de Pierre Assouline

en savoir plus

La République Des Livres par Pierre Assouline

Author Archives: Passou

About Passou

Journaliste, il collabore régulièrement à "L'Histoire" et à "La République des livres" qu'il a créée en 2005. Ecrivain, il est l'auteur d'une trentaine de livres, notamment dix biographies et des romans ainsi que des enquêtes et des documents. Juré, il déjeune une fois par mois dans le salon gracieusement concédé par le restaurant Drouant à l'Académie Goncourt. Prof, il enseigne depuis vingt ans à Sciences Po-Paris, l'écriture en 1ère année. A part cela, il marche beaucoup, nage souvent, écrit trop et lit tout le temps. On dit que son coup droit s'améliore au Jeu de Paume, même si ce n'est pas encore tout à fait cela. Contact : [email protected]

Du souci de soi

Posted on by Passou

Comment s’en sortir avec un comité de rédaction constitué de quelque 192 collaborateurs ? On peut. Même dans un pays jugé ingouvernable eu égard à son innombrable variété de fromages. Il suffit de s’oublier un peu sans jamais cesser d’être soi. Une telle gageure s’imposait aux concepteurs du Dictionnaire de l’autobiographie sous-titré « Ecritures de soi de […]

Passer l’hiver avec Schubert

Posted on by Passou

Il y a quelques temps dans ces colonnes même, j’exhortais éditeurs et traducteurs (car c’est ce sont souvent ces derniers qui découvrent, révèlent et apportent les textes aux comités de lecture) de s’emparer d’un livre dont la lecture en anglais m’avait fasciné : le récit d’une obsession et de son anatomie par le grand ténor Ian […]

La légende intime d’Appelfeld

Posted on by Passou

  L’écrivain israélien Aharon Appelfeld, qui vient de mourir ce 4 janvier 2018, était né en 1932 à Czernowitz en Bucovine, territoire partagé entre l’Ukraine et la Roumanie tragiquement ballotté par l’Histoire. Son œuvre est forte d’une quarantaine d’ouvrages, pour près de la moitié traduits en français. Ce rescapé de la Shoah a vu disparaître […]

Traduire le silence d’Aharon Appelfeld

Posted on by Passou

En hommage à l’écrivain israélien Aharon Appelfeld qui vient de disparaitre à 85 ans, des extraits d’un entretien accordé en juin 2013 à la revue L’Autre par la romancière et scénariste Valérie Zenatti, sa fidèle traductrice depuis Histoire d’une vie (2004) «  (…) Je préparais le concours de l’agrégation d’hébreu en 2002 et Le temps […]

Pour saluer Bernard de Fallois

Posted on by Passou

Doyen de l’édition encore en activité depuis la mort de Maurice Nadeau, Bernard de Fallois, qui vient de s’éteindre à 91 ans, ne fut pas seulement l’une des figures marquantes de son métier durant le demi-siècle échu : c’était un homme de qualité, dont la vaste culture classique, l’étendue du goût, l’acuité de l’intelligence, le flair […]

Vous êtes priés de trouver ça drôle

Posted on by Passou

Le premier qui dit ou écrit que l’humour est la politesse du désespoir, je le frappe ! Non, je plaisante. Encore que ce lieu commun est devenu une telle scie dans toute conversation sur le sujet qu’il peut pousser à de telles extrémités. Contrairement au comique, domaine assez limité puisqu’on n’en connaît que deux sortes – […]

La « Personnalité de l’année » sont des femmes

Posted on by Passou

Pas sûr qu’en 1929, en inventant le principe de « l’homme de l’année » quatre ans seulement après la création de l’hebdomadaire américain, la direction de Time ait imaginé qu’elle lançait là un rituel et une institution appelés à connaître un retentissement international dans la durée. Un ratage (l’aviateur Lindbergh absent des couvertures après son vol transatlantique) […]

Eric Vuillard, un zeste d’exactitude poétique dans l’intelligence de l’Histoire

Posted on by Passou

De prime abord, il n’en a pas l’air. Paisible, fin, lisse, souriant : on lui donnerait le bon Dieu sans confession mais l’on sent déjà que cela n’irait pas sans contestation de sa part. Car malgré tout ce qui se manifeste en lui d’immédiatement bienveillant, dès que la conversation s’engage, Eric Vuillard, prix Goncourt 2017 pour […]

Quoi de neuf ? Max Aub

Posted on by Passou

Le cas Max Aub illustre bien l’idée selon laquelle la vraie patrie d’un écrivain, c’est sa langue. Né Paris d’un père allemand exilé et d’une mère française, mort à Mexico, il avait possédé des passeports français, allemand, espagnol, mexicain au gré de ses naturalisations successives et de ses tribulations dans un siècle agité qui le […]

Ce chien de Shylock et Sa Nègrerie de retour à Venise

Posted on by Passou

Voilà un cadeau auquel tout shakespearien bien né ne pourra échapper, à condition toutefois d’avoir des parents ou des amis particulièrement généreux (on peut encore se cotiser). Rien moins que l’illustre Bill en majesté à travers deux de ses pièces somptueusement présentées, éditées et illustrées, ou plutôt accompagnées par des œuvres de la Renaissance italienne. […]

Pour saluer une certaine idée de la France

Posted on by Passou

Ce que c’est que d’être devenu un monument national quand on est écrivain : inutile de préciser l’identité de celui que l’on évoque sous l’érotique étiquette d’O, vain d’ajouter que Pauline Réage n’y est pour rien. Quasi centenaire, sanctifié dans la frivolité médiatique et la mondanité littéraire qui lui faisait cortège depuis longtemps, Jean d’Ormesson, qui […]

Espagne : la guerre n’est pas finie

Posted on by Passou

Certains livres d’histoire ont au moins le mérite d’annoncer le programme dès le titre sans détour et sans ambiguïté. Par programme, il faut entendre : point de vue, conviction, parti pris. Ce que le genre n’exclut pas, il s’en faut. Ainsi de celui de Paul Preston Une guerre d’extermination. Espagne 1936-1945 (The Spanish Holocaust, traduit de […]

De quoi Georges Perros est-il le non ?

Posted on by Passou

Inclassable, cette œuvre est impossible à ranger tant son auteur se refusait à être dérangé. Pas une de ses lignes qui n’illustre une esthétique du refus. Il y a incontestablement du Bartleby en lui, mais en plus radical. D’autant que ses « non » s’exerçaient dans la sphère de l’édition, de la librairie et de la moindre […]

Retour sur la famille communiste

Posted on by Passou

Comme Rondes de nuit d’Amaury Nauroy mais dans un registre très différent, c’est le genre de livre naturellement éclipsé par la rentrée littéraire car hors-normes, décalé, discret, pas du genre à se pousser du col ou à s’imposer sur les tréteaux, publié par une petite maison d’édition, toutes choses qui le font rapidement disparaître des […]

La méthode Greenblatt

Posted on by Passou

Dans Changement de décor, satire d’une cruauté sans égale de la vie universitaire en Angleterre et aux Etats-Unis, le romancier David Lodge avait guignolisé Stephen Greenblatt à travers le personnage secondaire de Sy Gootblatt . En 1975, déjà… Une manière de consécration pour ce professeur d’histoire littéraire qui n’avait alors que 32 ans. Depuis, il […]

Le cas des « Salons » de Diderot

Posted on by Passou

Une traduction ne constitue-t-elle pas une recréation de l’œuvre d’art traduite ; une recréation qui permet de dévoiler une dimension inédite de la beauté de ladite œuvre ? Le traducteur fait face à une production artistique élaborée à partir d’un certain langage, entendu comme système organisé de signes. Son travail consiste à donner une seconde vie à l’œuvre, […]