de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline
Michael Edwards à l’Académie : pire qu’un étranger, un Anglais !

Michael Edwards à l’Académie : pire qu’un étranger, un Anglais !

Marx, Groucho bien sûr, disait qu’il n’aimerait pas appartenir à un club qui l’accepterait pour membre. Michael Edwards n’est pas marxiste, ou alors il cache bien son jeu. Contrairement aux apparences, il ne passe pas toutes ses vacances, sports d’hiver compris, à Stratford upon Avon. Bref, il était ravi d’être accueilli ce jeudi à l’Académie française, le premier Anglais à s’y poser pour l’éternité (et le premier élu à susciter la présence d’un invité en kilt ! non loin de… Alain Finkielkraut, nouvel élu mais en P1060715civil, pour l’instant ). Conscients d’entrer dans un club de happy few, il saura bientôt s’ils sont également a band of brothers par-delà rituel, pompe et circonstance. Ah cette épée, elle l’aura fait rêver. Tant et si bien que la rumeur parisienne assurait qu’il voulait monter le « Songe d’une nuit d’épée » avec sa Royal Edwards Company. Nous ne sommes pas près d’oublier sa leçon inaugurale de la Chaire européenne en 2001, entièrement consacrée aux différentes traductions d’un vers d’Hamlet, devinez lequel. Sous la Coupole, placé entré entre une hispaniste et un sinisant, il a réussi à ne pas le citer dans son discours, au moment de prendre place dans le fauteuil de Cocteau, Rostand et d’autres (« après deux exclus et un guillotiné, un immigré »  lança-t-il, après avoir avoir évoqué sa qualité de « pire qu’un étranger »), et Jean Dutourd dont il eut à prononcer l’éloge.

Poète lui-même tant en anglais qu’en français (il pousse l’excentricité jusqu’à écrire ses oeuvres principalement en français), Michael Edwards est notamment l’auteur d’une discrète somme parue directement en format de poche Le Génie de la poésie anglaise. Cet essai postule que nulle poésie étrangère ne parait aussi étrange aux yeux des français que la poésie anglaise. D’autant qu’elle ne s’inscrit pas dans l’imitation mais dans la réinvention du réel. Comment ce peuple que l’on dit si pragmatique a-t-il pu produire la plus lyrique des poésies ? Le mystère demeure inentamé et c’est tant mieux. Pourquoi le plus grand poète anglais a t il choisi d’écrire avant tout pour le théâtre ? Là, on en sait davantage grâce à quelques milliers d’études savantes et grâce à Michael Edwards. Comme quoi, il arrive que le comparatisme ait du bon. Le titre même de son Racine et Shakespeare est un clin d’oeil à celui d’un essai de Stendhal. Le sien, plus près des textes, gouverné par la bonne vieille méthode inductive anglaise, est vraiment habité par une grâce toute particulière. Cela tient au style, à l’humour mais aussi au sujet qu’il réussit à rendre léger à force d’enthousiasme. Quand on l’a lu, on ne peut plus comparer les mérites et inconvénients des langues française et anglaise sans s’en remettre aux deux dramaturges, piliers de notre rapport poétique au réel, et à leurs tragédies.646661-portrait-litterature-

A ma gauche, la langue française racinienne: centripète, aspirant à la plénitude et à la pureté de l’un, la découverte d’un ordre entier au-delà de la confusion. Un seul langage produisant un seul type d’émotion. Un lexique de 2000 mots pour atteindre à la perfection que l’on sait. A ma droite, la langue anglaise shakespearienne : centrifuge, aspirant à la foison inépuisable du multiple, artiste au goût très sûr. Des mots faits de souffle révélant « l’élément pneumatique de la langue ». Plusieurs langages produisant autant de types d’émotion. Un lexique de 20 000 mots pour atteindre à la perfection que l’on sait.
 Chez Racine, on traîne un mourant, chez Shakespeare, des tripes. Chez l’un, ça sent mauvais, chez l’autre, ça pue. Il manque à l’un le touffu du réel quand l’autre en parait si encombré.
Ce n’est pourtant pas un combat, tout juste un match avec pour arbitre Michael Edwards désormais armé de son épée d’académicien.

Outre sa courtoisie, sa finesse et son érudition, qui en font un honnête homme de compagnie, Michael Edwards sera parfaitement à sa place aux séances du jeudi, l’interminable chantier du dictionnaire constituant l’occupation principale, en tout cas la seule qui présente un intérêt, des membres de l’Académie française. Question débat, Sir Michael a de l’entrainement depuis qu’il a été coopté dans une compagnie tout aussi prestigieuse, la Cambridge Union society. Il sait comme nul autre évoquer le passage du grave à l’enjoué tel qu’il se manifeste dans Speech ! Speech ! (2000), le poème de Geoffrey Hill qui commence par « Erudition. Pain. Light », se poursuit par des passages du plus haut comique et s’achève par « Amen ». Il manquait sous la coupole un esprit capable d’entretenir ses petits camarades de la question de l’accent chez Wordsworth ou de la présence triviale d’un rat dans Hamlet, chose naturellement impensable dans Bérénice.

Ce qu’on lui doit?  Mais tout simplement de nous avoir engagé à lire autrement la littérature. En y prêtant l’oreille, en se mettant à l’écoute de la voix qui se dégage d’un texte et en pratiquant un incessant va et vient entre la recherche fondamentale, avec son cortège de théories et d’analyses, et puis l’expérience, l’attention aux petites choses qui sont chacune un monde et à ce que Baudelaire appelait “une émeute de détails”. Pas de doute, cet homme s’y entend pour nous faire pressentir ce que la langue a de vraiment humain au-delà de notre babil, de l’universel reportage et de l’aboli bibelot d’inanité sonore. Ainsi devient-on un maître de la spéculation littéraire dans l’acception la plus noble de l’expression. Et prince non de la litote, tous les Anglais le sont génétiquement, mais du néologisme. Dans son discours de bienvenue, Frédéric Vitoux eut à coeur à rappeler ses inventions et dilections pour deux mots, notamment, dont il truffe nombre de ses essais : « numineux », du latin numen, pour désigner ce qui est porteur d’une révélation sacrée ; et « thaumasie », du grec thauma, pour évoquer l’émerveillement.

Sir Michael, OBE, est la preuve définitive que non seulement Shakespeare a existé, contrairement à ce que prétendent des hypothèses récurrentes, mais qu’il existe encore. On croit savoir d’autre part qu’il va monter un club de sports au sein de l’Académie française. Le nom de ce cercle sportif a déjà été retenu et même déposé et après enquête auprès du fantôme d’Antoine Blondin, lequel avait renoncé à se présenter à l’Académie eu égard au nombre de bistros entre la rue Mazarine et le quai Conti, je peux vous le livrer en exclusivité  : c’est le Racine club de France.

(« Tout à l’heure, à l’Académie » photos Passou ; »Michael Edwards » photo Léa Crespi)

Cette entrée a été publiée dans Actualité, Histoire Littéraire, vie littéraire.

554

commentaires

554 Réponses pour Michael Edwards à l’Académie : pire qu’un étranger, un Anglais !

Hlektronikotsigaronea.1Msite.Com dit: 22 janvier 2015 à 23 h 38 min

I had been suggested this web site by means of my own nephew. I am not beneficial if it organize can be compiled by them seeing that no one else fully grasp like specific regarding my trouble.. ηλεκτρονικο τσιγαρο ανταλλακτικα You are amazing! Cheers!

video chat porno dit: 21 septembre 2014 à 4 h 03 min

you are really a just right webmaster. The site loading velocity is incredible.
It sort of feels that you’re doing any distinctive trick.

Furthermore, The contents are masterpiece. you have done a great
job on this subject!

Errare humanum est..... dit: 29 mai 2014 à 8 h 30 min

Alexia Neuhoff dit: 26 mai 2014 à 8 h 39 min

Votre explication n’en étant pas une, il est bien normal que personne n’y attache le moindre prix : le vote pour le FN a d’autres raisons que celles que vous imaginez !

Sant'Angelo Giovanni dit: 26 mai 2014 à 8 h 47 min


…merci!,…Alexia Neuhoff!,…de retour en passant!,…entre deux bornes!,…etc!,…

Alexia Neuhoff dit: 26 mai 2014 à 8 h 39 min

Je n’entends ni ne vois nulle part, dans les analyses des résultats de ce scrutin, que le rejet exprimé à travers le score du Front National est principalement celui du modèle anglo-saxon de gestion de la CE, à l’instar d’une greffe qui ne prend pas.

Sant'Angelo Giovanni dit: 26 mai 2014 à 8 h 10 min


…Oui!,…@,…alex,…
………..avec la politique des alliances de nazy’s-juifs-bornés des présidents français,…et de ses premiers bornés!,…à jouer les dogues lèche-culs!,…
…bienvenus à Stalag-13,et aux hordes vandales!,…etc!,..
…Bip!,…Bip!,…Ah!,…Ah!,…etc!,…

des journées entières dans les arbres dit: 26 mai 2014 à 8 h 05 min

Hello Abdel, je ne souviens plus du film Vertigo de Hitchcock.
En relisant rapidement le scénario, tout comme le résumé de l’intrigue du livre de Boileau-Narcejac, je ne vois pas trop comment ont été utilisées le lunettes déformantes du militantisme idéologique de Momone, mais pourquoi pas.

… les sueurs froides today, sont un peu d’une autre nature en ce lendemain d’élections européennes.
Avec des élites intellectuelles, je veux dire les cadors de la rhétorique politique qui s’expriment ici comme Uhuh ou JC, c’est certain que la sexualité, le genre qu’ils se donnent, va devenir très très gaie.

Sant'Angelo Giovanni dit: 25 mai 2014 à 23 h 17 min


…vu la situation ( de l’union des deux Allemagne,…ouest & est,…), cet état, à fait l’expérience de choix  » radicaux « , sans social,…( hard-capitalisme ),…un con-cour ?,…un faux-départ?,…

…et, elle continue,l’Allemagne comme si l’€urope des états doit se confédérée à son image de gestion & exemples,…autour de Berlin!,…comme des lands,…( provinces ),
…et autour de son égocentrisme futuriste à la  » Métropolis  » encore!,…diviser pour régner,…et Idôles pour plouc’s abrutis!,…

…pour faire plus compliqué, dans un sens sobre!…il faut une élasticité d’être d’accord pour l’€uro international dans l’€urope!,…mais, voilà avec un Franc indépendant,…et qui varie avec l’€uro-Mark made of Deutchland,…

…dans un sens, c’est comme avec la  » £ivre Sterling « ,…mais avec l’€uro-Franc de retour en plus!,…
…l’€uro-Mark plus adapté pour les échanges commerciaux outre-rhin, outre-atlantique,…yen,…$,…

…donc, c’est comme avant l’€uro,…avec le franc-national,…mais puisque l’€uro est là,…on fait avec,…avec un taux de  » fluctuation  » entre les deux monnaies en cours!,…
…c’est original!,…
…et çà permet,…une intégration différencié,…à deux moteurs!,…
…presque le paradis!,…
…la France n’à pas une deuxième France à s’unir,…sauf l’Angleterre!…ou Italie et Espagne!…commercialement parlant!,…
…l’Allemagne est déjà à dominé la zone Pologne,…

…donc!,…le moteur est frontal, entre deux systèmes de tolérances et d’intolérances,…
…le système peut vivre éternellement, sans conflits,…( de toute façon, tant qu’on à le Bordeaux,…tout se suis avec humours ),…

…l’autre question!,…
…Ah!,…Oui!,…les Snob’s Tartufes,…tout le personnel du Marché-Commun à vivre sur des projets conflictuels,…inacceptables!,…
…et a travaillé sur les sciences inutiles au Bosson de Higg’s,…à rien foutre,…sauf à laisser les gens sans argent a se développer avec des contraintes sur tout,…bâtiments, agricultures,…les tartufes messies Prix Nobel!,…
…en résumé,…comprend l’Optimum de Paretto,…et vous voyez,…les conséquences sociales de ses distanciations!, et divisions des classes!,…à despotisme absolu!,…
…qui en veut d’une telle union,…
…des lunettes!,…etc!,…

…c’est bien, que je passe!,…autrement, c’était pour demain!,…
…mon gay’s chou en canard!,…Ras la casquette !,…etc!,…combien!,…Ah!,…Ah!,…
…un point de vue!,…comme un autre!,…

Ras la casquette dit: 25 mai 2014 à 21 h 00 min

Giovanni Sant’Angelo dit: 25 mai 2014 à 20 h 27 min

Bon Giovanni, tes conneries, il va falloir t’expliquer, et vite, plus envie de rire.
Ton €uro, il est quoi, un bien, un mal ?
Les « snob’s Tartufes » qui sont-ce ?
Toi ?
Tartuffe c’est sûr tu l’es, snob j’hésite encore, faut clarifier mon lapin, et sans suspension ni interrogation, perso je ne joue plus.

Giovanni Sant'Angelo dit: 25 mai 2014 à 20 h 27 min


…outre-pleine!,…de votre psychomachie,…en naïve sortant du bain, à faire la gourde en public!,…une fois,…mais à la longue!,…çà fait combler du vieux,…impassible manège!,…
…théâtre à snob’s Tartufes!,…

…çà été,…votre dossier à Cyclope,…de ce matin!,…la rose aux lèvres,…un bâton de rouge de chez Givenchy,…en Stock!,…à l’€uro!,…etc!,…

bérénice dit: 25 mai 2014 à 19 h 58 min

« on voudrait nous faire croire »

personne n’est dupe
Je crois que si, les électeurs.

bérénice dit: 25 mai 2014 à 19 h 28 min

Alexandre la politique et son rayon sont réduits à peau de chagrin mais on voudrait nous faire croire qu’ils bossent pour une autre entité que le capital? Voyez le sourire des banquiers, en pleine crise.

alexandre dit: 25 mai 2014 à 19 h 23 min

ueda
voter blanc revient à laisser les autres voter à sa place (pour les immatures, un prétexte pour pleurnicher et râler encore plus )
La droite est nulle, stupide, et pourrie, faut être aveugle pour ne pas le voir, mais cela nous éloigne du sujet

renato dit: 25 mai 2014 à 19 h 14 min

Schulz ? après le coup du SPD ? vous êtes vraiment large de manche… il y a d’autres possibilités… sans cocher Juncker…

Keskonsemarre dit: 25 mai 2014 à 19 h 14 min

« Mais qu’est ce que vous voulez, au juste ? Mourad ? Mamadou ? » JC 10h35
« Humour provocateur » dixit Ueda. Désopilant en effet.

ueda dit: 25 mai 2014 à 19 h 01 min

alexandre dit: 25 mai 2014 à 18 h 15 min
ueda 10h22 ( Je vais passer ma journée à faire chier mes amis au téléphone.)
n’oubliez pas de botter le q de JC particulièrement énervant avec ses relents racistes, et sa lâcheté

Pas du tout, le vote blanc est parfaitement possible quand on refuse les éléments de la question posée, et il est pris en compte par les dépouillements.
Il est donc différent de l’insouciance de ceux qui ne font pas l’effort de se déplacer.
Le camarade JC pratique l’humour provocateur, mais il est cohérent.

C’est moi qui ne suis pas cohérent.
1) Je souhaite que Schulz soit choisi au lieu de Juncker (j’ai raison);
2) Je souhaite que la liste du FN ne passe pas en tête (j’ai raison aussi).

Mais
1) Voter Schulz signifie voter pour les nuls du PS français, ce n’est pas un bon signal;
2) Statistiquement, selon les sondages, il faudrait voter pour la seule liste qui puisse rivaliser avec le FN, c’est à dire celle de l’UMP (mais il m’est impossible de voter pour le plat ambitieux qu’est M. Copé.)

Je suis sorti du bureau de vote en me grattant.
Qui a parlé d’hygiène?

ken /lo dit: 25 mai 2014 à 18 h 54 min

j’avais totalement oublié que Michel Schneider

Obti-e-nt dix voix lors de l’élection à l’Académie française du 7 février 2008, où il brigue la succession de Bertrand Poirot-Delpech.

bérénice dit: 25 mai 2014 à 18 h 54 min

uniquement à Paris france, comme vous, bérénice, bernique vaguement écolo, baba pas cool, castratrice, et etc

Pas de problème en ce qui me concerne ni du coté de la castration ni du coté de la programmation, voyez chez vous au cas où cela vous soit utile à quelque chose, ranger vos affaires par exemple plutôt qu’à les refiler dans l’armoire d’à coté. Merci mais bien que je ne dispose de l’assiette nécessaire à les monter, j’aime encore assez les étalons, pas les mètres évidemment.

bérénice dit: 25 mai 2014 à 18 h 48 min

Des journées 9h27 non, je ne connais pas et je ne retrouve plus, du même, ‘L’éducation européenne » en revanche Pseudo pour un raccord avec l’actualité qui nous intéresse
— « Roi du pétrole? Votre excellence? Je ne me souvenais pas, mais on ne sait jamais. J’étais capable de n’importe quoi. J’ai fait « mmm » dans mon cigare et pris un air important.
page 93 en édition Folio .

bouguereau dit: 25 mai 2014 à 18 h 27 min

JC, je suis votre foc, vous êtes ma vapeur

on dirait des gars de la marine qui se font des signes cabalistique par dessus et qui se font des trucs sous le bar

bouguereau dit: 25 mai 2014 à 18 h 24 min

dépouillement ou dépouillage, ça dépend de l’hygiène de l’isoloir

lépouillage est le signe d’une société avancée phil..les singes s’épillent pas exeuprés

bouguereau dit: 25 mai 2014 à 18 h 22 min

En pensées, désirs veilleras à rester mauvais entièrement

l’enfer est pavé de bonnes

bouguereau dit: 25 mai 2014 à 18 h 19 min

des décalogues sataniss y’en a eu tout un tas jean marron..tout ça se résume au mondial « laisser faire » en français dans le tesque..trahi lui aussi par la clic des faux cul

bouguereau dit: 25 mai 2014 à 18 h 16 min

Le Général Jaruzelski vient de mourir à 90 ans. Il a eu la force d’écrire sur le mur « Le capitalisme m’a tuer ! »

mais non le capitalisme c’est la prébende pour la réconciliation des épiciers

alexandre dit: 25 mai 2014 à 18 h 15 min

ueda 10h22 ( Je vais passer ma journée à faire chier mes amis au téléphone.)

n’oubliez pas de botter le q de JC particulièrement énervant avec ses relents racistes, et sa lâcheté

Onésiphore de Prébois dit: 25 mai 2014 à 18 h 15 min

NOUVEAU DECALOGUE

Premier commandement : L’argent seul tu aimeras et Dieu détesteras.
Deuxième commandement : Son saint nom tu blasphèmeras quand tu le voudras.
Troisième commandement : Le jour du Seigneur tu moqueras, en déconnant dévotement.
Quatrième commandement : Ton père détesteras et ta mère niqueras, tes supérieurs pareillement.
Cinquième commandement : Meurtre et scandale pratiqueras, haine et colère également.
Sixième commandement : La pureté tu détesteras, et tu tueras systématiquement.
Septième commandement : La femme d’autrui tu baiseras et violeras joyeusement
Huitième commandement : La médisance pratiquera et le mensonge également.
Neuvième commandement : En pensées, désirs veilleras à rester mauvais entièrement.
Dixième commandement : Bien d’autrui tu t’approprieras, malhonnêtement. (César Borgia Fan club)

Ah c’est beau, c’est beau ! Je le recopie rien que pour qu’on le relise parce que c’est tellement beau.

bouguereau dit: 25 mai 2014 à 18 h 13 min

l’anglais fait un peu à l’huile première pression a froid..l’aurait pus mettre des fleurs de houblon

Sant'Angelo Giovanni dit: 25 mai 2014 à 18 h 01 min


…à notre époque!,…en €urope,!…

…faire des institutions aux quelles les états doivent obéir!,…et qui ne rassemblent, même pas 50 % des européens à voter!,…que dis-je, même pas 40 % de participation d’électeurs,…est un fiasco!,…sec et net!,…

…l’€urope-Unies, n’existe pas!,…c’est une entreprise  » privé « ,…une véritable  » caste « ,…sur notre dos!,…
…on ne garde que l’€uro!,…a notre convenance d’échange!,…et tout le personnel des institutions,…à la porte!,…buiten!,…comme on dit, aussi ici!,…du vent!,…tout ces privilégiés morpions d’état!,…du vent!,…et chacun chez-soi!,…ses contrôle de pipi-caca!,…of course!,…etc!,…
…intangible liberté!,…merci!,…
…au revoir autrement la copie/coller,…etc!,…Ah!,…Ah!,…

a Polish life dit: 25 mai 2014 à 17 h 24 min

Le Général Jaruzelski vient de mourir à 90 ans. Il a eu la force d’écrire sur le mur « Le capitalisme m’a tuer ! »

Bloom dit: 25 mai 2014 à 16 h 59 min

Eu Ukraine aussi on vote. Crucial. En Thaïlande, on ne votera plus avant longtemps – 18e coup d’Etat depuis 1932. Crucial.
En Inde, seuls 65% des 815 millions d’électeurs se sont déplacés – la démocratie intéresse les peuples en devenir. Sharif et Modi pour un sommet tout à fait inattendu -joli coup, titre The Hindu.
Sur les bords de la Mer qui meurt, à part les Galactiques, vraiment rien à attendre sinon du prévisible, vu la lourdeur proverbiale des « naturels »…

Bloom dit: 25 mai 2014 à 16 h 44 min

Rien vu sur le site de l’ambassade du pays de mon fils ..

J’étais au dépouillement et suis en Asie…

L' angletere est son pilier dit: 25 mai 2014 à 16 h 38 min

 » sous ses airs d’homme du peuple (ses interviews se passent toujours au pub), c’est en fait un ancien trader a la City, ex-public school boy, qui bande encore pour la Thatcher… » Abdel.

Apparemment, il « suce » beaucoup aussi…!

Une saucisse sans la moutarde dit: 25 mai 2014 à 16 h 33 min

L’avenir de l’homme européen consiste à devenir une femme à barbe.

D. dit: 25 mai 2014 à 16 h 29 min

Abdel, ma maman, paix à son âme, était née femme.
Devenir femme ?
Anette le voudrait bien, mais la morale catholique l’en empêche.
Ce que je déteste le plus chez les femmes, ce sont les seins.
Conchita Wourst a une belle poitrine toute plate, peut-être est-ce l’avenir de l’homme ?

Daaphnée dit: 25 mai 2014 à 16 h 27 min

Ici (les Français/es de l’étranger sont rattachés à l’Ile de France – 13 sièges, le plus fort contingent), c’est Europe Ecologie qui rafle la mise, loin devant le PS et le Modem…L’Affront/freux national obtient 1 voix, ce qui est déjà trop.

Vous avez déjà, pour votre zone géographique, les résultats ?
Rien vu sur le site de l’ambassade du pays de mon fils ..

Bon, ici U. s’est tellement agité que je vais participer au dépouillage … C’est bien la première fois de ma vie !

César Borgia Fan Club dit: 25 mai 2014 à 15 h 58 min

NOUVEAU DECALOGUE

Premier commandement : L’argent seul tu aimeras et Dieu détesteras.
Deuxième commandement : Son saint nom tu blasphèmeras quand tu le voudras.
Troisième commandement : Le jour du Seigneur tu moqueras, en déconnant dévotement.
Quatrième commandement : Ton père détesteras et ta mère niqueras, tes supérieurs pareillement.
Cinquième commandement : Meurtre et scandale pratiqueras, haine et colère également.
Sixième commandement : La pureté tu détesteras, et tu tueras systématiquement.
Septième commandement : La femme d’autrui tu baiseras et violeras joyeusement
Huitième commandement : La médisance pratiquera et le mensonge également.
Neuvième commandement : En pensées, désirs veilleras à rester mauvais entièrement.
Dixième commandement : Bien d’autrui tu t’approprieras, malhonnêtement.

abdelkader dit: 25 mai 2014 à 15 h 28 min

Bonjour Des Journées…film intriguant…qui change un peu des palmes d’or d’antan…peut-être est-ce du a Jane Campion? j’ai vu son le piano, et j’ai bien aimé…sinon, j’ai récemment visionné Vertigo de Hitchcock, présenté par l’asso de philo de mon ancien collège…je l’avais vu plusieurs fois auparavant, mais jamais sous un angle féministe…ce qui me fascine c’est que ce film soit basé sur un roman de Boileau & Narcejac (que j’ignorais), et donc des auteurs proches de De Beauvoir et dont le livre D’entre les morts, s’est apparemment inspiré du Deuxième Sexe…pour arrondir ce cercle, Hitchcock en fait un scenario, ou il décortique l’idée même que la femme n’est pas née femme (bon a part quelque aspects physionomiques, bien sur…hein D. vous prêtez attention ?), mais le devient…j’ai du rater le dernier match de la saison d’Arsenal pour aller voir ce film, mais je n’ai pas perdu au change…

JC..... dit: 25 mai 2014 à 15 h 25 min

Entre les cons naturels du FN, chaleureux patriotes sincères, et les cons contrefaits d’EELV, égocentriques sans trique, je n’hésite pas une seconde !

On a sa fierté, merdre, Père Ubu !

Onésiphore de Prébois dit: 25 mai 2014 à 15 h 17 min

Dans mes bras , Onésime ! Battons nous pour un Décalogue déconnant… (César Borgia’s Fan Club)

Au fait, ce César Borgia, quel zèbre. Je m’en vas relire attentivement Guicciardini pour me remémorer la liste de ses hauts-faits.

Bloom dit: 25 mai 2014 à 15 h 15 min

Moins de poésie, mais un décompte plutôt inspiré.
Ici (les Français/es de l’étranger sont rattachés à l’Ile de France – 13 sièges, le plus fort contingent), c’est Europe Ecologie qui rafle la mise, loin devant le PS et le Modem…L’Affront/freux national obtient 1 voix, ce qui est déjà trop.

Onésiphore de Prébois dit: 25 mai 2014 à 15 h 12 min

Dans mes bras , Onésime ! Battons nous pour un Décalogue déconnant… (César Borgia’s Fan Club)

Article 1 : Tu convoiteras en priorité la femme de ton frère. Rien de tel qu’une bonne embrouille familiale pour mettre de l’ambiance.

Giovanni Sant'Angelo dit: 25 mai 2014 à 14 h 18 min


…suite de 12 h 54 mn,…

…ce qui reste aussi possible,…de ce mécanisme d’Anticythère,…c’est des probables similitudes avec le simple  » cadran nocturne du XVI ° siècle « ,…

…avec des fonctions diverses,…( couteau suisse ),lesquels !,…le pouvoir des astrologues dans ces temps éloignés,…avec les sophistes des temples et ses paradis en entonnoirs,…sur nos têtes!,…etc!,…

…autant signalé,…aussi,…Euclide ( 306-283 av. J.-C ),…Archimède ( 287-212 av. J.-C ),…&,…Ctésibios ( II ° s. av. J.-C )!,…

…et çà nous fait une belle jambe d’€uroland aux baisers à nous faire tomber les dents,…
…chéris un baiser,…non merci!,…je tiens à mes dents!,…Ah!,…Ah!,…

Sergio dit: 25 mai 2014 à 14 h 02 min

Blog Secret Défense dit: 25 mai 2014 à 11 h 44 min
Les militaires vont se syndiquer.

Ha ça va être l’Ouasse historique, alors… Mais il faut des maisons blanches ! Faire sauter des trucs comme il y a par exemple à Nancy, c’est bien trop triste…

aquarius dit: 25 mai 2014 à 13 h 37 min

Rose, magnifique votre choix d’un poème de Ronsard! Vos élèves y comprendraient-ils quelque chose cependant?

La maison de Ronsard à La Riche, lieu reposant pour l’esprit, émouvant.

Giovanni Sant'Angelo dit: 25 mai 2014 à 12 h 54 min


…@,…rose,…à,…10 h 43 mn,…

…Giovanni pour toi le mécanisme d’Ancythère,…attribué à Archimède,…

…je connais, cet objet archéologique,…
…un avis!,…
…pour moi!,…probablement,…un instrument de relevé des côtes pour évitez les récifs ou autres projectiles de balistes sur les côtes ennemis,…
…donc,…un genre de systèmes d’engrenages,…pour des relevés à vue d’oeil rapide,…dans l’application des perspectives avec des éléments ( absents),…
…comme un système entre un autographe,…et applications photogrammétriques,…

…utilisations des perspectives photographiques,…par le capitaine Laussedat et le colonel Langlois,…l’art topographique !,…etc!,…il y a du l’art partout!,…

…j’en sais pas plus!,…pour éviter la concurrence!,…déloyale!,…etc!,…Ah!,…Ah!,…

Onésiphore de Prébois dit: 25 mai 2014 à 12 h 09 min

Les péchés mortels n’ont jamais tué personne… (César Borgia Fan Club)

Au contraire : ils sont le sel de la vie. L’adultère, par exemple, quoi de plus jouissif, quoi de plus roboratif que l’adultère. Une cure d’adultère suivie au long de la vie vous assure de dépasser d’au moins vingt ans l’espérance moyenne de vie.Selon les plus récentes études médicales, les dix commandements sont d’ailleurs contraires à une saine hygiène de vie.

D. dit: 25 mai 2014 à 12 h 08 min

JC, votre commentaire est dément, je suis moche, je suis vierge du devant, j’ai 54 ans, je ne connais ni Santa Barbara, ni Los Angelès. J’habite une tour aux bords de la Seine, je suis en ce moment chômeur, ce qui me permets de trolley sous votre pseudo.
Le petit américain sent le soufre, il ose regarder la caméra dans l’objectif.
Prions !

JC et TKT dit: 25 mai 2014 à 12 h 01 min

Elliot Rodger, étudiant de 22 ans, a posté un dernier message avant de tuer six personnes lors d’une fusillade, vendredi soir, à Santa Barbara.

Trois autres corps ont été retrouvé à son appartement.
« Ceci est le jour de la vengeance. Je massacrerai toutes ces (…) blondes que j’ai désirées et qui m’ont rejeté…J’ai 22 ans et je suis vierge, je n’ai jamais embrassé une fille, cela a été une torture», dit Elliot Rodger en regardant la caméra d’un œil fixe, assis au volant de sa voiture.

«C’est injuste, tout le monde expérimente le sexe, le plaisir. Moi j’ai expérimenté une vie de solitude, de rejet et désirs inassouvis… Je ne peux plus continuer à vivre ainsi», poursuit-il d’une voix lente et monocorde, interrompant de temps à autre son discours par un rire sinistre.

«Je suis un gars parfait, mais vous les filles, vous vous jetez dans les bras de brutes stupides au lieu de moi… Je vais prendre un grand plaisir à vous massacrer. Vous verrez que c’est moi l’homme supérieur, le vrai mâle Alpha», continue le jeune homme, aux cheveux noirs et aux yeux verts fixes.

Il ajoute: «Je serai un Dieu comparé à vous. Vous serez des animaux et je vous massacrerai comme des animaux. Je vous hais. L’humanité est une espèce dégoûtante.»

Bien qu’il y ait des accents de vérité dans ces propos inconcevables, en particulier concernant l’humanité, nous sommes inquiets pour D………

Blog Secret Défense dit: 25 mai 2014 à 11 h 44 min

Extrait :
« Le président de la République n’a visiblement pas pris la mesure du « sentiment de trahison » ressenti par les militaires (et les industriels). L’idée que la Défense est la variable d’ajustement s’est profondément enracinée dans ce milieu. Le sentiment d’un « deux poids, deux mesures » est très vif.
Et l’actualité récente ne le dément pas : il suffit d’un grognement des syndicats d’enseignants pour que la rentrée des classes soient reporté du vendredi au lundi… »

Les militaires vont se syndiquer.

JC..... dit: 25 mai 2014 à 11 h 04 min

Peu de vent, l’heure de l’apéro arrive, en avant ! tous en mer ! donnez du creux aux voiles … et souvenez-vous du conseil :

« Votez blanc ! Vous vous sentirez moins con ! »

JC et D. dit: 25 mai 2014 à 11 h 02 min

Nous sommes deux, nous dansons, mais pas le tango, danse à connotations de péchés mortels. Nous dansons un pas de deux, moi JC j’avance, D. recule.

JC..... dit: 25 mai 2014 à 11 h 00 min

« Ensuite, s’il en avait eu le pouvoir, il leur aurait coupé la tête. »

Plus subtilement, ne pouvant goulaguer ( ce qui est tout de même une solution efficace, qui a fait ses preuves) Duclos participa au pourrissement des cervelles des communistes de l’époque et de leurs alliés. Il reste des traces, aujourd’hui même de son excellent travail d’intoxication collectiviste, malgré l’admirable travail des libéraux et des familles durement touchées par la propagande soviétique …!

ueda dit: 25 mai 2014 à 10 h 54 min

« Schulz ou Junker, Jacques Duclos aurait dit :
« Schulz ? Juncker ? Bonnet blanc, blanc Bonnet ! » (JC).

Exact.
Ensuite, s’il en avait eu le pouvoir, il leur aurait coupé la tête.
Le choix serait devenu:
« Pour qui votes-tu? pour le camarade Chapka ou pour le camarade Chapka? »

Duclos, roulant les naïfs dans la farine de son accent, a été une des pires ordures du Comintern.

JC..... dit: 25 mai 2014 à 10 h 35 min

Vous n’avez pas aimé Sarko,
Vous n’aimez pas Hollandouille,
Vous ne voulez pas de Marine,
Vous trouvez que Mélenche est ridicule,
Vous sentez que Laurent est un gland,
Vous laissez partir Cohn-Bendit à la retraite,
Mais qu’est ce que vous voulez, au juste ? Mourad ? Mamadou ?

Vous êtes bizarre, vous autres Français de souche …

JC..... dit: 25 mai 2014 à 10 h 27 min

Voter, c’est merder. Officiellement ! Honteuse pratique…

Polémicoeur a le cœur de merder alors qu’il sait que cette méthode est merdique ! Bizarre de ne pas se rendre compte que ce n’est pas là que ça se passe… dictature, ou démocratie.
(je reviens du bureau de vote : pas un chat ! j’ai glissé mon papier-cul dans l’enveloppe… qui ne passait pas dans la fente de l’urne … trop épaisse, l’enveloppe… un peu de merdouille est sortie de l’enveloppe salissant la fente… le type l’a vu… je l’ai rassuré d’un impeccable :  » Une mouche morte, probablement ! Pas grave ! »

Impayables, les élections européennes, Schulz ou Junker, Jacques Duclos aurait dit :
« Schulz ? Juncker ? Bonnet blanc, blanc Bonnet !

Quittons nous en faisant du Polémiqueur,
Scatologiquement vôtre !

ueda dit: 25 mai 2014 à 10 h 22 min

Si ce soir, trois politiciens minables (Alliot, Le Pen, Philippot) étaient le symbole, aux yeux des étrangers, de « ce que préfèrent les Français », ce serait une honte intolérable, un affront personnel!

Je vais passer ma journée à faire chier mes amis au téléphone.

Polémikoeur. dit: 25 mai 2014 à 9 h 58 min

Positif, ce billet !
Et, maintenant, il est temps
de ne pas suivre le conseil matinal
et scatologique du personnage qui livre
ainsi la recette de la plupart
de ses commentaires.
Deux fois plutôt qu’une, procuration oblige,
l’acte citoyen élémentaire et, peut-être même,
ce soir, dépouillement convivial et civique.
Ailleurs, la force et les armes empêchent
de voter, pas seulement l’ordure satisfaite
qui nous prépare le même traitement ici.
Sans peur ni reproche, appliquons-lui
la seule considération qu’elle mérite
pendant que l’eau de Javel suffit encore
pour conjurer le développement de la vermine :
bon vote !
Acadermiquement.

des journées entières dans les arbres dit: 25 mai 2014 à 9 h 52 min

Philippot du FN est homo ?
Purée, ça c’est un truc pour le petit mariole de « Timothée Spall put a spell on you » du 25 mai 2014 à 8 h 32 min

Il va pouvoir speller, s’peller, ah !

Sant'Angelo Giovanni dit: 25 mai 2014 à 9 h 50 min


…@,…bérénice!,…

…un bon type d’anamorphose!,…est  » l’usurier « ,…avec le cône massif,…printed for Carington Bowles in St.Pauls Church Yard,London.
…P.Mercier pinxit,C.Spooner fecit.

…ensemble qui provient du Collège des Nobles inventaire 378 & 379.,…etc!,…

…tout des déductions à Cyclope!,…par des liens de notre époque!,…

…mais à l’origine,…ce pouvait être de transmettre des plans, de navigation,qui étaient accompagnés de gadgets qui faisaient fonctions primordiale  » le prisme conique dans un cylindre « ,…symbole d’Archimède!,…etc!,…çà complète votre question j’espère !,…etc!,…Ah!,…Ah!,…

ueda dit: 25 mai 2014 à 9 h 44 min

Enfants!

Ne restez pas trop longtemps dans les arbres, vous en descendrez avec une cervelle d’oiseau.

ueda dit: 25 mai 2014 à 9 h 42 min

J’ai vu tout à l’heure le visage blafard aux yeux bistrés de M. Philippot.
Ce garçon est un a le look collégien masturbateur.

Et pourquoi, quand les idées s’étiolent, on n’aurait pas le droit de parler des gueules?
Dans le lot, un seul bon vivant, le choix est vite fait.

des journées entières dans les arbres dit: 25 mai 2014 à 9 h 41 min

Timothée Spall put a spell on you dit: 25 mai 2014 à 8 h 32 min

didon, didon, et hop !

« Cette exposition montre comment Turner s’est servi de l’art du Lorrain pour parfaire sa propre technique et comment il ira plus loin dans l’utilisation de la lumière. Turner a beaucoup plus de force artistique. Son art est plus affirmé et beaucoup plus novateur que celui de son maître, il cherche une nouvelle forme d’expression de la couleur et de la lumière. Il est le lien entre deux siècles d’histoire de l’art. La fin de sa carrière est justement caractérisée par la puissance de ses œuvres qui ne sont plus que lumière et qui délaissent le figuratif pour ne plus présenter qu’une atmosphère. Cette évolution s’est faite lentement avec la recherche constante d’un paysage idéal de plus en plus évanescent. Il tend tout d’abord vers une figuration impressionniste comme dans Scène portuaire claudienne : étude pour Didon pour aboutir à un style à la limite de l’abstraction comme dans certaines de ses aquarelles comme Soleil au-dessus de l’eau dont l’eau n’est plus que le reflet de la lumière et le soleil omniprésent irradie, éblouit le spectateur. »

http://www.decryptimages.net/index.php/12-15-ans/248-turner

Maggi dit: 25 mai 2014 à 9 h 36 min

Ne parlons que de Dieu et de JC.
Aujourd’hui c’est dimanche, je vais à la messe, puis je vais m’acheter un dessert au kiosk du coin. Un rouleau de zanzibar, que j’enroule autour de mon oreille gauche.
Ce soir, je vais faire la fête, salade verte, poulet déshydraté en papillote, riz amer, le tout arrosé d’une canette de bière trempée de vodka.

ueda dit: 25 mai 2014 à 9 h 32 min

« Monnet et Schumann furent en 1950 leur bras armé, animés des meilleures intentions européennes, vecteurs, interlocuteurs et alliés de la CIA…comme le PCF et la CGT étaient ceux de Moscou. »

C’est bien certain.
On a eu la chance d’avoir le suzerain le plus présentable, voilà tout.
En nous anesthésiant par leur protection, ils ont laissé les Européens divaguer dans leur rêve pacifiste: une nouvelle humanité post-militaire, et même post-politique, une avant-garde imaginaire de l’Humanité, s’imaginant sans frontières, fondée sur de pures principes rationnels.

It takes two to tango, camarade JC.
Danser pour danser, il est préférable en dansant avec les américains de chausser les groles de Schulz que les escarpins de Juncker.
La différence est minime.
Mais si les 27 pays européens ne sont d’accord que sur une politique minimaliste, qu’y faire?

Rassurons-nous, deux bons ennemis se profilent.
Bientôt ce sera la fin des vacances.

JC..... dit: 25 mai 2014 à 9 h 30 min

bref, vous exagérez !

L’EN a tellement de retard au monde actuel que ce sont les turbulents chérubins internetisés qui l’enseignent aux pédagogues asservis par le programme, vieillerie poétique d’idées du siècle passé…

Par exemple, ils enseignent aux professeurs qu’il ne faut pas parler de la Shoah en Histoire, ou de la période coloniale en Afrique, vision archaïque, ancienne, fausse, traumatisante, raciste …

Daaphnée dit: 25 mai 2014 à 9 h 27 min

Ah, ce ML !
Effectivement, je n’ai pas avec tout le monde le « goût de l’explication » … !

cela me fait penser à cet exercice imbécilement codifié qu’on appelle « explication de texte » …

des journées entières dans les arbres dit: 25 mai 2014 à 9 h 27 min

pffeuhh, mais keske je fais là à mettre des liens très jolis quand je lis ce truc infâme:
bérénice dit: 25 mai 2014 à 8 h 52 min

Béré, miroir, vot’ beau miroir, didon, vous ressassez drôlement. On dirait le sourire de Ségolène, ah ! quelle horreur.

Vous connaissez de ce vers de R. Gary, « comme l’amour d’une mère, la vie vous fait à l’aube,… » etc ?

Vous pensez ( « penser » bien grand mot vous concernant) comme un ami à moi qui voulait me convaincre de la fête des mères, vestige français pétainiste.
Jusqu’à ce que- historiquement, et ne s’en tenant pas uniquement à Paris france, comme vous, bérénice, bernique vaguement écolo, baba pas cool, castratrice, et parfois odieuse- l’on me prouve le contraire.

Mais le pear du pear, Béré de Nice, c’est que vous portez très mal votre prénom.

(En mon absence Bérénice, merci de noter tous les appels, je serai today encore en zone blanche, un peu au dessus de la mêlée et de tout soupçon, si vous préférez.)

Sir Gilmour, please .

https://www.youtube.com/watch?v=AYFYWKgkyZM

bref dit: 25 mai 2014 à 9 h 17 min

Widergänger dit: 24 mai 2014 à 23 h 38 min

« En tout cas, Daaphnée, on voit clairement que vous n’êtes pas professeur. Vous n’avez pas le goût de l’explication claire et précise qui PERMETTE PERMETTE PERMETTE de débattre d’une question.  »

c’est ce genre d’olibrius qui éduque nos chers enfants!!

Sant'Angelo Giovanni dit: 25 mai 2014 à 9 h 14 min


…@,…bérénice!,…à,…8 h 56 mn!,…

…je n’ai pas acquis de rapport économique intitulé  » Cyclope « ,…
…c’est une déduction personnelle!,…
…un dessin transparent en lettres!,…

…ce sont des jeux de mots pour délimités des espaces de convivialités,…à partir de projections d’anamorphoses,…
…en quelques sortes!,…
…et!,…plus encore,…par un système portugais de plan de navigation!,…etc!,…

JC..... dit: 25 mai 2014 à 9 h 07 min

Non, camarade ueda, le bulletin papier-cul enfianté par soi-même est un vote blanc « sensoriel ». Respectable ! Il ne peut que réjouir les dépouilleurs pouilleux dépouillants (je l’ai fait) qui s’ennuient, à force d’ouvrir les bulletins pour en sortir les bégaiements électifs du populo !…

Le vote brun, c’est le vote FN ou FdG ou NPA, le vote brun vert de gris, c’est EELV…

JC..... dit: 25 mai 2014 à 8 h 58 min

Tweet Tweet !
La diplomatie culturelle made in Quai d’Orsay ne suffit plus à assurer le rayonnement de la pensée française : « Si le volontarisme culturel n’est pas toujours gage de réussite, il semble pourtant primordial de se donner des objectifs concrets et chiffrés, comme le nombre d’élèves apprenant le français dans un zone donnée. La question d’une action commune à l’échelle européenne doit aussi être posée, Laurent Martin évoquant dans l’ouvrage la difficile élaboration d’une politique culturelle commune, au travers du cas de la politique audiovisuelle européenne face à « l’américanisation des imaginaires ». »

Américanisation ? …Quand admettrons nous, Européens imbus de notre humanisme utopique arrogant, que ce sont les Anglos-saxons pragmatiques et laborieux qui nous sauvent, nous guident, nous aident depuis un siècle … et favorisent un grand remplacement qui nous affaiblit !

Monnet et Schumann furent en 1950 leur bras armé, animés des meilleures intentions européennes, vecteurs, interlocuteurs et alliés de la CIA…comme le PCF et la CGT étaient ceux de Moscou.

Extrait : Constantin Melnik, conseiller du Premier ministre Michel Debré pour la sécurité et le renseignement entre 1959 et 1962 témoigne :
« Dulles estimait avoir sauvé l’Europe à travers les contacts avec les politiques. Et il me citait notamment le rôle de Schuman et Monnet. Oui, Schuman et Monnet avaient des liens avec la CIA. »

Le Général en concevait de l’agacement :
« De Gaulle voulait que les contacts avec la CIA soient concentrés au niveau des services et que les gens de la CIA cessent de voir directement Monnet et Schuman. »

Bref, il faudrait passer en Europe du rêve, à la réalité, car la real politic ne s’étudie pas, elle se pratique … ce que font très bien nos amis anglo-saxons.

bérénice dit: 25 mai 2014 à 8 h 56 min

Dites Giovanni je suis tombée par hasard sur une info concernant ce rapport économique intitulé Cyclope, pas donné votre bouquin! Vous l’avez acquis?

ueda dit: 25 mai 2014 à 8 h 54 min

« Avec prudence, dans l’isoloir isolant, vous glissez votre feuillet de papier-cul merdeux »

Ça s’appelle voter brun, camarade JC.
Le vote blanc a plus d’allure.

bérénice dit: 25 mai 2014 à 8 h 52 min

ps/Il doit quand même y avoir ici quelques unes concernées; à celles-là: bonne fête !

Desjournées vous semblez follement auto-centrée voire égotiste, peut-être devriez-vous vous divertir un peu pour sortir de vos ressassements obsédés et vous ouvrir comme une fleur dés l’aube quand elle cherche la lumière indispensable à sa survie. La fête des mères est un reliquat poussiéreux et vichyste mais on objectera que pour des motifs qui échappent des chefs d’état fleurissent sa tombe, songez-vous à Ségolène aussi bien comme mère que fraichement nommée au ministère de l’écologie et à sa probable future acceptation pour une exploitation du gaz de schistes si l’on lui propose une méthode d’extraction sécurit ( on peut rire), quand on se souvient qu’une promesse à droite fut faite de ne pas l’exploiter, on peut effectivement enterrer les espoirs fondés sur un à priori positif concernant la clairvoyance des socialistes en matière d’écologie, quelque chose cloche effectivement sérieusement.

Sant'Angelo Giovanni dit: 25 mai 2014 à 8 h 43 min


…@,…abdelkader,…à,…1 h 53 mn!,…

…sinon, je remarque que Sant’Angelo est obsédé par les sous,…l’euro en premier,…

…le cynique est qui sait le prix de toute chose et la valeur d’aucune,…


…dans les valeurs entre-elles,…il y a une limite ou il n’est pas permis  » d’inverser les rôles des valeurs en amalgames à réduire « ,…

…en cela, par des compensations de morale, ou dépréciation des valeurs,…entre elles!,…
…comme la force intérieure de l’esprit et de l’être spécifique que je suis,…il y a une incommensurable distance de comparaison,…
…entre,…les projets à soutenir pour son prestige d’artiste!,…absolus!,…indépendant et autoritaire,…comme sur une toile!,…
…et, les sous pour engager le personnel pour ses oeuvres, non seulement d’artiste,…mais lier au bien être de vivre avec les gens et leurs conforts!,…

…là aussi!,…avoir trop d’argent!,…et ne rien foutre avec!,…que de le substituer aux gens,…sans qu’il leur soit rendu, par une participation de chantiers,…d’innovations,…
…être artistes pour son temps, pour ses gens,…devient impossible,…par l’état et ses banques,…
…donc,…le prix d’une oeuvre d’un artiste-vivant!,…c’est plus, que celle d’un artiste mort!,…en le consacrant dans l’achat de ses oeuvres, par la plus valu,…d’estime à continuer et l’assurer de son sou-tien!…

…en conséquence!,…je ne travaille pas uniquement pour moi dans un égocentrisme aigu,…je travaille pour le monde!,…comme d’aucun,…
…avec, des choix à imposer,…comme une société qui achète une autre société et la plie à ses exigences et motivations,…
…l’artiste, devant ses pairs et les contextes devient dominateur à 100 pour 100!,…l’artiste se féodalise par son art, et développe son territoire, comme un conseil des ministres à lui tout seul!,…

…l’argent!,…comme l’eau pour naviguer!,…d’amont en aval!,…
…mais trésoriser l’argent,…et rien foutre avec!,…çà devient de la  » merde  » qui pue, toute seule!,…etc!,…
…pour vos lumières en deux mots simples!,…
…c’est déjà, comme un artiste  » politique  » malgré-lui, par sa maturité de ses interventions!,…sans plus!,…etc!,…
…naturel!,..

Timothée Spall put a spell on you dit: 25 mai 2014 à 8 h 32 min

des journées entières dans les arbres dit: 25 mai 2014 à 7 h 12 min
J’avais vu à Paris l’expo Turner et ses peintres. J’aime penser, didon.

You’re so gay.

des journées entières dans les arbres dit: 25 mai 2014 à 7 h 09 min

Hello Abdel, it’s a pity pour le Real, j’avais un petit peu misé sur l’Atlético de Madrid.
C’est une joie de voir Nuri Bilge Ceylan remporter la Palme d’or.
https://www.youtube.com/watch?v=B1pu28BBntI
Uzak, Les Trois Singes, Il était une fois en Anatolie; une intimité familiale toujours très fortement filmée.

Bloom dit: 25 mai 2014 à 7 h 00 min

Toujours besoin d’un poète métaphysique:

No man is an island,
Entire of itself,
Every man is a piece of the continent,
A part of the main.
If a clod be washed away by the sea,
Europe is the less.
As well as if a promontory were.
As well as if a manor of thy friend’s
Or of thine own were:
Any man’s death diminishes me,
Because I am involved in mankind,
And therefore never send to know for whom the bell tolls;
It tolls for thee.

John Donne

JC..... dit: 25 mai 2014 à 6 h 38 min

Pourquoi ne pas nous livrer à un superbe hors-sujet, en cette Journée de l’Impuissance Européenne ? Foin de cet Edwards à l’Académie, moribond parmi des agonisants … ! Est ce le temps de ce soucier de ça ?

Aujourd’hui, il faut voter.

Des décisions s’imposent, la leçon nous est faite par des medias surexcités d’ennui et donneurs de leçons : ils agissent sur commande !

Alors VOTONS !

Méthode :
-vous relisez les professions de foi reçues…
-vous regardez les tronches imbéciles des candidats immortalisés par des photographes astucieux
-vous reposez le tas de promesses mensongères imprimées, qui ne seront jamais tenues
-vous vous dirigez vers vos chiottes, l’air décidé et pensif…
-vous souillez légèrement une feuille de papier cul de votre fiente matinale la plus noble et la rangez soigneusement à l’abri de l’air !
-vous prenez votre courage à deux mains et partez sur le lieu de vote, votre bulletin à disposition…

Là, sous le regard des singes et guenons participant à la farce, braves abrutis crédules, vous faites semblant d’y croire en leur adressant des sourires compassionnels qu’ils prendront pour de la courtoisie, alors que vous vous payez leur gueule…

Avec prudence, dans l’isoloir isolant, vous glissez votre feuillet de papier-cul merdeux dans l’enveloppe banalisée, que vous glissez dans l’urne, vase de jour républicain, urne tenue comme un Saint-Graal par un con ou sa femelle, imperturbablement sérieux et bienveillants. Vous souriez une dernière fois …

A voté !

Vous avez agi en bon républicain, en bon démocrate, en bon européen : vous avez mis dans l’urne votre merde, avec les autres merdes, et participé au IIIème millénaire à une farce du millénaire passé, totalement inutile…!

Bravo ! vous avez compris : il faut que tout change pour que rien ne change !

abdelkader dit: 25 mai 2014 à 2 h 08 min

@Bloom, ce bouffon de Farrage, avec sa xénophobie, son homophobie et sa démagogie poujadiste anti-européenne , est aussi député européen, avec son groin bien enfoncé dans le râtelier de Bruxelles, marié a une allemande qu’il employait, ainsi que sa maitresse , aux frais des contribuables …sous ses airs d’homme du peuple (ses interviews se passent toujours au pub), c’est en fait un ancien trader a la City, ex-public school boy, qui bande encore pour la Thatcher…

abdelkader dit: 25 mai 2014 à 1 h 53 min

suis content pour Mike Leigh et Timothy Spall…je me souviens de Mike Leigh au British Film Institue , il y’a quelques années de ca, nous transmettre, a nous les spectateurs venus nombreux voir les 400 coups, sa passion pour les films de Truffaut et des 400 coups en particulier…Tim Spall est un grand acteur anglishe, comme seule l’Angleterre semble en produire, et Turner un grand, très grand peintre…so all in all, a good night…except Real Madrid won the Champions League…
sinon, je remarque que Sant’Angelo Giovanni est obsédé par les sous…l’euro en particulier…comme disait Oscar Wilde je crois, le cynique est celui qui sait le prix de toute chose et la valeur d’aucune…

Giovanni Sant'Angelo dit: 25 mai 2014 à 0 h 21 min


…un livre,…sur mon style!,…à édité!,…

…Bof!,…quelques croisés de chemins dans l’art!,…pour y revenir avec des anecdotes!,…etc!,…

Giovanni Sant'Angelo dit: 25 mai 2014 à 0 h 11 min


…une planche dessinée se Tintin,…vendue 2,5 millions d’€uro’s,…

…çà ira!,…j’ai une fortune à gérer!,…
…je me disais bien!,…etc!,…chacun son propre filon!,…du XX°,…etc!,…

…çà perce,…des demandes de tableaux impossibles à produire!,…des prix pour des misérables à exploiter!,…Ah!,…Ah!,…

Maggi dit: 24 mai 2014 à 23 h 50 min

Dorénavant quand j’écris maggie, lire Maggi.
Je suis la drag queen des potages en sachet.
Je vous aime.
Votre D.

Giovanni Sant'Angelo dit: 24 mai 2014 à 23 h 49 min


…tout est à globaliser!,…suivant vos intérêts avec vos éventuelles alliances!,…

…des sacs d’usuriers en connivence!,…et passons notre chemins!,…avec nos acquis!,…etc!,…

rose dit: 24 mai 2014 à 23 h 47 min


De ses cheveux la roussoyante Aurore
Éparsement les Indes remplissait,
Et jà le ciel à longs traits rougissait
De maint émail qui le matin décore,

Quand elle vit la Nymphe que j’adore
Tresser son chef, dont l’or, qui jaunissait,
Le crêpe honneur du sien éblouissait,
Voire elle-même et tout le ciel encore.

Lors ses cheveux vergogneuse arracha,
Si qu’en pleurant sa face elle cacha,
Tant la beauté des beautés lui ennuie :

Et ses soupirs parmi l’air se suivants,
Trois jours entiers enfantèrent des vents,
Sa honte un feu, et ses yeux une pluie.

Les Amours, 1552

Ronsard

D. dit: 24 mai 2014 à 23 h 47 min

Bonne nuit, Widergänger. N’abusez pas du schnaps avant de dormir, c’est mauvais pour ce que vous avez.

D. dit: 24 mai 2014 à 23 h 42 min

Ils sont partis, Widergänger. Il n’y a plus que nous deux et je vais aller me coucher après avoir bu mon chocolat.

D. dit: 24 mai 2014 à 23 h 40 min

Lisez attentivement cette phrase :
« se coltiner un texte et parler de ce qui s’y met en mouvement, s’y donne à voir etc … sans tomber dans le travers de principes ou « contre-principes » esthétiques, c’est plus difficile … »
Alors ? Qu’est-ce que vous en dites ? Avouez qu’elle vous en bouche un coin.

Widergänger dit: 24 mai 2014 à 23 h 38 min

En tout cas, Daaphnée, on voit clairement que vous n’êtes pas professeur. Vous n’avez pas le goût de l’explication claire et précise qui permette de débattre d’une question. Tout ce que vous écrivez est extrêmement confus et quasiment — je dirais — illisible et incompréhensible.

C’est dommage parce que j’aurais bien aimé parler de poésie avec vous. Mais malheureusement — comme lui répond Élise, qui est très mauvaise langue, à la légère Uranie disant : « Je goûte ceux qui sont raisonnables, et me divertis des extravagants — « Ma foi, les extravagants ne vont guère loin sans vous ennuyer, et la plupart de ces gens-là ne sont plus plaisants dès la seconde visite. »

D. dit: 24 mai 2014 à 23 h 37 min

Je sais que vous la trouvez sotte, vous l’avez dit, mais vous n’êtes pas obligé de hurler avec les loups.

D. dit: 24 mai 2014 à 23 h 36 min

Prenez exemple sur Daaphnée, renato. C’est une femme de caractère, elle sait ce qu’elle veut, elle ira loin.

D. dit: 24 mai 2014 à 23 h 35 min

Renato, vous me décevez beaucoup. Vous incarnez la majorité silencieuse de ceux qui refusent de se mouiller. Vous êtes un populiste, au fond.

Lumlud dit: 24 mai 2014 à 23 h 32 min

Attendons confiants que Martin Schulz désavoue son parti (renato)

C’est très facile de désavouer un parti, renato. C’est même la solution confortable. Mais sans parti on ne peut rien faire. La politique pratique est faite de compromis.

Daaphnée dit: 24 mai 2014 à 23 h 07 min

Oh, c’est presque mimi, ça ML !
Mais si on décolle un peu, parler « de », langage/métalangage, c’est bien une prétention de l’esprit, non ?

Widergänger dit: 24 mai 2014 à 22 h 56 min

Daaphnée, on devrait être très surpris si on apprend un jour qui vous êtes (âge, profession, etc.). Ou pas du tout. C’est selon.

Widergänger dit: 24 mai 2014 à 22 h 54 min

« La bête résiste d’autant plus à se laisser attraper »

Daaphnée est très douée pour parler d’elle, c’est drôle.

Sergio dit: 24 mai 2014 à 22 h 31 min

D. dit: 24 mai 2014 à 21 h 29 min
Toujours plus pire
mais c’est du français pour Auvergnat !

Ha non le premier homme c’est Ferdine ! Proust peut-être une fois ou deux faudrait être sûr.

Nous ce qu’on dit en Auvergne c’est « gros-t-âne »… Ca se prononce bien c’est coulant…

ken /lo dit: 24 mai 2014 à 22 h 27 min

si producteurs d’explications puissent être les recours à « l’imitation » et parfois justifiés d’une manière « globale »d’une pratique ou d’une démarche, il me semble que ces théories touchent aussi vite leurs limites qu’elles semblent satisfaire ceux qui s’y attachent -ou aliènent ? (ce qui est le cas de quelqu’un comme R Girard .

renato dit: 24 mai 2014 à 22 h 27 min

Attendons confiants que Martin Schulz désavoue son parti qui s’est révélé pour ce q’il est… bon, évidemment, il y a un moment de décadence pour toute formation politique et le SPD ne fait pas exception…

........ dit: 24 mai 2014 à 22 h 26 min

‘Humor is emotional chaos remembered in tranquillity.’

ça dépend la manière de les éprouver, de les exprimer quand c’est pas à combien………

magnifique fin de semaine à bruxelles aussi ???

Daaphnée dit: 24 mai 2014 à 22 h 14 min

la clarté de l’exposé, c’est clair.

Ah ?
Je trouve au contraire cela limpide ! Bon, mais si vous n’avez pas été confronté à ce que dit valery …
Cela dit, tant qu’on est dans l’abstraction d’une pensée sur le texte littéraire et les processus de création, c’est très simple de suivre Valery. Ce qu’il dit est même évident.
En revanche, se coltiner un texte et parler de ce qui s’y met en mouvement, s’y donne à voir etc … sans tomber dans le travers de principes ou « contre-principes » esthétiques, c’est plus difficile …
La bête résiste d’autant plus à se laisser attraper par des mots qui ne sont pas les siens !
Du moins, c’est ma modeste observation sur la question ..

Daaphnée dit: 24 mai 2014 à 21 h 51 min

, avec beaucoup de vide.

Allez, qu’à cela ne tienne, un peu de plein:
pour ce que je disais à ML, c’est une façon de regarder le texte dans lequel le langage est à la fois substance et moyen.
C’est l’approche qu’à développée Valery dans une théorie de la littérature qu’il a appelée « poétique ».

Géologue dit: 24 mai 2014 à 21 h 43 min

« pour ma part je fais dans le lapidaire »
Daaphnée

Surtout dans le tuf, avec beaucoup de vide.

ken /lo dit: 24 mai 2014 à 21 h 38 min

je croyais que c’était une imitation créatrice,libre et ludique du professeur wider des der!

La nouvelle concierge porte des mules dit: 24 mai 2014 à 21 h 38 min

« vous puissiez lire et saisir ce que cela peut induire  »
dafnoz

Mais vous n’induisez jamais rien ma chère, toujours soit un premier degré digne de TKT soit un vide intersidéral où seul D. peut nous donner envie de voyager.
Ne vous prenez pas pour ce que vous ne serez jamais.

D. dit: 24 mai 2014 à 21 h 29 min

ken /lo dit: 24 mai 2014 à 20 h 29 min
Toujours plus pire:

Toujours plus pire
mais c’est du français pour Auvergnat !

Daaphnée dit: 24 mai 2014 à 21 h 12 min

à quoi que ce soit que j’ai écrit sur la poésie

Dites, ML, pour ma part je fais dans le lapidaire mais tout de même quand vous simplifiez pour dire « La poésie française depuis Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Mallarmé n’est plus « imitation » (mimesis) mais création (poiesis). », ça ne peut pas tenir longtemps parce que vous opposer principe esthétique à processus de création.
Le(s) premier(s) peut contraindre le second, oui. Mais le second est à l’oeuvre tout le temps, qu’on soit ou non dans la mimesis et c’est bien pour cela que le langage possède cette vertu de créer le monde (Ponge etc ..) et non de l’imiter ..

keep cool dit: 24 mai 2014 à 21 h 04 min

@JC 20 h 29 min
ya pire- faut vivre dans le réel, vieux

@Popov
ueda a de l’humour et peut être crispant mais ne se prend pas très au sérieux, jc adore faire enrager, mais n’est pas si mauvais bougre

Daaphnée dit: 24 mai 2014 à 20 h 58 min

On jurerait du baroz, un vrai goût de pipilet.

Il faut dire que pour vous qui avez déjà du mal à déchiffrer une phrase, on n’attendra pas que vous puissiez lire et saisir ce que cela peut induire …

La nouvelle concierge porte des mules dit: 24 mai 2014 à 20 h 43 min

« Ce que vous relevez là, U., des observations de l’IRIS est la lame à double tranchant , non ? »
dafnoz

On jurerait du baroz, un vrai goût de pipilet.

JC..... dit: 24 mai 2014 à 20 h 29 min

Esclaves, mes amis, mes frères !

N’oubliez pas d’aller voter pour une crapule européenne, demain !… Choisir son maître est bandant : c’est si bon de croire au Père Noël de la démocratie représentative….

Bon dimanche !

Daaphnée dit: 24 mai 2014 à 20 h 24 min

« En définitive, et contrairement à ce qu’on pensait à l’époque de la grande théorie des « industries culturelles » – pour reprendre l’expression néomarxiste d’Adorno, de Horkheimer et de l’école de Francfort dans les années 1950 –, un pays peut très bien posséder les moyens de production et ne pas influer sur les contenus produits. Cette nouvelle donne dans l’économie de la culture est à prendre en compte pour comprendre la bataille mondiale des contenus qui se déroule désormais sous nos yeux.  »

Ce que vous relevez là, U., des observations de l’IRIS est la lame à double tranchant , non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*