populaire, c’est à voir.

John Brown dit: à

Sur cette terre sans repos
Cousue de cicatrices
Offerte aux sacrifices
La mémoire se hérisse

Où l’on voit que la poésie de Métellus est universelle car de quel endroit de la Terre ne peut-on en dire autant ?

new Reader duvirage dit: à

comme un tr…o….u sans renoncer a u savoir :la source : la …..quelle ?

John Brown dit: à

Et pourquoi pas, le droit au lynchage ? (TKT)

Le lynchage est une forme de justice populaire sur la légitimité et l’efficacité de laquelle il est loisible de s’interroger.

JC..... dit: à

Jacques
J’ignorais jusqu’à son nom. Merci de m’avoir fait connaître ce brave Mettelus dont la poétique m’est terriblement étrangère.
Qu’il repose en paix !

Jacques Barozzi dit: à

Jean Métellus est mort
Publié le 06-01-2014 à 12h25 – Mis à jour le 07-01-2014 à 09h33Invité de BibliObsPar Invité de BibliObs
Le grand poète haïtien avait 77 ans. En décembre, il avait accordé un dernier entretien à Françoise Siri, pour un livre à paraître en mars. Le voici

Partager sur Facebook84Partager sur Twitter32Partager sur Google+3Partager sur Linkedin1Envoyer cet article à un amiRéagir0
Recevoir les alertes actualité

JEAN METELLUS (1937-2014). (©Capture d’écran du site jeanmetellus.com)
JEAN METELLUS (1937-2014). (©Capture d’écran du site jeanmetellus.com)
SUR LE MÊME SUJET
» Béni soit l’abbé Grégoire (par Jean Métellus)
» Pour Jean-Claude Charles (par Jean Métellus)
» Ce que l’esclavage a fait à l’Afrique
» Usain Bolt et le « gène de l’esclave »
» Dany Laferrière, le géant vert
» Les saintes colères de Maurice Nadeau
» Roland Pottier, l’écrivain qui ne peut plus parler
» « Mon Pays a un caillot de sang dans la gorge » (par Anthony Phelps)
» DOSSIER. Paroles d’Haïti
A LIRE SUR INTERNET
» Le site officiel de Jean Métellus
Jean Métellus nous a quittés samedi 4 janvier 2014, à Paris, à l’âge de 77 ans. Ce grand poète et combattant de la cause haïtienne avait quitté son île en 59, sous le régime de Duvalier. Il était né en 1937 à Jacmel, dans une famille nombreuse. Son père dirigeait une boulangerie industrielle. À vingt ans, il devient professeur de mathématiques et de sciences naturelles. Arrive alors le régime de «Papa Doc», qui le pousse à l’exil.

Avec 75 dollars en poche, il part pour Paris, où il étudie la médecine et se spécialise en neurologie. Soignant les troubles du langage liés aux lésions du cerveau comme l’aphasie, il complète sa formation par un doctorat en linguistique à la Sorbonne nouvelle. Il exerce comme praticien hospitalier notamment à Saint-Joseph, la Pitié, la Salpêtrière, Créteil puis à Limeil-Brévannes, et devient rapidement un neurolinguiste de réputation internationale. Dans l’un de ses ouvrages, «Charles-Honoré Bonnefoy», il rend hommage à son «patron», Raymond Garcin, qui incarnait «la grande médecine sensuelle, tactile, visuelle, auditive et olfactive».

Avec son ami jeune médecin et écrivain Claude Mouchard, il fréquente le milieu littéraire de sa génération. Il écrit ses premiers poèmes vers l’âge de trente ans «dans une sorte de somnambulisme: je n’étais pas absolument conscient de ce que je faisais. Après, j’ai continué parce que je ne pouvais plus m’arrêter», disait-il souvent.

Sa voix posée et douce de médecin s’enflammait quand il évoquait Haïti, son île, qui la première a aboli l’esclavage. Dans ses poèmes, une parole simple et juste se lève avec le vent, comme dans les grands discours de Martin Luther King, d’Obama et les vers d’Aimé Césaire. Maurice Nadeau publie ses textes dans une revue et, une dizaine d’années plus tard, son premier recueil, qui le rendit aussitôt célèbre, «Au Pipirite chantant». Succèdent une trentaine d’ouvrages, des recueils, mais aussi des romans, des pièces de théâtre, des essais «tous cousus par la fibre poétique».

Pour ce médecin, «la poésie, c’est le nerf qui maintient en vie les forces de résistance de l’homme.» Il faut relire son œuvre, leçon de courage, d’humanité et d’espoir:

La peur consume les désirs
C’est elle la grande et secrète coupable
Elle qu’il faut dompter et dominer
(…)
C’est la peur qui fait de l’homme un assassin
(…)
Reprends, ami, tes forces, ton désir, ton souffle
Redonne à cette fumée qui brouillait les premières notes de ton chant
La vision sonore d’un avenir à construire.

Françoise Siri,
Journaliste à «Clés», invitée de BibliObs

« Mon nom, Métellus, est lié à la condition d’esclave »

Entretien réalisé par Françoise Siri en décembre 2013, à paraître en mars 2014 dans son «Appel à la poésie. 40 portraits de poètes d’aujourd’hui» (Ed. Le Castor Astral – Le Printemps des Poètes).

Françoise Siri D’où vient votre nom ?

Jean Métellus Mon nom, Métellus, est lié à la condition d’esclave. Les noms nègres, tous les noms haïtiens en tout cas, sont des noms qui ont été donnés par les propriétaires des plantations. Ce ne sont pas des noms africains puisqu’on les avait enlevés. Par exemple, un propriétaire qui aimait «Talleyrand» a donné ce nom à sa propriété et aux esclaves de la propriété; c’est ainsi qu’il y a beaucoup de «Talleyrand» en Haïti qui n’ont rien à voir avec l’homme d’État. De même pour «Voltaire», par exemple. Les «Métellus» sont aussi des esclaves, sans rapport avec les descendants d’un général romain. Je porte mon nom sans oublier d’où il vient.

Vous passez une enfance heureuse à Jacmel, au milieu de vos quinze frères et sœurs. Vous devenez professeur au lycée de la ville, jusqu’à l’arrivée de Duvalier.

Je suis parti en France, où je suis devenu médecin. [J’ai une pratique de thérapeute: je soigne les troubles du langage qui ont un rapport avec les lésions du cerveau, comme les aphasies, en m’aidant à la fois de la parole et des médicaments. J’ai soigné aussi les troubles de la parole chez l’enfant. J’ai continué toute ma vie à sonder les mystères du cerveau.]

Un jour, le neurolinguiste devient poète…

J’ai écrit mes premiers poèmes en français; c’est la langue que j’ai le plus pratiquée dans ma vie, davantage que le créole. Ils ont été publiés en 1969 dans deux revues: «les Lettres Nouvelles» de Maurice Nadeau et «les Temps Modernes», dirigés alors par Jean-Paul Sartre. J’avais une grande admiration pour Michel Leiris et son travail d’ethnologue. Il a fait une campagne en Haïti; nous échangions une correspondance, et il m’avait conseillé d’adresser mes poèmes à Maurice Nadeau.

Maurice Nadeau m’a reçu dans son bureau de la rue Amélie, consacrant deux heures à l’étudiant inconnu que j’étais, ce qui était pour moi incroyable. Il m’a publié à deux reprises dans sa revue et m’a encouragé à préparer mon premier recueil, publié dans sa maison en 1978: «Au Pipirite chantant». Pour «les Temps Modernes», je venais de lire «les Damnés de la terre» de Franz Fanon, paru chez Maspero en 1961: c’était un brûlot en pleine guerre d’Algérie. La préface du livre, écrite par Jean-Paul Sartre, était si forte et me convenait si profondément que je lui ai envoyé mes poèmes.

Vous dites : « la poésie est le nerf de la vie »…

Quand j’ai écrit mon recueil «la Main et autres poèmes», je souffrais d’un mal qui paralysait ma main petit à petit. J’aurais pu consulter des docteurs qui m’auraient prescrit des antalgiques sans effet et des antidépresseurs inutiles. Tout cela aurait fini par une psychanalyse. J’ai décidé de la pratiquer moi-même en composant ce poème. Quand j’ai terminé le recueil, je ne souffrais plus.

Quel regard portez-vous sur la société française aujourd’hui?

La société française est au moins aussi raciste que quand je suis arrivé en 1959, si ce n’est pire. Quand une enfant présente une banane à Madame Taubira, c’est à moi qu’elle la présente: c’est la même chose. Les parents, l’éducation sont responsables. Je parle du racisme dans plusieurs recueils.

Le poème peut être une arme par rapport à cela ?

C’est une arme, qui a des limites : c’est le couteau contre les kalachnikov.

Devant ce corps de société malade, je voudrais rappeler aux Français ce qu’a accompli Haïti. Bien sûr Haïti, c’est Papa Doc et tous les malheurs qu’on connaît, mais c’est d’abord la première île qui a aboli l’esclavage, grâce à deux hommes: Toussaint Louverture et son adjoint Dessalines.

Ce sont deux nègres qui ont proclamé l’indépendance en août 1793. Haïti s’appelait à l’époque Saint-Domingue, appellation donnée par les Occidentaux. Le pays a repris son nom, Ayti, nom indien retrouvé par Dessalines, qui signifie «pays haut et montagneux», le 1er janvier 1804. Ce nom est aussi un hommage aux premiers occupants, des Indiens disparus. Lamartine, dans une pièce consacrée à Toussaint Louverture, avait dit de lui: «Cet homme fut une nation.»

Propos recueillis par Françoise Siri

Haïti

Sur cette terre sans repos
Indiens exterminés
Africains transplantés
L’horreur recommencée

Sur cette terre sans repos
Disparaissent sans écho
Projets à peine éclos
Menteurs toujours dispos

Sur cette terre sans repos
Gestes et souffle éperdus
Miel et fiel confondus
La vie comme pourfendue

Sur cette terre sans repos
Cousue de cicatrices
Offerte aux sacrifices
La mémoire se hérisse

Dans le scintillement du langage
Avec des mots de sang, d’orage
Sans peur, sans rancœur, sans tapage
L’homme vif transmet son héritage

Passé sondé sans préjugé
Hauts faits justement célébrés
Génocides, pillages dénoncés
L’histoire jaillit transfigurée

(Jean Métellus, extrait de «la Peau et autres poèmes», Editions Seghers, 2006)

bouguereau dit: à

Y a t-il des Sant’Angelomaniac dans la salle ?

mais prends le donc le manche a balaie baroz !

bouguereau dit: à

Mais il est bon, ce Thierry, mais bon …!

tout nourrit chez vontraube, sauf son cri

on aura tout vu dit: à

Pivot président de l’Académie Goncourt

maurice dit: à

Dieudonné semble oublier, que Herr Hitler et ses voyous, avaient le même programme d’ »ethnic cleansing » pour les Africains. Programme qui fut le projet appliqué de gouvernance en Namibie/Deutsche Südwest Africa (Namibie), jusqu’en 1918.

il est trop épais pour comprendre autre chose que les flatteries et le fric

Dédé dit: à

TKT dit: 7 janvier 2014 à 12 h 14 min

PS: j’ai écrit Pierre Assouline et Passouline, par choix ponctuel et non par manque de coordination.

Personne n’en a douté un seul moment.

Jacques Barozzi dit: à

Y a t-il des Sant’Angelomaniac dans la salle ?

maurice dit: à

A ceux qu’il tente de racoler pour le fn, dont il est un « envoyé », un rappel sur le nazisme, et l’histoire de l’esclavage, doucherait peut-être leur enthousiasme

TKT dit: à

@ John Brown dit:7 janvier 2014 à 12 h 33: Vous ne pouvez dire que Dieudonné serait (alors) condamné pour des propos, non encore manifestés.
Comme vous tenez, ainsi que JC, des propos assez semblables que Dieudonné, vous défendez en fait, votre droit d’expression, le droit de diffuser des propos racistes. Et pourquoi pas, le droit au lynchage ?
D’autre part, Dieudonné est un métis, quelle serait sa réaction si on l’insultait sur ce terrain ?
« Rejeter l’autre », non, John Brown, ce sont les propos qu’il faut interdire, pas l’individu.
Vos arguments ne tiennent pas la route, je ne connais pas de pays, gouverné par un parti fasciste, laissant la liberté d’expression à ses opposants. Les gens qui sont derrière Dieudonné, supprimeraient en premier, les médias libres.
Cette discussion est inutile.
Il ne peut être question au nom de la liberté d’expression, de laisser un individu faire la propagande de la Shoah.
Dieudonné semble oublier, que Herr Hitler et ses voyous, avaient le même programme d' »ethnic cleansing » pour les Africains. Programme qui fut le projet appliqué de gouvernance en Namibie/Deutsche Südwest Africa (Namibie), jusqu’en 1918.

Jacques Barozzi dit: à

Oui, il y avait bien un ascenseur à Sigmaringen !

JC..... dit: à

Le 13:00 est une usurpation indigne qui me ravit…

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…revenez à la source,…Bordel de merde !,…
…direction,…Nymphomaniac vise les bourses, une calamity du pied levé!,…etc,…

maurice dit: à

Bérénice

ses immondes clowneries sont interdites dans plusieurs villes, ainsi qu’en Suisse et en Belgique

Marcel
interdire un parti qui fait dans les 20% de voix? L’extrême droite a toujours eu les faveurs des pseudo démocrates

JC..... dit: à

Ta gueule, raclure de Bougboug.

Barlou dit: à

le livre de Claude Durand est sorti en 2010…
pourquoi un tweet maintenant ? mystère.

Jacques Barozzi dit: à

« le tweet renvoie à un article dont les premiers commentaires datent de 2010. »

Les marronniers refleurissent au printemps…

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…simplifions la donne,…d’un point de vue,…

…donc,…est une appendice, dans l’ensemble  » français « ,………………………….ou de pure souche étrangère,…

…qui se réclame,…de remuer les viscères de l’époque nazie,…en implantation téléportée,…

…donc,…venez étrangers, troubadours et sportifs de haute-lice,…

…foutez la merde, dans ce pays d’accueil,…juste, parce que nos régnants se foutent de nous,…

…puisqu’il en faut du spectacle de  » diversions économiques sociales « ,…
…alimentons, les polémiques, les peau de bananes,…arrachons nous les cheveux, maudissons la république, et son histoire , le sang coulé, pour l’économie normalisée Oui,…

…Oui,…mais bande de tarés du myope des juifs,…la loi c’est la loi,…c’est pour çà que la France à voter Socialo,…pour les excès du marché des dupes dans les Bourses,…

…Or, dans ce contexte, vous ne pouvez pas gouvernez comme si, le capitalisme à outrance n’existe pas en France aussi,…Socialo,…

…des chimères,…Non,…
…la France,…veut un vrai Père Socialo,…

…pas des combinards des partis, pour  » museler  » l’esprit de la république,…en cirque de gladiateurs du Spectacle à la Berlusconi Socialiste de mes couilles Bourre-Bonnes transalpines,…etc,…
…Stop ou encore !
…l’appendice,…plein de Dieudonné de mon cul,…c’est pour une défragmentation aux rayons lasers convergents,…

…Merci!,…Dieudonné,…de vous soumettre à notre cure sans douleurs,…reposée vous un instant,…Oui,…des résidus de rage des  » Prêtres – Pharaons  » sous le III° Empire,…Si, si,…laisser vous faire,…deux fois rien,…& c’est rembourser par la sécurité sociale,…Si,si,…
…personne ne le saura,…et endoctriné depuis l »âge de la nuit des temps,…depuis Napoléon,…et vous voulez la robe blanche,…
…Oui!,…
…je vais vous amenez à côté,…Monsieur veut une grande blouse blanche comme nous,…Carole !,…tu veux bien attacher le grand-prêtre de mes deux Pharaon’s avec sa suite,…Oui, entre tes saints!,…
…il prend l’habitude des nirvana’s ce grand- prêtre de mes deux,…il est aux anges,…guili- guili !,…

…Alors, combien tu donne,…avec la blouse blanche c’est payant!…Nom de Dieu ! vous jurer grand-prêtre,…une taxe pour l’office,…mon cul,…
…bien attacher comme vous êtes,…on pourvois  » Atout Amont « ,…Claudine,…
…le grand-prêcheur,…Oui !, piqure la Suce,…c’est notre spécialiste des sang-brouillés,…Ah!,…tu fais l’omelette avant comme Sophie,…la crème est plus cool au finich !,…
…je me disais aussi,…docteur des pompes!,…Oui là,…çà va mieux l’appendice !,…Non ,çà c’est la croix de David,…c’est pas Javel-Lacroix la bannière,…
…Non encore une,…doucement tantôt!,…aviserons,…
…quel turpin,…ces mise en scène,…
…tu coche , dans la case suppléments à gages,…un  » os  » d’Adam !…

…la journée est bonne,…déjà le dîner !
…une maison, une autre, toujours le même Job,…çà ou rien !…etc,…la Nature- Bio !

les plaisanteries les plus courtes dit: à

tweet : « Claude Durand, ex-Chef de Fayard, dénonce la cuisine littéraire. Tristes popotes. »

le tweet renvoie à un article dont les premiers commentaires datent de 2010.

JC..... dit: à

Marcel dit: 7 janvier 2014 à 12 h 10 min
« Si monsieur Valls avait des couilles au cul, il dissoudrait le FN, du même coup, il dissoudrait l’antisioniste Dieudonné. »

Je dirais même plus. s’il avait des amygdales externes là où tu dis, il devrait dissoudre TOUS les partis, sauf le PS. Le parti unique, c’est le rêve.

Comme en ex-URSS ….! là au moins tout le monde pense pareil… enfin …. presque ….

bérénice dit: à

John Brown, oui plutôt juger sur pièce, du flagrant délit, à moins que son sens de l’humour ait été lifté, revisité par quelques bons esprits, ce dont on peut douter tenant compte de son actualité. Il devrait réintituler son action pour être autorisé, faire franchement de la politique et emballer ses discours dans trois couches successives afin de de noyer le poisson dans du flou.

jean-pierre dit: à

« Ce qui est intenable en démocratie, c’est que l’on condamne quelqu’un par anticipation, pour des propos qu’il n’a pas encore tenus.  »

Il a été multe fois condamné pour les conneries qu’il a dites dans ses ‘spectacles’ à la noix!
Ce qui est intenable c’est de laisser des abrutis pareils continuer à essayer de répandre leur camelote ! En plus d’être c , il est d’une ignorance crasse!

JC..... dit: à

« PS: j’ai écrit Pierre Assouline et Passouline, par choix ponctuel et non par manque de coordination »

Comme toujours, mon chou, le lecteur rectifie de lui-même lorsque c’est nécessaire …huhuhuhu !….

JC..... dit: à

Ma main a fourché, je voulais écrire :

« Mais il est bon, ce Thierry, mais bon …! »

JC..... dit: à

Mais il est con, ce Thierry, mais con ….!

Jacques Barozzi dit: à

« Claude Durand, ex-Chef de Fayard, dénonce la cuisine littéraire. Tristes popotes. »

« 300 libraires dont la Fnac se disent « abasourdis » par les choix des jurys des prix d’automne. »Abasourdis », vraiment ? »

Les chiens aboient et la caravane Passou passe…

John Brown dit: à

Dieudonné Le FN ne servent-ils pas d’exutoires, à les interdire ne risquerait-on pas une fermentation secrète et plus dangereuse que ces propagandes grotesques qui malheureusement continuent de faire de nouveaux adeptes? (Bérénice)

Très juste. « Un Dieudonné doit être condamné à se taire », écrit TKT. Mais ce serait là une forme du rejet de l’autre que par ailleurs il condamne. Ce qui est intenable en démocratie, c’est que l’on condamne quelqu’un par anticipation, pour des propos qu’il n’a pas encore tenus. La position de Valls est intenable d’un point de vue démocratique. Laissons Dieudonné faire son spectacle et dire ce qu’il souhaite dire. Ensuite, on verra. Si ses propos contreviennent à la loi, la justice est là pour l’aligner, c’est aussi simple et sain que cela. Sinon, on se retrouve inévitablement dans le registre « chasse aux sorcières ». Que d’histoires, vraiment, pour un provocateur de troisième zone.

bouguereau dit: à

faire du vent

..j’espère

jean-pierre dit: à

si qu’on virait tous les keufs qui ont fait une blague vaseuse aux sauvageons..combien il en resterait ?

les prêches de ce feux humoriste, une blague vaseuse ?

les plaisanteries les plus courtes dit: à

bouguereau, ton orthographe d’arriéré mental devient pénible à la longue. Renouvelle-toi, essaie de varier le procédé.

Marcel dit: à

En fait, monsieur Valls aime faire du vent. Il a été à l’école de monsieur Sarkozy, il faut chauffer sa place pour les présidentielles.

Madame Verdurien dit: à

ta gueule raclure de bouguereau facho

bouguereau dit: à

En Allemagne, un Dieudonné serait condamné, idem pour certains membres du FN

..c’est trop marrant..dieudonné dvrait dmander des filon a polansky..s’il a pas une vieille villa qui pourrie dans les keys à lui préter..avec une bonne connexion..ou a néchin ! poutine le prend toutdsuite

bouguereau dit: à

hof c’est un gars qui a su se servir d’internet ..pas pour dire que les esperts peuvent tout se permettre..les ptites phrases..les dérapages controllés..non c’est ça srait trop chiant y srait pas écouté..mais pour faire comme eux ! y fait son saarinen sur le verglas comme dans rasta rockette ! « c’est internet » comme il dit ..il s’authorise comme disait coluche..et là gloups ! tabou ! montagne sacrée ! et en plus il donne son ipé
si la « société civil » ne peut pas gérer ça..tiens toi au pinceau

TKT dit: à

@ ma cousine dit:7 janvier 2014 à 11 h 04: Le propriétaire d’un Blog est responsable, de la teneur des commentaires. Je crois même qu’en 2013, une loi ä été votée, qui va dans ce sens: Sanctionner les responsables des Blogs, qui laissent des propos racistes tels que ceux de JC. Cette loi, si elle a été vraiment voté, est-elle applicable ? Pierre Assouline, met-il le droit d’expression au dessus de propos qui sont, à mon sens, inacceptables ?
Personnellement, mon sens de la démocratie, ne tolère pas des propos qui appellent le rejet des Autres et, souvent à la violence.
Bref, un Dieudonné doit être condamné à se taire, ou on doit interdire dans les médias, toutes les informations le concernant. Droit d’expression des nazillons versus le devoir d’information des médias ?
Le JC de la RdL, et souvent le D.bile, ne sont pas des humoristes, Dieudonné ne l’est plus.
Je ne peux imaginer, bien entendu, que Passouline ait la moindre bienveillance pour les propos de JC. Je pense spécialement aux connentaires concernant Madame Taubira.
La liberté d’expression, ne devrait pas être pas un laisser-passer pour les ordures tels que Dieudonné. Comme tout voyou, Dieudonné connait bien la juridiction, quand il s’agit de se défendre soi-même.
En Allemagne, un Dieudonné serait condamné, idem pour certains membres du FN.
PS: j’ai écrit Pierre Assouline et Passouline, par choix ponctuel et non par manque de coordination.

Marcel dit: à

Si monsieur Valls avait des couilles au cul, il dissoudrait le FN, du même coup, il dissoudrait l’antisioniste Dieudonné.

John Brown dit: à

il n’a bien entendu jamais été dit que l’histrion mettait en doute l’extermination, bien au contraire, il regrette qu’elle n’ait pas été complète. (Leopolda YopLàBloom)

Manifestement, l’histrion est sur la même ligne qu’un Faurisson, qu’il invite d’ailleurs à se produire à ses côtés. Il s’agit bien de minimiser la Shoah, en la présentant comme une invention des sionistes. Une fois de plus, Leopolda est à côté de la plaque. Décidément, quelle truffe.

bouguereau dit: à

la publicité faite à Dieudonné est contre-productive.

chaud la patate hin..raclure de raclure de keupu

bouguereau dit: à

En effet, le « quand j’l’entends parler Patrick Cohen, j’me dis tu vois, les chambre à gaz »

..sans déconner bloom..et si qu’on virait tous les keufs qui ont fait une blague vaseuse aux sauvageons..combien il en resterait ?
on a le kfc..encore un effort pour copier les surenchères communautariss américaines

bouguereau dit: à

Comme si cette vulgate, en un temps de déclin des croyances religieuses, nous tenait lieu (avec quelques autres articles de foi — les droits de l’homme, l’esclavage crime contre l’humanité etc.) de sacré

c’est pire que ça jean marron..au commande d’un gros porteur t’as plein de bouton qui sont là pour faire beau quand ça va bien..si tu t’en sers c’est qut’as décidé qu’ça allait mal..vu que t’appuies dsus histoire de montrer qui est l’patron..j’espère que ça n’est pas une trés belle connerie

JC..... dit: à

« Comme vous êtes le principal artisan du déclin de la RdL, JC, il aurait pu vous interdire, il ne l’a pas fait. Certains le regrettent. »

Je suis le premier à regretter qu’il ne soit pas mis rapidement fin à cet artisanat du déclin dont je serais le fleuron non-littéraire … ! Huhuhuhu !!!

On dirait du Valls, ma cousine !

les cousins dit: à

la publicité faite à Dieudonné est contre-productive.
La loi est peut-être idiote

Ben voyons

ma cousine dit: à

En ce qui concerne un blog, c’est tout à fait différent. Ce n’est pas vraiment un espace public. Assouline peut interdire qui il veut. Comme vous êtes le principal artisan du déclin de la RdL, JC, il aurait pu vous interdire, il ne l’a pas fait. Certains le regrettent.

ma cousine dit: à

JC, je pense que vous faites une confusion.
Il me semble, comme à vous et à John Brown, que la publicité faite à Dieudonné est contre-productive. Mais, quand vous dites que le rôle du ministre de l’Intérieur doit se borner à faire respecter la loi, vous abondez dans le sens de la circulaire. En effet, l’incitation à la haine raciale et le négationnisme sont des délits en France.
La loi est peut-être idiote, c’est un autre sujet, mais un ministre n’a pas à en juger, il doit l’appliquer, comme vous le dites vous-même.

Esclaffe toi, ô vérité !..... dit: à

Un maire, bien inspiré par la circulaire récente du petit Valls, vient d’interdire le spectacle d’un humoriste qui insultait gravement la communauté des astronomes et des scientifiques. En plein IIIème millénaire !

Il a semblé au Chef de la Police que les astronomes et les scientifiques ont assez souffert au cours des siècles, souvent accusés d’hérésie, pour que cet humoriste stupide, nommé Iob Abildad, soit interdit de spectacle. On ne doit pas rire des astronomes et des scientifiques. Pas plus que des Ecossais ou des Belges, ou des Corses, des Nègres, des Face-de-craies ou des Niakwés !

Voici ce que l’infâme Iob à Bildad dit dans un de ses sketchs, le 9/6, visible sur Youtube : « Il fait trembler la Terre plate hors de son lieu, si bien que ses colonnes frissonnent ». Oui, le soi-disant humoriste Iob a le culot de croire la Terre plate et reposant sur des colonnes ! Scandaleux.

Heureusement, ce spectacle mensonger, qui attire énormément de monde car il fait rire les sots, est désormais interdit et le livre à scandale, la Bible, sera brûlé en grand’place de toutes les communes grâce à la circulaire Valls.

Et Iob pourrira sur pied, comme il le mérite !

Leo (Bloom) Pold dit: à

Bonjour M. Assouline, je ne comprends pas un passage de votre – excellent comme souvent – papier, il s’agit de l’allusion à l’Unité 773 qui lors de l’invasion de la Chine par le Japon utilisa des cobayes humains. Vous écrivez « Canular encore ! » Cela m’a un peu choqué de votre part car cela est un fait historique
———–

Erreur d’adresse grossière: c’est pas 773, mais 731, l’amateur de cannes Nullard.
« Plaisanterie au goût sale, une espèce de m’balisme histrionique primaire, qui consiste à troquer 731 pour 773 et à inventer une ville en ajoutant un O au nom d’une des dynasties chinoises.
L’Unité 731, un des surgeons de l’armée impériale japonaise implantée dans la banlieue de Harbin, en Mandchourie, lors de la guerre sino-japonaise (37-45) s’est rendue tristement célèbre pour ses expériences de vivisection humaine, de tests bactériologiques et chimiques en majorité sur des « sous-hommes » chinois, mais aussi des Russes et des personnes du Sud-est asiatique que lui fournissait en grand nombre la police impériale nippone. » (yours truly)

Pierre Thuriès dit: à

Bonjour M. Assouline, je ne comprends pas un passage de votre – excellent comme souvent – papier, il s’agit de l’allusion à l’Unité 773 qui lors de l’invasion de la Chine par le Japon utilisa des cobayes humains. Vous écrivez « Canular encore ! » Cela m’a un peu choqué de votre part car cela est un fait historique, des ouvrages documentés ont été écrits sur le sujet par des historiens de plusieurs pays, rien qu’à la BPI de Beaubourg on peut visionner des documents d’époque sur le sujet. PS: la page wikipedia existe toujours ! Dommage car j’étais content de lire enfin un papier qui dise d’arrêter de prendre cette encyclopédie bidon comme référence.

christian dit: à

La loi existe. Le petit jeu pas du tout drôle du pseudo comédien, trop stupide pour pas voir qu’il s’enferme dans son propre piège, commence à bien faire !

Leo (Bloom) Pold dit: à

Comme tout bon adepte de l’ultra droite, l’Infâme confond tout à dessein: il n’a bien entendu jamais été dit que l’histrion mettait en doute l’extermination, bien au contraire, il regrette qu’elle n’ait pas été complète. Et le Tordu de renverser les termes du débat en accusant ceux qui dénonce ces propos abjects.
Et hop, passez muscade.
Vraiment tordue, l’Enflure.

passing by dit: à

l’inquiétude, apparemment infondée,

c’est ce qui se disait sous adolphe

passing by dit: à

fait rire un public semble-t-l jeune dont l’élément féminin n’est pas absent

yen a qui trouvent ça dérisoire

John Brown dit: à

Les provocations pseudo-humoristiques d’un Dieudonné sur la Shoah, comme naguère les élucubrations négationnistes d’un Faurisson ou le dérapage lepénique sur le « détail », sont, à bien y réfléchir, parfaitement dérisoires. Il y a beau temps que la réalité de la Shoah et la nature monstrueuse des persécutions nazies sont établies sur des preuves irréfutables. Ce qui est plus troublant, dans cette affaire, c’est l’extrême susceptibilité et l’inquiétude, apparemment infondée, dont font preuve les défenseurs d’une vulgate si largement répandue et respectée au moins dans l’ensemble des pays occidentaux. Comme si cette vulgate, en un temps de déclin des croyances religieuses, nous tenait lieu (avec quelques autres articles de foi — les droits de l’homme, l’esclavage crime contre l’humanité etc.) de sacré, et comme si ces nouveaux gardiens du Temple s’accrochaient à ses colonnes dans la crainte, quelque peu fantasmatique, de le voir s’écrouler.

JC..... dit: à

« n’en parlons plus d’ailleurs c’est hors sujet (une fois de plus) »

Je vais suivre ce conseil car le mieux est d’ignorer l’énorme saleté que font les ministres en s’improvisant « juges » et mauvais juges.

Si vous ne comprenez pas que ce qui est différent entre une interdiction de « lancer de nains » et une interdiction « a priori » d’une prestation humoristique conne, je n’ai rien à ajouter…

Revenons au billet !

A la Recherche du Boug Perdu dit: à

Res publica interrupta?

n'en parlons plus d'ailleurs c'est hors sujet (une fois de plus) dit: à

Mais JC la loi existe (atteinte à la dignité de la personne humaine) et il s’agit de la faire respecter (il y a eu des jugements précédents (et amendes correspondantes) , ils n’ont jamais été respectés par ce gros c . Ce n’est pourtant pas difficile à comprendre non plus que ce gros lard attire une jeunesse que le fn ne pourrait pas mobiliser

JC..... dit: à

Leo (Bloom) Pold dit: 7 janvier 2014 à 8 h 05 min
« Pour l’heure, le bouclier conjugal suffit à garder le corps en l’état (à l’Etat). »

Vision magnifique ! Walhalla ! Le guerrier Bloomie se protégeant de la fureur des dieux, allongé sous son bouclier…

JC..... dit: à

« il s’agit d’atteintes réitérées à la dignité humaine, ça vous dépasse »

C’est vous qui ne comprenez pas que l’Etat et son Ministre de la Police n’est pas là pour définir ce qu’est la « dignité humaine » mais pour faire respecter la loi.

Et jusqu’à présent la loi, par l’intermédiaire de jugements de Justice précédents a toujours tranché en France sur cette couillonnade dieudonnique en faveur de la liberté d’expression de l’humoriste ! Même si c’est un humoriste con !

(Pouvez vous aller un peu plus loin que vos certitudes actuelles : on ne sait jamais, il y a peut-être matière à modifier son point de vue ? Il m’arrive de le faire …Rarement, je l’avoue !)

John Brown dit: à

Vouloir interdire les spectacles de Dieudonné avant qu’ils n’aient lieu, c’est vraiment jouer le jeu qu’il souhaite faire jouer à ses adversaires. Les spectacles et les propos provocateurs précédents de Dieudonné ont toujours été chargés d’une violence sourde, permanente, obstinée, haineuse. Il s’agit manifestement pour lui de faire entrer l’adversaire dans une contre-violence qui aurait tout à voir avec la vendetta et rien à voir avec la justice. Valls, Klarsfeld et quelques autres sont tombés dans le piège que leur a tendu un humoriste qui est surtout un expert de la provocation. La seule réponse efficace à Dieudonné ( mais on s’en est éloigné dès que les médias ont relayé ses provocations ), c’est de l’ignorer. Seul l’imbécile tam-tam médiatique lui confère quelque existence et quelque importance.

n'en parlons plus d'ailleurs c'est hors sujet (une fois de plus) dit: à

jc il s’agit d’atteintes réitérées à la dignité humaine, ça vous dépasse

JC..... dit: à

Ce que vont faire les maires, interdire préventivement un spectacle sous des motifs fallacieux, est un acte totalitaire, stalinien, indigne d’une grande démocratie qui parle de droits de l’homme et ne respecte pas la libre expression sur son territoire.

Tout le reste n’est que détail.

bruno dit: à

JC
en plus le gros c. instrumentalisé obsédé par le fric, se fait passer pour un martyre !
En tout cas devriez (re)lire la circulaire

bruno dit: à

JC ue vous mettez tous les musulmans dans le sac islamiste
De plus on ne peut pas interdire restrospectivement!
Et les maires sont libres de faire ce qu’ils veulent compte tenu du droit – la démocratie ce n’est pas la jungle

JC..... dit: à

Que l’infâme Dieuberné soit financé par l’Iran, ou autre terre de justice…, peu me chaut !

Les constructions de mosquées, les salaires d’imams ne sont ils pas financés par les pétromonarchies ou les pays du Maghreb ? Pas de circulaires dans ce cas ? Pourquoi ? parce que c’est un phénomène de masse difficile à maîtriser, il vaut mieux trouver un con de bouc à combattre !

Comprenez qu’interdire préventivement un spectacle est contraire aux fondements même d’une démocratie moderne.

bruno dit: à

JC la circulaire envoyée aux maires est suffisamment explicite, pas la peine d’ergoter (si ce n’est que ce cinglé est financé par l’iran)

bruno dit: à

JC en fait de spectacle ce sont des incitations à la haine par ce gros tas de stupidité escroc notoire et dont vous savez bien (sinon renseignez vous sur internet ) par qui il est financé

JC..... dit: à

Bruno, mon ami,
– sachez que je suis un sioniste « non-juif »(!) convaincu, toujours heureux qu’Israël lutte sans états d’âme contre des voisins stupides et obtus qui l’agressent depuis 1948, au lieu de tenir commerce avec lui !
– sachez, en outre, que je n’ignore rien de l’aspect antisioniste, antisémite de l’histrion bouffonnant pro-palestinien, le triste Dieudonné…
– soyez persuadé, j’insiste, que la démocratie et le droit garantissent toute interdiction de spectacle a-priori ».

Conclusion ? Juppé, les people politiques media-dépendants et les maires qui interdisent un spectacle, sont des imbéciles qui renforcent l’histrion et l’antisémitisme ! Et affaiblissent la démocratie… On avait pas besoin de ça !

Passez une bonne journée !

Leo (Bloom) Pold dit: à

Et à Lahore, Bloom, vous êtes où de ce recrutement de gardes du coprs ?

Lahore, sadate, c’était à l’époque des Tours…Pour l’heure, le bouclier conjugal suffit à garder le corps en l’état (à l’Etat).

des journées entières dans les arbres dit: à

à corriger:
Klarsfeld fils
gardes du corps.

bruno dit: à

Bloom
Le droit français a ce qu’il faut pour faire fermer sa g…. à ce ‘comédien humoriste ’ (cher aux jc) escroc accro au fric, utilisé par les obscurantistes fafs et islamistes compris

des journées entières dans les arbres dit: à

Ce que veut Dieudonné n’est pas dans wikipédia.
Factuellement :
En faisant reculer la démocratie, par des propos qui tombent sous le coup de la loi, pour lesquels les décisions de justice ne sont pour l’instant pas appliquées,- et qui nécessitent une recherche judiciaire en « organisation d’insolvabilité »- le politique Dieudonné va conduire le gouvernement d’une République à prendre des mesures visant à restreindre les libertés individuelles et collectives.
C’est ça la perversion, Jacques Barozzi.

Après libre à chacun, dans son intime conviction de se sentir atteint, et de le faire savoir médiatiquement, comme par exemple Karsfeld fils, qui dit à la télé devoir s’entourer de protection rapprochée, face aux menaces personnelles de Dieudonné.

Et à Lahore, Bloom, vous êtes où de ce recrutement de gardes du coprs ?

Leo (Bloom) Pold dit: à

Baroz,
D’après toi?
Ce serait pas plutôt « Kahn »? (L’autre est un nom/tire courant chez les Pakistanais sunnites – Khan = roi, cf. Gengis Khan, Changez, Chang-Ji-Si).
A Drancy, Tristan Bernard suppliait qu’on lui apporte un cache-nez.

Jacques Barozzi dit: à

Eric Chevillard :

« Parce que l’écrivain ne saurait être le bonimenteur de son livre sans reconnaître implicitement que celui-ci n’est que vile camelote… Parce qu’il ne saurait devenir marchand sans vendre d’abord son âme…

Parce qu’il ne reconnaît pas à son corps la moindre légitimité dans l’affaire et qu’il a cherché plutôt à l’escamoter en écrivant… Parce que sa personne physique n’a donc pas à se vanter publiquement à la télévision des productions de son esprit, j’ai décliné l’invitation de la Grande Librairie.

Avec une implacable fermeté morale, une incontestable rigueur intellectuelle, et parce que j’avais salement les jetons d’y aller. »

JC..... dit: à

L’information à la source, nous en disposons tous avec ou sans wikipedia, par la variété des media disponibles. Ce n’est pas le problème. Tout est plutôt question de hiérarchie des valeurs, on arrive toujours aux sources.

Prenons un exemple, ce scandale Dieudonné. Ce que veulent nos chers « représentants » de notre cher système démocratique, c’est que les nigauds, les veaux que nous sommes pour les avoir élus, soient baladés sur des fadaises donnant l’illusion qu’ils travaillent le fond, la source, alors qu’il ne s’occupent que la forme… !

Un monstre se prétendant humoriste aurait fait de la quenelle une arme de destruction massive antisémite ! Quelle horreur ! La belle affaire ! On nous bassine avec le danger que représente un imbécile de cet ordre ! Est ce qu’un Guy Bedos n’est pas aussi stupide ?! Et on va INTERDIRE la liberté de parole de cet histrion humoriste ! PREVENTIVEMENT ! Voilà où nous en sommes… Intérêt ? résultat ? NULS !

Seconde information. Beaucoup plus importante. Auditionné par les députés en commission, le général Soubelet, n°3 de la gendarmerie, a déploré que les délinquants «profitent du système» et a noté que «les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs que des victimes». Reprenant les conclusions de commandants de groupements de gendarmerie départementale, il révèle que 65% des cambrioleurs interpellés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 «sont à nouveau dans la nature». «Quand vous lâchez 65% de ceux qui se sont rendus coupables d’un certain nombre d’exactions, comment voulez-vous que les chiffres baissent?, s’interroge le général Soubelet, c’est tout à fait impossible. Vous pouvez multiplier par deux les effectifs de gendarmes dans les Bouches-du-Rhône, cela ne changerait rien. La réalité, c’est celle-là, je pense que c’est mon devoir de vous le dire, de manière peut-être un peu crue.»

Constat :
– on essaie d’enfumer les gens en braquant un projecteur puissant sur le bouc à la quenelle, un idiot à idée fixe, le bouc cruel et sanglant de l’antisémitisme. RIDICULE !.. – comme de juste, les media préfèrent surfer sur le « monstre antisémite » que sur le problème judiciaire en cours car il est beaucoup plus facile de tuer le « bouc émissaire » pour faire croire aux nigauds que tout danger antisémite est écarté. BRÛLONS LE SORCIER !
– naturellement, on laisse de côté un vrai problème de masse, l’effondrement du système judiciaire, car il est autrement complexe de réformer sans argent, sans autorité, sans vision à long terme, une politique pénale taubiresque, infiniment laxiste, pour ne pas dire laxative !
– pour conclure, on porte atteinte à la liberté d’expression ce qui est idiot et on laisse filer pendant ces amusements la politique judiciaire ce qui est grave.

Bref, on vous prend pour des cons.

Jacques Barozzi dit: à

« Jew York »

C’est de l’humour à la Dieudonné, ça, Bloom !
A moins que ce soit un hommage à Tristan Bernard, qui, réfugié à Cannes durant l’Occupation allemande, écrivait pour désigner ma ville natale, où bon nombres de Juifs s’étaient repliés : « Khan » ?

Jacques Barozzi dit: à

voilà que tout le monde se positionne par rapport à Dieudonné : Juppé à Bordeaux, NKM à Paris, Filippetti depuis son ministère…
Le « sinistre » est désormais en haut de l’affiche et a élargi son audience au-delà de son public habituel.
L’effet pervers bénéficie-t-il au pervers narcissique ?

Leo (Bloom) Pold dit: à

Vu de très loin (la distance attenue les remugles), il semblerait que le m’balisme primaire doive etre condamné pour avoir clairement déclaré qu’il est dommage qu’un journaliste d’origine juive n’ai pu connaitre les chambres à gaz. Il y a là injure raciste à caractère antisémite et c’est effectivement à la justice de trancher.
Pour le reste, que l’histrion M’bala M’bala se produise sur scène m’en touche une sans même distraire l’autre. Je lui souhaite d’atteindre au succès planétaire en se produisant en Israel, en Australie, à Bueno Aires, Montréal et Jew York.

D. dit: à

Je sais que je peux faire envie, mais quand on me pose des questions je réponds. C’est une question de principe chez moi.

D. dit: à

@TKT, au sujet de mes goûts en Architecture :

– Haussmann : total manque de grâce à l’extérieur mais appartements bourgeois et confortables vus de l’intérieur. Rues larges et aérées mais froides.

– Demeures bourgeoises du 17ème : me conviennent très bien en tous points.

– Tours : très habitables en réalité et d’ailleurs j’y habite en ce moment sur le front de Seine à un étage on ne peut plus élevé avec une splendide vue sur la Maison de la radio, trois grands balcons triangulaires de 12 m² et deux salles de bains dont une seule me sert.
Très ensoleillé et magique la nuit.

Monolithe φθφ au rapport dit: à

D : ces shows sont des meetings politiques

Non vraiment, pour une fois que vous avez un représentant d’une civilisation extra-terrestre ici, vous vous en foutez ?

des journées entières dans les arbres dit: à

Oui, Dieudonné s’est maintenant très clairement engagé dans la sphère politique.

Abdelkader dit: à

Sinon j’ai un Pommard que je me réserve pour la mort de Sharon…ça ne saurait trop tarder…il a pris son temps mais bon, paraît que son échéance est due…a la mort de Thatcher, c’était un Château Palmer qui avait payé le prix…ma mère me disait toujours: ceux que Dieu aime, Il les enleve trop vite ou quelque chose comme ça…sinon, y a toujours Blair, Bush, Dick Cheney et al…heureusement que j’ai fait le plein en Bourgogne cet été…

D. dit: à

John Brown dit: 6 janvier 2014 à 22 h 17 min

« Les derniers développements de l’affaire Dieudonné font voir la mise en place d’une stratégie typique de bouc émissaire. etc.. »

Ils font surtout mieux voir à ceux qui n’auraient pas encore bien vu que Dieudonné est sournois dans ses méthodes et que ces shows sont des meetings politiques sous couvert d’humour, humour dont il est devenu bien peu capable, il suffit de comparer son actuelle et sinistre bobine à celle du joyeux Dieudonné d’il y a 20 ans pour s’en rendre compte.
Son ex-collègue Élie Semoun est quant à lui resté -et drôle -et fréquentable.
Cherchez l’erreur, la vraie.
https://www.youtube.com/watch?v=PKwzYPiK0r8

des journées entières dans les arbres dit: à

Bernard Duetric dit: 6 janvier 2014 à 23 h 38 min
A quelle question répondez-vous ?

Abdelkader dit: à

Je dirais même plus: si Dieudonne a commis un délit punissable par la loi en viguere Ben la loi devrait être appliquée…sinon, ils devraient lui lâcher les baskets et ne pas en faire un martyre…y’a déjà trop de martyrs dans le monde…

John Brown dit: à

le propre d’un état démocratique n’est pas de poursuivre des vendettas contre ses citoyens, même si ces derniers sont glauques… (Abdelkader)

En effet. Interdire un spectacle de Dieudonné avant qu’il n’ait eu lieu, c’est sanctionner l’intéressé pour des propos qu’il a tenus antérieurement dans d’autres spectacles. C’est donc confondre la justice avec la vendetta. La justice, en effet, ne peut éventuellement sanctionner que des propos qui ont été effectivement tenus. La vendetta, elle, perpétue les représailles au-delà de ce que la justice permet.

Abdelkader dit: à

Je continue donc: mon instinct me dit qu’entre un politicien ambitieux et un homme du spectacle, y’a pas photo…le politicien doit se la fermer et donner la chance à l’homme du spectacle de se faire hara-Kiri en public, si ça lui chante…JS Mill disait que la lumière du soleil était un un grand désinfectant …sinon, si vous les laissez faire, ben comme disait mon pote Dick: you’re all fucked…le propre d’un état démocratique n’est pas de poursuivre des vendettas contre ses citoyens, même si ces derniers sont glauques…mais c’est à vous de voir hein…Liberté égalité itou…Perso je suis endeuillé par la mort d’Eusobio, la Perle Noire du Benfica et de l’Afrique réunies…un grand, très grand footballeur et un grand homme…RIP

John Brown dit: à

Réfléchissez ! Le billet pose une question claire. (Bernard Duetric)

Certainement, certainement, mais laquelle ? Il y a beau temps que tout le monde a oublié jusqu’au sujet du billet.

Login Dupont dit: à

Bonsoir. Mais tweakipedia n’aurait-il pas de moyen, même un peu restrictif par inscription/validation des contributeurs, de renforcer sa résistance à de petites modifications indésirables ? Ou le weak dans le nom doit-il être pris en antiphrase pour un système qui prouve au contraire que l’autoregulation sans contrôle a priori ne fonctionne pas si mal que ça ?

John Brown dit: à

Comment interdire un spectacle qui n’a pas été tenu et des propos avant même qu’ils n’aient été prononcés ? L’avocat de Dieudonné aura beau jeu de faire casser par le tribunal administratif la décision des préfets qui appliqueront les directives de Manuel Valls. Il s’agirait en effet dune atteinte caractérisée à la liberté d’expression. Quant au trouble à l’ordre public, qui est fauteur de ce trouble : celui qui veut s’exprimer (sans qu’on sache exactement ce qu’il va dire) ou ceux qui veulent l’en empêcher ?  » Je voudrais dire que … — Ferme ta gueule, on on te la casse ! « .

Bernard Duetric dit: à

Réfléchissez ! Le billet pose une question claire. C’est à cette question qu’il faut répondre et non ratiociner sur des flip-flap. Alors, John Brown, Barozzi, des journées entières, etc., prenez-vous en main.
A cette question claire, la réponse est clairement non.

Abdelkader dit: à

A ce que je vois, vous aimez les affaires en France…je lisais sur le site du Monde que l’état français s’acharnait sur Dieudonne…je ne sais rien du mec, du à une profonde incompréhension de ce qui passe pour humour en France en ce moment et ce depuis la mort de Coluche…mais pourquoi n’ont ils donc pas appliqué cette loi qui daterait de 1933 apparemment, au tortionnaire borgne et uni-testiculaire? Mes réflexes libertaires me disentqu’entr

Jacques Barozzi dit: à

Pour l’instant, Marine feint de s’en laver les mains.
En attendant la suite de « l’affaire Dieudonné », elle a d’ores et déjà engrangée « l’affaire Camus »…
D’affaire en affaire, croit-elle ainsi parvenir jusqu’aux Affaires ?
Valls, de Marine, va-t-il réussir à lui faire son affaire ?
Affaire à suivre…

des journées entières dans les arbres dit: à

« S’attaquer à Dieudonné, c’est s’en prendre indirectement au FN… »

Et dans cette lutte il faut effectivement saluer Marseille, dont le maire , qui est d’extrème droite ( mes repères ont changé depuis que je vous lis) s’y emploie.

John Brown dit: à

S’attaquer à Dieudonné, c’est s’en prendre indirectement au FN… (jacques barozzi)

On n’a pas beaucoup entendu le FN jusqu’à présent dans cette affaire Dieudonné. Son silence est sans doute révélateur de son embarras. Marine Le Pen s’efforce de se démarquer d’un antisémitisme bien ancré dans le parti. D’autre part, l’antisionisme aux relents antisémites de Dieudonné a sans doute peu à voir avec l’antisémitisme traditionnel de la droite française. La quenelle d’Anelka a sûrement été beaucoup applaudie dans nos banlieues.

Jacques Barozzi dit: à

Il est clair en tout cas que Valls s’est autoproclamé officiellement à la tête de la gauche pour les prochaines présidentielles.
A droite, ils n’ont personne, sinon, Sarkozy, dont le rappel gaullien à des relents de pétard mouillé !
S’attaquer à Dieudonné, c’est s’en prendre indirectement au FN…

John Brown dit: à

Tel Jésus, Dieudonné le bien nommé est entouré de nombreux disciples. La persécution qui s’engage contre le bouc émissaire qu’on veut faire de lui est destinée, en faisant un exemple, à faire fermer leur gueule à tous ceux qui partagent ses idées. Le résultat sera évidemment à l’opposé de celui qu’on espère, et ce que Pascal Bruckner craignait va se réaliser : au lieu de s’éteindre, l’incendie va se propager.

Jacques Barozzi dit: à

Oui, mais la différence, JB, c’est que le peuple est devenu interactif depuis JC : les électeurs donneront leurs réponses en mars, à l’occasion des municipales. Il n’est pas sûr que Valls sorte gagnant du combat qu’il a médiatiquement organisé ?

John Brown dit: à

Les derniers développements de l’affaire Dieudonné font voir la mise en place d’une stratégie typique de bouc émissaire. Les autorités constituées ( Valls/Pilate et le pouvoir socialiste) cèdent à la pression et aux exigences de la foule ( la bande des Klarsfeld et les nervis pro-sionistes) et lui livrent la victime que réclame son caprice, de même que Pilate cède Jésus ou Hérode Jean-Baptiste. Toute différence entre Pilate/Valls et Caïphe/Klarsfeld est abolie, dans cette chasse à la victime/martyr/bouc émissaire Dieudonné/Jésus. Tous crient ou laissent crier : « Crucifiez-le ! »

Monolithe φθφ au rapport dit: à

> Hamlet

J’ai complété ma mission de transmission de la conscience supérieure à l’espece humaine en taguant un « Or-bite or not or-bite » dans les waters de l’Ecole Normale Supérieure. Les tirets sont mis pour évoquer le Ur-Hamlet originel. J’espere que la mission sera couronnée de succès et pourra leur ouvrir des horizons nouveaux. Je devrais me retrouver dans les parages de l’etoile Bêta du Petit Chien entre hier et avant-hier. Si nous nous revoyons, nous nous saluerons, sinon, nous nous serons dit au revoir dignement.

John Brown dit: à

L’affaire Dieudonné s’éclaire d’une façon saisissante si on l’interprète à la lumière de ce passage de l’Evangile de Jean ( 11 /47-53 ) :
 » Grands prêtres et pharisiens réunirent alors un conseil :  » Que faisons-nous ? dirent-ils ; cet homme accomplit beaucoup de signes. Si nous le laissons faire, tous croiront en lui et les Romains viendront et détruiront notre Lieu Saint et notre nation.  » L’un d’eux, Caïphe, qui était le grand-prêtre cette année-là, leur dit :  » Vous n’y entendez rien. Vous ne voyez pas qu’il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation ne périsse pas toute entière.  » Il ne dit pas cela de lui-même; mais en sa qualité de grand-prêtre, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation — et non seulement pour la nation, mais encore pour rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés. A partir de ce jour, ils furent résolus à le tuer.  »

Il suffit de remplacer dans ce texte Caïphe par Manuel Valls et Jésus par Dieudonné, et l’actualité du texte saute aux yeux. On notera que le nom même de Dieudonné signale son élection divine. Vous avez dit bouc émissaire ?

Mme Michu dit: à

Et pour ce qui est d’en déverser des tombereaux…

Mme Michu dit: à

Pas envie de déborder du même genre de bonheur que certain(e)s, ne faites donc pas mimine de vous en faire. Les revanchard(e)s quand on a vu leur tronche, vous savez…

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…D,…dr.Jekyll and mr.Hyde,…en famille !

…aux kilts & tartans,…

Mme Michu dit: à

Euh… vous faites dans le vol d’oiseau de frustré ou vous êtes spécialiste en prise de hauteur? Peut-être les deux, qu’en sais-je, et n’y lisez pas une invitation à me le faire savoir.

des journées entières dans les arbres dit: à

« passer ses journées à prétendre tout savoir de la vie d’autrui avec pour seul but de la lui pourrir »

Votre vie ?

Allons, allons, un peu moins de prétention !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Benfluorex

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…Allo ,…ici Londres,…les français parlent aux français,…

…qu’est ce qu’il veut ce vieux de la vieilles,…on est bien dans la collaboration,…pourvu que çà dure,…et mes offshores,…çà gonfle,…la résistance,…la résistance…attendez,…quoi,! le bénéfice du doute,…
…Oh!,…putain !…encore oubliez de retournez ma veste sur blog,…etc,…

des journées entières dans les arbres dit: à

mme michu, la température à 1800m d’altitude était aujourd’hui de 5°C
C’est beaucoup trop pour la saison.
Vous ne vous êtes pas aéré(e)?

Mme Michu dit: à

Mais faites comme vous le sentez, dear die harry, passer ses journées à prétendre tout savoir de la vie d’autrui avec pour seul but de la lui pourrir ça fait un peu trop vieux con à mon goût…

D. dit: à

Les juifs qui s’inquiétaient de cette montée en puissance de l’antisémitisme vont être rassurés et c’est très bien.

D. dit: à

Courageuse décision du ministre de l’Intérieur de publier cet après-midi la circulaire d’information sur les agissements de Dieudonné.

commerce équitable dit: à

qui fait le plus le paon avec les couilles d’un autre ?

hop hop hop une couille chacun!

des journées entières dans les arbres dit: à

Oui, enfin, si je devais vous resouhaiter une bonne année, ce serait: bonne année 2017…

des journées entières dans les arbres dit: à

mme michu, je viens d’entendre un truc hilarant, du genre du gaz du même nom :
Après la gauche caviar, voilà la gauche pétard.

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…de toutes façons,…faire le paon ou autre chose,…tout est aujourd’hui systémique,…irrigation de saison,…cueillette et mise en boîte,…date de péremption,…
…coût de fabrication et hop !,…poubelles!,…

Mme Michu dit: à

Bon, faudrait chercher qui fait le plus le paon avec les couilles d’un autre ?

Sans moi.

des journées entières dans les arbres dit: à

Epicétou dit: 6 janvier 2014 à 20 h 19 min
Le mediator est inefficace pour traiter la lourdeur.
C’est ça comme.

Epicétou dit: à

En brayon t’es dans la ploutre jusqu’aux genoux CQFD

des journées entières dans les arbres dit: à

Pourquoi cette question n’est pas rédigée en brayon , je voulais dire.

des journées entières dans les arbres dit: à

“Why should the public want him to splash himself, reveal his person on paper?”
Ben, oui, pourquoi cette question.

VDQS dit: à

est-ce que les grosses elles aiment qu’on aime leur genoux ?

faut laisser réflexionner clopine épicétou

Giovanni Sant'Angelo dit: à


…faire le roi,…quelle rôle ignoble,…au théâtre aussi !…
…Oui !,…sire par ci, & sire par là !…
…indifférent à ses sujets,…en bloc,…bercé dans la naphtaline,…baisé et goinfré du matin au soir,…a ne plus savoir se tenir debout,…
…ayant le devoir d’avoir toujours raison,…se mêler de toute les affaires de près et de loin,…vous m’apporterez les dossiers sur ceci ou cela,…pour m’en faire une opinion,…dans l’état des recherches actuels !,…
…charbonnier de la miséricorde,…docteur, en tout !,…
Oui!…Sire nous somme trop nombreux dans nos contrées,…
…une petite grippe du saumon,…çà ira,…non çà ira pas,…j’en mange aussi!,…
…voyons voir,…le triangle des Bermudes,…des poulpes géantes à combattre,…combien de divisions,…vous commencer par deux,…et vous en ajouter trois,…pour qu’il n’en reste qu’une,…
…la participation aux frais va dynamisez les cimetières,…autres choses,…Non,…
…Sonnez moi l’autre chambellan de mes deux :,…etc,…
…pas par internet,…enfin,…quel imbécile de croisière,…avec quelle équipe je gouverne ce pâté de français !,…
…votre couronne Sire,…ne marcher pas dessus,…c’est que çà pique ces choses là,…etc,…
…çà ou rien,…

bérénice dit: à

« que ne vous laissez-vous pas habiller du masque de ce vilain drôle! » ça, ça va être difficile à répéter sans répétition, que dit le texte ensuite, à qui la réplique?

des journées entières dans les arbres dit: à

Revenir à big pharma.( avant d’oublier de dire merci aux chercheurs…)

« Les progrès de la médecine sont aujourd’hui permis par la mise au point de nouveaux traitements dans le cadre de protocoles de recherche.

Avant de proposer ces nouveaux traitements à toutes les personnes concernées, il faut s’assurer qu’ils sont efficaces et bien tolérés.

Ils doivent donc être testés par des essais cliniques.

D’autres types de recherches peuvent aussi être concernés par des essais : une méthode diagnostic, une technique chirurgicale, une autre méthode thérapeutique, du matériel médico-chirurugical…

La participation volontaire à un essai clinique est utile à tous. Elle est utile à la personne qui y participe, en particulier quand les traitements disponibles n’ont pas permis d’obtenir l’effet attendu ou ont été mal tolérés. Elle peut aussi permettre d’accéder à un nouveau traitement prometteur dans de bonnes conditions de sécurité.

Un essai clinique peut être proposé à toutes les personnes souffrant de la maladie concernée et répondant aux critères définis par la recherche.’

source: CHU de Nantes.
(mais n’importe quel CHU en France)

Sergio dit: à

Oui mais est-ce que les grosses elles aiment qu’on aime leur genoux ?

Marcel dit: à

court. dit: 6 janvier 2014 à 18 h 06 min
A propos de Hugo,un joli mot de Dumas à son égard dans les années 183O, rapporté par Houssaye:
« Je n’ai pas le temps de faire le Roi! »
Hugo, si, et fort justement, d’ailleurs.
MC

Et je vous mets combien de sucres dans votre thé, monsieur Court ?

Daaphnée dit: à

Oh, mon chéri d’amour !
Vous qui savez comment me faire sortir de mon nid telle la gazelle-devenue-chat-devenu-oiseau .. que ne vous laissez-vous pas habiller du masque de ce vilain drôle!
Vade retro satanas!

court. dit: à

Il ne suffisait pas à Valognes d’avoir été bombardée pendant la guerre, il faut qu’une vague chose de blog s’empare de ce beau nom! Mais ce n’est pas grave, la Valognes des Diaboliques vit dans le cœur des lettré(e)s, dont très visiblement vous n’etes pas. Inde irae?Souffrez, Madame,si toutefois Madame il y a, vu l’activité physique si joliment suggérée en capitales dans votre post, qu’on se pose ici la question….
MC

u. dit: à

Daaphnée, je cherche à vous joindre.

bérénice dit: à

Chaloux il n’y a rien à comprendre de plus que dans la chanson, j’aime tes genoux le reste je m’en fous, voilà tout est dit, j’aime tes cheveux?

Madame de Valognes dit: à

ON S’EN BRANLE, MCourt sur pattes, Mademoiselle d’Aurevilly aussi ainsi que Madame de Rubantouprès d’ailleurs

bérénice dit: à

Aprés le week-end qu’il est toujours loisible de fixer dans l’imaginaire, à l’orgie, la partouze, l’agréable communion si même elle n’est pas première, ce « ON S’EN BRANLE » nous va comme une paire de gants, Chantal, pour nous saisir de ce trait d’esprit d’un homme qui quelque soit le jour de la semaine me rappelle toujours un autre, Dashiell Hammet, au hasard des associations.

court. dit: à

A propos de Hugo,un joli mot de Dumas à son égard dans les années 183O, rapporté par Houssaye:
« Je n’ai pas le temps de faire le Roi! »
Hugo, si, et fort justement, d’ailleurs.
MC

Madame Verdurien dit: à

faut aimer Barrot autant que Popaul, insupportables tous les deux

chantal dit: à

en ce qui concerne les vidéos liées à l’oeuvre de Paul Edel, celle-ci est ma favorite, ce serait dommage de ne pas partager cette perle :

http://www.ina.fr/video/1725860001

Doktor Palinka..... dit: à

Entrer en coma éthylique est facile, cela peut se faire lentement, au fil de la consommation de tzuika à 85°. Il est indispensable pour la santé que l’état comateux reste stable ! D’ailleurs; on n’en sort qu’une seule fois…

Sergio dit: à

Cristobal dit: 6 janvier 2014 à 16 h 47 min
quand il sort de son coma éthylique

C’est le problème… Extrêmement à éviter ça fait des à-coups insupportables pour l’organisme… Normalement on a des indicateurs mais le grand Pierre Desproges lui-même était sec puisqu’il s’appuyait sur la seule mémoire : « l’important est de ne pas oublier de boire »…

bruno dit: à

17h37

Des habitants de la région se sont aussitôt interrogés sur un lien avec la rupture, survenue quelques jours auparavant, d’une canalisation d’évacuation vers la mer des déchets de la gigantesque usine chimique de traitement de nickel de Vale, située à proximité du lieu d’échouage.(Lemonde)

Cristobal dit: à

persévérance dans les commentaires de bougroboudegras: le 6 janvier 2014 à 15:07 : « ta gueule raclure »
le 6 janvier 2013, même heure : « ta gueule keupu
le 6 janvier 2012 : « ta gueule raclure de keupu » …
cela s’appelle de la constance ou de l’obstination quand il sort de son coma éthylique !

Don Corleone..... dit: à

Don Chaloux, si vous avez un gravillon dans votre soulier, il peut dormir demain avec les poissons…

ça le reprend dit: à

ça yest jicé fait sa crise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*