de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline
La rentrée littéraire vitrifiée par « Soumission » ?

La rentrée littéraire vitrifiée par « Soumission » ?

Il y a désormais deux rentrées littéraires : la grande à la fin de l’été, et la petite au cœur de l’hiver. Ou la première et la seconde. Mais que ce soit en septembre ou en janvier, elles s’exposent pareillement au même spectre qu’auteurs et éditeurs conjurent par tous les moyens à leur disposition : gousse d’ail, crucifix, rosaire, miroir etc Ce spectre a un nom : la vitrification ; il s’incarne en une seule et même personne qui défie les saisons : Michel Houellebecq.

C’était en 1998 et il s’échappait déjà régulièrement de la seule rubrique « Livres » des journaux pour rejoindre les pages dévolues aux phénomènes de société. Marion van Renterghem du Monde adapta cet adjectif du parquet à l’écrasement de la rentrée par son seul roman ; et son éditeur récupéra l’expression. Raphaël Sorin, qui veillait alors chez Flammarion au destin médiatique des Particules élémentaires et au sort de son auteur, reconnaissait que son mammouth écrasait les prix dès qu’il était propulsé en tête de liste. Le phénomène se reproduisit par la suite, notamment en 2010 avec La carte et le territoire, succès amplifié encore par le couronnement des lauriers Goncourt. Les auteurs les plus avisés en conclurent qu’ils gagneraient à prévoir leurs vacances en fonction des dates de sortie des prochains livres de Michel Houellebecq. Car il était écrit qu’en janvier 2015, ils n’y échapperaient pas.

L’intéressé n’y est pour rien. Entendez qu’il serait vain de lui prêter des stratégies de marketing, d’autant qu’il est désormais au-dessus de cela. Car Michel Houellebecq est depuis quelques années le romancier « littéraire » français le plus célébré, c’est à dire commenté, analysé, thésardisé, analysé, critiqué, contesté, loué, traduit dans le monde. A chaque parution, sa légende le précède. Pour le meilleur et pour le pire.

Merci pour ce suicide de Trierweiler & Zemmour a dominé les ventes des essais à l’automne ; ils les ont écrasées et les ont à leur manière vitrifiées, c’est à dire durcies. Ce constat accentue un regrettable phénomène à l’œuvre depuis plusieurs années déjà : après les quelques têtes de listes, tout ce qui suit décroche radicalement. Le temps n’est plus où nombre de livres, bénéficiant d’une bonne visibilité, se vendaient bien ; les étapes intermédiaires ont disparu ; on passe très vite de ce qui domine les ventes à ce qui reste ; à croire qu’à l’emballement médiatique pour un ou deux auteurs a succédé un mouvement panurgique pour les mêmes. Après avoir entendu les gens demander « Avez-vous lu le dernier livre d’Emmanuel Carrère ? » avant de s’indigner « Mais comment avez-vous pu ne pas aimer ? », va-t-on entendre le même refrain avec le nouveau roman de Michel Houellebecq ?

Les lecteurs jugeront bientôt sur pièces dès que Soumission (en arabe : Islam…) sera libéré de son mystère, c’est à dire à partir du 7 janvier bien que le roman soit d’ores et déjà piraté et disponible en téléchargement illégal (pour ma part, je mettrai en ligne une critique peu avant). Mais eu égard au goût de la provocation et du paradoxe que l’auteur n’a jamais nié, aux thèmes si aigus dans leur actualité qu’il y traite, au contexte politique et social tendu où ce livre ne manquera pas de s’inscrire fût-ce à son corps défendant, et à la rumeur flatteuse qui annonce sa qualité littéraire, on serait étonné qu’il ne produise pas l’effet de souffle d’une bombe avant de diffuser, qui sait, un rayonnement ionisant.

(« A Jalalabad » photo Shah Marai)

Cette entrée a été publiée dans vie littéraire.

570

commentaires

570 Réponses pour La rentrée littéraire vitrifiée par « Soumission » ?

déduction abasourdie dit: 5 janvier 2015 à 19 h 23 min

la terre est surveillée par des OVNI depuis au moins les années 1940.

Y veulent pas nous parler parce qu’on est con ?

ben oui cela semble d’une logique implacable

exactement dit: 5 janvier 2015 à 15 h 00 min

Sergio dit: 4 janvier 2015 à 23 h 32 min
Y veulent pas nous parler parce qu’on est con ?

c’est ça !

Deneb dit: 5 janvier 2015 à 13 h 23 min

Très joli poème, Michel.
Mais, interrogation écrite.

Expliquer la signification profonde de :
« Et à chaque ébranlement du bélier
S’effondrent des étoiles sans regard »

Widergänger dit: 5 janvier 2015 à 0 h 04 min

Cène

Le ciel de la Cène s’est épris du mur —
Lacéré par l’éclat des cicatrices,
Dans le mur il s’est résorbé, lumière,
S’est transfiguré en treize visages.

Me voici devant toi, mon ciel
De ténèbres, debout comme un enfant —
Le dos de glace, les yeux douloureux,
Je déchiffre un firmament lapidé.

Et à chaque ébranlement du bélier
S’effondrent des étoiles sans regard —
Blessures neuves pour la première Cène,
Embus d’une fresque inachevée.

(9 mars 1937, Voronej, O.E. Mandelstam)

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 23 h 58 min

l’abjection politique et la faiblesse littéraire apparaissent, comme souvent, indissolublement liées. (S. Bourmeau)

Avec Bourmeau, on touche le fond.

pado dit: 4 janvier 2015 à 23 h 54 min

D. dit: 4 janvier 2015 à 23 h 42 min
sujet qui est Houellebecq et son dernier roman

Mais non le sujet c’est la rentrée littéraire vitrifiée.

« Soumission » c’est à partir du 6 a écrit passou.

A propos, tous ces bouquins qui vont sortir début janvier en même temps que le Houellebecq, pourquoi ne sortent-ils pas début février une fois le tsunami passé ?

Quelles règles, écrites ou non-écrites, imposent-elles des sorties aux mêmes dates ?

Bizarre et assez illogique (de mon point de vue)

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 23 h 45 min

La terre est surveillée de près par les extraterrestres. Les silos à missiles nucléaires en particulier. Mais pas uniquement. Les navettes spatiales américaines aussi par exemple. Ce sont des militaires qui le disent, de hauts gradés à la retraite.

D. dit: 4 janvier 2015 à 23 h 42 min

Ben, on dira ce qu’on voudra mais le WTC a subi une démolition contrôlée avec de la thermite.
cela-dit je ne souhaite pas qu’on s’éloigne du sujet qui est Houellebecq et son dernier roman.

Mieux vaut en rire dit: 4 janvier 2015 à 23 h 40 min

Sergio dit: 4 janvier 2015 à 23 h 32 min
Y veulent pas nous parler parce qu’on est con ?

Je sais pas moi, faut demander à WG, c’est lui qui se sent surveillé.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 23 h 35 min

Ils aiment pas le sanglier. C’est le dernier message qu’ils nous ont transmis. Ils ont dit comme ça qu’ils étaient pas Astérix ni Obélix !

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 23 h 33 min

Le roman de Houellebecq situe son récit dans le milieu des enseignants avec un prof de la Sorbonne. Mais il ne parle pas du milieu de l’Ecole. Très peu d’écrivain à part Millet, qui a été professeur en banlieue) parle de ce milieu. Il parle de la banlieue de même sans vraiment la connaître en dehors des clichés que véhicule la presse et les médias en général. Il ne la connaît pas de l’intérieur. Son roman ne peut en être que très surfait. Il ressemble à bien des égards à une gigantesque blague de potache.

Sergio dit: 4 janvier 2015 à 23 h 32 min

Mieux vaut en rire dit: 4 janvier 2015 à 23 h 11 min
la terre est surveillée par des OVNI depuis au moins les années 1940.

Y veulent pas nous parler parce qu’on est con ? Hon n’a qu’à leur faire à bouffer, je sais pas, moi… Mais pas des saloperies lyophilisées ! Rien que des sangliers…

Méphistophélès, les chaussures dit: 4 janvier 2015 à 23 h 22 min

Allez-y balancez vous mail, qu’on sache qui dit quoi (prends pas la mouche cerdan)

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 23 h 17 min

Vérifiez vous-même :
Enfin, un truc dans le genre dit: 4 janvier 2015 à 21 h 06 min
Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 02 min
c’est tout simplement une théorie du complot

Un peu comme Jean-Pierre Petit donc.
_________
Alors qu’il n’y avait aucun rapport entre le complot dont parlait Houellebecq et les attentats du WTC ! On les connaît vos méthodes minables ! Vous êtes une nullité. Et une nullité malfaisante.

Mieux vaut en rire dit: 4 janvier 2015 à 23 h 11 min

Vérifions donc mon cher WG.

En relisant nous pouvons trouver

I) Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 13 h 00 min
Pourquoi Houellebecq a-t-il perdu toutes ses dents du haut

II) Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 13 h 07 min
Aucun écrivain ne parle du phénomène OVNI alors que la terre est surveillée par des OVNI depuis au moins les années 1940.

III) Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 13 h 24 min Le seul savant français qui a repris ces idées et a publié dans des revues savantes, c’est Jean-Pierre Petit

En 24 minutes vous êtes passé de Houellebecq à Jean-Pierre Petit.
Seul.

Merci pour la démonstration.

Sergio dit: 4 janvier 2015 à 23 h 03 min

Halors, un âne avc une buse… C’est pas un bardot c’est pas un mulet… Faut de la portance quand même… Sur les bas-reliefs assyriens il doit y avoir des bêtes comme ça…

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 22 h 42 min

C’est vous, vérifiez ! Tout le monde peut le vérifier. C’est vous seul qui êtes passé du coq à l’âne. Vous l’avez fait exprès ! On le connaît votre truc haineux.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 22 h 41 min

C’est vous, vérifiez ! Tout le monde peut le vérifier. C’est vous seul qui êtes passé du coq à l’âne. Vous l’avez fait exprès comme tous les sales petits merdeux de ce blog, dont vous faites partie.

Mieux vaut en rire dit: 4 janvier 2015 à 22 h 32 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 22 h 21 min
T’as tout simplement fait du coq à l’âne en passant de Houellebecq à Jean-Pierre Petit

Mais non mon cher WG, c’est vous qui avez pris ce raccourci, vous et vous seul.
Vous vous traitez donc d’âne,
est-ce bien raisonnable,
vous un homme si intelligent ?
Serait-ce donc possible.

L' apéro du soir dit: 4 janvier 2015 à 22 h 23 min

Vous devriez commenter l’ entretien H/B sur le blog Médiapart, WGG.
Ici, vous détournez l’ attention même si vos remarques sur le sujet sont souvent digne d’ intérêt.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 22 h 21 min

T’as tout simplement fait du coq à l’âne en passant de Houellebecq à Jean-Pierre Petit. C’est ta manière de penser, comme toutes les buses de ton genre. C’est normal, t’es un âne !

Mieux vaut en rire dit: 4 janvier 2015 à 22 h 06 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 52 min
Quel rapport avec Houellebecq, pauvre buse ? Aucun.

Mais qui a amené Jean-Pierre Petit sur le tapis ?
Ne serait-ce pas une triple buse à bec atrophié qui tentait de se pavaner sur un blog consacré aux livres ?
J’ai bien peur que si.

Mieux vaut en rire dit: 4 janvier 2015 à 21 h 51 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 44 min

Ben voilà, nous y sommes !
Ah ! Les fèves, encore les fèves, toujours les fèves.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 44 min

Oui, la théorie du complot au sujet des attentats du WTC. Oui, mais là il a tout à fait raison. Je partage d’ailleurs totalement cette analyse des attentats du WTC. C’est un complot d’Etat au plus haut niveau pour légitimer la guerre contre Sadam Hussein. Les preuves sont tellement évidentes aujourd’hui ! Il faut la corruption des médias et de tout le système qui va avec pour qu’on soit aveugle à ce point au sujet des attentats du 9/11. Les islamistes ont été manipulés à l’évidence par les services secrets américains, qui ont fait péter le WTC.

Faut voir dit: 4 janvier 2015 à 21 h 43 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 29 min
Si tu te fies à wiki

Mais non, c’était un exemple simpliste pour que vous puissiez comprendre et chercher un peu.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 29 min

Si tu te fies à wiki, bien sûr ! Mais y a que les buses dans ton genre pour se fier à wiki, mon pauvre ami ! T’es nul, c’est tout.

Enfin, un truc dans le genre dit: 4 janvier 2015 à 21 h 26 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 21 min
Trop méprisable !

WG, même wiki en parle (entre autres bien sûr), c’est dire s’il n’a pu soutenir le contraire.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 25 min

Cite plutôt au lieu de fantasmer, pauvre buse ! Je regarde les canons de Navaronne ! Ça vaut mieux que de lire tes commentaires foireux, la buse !

A la portée d'un ado de 5ème dit: 4 janvier 2015 à 21 h 23 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 10 min
Jean-Pierre Petit n’a jamais, que je sache, parlé de théorie du complot

Widergänger, vous qui êtes un spécialiste de google, faites un effort, cherchez un peu, deux trois clics.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 20 min

Ce n’est pas un hasard d’ailleurs si les manifs anti-islamisation partent d’Allemagne, pays en état de stresse démographique et à forte émigration turque. Un cocktail détonnant. Ce qui donne raison à Houellebecq.

Enfin, un truc dans le genre dit: 4 janvier 2015 à 21 h 16 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 10 min
Jean-Pierre Petit n’a jamais, que je sache, parlé de théorie du complot

Donc, c’est bien ce que je pensais, vous n’avez jamais lu et ne connaissez pas J-P Petit.
Pas grave, nombre de ceux que vous nommez ici sont dans le même cas.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 16 min

Là je crois qu’il a aussi complètement raison :
« l’idéologie ne pèse pas lourd par rapport à la démographie. »

Enfin, un truc dans le genre dit: 4 janvier 2015 à 21 h 12 min

@WG 21h04

C’est toujours aussi beau une buse :

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Faesgsf.free.fr%2FV5%2F_media%2Fimg%2Flarge%2Fbuse-variable-tete.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Faesgsf.free.fr%2FV5%2Frapaces-et-oiseaux-de-nuit-en-picardie-buteo-buteo-buse-variable-en.html&h=532&w=800&tbnid=6ZYuzs0m2vbRiM%3A&zoom=1&docid=CFTWbXRrfX3WLM&ei=z52pVILsIsSxUYHxgLAL&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=878&page=1&start=0&ndsp=18&ved=0CDIQrQMwBg

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 09 min

Là, je le trouve très fort, le Houellebecq et je trouve qu’il est vraiment du bon côté :
Toi qui es devenu agnostique, tu la vois plutôt d’un bon œil cette destruction de la philosophie issue des Lumières ?

Oui. Ca devait arriver, et autant que ça arrive maintenant. Là, je suis à nouveau Comtien. Nous étions dans ce qu’il appelle la phase métaphysique, qui a démarré au Moyen-âge et qui avait pour unique but de détruire la phase antérieure. En elle-même, elle ne peut rien produire, que du néant et du malheur. Donc, oui je suis hostile à cette philosophie issue des Lumières, il faut le dire clairement, nettement.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 07 min

Non. Il y a une destruction de la philosophie issue du siècle des Lumières, qui n’a plus de sens pour personne, ou pour très peu de gens. Le catholicisme lui se porte plutôt bien. Je maintiens assez positivement qu’une entente entre catholiques et musulmans est possible, cela s’est déjà vu. Cela peut se reproduire.
__________
Il voit juste, en partie. Parce qu’en réalité les affinités religieuses, s’il doit y en avoir, seraient bien plutôt entre juifs et musulmans. Pas avec les catholiques. Chez les musulmans il y a à la fois un mouvement de sécularisation et un mouvement vers le Judaïsme, qui est en fait au retour aux origines de l’Islam.

Enfin, un truc dans le genre dit: 4 janvier 2015 à 21 h 06 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 02 min
c’est tout simplement une théorie du complot

Un peu comme Jean-Pierre Petit donc.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 04 min

Non, mais t’énerve pas comme ça, mon petit chéri ! T’a juste rien compris à ce que j’ai écrit, c’est tout. T’affole pas c’est normal. J’y suis habitué. En général, les buses d’ici ne comprennent jamais rien à ce que j’écrit. Et je crains que tu n’en fasses partie…!

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 02 min

Et son explication de l’antisémitisme tient largement la route :

« Mais revenons à l’antisémitisme parce qu’on a oublié le sujet. Vu que personne n’a jamais pu deviner si quelqu’un est juif à son apparence, ou son mode de vie même puisque peu de juifs avaient à l’époque où l’antisémitisme s’est vraiment développé un mode de vie juif, qu’est-ce que cela peut bien être ? Ce n’est pas un racisme. Il suffit de lire les textes pour se rendre compte que c’est tout simplement une théorie du complot : il y a des gens cachés qui sont responsables de tous les malheurs du monde, qui complotent contre nous, c’est l’envahisseur. Le monde va mal, c’est les juifs, c’est la finance juive… C’est une théorie du complot. »

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 21 h 00 min

Cet interview est vraiment passionnante parce qu’elle permet de bien dégager, grâce à l’esprit indépendant qu’est Houellebecq, tous les préjugés de la pensée totalitaire de gauche que représente Sylvain Bourmeau. C’est vraiment excellent !

Notamment quand il dit à propos de la discussion concernant l’antisémitisme :
_______
Mais comme les races n’existent pas d’un point de vue biologique, le racisme est forcément culturel.

Mais ça existe apparemment en tout cas. Evidemment à partir du moment où il y a du métissage… Mais sois de bonne foi Sylvain ! Tu sais très bien qu’un raciste c’est quelqu’un qui n’aime pas quelqu’un d’autre parce qu’il a la peau noire ou parce qu’il a une gueule d’arabe. C’est ça le racisme.

Ou parce qu’il a des mœurs ou une culture…

Non c’est un autre problème, je suis désolé !

Parce qu’il est polygame, par exemple.

Ah ça, on peut être choqué par la polygamie sans être le moins du monde raciste.

Enfin, un truc dans le genre dit: 4 janvier 2015 à 20 h 57 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 38 min
comme le dit fort justement d’ailleurs Jean-Pierre Petit …. tout l’édifice humain est fondé sur des croyances

Tiens, au hasard, le 11/09/11 est l’oeuvre des petits hommes verts.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 55 min

Ah ! Il est génial, le Houellebecq !
« L’islamophobie sert de paravent à un racisme qui n’est plus dicible parce qu’il tombe sous le coup de la loi.

Je crois que c’est juste faux. Je ne suis pas d’accord. »
__________
Super !

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 54 min

Et il ne se laisse pas faire; c’est bien ça !
« Le mot est peut-être mal choisi mais il existe des formes de stigmatisation de groupes ou de catégories de personnes qui sont des formes de racisme…

Ah non, l’islamophobie n’est pas un racisme. S’il y a un truc qui est devenu évident, c’est bien cela. » (Houellebecq)

Pléo de cinq à sept dit: 4 janvier 2015 à 20 h 53 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 32 min
J’en connais personnellement

Perso, j’en connais par ma soeur mais c’est anecdotique.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 52 min

Là, il est très percutant Houellebecq ; il fait la nique à toute la bienpensancedegauche qui ne manque pas non plus sur ce blog, tous les petits cul terreux qui sont mous du bulbe :

« Effectivement, il n’y en a pas. Objectivement, il n’y en a pas. Quand j’ai été relaxé lors qu procès que l’on me faisait pour racisme, il y a une dizaine d’années, la procureure a fait remarquer légitimement que la religion musulmane n’était pas une appartenance raciale. C’est devenu encore plus évident aujourd’hui. Donc on a étendu le domaine du racisme en inventant le délit d’islamophobie. » (Houellebecq)

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 46 min

On est dans le fantasme là, dans la politique de la peur ?

Peut-être oui. Oui il y a un côté peur. J’utilise le fait de faire peur.

Donc tu utilises le fait de faire peur à propos du fait que l’islam devienne majoritaire dans le pays ?

En fait, on ne sait pas bien de quoi on a peur, si c’est des identitaires ou des musulmans. Tout reste dans l’ombre.

Tu t’es posé la question des effets d’un roman qui contient une hypothèse comme celle- là ?

Aucun. Aucun effet.
_________

Je pense aussi qu’il n’aura aucun effet de ce genre parce qu’il ne peut être lu que comme une farce, avec des parodie de nombreux autres romans comme le début de l’Homme sans qualités. C’est l’hypothèse de Jean Bessière qui se voit ainsi confirmée à propos des romans de Houellebecq : Houellebecq invente une nouvelle littérature carnavalesque. C’est à l’aune d’un tel projet littéraire qui a ses lettres de noblesses (Rabelais notamment) qu’il faut le juger. Est-ce une farce réussie ? Telle est la question.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 42 min

Même si je ne crois pas qu’on se convertisse pour des raisons sociales, on se convertit pour des raisons plus profondes. Même si là mon livre me contredit un peu, Huysmans étant le cas typique d’un homme qui se convertit pour des raisons purement esthétiques. Les questions qui agitaient Pascal le laissent vraiment froid, il n’en parle jamais. J’ai presque du mal à m’imaginer quelqu’un d’esthète à ce point. Mais pour lui la beauté fait preuve. La beauté des rimes, des tableaux, de la musique fait preuve de l’existence de Dieu. (Houellebecq)

Je comprends de mieux en mieux son intérêt étrange pour Huysmans.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 38 min

Je suis resté comtien dans une large mesure et je ne crois pas qu’une société puisse tenir sans religion. (Houellebecq)

Ce qu’il ne comprend pas, c’est que, comme le dit fort justement d’ailleurs Jean-Pierre Petit (qui n’est pas croyant mais est malgré tout d’origine juive), tout l’édifice humain est fondé sur des croyances, des axiomes des systèmes mathématiques jusqu’aux croyances religieuses. Absolument tout. Sans croyances, l’homme ne peut pas penser.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 32 min

« Donc, à mon avis un parti musulman est une idée qui s’impose » (Houellebecq

Rien n’est moins sûr ! Je gage que cette ethnicisation de la vie politique n’est pas du goût de tous les musulmans justement ! J’en connais personnellement qui sont farouchement contre ! Et des musulmans qui sont précisément dans l’économie et ingénieur politechnicien. Il a de gros préjugés, le Houellebecq à mon avis…

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 27 min

Voilà la réponse que je cherchais :
« C’est-à-dire qu’il suivait le même parcours que Huysmans, à un siècle de distance : partir du naturalisme pour devenir catholique. Et je n’ai pas réussi à faire ça. » (Houellebecq)

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 26 min

J’ai écrit à peu près d’un seul coup du tout début jusqu’à la page 26. Et je trouvais cela très convainquant parce que je m’imagine très bien un étudiant choisissant Huysmans comme ami et lui consacrant sa vie. Cela ne m’est pas arrivé : j’ai lu Huysmans beaucoup plus tard, vers 35 ans je crois, mais ça m’aurait bien plut : ma chambre n’était pas terrible, le restaurant universitaire n’était pas terrible non plus et j’imagine bien ce qu’il aurait pu faire de tout ça. Je pense qu’il aurait pu être un vrai ami pour moi. Et donc, après avoir écrit ça, je n’ai rien fait pendant quelque temps. C’était en janvier 2013, et j’ai du reprendre le texte à l’été 2013. Mais mon projet était très différent au départ. Cela ne devait pas s’appeler Soumission, le premier titre était La Conversion. Et dans mon premier projet le narrateur se convertissait aussi mais au catholicisme.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 24 min

Comment caractériserais tu ce livre ?

Le mot de politique fiction est pas mal. Je n’ai pas l’impression d’en avoir lu tellement, mais j’en ai lu quand même, plutôt dans la littérature anglaise que française.

Tu penses à quoi ?

En un sens à certains livres de Conrad. De John Buchan aussi.

J.-C. Azerty dit: 4 janvier 2015 à 20 h 19 min

Une question qui me taraude : Quelqu’un sait-il la raison de l’intérêt de Houellebecq pour Huysmans ? (Widergänger)

Il m’amuse, Widergänger. Comme s’il ne devait y avoir qu’ UNE seule raison de trouver de l’intérêt à un écrivain aussi passionnant que Huysmans. Houellebecq doit se trouver dans le cas de tous les lecteurs amateurs de Huysmans. Ses raisons de s’intéresser à lui sont multiples…

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 18 min

Michel Houellebecq sera l’invité du journal de 20 heures de France 2 mardi, à l’occasion de la sortie de son sixième roman, « Soumission », qui suscite déjà la polémique. L’écrivain répondra aux questions de David Pujadas.

J.-C. Azerty dit: 4 janvier 2015 à 20 h 14 min

J’entame la lecture de « Bal chez Alféoni » recueil de contes de Noël Devaulx, publié en 1955 chez Gallimard, acheté chez mon ami Didier, libraire d’occasion. J’ignorais jusqu’à présent l’existence de cet écrivain, mort en 1995. Les pages de mon exemplaire n’ont été coupées que jusqu’à environ la moitié du livre, qui en compte environ 200. J’ouvre le livre et je lis le début du premier conte (« Bal chez Alféoni « ) :

» Je venais de lire avec enthousiasme le recueil d’Alféoni dont j’avais trouvé chez un bouquiniste un exemplaire de presse. Son destinataire ( un nom fort connu, aisé à rétablir sous les coups de grattoir) avait négligé de couper les pages, bien que le faux-titre s’ornât d’un dessin à la plume, exécuté avec grand soin, dans l’espoir évident d’aguicher le célèbre critique. Quant à moi, lecteur de rencontre, cette particularité m’aidait à me faire une idée de l’auteur : dans ce détour pour éviter le piège d’une dédicace, je voyais la marque d’un esprit maladroit, du moins totalement privé de brillant, d’à-propos. Cet Alféoni, que l’on n’apercevait jamais dans les réunions littéraires, devait être une espèce de borne qui décourageait la conversation. « …

Je ne sais pas ce que la suite de ma lecture me réservera, mais je trouve cette rencontre et ces coïncidences charmantes, un peu mystérieuses. L’auteur se peint-il dans cet Alféoni ? Je n’en sais encore rien. En tout cas, me voilà bien loin de l’effet vitrificateur de la publication du dernier ouvrage d’un romancier en vogue. La lecture redevient ce qu’elle devrait être toujours : une aventure; la rencontre avec un OVNI toujours très étrange, déconcertant, délectablement surprenant.

burntoast dit: 4 janvier 2015 à 20 h 09 min

>W.
Houellebecq est un véritable incube (démon mâle), et ceux-ci intéressaient Huysmans au plus haut point. Voir « A rebours » (1884).

Giovanni Sant'Angelo dit: 4 janvier 2015 à 20 h 06 min


…donnez-vous,!…pour la raison d’état,!…
…une grosse demande pour le bleu  » Zémmour « ,!…
…renouveler le  » Stock « , actions,…
…en Bourse & Cap 40 voleurs à droite sans suicides aux rayons visibles,!…
…de l’ultra-violet aux infra-rouge,!…
…etc,!…O.K.,!…

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 20 h 03 min

Une question qui me taraude : Quelqu’un sait-il la raison de l’intérêt de Houellebecq pour Huysmans ?

Giovanni Sant'Angelo dit: 4 janvier 2015 à 19 h 54 min


…tout ce qu’ils ne vont pas inventer,…
…pour faire baiser nos femmes,!…par tout les maquereaux,…
…pour les relations internationales diplomatiques,!…des O.V.N.I.,!…

…Oui,!…Bwaanna,!…
…guides touristiques pour japonaises,!…
…le Top Extra,!…
…la blonde Marine,!…en reproductions & duplicatas,…pour l’export – import,!…
…pour la nation,…
…la lettre à Mme Claude, c’est St-Nicolas, pile ou face,!…avec Gode mit uns,!…
…c’est extra,!…avec casque à pointe,!…
…présenter les valises au porteur des connivences,!…etc,!…

J.-C. Azerty dit: 4 janvier 2015 à 19 h 48 min

Tu ne viendras pas me chercher, crapule, lorsque les extraterrestres auront fait de ta Josette un objet sexuel galactique …. (JC)

Bof…Au point où nous en sommes, elle et moi, ça ne changerait pas grand’chose. Hips.

les extra t sont malpolis dit: 4 janvier 2015 à 19 h 46 min

« c’est TROP TÔT, nous venons de naître ….  »

c’est pas une raison pour pas dire bonjour

JC..... dit: 4 janvier 2015 à 19 h 22 min

Jean Racine dit: 4 janvier 2015 à 18 h 23 min
l’univers est infiniment peuplé !!! (JC)
N’importe quoi

Tu ne viendras pas me chercher, crapule, lorsque les extraterrestres auront fait de ta Josette un objet sexuel galactique ….

Je répète : l’univers, les univers, sont infiniment peuplés d’organismes vivants : huitres ou socialistes ou génies, nous ne savons pas car c’est TROP TÔT, nous venons de naître …. !!!

J.-C. Azerty dit: 4 janvier 2015 à 19 h 20 min

L’été 1893, dans un superbe palais vénitien, au bord de la lagune, séjourne le compositeur Tchaïkovski. Il est reçu par le propriétaire du palais, le docteur Barparoz.

L’été 1893, dans un superbe palais vénitien, au bord de la lagune, séjourne le chat Ikovski. Il est reçu par le propriétaire du palais, le docteur Barbapoux…

Attends… On ne croit tout de même pas que je vais me taper la lecture de cette laborieuse fantaisie. Je préfère relire « Alice au pays des merveilles ».

J.-C. Azerty dit: 4 janvier 2015 à 19 h 11 min

Maintenant je vous propose de clore le sujet OVNIS. (D.)

C’est ça. Parce qu’entre nous, mon cher D., ça fait un moment que vous nous gonflez avec vos petits hommes verts. Assouline ne s’est tout de même pas cassé le cul pour pondre un sujet du jour pour que vous en profitiez pour occuper le terrain avec vos fadaises. Alors, s’il vous plaît, je vous prie, au sujet. Au sujet. Et le sujet du jour c’est… qu’est-ce que c’est déjà le sujet du jour ? ah oui : la parution prochaine du dernier Houillebocq vitrifie-t-elle ou non l’actualité littéraire ? Vous avez quelque chose à dire qui éclaire ce débat ? Alors dites-le. Sinon, de grâce, fermez-la. Fermez-la, sinon je vous démontre en cinq secs la non-existence de dieu.

tonton dit: 4 janvier 2015 à 19 h 01 min

Tiens passou faisait guide touristique sur la 5, sans son casque.
Pour la bonne cause, sûrement l’un des plus beaux lieux de Paris.

Diagonal dit: 4 janvier 2015 à 18 h 53 min

Il est encore des députés français douter du bien fondé du syndicalisme dans la Gendarmerie, à défaut de l’existence des OVNI et de M. Houellebecq.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/03/un-premier-syndicat-bien-police-pour-les-gendarmes_4548815_3224.html

J’espère que la RDL, toujours à la pointe du progrès, n’est pas parcourue par ce type de doute. On attend impatiemment un post ou un commentaire immensément cultivé sur cet important sujet de société romanesque.

D. dit: 4 janvier 2015 à 18 h 47 min

L’affaire de Roswell est parfaitement authentique, et les moyens ont été mis derrière par les services spéciaux pour la maquiller à merveille. Avec création de faux témoins largement arrosés, y compris pour raconter des versions trop invraisemblables pour être crues. Technique bien connue des services secrets.

Sergio dit: 4 janvier 2015 à 18 h 45 min

anonyme dit: 4 janvier 2015 à 18 h 33 min
les piliers du bistrot

S’ils font tous les bistrots d’un seul quartier même autrement totalement désert de la moindre activité d’une seule France, hé bé en repartant la soucoupe elle va tanguer, hein…

N’en déplaise à Richard Millet et autres Machin Zemmour, y a quand même des trucs qui foutent pas le camp en France et même donnent pas de gite comme la tour de Pise là c’est que les clients…

Bihoreau baron de Bellerente dit: 4 janvier 2015 à 18 h 45 min

Fini la lecture de Zemmour. Pour me consoler, il y a Outre-Manche, plein de gens qui pensent de même pour le Royaume-Uni. Sans doute idem pour l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne. Ne parlons pas des U.S.A., de la Russie, du Japon et de la Chine.

Quand ça va mal partout, c’est que ça va mal nulle part. La vie, quoi. Imparfaite. Tiens, il me faudrait bien penser au dîner. «Je suis seul ce soir, avec ma peieieieine, je suis seul ce soir sans mon amour…» Mais non, je suis avec la personne que j’aime le mieux au monde. Devinez qui…

D. dit: 4 janvier 2015 à 18 h 43 min

Maintenant je vous propose de clore le sujet OVNIS. Et je vous conseillerais de ne pas trop creuser la question en fouinant, je vous dis ça à titre personnel et en fonction de ma propre expérience. Reconnaissez le phénomène et sa cause, puis passez votre chemin parce que cela vous dépasse de très loin.

D. dit: 4 janvier 2015 à 18 h 38 min

Le problème, M. Court, c’est que Pierre Lagrange n’a fait QUE des études sociologiques sur le phénomène. C’est déjà pas mal me direz-vous, d’autant plus que cela tient la route tout en ne prouvant rien, d’où le terme d’hypothèse psychosociologique (HPS).

De l’autre côté nous avons des faits incontestables, des témoins dont beaucoup sont des militaires et des pilotes d’aéronefs, et des gouvernements qui souvent enquêtent avec un souci de transparence à l’égard du public, puis classent les résultats dans des tiroirs étiquetés « cause inexpliquée » alors que les causes sont connues au plus haut niveau : intelligence et technologie non humaine.

anonyme dit: 4 janvier 2015 à 18 h 33 min

L’extra-terrestre de Roswell : formidable attrape-gogos béni des scénariste en tous genres comme toutes les histoires d’OVNI.

Les extra-terrestres, ça n’existe pas. Plus exactement : s’ils existaient, ils éviteraient soigneusement de venir régulièrement sur terre. Ils ne l’auraient fait qu’une fois, et seraient repartis au triple galop, effrayés par tout ce qu’ils auraient vu et dissuadés d’avoir du temps à perdre avec un lieu remplis de gens aussi inintéressants que les piliers du bistrot à Passou.

Le correcteur dit: 4 janvier 2015 à 18 h 24 min

JC….. dit: 4 janvier 2015 à 17 h 24 min

Si j’étais ta copine, heu, clopine, je parlerais de moi de moi de moi.

Enfin, pas autant que toi, duconnaud.

LVDLB : Di Brazza, pas Brazzo.

Correcteur un jour, correcteur toujours.

Chloé dit: 4 janvier 2015 à 18 h 22 min

Pourquoi la littérature se sent légitimée à parler de Sigmaringen et pas des OVNI ? (Widergänger)

La vie après la mort, existe-t-il une littérature OVNI ?
La réponse s’enracine naturellement dans le oui, à quoi seraient employées toutes ces belles intelligences sur-connectées qui n’ont plus que faire du moderne, du contemporain, du présent défaillant, du passé rémoulu, du futur incertain, il leur est nécessaire de s’élever au dessus des nappes phréatiques polluées et des océans encombrés, des continents surpeuplés, des classes surchargées, des urnes informatiques piratées. La soucoupe révolutionnaire balbutie cependant attendons son développement qui secrètera les passerelles porteuses d’avenir et d’humanité.

Jean Racine dit: 4 janvier 2015 à 18 h 18 min

il n’y a pas qu’un cierge dans l’univers, ça se saurait. (Chloé)

Peut-être… N’empêche que les filles de Camaret préfèrent toujours tenir mon vit qu’un cierge.

Chloé dit: 4 janvier 2015 à 18 h 12 min

17h59 Vous entretenez à tort des liens par trop exclusifs, il n’y a pas qu’un cierge dans l’univers, ça se saurait.

JC..... dit: 4 janvier 2015 à 18 h 06 min

Trommelfeuer dit: 4 janvier 2015 à 17 h 58 min
JC….. dit: 4 janvier 2015 à 17 h 56 min
« Chère Chloé, nous ne sommes absolument pas seuls dans l’univers ! C’est clair… »

‘Clair, non. Probable, oui.’

Remarquable précision, qui fait sourire tout bon probabiliste cherchant à être compris ……. C’est clair, l’univers est infiniment peuplé !!!

Jean Racine dit: 4 janvier 2015 à 17 h 58 min

Pourquoi la littérature se sent légitimée à parler de Sigmaringen et pas des OVNI ? (Widergänger)

ça c’est bien vrai. J’en connais un qui sait maintenant ce qu’il lui reste à écrire. C’est curieux que Céline n’évoque pas d’OVNI dans « D’un château l’autre ». Plus d’un épisode du roman pourrait s’expliquer par l’intervention des petits hommes verts. A propos de petits hommes verts, personne, je pense, ne se souvient de Gilbert Bourdin, autoproclamé Messie Cosmoplanétaire dans les années 80 au-dessus du lac de Castillon. Il eut sur le tard des problèmes avec quelques admiratrices qui finirent par lui chercher des poux dans le pubis à propos de je ne sais quelles papouilles zosées. N’empêche que c’est bien grâce à lui que le ministère de la Santé a fait l’économie de plusieurs asiles psychiatriques, tant les timbrés de toute la région rappliquaient chez lui avec un enthousiasme de néofrites.

Trommelfeuer dit: 4 janvier 2015 à 17 h 58 min

JC….. dit: 4 janvier 2015 à 17 h 56 min
Chère Chloé, nous ne sommes absolument pas seuls dans l’univers ! C’est clair…

Clair, non. Probable, oui.

JC..... dit: 4 janvier 2015 à 17 h 56 min

Chère Chloé, nous ne sommes absolument pas seuls dans l’univers ! C’est clair…

Quand bien même toute la Voie Lactée disparaitrait, et les humains de la Terre avec ….. ce serait, restons poli : pet de fourmi. La vie, qui n’est que hasard organique, sera localisée ailleurs.

Aucune conséquence sur le cosmos, les univers, le structuré organique intelligent !

Chloé dit: 4 janvier 2015 à 17 h 44 min

15h54 Je suis persuadée que nous sommes seuls, un aboutissement ou la fin d’un début qui n’aura plus d’autre fin avant des milliards d’années quand on aura réussi à faire tout exploser.

Sergio dit: 4 janvier 2015 à 17 h 43 min

Court dit: 4 janvier 2015 à 17 h 24 min
On pourrait aussi s’étonner à ce compte là que Roland Barthes n’ait pas consacré une page de Mythologies aux OVNIS

Je crois bien me souvenir que ces Mythologies fustigent essentiellement les vistemboires qu paraître, comme dit la langue ; or, à part Achille Talon, quelque part mais sûrement, hon voit pas des masses de voisins se trimbaler en soucoupe. La soucoupe, c’est pour se déplacer, et peut-être que dans des siècles l’ego fera comme l’Etat, il dépérira…

Néanmoins il y a une magistrale exception, le chapitre sur la D.S., laquelle euh bon… Enfin c’est pas le Commandatore qui l’a dessinée, encore moins Marcel Dassaut…

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 17 h 43 min

On en est à la troisième génération de correcteurs si je suis bien.
C’est un peu comme les Daniel, il y en eut jusqu’au 25ème.

Syrah ? No, Bergerac dit: 4 janvier 2015 à 17 h 36 min

JC….. dit: 4 janvier 2015 à 15 h 54 min
C’est évident que la vie extraterrestre existe !

Ok,
mais quel rapport avec la surveillance des centrales nucléaires par des grosses mouches ?
Zont que ça à foutre les mouches de H546B24K372, voir Fessenheim ?

Chloé dit: 4 janvier 2015 à 17 h 33 min

Dites donc, vous n’êtes pas au mieux de votre forme, c’est pas très très prolixe tout ce dialogue documenté contrairement au titre alléchant du billet comme séduisant l’effet du court prélèvement au centre du bouquin. Soumission, quelle démission!

JC..... dit: 4 janvier 2015 à 17 h 27 min

L’usurpation fait partie du jeu !

Et je dirais qu’un rat, une crapule, une hyène qui vous usurpe bien, qui donne le change, qui vous ressemble comme un frère … c’est reposant !…

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 17 h 25 min

@17h18, non, n’insistez pas, je ne pourrai pas vous donner le lien concernant ce portrait de Michel Houellebecq.
Toutefois je comprends que celui du playmobil vous gène un peu.

Court dit: 4 janvier 2015 à 17 h 24 min

On pourrait aussi s’étonner à ce compte là que Roland Barthes n’ait pas consacré une page de Mythologies aux OVNIS, et soutenir qu’il fut censuré par les extra-terrestres…

Sur Roswell, on aurait intéret à consulter Pierre Lagrange, « La Rumeur de Roswell », bonne étude sociologique du phénomène, ultérieurement complétée par la Guerre des Mondes, du meme.

Si j’ai bien compris, et sans préjuger du contenu du livre que je n’ai pas lu, on serait entre le pire Chesterton, celui de l’Auberge volante, et le Jean Rasqpail du Camp des Saints…
A voir.
MC

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 17 h 22 min

à 17 h 18 min, cela vous gène cette vérité à propos du playmobil?
Et,non, je ne vous donnerai pas le lien concernant ce portrait particulier de Michel Houellebecq.

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 17 h 18 min

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 17 h 13 min

Pauvre petit usurpateur, vis ta vie si tu n’en as pas d’autre.

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 17 h 13 min

Soyons encore plus clair, un pauvre type qui se la joue sur un blog, la gand’ voile affalée, va retourner dans son petit terrier, la queue basse.

______________________________

J’ai lu un portrait tout à fait détonnant de Michel Houellebecq par Raphaël Sorin pour l’attribution du Goncourt.

Sergio dit: 4 janvier 2015 à 17 h 13 min

Pépère dit: 4 janvier 2015 à 16 h 00 min
c’est reparti avec goering

C’est le point Goering, voilà tout : pour la vieille Europe c’est toujours plus à nous un Tudesque…

Sergio dit: 4 janvier 2015 à 17 h 08 min

Ca c’est vrai que l’Islam y a pas que des inconvénients, hein ! D’ailleurs une star du rock etc… Enfin s’il faut commencer par des dictées de notes pour pouvoir tringler…

JC..... dit: 4 janvier 2015 à 16 h 51 min

Quel bonheur de lire que le gouvernement israélien envoie ch.er ces kons de palestiniens, débiles, bons à rien, assistés, lécheurs de b.rnes de cette foutaise de CPI …. ! Marrant !

JC..... dit: 4 janvier 2015 à 16 h 40 min

Soyons clair, 16:13 !

J’ai proposé :

-un tour à scooter dans l’île de Porquerolles à Christiane qui a refusé, étonnée par mon absence totale de sensibilité littéraire. J’ai fait repeindre le scooter en bleu marine. Rien ! …Soit !

-une bonne fessée à Clopine, ce que Clopin aurait du entreprendre il y a longtemps, compte tenu du niveau cradingue de la bête…

-rien de charnel à DHH, car il semble que ce soit trop tard

-un décrassage général, à base de mentula simplex, à La Vie dans les Bois, la pauvre qu’est foldingue et ne se soigne pas

-un mariage polygame à l’essai à Bérénice, rose et Chantal, dans le cadre bien entendu de la soumission décrite par Houellebecq…ce qui n’est qu’une anticipation du futur Califat !

Il est clair, chers téléspectateurs , que je n’ai rien à me reprocher !

Pour aider dit: 4 janvier 2015 à 16 h 40 min

felix d dit: 4 janvier 2015 à 15 h 59 min

Vous connaissez Guareschi ?
Si non, vous pouvez demander à renato,
dites lui que c’est pour une histoire d’orthographe et de mec qui n’a rien à dire,
il est sympa renato il vous renseignera.

Le correcteur dit: 4 janvier 2015 à 16 h 20 min

felix d dit: 4 janvier 2015 à 15 h 59 min

Vous ne passeriez pas pour un pisse-froid si ici, vous faisiez autre chose que le pion, je n’ai pas souvenir d’avoir lu d’intervention fournie signée de votre pseudo.

Tant qu’à relever les fautes de notre hôte*, que je vois tout comme vous (si, si) utilisez son adresse de messagerie pour les lui signaler avec politesse, vous verrez, cet homme est la courtoisie même, il ne vous mangera pas. Mais sa bonhomie a des limites : je vous invite à lire son Brèves de blog, page 27-28, où il fustige les « petits profs maniaques ».

* Hôte est le bon mot : vous comme moi n’êtes qu’invité ici, nous ne payons rien et n’avons de ce fait aucun droit, et surtout pas à récriminer.

Bihoreau baron de Bellerente dit: 4 janvier 2015 à 16 h 12 min

Avant de prendre le thé, je viens jeter un oeil chez monsieur Assouline: toujours très fréquenté, les même personnages en mal d’espoir, puant l’envie et la méchanceté. Des merdes, me direz vous. Pourtant, les merdes donnent du fumier, et le fumier de beaux fruits et légumes. Alors, ne désespérez point, merdes du monde entier, vous faites oeuvre utile! Bon, maintenant l’Earl Grey et les sandwiches au concombre…

JC..... dit: 4 janvier 2015 à 16 h 02 min

Chère Rose,
où en êtes vous de votre réflexion concernant ma demande en mariage polygame à l’essai ?

Je sais que je ne suis guère romantique, mais ce blog est essentiellement littéraire, bourré de dingues qui vivent sur les arbres dans les bois…

Je ne peux pas vous dire ce que je ressens lorsque je suis sur la vague au planning sous spi et que le soleil se couche, et que je pense à votre entregent …

felix d dit: 4 janvier 2015 à 15 h 59 min

Non, cher « correcteur », je ne suis pas un pisse-froid. Je respecte l’orthographe comme un souvenir d’enfance. Et chez un académicien, ne fût-il qu’un Goncourt, la faute me saute au nez, que j’ai sensible. La confusion des conditionnels et des futurs n’est pas une faute si anodine. « Mal nommer les choses…etc…vous connaissez, je suppose… »

D. dit: 4 janvier 2015 à 15 h 56 min

Rose, je me suis permis de parler de vous à nos visiteurs et il se trouve qu’ils vous emmèneraient volontiers avec eux.

Echos-nome dit: 4 janvier 2015 à 15 h 55 min

Jouer avec les allumettes… pour se faire mousser !
3 janvier 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Quand j’écris quelque chose, je fais très attention à ce que j’écris. Non pas pour des raisons de ce qu’on appelle le « politiquement correct », qui consiste à mentir « pour la bonne cause », parce qu’aucune cause, aussi bonne soit-elle, et surtout si elle est bonne, ne mérite qu’on mente pour la défendre.

Je fais attention à la manière dont j’écris ce que j’écris parce que le monde est une poudrière – et ça ne date pas d’aujourd’hui malheureusement – et écrire des choses par pure provocation, « pour voir si ça va péter », risque effectivement de « faire péter », sans que nous ayons la moindre idée d’où nous allons atterrir ensuite, une fois que ça aura pété.

Alors je voudrais dire à un certain nombre de personnes, trois en fait aujourd’hui, que jouer avec des allumettes « pour voir si ça va péter », ce n’est pas nous rendre service, bien au contraire, et que quand on se retrouve à l’arrivée, simplement parce qu’on avait envie de voir son nom en lettres de 3 mètres de haut, avec du sang sur les mains « sans l’avoir voulu », on a l’air d’un con ! Oui, et une fois pour toutes !

Je n’ai pas besoin d’en dire plus, Messieurs Zemmour, Houellebecq et Onfray se seront certainement reconnus.
http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Catégories : Questions essentielles

Tags : Eric Zemmour, Michel Houellebecq, Michel Onfray

JC..... dit: 4 janvier 2015 à 15 h 54 min

Les amis, vous n’avez pas le sentiment d’être un peu court ? C’est évident que la vie extraterrestre existe !!!

Ne serait ce que pour des raisons probabilistes : vous avez une idée du cosmos, ou pour vous il s’arrête à la Lune…uhuhu ?.

Ensuite, pour les contacts, les témoignages valent ce qu valent les témoins ! Dans leur contexte. Càd : « Ferme ta gueule, aviateur, ou tu vas passer pour un dingue. »

on progresse on progresse dit: 4 janvier 2015 à 15 h 54 min

Des éclats lumineux non liés à des phénomènes météorologiques ni atmosphériques apparaissent ça et là dans le ciel de coins / villes de la planète terre, on ne sait pas d’où ça vient -jadis on attribuait à un dieu ou des dieux ce qu’on ne comprenait pas, maintenant on parle d’extraterrestres cdfd

bouguereau dit: 4 janvier 2015 à 15 h 52 min

où j’étais en khâgne au même lycée

tu pense trop a ta jeunesse dracul..tu te fait du mal..prend exempe sur welbec écris un bouquin de q tu fera du chemin..hurkhurkhurk

Pépère dit: 4 janvier 2015 à 15 h 51 min

c’est là qu’on voit la lâcheté des voyous qui profitent des vacances de la modération pour nous inonder de leurs saletés, hein, bouguereau

bouguereau dit: 4 janvier 2015 à 15 h 48 min

Au moins ça, c’est scientifique.

ce qui est scientifique c’est que la bouillie de fève ça constipe..dmande à cépé tout les cavaliers savent ça..vdqs

Syrah ? No, Bergerac dit: 4 janvier 2015 à 15 h 23 min

« La Bouillie de fèves est pourtant réputée de digestion difficiles et provoquant des songes illusoires alors que le parfum des fleurs de fèves possède la propriété de troubler le cerveau. »

Comme quoi vivre dans les bois n’est pas qu’un jeu, c’est aussi instructif.

Donc, la cause de tout chez WG ce sont les fèves et bien sûr actuellement, à l’approche du 6 janvier il en fait une consommation démesurée d’où ses rêves remplis de mouches vertes qui surveillent Jérusalem et Fessenheim avec des jumelles bi-gravitantes.

Au moins ça, c’est scientifique.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 15 h 21 min

Et comme l’écrit (et c’est si beau !) Mandelstam dans un poème écrit à Voronej les 8 et 9 février 1937, poème inédit du vivant de l’auteur, que son épouse, Nadejda, qu’elle a su préserver par amour en les retenant par cœur, et traduit ici par Ph. Jaccottet :

Affilés plus que faux qu’on aiguise, ces yeux
— un oiseau par pupille ou un grain de rosée —

À peine surent-ils sonder de part en part
Cette foison solitaire d’étoiles.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 15 h 12 min

Houellebecq était d’ailleurs étudiants en Classes Prépa agro à Chaptal à peu près à la même période où j’étais en khâgne au même lycée.

Et s'IL réfléchissait un minimum dit: 4 janvier 2015 à 15 h 08 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 15 h 00 min
Mais si ! Il est ingénieur agronome à la base

Paraîtrait même qu’il a écrit des programmes de compta, c’est vous dire si la physique il connait.

Et s'IL réfléchissait un minimum dit: 4 janvier 2015 à 15 h 04 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 14 h 49 min
Le communisme en Russie, et la social-démocratie en Europe occidentale ont été les fossoyeurs du progrès scientifique et de l’évolution de l’humanité comme jamais on a connu dans l’histoire de l’humanité

Ah, si goringe était resté à l’aviation la vie scientifique aurait été bien autre.

Giovanni Sant'Angelo dit: 4 janvier 2015 à 15 h 02 min


…les mariages entre maquereaux & putes,!
…elle est belle, elle est fidèle,!…
…la sainte aux Jésus en O.V.N.I,!…
…on te marie avec, tu la nourris,…
…et nous on te la baise,!…
…c’est l’Expresso de base,!…
…etc,!…

bouguereau dit: 4 janvier 2015 à 15 h 00 min

un extraterrestre venu s’installer là en se faisant passer pour un juif français

un coup de gégène et goering l’aurait retourné tout de suite..le reich va pas se laisser emmerder par ces sales goyes de l’espace qu’il aurait dit..

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 14 h 49 min

Le communisme en Russie, et la social-démocratie en Europe occidentale ont été les fossoyeurs du progrès scientifique et de l’évolution de l’humanité comme jamais on a connu dans l’histoire de l’humanité ! Et ça, aucun écrivain ne le met en œuvre. Personne.

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 14 h 49 min

Je voulais exprimer un point de vue à propos du woo woo land de JP Petit et puis il faudra aussi attendre…

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 14 h 47 min

Jean-Pierre Petit nous permet de comprendre que la sciences a perdu cinquante ans. Cinquante ans de retard, à cause des incapables qui sont aux postes clés de la science. Sinistre époque.

Si on n’avait pas mis des bâtons dans les roues aux travaux de Jean-Pierre Petit, on saurait faire fonctionner un moteur MHD maintenant. Et la cosmologie française aurait eu son prix Nobel qui reviendrait de droit à Jean-Pierre Petit, qui est sans doute l’équivalent français de Sakharov en Russie. Voilà où nous a conduit la social-démocratie ! À un énorme gâchis d’intelligence et d’argent. Effrayant !

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 14 h 47 min

Ah, le woo-woo land de J.P. Petit.
Il me semble néanmoins que Michel Houellebecq ne verse pas dans ces spéculations.

D. dit: 4 janvier 2015 à 14 h 46 min

Il est exact que certains extraterrestres surveillent les installations nucléaires.
il est avéré qu’ils ont réussi a ouvrir à distance des silos de missiles intercontinentaux aussi facilement que des boîtes de sardines.

http://minotb52ufo.com/

D. dit: 4 janvier 2015 à 14 h 40 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 13 h 24 min

Jean-Pierre Petit n’a pas raison sur tout.
Par contre il a bien raison en ce qui concerne ITER, large fumisterie extrêmement couteuse et pour laquelle l’Europe a versé plusieurs milliards d’euros.

Chloé dit: 4 janvier 2015 à 14 h 39 min

La vie, je me demandais si vous entreteniez avec les auteurs cités et notamment cet étonnant Darwiniste des relations privilégiant plus que leur lecture si affinités, sûrement sera-ce de ma part un fantasme en regard de votre intellectualité démentielle, car avec tout cela vous n’auriez plus le temps d’éplucher des carottes…

Chloé dit: 4 janvier 2015 à 14 h 30 min

Je comprends que cela en gène ici quelques uns

Quant à moi je ne comprends pas non plus pourquoi en plus d’une musique que je n’apprécie pas, je dois depuis tout ce temps enregistrer la capacité sans égale au mensonge du compositeur, si seulement « on » m’avait refilé du Mozart! La déception est à l’aune de l’impossibilité d’une île, je vis dans un archipel sans nom qui laisse loisir à deviner la présence d’une faune si joliment douée quand elle n’est pas bénie des Dieux que sans cet amour inné dont chacun d’entre nous hérite, je désespèrerais de ne pas être sourde et aveugle.

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 14 h 23 min

Une astronaute américaine qui faisait partie d’une équipe de la station spatiale qui tourne autour de la terre a fait une conférence de presse à la Nasa à son retour. Elle était sur le point de dire (et elle a pu le dire en partie) que la navette spatiale de la Nasa était constamment surveillée par un engin OVNI qui a même empêché (en retardant sa rentrée) la navette de prendre le chemin du retour. Mais au moment où elle était sur le point de développer son propos, elle s’est soudain effondrée sur le podium où elle tenait sa conférence. Elle était pourtant consciente mais elle ne pouvait plus se relever. Puis ses collègues l’ont aidée à se relever. Elle a repris son exposé mais s’est à nouveau effondrée. On la voit tout à fait consciente par terre allongée, incapable pourtant de se relever toute seule. Puis elle a quitté la conférence.

Comment expliquer un tel phénomène ? Les astronaute sont des êtres dans une excellente forme physique, super entraînés. Il est donc impossible de penser qu’elle a eu une déficience physique au moment de la conférence, précisément au moment où elle allait révéler ce qu’il ne fallait pas dire…

La seule explication de ce comportement extrêmement étrange, c’est qu’il existait au même moment dans la salle un extraterrestre doué du pouvoir d’influencer à distance le cerveau de l’astronaute pour la faire s’évanouir. Et si un tel extraterrestre se trouvait dans la salle de conférence, cela n’est possible qu’avec la complicité active du gouvernement américain qui depuis probablement de très nombreuses années travaille en collaboration avec des extraterrestres pour créer toutes sortes d’armes plus sophistiquées les unes que les autres, dont des torpilles sous-marines hypervéloces dont Jean-Pierre Petit a eu connaissance comme scientifique.

En Israël, il existe quelqu’un qui prétend être d’origine française, citoyen israélien maintenant, qui organise des spectacles où il utilise ces phénomènes d’influence à distance. Il en a fait un jour la démonstration sur le plateau de i24News. Il touche le nez de quelqu’un et c’est une autre personne à distance qui croit qu’on lui touche le nez ; une salle entière de son spectacle pointe leur index sur un verre posé sur une table sur scène et le verre finit par se briser en mille morceaux, etc. C’est exactement le même genre de phénomène qui a eu lieu dans la salle de conférence de la Nasa pour faire tomber dans les pommes cette astronaute trop bavarde. Il est d’ailleurs très probable que cet israélien ne soit en fait qu’un extraterrestre venu s’installer là en se faisant passer pour un juif français. Parce qu’aucun être humain sur terre n’est capable de faire ce qu’il fait avec la télépathie.

la vie dans les bois dit: 4 janvier 2015 à 14 h 19 min

J’adore ça:
« l’an dernier j’étais un peu prétentieux, cette année je suis parfait »
Et c’est bien parce qu’il fait un temps épouvantable.

Syrah ? No, Bergerac dit: 4 janvier 2015 à 14 h 14 min

Widergänger dit: 4 janvier 2015 à 14 h 08 min
Ce qu’on peut dire, c’est que la littérature n’a pas pour fonction de nous parler de la réalité

C’est bien pourquoi WG veut écrire un livre, pour rêver,
et nous parler des petits hommes verts aux yeux de mouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*