de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline

Essais

Du silence de Pascal Quignard « Deo Soli Gloria »

991

commentaires

Qui d’autre que Pascal Quignard imagine-t-on prononcer une conférence sur « Les ruines de Port-Royal » en la cathédrale de Coutances, un soir de l’été dernier, en compagnie de Jean-François Détrée à l’orgue puis au clavecin ? Pour ceux qui n’en étaient pas, un éditeur attentif a pensé à la publier, non sans la réunir à d’autres prises de parole du même, mais improvisées celles-là, sous le titre Sur l’idée d’une communauté de solitaires (75 pages, 8 euros, Arléa). Est-ce dû à leur oralité première, fût-elle corrigée après coup ? Toujours est-il que ces paroles souvent lumineuses sont plus accessibles, en tout cas moins […]

lire la suite .../ ...
Jusqu’où les transhumanistes augmenteront-ils l’humain ?

398

commentaires

L’humanisme, on connaît, les humanités aussi, même si l’un et les autres sont si galvaudés qu’on ne sait plus trop de quoi ils sont le nom au XXIème siècle. Mais le transhumanisme ? Moins voire pas du tout, sauf à fréquenter assidûment les réseaux friands de nouvelles technologies et de leurs applications. C’est pourtant une tendance qui se déploie discrètement, s’affirme et suscite le débat. Le sociologue Dominique Wolton a bien eu raison de publier dans la collection « Essentiels » de sa revue Hermès un recueil de textes inspirés par le colloque qui s’était tenu à Paris en 2012 sur L’humain augmenté […]

lire la suite .../ ...
Ce que résister veut et voulait dire aussi

680

commentaires

Le beau mot « Résister » barrait la une de Libération samedi. Il résonne différemment en chacun de nous selon nos valeurs, notre éducation, notre expérience. Nos lectures aussi. Pour moi, c’est Premier combat de Jean Moulin où il ne figure pourtant pas, en tout cas pas suffisamment pour être mémorable, tout en courant dans tous les interstices du texte ; c’est l’un des poèmes du recueil Fugue de mort Paul Celan, celui qui commence par Stehen et invite à tenir autant qu’à se tenir, se dresser, résister ; c’est enfin La chèvre de Monsieur Seguin, au cœur des Lettres de mon moulin d’Alphonse […]

lire la suite .../ ...
Michael Lonsdale joue les mots derrière les mots

548

commentaires

 L’acteur et comédien Michael Lonsdale (1931) ne figure pas seulement au générique d’un nombre considérable de films, téléfilms et pièces de théâtre : celui qui a incarné dans Des hommes et des dieux frère Luc, moine assassiné à Thibirine, est également un grand lecteur, à voix basse comme à voix haute, et l’auteur de plusieurs livres, tous tournés vers la foi. Le dernier en date est un hommage à l’œuvre de Charles Péguy Entre ciel et terre (212 pages, Cerf). Je l’ai rencontré récemment chez lui à Paris pour évoquer Péguy mais aussi Beckett, Duras, le métier… La République des livres […]

lire la suite .../ ...
Alain Borer fustige les collabos de l’anglobal

675

commentaires

Serions-nous en voie de maorisation ? Entendez par là que les Français seraient menacés de perdre leur âme en perdant leurs mots, comme Victor Segalen le regrettait dans Les Immémoriaux au début de l’autre siècle après avoir visité les Maoris en Polynésie. A première vue, cela paraît exagéré ; mais après avoir lu  les réflexions sur la langue française du rimbaldien Alain Borer, recueillies sous le titre De quel amour blessée, merci Racine, Phèdre, Ariane… (338 pages, 22,50 euros, Gallimard), le constat semble réaliste. Notre langue reçoit mais n’émet plus. Le phénomène date de la réforme de l’enseignement secondaire (1992), et partant, de […]

lire la suite .../ ...
Tel Zemmour malheureux comme Dieu en France

545

commentaires

Il arrive qu’un livre quitte la rubrique littéraire pour se retrouver propulsé à la « une ,  et durablement, dans les pages d’actualité. Il devient alors un phénomène de société. Le cas du Suicide français (526 pages, 22,90 euros, Albin Michel) du journaliste Eric Zemmour, essai qui aurait pu s’intituler « Malheureux comme Dieu en France ». A sa sortie en octobre, il s’en vendait 5000 exemplaires par jour ; loin de décroître, les ventes n’ont fait qu’augmenter au cours des semaines suivantes, atteignant souvent 15 000 ; elles devraient avoisiner les 400 000 exemplaires d’ici à la fin de l’année. Ce qui est […]

lire la suite .../ ...
Les deux corps du bilingue

Les deux corps du bilingue

686

commentaires

Le bilingue, du moins celui qui écrit dans une autre langue, est un être bicéphale qui a l’immense privilège de choisir ses parents. Mais dans quelle langue a-t-il mal ? Dans les deux, l’angoisse, puis la douleur, s’adressant à chacune de ces deux âmes. Et dans quelle langue rêve-t-il ? Dans un méli-mélo des deux. C’est le cas de Luba Jurgenson, écrivain et traductrice du russe. Au passage, elle confesse rêver plutôt d’une langue que dans une langue : l’allemand… Ce léger décalage reflète bien l’esprit de Au lieu du péril (120 pages, 13,50 euros, Verdier), récit d’une vie passée dans un pays […]

lire la suite .../ ...
Reductio ad Hitlerum et… Godwinum ?

1035

commentaires

Connaissez-vous le point Godwin, ce machin qui désormais dépasse en notoriété le point G ? Pas un blog, pas un forum, pas un site ouvert aux commentaires n’y échappe quel que soit le sujet du jour. Non, ce n’est pas un gadget rhétorique. Juste un constat établi au début des années 1990 sur le réseau Usenet par l’avocat américain Mike Godwin (1956), lequel, restons simple, préfère parler de « loi de Godwin »). Il tient en ceci : plus une discussion en ligne dure, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler se rapproche de 1. Il désigne donc le […]

lire la suite .../ ...
Prière de ne pas distraire la musique de son secret

1082

commentaires

Vous est-il jamais arrivé de lire en stéréo ? Ou plus précisément : deux livres en même temps ? Non pas l’un après l’autre et réciproquement mais bien l’un avec l’autre dans la mesure où ils s’éclairent mutuellement ? L’expérience vaut d’être tentée, ne fût-ce que pour voir comment ils entrent en résonance. Dans la main gauche Portrait de l’Artiste en Glenn Gould (212 pages, 22,90 euros, Pierre-Guillaume de Roux), titre joycien dont il faut bien respecter la majuscule dans le A, de l’écrivain Maxence Caron ; dans la main droite, L’Abécédaire d’un pianiste (A bis Z eines Pianisten. Ein Lesebuch für Klavierliebende, traduit de […]

lire la suite .../ ...
Oint du Seigneur

Oint du Seigneur

Nathalie Cohen

4

commentaires

« Messie », est un mot fort, un mot religieux. Au point que, contaminés peut-être par sa religiosité, nous ne songions  pas spontanément à envisager le terme dans sa longue histoire. C’est pourtant, à cette question, inspirée par ses étudiants à la Sorbonne, que Mireille Hadas-Lebel se propose de répondre en nous livrant une passionnante Histoire du Messie qu’elle a la modestie et la prudence d’intituler « Une histoire du Messie ». Maîtrisant une importante documentation ( textes biblique, apocryphes, chrétiens, rabbiniques, historiques, critiques universitaires…) elle s’ interroge sur l’histoire du mot pour cerner le moment où le messianisme a pris naissance et suivre son […]

lire la suite .../ ...