de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres
On l’appelle « la Beeb » ou encore « Auntie »

On l’appelle « la Beeb » ou encore « Auntie »

Auntie (Tantine) ? Plutôt familier pour désigner un mastodonte. C’est aussi que vu d’ailleurs, on ne mesure pas la place inouïe qu’elle tient dans l’imaginaire, l’histoire et la vie quotidienne des Anglais. A sa création en 1922, la British Broadcasting Company Ltd est une compagnie privée qui ne deviendra publique que quatre plus tard sous le nom de British Broadcasting Corporation. Dans les deux cas, un même sigle d’une puissance symbolique inégalée, d’abord associé au prestige de l’Empire britannique puis au Commonwealth. Mais quel rayonnement et quelle force de pénétration ! Car dès 1932 la BBC World Service s’employait à « dire la vérité » au reste du monde et à partir de 1936 à diffuser des émissions télévisées.

Malgré les crises, les affaires, les récriminations, les scandales, elle inspire un respect et jouit d’un crédit que l’on veut croire inentamé cent ans après. Il est vrai que la devise de la radio des radios, puisée dans le Livre de Michée, en impose : « Nation Shall Speak Peace Unto Nation (« La nation parlera de la paix à la nation »). Lord Reith, son fondateur, était un presbytérien écossais hanté par sa mission ; directeur général jusqu’en 1938 puis gardien du temple ad eternam, il lui avait inoculé le virus de l’indépendance. Churchill en fit souvent les frais et c’est peu dire que les deux hommes se méprisaient. Le souci du bien public, dont Reith se voulait le prophète inspiré, exigeait que l’on sanctuarisât la BBC en la protégeant des affairistes et des politiciens fussent-ils parvenus au faîte de l’Etat. La Seconde guerre mondiale allait augmenter encore sa réputation internationale en l’associant de facto à la défense de la démocratie contre la barbarie totalitaire.

Classique jusqu’à la caricature, elle incarne de longue date l’Institution par excellence plus encore que le National Heritage ou les Lloyd’s. Sa charte est le socle d’une déontologie rigoureuse qui fut parfois prise en défaut. Toutes les radios et les télévisions étrangères qui, l’ayant à raison érigée en modèle, ont épluché son statut (société de droit public à charte royale qui n’a de comptes à rendre qu’au Parlement) pour s’en inspirer, ont buté sur un paradoxe : il s’avère aussi contraignant sur le plan formel qu’indépendant dans la pratique. Le gouvernement a beau nommer les membres de son conseil d’administration, jouir en principe d’un droit de veto sur les programmes et fixer le montant de la redevance, la BBC n’admet pas que l’Etat se mêle de ses affaires. N’empêche que jusqu’à son cinquantenaire, elle tolérait que les agents du MI5 (contre-espionnage) enquêtent systématiquement avant le recrutement de ses journalistes et de ses cadres.

Comme le montre bien David Hendy dans l’essai qu’il vient de consacrer à The BBC : a people’s history, elle a réussi à créer un lien quasi mystique entre les Anglais et leur radio et leur télévision parce qu’elle s’est voulue fidèle à la sainte-trinité de ses valeurs d’origine : éduquer, informer, distraire. La « qualité BBC » n’est pas un mythe qu’il s’agisse de ses journaux radiophoniques ou télévisés, de ses reportages, de sa couverture de l’actualité internationale, du sérieux de ses documentaires, de la réalisation de ses feuilletons, de sa créativité et de la qualité de sa langue- même si l’on ne s’y exprime pas en permanence en shakespearien.

Si conservateurs et travaillistes lui ont de tous temps reproché de « manquer d’impartialité », feu croisé qui est plutôt bon signe (haïr la BBC est une tradition britannique depuis la fameuse « “British Bastard Corporation » chère à Mrs Thatcher aux plus récents reproches d’élitisme), Boris Johnson parait décidé à lui faire la peau en faisant en la privant de fonds publics- en l’espèce la redevance audiovisuelle qui assure l’essentiel de son financement. Au début de cette année, son gouvernement l’a gelée pour deux ans. Mais on sait le premier ministre bien versatile et on ne l’imagine pas priver son pays d’un instrument de lutte contre la désinformation au moment où la crise avec la Russie rappelle à quel point la voix d’« Auntie » porte loin et fort…

‘(« Monument en hommage au débarquement du 6 juin 1944, Ouistreham » photo Passou)

Cette entrée a été publiée dans Histoire.

1077

commentaires

1 077 Réponses pour On l’appelle « la Beeb » ou encore « Auntie »

Bloom dit: à

Mon ami londonien Sean, ancien journaliste à la BBC, a rencontré Krstie, son épouse finlandaise lorsqu’ils étaient collègues à Bush House, le siège du World Service (équivalent de RFI).
Lors d’une de leurs premières sorties dans un pub de Kilburn (quartier à forte concentration irlandaise), Sean était en train de commander les consommations au bar quand un vieil Irlandais lui demanda d’où venait la jeune femme qui l’accompagnait.
‘She’s Finnish’ (elle est finnoise), répondit-il.
Le vieil irlandais de rétorquer: ‘What d’you mean she’s finished. She’s only just began’. (« Comment ça elle est finie, elle en est qu’au début, allons!)

Ce que la littérature, l’écrit en général, ne parviendront jamais à ‘rendre’, l’intonation, souvent une composante essentielle du message.

rose dit: à

Magnifique, autant que le I knew hier matin.
Et cela fait le sel de nos échanges, lorsque chacun y va de son point de vue.
Bloomie.

rose dit: à

Mon amie Maïa, finnoise, a rencontré Bill son rosbeef (arghhh) en Écosse.
Ne sais pas les circonstances.
Mais pour Bill, hors écossais, pas de whisky.

lmd dit: à

JC, vous avez raison car je ne saurais pas reconnaître à coup sûr l’accent des dockers musiciens afro américains. Je préférerai causer baignade, avec de tout petis enfant à l’Alycastre ; avec des amis ingambes à l’Indienne ; sans aucunes contraintes, à la pointe du Grand Langoustier ; ou causer de grapin enragué, ou d’oursins ouverts sur les rochers, etc .

et alii dit: à

j’ai retrouvé le nom de la revue : »https://www.leslibraires.fr/editeur/minuit/collection/ecrit-du-temps/ » pas le numéro;
DHH NE PEUT PAS AFFIRMER que je l’ai appris sur la RDL ! comme elle a prétendu qu’ici, elle était tout, et que les étrangers comme moi, étaient des ignorants (qui piquaient tout!)
je crois que c’est plus qu’assez dit ;j’aurais été ravie de pouvoir remercier ici d’ une pensée un peu généreuse pour moi; car ce qui est sur, c’est que j’ai travaillé pour avoir découvert Gould, ou Schneider invité par Pompidou pour tous,et chez qui travailla une de mes anciennes condisciples;

Jazzi dit: à

Double peine pour les homos syriens, foi de léZard !

renato dit: à

« Sans blé reste le grand bonheur de vivre ! »

Pas de brioches donc, rose, ni canapés caviar, saumon, mortadelle ?!

et alii dit: à

dans celien sur marilybn il est question d’une « accusation de meurtre d’ub psy qui « aurait eu la peau » de l’actrice
avoir ,faire la peau(voir le billet)
je ne sais pas si c’est de l’argo:je n’ai pas cherché;

si des erdéliens qui ont dit au début qu’ils voulaient mon fils (sic) ont désiré et désirent toujours faire ou avoir ma peau , je n’ai pas cogité là dessus; si c’est ce qui a inspiré telle ou telle dame, big ou small mother! je l’ignore ;vous pouvez mieux que moi élucider cette question et votre lacanisme: comme j’ai répondu à mon premier psy que je n’avais pas choisi, et que je sus quitter, « I don’t care »;parce que je n’aurais pas su dire « je m’en fous » ni « je m’en tape qu’on ne disait pas encore »

et alii dit: à

d’un psy
bye bye

et alii dit: à

mais j’ai bien relu:
« Après avoir été adaptée au théâtre, les deux premiers volumes de cette trilogie sont devenus une série que BBC 2 a diffusé avec succès le 21 janvier (et bientôt sur Arte). L’histoire, écrite par »
vous aimerez, chers petits loups!

D. dit: à

J’ai un double 33 tours de bruitages de la BBC avec dessus tout un tas de bruits et sons extraordinaires. Quelquefois j’aime en faire profiter mes voisins pour les intriguer.

Jazzi dit: à

Quelle purge, et alii !

D. dit: à

Je préfère 100 fois la Finlande dans l’Union européenne plutôt que l’Ukraine.

et alii dit: à

conclusion du billet CROMWELL
C’est surtout parce que l’homme est un loup (wolf) pour l’homme, pensée qui ne nous quitte guère en observant Cromwell naviguer dans la conquête du pouvoir.
ET J’AI LU CNRTL SUR lupanar! édifiant!

D. dit: à

C’est vendredi 13 et donc voilà :

Venues une fois encore d’Afrique du Sud, les souches BA4 et BA5 débarquent en France et vont dans les quelques mois à venir remplacer les autres.

20 % encore plus contagieux.
Porteurs de la mutation F486 associée à une réduction de la neutralisation des anticorps.

Tout un programme.

et alii dit: à

il va sans dire que lorsque j’écris « étranger comme moi » , je veux dire que je suis étrangère au monde des erdéliens,qui me reprocheraient jusqu’à l’air que j’ai respiré à ma naissance!

et alii dit: à

c’est à dire que j’ai la nationalité française, depuis ce mois d’avril où je suis née ;sans en perdre un fil!

et alii dit: à

personne ici n’a fait autant de jeux de mots qu’un suédois , professeur de français dans son pays d’où il était descendu à vélo, pour oublier son ex femme, chirurgienne; j’en avais conclu alors que ce qui était typiquement français, à ses yeux, c’était de faire des jeux de mots, pédalant ou non

Jazzi dit: à

« des erdéliens,qui me reprocheraient jusqu’à l’air que j’ai respiré à ma naissance! »

Paranoïa, quand tu nous tiens !

Bolibongo dit: à

,qui me reprocheraient jusqu’à l’air que j’ai respiré à ma naissance!

Mais qu’est-ce que vous nous gonflez avec ça! 😉

Amanda Lire dit: à

# Qui a lu le dernier Michel Onfray sur les objets trouvés des incohérents?

Amanda Lire dit: à

Qui a lu le dernier Michel Onfray sur les objets trouvés des incohérents?

Mis à part pourmapar, ce me semble.

Janssen J-J dit: à

ils n’auraient jamais voulu d’elle à la shoah-chabana, respirait un autre air sémite, une fourberie que lui reprochait louis-ferdinand pas touche à sa naissance…
Fait chaud ce matin. De + en + tarée, icelle !

Viens de relire les courageux plaidoyers du président Volodymyr Zelensky depuis le 24 février. Dans l’ordre…
– si c’est nous aujourd’hui, ce sera vous demain
– la cible n° 1
– battez vous contre la guerre
– un terrorisme d’Etat
– Soixante-dix-neuf
– Ils ont voulu détruire l’Ukraine tant de fois et ils ont échoué
– La nuit qui aurait pu arrêter l’histoire
– Nous avons déjà gagné notre avenir
– Laissez la guerre les nourrir
– Je resterai ici
– l’Ukraine est devenue grande
– Nous devons redonner confiance aux Occidentaux
– Aux mères russes
– Entends-tu, Moscou ?
– Ils bombardent nos monastères, nous soignons leurs prisonniers
– Les Russes honnêtes
– Est-ce trop demander ?
– Les affaires contre les enfants
– L’irradiation russe
– Les principes valent plus que les profits
– La liberté doit être mieux armée que la tyrannie.
… (séquence d’admiration)

« Noir » (textes et dessins de pendus) de Sylvain Tesson… Une véritable imposture d’Albin Michel à 25 euros. Ce mec me répugne de plus en plus !

Vu itou « le jeune homme »… le nouveau roman d’Annie E., chez Gallimard, pour nous changer de Guerre, une véritable somme de 35 pages ! Heureusement qu’avec Orhan Pamuk, ‘Les nuits de la peste’, chez le même éditor, on en a pour son argent bien récupéré : 25 euros pour 683 pages.
Ai ri depuis deux jours du bon mot de cette espiègle internaute qui me revient sans cesse : « depuis qq semaines, je lis Proust avec plaisir. J’ai hâte d’arriver à la deuxième phrase ».

Bàv, il fait très beau à Raguse ou plutôt Dubrovnik et l’eau bleue à 21°. Idéale pour se purger des stupidités qui jonchent et encombrent le sol de cette république livresque.

renato dit: à

Vatican (cardinal Pietro Parolin) : « Envoyer des armes en Ukraine ? Il y a le droit à la défense ».

La Finlande est entrée dans l’UE en 1995, il est d’ailleurs l’un des pays de la zone €, avec de belles pièces de monnaies, p. ex. :

https://it.m.wikipedia.org/wiki/File:2_€_Finlandia_2010.png

et alii dit: à

j’ai regardé plei d’images de ciels nuageux, mais je n’en ai pas trouvés qui ressemblaient vraimen à ceux de l’image; autres formes, trop de couleurs;je renonce ; I don’t care

et alii dit: à

plein vraiment

et alii dit: à

je vous stratosphériserais donc!alors criez

et alii dit: à

l’inverse des tarés , c’est des ratés!

et alii dit: à

« Megaphone,porte voix,avec fonction sample,siréne pour association manifestation » ça s’appelle, si auntie ne vous suffit pas  » la voix d’« Auntie » porte loin et fort)

Bloom dit: à

Venues une fois encore d’Afrique du Sud, les souches BA4 et BA5 débarquent en France

Une chronique du paléolithique fait apparaitre qu’ ‘erectus’, sous sa forme australopithèque, est venu du sud de l’Afrique pour débarquer en France où il devint successivement néandertalien et sapiens. Outre que l’ADN du spécimen D. démontre une filiation directe avec l’ancêtre africain, il révèle également que celui-ci possède 6O% de son patrimoine génétique en commun avec les mouches.
Mutatis mutant-1O.

et alii dit: à

mais j’ai quand même trouvé en « légende sur la photo
: »la flamme » et « sword beach »
c’est comme un commencement!
bonne journée enthousiasmez vous bien les uns les autres

Bloom dit: à

En page 8 du Canard, remarquable chronique de Sorj Chalandon sur la victoire du Sinn Fein en Irlande du Nord.
What next?

D. dit: à

Je ne comprends pas par quels mécanismes juridiques l’Union européenne peut donner à l’Ukraine, pour s’armer, des sommes, qui cumulées vont dépasser le milliard d’euros. Ces sommes sont payées par les états membres de l’UE donc indirectement par leur contribuable. Au delà de l’aspect financier, il y a le principe d’armer une entité non européenne dans le cadre d’un conflit où les membres de l’UE ne sont pas belligérants. Normalement cela regarde d’abord individuellement chaque pays membre de l’UE.
En France ceci devrait faire l’objet de débats à l’Assemblée nationale, voire de votes. Or il n’en est rien. Ou alors quelque chose m’a échappé. Dites-moi.
Messieurs les juristes, je vous écoute : par quel mécanisme cela se peut-il ?
Personnellement, je n’ai jamais donné mandat, de toute ma vie, en ma qualité de citoyen français, à qui que ce soit, pour agir de la sorte.

Janssen J-J dit: à

les anartistes ?… Nous en recommanderiez-vous la lecture, Pat V (pourmapar – AL – rptv ?), vous qui appréciez l’immense culture artistique de miguel onfré ? – Perso, je me tâte du doigté, après avoir été maintes fois échauffé.
@ au fœtus baveur en manque d’oxygène judéochrétien : « MAIS JE PEUX DIRE QU40 Pompidou -« revue parlée » je crois s »appelait le cycle de conférences,- SChneider venait de sortir Marilyn dernières séances, et répondait aux questions »..
(Un modèle dé loquance orthogénitalographique en stratosfaire, azurément)… Rikanon un brin 🙂

et alii dit: à

POUR TANTINE, j’ai trouvé l’oncle sur la BBC/
Le 6 juin 1944, mon grand oncle Cyril, du côté de ma mère, combattait sur les plages de Normandie, nom de code épée. Il a vu son meilleur ami emporté par un obus et plusieurs membres de sa compagnie mourir au combat. Une fois l’attaque initiale sur la plage terminée, lui et sa compagnie ont traversé la France. Il y avait peu de résistance de la part des Allemands, jusqu’à ce qu’ils se retrouvent sous le feu nourri des chars Panzer allemands. Cyril a réussi à éviter de se faire tirer dessus personnellement, mais le MG42 au sommet du Panzer a assez mal déchiqueté son peloton. Lui et sa compagnie étaient piégés au bord d’un foret, et les chars s’enfermaient autour d’eux. Puis courageusement, et bêtement, Cyril sprinta vers le char le plus proche, qui avait cessé de tirer. Il s’abrita derrière un arbre et lança une bombe sous le char. Le char s’enflamma, tout fut en vain cependant, car environ 10 secondes plus tard, 7 ou huit chars Sheman ont émergé pour repousser les Panzers restants. Mon oncle a vécu la guerre et est décédé à l’âge mûr de 84 ans.

© Le droit d’auteur du contenu contribué à cette archive appartient à l’auteur.
https://www.bbc.co.uk/history/ww2peopleswar/stories/47/a2712647.shtml

Janssen J-J dit: à

What next?
… itou, un papier obligé comme un autre sur le retour de « Guerre » de Martin Destouches, en page 6 (De qui que tu te croyes ?) – Hein ! … – Sorj a un trop gros tropisme pour l’Irlande, des points aveugles, c un peu suspect, robert ! Attention !

Janssen J-J dit: à

@ quelque chose m’a échappé
Anéfé. Marine, sans doute !…

et alii dit: à

CE qui me plaît:
« RT @madmanclaro: Ça existe le Goncourt de la salade d’ail des ours au parmesan? C’est pour un ami qui est moi. »

B dit: à

lorsque j’écris « étranger comme moi » , je veux dire que je suis étrangère au monde des erdéliens,qui me reprocheraient jusqu’à l’air que j’ai respiré à ma naissance!

Et on en reprend une louche. Refrain connu, périodique, rengaine. Chacun même le plus misérable est unique, vous dans votre genre, à
passer une partie non négligeable sur ce blog, aussi. Je crois que personne ne revendiquera être l’auteur de votre ADN.

Jean Langoncet dit: à

@Ce n’est pas parce que « youpin » est une des grandes trouvailles du ‘parler popu’ (& non pas du front popu) qu’il faut se sentir obligé de ‘faire peuple’. Céline lui préfèrait d’ailleurs l’élégant, le gouleyant « youtre »

Extrait de Bagatelle pour un massacre, sous toutes réserves car trouvé sur le Net et jamais lu (ni aucun des pamphlets) :

« Je ne sais plus quel empoté de petit youtre (j’ai oublié son nom, mais c’était un nom youtre) s’est donné le mal, pendant cinq ou six numéros d’une publication dite médicale (en réalité chiots de Juifs), de venir chier sur mes ouvrages et mes « grossièretés » au nom de la psychiatrie. La rage raciste de ce pleutre, sa folie d’envie se déguisaient pour la circonstance en vitupération « scientifique ». Il en écumait d’insultes, cet infect, dans son charabia psycholo-freudien, délirant, pluricon. Cet imbécile d’après son verbiage, sa marotte, son pathos, devait être aliéniste. Les aliénistes sont presque tous idiots, mais celui-ci donnait l’impression d’un véritable tétanique en « sottise », d’un super critique en somme. Je ne sais plus par quelles tares, mentales et physiques, par quelles abjectes perversions, monstrueuses dispositions, obsession très cadavérique, pourriture d’âme, ce sous-enculé de la cuistrerie expliquait tous mes livres, mais, dans tous les cas, jamais crapaud pustuleux (ma pomme) tout dégoulinant de fiente vénéneuse ne fut plus hideux, plus insupportable aux regards de la blanche, parfaite colombe (lui-même). Tout ceci sans importance, mais une petite remarque s’impose, amusante : le Freudisme a fait énormément pour les Juifs de la médecine et de la psychiatrie. Il a permis à tous ces sous-nègres grotesques, diafoireux, dindonnants, du Diplôme, de donner libre cours à toutes leurs lubies, vésanies, rages saccageuses, mégalomanies inavouables, despotismes intimes… Les voici tout pontifiants de freudisme ces saltimbanques de brousse, post-congolais, avec tout leur culot diabolique, de néo-féticheurs… « Tout Liberia dans nos murs ! » Rien de plus comique aux colonies, plus vif sujet de rigolade que l’outrecuidante jactance des médecins indigènes frais émoulus des Facultés coloniales. Ils valent leur pesant de ridicule. Mais ici nous prenons, nous, la bamboula des médecins, juifs pires négrites oniriques, pour argent comptant !… Prodige ! Le moindre diplôme, la moindre nouvelle amulette, fait délirer le négroïde, tous les négroïdes juifs, rugir d’orgueil ! Tout le monde sait cela… Kif avec nos youtres depuis que leur Bouddha Freud leur a livré les clefs de l’âme ! (Élie Faure me déclarait quelques jours avant sa mort que Freud avait découvert l’endroit où se trouvait Dieu ! où se trouvait l’âme !) Admirez comme ils jugent, tranchent, à présent, décident nos youtres super-mentaux menteurs, de toute valeur, de la vérité, de la puissance, souverainement, de toutes les productions spirituelles ! Sans appel ! Freud ! L’alter-ego de Dieu ! Comme Kaganovitch est l’alter-ego de Staline ! »

Jean Langoncet dit: à

Kaganovitch ? Il ne manquait plus que lui …

et alii dit: à

B, que revendiquez-vous, là? Votre unicité? POURQUOI PAS? C’EST à vos ami-e-s de vous soutenir! et à vous de les encourager dans ce jeu que je ne cherche plus à comprendre ; il y en a tant d’autres !
(je crois que P.Assouline aime bien -photographier-les drapeaux

et alii dit: à

il paraît que:
. Les plus anciennes représentations de « drapeaux » connues sont chinoises. Elles dateraient du deuxième millénaire avant notre ère. C’est aussi aux Chinois qu’est attribuée l’invention de la soie tissée, et donc des premiers véritables drapeaux semblables à ceux d’aujourd’hui1.

lmd dit: à

Il faut aimer les choses pour s’y intéresser utilement. Il est tout à fait idiot de s’intéresser à des choses qu’on aime pas.
Si vous aimez l’art contemporain, il est tout a fais inutile de lire Onfray, il n’aime pas et en dit des banalités  Si vous n’aimez pas l’art contemporain il est tout à fait inutile de lire Onfray, il ne dit que des banalités.
https://www.youtube.com/watch?v=8GuLa_KiCVA

lmd dit: à

…il y en a de trop, «si vous n’aimez pas la mer, etc», tout le monde connait.

Jazzi dit: à

« Prodige ! Le moindre diplôme, la moindre nouvelle amulette, fait délirer le négroïde »

Quoi, monsieur Charoulet serait nègre !

Bloom dit: à

L’anti-colonialiste de Ferdine en prend un sacré coup.
Mèkeuluirestildonk?
J’oubliais: LE style.
Qui est à la littérature ce que le point de croix était aux productions sa maman dont la propre maman portait le nom de son fils auteur.
Dame, c’est-y pas beau, l’esprit de famille?
Allo, le docteur Freud, svp…

Jean Langoncet dit: à

Céline sans le style et dans le genre sérieux, c’est Onfray 80 ans plus tard, non ? (Houellbecq avec Guerre ?)

Jazzi dit: à

« Allo, le docteur Freud, svp… »

Quoi, Bloom serait bouddhiste !

Jazzi dit: à

« (Houellbecq avec Guerre ?) »

Plutôt avec Guerre et Pets !

Bloom dit: à

Sorj a un trop gros tropisme pour l’Irlande

Certes. On se connait depuis 1983, Vincennes à St Denis, so…

Ne me dites pas que vous, 3J, démocrate avéré, ne trouvez pas antidémocratique de décider de ne pas siéger à l’assemblée de région parce qu’on y a perdu la majorité pour la première fois depuis 101 ans? Ce qui est l’attitude psycho-rigide du DUP (le parti des dupes), qui devrait se préoccuper davantage des 17 sièges gagnés par les non-alignés de l’Alliance Party (alors qu’eux n’en ont que 25), dont l’immense majorité émane de suffrages de jeunes protestant(e)s fatigué(e)s de la rhétorique belliqueuse de ce parti d’incompétents liés aux milices loyalistes qui tire la Province vers le bas et préfère la pousser vers le chaos au lieu de lui envisager un avenir en commun.

Jazzi dit: à

« LE style (de Céline). Qui est à la littérature ce que le point de croix était aux productions de sa maman dont la propre maman portait le nom de son fils auteur. »

Tu fais de la psychanalyse sans en avoir le diplôme, Bloom ?
Aie aie aie, tu vas te faire enguirlander par et alii !

Bloom dit: à

Quoi, Bloom serait bouddhiste !

Grand véhicule. Songe à troquer pour Petit véhicule, moins gourmand en énergie mentale.

Pour la peine, Baroz, tu répètereras cent fois le mantra « Nam myoho renge kyo » avant de vaquer à tes occupations.

Sois homme.

Om swaha.

D. dit: à

Sauf erreur de ma part il n’y a pas d’obligation légale de diplôme pour psychanalyser.
Par contre il est interdit de se prévaloir d’être psychiatre ou psychologue sans en posséder les diplômes.

D. dit: à

Et alli pourra confirmer et/ou préciser et/ou nuancer et/ou préciser.

Bloom dit: à

Pour apporter du gist à mon mill (some eau to my moulin).

« Political leaders in Belfast and Dublin have condemned the Democratic Unionist party (DUP) for paralysing the Stormont assembly and executive in a dramatic escalation of the party’s campaign against the Northern Ireland protocol.

Sinn Féin and other parties in Northern Ireland described the move as “shameful” and “disgraceful” and said it treated voters with contempt. »
– Guardian

Sinn Fein + les autres partis en Irlande du Nord = +/- 70% des sièges (65 sur 90).

Jazzi dit: à

Bloom, moi j’aurais payé pour lire la préface de Passou aux Pamphlets de l’empafé…
Plaidoyer à charge ou à défense ?

D. dit: à

Je pense que ce qui est important c’est d’avoir soit même été psychanalysé, d’être introduit et reconnu par des pairs et ceci implique en principe de suivre, assimiler et mettre en pratique l’enseignement qu’ils prescrivent. De façon continue.

D. dit: à

N’ayant moi-même jamais été psychanalysé (je n’en ai pas besoin), je ne peux psychanalyser efficacement.

DHH dit: à

@Et alii
vous m’ecrivez apropos d’un echage que je rapporte « je ne vois aucune question formulée comme telle ;or il est question de « réponse »
merci de cette magistrale leçon de precision lexicale :j’aurais du dire « répartie » et non « reponseé et gvous m’avez aidée acompense -un pe- la pauvreté de mon vocabulaire.
vous m’avez renvoyé à la place qui me convient:la cuisine et je vous ai ecoutée ;je viens d’y passer la matinée pour le grand bonheur de l’amie que j’avais conviée a dejeuner
sur Glenn Gould et ce qu’en a dit Michel Schneider je ne me souviens pas d’en avoir parlé , ma culture musicale comme ma culture œnologique étant de niveau neant,je ne vois pas ce que j’aurais pu dire.
alors renoncez avec moi et les autres à votre preoccupation obsessionnelle et pavlovienne, quel que soit le sujet de rappeler que c’est vous « qui avez levé le doigt la premiere  » :

DHH dit: à

@Et Alii
correction d’une phrase illisible de mon post precedent
« …et vous m’avez aidée à compenser-un peu -la pauvret de mon vocabulaire »

Jazzi dit: à

N’ayant moi-même jamais été psychanalysé (je n’en ai jamais ressenti le besoin), je peux d’autant mieux psychanalyser les autres, D.

D. dit: à

Pas du tout, Jazzi. Et et alli pourra, le confirmer. Déjà ce n’est pes parce que tu n’en ressens pas le besoin que tu n’en as pas besoin. D’autre part tu ne peux psychanalyser efficacement sans avour été psychanalysé avant. C’est comme ça, y’a pas à tortiller. Tu me donnes envie d’aller me faire psychanalyser pour que je puisse te psychanalyser après.

pourmapar dit: à

Janssen J-J dit: à

les anartistes ?…

Je ne vous le recommande pas vraiment, certes non 3J.
Déjà la bande annonce recto verso, pour en dire le maximum en peu de pages après coup…!
 » Le trésor retrouvé des « arts incohérents » et au verso,  » Le chaînon manquant de l’histoire de l’art » en lettres capitales blanches sur fond rose.
Rien que ça, un titre sinon deux à la France Dimanche.
On ne saura pas au final de cet opus minimus comment se justifie esthétiquement ce chaînon, sinon qu’ il fut un grand canular populaire pendant dix ans. Tout ça, pour vilipender le ready made de Duchamp, Yves Klein et sa couleur unique le bleu, Malevitch et son carré noir auquel l’illustration de la page de garde oppose en un relief techniquement bien exécuté, Le noir de Soulages, bref tout cela en 170 y compris les illustrations.
Bref, du journalisme à propos de philosophie esthétique.
L’ origine des œuvres de ce  » chaînon manquant » comme les nomme Onfray est plus que douteux. Voir ici :
https://www.dailymotion.com/video/x89zod3
ON préfère et de loin l’essai :  » Les arts incohérents » et le rire dans les arts plastiques de Daniel Grojnowski et Denis Riout chez José Corti, collection les essais 2015 qu’Onfray cite abondamment d’ailleurs.
BàV.

pourmapar dit: à

errata, lire :
en un relief techniquement bien exécuté le tableau noir d’un incohérent, ainsi que le noir de Soulages,

pourmapar dit: à

en 170 pages, faut-il encore lire…

Alexia Neuhoff dit: à

« alors renoncez avec moi et les autres à votre preoccupation obsessionnelle et pavlovienne, quel que soit le sujet de rappeler que c’est vous « qui avez levé le doigt la premiere » DHH

Posture on ne peut plus juste de la créature dénommée Et alii. Pour compléter, il faut l’imaginer au premier rang, collée au bureau du prof, au pupitre du conférencier, à l’estrade d’un colloque, un regard fanatique braqué sur sa cible qui ne saurait exister que par (et pour) sa seule présence.

Jazzi dit: à

Moi je peux te dire que ton problème principal, D., c’est ta perte d’unicité. Et ça a plutôt à voir avec ton père que ta mère…
Pour plus de précision, il faudra payer.

et alii dit: à

croyez, DHH ;que j ‘apprécie les talents culinaires et tant pour les hommes que pour les femmes ; je n’ai aucun désir de contrarier, blesser ni les uns, ni les autres, et j’ai dû remettre en question certaines de mes croyances -par exemple « l’instinct comme on le dit- maternel – pour m’intéresser beaucoup aux temps que nous traversons;
je veille à ne pas introduire la première une « idée » possible de « discussions » partageables , n’ayant pas du tout un caractère autoritaire , et gênée parce que je crois qu’il est plus « facile » de trouver un bon lien signé par un « auteur » qui éclaire un angle du problème en jeu; ,et cela par « respect » pour tous, pour que tous se retrouvent concernés, peut-être pas pour « trancher » sur la RDL. mais pour reconsidérer une autre de leurs
histoires; sans vouloir nécessairement la raconter!
maintenant, je vais chercher un lien « pour D » sur la psychanalyse ; il y en a surement; je vais essayer d’en trouver un bien intéressant ;bonne suite, je ne veux pas introduire une tracasserie ou une « charge mentale » sur la RDL où je n’ai aucune prétention à manager, influencer c’est trop tard!

et alii dit: à

D, je vous mets juste une confirmation qu’il est recommandé d’avoir suivi soi même une psy (dite didactique)avant de recevoir ou traiter quelqu’un comme un patient par lequel on aurait été choisi comme psy de même qu’on aurait reconnu en soi un désir de travail psy avec telle personne
« Pour devenir psychanalyste libéral, c’est-à-dire psychanalyste à son compte, il faut normalement avoir soi-même effectué une psychanalyse de plusieurs années. Une formation est conseillée même si ce métier n’est pas réglementé. »

et alii dit: à

Quelle différence y a-t-il entre analyse et analyse didactique?
par Nicole Minazio | Question & réponse

Question : Une analyse didactique telle que je l’imagine, à savoir une analyse qui ne serait pas dictée par la souffrance et qui proviendrait de quelqu’un ayant des connaissances théoriques relativement importantes, peut-elle se dérouler de façon comparable?
https://squiggle.be/quelle-difference-y-a-t-il-entre-analyse-et-analyse-didactique/

et alii dit: à

« Si, effectivement, il n’est pas pensable que le psychanalyste n’ait pas lui-même poursuivi une psychanalyse souvent longue avec un analyste de son choix, elle n’est certes pas le lieu de l’acquisition d’un savoir.
La psychanalyse est affaire personnelle, indépendamment de toute pression institutionnelle, mais elle est la condition fondamentale pour avoir accès à un cursus psychanalytique.
Le désir de devenir psychanalyste est comme tout désir lié à l’évolution personnelle ; il surgit, s’élabore et est analysé dans le cadre de la relation transférentielle que l’analysant noue avec son analyste.
Tous deux cheminent complètement indépendamment du processus de formation. On ne fait donc pas une psychanalyse pour acquérir un savoir. Il s’agit d’une expérience unique et singulière qui met en perspective les causes inconscientes de la souffrance psychique grâce à la spécificité de sa méthode. Association libre du côté du patient à laquelle répond l’écoute et l’interprétation du côté de l’analyste. Ainsi se présente la cure de parole qui ouvre donc à une vie psychique plus libre, plus riche, plus créative. » sur squiggle!

D. dit: à

Comment définis-tu la perte d’unicité, Jazzi ?

et alii dit: à

malheureusement pour « le regard fanatique », j’aime trop être à l’aise , parfois même « au fond » pour pouvoir m »échapper fumer si je « m’ennuie », etc !

et alii dit: à

effectivement, je n’ai aucun désir de me communiquer ; ce n’est pas pavlovien , puisqu’ainsi m’imagine DHH? QUI N’A AUCUNE INFLUENCE PERSONNELLE SUR MOI ! j’ai trop d’expérience d’autres femmes , pas toutes surdiplomées, ni lettrées ,dont la vie m’a servi de leçons pour ne pas suivre sans « considération »; j’ai encore par un souvenir « important réalisé comme j’avais été bien inspirée de laisser mon premier psy (il était corse! et beau gosse, comme on dit, mais ce n’est pas moi qui l’avait choisi, ni même à l’époque décidé d’entrer en « psychanalyse » et ma première question à lui posée était sur une idéologie éventuelle de la psychanalyse! j’ai travaillé depuis!

et alii dit: à

et pourtant, je pouvais fumer chez ce premier psy!

Bloom dit: à

Poutine refuse d’employer le terme de ‘guerre’ pour qualifier l’invasion de l’Ukraine. Il a recours à l’euphémisme ‘opération spéciale’, procédé que nous conaissons bien en France,la guerre d’Algérie ayant officiellement cessé d’être appelée « opération de maintien de l’ordre » en 1999.
Comme il ne s’agit pas d’une guerre, les soldats peuvent refuser d’aller au combat, ce que certains ne se privent pas de faire.
Les choses changeront si Poo-Tin décrète la mobilisation générale, qui n’est pas compatible avec le format d’une ‘opération spéciale’…
Putin, ou comment perdre sur tous les fronts.

et alii dit: à

il est dit: même si ce métier n’est pas réglementé. »
alors le »il faut poser des questions »!!
tu parles!

et alii dit: à

R2CEMMENT? J’ai fait remarquer à une femme qu’elle me signalait toujours des femmes comme des « battantes »,sans lui rappeler qu’elle me vantait des femmes parce que « douces »
ah les usages et les clichés!

DHH dit: à

@Bloom
les operations etaient dites de « maintien de l’ordre  » et la guerre se disait « évènements »
on duqauit depuis les evenements a cause des evebnements ;je me souviens ,revenue chez moi pour les vacances de Noel ;d’avoir entendu une de mes amies de classe me dire furieuse qu’ a cause des « evenementsé » elle avait du annuler sa soirée de reveillon ,son mari ayant ete scandaleusement requis ,comme par hasard ,pour cette nuit de nouvel an au titre de la terrtoriale
Pour moi qui baignais a Paris dans l’agitation estudiantine autour de cette sale guerre qu’on applelait par le nom qu »elle meritait ,c’etait comme si je debarquais sur la lune

Jean Langoncet dit: à

@c’etait comme si je debarquais sur la lune

N’étes-vous pas née en Algérie, autrement dit en France ? L’Ukraine est un pays indépendant et souverain ; les ukrainiens ne sont pas nés en Russie et il ne vient à personne, pas même à Poutine, l’idée de qualifier cette agression de guerre civile, que je sache

Bloom dit: à

Si proche de la réalité des choses et pourtant si loin, DHH…
Toutes proportions gardées, c’est ce qui s’est passé avec des amis venus de France me rendre visite à Belfast qui ont découvert que mes adorables élèves protestants de Lisburn (banlieue sud de Belfast) niait ou choisissait d’ignorer l’existence d’un conflit sur leur sol, quelques mois après la grève de la faim.
Le « chez moi » qui vous utilisez me renvoie au souvenir de mon cher ami Robert A. avec qui je partageais la conviction profonde qu’il y a toujours de la place pour tout le monde…

DHH dit: à

Et alli
vous enfoncez une porte ouverte en disant que je n’ai aucune influence sur vous
c’est doublement une evidence ;
d’abord je n’ai jamais ni souhaité ni cherché a en avoir
et si j’en avais eu vous ne seriez pas telle que tous vous voient ici

et alii dit: à

merci, DHH, de bien préciser « tous » ; c’est un fait que j’ai laissé G.Haddad dire quelques paroles fortes sur les obsessions de certains ici:

et alii dit: à

et si j’en avais eu vous ne seriez pas telle que tous vous voient ici
vous pouvez toujours l’écrire! cela me semble moins sur;
il y a d’autres possibilités de « conversations »!

Jazzi dit: à

« Comment définis-tu la perte d’unicité, Jazzi ? »

Prendre rendez-vous avec mon secrétariat, D.

et alii dit: à

j’espère DHH que vous obtenez de « tous » des gratifications substancielles pour ce qui n ‘est peut-être pas un sacrifice pour vous (de vous manifester ainsi)
bonne suite et congratulez vous au mieux pour chacun

et alii dit: à

ntre 1990 et 2001, le projet Génome humain a cartographié le code génétique de notre espèce. Mais pour des raisons techniques, près de 8 % de l’ADN manquait à l’appel, soit l’équivalent d’un chromosome entier. Un consortium de plus de 100 chercheurs sous la direction d’Adam Philippy, de l’Institut américain de recherche sur le génome humain, à Bethesda, et de Karen Miga, de l’université de Californie à Santa Cruz, a repris le flambeau et, au terme de trois ans de travail, vient de publier le tout premier génome humain complet.
Des membres du consortium aspirent désormais à lire les séquences ADN entières de centaines de personnes issues du monde entier, afin de capturer de façon exhaustive la diversité humaine. En attendant, ce génome fait office de véritable pierre de Rosette, grâce à laquelle chercheurs et médecins pourront examiner les variations génétiques dans des centaines de milliers d’autres génomes.

et alii dit: à

sur la pierre de ROSETTE:
, la pierre de Rosette n’est plus une pièce unique,

renato dit: à

Analyse (psyco) c’était un truc qui intéressait nos pères et éventuellement, nos grands-pères. Aujourd’hui pour être en paix avec soi-même il suffit de mettre un fait après l’autre, tout le reste ce ne sont que des pertes de temps pour une foule de gâtés-pourris.

renato dit: à

Un homme et une femme sur la 5 : raz les pâquerettes les intellos.

et alii dit: à

allons renato pourquoi pas renatous
JE crois que c’est moins simple!

renato dit: à

Si vraiment vous voulez la jouer kul-tivée c’est Renatus.

Patrice Charoulet dit: à

CNews

CNews a le culot de ressasser cette phrase : « La liberté est-elle une espèce en voie de disparition? »
Réponse : Non. La preuve : CNews, chaîne Zemmour, du matin au soir, a un clair parti pris en faveur des idées de la droite extrême.

renato dit: à

En regardant les infos en continu vous vous faite du mal, Charoulet.

D. dit: à

Moi la rosette je l’aime de Lyon.

Jean Langoncet dit: à

@moi j’aurais payé pour lire la préface de Passou aux Pamphlets de l’empafé…

Continuer à pouvoir cancaner n’a pas de prix pour les plus blasés d’entre-nous

Jean Langoncet dit: à

@Comment définis-tu la perte d’unicité

Le fait d’être étranger à soi-même, aliéné ; mais je m’immisce. Les délices du mauvais goût qu’il dirait Trouille

renato dit: à

Blasé ? ce n’est qu’ne façon de se pro-jeter. Généralement les blasés ce ne sont que des cons qui jouent l’indifférence pour simple snobisme.

et alii dit: à

merci, renato, mais excusez moi; je ne me sens pas de jouer maintenant; et surtout pas sur la RDL; mais je ne veux pas non plus vous ennuyer; je suis sure que vous comprenez tres bien sans le « blog prestigieux », son « pilpoul » comme il le nomme et la comédie galipettes ; je remercie P.Assouline pour m’avoir découvert les cuisines et les chefs qu’ à ma différence il sait supporter;mais je ne veux plus, je ne peux plus m’imposer ces scenarii, et meurtres sur ordonnance;
bonsoir

et alii dit: à

pavlov:
« . Des intrigues écartent alors Ivan Setchenov, envoyé en disgrâce à Odessa, mais il bénéficie des cours d’un autre grand maître

Jean Langoncet dit: à

@Généralement les blasés ce ne sont que des cons qui jouent l’indifférence pour simple snobisme

Il en est d’autres qui prétendent, avec un certain regret, que la chair est triste, qu’ils ont lu tous les livres, vu toutes les photographies en valant la peine, mangé tous les homards …

Jean Langoncet dit: à

Bonne soirée au spleen doctors de la RDL et à mon chat Bakounine qui la passe chez le véto

Jean Langoncet dit: à

aux

renato dit: à

On n’a même pas lu tous les livres qu’on aurait aimé avoir lu, etc.

Bloom dit: à

Ouistreham.
« Ouistreham vient du terme anglo-saxon ham qui signifie la maison. Ouist vient de west qui veut dire Ouest. On retrouve cela aussi dans le nom de la commune d’Etreham. Les mots ouest, est, nord et sud sont des termes d’origine scandinaves ».
Wiki

Ham sweet ham, Hamlet sweet Hamlet, good night sweet prince…

et alii dit: à

hameau:CNRTL/
Étymol. et Hist. Fin xiies. hamel (Denis Piramus, St Edmund, éd. H. Kjellman, 2197). Dér. de l’a. fr. ham « petit village » (Id., ibid., 2199), lui-même issu de l’a. b. frq. *haim « petit village » (all. Heim « domicile, foyer »), cf. les toponymes Le Hamel, Hamelet, Hamelin et Hem ds Dict. des communes, Paris, 1974; suff. -eau*.

DHH dit: à

SCENARII,au lieu de SCENARIOS , la bourde de ceux qui croient en remontrer aux ploucs par leur pratique distinguée de la langue et leur familiarité avec ses subtilités
Comme les femmes qui disent :je me suis permisE soucieuses de montrer leur maîtrise de ces règles d’accord ignorées du vulgum pecus

et alii dit: à

Comme les femmes qui disent :je me suis permisE soucieuses de montrer leur maîtrise de ces règles d’accord ignorées du vulgum pecus
j’espère pour elles qu’elles n’ont pas les cheveux rouges , comme qui vous savez!

Parenthèse dit: à

Cette haine pathologique de DHH et de la communauté Erdeelienne dans son ensemble use la patience des mieux disposés .

renato dit: à

“scenarii”, mot du XIXe siècle désormais remplacé par “scenari” (voir Treccani à la voix scenario : talvolta vere e proprie proiezioni su uno sfondo di “scenarî” filmati altrove).
Sylvano Bussotti aurait écrit “scenarî” (je me souviens de leggî).

B dit: à

D, le clonage, la programmation des individus via les medias encore qu’ici nous ayons un choix assez important, restent les sentiers non balisés pour prendre la tangente.

B dit: à

Moi la rosette je l’aime de Lyon.

Préféré à les produits de région, du terroir. Ici on peut goûter à une saucisse des Pyrénées qui a très bon goût. Je recommande, c’est un peu plus cher, on en trouve au carrefour market du coin à la coupe.

B dit: à

Préférez.

DHH dit: à

@Renato
certes vous parlez pour l’italien mais la règle en français est que les mots etrangers forment leur pluriel comme s’ils étaient français :un scenario,des scenarios.
*A ce propos un fait amusant;
c »est une ‘application inadaptée de cette règle qui explique l’orthographe NapleS*,avec un S, traduction « correcte » de ce qui avec cet I final passait pour un pluriel italien
Mais en réalité le mot Napoli résulte de l’evolution phonétique du nom grec de cette ville NEAPOLIS où le I qu’on entend n’indique nullement le pluriel mais représente de la dernière syllabe de ce nom .en toute rigueur on devrait écrire Naples mais l’usage fautif s’est imposé et représente désormais la regle

rose dit: à

Qu’a Bakounine pour passer la nuit chez le véto ?

renato dit: à

Accord pour scenario — scenarios, DHH. Ma note était relative au double i.

Janssen J-J dit: à

une boule d’anarchisme mal placé, le chat ?
‘Elektra » (Stauss) mis en scène par Chéreau sur Mezzo HC, ce soir, et ça nous change un brin de claudio le louche. Viviane est morte, euthanasiée à cause de sa parasitose. Vé&to pour rien. Ne reste plus que la Momo. C’est la vie, Tesson, il faut songer à la finir, pendue ! Bàv, demain samedi 14 mai, on verra bien.

JC..... dit: à

SAMEDI 14 MAI 2022, 5h16, 18°, aucune brise, tranquillité climatique en fin de nuit

PSYCHANALISE

Sans en avoir goûté moi-même, j’ai en mémoire le couple psychanalyste-patient sur fauteuil et divan viennois comme unité singulière du travail sur soi-même dans un cabinet de psy à dimension réduite.

Où se cache le génie du maître de ces lieux prestigieux, la République des déLivrés ?

Et bien, mais nous avons changé de dimension, grâce à sa tolérance, grâce à son accueil : le cabinet est devenu un gigantesque dortoir de divans rangés proprement, un hall de gare plein à craquer, les soignants se déplacent à vive allure entre les sofas, un mot par ici, un mot par là, puis vont se rallonger sur leur lit de peine et ce sont les patients qui les remplacent, errant entre ce qu’il sont à la fois : soignants et patients !

Bravo Passou ! et merci pour ce Palais du Divan salvateur…

rose dit: à

Transformers arrival to earth, envie de prendre la Suzuki intruder 750 cm³ et de partir à Trébizonde sans regarder en arrière.

et alii dit: à

eh bien
Doit-on l’écrire avec le mot et ou avec le mot eh ? Cette expression s’écrit toujours avec eh, qui est une interjection : eh bien. Les interjections sont des mots qui n’ont pas vraiment de sens mais qui expriment quelque chose de manière directe.!
COMME DIT LE BILLET
« VU D’AILLEURS « 

et alii dit: à

Selon le Trésor de la langue française, la formule correcte est «eh bien! tout va bien.» L’usage veut en effet que la locution soit toujours suivie d’un point d’exclamation sans que ce dernier oblige à mettre une majuscule après lui. Ce, même si nombre d’auteurs ont choisi de contrevenir à cette règle. Camus écrivait ainsi: «Eh bien, il est mort» (La Peste) sans user du point d’exclamation ni de la majuscule tandis que Nerval notait son exact opposé dans Les Filles du feu: «Eh bien!… Eh bien! Cela a mal tourné».

rose dit: à

Ce que disent les gens, ce que l’on fait soi-même.
Grand désir d’emmener ma maman à Jérusalem. Depuis qq.mois bcp de conflits et particulièrement sur l’esplanade des mosquées.
Une me dit que tout va bien, d’une amie vivant là-bas.
Je n’emmènerai pas ma mère en voyage touristique en Israël en ce moment, et je le regrette fort.

rose dit: à

Je me suis posée cette question, et bien/eh bien.
On peut admettre une version de pause dans le récit/la pensée etc.
Et, bien, le bien signifiant alors passons à autre chose.

et alii dit: à

cure dent
LE PLUVIER qui nettoie les dents du crocodile !

DHH dit: à

@Rose
vous ecrivez
« je me suis poséeE cette question
Clin d’oeil en formr dr bourde orthographique à mon « je me suis permise » ou faut de frappe?
en tout cas chez vous on est sur que ce n’est pas une faute d’orthographe par ignorance

Giovanni Sant''Angelo dit: à

…samedi 14 mai 2022 à 9 h 03 min.

…les plaies ouvertes, de nos civilisations ; qu’il faut soigner par la littérature à la gorge profonde,!…encore,!…aux cycles olympiques de sa médecine du profit,!…

…les bourses participatives, au pénis rentable des projections assidues,!…
…bien agiter, vos normes inclinées,!…

…défendez-les, avec ; vos convictions de rapaces du lucre épidémique,!…

…plus profond,!…la plaie du jour,!…
…vous y miser, combien,!…
pour vos convictions projetées sur le net,!…

…grouper-les , c’est toujours la même chanson,!…
…des vrais malades du crime, qui s’ignorent,!…Ah,!Ah,!…
…il y a, comme des crimes-organisées, genre porno, sur les finances du quotidien,!…

…les abus, sans fin, de qui est quoi, pour en faire sa flibuste favorite,!…etc,!…
…c’est concis,!…Ollé,!…

Jazzi dit: à

« chez vous on est sur que ce n’est pas une faute d’orthographe par ignorance »

Pas si sûr !

Bloom dit: à

J’ai appris ce matin en écoutant la radio que pendant la Première Guerre mondiale, on opérait en France un distingo subtil entre musique allemande et musique boche.
La musique allemande, c’était le patrimoine universel, Bach, Mozart, Beethoven, tandis que la musique boche, c’était celle de la Prusse de Bismarck, en particulier Wagner, mais aussi, plus étonnamment, Brahms… »Quand j’entends Wagner, j’ai envie d’envahir…/ je songe à une milice…).
Echos lointains de ce que l’on vit aujourd’hui avec la musique russe et les interprètes poutiniens, poutinistes ou poutassiers.

En 14-18, les vocables ‘Boche’ et ‘Hun(s)’ désignaient en anglais les soldats allemands, auquel vinrent s’ajouter en 1918 le terme ‘Kraut(s)’ (Sauerkraut = choucroute) et finalement ‘Jerry’, (terme générique, de ‘German’) pendant la Seconde (Deuxième?) Guerre mondiale.

‘Boche’ viendrait du français ‘tête de caboche’ = têtu…

JC..... dit: à

Teresa Berganza est morte hier à l’âge de 89 ans. Souvenirs. RIP !

Bloom dit: à

Cette haine pathologique de DHH et de la communauté Erdeelienne dans son ensemble use la patience des mieux disposés .

Traduction française, svp.

JC..... dit: à

L’UNESCO est un repaire confortable pour branleurs internationaux bien planqués, bien habillés, beaux parleurs, bien inutiles !…

renato dit: à

Poutine finira comme Napoléon à Moscou — il n’y a pas de lion bien à part.

Jazzi dit: à

A.A.
Pas encore nommée 1ère ministre et déjà contestéei !

JC..... dit: à

MESSAGE PERSONNEL

Très chère DHH,
Âgé de 99 ans, je n’ai pas peur de la mort !
Si vous quittez la RdL, si vous mettez votre menace à exécution, je mets fin à mes jours. J’achète une trottinette hybride, je me jette avec dans le lac Léman, je vais plonger dans une piscine vide, je lis un livre de Musso et un de Levy pour assurer le coup. Je bois un tonneau de rhum, sans pause…

RESTEZ, please !
Merci ….

Jazzi dit: à

« J’achète une trottinette hybride, je me jette avec dans le lac Léman »

Tu ferais mieux d’écraser et alii, JC, et le problème sera réglé !

Janssen J-J dit: à

1 – je crois que Parenthèse vise etalii et sa haine pathologique envers DHH et sq. Il est vrai que la phrase est fort mal construite.
2 – beau portrait de la même txfl en 1ère de la classe à toujours lever le doigt… L’ai toujours imaginée ressemblant à l’affreux personnage binoclard d’Otto Dix à la une de l’hebdo bobo de la semaine,
3 – A-t-on une idée ken, des raisons pour lesquelles Jibé fait silence depuis l’invasion de l’Ukraine ? S’est-il embarqué dans une ONG qui aurait eu des pb à Mariopoul ? (s’il pouvait faire un signe, juste nous dire : TVBPM !… merci, je suis inquiet) – Bien sûr que vous avez raison, robert, sur le papier de Sorj C. Il doit vous être un collègue sympathique : on le sent dans ses romans, ses combats, ses réflexions journalistiques inspirées, sa rigueur attachante. Vous taquinais un brin, j’aime le faire avec ceux qui me ressemblent icite. Toujours trouver la bonne distance, trop de sympathie virtuelle peut nuire.
4 – Elle s’est diagnostiquée covidée, hier. Cas contact, soy. Aurais pourtant pensé échapper à cette banalité du mal, dans le grand jonc provincial. Et ben non !.., tu relâches ta vigilance et voilà que vlan, tu te prends la queue de comète, comme un koréen moyen !
5 – Fort troublé depuis longtemps par cette remarque souvent rencontrée chez des écrivains bien articulés, càd plutôt bienveillants aux féminismes camaïeux. Par exemple, sous la plume de Frank Conroy, ceci… Ils viennent de faire intensément l’amour et se parlent à la page 640 :
/// « j’ai l’impression d’avoir dormi toute ma vie, dit-il.
– Bonjour, alors.
– Le sexe est si puissant qu’il m’a toujours aveuglé. Je n’ai jamais su vraiment ce que je faisais, d’une certaine façon. Tu sais, tellement avide -peut-être un peu effrayé, me semble-t-il à présent.
– Eh bien… un nombre terrible de femmes n’aiment pas particulièrement le sexe, si la vérité devait être dite, fit-elle. La plupart, je pense.
– Tu plaisantes ». Bien qu’il apprît vite, il n’était pas simple de se libérer de la méséducation romantique qu’il avait reçue du cinéma et des livres.
– Pour certaines, c’est un truc social, pas plus important que ça. D’autres y voient la preuve qu’on a besoin d’elles. Une sorte de réconfort. Cela peut être également une façon d’exercer le pouvoir sur une autre personne. Rien dans tout cela n’implique qu’on doive l’aimer.
– Un outil, tu veux dire ?
– Quelquefois. Parfois, juste une cadeau pour l’homme.
– Personne n’en parle jamais ainsi.
– Bien sur que non, fit-elle. Mais n’oublie pas : il y a des femmes pour qui c’est aussi important que pour les hommes.
– Oublier ! protesta-t-il. Comment pourrais-je ? (…)///
(in Corps et âme, l’enfant prodige, Gallim-folio, n° 4018, trad. Nadia Akrouf)
… Si pouvait s’ensuivre un échange non idéologisé par le genre entre erdélien.nes de bonne volonté à ce sujet, la RDL-BBC servirait au moinss à qq chose d’ukrainien positif (en dehors de prkl, bien sûr). Est-ce trop rêver, Céline, faut pas ?…
Bàv
(du J. Ext, 14/5/221 – 10.24)

et alii dit: à

heureusement que je n’ai jamais épeouvé un « amour » -pathologique- pour la dame DHH et(comme) les erdéliens,qui vont s’épuiser dans le cirque où ils se cherchent un peu d’âme ! bonne journée

et alii dit: à

amour /haine
(au fond) comme tous les « lecteurs trices « étrangers » à sa constitution qui lisent régulièrement ou non la RDL, je n’ai pas a priori d’amour disponible à investir sur un réseau,j’en suis curieuse , et c’est édifdiant d’apprendre de quoi ses membres sont capables;
bonne journée

et alii dit: à

édifiant

Amanda Lire dit: à

Bravo madame DHH! 😉
On m’a toujours dit d’écrire en français : un soprano, des sopranos et certes pas des soprani!
Il s’agit bien d’une préciosité inutile que de faire savoir – la frime du savantissisime! – le pluriel italien adapté malencontreusement au français pour l’occasion.

Janssen J-J dit: à

Merci, mon ami Dan K., de m’avoir fait connaître l’écrivain Jeroen BROUWERS qui vient de mourir ce 11 mai, ai-je appris par inadvertance. Je veux saluer sa mémoire et signaler à celzéceux qui ne l’auraient jamais lu, deux romans terribles plus ou moins autobiographisés, traduits du flamand : « l’Eden englouti » (1979) et surtout… « Rouge décanté » (1981). Majeurs !… Et je souhaite une bien bonne journée à notre amie Chantale, au passage. Bàv, – Une pensée pour la belle Térésa B., l’après-midi, aussi.

Bloom dit: à

Petite précision, c’était à l’occasion d’un colloque sur la presse française et l’Irlande du nord, 3J, où il intervenait comme correspondant et moi comme étudiant de civilisation irlandaise contemporaine, retour de Belfast.
Notre petit groupe a ensuite fait la fête pendant tout le mois de juin. Un moment de félicité collective comme il en existait beaucoup ‘back in the days’…

et alii dit: à

que de psychologie sur ce blog;
voilà que ceux qui écrivent désireraient « faire savoir » ; bef leslecteurs-trices sint identifiés comme la cible de toutes sortes d’intention, de sentiments à partager; quelle horreur!

et alii dit: à

sont identifiés
au fond, c’est le mot « ami  » français qui s’est chargé d’ un halo

et alii dit: à

je me souviens d’une vieille dame « tante jeanne » invitée dans ma famille; je n’ai jamais su comment il se faisait qu’elle , elle aussi, soit notre tante -jusqu’à sa mort- de la même famille; j’ai connu des gens qui l’aimaient beaucoup, dont mon père, sa fille à elle, qui aimait les réunir;
c’est bizarre ce besoin de faire savoir à tant de gens inconnus ses sentiments ,quelle expo(pluriel expi!na!)

et alii dit: à

tout ça me fait penser à une famille que j’ai connue;la femme, une antiquaire, avait demandé le divorce, vivait avec ses deux filles, belles adolescentes;
et la question avait été que le mari devenu homosexuel, voulait continuer de vivre dans « la famille  » et y emmener son -ou-et- ses amants du moment que les femmes devaient aimer ; et l’antiquaire et ses filles refusèrent !

et alii dit: à

eh bien, je suis bien contente de n’avoir pas éprouvé de « l’amour » pour des personnes qui sont toutes d’avis que je serais inutile dans leur « communauté » maintenant que j’ai dévoilé le rôle qu’on voulait m’y « faire jouer »
bonne journée

et alii dit: à

j’ai appris que le pluriel d’expo était expi! c’est déjà ça; !

et alii dit: à

mais je crois que Taxi est le pluriel de Tacot!
j’ai travaillé pour découvrir les bonnes règles!

Jazzi dit: à

et alii est le pluriel de à l’eau ?

Janssen J-J dit: à

@ j’ai travaillé pour découvrir les bonnes règles!

quand on a des dysménorrhées, anéfé, vaut mieux passer du temps au « travail » de leur analyse. 25 ans au bas mot! Mais qu’en sort-il souvent ?… de la déréliction et de la haine sans partage, sur du vent. Pauvre haltère juive, hors communauté de soutien rdl !… Doncques, pas pleurer, ça non ! Saigneur, ayez pithiiodexpi… !

Janssen J-J dit: à

@ mais je crois que Taxi est le pluriel de Tacot!
Grande psychologie sur la chainette basson pierre… Taxofolcoche : plurielle de l’aut’poubelle ?

Patrice Charoulet dit: à

 Le général américain David Petraeus a fait la déclaration suivante :
À la question « Quelle note donneriez-vous à la Russie et à l’Ukraine pour leurs performances militaires respectives ? », il a répondu, lors d’une interview au Spectator, : « Il est clair que la Russie a échoué. Quant aux Ukrainiens, ils s’y sont pris de façon très, très impressionnante. La nation tout entière a été galvanisée par un leader qui s’est montré positivement churchillien. »
« Il y a quatre tâches qu’un chef doit mener à bien pour être un bon stratège, et le président Zelensky a réussi brillamment chacune d’entre elles. »
« Premièrement, il a fait les bons choix dans ses grandes orientations. Deuxièmement, il en a fait la promotion de façon efficace à travers l’Ukraine et le monde entier. Troisièmement, il s’est attaché à les mettre en application sans répit. Et quatrièmement, il leur a apporté les corrections appropriées à chaque fois que cela s’est avéré nécessaire. »
« J’estime que cela mérite un A+ selon l’échelle de notation de Harvard ou de Stanford. À la Russie, en revanche, je ne peux que mettre une note éliminatoire. »

renato dit: à

« J’estime que cela mérite un A+ selon l’échelle de notation de Harvard ou de Stanford. À la Russie, en revanche, je ne peux que mettre une note éliminatoire. »

Et le fasciste Lavrov nous annonce qu’on payera tout, qu’on payera cher !

Jazzi dit: à

Il y a quelque chose d’indécent dans cette distribution de bonnes ou de mauvaises notes, comme si nous assistions à un jeu, un match, une bataille navale sur le papier !

MC dit: à

Bloom je crois que cette detestation commence en gros des 1890-1910, avec des recherches malhero-bruckneriennes. On veut bien aller jusqu’à Wagner mais pas plus, d’autant que la musique française se tourne davantage vers l’impressionnisme que vers les perses fondateurs de la musique allemande.. il y a bien un retour au symphonique, mais via Cesar Franck. Pour voir comment un homme intelligent peut basculer dans le rejet le plus total, lisez le bref essai Germanophilie publié après 1914 qui est une mise au pilori des détestation sur germaniques de St Saens par lui-même. C’est édifiant. Bien à vous. MC. PS. Courageuse position de Barenboim sur la nécessité de ne pas boycotter les artistes russes.Cela fait plaisir. MC

renato dit: à

«… une bataille navale sur le papier ! »

L’évaluation des performances est un moment important dans un conflit, l’indécence est ailleurs — dans le cas spécifique dans l’incapacité des fascistes russes d’admettre leur incapacité à conduire une guerre (nous les avons déjà vu en Tchétchénie et en Syrie, pas besoin de ça pour voir leur incompétence).

Janssen J-J dit: à

@ jzmn…, surtout provenant du général Patraeus viré de son poste pour mâles façons. On ne donne pas de leçons de géopolitique après avoir filé des documents ultra confidentiels sur l’oreiller de sa maîtresse Paula, aussi haut placé fût on à la tête de l’OTAN du temps d’Obama avec de telles casseroles.

renato dit: à

Enfin, JJJ, un peut être insuffisant sentimentalement, et être compètent sur une discipline spécifique !

Cela dit, il serait intéressant d’avoir la liste des journalistes, éditorialistes et experts UE au solde de Poutine.

Janssen J-J dit: à

Ne crions pas trop tôt victoire face à l’incompétence guerrière des islamo-fascistes russes,… ce serait pour le moins indécent, car ils peuvent encore faire pas mal de dégâts. Heureusement qu’ils vont peut-être apprendre le principe de réalité d’une résistance démocratique à la barbarie totalitaire en temps réel, aux côtés d’un leader digne du nouveau siècle.

MC dit: à

Mais on ne résout pas le problème en les faisant passer sous les fourches caudines d’un mea culpa du politiquement correct.On donne même du grain à moudre à la propagande Poutinienne. Au nom de ce principe, il eut fallu les empêcher les trois-quarts des chefs allemands de diriger, pour ne pas parler des interprètes vocaux, et des pianistes. On peut bénir les allies de s’être contentés d’une denazification cosmétique,mais il ne faut pas le dire, n’est-ce pas?

J J-J dit: à

Une liste d’experts collabos ?… Je n’en ai pas encore établi, mais en France, j’ai déjà dit ma déception à l’égard d’H. Carrère d’E, de Fred Taddei, de Michel Onfray, etc. Pour + d’exhaustivité…, voyez plutôt marylu massoeur qui s’apprête à en sortir les bonnes feuilles pour l’rdl de passoul. Bàv,

Janssen J-J dit: à

et Carl Orff, vous en avez pensé quoi des Carmina Burana ? Peut-on les apprécier sans avoir à l’esprit le parasitage des pamphlets antisémitiques de céli-mène ?

renato dit: à

Marc Court, déjà depuis les années 30-40 de l’eau a passé sous les ponts. Puis, personne ne demande à personne de passer sous les fourches caudines d’un mea culpa du politiquement correct, il leur suffirait d’admettre que leur pays est l’agresseur.

renato dit: à

Je peux comprendre que quelqu’un apprécie Carmina Burana nonobstant l’accumulation de poncifs que l’œuvre présente : à chacun ses limites.

renato dit: à

«… l’incompétence guerrière des islamo-fascistes russes… »

La conduite de l’action en Tchétchénie est une évidente preuve d’incompétence.

Jean Langoncet dit: à

@Olga Smirnova l’a fait.

Incidemment, les artistes de renom, les sportifs de haut niveau etc. ont toujours été instrumentalisés par les pouvoirs dictatoriaux pour tenter de légitimer leur politique ; l’URSS de fut pas en reste. Sans justifier le boycotte parfois excessif dont certains russes sont aujourd’hui la cible, il n’est pas non plus absurde. D’accord avec renato pour dire que les intéressés n’ont qu’à marquer leur désaccord avec l’agression d’une violence inouïe menée par Poutine en Ukraine. Geste et petit effort bien dérisoire au demeurant devant des dizaines de milliers de morts parmi les civils ukrainiens, des villes totalement rasées par les bombardements du voisin russe, plus de dix millions de déplacés dont plus de cinq millions de réfugiés dans les pays de l’UE, des dizaines de milliers de déportés vers la Russie …

Jean Langoncet dit: à

rose, Bakounine s’est battu contre un renard

Jean Langoncet dit: à

vous aurez corrigé les coquilles

renato dit: à

Ne pas oublier que l’URSS mettait en avant les interprètes juifs pour démontrer que le système n’était pas antisémite.

et alii dit: à

un peut être insuffisant sentimentalement, et être compètent sur une discipline spécifique !
vous avez raison, renato, et plus souvent que je ne l’écrirai
« « Je n’enseigne pas, dit-il, je raconte. » Il se raconte : « C’est moi que je peins. » Littérature autobiographique, donc, ou philosophie à la première personne, mais qui n’en est que plus universelle. C’est que « tout homme porte en lui la forme entière de l’humaine condition ». Parlant de lui, Montaigne nous parle aussi de nous. Il est merveilleusement libre, lucide, tonique.

Il nous apprend à aimer la vie telle qu’elle est, telle qu’elle passe, plutôt que d’en rêver toujours une autre. Il enseigne « la voie du milieu », comme il dit, celle qui se méfie de tous les extrémismes. Il prône le plaisir, la sérénité, l’action. Maître de sagesse : maître de joie. « Qu’un tel homme ait écrit, dira Nietzsche, en vérité le plaisir de vivre sur cette terre en est augmenté ! »

Bloom dit: à

Onfray expert? Type C-news tard le soir, à l’extrême rigueur.
Taddei, expert en RT-T?
La seule qui mérite ce titre, c’est effectivement Mme Carrère d’Encausse, à qui l’on peut possiblement accorder un droit à l’erreur pour mille et une raisons.
Hormis la secrétaire perpétuelle, les deux autres sont anecdotiques.

Ce qui est beaucoup plus préoccupant, c’est l’attitide des pays ‘dépendants’ de la Russie, au premier rang desquels l’Inde, qui comme l’explique un véritable expert (trop culturaliste à mon goût, comme l’est François Julien pour la Chine), Jean-Joseph Boillot, ‘fait son shopping’ à Moscou.
Un réalignement mondial de vaste ampleur (un affermissement notable des clovages exitants?) est à l’oeuvre. Surtout ne pas croire que l’Europe et les USA ont le monopole du coeur (de la morale), pour faire court et simple. L’anti-occidentalisme a de beaux jours devant lui.
Il ne faudrait pas, que « l’Occident » succombe de nouveau à la « pulsion fabulatrice » qu’évoquait Bergson. Il est une vaste portion du vaste monde monde qui pense autrement et qui nourrit une méfiance tenace envers l’Europe et les US…Il faut le rappeler, même si cela semble évident.

Bloom dit: à

clovages = clivages (sans clonages)

et alii dit: à

Montaigne:
« « Michel nous touche de plus près que l’homme. » Il en fait l’objet exclusif des “Essais” : « Je suis moi-même la matière de mon livre, je veux qu’on m’y voie en ma façon simple, naturelle et ordinaire, sans contention et artifice », écrit-il.

Narcissisme ? Au contraire : « Si les autres se regardaient attentivement, comme je fais, ils se trouveraient, comme je fais, pleins d’inanité et de fadaise. » Se connaître, c’est cesser de s’adorer.

et alii dit: à

Montaigne:
« Rien d’immuable. Rien d’éternel, en tout cas ici-bas. « Tout contentement des mortels est mortel. » Mais tout bonheur, même fugace, vaut la peine. Le modèle de Montaigne, c’est le vent, qui « s’aime à bruire, à s’agiter, et se contente en ses propres offices, sans désirer la stabilité, la solidité, qualités non siennes ». Sagesse du vent : sagesse de Montaigne.

Jean Langoncet dit: à

@Il faut le rappeler, même si cela semble évident.

La Fédération de Russie, c’est 144 millions d’âmes et des poussières dont 80% situées en Europe et qui aspirent, quoi qu’on en dise, à vivre « à l’européenne »

et alii dit: à

. Rien d’éternel, en tout cas ici-bas. « Montaigne
l’orthographe n’est pas immuable, non plus!

et alii dit: à

un « conseil » qui n’est pas de mon cru
« Les Essais, de Montaigne. Mieux vaut choisir une édition où l’orthographe est modernisée : c’est le cas dans la collection “L’Intégrale”, au Seuil, et dans la collection de poche “Folio”, chez Gallimard. Commencer de préférence par le livre III, où l’on trouve les essais les plus beaux et les plus profonds.

Marie Sasseur dit: à

De l’eau dans le gaz russe.
Je ne comprends pas ce que le président français va faire chez les emirati, au lieu d’aller à Kiev ?

« Le président émirati d’Interpol, Ahmed Nasser al-Raisi, est visé par une information judiciaire pour « complicité de torture ». »

« Dubaï, refuge des Russes fortunés en temps de crise »

Marie Sasseur dit: à

« La FIDH et ses organisations membres et partenaires, publient le rapport « Ventes d’armes : France et Émirats arabes unis, partenaires dans les crimes commis au Yémen ? ». Ce rapport est le produit d’une recherche menée en partenariat avec l’Observatoire des armements, entre avril 2019 et avril 2021 par la FIDH et ses organisations membres du Yémen, du Golfe et de la France, respectivement Mwatana for Human Rights, le Gulf Centre for Human Rights (GCHR) et la Ligue des droits de l’Homme (LDH), ainsi que son organisation partenaire l’Observatoire des armements. Il révèle que les entreprises et l’État français n’ont pas respecté certains de leurs engagements internationaux en matière de droits humains, ce qui les rendrait potentiellement complices des crimes commis par les Émirats arabes unis. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*