de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline

Histoire

En attendant le « J’accuse » de Roman Polanski

1011

commentaires

Le J’accuse de Roman Polanski aura-t-il la puissance de son Pianiste ? On pourra juger sur pièces fin 2019 ou début 2020, le tournage devant se dérouler à Paris et dans sa région de décembre à mars prochains. Cela fait une dizaine d’années que le projet d’un film sur l’Affaire résiste au réalisateur jusqu’à ce que le producteur Ilan Goldman le reprenne, associé à Gaumont et France Télévisions, Polanski ayant accepté de le tourner en français et en extérieurs pour un budget réduit à 18 millions de dollars. Ce genre de péripéties constituant l’ordinaire de la vie cinématographique, l’essentiel est ailleurs : […]

lire la suite .../ ...
La guerre, c’est le paysage qui vous tire dessus

1174

commentaires

Peu de lecteurs savent qu’Orages d’acier (1920), le grand livre d’Ernst Jünger (1895-1998) sur sa vision de la première guerre mondiale, s’intitulait à l’origine « Le rouge et le gris », l’un incarnant le 19ème siècle, l’autre s’y substituant pour refléter l’habitant d’un monde nouveau. Ce n’est donc pas un hasard si le photographe François Lagarde l’a repris en titre de son remarquable documentaire posthume, en salles à partir du 24 octobre. Du jamais vu que cette chronique allemande de la vie quotidienne sur les fronts de la Grande Guerre réalisée par un Français. François Lagarde avait 18 ans en 1967 lorsqu’il découvrit Orages […]

lire la suite .../ ...
Des silences dans le paysage sonore

978

commentaires

S’il est vrai que l’on gagne toujours à séparer les livres du bruit qu’ils font, ce n’est pas seulement parce qu’il est toujours profitable de mettre à distance la rumeur médiatique. Parfois, avec un recul de quelques années, on saisit mieux  pourquoi on n’a pas aimé un livre. Qu’importe si d’aucuns n’y voient que la manifestation d’une intelligence à retardement. Je l’avoue, j’avais été stupéfait en  2016 de l’accueil enthousiaste réservé à Histoire du silence. De la Renaissance à nos jours (Albin Michel). Alain Corbin, son auteur, est certes un historien parmi les plus éminents, respecté non seulement pour sa […]

lire la suite .../ ...
Enfin « le » grand livre sur l’Épuration !

1099

commentaires

Même pas sûr ce que ce soit un paradoxe : le grand livre sur l’épuration en France vient de paraître en format de poche. Il s’agit bien d’un inédit, chose assez rare pour être soulignée. Le titre Les Françaises, les Français et l’Épuration  (810 pages, 11,90 euros, Folio/Histoire), sans oublier le sous-titre programmatique en page de garde « 1940 à nos jours », annonce la couleur. Il ne s’agira pas seulement des institutions et des partis, des instruments de répression et des systèmes politiques, mais des gens. Et les auteurs François Rouquet et Fabrice Virgili annoncent également leur couleur en distinguant dès le […]

lire la suite .../ ...
Les écrivains sont-ils de meilleurs historiens ?

1321

commentaires

Depuis une dizaine d’années, les historiens assistent, stupéfaits ou ravis, à une dépossession de leur savoir ; le phénomène se produit au profit d’écrivains qui ont entrepris de mettre l’Histoire en situation d’étrangeté. A la lumière de récentes affaires et sans jeter d’huile sur le feu, convenons que la fiction est souhaitable aux yeux des historiens dès lors qu’elle permet d’aller là où il ne vont pas, de dire ce qu’ils n’ont pas réussi à dire avec les moyens qui étaient les leurs (archives, témoignages…), d’imaginer ce qu’ils n’avaient pas droit d’imaginer eu égard à leurs contraintes, de prolonger leur réflexion […]

lire la suite .../ ...
De la guerre à la guerre

De la guerre à la guerre

867

commentaires

On dira : encore la guerre. A un point d’exclamation bien sonore ou un soupir qui l’est tout autant selon que l’on voudra exprimer l’exaspération ou la résignation. C’est que, non seulement on n’en sort pas mais on n’est pas près d’en sortir. Signe des temps : les documentaires et les films de fiction à caractère historique sont de plus en plus rares dans la programmation du Fipa, un festival international qui a l’ambition d’offrir un véritable panorama de la création audiovisuelle. Lors de sa 31ème édition, qui s’est tenue fin janvier à Biarritz, il fallait bien les chercher. Outre une […]

lire la suite .../ ...
Des romans de Jean Lartéguy comme outil militaire

1481

commentaires

On savait déjà que La Guerre moderne (1961), dans lequel le colonel Trinquier théorisait la guerre subversive ( « ne pas tuer mais conquérir la population »), était un classique des écoles de guerre américaines ; ce combat contre l’ennemi avec ses propres armes avait été découvert par les officiers français en Indochine lors de l’affrontement avec le Viet Minh. On se souvenait également que les aventures de Malko Linge racontées dans ses romans d’espionnage par Gérard « SAS » de Villiers avaient suscité les éloges du ministre des affaires étrangères Hubert Védrine pour « un œil et un flair incroyables », pour sa capacité d’anticipation et […]

lire la suite .../ ...
A la trappe, Maurras aussi !

A la trappe, Maurras aussi !

1460

commentaires

Décidémment, dès que ça sent un peu le souffre, ils n’en ratent pas une. « Ils » ? Les princes qui nous gouvernent quel que soit le régime. Sous Sarkozy déjà, on avait eu droit au triste spectacle d’un ministre de la Culture se déjugeant publiquement, quitte à être indigne de sa charge, en faisant retirer in extremis à la demande du patron la page consacrée à Louis-Ferdinand Céline du catalogue des « Célébrations nationales » qui précise l’agenda de l’Etat pour les anniversaires. Elle était pourtant équilibrée, rédigée avec un soin extrême, chaque terme ayant été pesé au trébuchet par le méticuleux éditeur […]

lire la suite .../ ...
Espagne : la guerre n’est pas finie

744

commentaires

Certains livres d’histoire ont au moins le mérite d’annoncer le programme dès le titre sans détour et sans ambiguïté. Par programme, il faut entendre : point de vue, conviction, parti pris. Ce que le genre n’exclut pas, il s’en faut. Ainsi de celui de Paul Preston Une guerre d’extermination. Espagne 1936-1945 (The Spanish Holocaust, traduit de l’anglais par Laurent Bury et Patrick Hersant, 890 pages, 29,90 euros, Belin, 2016). Il affiche la couleur qui n’est ni noire ni rouge. Une teinte étrange qui laisse un goût amer après la lecture de ce qui se veut non un livre de chercheur (toutes […]

lire la suite .../ ...
Retour sur la famille communiste

Retour sur la famille communiste

1134

commentaires

Comme Rondes de nuit d’Amaury Nauroy mais dans un registre très différent, c’est le genre de livre naturellement éclipsé par la rentrée littéraire car hors-normes, décalé, discret, pas du genre à se pousser du col ou à s’imposer sur les tréteaux, publié par une petite maison d’édition, toutes choses qui le font rapidement disparaître des radars de la critique et des libraires. Pourtant, quel récit poignant que Fils d’Adam (108 pages, 15 euros, Exils) –et non, rien à voir avec le Adam & Eve évoqué dans le billet précédent ! Cet Adam s’appelait Rayski. Juif polonais émigré à Paris dans les […]

lire la suite .../ ...
PAGE12345...10...Last »