de Pierre Assouline

en savoir plus

La République des livres
Sanctionner la Russie sans bannir sa culture

Sanctionner la Russie sans bannir sa culture

Comment sanctionner un chef d’Etat sans punir son peuple ? Le dilemme n’est pas nouveau. Le XXème siècle n’ayant pas été avare en systèmes totalitaires et régimes dictatoriaux, il s’est posé notamment aux temps où régnaient Mussolini, Hitler, Staline et de manière plus complexe vis-à-vis de l’Espagne franquiste, de la Grèce des colonels ou du Chili de Pinochet. Comment boycotter les dirigeants sans en faire subir les conséquences à leur population ?

L’invasion de l’Ukraine par la Russie vient de réactiver le cas de conscience- car cela en est dans sa dimension culturelle. Les Ukrainiens ne réclament pas seulement à raison de plus en plus d’armes lourdes à leurs alliés mais une sorte de partenariat dans le boycott total et sans nuances qu’ils ont initié contre toute expression de la culture russe ancienne, présente et à venir. Frapper d’interdit aussi bien classiques, modernes que contemporains au motif qu’ils ont eu, ont ou auront partie liée avec la langue russe et la culture qu’elle a produite. Que faire de leur mise en demeure de censurer par devoir de solidarité ?

De leur point de vue, cela peut se comprendre eu égard à l’horreur vécue chaque jour depuis des mois. Comment continuer à s’exprimer en russe, comme c’est le cas d’une partie de la population ukrainienne (environ quinze millions de locuteurs), dès lors que Poutine décrète que le territoire de la fédération de Russie s’étend partout où vit le russe, langue d’un empire dans l’esprit du Kremlin ? Leur rejet de la culture russe se conçoit tout autant ne fut-ce qu’au titre d’une réaction épidermique, même si l’on peut déjà déplorer tout ce qu’ils auront à y perdre. Mais de notre part ?

A Athènes, la ministre de la Culture a annulé une représentation du Lac des cygnes non pour annuler Tchaïkovski mais parce que le ballet du Bolchoï est aux mains de politiques et de banquiers choisis par Poutine. De grands artistes (la soprano Anna Netrebko, les chefs d’orchestre Valery Gergiev et Tugan Sokhiev etc…) ont été ainsi mis à l’écart de prestigieuses scènes européennes et américaines avec lesquelles ils étaient sous contrat. Des appels ont été lancés aux organisateurs de grandes manifestations littéraires (Paris, Londres, Bologne…) et éditoriales (Francfort) pour refuser tout stand national russe. A Londres, la ministre de la Culture prône même l’officialisation d’un troisième front culturel après les fronts militaire et économique déjà ouverts.

S’engouffrer dans cette brèche radicale reviendrait à nous appauvrir et, pire encore, à nous renier. Comment oserait-on encore parler de pluralisme culturel, de liberté d’expression sans oublier la fameuse « diversité » pour la défense de laquelle tant de nos intellectuels semblent prêts à s’immoler sans jamais s’interroger ce qu’elle recouvre au juste, tout en rejetant Pouchkine, Gogol, Tolstoï, Dostoïevski, Tchékhov et tant d’autres (peintres, cinéastes, musiciens…) qui nous ont fait, à nous, Européens ? Se plier à cette injonction reviendrait à considérer leurs œuvres comme relevant de la propagande de guerre.

Lorsqu’on lance ce genre d’initiative, il faut se poser d’emblée la question des limites : jusqu’où et jusqu’à quand ? Et conserver à l’esprit que de 1933 à 1945, on n’a pas cessé de lire Goethe, Schiller, Heine aussi bien que Thomas Mann, Joseph Roth ou Robert Musil au motif qu’ils écrivaient dans la langue dans laquelle éructaient aussi Hitler et Goebbels.

Que faire de la langue du bourreau quand elle est également celle des victimes ? Ne jamais oublier le choix de Paul Celan : juif et déporté qui perdit ses parents en déportation, celui qui devint le plus grand poète de langue allemande de la seconde partie du XXème siècle, quoique vivant à Paris et s’exprimant dans un excellent français, tint à écrire toute son œuvre en allemand ; il se réappropria sa langue maternelle salie par les nazis pour la retourner, la renverser et lui rendre à sa puissante beauté.

    Les grands auteurs de la culture russe, aussi bien que ceux de la culture allemande, n’appartiennent pas à des régimes politiques ou des dictateurs de passage dans l’Histoire, mais au patrimoine inaliénable de l’humanité. On sait ce que l’on a à perdre à oublier ce principe fondamental, on ne voit pas ce que l’on a à y gagner. Et puis quoi, ce serait le comble que tous ceux qui s’insurgent à bon droit contre le vent mauvais de la cancel culture (culture de l’annulation) qui souffle d’outre-Atlantique y cèdent à leur tour.

(Représentation de « La Cerisaie » d’Anton Tchekhov mise en scène par Clément Hervieu-Léger à la Comédie-Française, photo Brigitte Enguerand)

Cette entrée a été publiée dans Actualité, vie littéraire.

1386

commentaires

1 386 Réponses pour Sanctionner la Russie sans bannir sa culture

bouguereau dit: à

de part et d’autres d’une société au top de la modernité et au sommet de l’obscurantisme…

bodler n’aimrait pas ta déf dla mordernité kabloom..t’es accroc à la stout a bodjo

bouguereau dit: à

En lisant ses 280 pages, vous constaterez que les sources sont en général israéliennes, soit officielles ou de la presse, libre & pluraliste

c’est lseul gouvernement qui mérite pas son peup qu’il dirait grün

bouguereau dit: à

j’aime tous mes frères et soeurs chrétiens et juifs, je l’ai assez prouvé, donc, ne m’accablez pas

on sfait pas toujours enculer par hamour qu’elle dirait bonne clopine..

bouguereau dit: à

Bétonnez, bétonnez il en restera toujours moins de nature et sûrement du plus moche !

pourtant un enrobé ou un béton lavé « à la française » c’est cqui a de plus handy pour les pieds..les piétons à qui tu trouvais qu’on fsait que chicane et hambarras à paris baroz

Marie Sasseur dit: à

Vazy Renato, fonce. Comme ceux qui osent tout, avec un Martini dans le nez.

bouguereau dit: à

Ça me fait penser à ces artistes d’origine maghrébine invités à se produire au nom de la mixité et pour garantir la paix sociale

..encore « un juif de service » comme ça et éric dupont quitte lassemblée béré..mhodère tes espressions..qu’ça soit une seconde nature sinon tu cours à laxident

Jean Langoncet dit: à

L’extrait que vous citez ne signifie pas que l’apartheid est inhérent à Israël, Bloom ; nuance majeure

Marie Sasseur dit: à

@Rhétorique de la propagande.( renato)

En quoi, le rapport d’Amnesty est un rapport biaisé ?

Quels sont les éléments dont vous disposez qui permettent de l’affirmer ?

On attend de vous une analyse des données utilisées qui ont conduit à cette présentation de scènes de guerre, et comment une autre interprétation est plausible.

La question est sur 4 points.
Vous avez 4 heures.

J’ai oublié votre note, Renato: Vous avez zéro à l’épreuve de rhétorique.

bouguereau dit: à

hé houi..certains -phinissent- par ressembler à leur hénemi..d’autres y disent que c’est lcontraire..y disent comme ça que cqui les rend lplus vénère c’est qu’il font rien qu’à copier

bouguereau dit: à

Pauvre Damien qui va devoir se coltiner les intolérances de part et d’autres d’une société

..dailleurs kabloom y dit qu’y a qu’en hinterne qu’on peut bien se critiquer..et qu’en angliche..que les autres c’est des sales copieurs de merde..et en plus comme des baroz indigent y parlent même pas engliche

Ed dit: à

@MC

Je n’en attendais pas moins de vous.

Damien dit: à

Pour me marrer, j’ai regardé une vidéo sur YouTube d’un musulman chiite qui parlait de Hassan Iquioussen, le prêcheur extrémiste qui doit quitter le territoire. Le chiite était plutôt content de voir son rival débarrasser le plancher. Il lui reprochait notamment d’être un parasite, et se moquait de la décision du père de Iquioussen d’avoir demander à ce qu’on retire la nationalité à ses enfants. Car, à l’origine, Iquioussen était français (il avait la double nationalité). Il disait aussi un truc assez juste, en faisant remarquer que le prêcheur islamiste vivait (grassement) de l’argent de ses ouailles. Or, faut-il mélanger argent et religion, surtout en islam ? Iquioussen aurait investi dans l’immobilier, affirme (sans preuve ?) le chiite, du reste un type qui porte beau, bien coiffé, barbe taillée, bien habillé, entouré de livres en arabe, alors que Iquioussen a l’air sur ls images d’un terroriste palestinien après trois jours de garde à vue. Le Conseil d’Etat vient d’annuler le décret d’expulsion d’Iquioussen, mais Darmanin va faire appel. C’est quand même un faux pas, pour le ministre. Les arguments de la justice ne sont pas tous fallacieux. Certes, il y a l’antisémitisme de Iquioussen, qui est indubitable : rien que pour ça, et vu son audience auprès d’un public jeune et influençable, c’est quelqu’un qui mérite de finir dans un cul-de-basse-fosse, et de ne pas reparaître de sitôt…

bouguereau dit: à

L’extrait que vous citez ne signifie pas que l’apartheid est inhérent à Israël, Bloom ; nuance majeure

si t’étais un journaliss qui écrivait dans le guardian..kabloom te respectrait..courbrait un peu l’échine pour montrer un peu de contricition..mais là en français t’es ptête bien qu’au mieux un pigiss du monde..et là -franchement- t’es bon qu’au face chittingue

Jean Langoncet dit: à

@it alleges that apartheid was inherent in the founding of the State of Israel in 1948

Inhérent, passé par deepL : inherent
Qui, de par sa nature, est lié d’une manière inséparable et nécessaire à une personne ou à une chose. ( en ce cas les préconisations du rapport – elles s’adressent d’abord aux israéliens – n’auraient aucun sens)

Prétendre que ce rapport soutient que l’apartheid est inhérent à Israël est une présentation erronée, voie fallacieuse ; peut-être est-elle nécessaire pour pouvoir le taxer d’antisémite ?

bouguereau dit: à

..t’es pas compétent langoncet..mais keupu l’est pour te foutre dans un cul de fosse basse..est ce que tu comprends ou faut tle dire en angliche

bouguereau dit: à

Je n’en attendais pas moins de vous.

qu’est ce qu’il a hencore commis ce meussieu courte dédède

Jean Langoncet dit: à

S’agissant d’une politique de discrimination persistante, l’historique des résolutions de l’ONU est éloquent

renato dit: à

Amnesty International ne tient pas en compte les faits, donc incompétents, certes ; mais même des incompétents peuvent faire de la propagande.

« Dire ‘Ne restez pas dans les zones urbaines’ n’a aucun sens. Les Russes avancent pour conquérir les villes. Les Ukrainiens doivent se défendre dans les villes pour empêcher que cela ne se produise. », John Spencer, ancien major de l’armée américaine et spécialiste des études sur la guerre urbaine.

bouguereau dit: à

l’onu..c’est l’organisme qui mesure la primauté de la puissance langoncet..la mépriser y être mal vu et durer c’est montrer son succés..et tout ce monde -se reconnait- d’un seul regard

bouguereau dit: à

John Spencer, ancien major de l’armée américaine et spécialiste des études sur la guerre urbaine

il y a a 2 façons de faire la guerre..ce spencère cause à l’oreille des chevaux et de rénateau

bouguereau dit: à

pas 2 façons de faire la guerre

Marie Sasseur dit: à

« Amnesty International ne tient pas en compte les faits »

Bien sûr que si , il est pris en compte des faits. Il s’agit de témoignages de personnes blessées, de visites sur place, avec traces de présence militaire dans des bâtiments civils. Et d’utilisation Google maps. (Il y a des bois !)

Il faut argumenter l’incompétence avec des arguments qui tiennent la route, Renato, pas commencer à enfler tout le monde qui vous lit, avec le nom de général brandi comme un argument d’autorité. Gaffe au syndrome du chorizo, récemment diagnostiqué beaucoup de crétins.

Jean Langoncet dit: à

C’est la source citée par Bloom qui appuie la légitimité de ses demandes sur l’ONU à laquelle Israël doit sa création : “Does the Vice-President of the Commission / High Representative of the Union for Foreign Affairs and Security Policy (VP/HR) regard Israel as an apartheid state, given that – among others – Israel was created based on UN Resolution 181(…)”

Jean Langoncet dit: à

@t’es ptête bien qu’au mieux un pigiss du monde

Le pigiste chargé de ces questions au Monde est mort il y treize ans. Il n’a pas été remplacé. Il paraît que les résolutions de l’ONU sur la question se sont multipliées depuis 2009 …

Au mépris du droit. 1947-2009 : une impunité qui perdure

Résolutions de l’ONU non respectées par Israël

Assemblée générale
(ayant alors fonction d’organe décisionnaire)
Résolution 181 (29 novembre 1947). Adoption du plan de partage : la Palestine est divisée en deux Etats indépendants, l’un arabe, l’autre juif, et Jérusalem est placée sous administration des Nations unies.

Résolution 194 (11 décembre 1948). Les réfugiés qui le souhaitent doivent pouvoir « rentrer dans leurs foyers le plus tôt possible et vivre en paix avec leurs voisins » ; les autres doivent être indemnisés de leurs biens « à titre de compensation ». Création de la commission de conciliation des Nations unies pour la Palestine.

Résolution 302 (8 décembre 1949). Création de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA).

Conseil de sécurité
Résolution 236 (11 juin 1967). Au lendemain de la guerre de juin 1967, le Conseil de sécurité exige un cessez-le-feu et un arrêt immédiat de toutes les activités militaires dans le conflit opposant l’Egypte, la Jordanie et la Syrie à Israël.

Résolution 237 (14 juin 1967). Le Conseil de sécurité demande à Israël d’assurer « la sûreté, le bien-être et la sécurité des habitants des zones où des opérations militaires ont eu lieu » et de faciliter le retour des réfugiés.

Résolution 242 (22 novembre 1967). Le Conseil de sécurité condamne l’« acquisition de territoire par la guerre » et demande le « retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés ». Il affirme « l’inviolabilité territoriale et l’indépendance politique » de chaque Etat de la région.

Résolution 250 (27 avril 1968). Israël est invité à ne pas organiser le défilé militaire prévu à Jérusalem le 2 mai 1968 considérant que cela aggraverait les « tensions dans la région ».

Résolution 251 (2 mai 1968). Le Conseil de sécurité déplore la tenue du défilé militaire de Jérusalem « au mépris » de la résolution 250.

Résolution 252 (21 mai 1968). Le Conseil de sécurité déclare « non valides » les mesures prises par Israël, y compris l’« expropriation de terres et de biens immobiliers », qui visent à « modifier le statut de Jérusalem », et demande à celui-ci de s’abstenir de prendre de telles mesures.

Résolution 267 (3 juillet 1969). Le Conseil de sécurité censure « toutes les mesures prises [par Israël] pour modifier le statut de Jérusalem ».

Résolution 340 (25 octobre 1973). A la suite de la guerre de Ramadan ou de Kippour, création de la deuxième Force d’urgence des Nations unies (FUNU-II) qui vise à « superviser le cessez-le-feu entre les forces égyptiennes et israéliennes » et à assurer le « redéploiement » de ces mêmes forces.

Résolution 446 (22 mars 1979). Le Conseil de sécurité exige l’arrêt des « pratiques israéliennes visant à établir des colonies de peuplement dans les territoires palestiniens et autres territoires arabes occupés depuis 1967 », déclare que ces pratiques « n’ont aucune validité en droit » et demande à Israël de respecter la convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre.

Résolution 468 (8 mai 1980). Le Conseil de sécurité déclare « illégales » les expulsions à l’étranger de notables palestiniens de Hébron et de Halhoul par les autorités militaires israéliennes et demande à Israël de les annuler.

Résolution 592 (8 décembre 1986). Le Conseil de sécurité rappelle que la convention de Genève relative à la protection des civils en temps de guerre « est applicable aux territoires palestiniens et autres territoires arabes occupés par Israël depuis 1967 ». Il condamne « l’armée israélienne qui, ayant ouvert le feu, a tué ou blessé des étudiants » de l’université Bir Zeit.

Résolution 605 (22 décembre 1987). Après le déclenchement de la première Intifada, le Conseil de sécurité condamne les pratiques d’Israël « qui violent les droits de l’homme du peuple palestinien dans les territoires occupés, en particulier le fait que l’armée israélienne a ouvert le feu, tuant ou blessant des civils palestiniens ».

Résolution 607 (5 janvier 1988). Israël doit « s’abstenir d’expulser des civils palestiniens des territoires occupés » et respecter les obligations que lui impose la convention de Genève.

Résolution 608 (14 janvier 1988). Le Conseil de sécurité demande à Israël « d’annuler l’ordre d’expulsion des civils palestiniens et d’assurer le retour immédiat et en toute sécurité » de tous ceux déjà expulsés.

Résolution 636 (6 juillet 1989). Le Conseil de sécurité demande à Israël, en conformité avec ses précédentes résolutions et avec la convention de Genève, de « cesser immédiatement d’expulser d’autres civils palestiniens » et d’assurer le retour en toute sécurité de ceux déjà expulsés.

Résolution 641 (30 août 1989). Le Conseil de sécurité « déplore qu’Israël, puissance occupante, continue d’expulser des civils palestiniens » et lui demande d’assurer le retour de tous les expulsés.

Résolution 672 (12 octobre 1990). Après les violences de l’esplanade des Mosquées – le mont du Temple, le Conseil de sécurité condamne « les actes de violence commis par les forces de sécurité israéliennes » à Al-Haram Al-Charif et dans d’autres lieux saints de Jérusalem et demande à Israël de « s’acquitter scrupuleusement des obligations juridiques et des responsabilités qui lui incombent » vis-à-vis des civils des territoires occupés.

Résolution 673 (24 octobre 1990). Le Conseil de sécurité condamne le refus d’Israël d’appliquer la résolution 672.

Résolution 681 (20 décembre 1990). Israël est sommé d’appliquer la convention de Genève.

Résolution 694 (24 mai 1991). Le Conseil de sécurité déclare que l’expulsion de quatre nouveaux civils palestiniens en mai 1991 par les forces israéliennes constitue une violation de la convention de Genève.

Résolution 799 (18 décembre 1992). Le Conseil de sécurité condamne les quatre cents expulsions de décembre 1992, soulignant qu’elle est contraire aux obligations internationales imposées à Israël par la convention de Genève. Le Conseil réaffirme l’indépendance et l’intégrité territoriale du Liban.

Résolution 904 (18 mars 1994). A la suite du massacre de la mosquée de Hébron, le Conseil de sécurité demande à Israël de prendre les mesures nécessaires « afin de prévenir des actes de violence illégaux de la part des colons israéliens » envers les civils palestiniens.

Résolution 1322 (7 octobre 2000). A la suite du début de la seconde Intifada, le Conseil de sécurité déplore les violences et condamne le « recours à la force excessif contre les Palestiniens ». Il demande à Israël de respecter ses obligations relatives à la convention de Genève.

Résolution 1397 (12 mars 2002). Le Conseil de sécurité demande la « cessation immédiate de tous les actes de violence, y compris tous les actes de terreur et toutes provocations, incitations et destructions », et réclame la coopération des Israéliens et des Palestiniens visant à la reprise des négociations.

Résolution 1402 (30 mars 2002). Après la réoccupation totale de la Cisjordanie, le Conseil de sécurité demande un cessez-le-feu immédiat et le « retrait des troupes israéliennes des villes palestiniennes ».

Résolution 1405 (19 avril 2002). Le Conseil de sécurité déclare qu’« il est urgent que les organismes médicaux et humanitaires aient accès à la population civile palestinienne ».

Résolution 1435 (24 septembre 2002). Le Conseil de sécurité exige « le retrait rapide des forces d’occupation israéliennes des villes palestiniennes ». Il demande à l’Autorité palestinienne de « faire traduire en justice les auteurs d’actes terroristes ».

Résolution 1515 (19 novembre 2003). Le Conseil de sécurité se déclare « attaché à la vision d’une région dans laquelle deux Etats, Israël et la Palestine, vivent côte à côte, à l’intérieur de frontières sûres et reconnues », et demande en conséquence aux parties en conflit de s’acquitter des obligations relatives à la « feuille de route » du Quartet.

Résolution 1544 (19 mai 2004). Le Conseil de sécurité demande qu’Israël respecte « les obligations que lui impose le droit humanitaire international » et « l’obligation qui lui est faite de ne pas se livrer aux destructions d’habitations ».

Résolution 1850 (16 décembre 2008). Le Conseil de sécurité soutient le processus d’Annapolis, et demande aux parties de « s’abstenir de toute mesure suceptible d’entamer la confiance » et de ne pas « remettre en cause l’issue des négociations ».

Résolution 1860 (8 janvier 2009). Après l’incursion de l’armée israélienne dans la bande de Gaza, le Conseil de sécurité exige « l’instauration immédiate d’un cessez-le-feu durable et pleinement respecté menant au retrait total des forces israéliennes de la bande de Gaza ». Il demande de ne pas entraver l’entrée des organisations médicales dans Gaza et d’empêcher le trafic illégal d’armes.

renato dit: à

Les Russes attaquent les villes. C’est un fait.

Marie Sasseur dit: à

Les russes attaquent délibérément des populations civiles, c’est plus précis.

renato dit: à

Plus de 90% des microprocesseurs les plus sophistiqués nous viennent de Taiwan. Mais le silicium de qualité électronique n’est pas fabriqué à partir de n’importe quel type de sable donc l’industrie des semi-conducteurs ne devrait pas trop souffrir de la revanche chinoise contre Taïwan, parce qu’il y a sable et sable (tout sable ne se prête pas à l’extraction du silicium de qualité électronique, qui doit être pratiquement exempt d’impuretés — seulement une partie sur 100 millions), et le sable chinois vaut la kulture politique chinoise… chacun peut tirer ses conclusions.

renato dit: à

Étant donné la valeur accordé par le Russe lambda à la vie, pour le pouvoir russe le nom d’une ville est plus important de la vie des gens qui habitent la ville dont le nom est donné dans la presse à destinations des nostalgiques.

Bloom dit: à

Langoncet, j’espère que vous ne vous ne limitez pas votre militantisme pro-palestinien au clickisme copier-coller. C’est un peu (pois) chiche comme engagement.
Il vous arrive pour sûr de lire des livres, des auteurs, voire de la littérature – je ne parle pas de ce pauvre Dylan, of Tarentula fame, non plus que des listes de lecture d’Assas…

Jean Langoncet dit: à

Je tente de réfléchir aux éléments que vous mettez en discussion sur une question d’actualité, Bloom ; et d’illustrer mes propos par quelques clics, en effet. Vu le média par lequel nous échangeons, vous avez d’autres moyens à suggérer ? (aucun militantisme d’aucune sorte de mon côté)

Marie Sasseur dit: à

Ça commence à puer, dans le coin.

les « sources » de becassin, si elles en sont une liste exhaustive de résolutions de l’ONU prises contre l’Etat d’Israël, ne présente aucune hiérarchie, dans leur contenu. Une résolution visant 3 a interdire un défilé, assez brutalement dévient une infraction au droit international, selon cette  » source », le monde diplomatique, parfaitement neutre politiquement, aussi neutre que la Pravda, comme chacun le sait.
Cette présentation tendancieuse, et dieu sait que les exactions comme les colonies abusives doivent faire l’objet de sanctions, autant cette liste non hiérarchisée, et a disproportion des moyens de guerre pernanente, sert surtout a ceux qui contestent et de tout temps, l’existence de cet Etat d’Israël.

Si vous n’êtes pas capable de voir ce que becassin déroule ici, c’est votre problème.

Marie Sasseur dit: à

Renato va se faire flasher, si il continue a foncer sans réfléchir.

Marie Sasseur dit: à

Encore une fois, une présentation de ces résolutions ONU sans aucune hiérarchisation, avec comme unique volonté de qualifier la délinquance d’un Etat dans le but de nier son existence, ça porte un nom becassin, dieudonné du blogapassou, concernant l’État d’Israël.

Bloom dit: à

Excellente étude de David Colon, notamment sur l’usage des réseaux sociaux, Propagande, la manipulation dans le monde contemporain (Pluriel)

renato dit: à

«… se faire flasher… »

Me faire flasher par qui, par les pro-poutine fascisants de chez nous ou par le pouvoir pourri russe ?

Marie Sasseur dit: à

Doucement sur la vodka, Renato. Le russe lambda, c’est qui ? Il a la même gueule de vieux con qu’un lambda de Colmar ?

Janssen J-J dit: à

achevant cette aprèm la lecture des Illuminations de Raimbaud (heureusement commentées par un guide, Louis Forestier – sinon, c’est pas facile tout seul), je découvre qu’elles auraient pu être écrites dans un projet collectif de et avec Germain Nouveau. Jamais entendu parler de ce poète auparavant, tant lacunaires furent et sont mes lacunes littéraires, ce qui réjouit ma retraite quotidienne entre deux plongées dans La Cune
(la mer de la veillée, telle que les seins d’Amélie).
Une petite recherche au sujet de GN évoque un film récent. L’avez-vous vu et su, D. et jzmn ?
https://www.youtube.com/watch?v=6n3NDqXcmAU
Bien à vous, et bonne c-haleur,

renato dit: à

Le Russe lambda c’est plutôt comme vous. eE là, maintenant ella va dire que je l’insulte, mais puisque l’image je l’ai déjà miser en ligne… bonne soirée!

Marie Sasseur dit: à

Renato, je relève simplement que vous faites dans l’invective débile, en stigmatisant un  » russe lambda « .
Je vous cite, car vous avez sans doute oublié ce que vous avez écrit il y a quelques minutes :

Étant donné la valeur accordé par le Russe lambda à la vie, pour le pouvoir russe le nom d’une ville est plus important de la vie des gens qui habitent la ville dont le nom est donné dans la presse à destinations des nostalgiques.

Vous vouliez dire russe en lada ?

Connaissez vous la proportion citadins/ ruraux en Russie ?

renato dit: à

S’il y a quelqu’un qui fait de l’invective débile ici, c’est vous ; toutefois, je peux me passer sans peine de votre opinion : have a nice trip !

Marie Sasseur dit: à

On sent beaucoup de colère en vous Renato, il faudrait soit faire du yoga, soit vous mettre à l’eau. Vos propos deviennent inintelligibles. Vous vouliez expliquer que le nom des villes russes change plus vite que ses habitants. Et qu’ils ne peuvent pas donner leur avis ?

Mais c’est très intéressant ça, dites moi une fois que vous faites un effort de rhétorique. Quelle éloquence, quelle maestria…
Quelles sont les noms donnés aux villes nouvellement russes en Ukraine ?

Janssen J-J dit: à

entre JL et RM, ma soeur sait apparemment plus trop sur laquelle nouer son aiguillette…, mpmp/rptv, j’ai du mal à enquiller l’objet de la disputation. Il faut dire que sur la serviette recouvrant le silicium de la plage de sainte-marie la noue, dans l’ile de ré…, la chine, taiwan, la poutinerie, l’israel et l’Onu, l’amnesty et la palestine…, ca fait toussa pas mal en une seule journée, pour aider ma nouvelle députée NUPES à faire le tri l’assemblée du pouvoir d’achât.
Cette nuit, je vais essayer de lui trier l’info pertinente, mais présentement… la rdl ne m’aide pas. Or je planche sur le meilleur programme des adeptes de l’agriculture bio, des voitures propres et de la neutralité carbone…
J’ai déjà du mal avec lr première pour au moins me hiérarchiser le plus solide des programmes de l’oNU, jmb ou alterii, parmi les différents enfumages, de l’agriculture de conservation, intégrée, climato-intelligente, écologiquement intensive, de précision, digitale, voire 4.0,…. C’est que je ne voudrais pas manquer la modernité pour l’élevage propre et décarbonné des plants de tomate ensorcelées de ma députée éco-féministe.
Merci et bàv tous.tes, ola desde madrid, muy buenos diaz…

Marie Sasseur dit: à

Eh bien, moi j’ai zéro à la dictée.
Corriger au moins ça :
Quels sont les noms donnés aux villes nouvellement russes en Ukraine ?

Ma question vaut pour la zone grise, le Donbass par exemple.
Le nom des rues, choisir le nom de sa rue,
est un défi entre les deux sympathiques ennemis, Pachka et Sergueïtch, deux seuls habitants restant d’un village ukrainien déserté, anéanti par la guerre. Alors l’un a décidé de changer ce que les pro-russes avaient imposé. Il a mis le panneau Chevtchenko dans sa rue, et rue Lenine pour celle de son ami, finalement.
Cela est raconté dans le très beau roman d’Andreï Kourkov, les abeilles grises.

renato dit: à

Le fait intéressant c’est que la Chine, une dictature fascisante, veuille empêcher à une représentante d’un état démocratiquement élue de voyager comme bon lui semble. Puis il y a la réaction ridicule d’autocrates comiques soutenue en Occident par les fascios anti-atlantistes « démocratiquement élus ».

Marie Sasseur dit: à

Renato cause aux milaniais, sont un peu fascistes.

renato dit: à

Évidemment, la petite racaille voudrait que l’on ne dérange pas les autocrates, surtout pendant les vacances…

Marie Sasseur dit: à

Causez-vous le milaniais, quelqu’un ?

B dit: à

Bloom, sans vouloir nier ou remettre en cause l’état d’Israël je pense que ses politiciens véreux comme BN ainsi que les ultra n’ont pas oeuvré pour la résolution du conflit qui à mes yeux semble insoluble. Ont ils finalement annexé le Jourdan? Je ne dispose pas de votre érudition ni ne soutiens le terrorisme du Hamas ou autre mais il faut peut être admettre qu’aucune paix sauf si elle s’impose à coup de bombe (H , pourquoi pas) n’a été construite sur des injustices . Je crois aussi qu’aucun juif en vue ne remettra en cause les décisions de cet état. Que peut on lire pour un point de vue historique impartial?

B dit: à

L’existence de l’état d’Israël.

Marie Sasseur dit: à

Les coms de Renato, c’est un peu comme un rapport d’Amnesty. Il a une task force et un Lab d’evidence à dégommer toute la melenche d’un clic.

B dit: à

La Chine et la Russie sont deux des membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU. Que peut on faire Avec ça?

B dit: à

Le russe lambda, c’est qui ?

Ce peut être le conducteur d’engin, qu’on a mandaté alcoolisé pour interrompre la vie de l’ex Mr Total par une nuit d’hiver sur une piste de décollage.( à la suite de l’annonce de sanctions, pur hasard). Les lambdas russes alcoolisés ou manipulés sont utiles et utilisés pour rayer de la carte d’autres humains type Alpha gênant le pouvoir ou remplaçables .

Janssen J-J dit: à

Un jour… vous verrez qu’ils prendront au sérieux l’opération Shylock, qui obligera les juifs ashkénazes à retourner chez eux, Russie, Ukraine et Allemagne, d’où ils n’auraient jamais dû migrer depuis 1948, si l’ONU n’avait pas imposé l’Etat d’Israël au monde… et alors, le sosie du maléfique Phil Roth aura bien ri qui aura ri le dernier, hein !

***J’adresse une pensée émue pour mon inlassable camarade et ami Charles Enderlin qui a toujours cru à la paix et à notre coexistence pacifique au Proche-Orient. Il savait bien que l’opération Shylock n’était qu’une profonde galéjade, eu égard à la réalité de l’opéation Exodus.
Hein, bàv juifs & arabes, ô vous mes frères humains, respectons ensemble les animaux, et d’abord que personne n’en mange plus une miette !

et alii dit: à

« Golden Bloom » (2022), porcelaine, or 18 carats décoré, 115 x 115 x 15 centimètres
https://www.thisiscolossal.com/wp-content/uploads/2022/08/buyruk-4-640×640@2x.jpg
« Golden Bloom », par exemple, une seule oreille apparaît au milieu des mousses et du feuillage, incorporant la partie fragmentée du corps humain dans l’écosystème largement floral.

Les œuvres présentées ici sont incluses dans l’exposition personnelle de Buyruk intitulée Habitat : Bloom , qui est présentée jusqu’au 2 septembre à Leila Heller . Visitez son Instagram pour un aperçu de son studio et de son processus.
bonsoir

closer dit: à

Nous parlions de pianos l’autre jour avec Renato. Je viens d’entendre sur France Musique l’accordeur de la Roque d’Anthéron, une sommité dans son art. Il disait préparer trois pianos le matin à 9 heures pour que le concertiste choisissez et travaille pour le récital du soir. Un Steinway, un Fazioli et un Bechstein. Ni Bösendorfer, ni Yamaha.

Vous me direz que tout le monde s’en fout ici. C’est en effet probable…

Que cela ne vous empêche pas d’écouter Alexandre Kantorow à 21 heures.

Marie Sasseur dit: à

« Que faire de la langue du bourreau quand elle est également celle des victimes ? »

 La question elle est vite répondue.

C’est un miracle, compte tenu des siecles de lutte au gré des empires successifs, auxquels a été intégrée une région ,que l’ukrainien soit la langue officielle d’un pays, ce qui ne veut pas dire langue d’état.

Ceux qui, dans ce commentarium, ont largement documenté cette histoire linguistique de l’Ukraine au début de la guerre, a partir du 24 février, sont bien mal récompensés par cette question, pour apprentis en stage de pnl. ( j’ai pas dit qu’ils étaient pris pour des cons, mais j’y pense)

Ironie de l’histoire, c’est Lénine, qui réintroduit l’ukrainien en Ukraine, le rendant obligatoire à l’école, en 1921, lui donnant ainsi un statut d’ancrage que cette langue n’avait jamais connu.

добрий вечір

Marie Sasseur dit: à

Roque d’Anthéron

Jusqu’au 20 août

Cela aurait été avec plaisir, mais « on n’est pas d’ici, on s’en va demain ».

D. dit: à

Moi je ne men fous pas du tout, Closer.

closer dit: à

Bon point, D. Qu’avez vous mangé ce soir ?

Janssen J-J dit: à

@ Que cela ne vous empêche pas d’écouter
on sen f… pas, non mais on est rassuré de savoir que vous, vous allez écouter… vous nous raconterez vos émoijs demain Moi non, aij aut’chose à faire à cette heure là, baiser, le viagra sera à son max d’efficience, et comme ma soeur, j’aime pas pas êt » parasité avec du piano à queue en fond sonore, voyez… Du clavecin, là, ‘aurais peut être hésité, … Bon chacun sa vie et chacun son destin, comme dirait l »bon-jmb, 🙂

et alii dit: à

ET ROSTRO ? DONT LA CARRI7RE A été si liée à la politique? Officiellement déchu de la nationalité russe, il a été réhabilité et défendra Poutine…

MC dit: à

Ed. Il est prouvé que Mona Chollet continue à surfer sur le mythe de la Sorcière promu par Michelet. Il l’est tout autant -cf le Guardian- qu’elle a lu les féministes anglaises. Malheureusement, quand on s’engage dans la voie des Procès de Sorcellerie, ce beau manichéisme s’écroule. Il y a des sorcières et des sorciers, je peux vous renvoyer là dessus aux travaux d’un élève de Lucien Febvre, Francis Bavoux, qui s’est intéressé au duché de Lorraine et à publié des procès inédits du Juriste Boguet. Vous pouvez voir que la responsabilité y est partagée, et que se borner aux sorcières comme manifestation de la puissance invaincue des femmes, est voir la question sous un jour très étroitement féministe et artistement reconstruit, on a déjà donné avec Michelet. Maintenant, vous pouvez vous y cramponner, cela ne sera pas moins inexact. Les Procès du Labour contenaient leurs bergers, et de Lancre y a été très fort dans la répression, sans susciter la moindre horreur de la part des historiens. Mona Chollet ne connaît tout simplement pas ce dont elle parle, mais ceci est un autre problème !

D. dit: à

Monsieur Court, une petite confidence : il y aura bientôt une pénurie de lait. Je vous conseille de faire des stocks. Mais n’en parlez pas trop autour de vous.

Ed dit: à

@MC
Les sorciers ont donc été autant brûlés que les sorcières ?

MC dit: à

Germain Nouveau connut Rimbaud. Je ne crois pas qu’on puisse en tirer autre chose. Par contre Léonce de Larmandie, qui est pour beaucoup dans sa fortune posthume, est un personnage intéressant, lié à la Rose-Croix parisienne de l’époque. Humilis eut l’honneur d’un volume dans la Pléiade, aujourd’hui épuisé. Mauriac ne le méprisait pas. MC

renato dit: à

Pour ma part je me ferai du souci seulement s’il y aura pénurie de gin. Ce soir, beau film en plein air ; maintenant spaghetti allo scoglio + 2 décis de fendant… bonne nuit.

D. dit: à

Bonne nuit mon roro.

Janssen J-J dit: à

Bonsoir Marc,
Elle le connait quand même un peu, le sujet, sauf que comme beaucoup d’autres, elle ne s’est pas coltinée aux archives, et a travaillé visiblement sur de vastes corpus de littératures sérieuses, de « seconde main ». Elle a puisé dans un large vivier général, et bien évidemment, sélectionné ce qui arrangeait « sa thèse », évidemment trop radicale comme beaucoup d’autres. Soit, mais on pourrait ce faisant vous objecter que le boulot de Bavoux sur le duché de Lorraine…, (qui en dépouilla les archives à fond sur une petite séquence historique de répression envers des sorciers), s’il l’a un rien nuancée, n’a jamais détruit pour autant l’hypothèse plus générale de l’armada d’ historiens féministes ou anti féministes les plus sérieusement de bonne foi (Michelet au premier rang, qui s’essaya honnêtement à faire une proto psychanalyse extravagante de leurs prétendues « tares », etc.) lesdites ‘sorcières’ furent bel et bien quantitativement les plus massivement et sauvagement réprimées durant la période de Chollet… Peu importe les contre exemples qui ne sauraient servir de contre épreuve falsificatoire au trend général, voyons et même de ce récent film espagnol qui montre quelques victoires de sorcières solidaires sur la répression impitoyable dont elles furent l’objet)…
Une fois de plus, Marc, ne vous montrez pas si arrogant et péremptoire ! Votre anti-féminisme primaire a quelque chose non pas de maladif, mais de fort suspect, tout se passe comme si, avec vous, des essayistes allaient vous enlever le pain de la bouche. M’enfin, qu’avez-vous écrit et dépouillé par vous-même sur le sujet ? Personne ne vous demande de partir en contre croisade, tel le bourrin moyen dont vous finissez par donner l’image. Pourquoi le faire et qu’avez-vous à un perdre de si précieux, au juste ?
Restons zen en toutes choses, et surtout sur des sujets aussi sensibles, voyons donc ! Personne n’a intérêt à voir perdurer la guerre des russes contre les ukrainiens, ou des magistrats de Mandrou contre les sorcier.res.
Voilà ce que je pense, et croyez bien que j’ai pas mal lu de « la seconde main » sur le sujet depuis mes premiers cours d’histoire des institutions médiévales dans la foulée des cours d’Ellul à la fac de Bordeaux I, début des 70′. So what ?…
Bàv et BN,

MC dit: à

Autant, Ed, d’autant que le verdict d’un juge Inquisiteur format Boguet ou de Lancre est en général le feu! On me dira qu’il peut avoir en face de lui une sorte de Tribunal de Notables. Mais ce Tribunal suit souvent le Juge. Sauf dans deux cas, cependant, dont un ou la jeunesse de l’accusatrice a paru suspecte. On l exile donc. Ce que permettent de voir les textes et ce que Michelet ne donne pas, c’est ce monde trés rural, ou, si une bête meurt, votre voisin devient nécessairement un sorcier. Et doit être brulé. Le romantisme a féminisé via Michelet la figure de la Sorcière. C’est de la recréation littéraire. Mieux vaudrait s’intéresser au couple sorcière sorcier, jumeau rural du couple que forme la Possédée avec son démon…
Bien à vous.
MC

vedo dit: à

Closer, le choix des trois marques, et l’absence des deux autres, n’est pas surprenant. (Bechstein aurait surpris il y a 10 ans, mais est en train de changer plus rapidement que les autres marques peut-être). Le choix pour une salle de concert bien sûr est différent pour un usage privé (avec une taille différente).

Jean Langoncet dit: à

@david dit: à
amnesty a oublie dans son rapport depuis le debut 2o22 63 arabes israeliens ont ete assasines par des arabes dans leur villages dont 22 femmes divorces

Mais où sont donc passés les palestiniens parmi tous ces arabes, david ?

rose dit: à

Eh, Jean Langoncet, on ne comprend pas tout.
Mais on regarde, on lit, on écoute.
L’iman pas expulsé au Maroc, par décision du tribunal administratif a 5 enfants et 15 petits enfants qui ont le droit de mener une vie normale et paisible en France alors que papa et papi prêche des discours à la mosquée anti-féministes etc.
Si on regarde les exemples, on en trouve tant.
À Manosque, petite ville de 20 000 habitants, tirs de ? mortier sur un véhicule de police municipale. Pas tant que bouffer du flic, que protéger leur tarif très lucratif de substances illicites.

rose dit: à

Eh, Marc Court.
Michelet est le parangon de l’horreur.
Faudrait avoir lu plus de 20 pages de son « Femmes » catastrophique pour argumenter avec sérieux.
Balayer une argumentation en disant que c’est pareil pour les hommes.
Trois femmes pendues en Iran pour assassinat de leurs maris.
La réciproque est-elle vraie ?

rose dit: à

Aussi sûrement pour bouffer du flic.
Et pas d’accusation de Zemmourienne, ni de crainte de grand remplacement.
Simplement de l’observation et des faits.

rose dit: à

Un mode de fonctionnement lié à tel groupe de population.
Le coup de poignard dans le dos. L’égorgement et/ou autre.

Etc.

Jean Langoncet dit: à

Prenez le temps d’arrêter de vous regarder écrire un moment et tout devrait rentrer dans l’ordre, rose

rose dit: à

Moij.constate quelque chose de rédhibitoire dans la position adoptée, pénible.
Ce serait comme un loup qui rentre dans la bergerie, s’asseoit avec les brebis pour une tea-party. Puis, bien hydrate, il en bouffe trois, jeunettes et dodues à souhait.

Pas enthousiaste devant ce procédé.
Un loup est un loup.

rose dit: à

hydraté

=> Non.

Un homme est un homme. Une femme est une femme.

rose dit: à

Archives.
Lorsqu’en 2019 les archives départementales de Digne les bains ont publié les minutes du procès de Gaston Dominici, cette expo.passionnante a attiré environ 40 personnes par jour.

C’est fini. C’était en 2019.

rose dit: à

Hier, journée canoë plan plan à Esparron du Verdon.
Un monde fou.
Un lieu idyllique.

Le midi, assisté à un drôle d’épisode.
Un couple jeune, 35 ans, en paddle, a squatté un immense espace ombragé sous les pins de 50 m² environ pour eux seuls.
Trois familles auraient pu le partager.

Non. C’était leur espace pour eux deux et leurs deux paddles qu’ils se sont privatisés. Imbus d’eux-mêmes et de leurs droits.

En rentrant, par Manosque, vu la reprise de feu sur Niozelles. Le feu n’est pas fixé.

rose dit: à

Bon. 3h40, je vais arroser mon jardin.
Le patriarcat, c’était une institution.
Hier, une jeune femme m’a dit « y a eu les générations sacrifiées. »
Dont je suis.
Nous, nos mères ont reproduit.
Pour deux raisons, par amour fou pour leur mari : ma mère dit encore aujourd’hui « je l’aurai suivi jusqu’au bout du monde ». Et l’a fait d’ailleurs.
Puis, parce qu’elles avaient été élevées et formatées comme cela.
Ma mère lavait le linge au lavoir avec sa mère et sa soeur aînée, elles étaient quatre filles et trois garçons. Elles leur repassaient leurs chemises et leur ciraient leurs chaussures pour qu’ils sortent le samedi soir. C’étaient les rois.
C’est un sujet que je vais creuser, parce que ma maman un jour à balancé la chemise et refusé de la repasser.
Sa soeur aînée a refusé de faire la vaisselle familiale et le sortie des filles était supprimée tant que la vaisselle n’était pas faite. Alors ma mère faisait la vaisselle. Elle en parle encore.
L’homme était sur un piédestal.
Ma mère dit souvent « on a vécu cela, alors on a recommencé ».

Nous, non. Nous n’avons pas recommencé.

Fière de moi.

rose dit: à

a balancé

rose dit: à

ils se le sont privatisé (l’espace).

rose dit: à

Schlomi

Outre le fait que sa fin de film soit une immense apologie de Paris par l’entremise de la Tour Eiffel, outre le fait qu’il sait des enfant, qu’il veut, qu’il va, tout filmer et qu’il se projette déjà dans sa vie d’adulte a une sensibilité qui m’a touchée.

Sa manière de dire à sa mère, pour sa mère « moi je porte sa douleur », de dire de lui  » je ne me suis pas mariée et je n’ai pas fait d’enfants ».

La demande en mariage d’un homme pour sa soeur et Ronit tellement époustouflée d’avoir enfin passe le pas et connaissant la maternité avant que de mourir à 51 ans. Comme Esther, la soeur de son père, père qui refuse drastiquement d’exprimer haut et fort la même émotion. Le garçon casse une assiette, quitte la tablée familiale.

rose dit: à

dès enfant
Schlomi a une sensibilité

Je ne me suis pas Marie

enfin passé le pas

haut et fort la moindre émotion

rose dit: à

P.de b. de m.

Correcteur automatique caractériel.

Je ne me suis pas marié.

Tu dois tout contrôler, derrière toi, tout le temps ?

rose dit: à

Ma mère a refusé jeudi matin d’aller à la messe.
Elle m’a dit ‘Dieu m’a abandonné, alors moi, je l’abandonne aussi, »
Ma mère, chrétienne fervente, pieuse comme Marie.
Hier, vendredi, elle a refusé d’aller à la chorale.

rose dit: à

Il n’y avait pas de discussion pas de négociation. Mon père, deux fois, s’était fait jeter par deux filles, Emma, puis Marguerite. Ma maman s’appelle Emma, Marguerite.

C’était partage des tâches en deux.
À mon père l’extérieur, le travail dehors, les décisions, les finances (on a vu le résultat) ; à ma mère l’intérieur, l’éducation des enfants et l’amour à eux porté (on voit le résultat), l’entretien de la maison, l’économie du ménage. Les repas, le linge, la couture, le bonheur quotidien : je suis imbibée jusqu’à la moëlle, puis jusqu’à l’os, chaque cellule de mon corps est imbibée du bonheur quotidien que ma mère a répandu dans sa maison et autour d’elle.

rose dit: à

Comme un baba au rhum.
Moi, je suis le baba.
Et ma maman, c’est le rhum.

JC..... dit: à

SAMEDI 6 AOUT 2022, 5h28, 26°, temps calme

UN ? Un dépotoir de Nations, Unies comme fumiers en cour de ferme. Un machin qui ne sert strictement à rien avait dit le Grand….

C’est celui qui a le plus de porte-avions, de missiles, de richesses, de pragmatisme qui gagne.

Le reste est foutaise littéraire !

MC dit: à

JJJ si vous croyez que l’on travaille sur tout ce qui vous intéresse… il y faut une fenêtre d’opportunité , et le moment . Pour le reste, le raisonnement Chollet peche par a priori idem, ne citant aucun texte de procès a l’appui de ses dires. Maintenant, si vous aimez Michelet, je vous le laisse, Sorcière en prime.. désolé Rose, mais c’était bien pareil. Au fait , Femmes, c’est Sollers. La Femme, peut-être ? Bien à vous MC

Bloom dit: à

B, personnellement, tout ce qu’a écrit Eli Barnavi, qui fut ambassadeur en France, me semble frappé au coin de l’intelligence & de l’expérience vécue, de même que les bouquins de Charles Enderlin, à qui 3J rend un juste hommage…
Pour ce qui relève de la ‘structure des sentiments’, comme disent les Anglais, il est toujours très éclairant de lire les écrivain/es, sortes d’ambassadeurs par capillarité. Côté israélien, je dirais David Grossman, Etgar Keret, Maayan Eitan, Zeruya Shalev & Lizzie Doron; côté palestiniens, Mahmoud Darwish, Raja Shehadeh,Susan Abulhawa ou Naji al-Ali, le grand caricaturiste…

rose dit: à

BnF collection ebooks – « Il n’est personne qui ne voie le fait capital du temps. Par un concours singulier de circonstances sociales, religieuses, économiques, l’homme vit séparé de la femme. En cela de plus en plus. … Google Books
Date de publication originale : 1860
Auteur : Jules Michelet

La femme 1860.

C’était bien pareil Marc Court : non ! Ce n’était pas du tout pareil. Mais alors, pas du tout.

closer dit: à

Je ne sais pas d’où B tient ses chiffres, mais elle nous parle de 30000 à 60000 sorcières exécutées entre 1560 et 1630. Si l’on prend la moyenne, cela fait quelques centaines par an. Combien d’hommes ont été exécutés pendant la même période pour des crimes divers ? Perso je n’ai jamais vu dans les représentations de gibets une seule femmes pendue. Si elles étaient enceintes, elle n’étaient pas exécutées et elle étaient plus souvent dispensées de la mort que les hommes. Pas de bagne pour elles non plus. Combien d’hommes « exécutés » pendant les guerres en défendant « leurs fils et leurs compagnes » ?

Janssen J-J dit: à

Fenêtres d’opprtunité

1 – ///si vous croyez que l’on travaille sur tout ce qui vous intéresse///. Bien sûr que non, mais quand on n’est pas sûr de ce qu’on avance, inutile de balancer des sentences définitives visant d’abrod à se faire accroire comme le « sachant de service » sur tout et n’importe quoi. ainsi, « Monsieur Court » s’est trop monté la tête depuis longtemps, voilà ce qu’on veut-j dire, et il n’y a pas de mal à égratigner un brin les orgeuilles, à commencer pas le nôtre. Voilà ma morale d’intervenaute sur cette chaîne, je pensions qu’elle vous était assez claire, et saurait vous tempérer la vôtre. Mais apparemment, jamais…

///Germain Nouveau connut Rimbaud. Je ne crois pas qu’on puisse en tirer autre chose/// en somme, vous n’avez rien lu prouvant que l’un de vos sbires eût pu tenir la chandelle à Paris ou Londres ?… car enfin, j’imagine que vous employez ces deux verbes aux sens biblik du terme ! (comme dirait bon-jmb, le protestant basque)

Oui, laissez moi le grand Michelet dans la petite micheline du romantisme… et allez relire le Malleus Maleficarum, toujours fort instructif pour les juges d’instruction de l’histoire littéraire non scientifique…
(ferùons la fen=etre)

Il y a des femmes ayant assez prouvé leur vie privée du féministe, qui persistent à aduler néanmoins leur mère. Car elle leur aurait exactement montré le chemin qu’il ne fallait pas prendre avec leur homme, mari ou père. C’est la grande leçon qu’elles nous ont léguée, car faute pour ces mères d’avoir pu mettre leur désir profond en cohérence avec leur vie opprimée par la « domination masculine », (disons depuis deux siècles occidentaux pour ne pas réentrer dans un débat stérile), elles ne nous ont néanmoins pas empêché de la vivre dans notre vie privée. C’est pourquoi nous leur gardons notre infini respect, tendresse et amour, à l’aube de leur départ pour une autre vie débarrassée des cons.

Bon, nous sommes samedi, et nous avons huit invités à déjeuner sous le grand tilleul. Beau soleil et une petite brise. Idéal ! Tout doit être parfait à midi 30.
*** Betty a 67 ans ce jour, elle commence à se décontracter de son refuge lepéniste et complotisme habituels, grâce notamment à ma pédagogie œnologique déconstructionniste, en effet, elle ne buvait pas assez de grands crus, voilà… Profitons de la vie encore un brin, elle ne nous fera pas de cadeaux.
Biz à Emma et Marguerite et Bàv tous.tes,

D. dit: à

Ça y est. Ma livraison de 450 litres de lait UHT longue conservation vient d’avoir lieu. Je suis tranquille pour au moins six mois. Et ça ne m’a coûté que 351 euros parce qu’on m’a fait un prix. Je ne dépannerai personne, autant vous prévenir.

D. dit: à

livraison gratuite, par ailleurs.

et alii dit: à

3.Comme le miroir est la première capture de l’image de soi, on l’a associé à une sorte de pouvoir magique liée à la sorcellerie. »
bonne journée

JC..... dit: à

PROFESSION DE FOIE

Je suis un féministe, instruit, éduqué, diplômé, expérimenté, responsable, jouant collectif, aussi franc qu’hypocrite, bref politique pour le bonheur de la cité. Ma cité !

De bonnes raisons pour affirmer la nécessité d’accepter le schéma classique : laissons les femmes faire à bouffer avec ce qu’elles trouvent dans le frigo, des enfants avec des hommes qui passent, sans s’arrêter vraiment ! Bref, laissez nous, nous les mâles supérieurs, tuer des aurochs pour améliorer l’ordinaire, décorant des cavernes sordides de dessins somptueux, histoire d’occuper des historiens, des bolos trop nombreux à mon avis, mon pote du Kremlin est d’accord…

Jazzi dit: à

Promenade d’été

La promenade plantée vous permet de traverser le XIIe arrondissement de part en part, depuis l’Opéra Bastille jusqu’au bois de Vincennes.
Une balade de près de 5 kilomètres, au milieu d’une nature riche et variée, sur trois niveaux différents : en élévation, au ras de la rue et en tranchée.
En réel ou virtuel, laissez-vous tenter, vous ne le regretterez pas !
https://www.lelezarddeparis.fr/la-promenade-plantee

et alii dit: à

« Appelé aussi « petit sorcier à l’arc musical », il semble, d’après le mouvement des jambes, exécuter une danse, tout en faisant vibrer la corde de son instrument de musique dont il tient l’extrémité dans la bouche. L’ethnomusicologue Lucie Rault propose d’y voir« une scène d’approche du gibier courante encore de nos jours chez diverses populations, amérindiennes comme asiatiques, prenant l’animal chassé comme totem et ancêtre, se mêlant au troupeau en une danse magique où l’homme s’assimile à l’animal chassé, non seulement par son apparence, mais aussi par son cri qu’il contrefait au moyen d’un appeau : de cette communion rituelle avec la victime se justifie la chasse, en tant qu’acte sacrificiel3 ». »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chamane_des_Trois-Fr%C3%A8res

JC..... dit: à

@Jazzi,
Le Paris que tu promeus dans tes mode d’emploi -pour de sordides raisons de royaltie- ce Paris là doit être rasé de frais !

Vlad est d’accord pour gaspiller quelques têtes nucléaires à cette œuvre de salubrité publique.

bouguereau dit: à

sans baroz et la vermart on srait en plein soleil..on turait encore la vache à la vilette..on mangrait encore le veau cuit dans le lait dsa mère meussieu courte aurait tanné la peau à térezoune pour le siège passagére de son tub citroéne et on parlrait encore louchébème..cque c’est qule progrés toudmême quelle dit térezoune

bouguereau dit: à

décorant des cavernes sordides de dessins somptueux, histoire d’occuper des historiens

y’a des voix qui disent que c’est des femmes qu’on décoré..ça se défend jicé..peinde sur les murs c’est un peu des trucs de pédés qu’il dit vladimir

bouguereau dit: à

Bon, nous sommes samedi, et nous avons huit invités à déjeuner sous le grand tilleul

jiji il a une vie phormidabe dans un pays formidabe et nous une vie de merde dans un pays de merde..à force ça aigrit..jme dmande si kabloom avec sa stout chez bodjo est pas dans le vrai..

bouguereau dit: à

Pour ce qui relève de la ‘structure des sentiments’, comme disent les Anglais, il est toujours très éclairant de lire les écrivain/es, sortes d’ambassadeurs par capillarité

dans 1 an ou 2 kabloom dira y’a les propoutine et y’a les prohukrainien..on sait pu trop ldébut..lavrov a son son de cloche quen vaut un autre..et pis y’a beaucoup de terroriss chez les hukrainiens..on lui reservira un verre gratos

bouguereau dit: à

C’est celui qui a le plus de porte-avions, de missiles, de richesses, de pragmatisme qui gagne

ya la guerre du pov au riche attation jicé..du faibe au fort..et tous les tuer ça fait sale..le temps bénis des hindiens y’est phini

JC..... dit: à

Gigi GI ne se rend même pas compte qu’il ment !

JC..... dit: à

A lui même, comme à nous ….

Jazzi dit: à

ça s’est passé à Rouen, et Clopine ne nous avait rien dit !

bouguereau dit: à

Un homme est un homme. Une femme est une femme

on voit qut’as jamais été dans la misère et qut’as jmais fait dtôle qu’il dirait jicé

bouguereau dit: à

ça s’est passé à Rouen, et Clopine ne nous avait rien dit !

..je lis « ont elles ont vengé jehanne? » et haprés c’est payant..tu disais que t’y connaissais rien en marge arrière baroz..faux cul..t’es à la solde

et alii dit: à

sur philomag:
« . Les sorcières n’ont pas pris une ride.

« La sorcière nous fascine tous. À cause de ses pouvoirs, de son apparence changeante, de sa façon d’ondoyer dans notre imaginaire, tantôt vieille femme, évoquant les Parques ou les sorcières de Macbeth, tantôt beauté fatale, proche des vamps de films noirs, mais toujours radicale, marginale, qu’elle soit mystique, sage-femme ou herboriste, pratiquant son art en dehors du couvent, de l’université, de la famille. Pas étonnant que cette marginale soit devenue un symbole du féminisme : “Tremate, tremate, le streghe son tornate”, scandaient les Italiennes de la génération de ma mère (“Tremblez, tremblez, les sorcières sont de retour”), avant de devenir, cinquante ans plus tard, le mot d’ordre du mouvement écoféministe. Pour les écoféministes, dont l’une des plus célèbres théoriciennes, Starhawk, n’hésite pas à se revendiquer sorcière, l’exploitation des femmes et
https://www.philomag.com/articles/tremblez-tremblez-les-sorcieres-sont-de-retour

rose dit: à

Bon et excellent pique nique, au frais sous le grand tilleul, pour les huit invités et vous mêmes.

rose dit: à

12h32 samedi 6 août 2022.

rose dit: à

Si Clopine n’en a rien dit, c’est qu’elle n’en était pas. Elle a lutté contre. 👍

rose dit: à

Bouguereau
Jean Genet l’a fait en lieu et place : saint et martyre.

Jazzi dit: à

« Si Clopine n’en a rien dit, c’est qu’elle n’en était pas. »

Elle a dû rêver de découper Clopin en tranche, rose !

et alii dit: à

c’est pas sorcier:

Cette expression est apparue au cours du XXe siècle et s’appuie sur l’image de la sorcellerie qui se manifeste par des formules et préparations compliquées et abracadabrantes. « Ce n’est pas sorcier » signifie ainsi que c’est simple.
abracadabrantesque :«Abracadabrantesque». Le 21 septembre 2000, Jacques Chirac
https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/abracadabrantesque-d-ou-vient-le-celebre-neologisme-prononce-par-jacques-chirac-20190926

et alii dit: à

L’école Abracadabra Tome 4 – Album
C’est pas sorcier !
Tranchand, François Corteggiani

rosr dit: à

Jacques Chirac

Giscard d’:Estaing 1974-1981 ; passage de la majorité à 18 ans en 1974 sous Giscard.

et alii dit: à

Selon le chef du renseignement militaire ukrainien, Kyrylo Budanov, le président russe a recours à des sosies pour cacher ses problèmes de santé lors de différentes apparitions publiques.
« Ils (les doubles du corps de Poutine) ont des habitudes différentes, des manières différentes, des démarches différentes, parfois même des tailles différentes, si vous regardez attentivement », a-t-il assuré lors de déclarations sur la chaîne de télévision ukrainienne « Groshi » relayées par le média américain Newsweek.

et alii dit: à

ON VOUS AIDE/
« La forme des oreilles est différente. Et c’est comme une empreinte digitale, la forme de l’oreille de chaque personne est unique. Elle ne peut pas être répétée », a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision ukrainienne « Groshi » sans avoir de preuves scientifiques concrètes. Selon Kyrylo Budanov,

Pablo75 dit: à

Ma livraison de 450 litres de lait UHT longue conservation vient d’avoir lieu. Je suis tranquille pour au moins six mois.
D. dit:

On sait depuis longtemps que le lait est mauvais pour la santé des adultes, qui favorise les fractures et le cancer de prostate, entre autres. Les peuples qui ne boivent jamais de lait en ont beaucoup moins que nous. Même la médecine officielle commence à le reconnaître et à oser contredire la propagande du très puissant lobby du lait en Occident:

« Les seniors doivent-ils boire du lait avec modération ?

Une étude relève un plus haut risque de fractures et de décès chez les personnes âgées buvant beaucoup de lait.

Le lait de vache est présentée comme une source privilégiée de calcium, essentiel à la solidité des os. Or une étude suédoise de grande ampleur établit un lien entre une forte consommation de lait chez les seniors et un risque accru de fractures et de mortalité.

Cette étude publiée dans une revue de référence, le British Medical Journal, s’appuie sur le suivi de plus de 60.000 femmes et 45.000 hommes. Les chercheurs de l’université d’Uppsala ont croisé la quantité de lait, de yaourt et de fromage consommée quotidiennement par ces personnes avec l’évolution de leur état de santé.

Il en ressort que les femmes consommant au moins trois grands verres de lait par jour ont un risque relatif de décès de 90 % plus élevé et un risque de fracture de la hanche de 60 % plus élevé par rapport à celles qui boivent moins d’un verre par jour. Pour les hommes, le lien statistique entre une grande quantité de lait consommé et risque de décès est également observé mais de manière beaucoup moins prononcée, tandis qu’aucun lien n’est observé pour les fractures.

Même si les auteurs insistent sur la grande prudence avec laquelle ces résultats doivent être accueillis, car il ne s’agit que d’un lien statistique, ils avancent tout de même une explication. Le lait, à la différence du fromage, du yaourt ou du lait fermenté, contient du lactose, qui est transformé au niveau de l’intestin en D-galactose. Or il a été montré sur l’animal que le D-galactose accélère le vieillissement cellulaire (c’est ce qu’on appelle le stress oxydatif) et favorise une inflammation chronique. Des mécanismes associés à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires et de cancers, mais aussi de perte de la densité osseuse. D’autres aliments comme les céréales, les fruits et légumes apportent également du D-galactose, mais en bien moindre proportion.

À l’inverse, «les femmes qui consomment beaucoup de fromage et produits à base de lait fermenté ont un taux de mortalité et fracture plus faible que celles qui en prennent peu», observent les chercheurs. Contrairement au lait, ces produits n’augmentent pas le risque relatif de stress oxydatif et d’inflammation chronique.

https://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/10/31/22995-seniors-doivent-ils-boire-lait-avec-moderation

Et le lait UHT longue conservation est encore pire, elle fait réagir le système immunitaire comme si c’était un poison.

Pablo75 dit: à

Selon le chef du renseignement militaire ukrainien, Kyrylo Budanov, le président russe a recours à des sosies pour cacher ses problèmes de santé lors de différentes apparitions publiques.
et alii dit

C’est vrai. Il en a surtout 3, utilisés pour des actes où il ne doit pas parler. Il paraît que les spécialistes les reconnaissent aux oreilles, différentes entre les 3 et le vrai Poutine. On en a vu un dans des images d’il y a 2-3 mois dans un hôpital où il était allé pour voir des soi-disant militaires blessés en Ukraine. Dans une mise en scène catastrophique on voyait le faux Poutine jouer son rôle avec des malades en pleine forme, tous coincés et mal à l’aise.

En plus de cela, la TV russe utilise beaucoup d’images d’avant sa maladie et fait des montages habiles pour donner les nouvelles actuelles avec des images anciennes. Ce sont des experts en manipulation.

Pablo75 dit: à

Perso je n’ai jamais vu dans les représentations de gibets une seule femmes pendue
closer dit

Les sorcières étaient brûlées.

Pablo75 dit: à

Un homme est un homme. Une femme est une femme.
rose dit

Ça c’était avant. Maintenant il faut ajouter au moins binaire ou non binaire.

Jazzi dit: à

Femmes et hommes sont avant tout des humains !

Bloom dit: à

Après l’homme déconstruit, l’homme découpé. Cela dit, on sait que certains mafiosi ne s’embarrassent pas pour remplir leur 20 petits sacs de congélation avec ce qui reste de leur sordide besogne, dont on trouve une minutieuse description dans L’anomalie.

Au plus fort des ‘Troubles’ A Belfast, un gang de psychopathes loyalistes, membres de l’UVF, connu sous le nom de ‘Bouchers du Shankhill’ (The Shankhill Butchers) a fait régner la terreur entre 1975 & 1982, en s’attaquant à des civils catholiques choisis au hasard dans les rues du nord de la ville. Il furent responsables de la mort de 23 personnes (dont 2 femmes & 6 protestants – vengeance personnelle). Eoin McNamee a tiré de ces horreurs un roman, Resurrection Man, adapté ensuite au cinéma par Michael Winterbottom, en un version plus soft que l’écrit, critiqué pour ses descriptions complaisantes d’une violence insupportable.
Le chef du gang, Lenny Murphy, expert très expert de la lame effilée, a finalement été buté par un commando mixte de l’IRA & de l’UVF, les premiers pour venger leurs coreligionnaires, les seconds pour mettre un terme à des activités qui entachaient par trop leur réputation déjà peu reluisante.
9 des 13 membres du gang sont encore en vie, et en liberté après avoir purgé de longues peines de prison.

Jean Langoncet dit: à

@@david dit: à
amnesty a oublie dans son rapport depuis le debut 2o22 63 arabes israeliens ont ete assasines par des arabes dans leur villages dont 22 femmes divorces
Mais où sont donc passés les palestiniens parmi tous ces arabes, david ?

eurêka !

Jazzi dit: à

Les mafiosi sont surtout réputés pour faire couler leurs cadavres dans le béton, Bloom.
C’est ainsi que l’on n’a jamais retrouvé celui d’Agnès le Roux, l’héritière du Palais de la Méditerranée à Nice…

Jean Langoncet dit: à

renato a du prendre une guitare d’anthologie

Bloom dit: à

Les mafiosi sont surtout réputés pour faire couler leurs cadavres dans le béton, Bloom.

Les Italiens, oui, mais pas la mafia albanaise, ou la russe, ou l’indienne, notamment celle du sable, très vigoureuse le long de la Côte de Coromandel. Eux aussi adorent découper et mettre en petit tas, au coin de Lally Tollendal et de St Louis, à Pondy, par exemple. Ils suicident volontiers les voisins indiscrets, (corde, noyade…), pourtant si heureux d’avoir pu louer une villa en bord de mer, avec piscine et jardin. On les avait prévenu, mais rein n’y a fait…
Par mafioso, j’entends tout membre de la mafia, quelle qu’elle soit, irlandaise & juive itou (ah, Meyer Lansky, qui participa activement à l’effort de guerre américain, en échange de l’élargissement de son associé Lucky Luciano. Son personnage fait une brève apparition dans le Gatsby de Baz L, et figure dans Le Complot contre l’Amérique de Roth).

Jazzi dit: à

Eh beh dit donc, Bloom, t’as l’air de t’y connaitre en affaire de mafia !

Jazzi dit: à

Si ça t’intéresse, on redonne en ce moment « Il était une fois l’Amérique » de Sergio Leone au Max Linder Panorama, sur les Grands boulevards.
Je vais tâcher de trouver le temps d’y aller, mais le film dure plus de 4 heures !
https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=1941.html

JC..... dit: à

NOMINATION

J’apprends qu’en raison des ses propos sur Taiwan -une partie de la Chine continentale à recoller à l’Empire du Milieu- notre chef des NULS de la NUPESTE, vient d’être promu.

Bienvenue dans l’Armée Chinoise, Maréchal La MELENCHE ! Vous êtes fait pour fasciser à gauche cette île de vertu…

et alii dit: à

« Mon mari est dans un terrible état physique, son corps est gonflé parce qu’il est attaché à la chaise du tigre »
Sophie Luo, l’épouse du dissident chinois Ding Jiaxi, est restée sans nouvelles de son mari durant six mois. « Il s’est fait enlever dans la maison d’un ami », explique-t-elle à La Libre.
Jacques Besnard
Publié le 06-08-2022 à 11h45 – Mis à jour le 06-08-2022 à 11h46
Que veut dire l’expression chaise du tigre ?
Une chaise du tigre est une chaise comportant une armature métallique spéciale pour attacher par les poignets la personne assise et pour l’empêcher de déplacer ses jambes, tout en la maintenant dans une position inconfortable.

Cette chaise, considérée en Occident comme un instrument de torture, est utilisée en Chine pour des interrogatoires, notamment contre les Ouïgours. En 2015, la convention des Nations unies contre la torture a réclamé son interdiction.

D’où vient l’expression chaise du tigre ?
Il y a deux hypothèses pour expliquer l’origine de l’expression chaise du tigre, attestée en français depuis le milieu des années 2010.

Bloom dit: à

Prodigieux film, Baroz, avec un de Niro au sommet, et un Morricone inspiré.
Pour l’Inde, c’est du vécu, pour le reste, c’est au fil des lectures.
Je crains que les menaces de la mafia du sable soient venues à bout de la motivation du seul romancier à même de traiter son cas pathologique…Quel dommage…

Bloom dit: à

Le Tigre, c’était Clemenceau, le tigre de papier, c’est l’Amérique: la chaise que Clemenceau rapporta de ses années en Amérique?

B dit: à

Pablo , ça ne sert à rien de prendre du calcium si on ne le fixe pas. Les gens âgés ne lecfixent pas à cause d’un manque d’exercice, d’une baisse hormonale, et il faut aussi de la vit D. Le lait à mon avis n’ est pour rien dans la survenue de fractures même s’il ne sert à rien d’en boire plus pour prévenir.

B dit: à

Et puis de façon générale les vieux n’aiment pas le lait et ne boivent pas assez, on est obligé de les faire boire avec un entonnoir.😈

bouguereau dit: à

Maréchal La MELENCHE !

t’as envie de lui dire me voilà..telment y porte beau..mais retiens toi jicé..son gaz vaut rien

Bloom dit: à

Ah, tous ces gens qui, à la différence de Macbeth vue par sa Lady ne sont pas « trop plein du lait de la tendresse humaine ».

bouguereau dit: à

Femmes et hommes sont avant tout des humains !

affirmation gratuite qui n’est même pas étayé d’un bon lien..toi baroz qui disait que le niveau baissait..cherche pas plus loin

bouguereau dit: à

Les sorcières étaient brûlées.

pédro c’est pas pareil baroz..il n’a pas besoin de citer..on le croit sur parole

bouguereau dit: à

Il paraît que les spécialistes les reconnaissent aux oreilles, différentes entre les 3 et le vrai Poutine

..c’est pas comme keupu..on le reconnait a ce qu’il a toujours les même oreilles d’âne

bouguereau dit: à

tu devrais mettre un bonnet dédé

bouguereau dit: à

Elle a dû rêver de découper Clopin en tranche

le paradis est pavé de mauvaises hintentions..pas comme ton highway to hell baroz

Bloom dit: à

Voilà qui devrait intéresser Langoncet International.

« Amnesty International dans la tourmente après la publication de son rapport sur la guerre en Ukraine

Kiev accuse l’ONG de faire le jeu de Moscou après la publication d’un rapport sur la mise en danger de civils dans la résistance armée ukrainienne.

Kiev n’a pas du tout apprécié la leçon. En voulant faire preuve de neutralité, Amnesty International s’est mis à dos les dirigeants ukrainiens mais aussi une large partie de la société civile du pays ravagé par la guerre depuis cinq mois. Dans un rapport publié jeudi 4 août, l’ONG affirme que les forces armées ukrainiennes mettent en danger la population civile. »
La suite dans le Monde.

D’un côté AI dit que les Ukrainiens mettent en danger leur population (‘tain ils sont chez eux), de l’autre AI spécifie que ce n’est pas une raison pour que les Russes bombardent les civils.
Quel jeu joue AI? Il faut être con ou naïf de croire que parce qu’on tape et d’un côté et d’un autre on est au milieu. Neutralité de mes deux, oui.

Devant qui les ONG sont-elles responsables?

Pour les avoir fréquentées au Bangladesh et en Afghanistan, j’ai mes réserves. Un gros brin arrogantes, certaines d’entre elles, et peuplées de personnages prompts à s’imaginer posséder la science infuse et la connaissance absolue. Côté version laïque des missions protestantes…

Jean Langoncet dit: à

Bloom, trouvé le complément des éléments que vous avez mentionnés ; on ne félicitera pas le groupe des ces « parlementaires » ni pour son sens critique, ni pour sa contribution à une résolution pacifique du conflit, dans le respect du droit international. Merci de nous informer des suites qui seront données au plan européen ; si elle vous intéressent

Question for written answer E-000932/2022/rev.1
to the Vice-President of the Commission / High Representative of the Union for Foreign Affairs
and Security Policy
Rule 138

Nicola Beer (Renew), Frédérique Ries (Renew), Niclas Herbst (PPE), Lukas Mandl (PPE), Ilana
Cicurel (Renew), Anna-Michelle Asimakopoulou (PPE), Dietmar Köster (S&D), Sara Skyttedal
(PPE), Petras Auštrevičius (Renew), Andrey Kovatchev (PPE), Miriam Lexmann (PPE), Bert-Jan
Ruissen (ECR), Ondřej Knotek (Renew), Sergey Lagodinsky (Verts/ALE)

Subject: Antisemitism in the Amnesty International Report on Israel

On 1 February 2022, Amnesty International issued a report entitled ‘Israel’s Apartheid against
Palestinians – a cruel system of domination and a crime against humanity’ in which it alleges that
apartheid was inherent in the founding of the State of Israel in 1948 and has been built on and
maintained by successive Israeli governments.
1. Does the Vice-President of the Commission / High Representative of the Union for Foreign
Affairs and Security Policy (VP/HR) regard Israel as an apartheid state, given that – among
others – Israel was created based on UN Resolution 181, more than 10 % of Knesset Members
are Arab Israelis, there are Arab Israeli judges, including at the Supreme Court, and an Arab
party forms part of the current government?
2. Does the VP/HR regard the report as antisemitic in the light of the non-legally binding
International Holocaust Remembrance Alliance definition of antisemitism, given that it claims that
the existence of the State of Israel is a racist endeavor (i.e. an apartheid state)?
https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-9-2022-000932_EN.pdf

Jean Langoncet dit: à

elle > elles

Jean Langoncet dit: à

Votre commentaires sur les ONG s’applique-t-il à l’ONU, Bloom ?
Pensez-vous que le TPI est légitime pour collecter les enquêtes conduites par des ONG et pour en diligenter d’autres afin, le cas échéant, de juger les agissements de l’armée russe en Ukraine et les qualifier, notamment, de crimes de guerre ? D’autres instances sont-elles compétentes au plan international pour qualifier les crimes commis par tel ou tel état ?

B dit: à

Jean, combien de temps comptez vous nous faire i.ech avec Israël /Palestine avec peu d’efficacité, de plus, à initier une résolution mettant terme au conflit?

Jean Langoncet dit: à

@B

c’est juste au dessus de vous :

Jean Langoncet dit: à
Votre commentaires sur les ONG s’applique-t-il à l’ONU, Bloom ?
Pensez-vous que le TPI est légitime pour collecter les enquêtes conduites par des ONG et pour en diligenter d’autres afin, le cas échéant, de juger les agissements de l’armée russe en Ukraine et les qualifier, notamment, de crimes de guerre ? D’autres instances sont-elles compétentes au plan international pour qualifier les crimes commis par tel ou tel état ?

B dit: à

Non parce que pendant ce temps là vous faites cuire des cannellonis, des poulets rôtis, des souvlakis et ça fait pas très anéanti.

Jean Langoncet dit: à

La décalcification chez les vieux, ça m’intéresse aussi

rose dit: à

Nota :
Le souvláki est un plat grec composé de petits morceaux de viande et souvent de légumes grillés sur une brochette. Il peut être servi sur une brochette pour être consommé sur le pouce, dans un pain pita ou dans une assiette avec une garniture. La viande est habituellement du porc en Grèce et à Chypre. Wikipédia

renato dit: à

Oksana Pokalchuk, cheffe d’Amnesty Ukraine a démissionné. Afin d’emmerder l’onaniste qui sévit parfois ici collons sa déclaration : « Le résultat est que, involontairement, l’organisation a créé du matériel qui semble soutenir la narration (fiction) russe. Dans un effort pour protéger les civils, cette étude est devenue un outil de propagande russe. L’admettre est douloureux, mais nous nous trouvons en désaccord avec la direction internationale d’Amnesty. C’est pourquoi j’ai décidé de quitter l’organisation. »

Jean Langoncet dit: à

@ça fait pas très anéanti.

Un loup au dîner ; pour une fois, je trouve le titre français du livre traduit meilleur que l’original

MC dit: à

Je ne vous ai pas parlé vie privée, JJJ, j’entendais simplement répondre à cette thèse qui fait de Nouveau le co-auteur des poèmes de Rimbaud. Quant à jouer le rôle du sachant universel, pas mon problème, j’essaie simplement de ne pas dire d’absurdités. Bien à vous. MC

Jean Langoncet dit: à

Concernant la publicité des travaux d’Amnesty sur la guerre en Ukraine, de ce que j’en entends dire, et si en effet ils stigmatisent des fautes de l’armée ukrainienne, je dirais qu’ils sont inopportuns, même à les supposer vérifiés

Jean Langoncet dit: à

vérifiés > vérifiées

Jean Langoncet dit: à

qu’ils sont inopportuns > qu’elle est inopportune

Jean Langoncet dit: à

Un manière de remettre le couvert
– même à les supposer vérifiées : les fautes
– je dirais qu’elle est inopportune : la publicité

bouguereau dit: à

là langoncet il a pas ltemps de cuire des canéloni..

bouguereau dit: à

là langoncet il a pas ltemps de cuire des canéloni..

bouguereau dit: à

est ce que vous prenez ltemps de prende vote vitamine d au moins

bouguereau dit: à

– même à les supposer vérifiées : les fautes
– je dirais qu’elle est inopportune : la publicité

faut smodérer langoncet..t’es sur la bonne voie qu’il dit kabloom

bouguereau dit: à

Dans un effort pour protéger les civils, cette étude est devenue un outil de propagande russe. L’admettre est douloureux

c’est géant..mais ça leur monte pas au cerveaux..y en ont pus..en ont il jamais eu qu’il dirait baroz..sapré baroz!

Marie Sasseur dit: à

« Le résultat est que, involontairement, l’organisation a créé du matériel qui semble soutenir la narration (fiction) russe. Dans un effort pour protéger les civils, cette étude est devenue un outil de propagande russe » Oksana Pokalchuk

Ce qui se conçoit aisément. Pour ma part j’ai indiqué assez rapidement au vu des elements disponibles de ce rapport : incompétence et irresponsabilité.

Ce qui est très different de votre affirmation , Renato.
Je vous cite: « rhétorique de la propagande, même Amnesty y est tombée. »

Renato, vous avez eu zéro à la,question. Et maintenant vous confondez les effets et les causes, ce que ne fait la directrice d’ Amnesty pour l’Ukraine, que vous citez.

Vous avez droit à une séance de rattrapage :
Qu’est ce qui vous permet d’affirmer, comme vous l’affirmez , que ce rapport d’Amnesty est de la propagande ?
Ce rapport comporte-t-il des éléments fabriqués de toutes pièces, comme vous êtes disposé à nous le prouver ?

Toute forme de copier coller, citant un avis tierce sur la question sera refusée.
Un motodidacte se doit de faire marcher ses méninges, avec les éléments disponibles sur la toile indiquant comment a été élaboré ce rapport.

C’est la clé du problème.

Allez y.

Jean Langoncet dit: à

Tu peux te moquer mais il y a dans cette assemblée des diplomates expérimentés qui savent à quel point l’emplacement de la moindre virgule dans un traité peut faire l’objet de négociations pendant des années ; après, le sort en est jeté. La parole est libre, l’écrit est serve, qu’on dit chez les illettrés comme moi

bouguereau dit: à

B dit: à
Jean, combien de temps comptez vous nous faire i.ech avec Israël /Palestine avec peu d’efficacité, de plus, à initier une résolution mettant terme au conflit?

celle là est pas de culture..c’est un oeuf de dinozore qu’il dirait dirfilou

bouguereau dit: à

you talk to me langoncet..ptête c’est à kabloom

renato dit: à

Oksana Pokalchuk se défend comme elle peut, mais à ce niveau « involontairement » n’est pas acceptable. Cela bien à part, seul compte le résultat : le matériel publié par AI soutien la narration russe, donc, que cela plaise ou non à la cheffe d’Amnesty Ukraine, c’est de la propagande.

Damien dit: à

Je n’ai jamais vu « Il était une fois l’Amérique », j’ai un estomac qui craint les aliments trop lourds, qui se digèrent mal. En revanche, je me suis régalé de la rétrospective Truffaut (cf. un bon article dans « Libé » sur l’événement). Je viens de voir aujourd’hui « L’Enfant sauvage », c’est très bien. Je ne l’avais jamais vu. Un film qui vous rafraîchit l’esprit, comme une lecture de Rousseau. Il y a sept reprises de Truffaut, avec des films restaurés comme s’ils venaient de sortir. On va réévaluer Truffaut vers le haut. Jazzi, vous devriez y jeter un coup d’oeil, plutôt que d’aller perdre votre temps avec les mafieux sordides de Sergio Leone. J’espère revoir « Adèle H », « L’homme qui aimait les femmes ». « L’Argent de poche » fait partie de la liste : je ne l’avais jamais vu. J’ai des lacunes, de grosses lacunes. Aussi bien, je ne pars pas en vacances, je reste en ville pour les combler. Quant aux livres, même chose avec « L’Ecriture ou la vie » de Jorge Semprun. J’y reviendrai sans doute. Certains d’entre vous ont dû lire à l’époque ce témoignage, qui fut un best-seller. Il se lit comme du Malraux, première impression.

rose dit: à

Jours

Tandis qu’en l’alcôve poncée
geignent les tuberculeux tropismes
que mon existence enceinte de trous paludéens
sent monter un solvant
qui la dissout

jour après jour
la mer s’agenouille au rivage
sans cesse la mer
sans cesse
dans la rumeur de ses menhirs
revient sur sa promesse
de ne pas revenir
là où je hisse mon front au soleil carnassier
parmi ces buveurs d’eau salée
qui n’abjurèrent l’Étude
que pour venir de loin.

Michel Vautier
Wal-Khavenji
Prix Pont de l’Épée, Saint Germain 1971
Guy Chambelland, éditeur, 1972

rose dit: à

Marc Court

qui n’abjurèrent l’Étude
que pour venir de loin

C’est pour vous, personnellement.

bouguereau dit: à

D’un côté AI dit que les Ukrainiens mettent en danger leur population (‘tain ils sont chez eux)

faut faire couver celui là en même temps par térezoune..

rose dit: à

Ai oublié le titre ; vous remercie de le rajouter :

Jours

Marie Sasseur dit: à

Encore une fois, Renato est incapable de justifier ce qu’il affirme et qui est une contre-vérité manifeste. Sombre crétin qui ne vaut guère mieux qu’un politburo a lui tout seul. Et qui descendra a la cave le premier.

Au final, j’espère que cette incompétence d’Amnesty, dont le  » matériel  » utilisé pour l’élaboration de ce rapport n’est rien d’autre qu’une enquête d’opinion sur les réseaux sociaux, et de prospection sur Google maps ne nuira pas aux autres ONG et organismes humanitaires qui continuent leur travail sur le terrain pour venir en aide aux victimes.
Soyez généreux, à bon escient.

renato dit: à

C’est Oksana Pokalchuk elle-même qui dit : « Dans un effort pour protéger les civils, cette étude est devenue un outil de propagande russe. »

Et avec ça pour moi l’incident est clos, pas envie de perdre mon temps avec n’importe qui.

Marie Sasseur dit: à

Ca va ça va Renato, on a compris. Et ce n’est pas a votre avantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*